Derniers sujets
» La Menace Chocolatée
par Huayan Song Ven 21 Juil 2017 - 14:24

» Il faut du soin
par Pamela Isley Ven 21 Juil 2017 - 12:18

» Thé glacé sous les palmiers
par Kurt Brown Jeu 20 Juil 2017 - 16:25

» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Jeu 20 Juil 2017 - 15:06

» Après une pause
par Abigail Underwood Jeu 20 Juil 2017 - 13:24

» Libre, l'univers pour t'accueillir
par Abigail Underwood Jeu 20 Juil 2017 - 13:11

» Est-ce qu'il y a un médecin dans l'assemblée ?!
par Chen Stormstout Jeu 20 Juil 2017 - 12:04

» Entre ciel, terre et campagne
par Agon Wiley Jeu 20 Juil 2017 - 9:49

» Des morceaux de Fred dans les cheveux
par Jecht Jeu 20 Juil 2017 - 1:43

» Les Orphelins
par Natsu Dragneel Mer 19 Juil 2017 - 21:43

» Réglementations et demande de Partenariat
par Le Cygne Mer 19 Juil 2017 - 16:45

» Trois petits oiseaux
par Le Cygne Mer 19 Juil 2017 - 7:18

» Chasse aux trésors et/ou aux monstres
par Lili Mar 18 Juil 2017 - 10:47

» La Chute de Nottingham
par Freyja Crescent Lun 17 Juil 2017 - 23:23

» Une main tendue
par Cissneï Lun 17 Juil 2017 - 21:27


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 La famille, ça s'entraide ...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur Indomptable
Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Localisation : Au centurio, sans doute
Date d'inscription : 06/08/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: General
XP:
190/0  (190/0)
Ven 13 Jan 2012 - 17:49
La terre des dragons. Y a pas meilleur endroit pour trouver un dragon … C’est vrai, même le nom dit tout mais cependant, ce n’est pas pour cela que ses bestioles sont facile à trouver ! Même en ses terres, les dragons sont décris comme légendaire, cela veut dire que ce n’est pas n’importe quel explorateur qui pourrait les trouver. En gros, suffit pas seulement de se balader dans les plaines pour en voir atterrir un. Seuls les passionnés peuvent espérer un jour aller assez loin pour trouver un nid de ses choses. Un passionné, un fou, ou ... une baroudeuse. Oakley savait beaucoup de chose sur beaucoup d’endroit. Et même un secret pareil, qui devait sans doute se transmettre de génération à génération dans une noble famille, elle le savait ! Elle avait trainé sa bosse toute sa vie et elle pouvait parcourir du chemin en plus de 10 ans … A Port Royal, elle pourrait enterrer un trésor sur une ile que personne ne connait. Dans le Désert d’Agrabah, elle pourrait tomber sur n’importe quel oasis, elle l’aurait déjà visité ! Et même à Halloween, elle connaissait un champ de citrouille inexploré où repose la plus grande Jack’O’lantern de l’histoire de l’homme ! Et bien, cette terre de chine ne fait pas exception. La mercenaire connaissait un vieux volcan, presque éteint mais qui est toujours aussi chaud. La raison pour laquelle cet endroit est presque inconnu du peuple chinois, c’est qu’il est à des lunes de toutes choses, bien loin derrière la montagne du Destin … Seuls des durs, de braves guerriers peuvent espérer s’y rendre.

C’est d’ailleurs pourquoi elle en était arrivée là… Oakley, essoufflée, au pied d’une montagne fumante. Loin des terres connus de la chine, là où la neige domine encore sauf à la pointe de ce mont qui avait des airs de malédictions. Mais la raison de cet essoufflement n’était pas due au voyage mais bien … à ce surexcité de première qui s’est mit à détaler comme un lapin en voyant le volcan ! Natsu Dragneel, le plus grand casse-cou du Centurio. Personne ne pouvait l’arrêter, sauf Oakley dans de rares occasions. Et celle-ci n’en faisait pas partit. Heureusement qu’il s’était arrêter au pied de ce mont, mais habité par autre chose que par sa débilité habituelle. Non, cette fois, il semblait sérieux et … Ha, mais oui, vous ne savez pas pourquoi, vous ? Ha, mais on va vous expliquez ça …

~~Flashback ~~

Natsu était enfin de retour. Après … Ho, bien 4 mois d’absence ! Sans lui, le Centurio était un peu mort. Il animait tellement, il foutait tellement le bordel qu’il faisait maintenant partit de l’âme de cet fameuse bâtisse. Il y avait tant de chose qui s’était passé depuis… Enfin, en réalité, Oakley se préoccupait que de ses petites affaires. Depuis qu’elle avait rencontré Ravness. Vous connaissez l’histoire maintenant ? A force de l’entendre à chaque RP, ha ! Enfin, bref, sans les conneries du dragon et les pétages de plomb de la cowgirl, c’était devenu triste. Jusqu’au jour où… Il revint ! Oakley lui était tombée dessus en entrant dans le bar, quelques secondes avant de briefing d’Angie. Ce n’était pas des retrouvailles en bon et due uniforme, non. En ses temps de doutes, pour la mercenaire, ce petit gars restait une sorte de … Valeur sur. Un mec cool qui a un grand sens de la famille. Même si elle passait beaucoup de temps à lui gueuler dessus, il avait de l’importance pour elle !

La réunion s’était achevée et la journée reprit son cours pour tout le monde. Ce n’est que le lendemain, quand Oakley ne savait pas trop quoi faire, qu’elle se rendit compte que l’rosinet (oui, pour ses cheveux) faisait déjà un carnage. Un mec, au bar, lui avait piqué la cacahuète qu’il avait l’intention de grignoter et là … Le cataclysme, Natsu en puissance ! Si la blondasse n’était pas là pour retenir son bras, le pauvre gars aurait volé jusqu’à Tortuga !

Natsu, déjà reprit les bonnes habitudes ? Taper sur les clients avant qu’ils aient payé ?

Le gars eut le temps de s’enfuir, les laissant tout les deux au bar. Sans doute que le cracheur de feu s’attendait à des engueulades, se tenant presque la tête pour pas avoir de baffe ou de coup quelconque. La voir tout simplement le lâcher et s’asseoir à coté de lui a du lui faire un choc ! Non, aujourd’hui, c’était la tréve. Une journée qu’elle décida heureuse. Un jour où personne ne connaitrait la Oakley dépressive qui a hanté ce bar depuis ce jour fatidique. D’ailleurs, il ne l’avait pas connu comme ça, sans doute… Il aurait eut vite fait de venir essayer de lui remonter le morale, sans doute. Mais elle n’était pas là pour parler d’elle mais bien de lui. Avant toute chose, un truc des plus important.

Hey, Machin, une vodka et j’offre le prochain verre de je n’sais quoi à Natsu !


Pourquoi tant d’attention ? Pourquoi tant de gentillesse de la part d’une femme qui était toujours reconnu comme étant une folle dangereuse, sanguinaire et à fleure de peau comme personne ?! Et bien, tout le monde avait une idée sur le pourquoi, sauf lui qui n’était pas là pour admirer le spectacle. Une fois, j’ai dis que Rav’ ignorait l’un de ses don. C’était d’adoucir la furie qu’elle était. Et même après, cela marche ! Ce n’est pas merveilleux, ça ? Fin’ soit. Une fois sa vodka en main, elle sourit à Natsu et … OUAI, elle a sourit à Natsu, ouai ! Et elle lui parla normal …

Alors, si on parlait de cette petite escapade ? Raconte, une fois ! En 4 mois, tu dois en avoir des trucs à raconter.


On ne savait pas trop pourquoi il était partit, mais sans prévenir, comme ça … Après réflexion, il devait se sentir un peu mal, non ? Bon, il n’en avait pas l’air comme ça et de toute façon, le but d’Oakley n’était pas de l’enfoncer et de lui lancer des pics. Fallait juste apprécier le moment présent, le fait de retrouver un frère. Biensur, on est tous frères et sœurs aux Centurio !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chasseur Ardent
Masculin
Nombre de messages : 665
Age : 27
Localisation : Pourquoi ? tu veux te battre !!!!
Date d'inscription : 18/11/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
431/550  (431/550)
Ven 13 Jan 2012 - 20:48
Bon on en était où au niveau du Flashbakc ?....A ouai voila:

Après que Oakley ait empêcher Natsu de faire à nouveau parler de lui alors que cela ne faisait qu'un jour qu'il était rentré. Elle lui proposa étrangement un coup à boire tout en l'invitant à raconter ses 4 mois d'absences.

Alors premièrement elle ne l'à même pas fracasser ou canarder ou encore exploser sur le sol pour avoir faillit bousiller un client, mais en plus elle paraissait....super méga heureuse ! Sans déconner, elle affichait un espèce de visage angélique et serein qui faisait penser a....une none ! Et Oakley est tout sauf une none, c'est la terreur du Centurio, la femme qui dirige le groupe de guerriers le plus redoutable et le plus incontrôlable des 7 Mers d'une main de fer dans un gant de velours - accompagné d'un bazooka anti-navire de guerre -, donc elle n'a absolument rien d'une none !
Pour Natsu il ne pouvait s'agir que d'une raison: elle voulait le déstabiliser afin de lui faire baisser sa garde et ainsi lui coller un volé de balle en plein dans la figure. Sentant un danger imminent arriver, le jeune Mercenaire se protégea quasi-instinctivement de la correction qu'il allait prendre mais rien ne se passa ! Peu être une seconde feinte de la part de l'ancienne boss.....Et pourtant rien n'arriva ! Oakley s'était juste assise confortablement aux cotés de Natsu et attendait un réponse à ses questions tandis qu'elle vidait son verre de vodka.

Le Draconicus lui n'avait pas encore touché son verre de rhum et était encore en train de se demander si il ne rêvait pas ou si quelqu'un n'était pas en train de se faire passer pour la cowgirl. Pourtant son odeur correspondait tout à fait....mise à part peu être une touche de parfum supplémentaire et inconnu aux narines du garçon. Ba ! sans doute une nouvelle marque qu'elle s'était achetée par coquetterie.

Quoi qu'il en soit, après que Natsu eu fait cent fois le tour de la question pour enfin comprendre qu'il ne s'agissait pas d'un piège mais d'une réunion entre ami, il sirota son verre tout en réfléchissant à quoi répondre aux attentes de sa camarade. C'est vrai que même si le Mercenaire est un des électrons les plus libre du groupe, il ne raconter jamais ce qu'il faisait quand il décidait de partir tout d'un coup pendant un long moment. Même dans une famille il y a ds choses que certains ce cache de raconter aux autres, et pourtant Natsu était le premier à brailler le succès de ses missions ou encore à raconter avec moultes de détails -surtout physiques- les combats acharnés qu'il avait vécut ! Mais quand il s'agissait de son plus profond passé, celui qui remontait avant même sa naissance, il en avait toujours garder le mystère. D'ailleurs la majorité des Mercenaires étaient comme ça ! tous venaient de contrées et de lieux différents, tous avaient eu une vie mouvementée et difficile, et pourtant peu d'entre eu ont un jours raconter leur vie passé avant de s'engager comme Mercenaire.

Bien entendu il pourrait très bien commencer par raconter que son départ était lié à ses origines, qu'il était depuis toujours à la recherche de ses parents et de savoir pourquoi il était ainsi capable de telles capacités physique et magique ! Lors de son adolescence dans le monde qui la adopté alors qu'il n'était qu'un petit jérémiade en couche enveloppé dans une écharpe en écaille inconnue, il à apprit qu'il faisait partie d'une race légendaire appelée Draconicus ! Des individus ayant un rapport étroitement lié avec les dragons. Pourtant les dragons étaient des créatures tout aussi légendaire, et le lien qu'ils avaient avec les Draconicus n'était connut que d'une poignet de scientifique fou -dont le professeur Flinkenstein faisait bien entendu partie.
Il aurait aussi bien put raconter que le début de sa recherche s'était basé sur des ragots qu'avaient laissé circuler des marchands qui voyageaient partout dans l'univers, et qui lui avait raconter qu'il existait encore des dragon dans un monde appelé "Terre des Dragons". Rien que le nom sembla pour Natsu une lueur d'espoir à laquelle il s'accrocha sans même réfléchir et se précipita pour prendre le premier vol. Mais il était d'abord passé par Halloween afin de raconter la nouvelle à Jack, Sally et aussi le professeur ! Il voulait avoir les avis du professeurs et les idées frapadingues de Jack afin de s'assurer qu'il partait enfin pour découvrir son passé qu'il avait tant cherché. Les histoires du professeurs sur la Terre des dragon étaient assez vastes mais ne reposaient que sur des mythes et des légendes. Il fallait donc au Draconicus se débrouiller tout seul....Enfin pas si seul que ça ! Sally lui avait remit une longue cape bleu marin doublée de fourrure pour qu'il n'attrape pas froid si jamais il décidait de s'aventurer dans les montagne. Un présent que le jeune garçon garde encore sur lui maintenant bien que le bout de la cape soit parsemée d'écorchures ! Après cet arrêt qui fut accompagné d'encouragement de la part de la ville entière, Natsu était repartie en direction de la Terre des dragons le cœurs gonflé à bloc.
Il lui serait même facile de raconter à Oakley que son arrivé dans ce nouveau monde était pour lui une source illimité d'énergie qui le faisait aller dans tous les sens. La cape de Sally sur le dos, il se promenait dans les rue d'une gigantesque ville illuminé de lanterne et parsemée de boutiques aux couleurs chatoyante. Là il avait eu sa première dispute avec un type qui voulait lui racheter son écharpe -et tout le monde sais que personne ne touche à l'écharpe de Natsu. Résultat des courses, il s'était fait emmené par un groupe de soldats qui avaient dans un premier temps l'intention de l'aider à régler le problème...mais lorsqu'on frappe un milicien sans raison valable on se fait emmené auprès de ce qui semblait être la milice du coin: Une sorte de gigantesque battisse qui ressemblait à un palais....En fait c'était un palais ! Et ce qui fut formidable c'est que le jeune Mercenaire appris de nouvelles coutumes, du genre...si on est inculpé de trouble publique grave dans la capitale de la chine on vous emmène voire directement l'empereur pour être juger. Inutile de vous dire que l'impatience du garçon à l'idée de trouver ses racines n'arrangea pas les choses lorsqu'il fut conduit devant le vieillard qui dirigeait tout ce royaume et qui regardait d'un oeil inquiet le jeune homme en train d'étaler à lui seul la garde royale....Le capitaine Shang fut lui-même obliger d'intervenir afin de calmer cette boule de nerf ambulante avant que l'Empereur ne se mette à questionner le Draconicus sur le pourquoi de sa colère. Bien entendu faire parler Natsu n'était pas toujours facile quand il s'éxitait, pourtant la sagesse et le charisme qui se dégageait du monarque parvinrent sans mal à lui faire reprendre ses esprits. Et ce fut un Natsu apaisé qui se mit à discuter de la façon la plus polie et la plus normale qui soit en compagnie de l'Empereur ! A la suite de cet entrevue, le vieil homme expliqua au Mercenaire tout ce qu'il y avait à savoir sur le dragons dans ce royaume: il en existait de nombreuses sorte, disposant chacun d'un élément différent qu'il pouvait cracher ou contrôler à leur guise, qu'ils étaient considérer comme des animaux légendaires signes de force, de courage et de persévérance. Mais que ces créatures sont d'une rareté inimaginable ! Depuis bien longtemps, seul 2 dragon ont put être aperçu dans le ciel de la Chine : le Premier était un sans-cœur qu'un jeune garçon au cœur pur avait terrassait. Le second, malgré sa grande taille et son pouvoirs destructeur n'était qu'un dragon à peine mature qui avait été vaincu et capturer par une jeune femme. Puis plus rien sur leur existence à par encore et encore des légendes. Mais le fait de savoir que 2 avaient put être aperçu permis à Natsu de gagner une telle énergie lié à l'espoir qu'il fut difficile pour lui de rester en place plus d'une minutes et détala à toute vitesse en faisait un rapide signe de la main à l'Empereur sous le regard médusé des soldat et du secrétaire...Mais sous le regard amusé de l'Empereur.
A partir de là, Natsu aurait un tas de chose supplémentaire à raconter à Oakley: Ses investigations -presque- professionnelles dans la capitale ainsi que dans le village où ont été repérés les dragons aurait étonnés plus d'un Mercenaire quand au sérieux que prenait le Draconicus à cette enquête. Il questionnait les gens, demandait le savoir des moines pour approfondir ses connaissances sur les légendes des dragons, connaitre leurs habitudes, leurs mœurs......Un véritable travail d'enquêteur ! Et pourtant rien ne lui permettait d'avancer d'un pas. D'autant plus qu'il lui arrivé souvent de s'attirer des ennuis en imitant un dragon -il pensait qu'en ce mettant dans la peau de ce qu'il recherchait il parviendrait à comprendre sa mentalité et à savoir où chercher en priorité-.Manque de bol, cela lui à valut pas mal de remontrance à cause des maisons casées, de la nourriture volée, et des habitants qu'ils avaient tabassé....Bon ok, c'était pas un plan intelligent !
Quoi qu'il en soit, le garçon avait du se servir des infos qu'il avait recueillit pour s'orienter en direction des montages, des lieux gigantesque, en hauteurs, et que personne ne fréquentait....Des lieux sans doute propices à des dragons. Mais comme on peut s'y attendre, entre les tempêtes neiges, les avalanches, les sans-cœurs et similis qui pullulaient dans le secteurs, les falaises abruptes et surtout le froid qui rongeait le corps du Draconicus malgré sa cape et ses facultés à se réchauffer tout seul lui rendaient la vie difficile ! Il avait beau être coriace, il n'était pas de taille à surmonter les éléments déchainés alors qu'il avançait pendant tout ce temps sans savoir où il allait. L'une des raisons qui ont faites qu'il ait mit autant de temps à revenir était également le fait qu'il se soit perdu en chemin...mais ça il voulait le garder pour lui et ne le dire à personne ! On a tous notre fierté


Tout en buvant une nouvelle gorgée de rhum, Natsu réfléchit à quel moyen utiliser pour expliquer tout cela à Oakley. Plus les souvenirs lui revenaient et plus il se renfermait sur lui-même. Bien que ce soit une amie qui le lui demande, le garçon éprouvait une difficulté à se confesser. Pour qu'elles raisons d'ailleurs il refusait de parlait ? Ce n'est pas qu'il ne voulait pas, c'est qu'il ne le pouvait pas. Intérieurement, il ressentait comme une force étrange qui l'empêchait de parler, il avait l'impression qu'un partie importante de sa vie privée était sur le point d'éclater au grand jour, et il en frémissait d'avance. Ben tient ! Natsu qui à peur de quelque chose ! c'est bien la première fois que cela lui arrivait. Pourtant, malgré cette peur de se dévoiler, le Mercenaire sentait une coude chaleur qui l'enveloppait tant qu'il se trouvait auprès de sa famille et dans le Centurio, une chaleur qui petit à petit faisait disparaitre ses craintes et lui donnait l'envi de partager ses douleurs tout comme lui s'occupait des douleurs des autres.
Alors qu'il finissait enfin son verre, le garçon sentit le courage de raconter en détail ce qui lui était arrivé durant ses 4 mois....en passant sous silence le fait qu'il s'était perdu en chemin tout de même !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur Indomptable
Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Localisation : Au centurio, sans doute
Date d'inscription : 06/08/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: General
XP:
190/0  (190/0)
Dim 15 Jan 2012 - 18:31
Natsu semblait avoir besoin d’un petit temps de réflexion avant de pouvoir tout raconter à son ancienne patronne. Ça le gênait ? Oakley n’aurait jamais cru ça de Natsu mais en y réfléchissant, peut-être qu’il voulait tout simplement garder tout ça pour lui. Mauvaise expérience ? Grosse gaffe ? A voir son expression, c’était bien plus grave… Que c’était-il passé pour que ce dragon hésite ? Attendez, on parle quand même du plus grand déconneur sans cervelle des mercenaires. Lui ? Tout d’un coup faire attention à ce qu’il allait dire ?

Mais elle comprit mieux lorsqu’il débuta enfin son histoire. Et quand je dis histoire, je ne veux pas seulement dire le début de son voyage mais bien ses origines. La cause de cette absence, c’était simplement le besoin qu’avait Natsu d’en savoir un peu plus sur ses origines. Fallait vraiment être idiot, s’est dit Oakley au début. Mais en prenant du recule, elle se rendit compte qu’elle ne pouvait pas comprendre. Elle, elle savait d’où elle venait. Et même vis-à-vis de son père, qu’elle n’avait jamais connu, sa mère lui en avait tellement dit qu’elle avait l’impression de le connaitre. Donc non, elle ne pouvait pas comprendre … Quoi qu’elle aussi aimerait revoir sa mère.
Puis, il raconta tout son périple … Bon, ce serait idiot de tout répéter, mais il lui était arrivé des trucs ! Passer par Halloween pour revoir ses potes de là-bas, passer visite chez l’empereur de chine, se … Mon dieu, se comporter comme un vrai dragon et mettre à sac la chine. Ça, c’est bien du Natsu. Si cette idée devait un jour naitre dans la tête de quelqu’un, c’était bien dans la sienne ! Mais une chose la tracassa dans toutes ses aventures, là. C’est que… Bon sang ! Natsu ! Bordel de merde, tu veux trouver un dragon ? Pourquoi tu ne demande pas ?!

Cela avait le don d’énerver Oakley au plus haut point. Si la mercenaire avait bien comprit, il s’était gelé les fesses et a foutu la merde dans le peuple chinois pour retrouver un quelconque dragon et en apprendre plus sur ses origines. Mais si monsieur lui aurait demandé, Oakley lui aurait indiqué où trouver son dragon ! Elle avait parcourut mille fois toutes les terres connues et cet information, elle la gardait précieusement comme cent autre. Si Natsu en avait vraiment besoin, elle l’aurait même accompagné ! 4 mois de errance à faire n’importe quoi alors que cela aurait pu être régler en quelques heures, voir un ou deux jour.
C’est ce genre de « pas d’bol » qu’elle déteste … Mais au lieu de se taper le front, de se cogner la tête contre le bar cent fois ou tout simplement de péter un câble comme elle sait si bien le faire contre Natsu, elle se contenta de soupirer, un peu. Elle avait perdu le sourire mais ce n’était pas dû à cette soudaine rage qui grondait en elle. D’ailleurs, c’était une affaire de quelques secondes car c’était la mélancolie qui l’envahissait maintenant. Natsu semblait soulager mais toujours un peu crisper et maintenant, elle savait. Quand on est mercenaire, on a tous vécu des crasses. Certains ont eut plus mal que d’autre, mais on a tous vécu des moments difficile. Et c’est en sachant ça qu’on réalise qu’en regardant les mercenaires du Centurio, on ne connait l’histoire de personne. Ou du moins, de pas grand monde. Dans le cas d’Oakley, c’est vrai qu’elle n’avait dit à personne qu’avant d’être un être dur et impulsif, elle était une petite fille affectueuse et rêveuse. Elle n’a dit à personne comment elle a perdu sa mère et même lors de la visite sur la Station Shin-ra, elle ne disait pas pourquoi elle avait fait un massacre… Parler du passer, pas facile, encore moins lorsqu’on est mercenaire. Alors lui avoir confié ça, ça lui réchauffait un peu le cœur tout de même.

La grande blonde finit elle aussi son verre, le claquant un peu fort sur le comptoir, avant de regarder le fond, le regard livide. Elle se sentait tout d’un coup redevable que Natsu lui fasse confiance. Ainsi, ses quelques mots sortirent tout seul de sa bouche.

Lorsque j’étais petite fille… j’harcelais ma mère pour savoir où était mon père … Je faisais les 400 coups pour l’obliger à m’en dire un peu plus sur comment il était, à quoi il ressemblait, pourquoi il était partit … J’aurais tout fait pour le savoir. Tout.

A cette époque, si elle devait faire un voyage comme celui de Natsu pour retrouver son père, elle l’aurait fait sans hésiter. Et vu qu’elle avait bien commencé, elle continua de lui parler ainsi, à cœur ouvert. Il lui avait révéler qu’il était à la recherche de ses origines depuis tout le temps. Alors elle se sentait juste de le faire, de lui rendre la pareille.

… Je suis née dans une station de la Shin-ra. Ma mère était une personne très importante. Même si elle n’était pas toujours là, on partageait de bon moment. Jusqu’au jour où j’ai fait une gaffe. J’ai voulu qu’on aille visiter Agrabah, ma première sortie de toute ma vie, et ma mère a cédée, elle est venue avec moi. Mais on a eut un problème. Je me suis réveillée dans le désert. J’ai errée pendants des semaines avant de retrouver la civilisation et depuis, je ne l’ai plus jamais revue. Quelques années de débauche plus tard, je suis arrivée ici.


Elle restait très vague mais au moins, elle l’avait dit. C’était quand même dur, elle ne savait pas qu’elle aurait mal à la gorge comme ça en le disant. Les souvenirs, tout ça … à croire qu’on est tous des associable, au Centurio, hé ! Bon, pas tant, mais on se comprend. En tout cas, elle essaya d’oublier ce qu’elle venait de raconter, la scène en générale même. Elle rangea les souvenirs de sa mère dans un coin perdu de sa tête avant de repenser à ce que Natsu a vécu. Il n’y avait même pas à discuter. Elle voulait l’aider. Un dernier soupire avant de regarder son compagnon, d’un air encore plus grave qu’elle avait prit pour sa petite histoire.

Natsu … Je ne sais pas si c’est LE dragon que tu cherche … Mais je sais où trouver UN dragon. Et je peux t’y conduire.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chasseur Ardent
Masculin
Nombre de messages : 665
Age : 27
Localisation : Pourquoi ? tu veux te battre !!!!
Date d'inscription : 18/11/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
431/550  (431/550)
Dim 15 Jan 2012 - 20:52
- Natsu … Je ne sais pas si c’est LE dragon que tu cherche … Mais je sais où trouver UN dragon. Et je peux t’y conduire.

Depuis que Oakley avait prononcé ces mots, le jeune Mercenaires avait sentit une flamme presque éteinte en lui se raviver. Lorsque ses yeux emplit de surprise croisairent le regard franc de la cowgirl, il put y lire toute son honnêteté et son sérieux dans ses paroles.
Il savait qu'elle avait souvent voyageait au cour de sa vie, bien qu'elle n'en fasse pas toujours part à tout le monde. Mais de là à penser qu'elle pourrait savoir des choses sur les Dragons lui avait valut l'équivalent d'une centaines de baffes dans la figures. Comment avait-il put passer à cotés d'une telle occasion pour obtenir les réponses à ses questions ? Comment avait-il put rester aussi solitaire pendant tout ce temps à se sujet ?

Le garçon était en train de retrouver rapidement toute son assurance et son entrain habituel, il se mettait à questionner Oakley sur ce qu'elle pouvait savoir: si elle en avait vue un en vrai, si elle lui avait parlait...Il voulait absolument savoir tout ce qu'elle connaissait de la même manière qu'un enfant qui demande à sa mère comment fonctionne un jouet ! La première réponse de l'ancienne Boss des Mercenaire fut une légère claque sur la tête du Draconicus pour lui ordonner de se calmer, la seconde fut des suppositions qu'elle avait faite durant un voyage dans la Terre des Dragon...et les supposions de Oakley font partie des plus sur quand il s'agit de traquer ou repérer quelque chose ou quelqu'un ! C'était une pro en la matière. Ce qui nous ramène à ce moment où notre histoire commence

~~Fin Flashback ~~

Le blizzard soufflait bruyamment dans les oreilles du garçon tandis que sa collègue le rattrapait enfin. Tout deux fixaient le sommet de la montagne d'un air observateur, cherchant le moindre élément qui leur permettrait de savoir si l'endroit était le mieux avisé pour tenter une partie d'escalade ! Oakley elle avait l'habitude de se genre d'expédition et avait embarquer avec elle des piolet et des bottes spéciales pour ce genre de situations ainsi qu'une longue corde pour la relier à Natsu afin qu'aucun de perde l'autre durant l'ascension de la montagne. Le Draconicus quand à lui ne bougeait pas, comme si il était hypnotisé par le lieux. Il flottait dans l'air quelque chose d'étrange, et en même temps de familier. Ce n'était pas une odeur puisque le vent glaciale troublait son odorat, mais bel et bien un sentiment intérieur, encore plus profond et ancien que la nostalgie, comme si un moment de notre passé sommeillait depuis toujours en nous et cherchait désespérément à jaillir dans notre mémoire lors d'un moment précis. Mais pour Natsu cette sensation était en train de s'accumuler lentement en lui, renforçant au fur et à mesure que le temps passé son anxiété à propose de cette montagne.

Une main gantée chaleureuse et complice se posa sur son épaule, celle d'Oakley qui avait vue le trouble dans son compagnon et lui adressa un fin sourire d'encouragement avant de lui tendre son équipement d'escalade. Les pensées du garçon cessèrent de se brouiller pour retourner à l'instant présent. La confiance que lui accordait son amie lui valut le coup de fouet qu'il fallait pour qu'il retrouve du poil de la bête et s'équipe afin de grimper ce foutu volcan. Et bien entendu, même après que la cowgirl lui ait expliqué les démarches à suivre en montagne, le garçon n'en fit à nouveau qu'a sa tête et se rua en tête de l'équipe pour commencer à escalader la paroi rocheuse et glaciale rapidement suivit de Oakley qui l'engueuler à nouveau de calmer son entrain.

Après une dizaine de mètre parcourut, il parut évident que la montée serait ardue: le vent s'était légèrement amplifié, la montagne devenait de plus en plus ardue sans comptait le fait que le gel la recouvrait dans sa presque totalité.....Et Natsu avait prit la place de second car son engouement lui avait valut de nombreux risque de chute, mais de sacré beignes dans la figures de la pare d'Oakley qui le trainer derrière elle plus comme un boulet qu'autre chose. d'ailleurs elle l'avait prévenu qu'a la prochaine conneries elle utiliserait son pistolet pour le calmer, ce qui permit sans nul doute une escalade un peu plus calme qu'au début.
Il ne restait plus maintenant qu'à faire confiance à l'expérience de la cowgirl et l'instinct du Draconicus pour parvenir au bout de cette montagne et de trouver des réponses à leur venue avant de ne se faire avoir par le froid.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur Indomptable
Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Localisation : Au centurio, sans doute
Date d'inscription : 06/08/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: General
XP:
190/0  (190/0)
Sam 21 Jan 2012 - 13:42
Armée d’un matos de spécialiste et de son manteau blanc de circonstance, Oakley se tenait aux coté du draconicus, les bras croisées, histoire de tenir le peu de chaleur qui lui restait encore dans le manteau … Cet montagne, enfin, ce volcan, avait un air malsain au fond. Il n’y avait pas de grosse fumée noire qui en sortait, comme dans les clichés d’antre de vilain maléfique, mais c’était tout comme. Cependant, ils ne pouvaient rester là à contempler cette nouvelle épreuve car le froid est un ennemi mortel pour tout être vivant. En connaissant Natsu, il devait juste sentir une légère brise mais Oakley n’est pas encore de la trempe du chauffage qu’était le jeune homme. En même temps, alors qu’elle s’équipait pour la montée, elle remarqua que le p’tit gars semblait troublé. Cloué là, sans trop bouger, le regard vide qui fixait le sommet de la montagne. Elle le sentait vraiment bouleversé. En même temps, si cela concernait vraiment ses origines, c’est normal que ça lui fasse un petit quelque chose. Une fois les préparatifs achevés, elle aurait très bien pu lui donner une petite tape sur le crâne pour le faire revenir sur terre ou le pousser un peu vers la montagne mais non. Oakley était là pour lui. Elle posa sa main sur son épaule et lui sourit, essayant ainsi de lui donner confiance, avant de l’inciter à partir en lui tendant son propre matos. Il avait retrouvé la pèche, heureusement d’ailleurs. La montée serait bien monotone ainsi.

Punaise, pourquoi penser ça … ça aurait été si bien, une montée pépère, sans débordement, sans déconnade, sans idiotie. Même si Oakley s’était acharnée à lui dire qu’en montant une montagne pareille, fallait être calme, patient, qu’il ne fallait pas faire certaine connerie, qu’il fallait s’aider des piolets, qu’il fallait bien faire passer X cordes dans Y mousqueton, qu’il ne fallait pas bla bla bla … Le dragonnet fonça quand même comme une dinde sans cervelle alors que ses piolets était encore dans le creux de la main de la grande blonde … Abrutis, va ! Et le pire, c’est qu’il réussissait à grimper sans. Je vous jure. Mais une fois elle-même en route, reliée par une corde à Natsu, elle ne manqua pas de le sanctionner comme il se doit pour qu’il arrête de jouer avec la vie comme ça. Sa vie et celle de la cowgirl ! Donc, attraper le pied pour l’empêcher de monter, arriver à son niveau, lui foutre une tarte. Il y a des limites à la patience et à la connerie aussi.

Enfin soit, c’est ainsi que l’expédition débuta. Je veux dire, la vraie expédition ! Car même si la marche pour en arriver là était longue, ça ne valait pas ce qui les attendait. Une montagne, ça a toujours était un défis, une épreuve. C’est pourquoi on compare souvent une montagne à quelque chose de grand, de fort, de robuste. Oui, à quelque chose qui fait bien chier son monde !
Oakley avait prit les devants. Pourquoi ? Cette question ne se pose même pas … On pourrait penser que c’est juste l’expérience qui fait que mais non. C’était surtout car Natsu avait tendance à s’enflammer même lorsqu’il venait à peine de se faire engueuler. Et comme on aurait pu s’en douter, il faillit faire chuter la cowgirl à plusieur reprise, de même où elle lui sauva la vie lorsqu’il voulait aller trop vite et qu’il glissait sur le gel. Si elle écoutait la furie qui était en elle, la pur et dur, cela ferait déjà longtemps qu’elle serait rentrée, laissant ce danger public entre les mains des glaciers… Mais en résumé, et au final, Natsu a su garder sa place et restait en bas alors qu’Oakley ouvrait la voie pour trouver les meilleurs prises et les endroits les plus sur.

Ils n’étaient pas montés bien haut. Du moins, pour ce qui reste à faire, c’était minime. Le vent soufflait avec force, apportant le froid et déjà la fatigue. Parfois, il forçait plus et il fallait se tenir comme on le pouvait aux piolets, ou c’était la mort assurée. A cette altitude, le vent brouillait tout les sens. Assourdissant, engourdissant, et ce blizzard qui faisait l’effet d’un brouillard. Seuls les bottes et les pics crevaient un peu cette harmonie chaotique que les montagnes de la terre des dragons s’étaient crée. Natsu s’était calmé, l’heure était plus grave que prévue. Le froid mordait la chaire sans pitié et recouvrait déjà les vêtements d’une fine pellicule de glace que seuls les mouvements empêchaient de gelée. C’était long, monotone, désagréable, épuisant … Personne ne peut survivre ici, la nature cruelle n’épargnait personne, surtout les hommes trop ambitieux.
Les dragons ne pouvaient rêver mieux comme refuge… Avec de la chance, la paroi se faisait plus creuse et accordait un petit moment de répit aux deux mercenaires, parfois, la roche ressortait et les obligeait à faire des détours plus long, plus éprouvant. Elle faiblissait … Mais pour rien au monde elle ne l’aurait montré. Elle tremblait, chaque pas vers le sommet semblait lui couper le souffle. Natsu, lui, semblait tenir le coup, un peu trop d’ailleurs. Ils finirent enfin par atteindre un plateau, un bout de roche horizontal où ils auraient pu se reposer… Elle s’y hissa avant de tirer sur la corde pour aider Natsu à monter plus vite. Elle tendit sa main pour qu’il la saisisse. Elle était gelée, en contraste avec celle de Natsu qui au contraire semblait bouillante. Le draconicus voulait continuer, il sentait l’objectif si proche. Son impatience pouvait se comprendre mais Oakley, aussi expérimentée soit-elle, n’avait ni sa force physique ni sa force magique. Alors que lui pouvait se réchauffer et soulever des bateaux entiers, elle arrivait tout juste à être une magicienne acceptable et avait une force à peine supérieur à celle d’une femme comme les autres. Essoufflée, épuisée, les mains sur les genoux, elle faisait tout pour se dire que ça irait mais les jérémiades incessante de Natsu n’aidant en rien… Il n’avait pas tord, au fond. Ne pas s’arrêter, continuer, garder la chaleur, plutôt que de ne rien faire en espérant que ça ira mieux. Mais l’ancienne boss n’avait pas la même volonté que lui, pas à cet instant. Ni la patience. Irritée par son partenaire qui commençait à gueulé pour essayer de se faire entendre, elle ne put s’empêcher à son tour… De gueulé sur lui d’un grand cri, d’un grand « La Ferme !!! » qui résonna dans toute la chaine de montagne.

Puis vint un bruit … Un petit « crac », puis un autre … Tout deux se mirent à regarder le volcan, enfin, tout ce qui était autour d’eux même, sondant ses petits bruits qui se laissaient entendre à intervalle de plus en plus rapide. Boulette … Oakley aurait du réfléchir, plus que deux seconde pour savoir ce qu’elle allait crier entre « la ferme » et « ta gueule ». La cowgirl se mit à scruter le chemin qui leur restaient à faire, alors que le draconicus se demandait encore ce qu’étaient ses petits cracs de plus en plus perceptible. Juste au dessus d’eux, il y avait comme un creux dans la paroi glacée. Leur seule chance de se sortir de cette avalanche imminente. Le plateau où ils étaient se mit à trembler alors qu’au dessus d’eux, d’énorme couche de glace et de neige commençait à se détacher, à tomber. La seule chose qu’elle trouva à faire était de puiser dans ses dernières forces. Tout en allongeant la corde qui les relié, elle exposa ce qu’elle avait prévu de faire.

Natsu … Balance moi là haut… Te pose pas de question, balance moi !

En bon mouton qu’est le dragonnet, il lui fit la courte échelle, joignant les mains pour donner un appuie à sa partenaire du moment. Elle prit un piolet avant de poser le pied sur ses mains et sauter, à l’aide de Natsu, a une hauteur vertigineuse, décochant son piolet juste au dessus du trou qu’elle avait vue. Merci mon bon dieu, c’était effectivement une grotte ! Du bout de son outil, elle se balança pour être à l’intérieur avant de se retourner pour saisir la corde et tirer Natsu en lui criant de monter. Il eut à peine le temps de poser un pied dans cette faille que l’avalanche les rattrapa bien vite. Cette masse froide s’engouffra violement dans la grotte, propulsant les mercenaires, les emportant comme de simple feuille de papier… Et puis plus rien.

Lorsqu’Oakley se réveilla, elle était prise dans la neige. Elle ne savait plus où elle était, ce qui s’était vraiment passé, elle avait juste froid et mal … un calvaire. Elle rampa pour se défaire de ce piège de neige, réussissant à se mettre à genoux, en se tenant les bras, glacée. Il n’y avait pas de lumière, aussi sombre que la nuit, mais le plus important était de faire un feu pour ne pas crever comme un glaçon dans sa barque. Grace à la magie, elle plongea ses mains dans un doux brasier qui ne brula pas, ni elle ni ses vêtements. C’est sa magie après tout … ça allait déjà mieux, mais elle n’allait pas réchapper à une pause obligatoire.
Des bruits de pas, dans la neige qui recouvrait désormais la caverne, résonna dans ce grand creux, se dirigeant vers la blondasse au sol. Ha, mais oui, Natsu. Il s’en était sortit, heureusement. En même temps, comme aurait-il pu crever ici ? Lui qui est aussi fort qu’un dragon !

Natsu ! … Putain, Natsu… Fait un gros feu… j’ai l’impression… que je vais crever, moi.

Elle releva finalement la tête pour regarder Natsu mais ce qu’elle vit était une tout autre silhouette que ses légères flammes éclairaient à peine. Et le plus inquiétant était forcément ses gros yeux jaune luisant. Le signe typique que les emmerdes commencent vraiment. Surtout qu’Oakley ne pourrait même plus se défendre ici, bien trop diminuer pour faire le moindre geste.

Ho, d’la merde… Je hais les sans-c-cœur …
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chasseur Ardent
Masculin
Nombre de messages : 665
Age : 27
Localisation : Pourquoi ? tu veux te battre !!!!
Date d'inscription : 18/11/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
431/550  (431/550)
Dim 22 Jan 2012 - 18:00
Brrrrrrr...y'a pas à dire ce coin était incroyablement gelé ! C'est pas tous les jours que Natsu pouvait prétendre avoir un coup de froid. Même avec sa magie de feu il avait du mal à contrer la morsure des basses températures de la montagne. Mais bon, avec le mono cerveau qu'il avait il était capable de ne penser qu'a une chose à la fois, et cette unique chose actuellement était la découverte de ses origines. Donc autant vous dire qu'il était mentalement et physiquement "chaud bouillant" pour mener à bien cette expédition.....Même si il se faisait souvent réprimander par Oakley de temps en temps.

D'ailleurs, alors qu'ils étaient tous deux en train de galérer comme des porcs pour gravir cette montagne, les questions sans fin et répété de Natsu dans le style "On arrive bientôt ?", finirent par mettre à bout la patience de la Cowgirl car elle exprima sa façon de penser par un Magnifique et puissamment vocalisé "LA FERME !". Ce qui vous vous en doutez, n'est pas la meilleur chose à faire lorsqu'on gravit une gigantesque montagne lors d'une tempête de neige. Et ce qui devait arriver arriva : une avalanche gigantesque dégringola dans la direction des deux Mercenaires. Natsu avait en tête de l'exploser à coup d'un souffle de flamme....Mais Oakley qui se servait mieux de sa tête opta pour un travail d'équipe intelligent et peu risqué.
Résultat des courses, le duo parvint in-extrémis à se planquer dans une grotte quelques mètres plus haut avant de finir en cônes glacés géant ! Même si une fine couche de neige les avait ensevelit à l'entrée de leur planque improvisée. Alors qu'Oakley se débattait tant bien que mal pour se libérer de sa prison glaciale, Natsu lui se simplifia la vie en enflammant son corps tout entier pour faire fondre la neige en un rien de temps. Il rejoignit ensuite sa camarade afin de lui apporter un maximum de chaleur en servant temporairement de chauffage bio....Et en plus il éclairer assez bien le coin !

Pourtant, le regard de l'ancienne Chef des Mercenaires sembla fixer quelque chose d'important....Au départ, Natsu pensait qu'elle cherchait juste à profiter de la chaleur qu'il dégageait et qu'elle fixait un point juste pour focaliser sa concentration et ainsi éviter de trop penser au froid. Mais ce fut les mots qu'elle prononça difficilement à cause de sa mâchoire gelé qui lui firent comprendre trop tard ce qu'il se passait :

- Ho, d’la merde… Je hais les sans-c-cœur …

Des Sans-coeurs ! Merde comment n'avait-il pas put les sentir avec son odorat !

Alors que le Draconicus se retourna pour faire face aux assaillants qui semblaient les attendre, une longue lance légèrement ondulée au niveau de la lame frappa Natsu en plein dans le torse, lui faisant craché une gerbe de sang qui parsema de tache rougeâtre l'arme que tenait une sorte de Centaure en armures impériale chinoise et dont le heaume en acier cachait le visage...Mais pas les yeux jaunes caractéristique aux sans-coeurs !
La violence du coup aurait dut transpercer le garçon sur le coup, mais il pouvait remercier la résistance et les réflexe qu'il avait acquit durant ses nombreux combats. Car si il l'avait voulut, il se serait forcé d'esquiver l'attaque en se basant sur son instinct...sa jambe aurait put être écorchée, mais il aurait éviter de subir une lourde blessure. Non ! il savait que si il se contentait d'esquiver comme d'habitude c'était Oakley qui aurait subit l'attaque, et vue son état elle ne pouvait pas grandement se défendre. Encore heureux que Natsu soit parvenu à refermer ses bras afin de bloquer au maximum l'attaque qu'il devait prendre, Lui permettant non seulement de ne pas finir en brochette, mais en plus d'exercer suffisamment de force contre son assaillant pour ne pas être projeter en arrière et risquer de cogner la cowgirl, bien qu'il ait reculer de quelques centimètre comme pouvait le montrer le sillon produit dans le sol par la force de ses pieds.
Tout en serrant méchamment les dents, le Chasseur ardent fit grimper la température de ses flammes en même temps que son instinct de combat.

- Bouge pas de là Oakley....J'moccupe de lui tout de suite !

Les flammes étaient pour réchauffer sa collègue, l'instinct de combat était pour exploser la tronche de ce lâche qui n'avait pas suffisamment de cran pour se battre à la loyale !

Tout en profitant de ses flammes, Natsu exerça une impressionnante pression sur la lame de la lance pour la réduire en morceau dans un rugissement de rage avant de bondir point en feu contre son assaillant. Mais le garçon eut la surprise de constater que malgré la taille imposante du sans-coeur, celui-ci esquiva sans mal l'attaque en reculant rapidement d'un bond prodigieux. Mais il en fallait plus que ça pour échapper au Chasseur Ardent ! Natsu bondit à son tour à la rencontre du centaure noire avec l'aide de ses flammes comme boostes. Sa vitesse put facilement surpasser celle du monstre qui n'eut d'autre choix que de contrer la nouvelle attaque du Mercenaire en faisant tournoyer ce qu'il rester de sa lance devant lui....Manque de bol la force et la magie réunit de Natsu eurent raison de la défense du sans-coeur qui recula de quelque mètre en dépit de la destruction complète de son arme. Mais Natsu n'en resta pas là, et il profita d'avoir sonner son ennemi pour se ruer à nouveau vers lui pour lui envoyer un royale coup de genoux dans le menton. A cet instant même, deux autres lances jaillirent de l'obscurité, tenues chacune par deux autres Centaures sans-coeurs.
Natsu qui à cet instant était déjà bien furax qu'on ait essayer de l'attaquer en traître, alors si maintenant ils s'y mettaient à plusieurs sa devenait rageant....Mais même à cent contre lui il les étaleraient tous pour protéger Oakley qui avait du mal à récupérer du froid.

Le garçon empoigna alors férocement les deux lances en concentrant énormément de magie pour que ses flammes puissent contrer l'attaque des sans-coeurs. Il y parvient avec quelques difficultés, la blessures qu'il avait subit tantôt n'était pas minime, et la force réunit de ses deux adversaires était impressionnante !
Alors que le Draconicus se mit à gonfler ses joues pour le rugir un souffle de feux en plein visage, le centaure qu'il avait sonné il y à quelques instants exécuta une ruade et donne un violent coup d'épaule au Mercenaire qui valdingua dans les airs. D'instinct, il exécuta une vrille aérienne et agrippa solidement au sol à l'aide de ses bras et de ses jambes pour retenir au mieux sa projection...Autrement il risquerait de percuter Oakley. Heureusement, le froid rendait le sol assez dure pour lui permettre de se stopper juste à coté de sa camarade.
Cette dernière avait, pendant la duré du combat, usée d'un sort de feux pour réchauffer ses mains alors qu'elle recharger son pistolet. Elle y était parvenu juste avant que Natsu ne se retrouve à ses cotés, et la chaleur qu'il dégageait lui permit de retrouver une meilleur mobilité de mouvement pour décocher un tir précis qui eut pour effet de ricochet sur l'arme d'un des centaure et de toucher celle du second...Les désarmant par la même occasion. Le Draconicus conclut ce rapide enchainement d'équipe en répétant son souffle de feu...Et cette fois il n'y avait rien pour l’empêcher d'agir !

Son rugissement volcanique dégagea l’entièreté de la grotte, balayant tous les ennemis présent dans son sillage destructeur, et procurant une nouvelle source de chaleur temporaire pour Oakley qui en fut ravie.

- VENEZ PAS M'CHERCHER DES CROSSES BANDE D'ENFOIRES ! Rugit le Mercenaire plus remonté que jamais. SINON J'VOUS EXPLOSE LA TRONCHE !

Une fois le combat terminé, Natsu se permit une petite pause en examinant sa blessure alors qu'il continuait à réchauffé sa camarade: Elle n'était pas profonde ni trop sérieuse, mais la panser permettrait d'éviter qu'elle empire si jamais d'autre ennemis se terraient dans le coin. Chose que Oakley pouvait faire grâce au chauffage naturel des Mercenaires !

Lorsque cela fut fait, Natsu ne put s'empécher d'avoir un air grave et.....ailleur. Comme si quelque chose le préoccupé !

- Dit Oakley ! Comment tu pense que j'devrais me comporter si jamais je rencontre mes....vrais parents ? J'ai l'impression que je risque à tout moment de faire une bêtise qui me fera regretter d'être venue ici. C'est dure à admettre mais....j'crois que j'ai un peu peur de leur réaction ! C'est vrai quoi, c'est p't'être pas pour rien si ils m'ont..."abandonné" dans le monde D'halloween non ?

Peur ! le mot qui semblait ne jamais sortir de la bouche du plus inconscient des Mercenaires. D'autant plus qu'il se posait de vrai question sérieuse pour une fois ! rien à voir avec le fait de savoir quel goût à une âme ou un truc idiot de se genre. Non cette fois Natsu était sérieux comme jamais....bien qu'il paraisse toujours aussi insouciant que d'habitude, cette fois il semblait se casser volontairement la tête pour des questions de ce genre.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Am-entraide
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi