Derniers sujets
Un rêve devenu réalitéAujourd'hui à 20:03KuroL'étoile des vœuxAujourd'hui à 19:49KuroLe 3h10 pour le Château DisneyAujourd'hui à 14:15Général PrimusChangement du PlanAujourd'hui à 10:08DeathLa suite du PlanAujourd'hui à 9:43DeathLe PlanAujourd'hui à 9:26DeathHo ho ho !Hier à 22:04FiathenLe faux printemps Hier à 21:52FiathenSix pieds sous terreVen 14 Juin 2019 - 17:34D.VaLa révolte des joujouxVen 14 Juin 2019 - 14:19AsuryaaLes fleurs parlentMer 12 Juin 2019 - 23:09RikuCoupe Noire - Kurt Brown VS L'Invité MystèreMer 12 Juin 2019 - 22:32Kurt BrownPièce montéeMer 12 Juin 2019 - 21:49Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 12 Juin 2019 - 15:23Irelia AlishinaUne arrivée inaperçueMer 12 Juin 2019 - 14:42Firion Loxxer
Les Ténèbres du Ciel

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Nan mais... Sérieux? Tous perdus?![Mission Normale] Left_bar_bleue115/350Nan mais... Sérieux? Tous perdus?![Mission Normale] Empty_bar_bleue  (115/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 1 Jan 2012 - 4:11
Le monde des jouets... Nan mais attendez, c'est une blague qu'on me fait? Et je suppose que ma très chère patronne se serait bien amusée à faire de moi le dindon de sa petite farce? Ou bien... C'est sérieux? Je devais donc vraiment me rendre dans un monde où je serais transformé en un vulgaire joujou? Tu parles d'une galère... Enfin bon, qui étais-je pour refuser un ordre de mission, aussi ridicul soit-il? Je me plaisais à croire qu'un peu tout les mercenaires étaient passés par là et donc je tentais de l'accepter... Cette fois ci, en plus, je devais me retenir de tuer qui que ce soit, car visiblement mes pulsions ténébreuses n'étaient pas vraiment très apprécier par ma supérieure... Pas le choix donc, il fallait être "diplomate" pour cette mission. En quoi consistait-elle déjà? Monsieur Patate... Rien que ce nom me donnait envie de rire, avait demander aux mercenaires de retrouver tout ses amis visiblement perdus. J'ai dis tous? Non, il y en a un qui serait revenu, un T-Rex mais celui-ci se trouvait dans un état d'inconscience qui le rendait totalement inutile... C'est en vaisseau, muni d'un chauffeur des plus anxieu quand à ma présence à ses côtés, que je quittais Port Royal pour me rendre dans un monde assez bizarre. Tandis qu'il conduisait, je m'amusais à le fixer, d'un regard parfois noir, parfois amusé, j'aimais bien produire cet effet sur les gens comme lui, inquiet alors qu'il n'allait strictement rien lui arriver... Mieux valait respecter les règles pour cette mission, pas de meurtres, pas de blessés, tant que je n'y étais pas obligé en tout cas. Je m'étais autorisé un peu de repos pendant le voyage, j'avais les yeux fermés et cela permettait au chauffeur de se concentrer sur le pilotage, il se détendrait surement un peu comme ça. Je réfléchissais en fait, je me demandais si, une fois transformé, je pourrais avoir recours à ma magie, surtout à ma matière en fait... Une fois près du monde des jouets, le chauffeur m'informa que j'allais être téléporté depuis le vaisseau, car la transformation en jouet dans ce monde empêchait la Shin-ra d'y implanter une station, ce qui paraissait assez logique à vrai dire, j'acquieçais en me levant lentement, poussant un léger soupire. Il m'informa aussi que si je voulais être à nouveau téléporté, je devais demander à Monsieur Patate, et donc il fallait que j'accomplisse la mission avant que ce soit possible. J'eus à peine le temps de répondre qu'un rayon lumineux m'entoura et je fus donc téléporter, j'en ressentais d'ailleurs déjà les désagréables effets...

J'apparaissais sur un sol des plus moelleux, étrange, très instable... Je n'en étais pas très fier, mais je ne mis que quelques instant de plus à comprendre qu'il s'agissait d'un lit géant! Ou bien c'était moi qui était devenu tout petit? En bougeant la tête, je déplaçais aussi mon regard pour observer les alentours, il s'agissait d'une chambre de gamin... Et moi, j'étais devenu quoi? Ma peau s'était transformé en plastique, je n'étais plus qu'un vulgaire pantin articulé... Quant à mes ailes, je les sentais à peine et ne pouvait plus les bouger, pas la peine d'espérer voler pour cette mission donc. Je portais donc mon regard sur la paume de ma main avant d'essayer de sécreter de la matière. Il fallut un moment avant que cela ne vienne, surement à cause du plastique, mais j'étais encore capable d'utiliser mon pouvoir! Voilà au moins une bonne nouvelle qui s'annonçait, car je n'aimais pas l'idée de me retrouver sans défense pour une mission, même de diplomatie... Un rapide coup d'oeil au bord du lit me permis de comprendre que je pouvais aisément sauter sans rien me casser, c'est donc ce que je fis, attérissant sur une sorte de petit tapis, enfin, petit... Je pouvais bien sentir, au moment de l’atterrissage, que tout mon corps avait été transformé, j'avais presque honte de cette transformation...


"Enfin! C'est pas trop tôt, j'ai cru que j'aurais le temps de me refaire la face avant que vous n'arriviez..."

La voix venait de derrière, je me tournais donc pour poser mon regard sur ce qui se révelait être une figure totalement diforme, un oeil à la place de la bouche, à la place de cet oeil se trouvait une moustache en plastique, enfin bref, tout son visage était mal placé... Il me tendit la main, ou plutôt, son bras, pour que je le serre. En fait, il tenait son bras gauche avec son bras droit, c'était... Surprenant.

"Je me présente, Mr.Patate, pour vous servir. Vous devez certainement être le mercenaire que j'ai demandé? Vu votre accoutrement vous n'êtes pas un jouet ordinaire..."

"Moi c'est Sky, toi tu dois être le commanditaire de la mission? Est-ce que tu as d'autres informations ou bien je dois me débrouiller avec ce que je sais déjà?"

Autant entrer directement dans le vif du sujet, après lui avoir sérrer la main il se remit la face en place, même si ça ne le rendait pas vraiment plus beau pour autant... Il me fit signe de le suivre et me guida jusqu'à la porte d'un placard géant, entre-ouvert, où gisait le T-Rex visiblement encore dans le coma.

"Il est comme ça depuis que Andy l'a ramener dans la chambre, je l'ai entendu dire qu'il l'avait trouvé dans l'entrée sans savoir comment il y était arrivé..."

Je me penchais pour examiner le dinosaure en plastique, il remuait ses tout petits bras dans son état d'inconscience, je sentis alors quelque chose toucher une de mes ailes, je me retournais soudainement et regarda Patate d'un air noir.

"Pas touche..."

Il recula de quelques pas avant de m'annoncer qu'il n'avait pas plus d'informations, que Barbie et les autres pouvaient se trouver n'importe où malheureusement... Mais alors toute la bande de ces idiots de jouets étaient partis les uns après les autres sans savoir où aller?! Nan mais on se moque de moi là...? Enfin bref, je n'avais pas le choix. Tandis que je me dirigeais vers la sortie de la chambre, Patate me recommandait de ne pas me faire voir en train de bouger par les humains et que je devais prendre garde au chien d'Andy, qu'il était gentil mais un peu nerveux avec les jouets inconnus. J'haussais les épaules, un chien ne me faisait franchement pas peur, aussi grand soit-il par rapport à moi... Je me mis à courir, même si c'était pas simple avec des membres en plastique, dans le grand couloir, j'avais du mal à réaliser que j'étais vraiment dans une maison qui, quand j'ai ma taille normal, me paraissait tout à fait... Normal. Arrivé à l'escalier, je ne voyais pas un chat, et donc, pas un chien... J'entendis, de là où j'étais, la mère du gamin, ce Andy, qui lui annonçait qu'ils se rendaient au magasin de jouet car son anniversaire approchait. Lui semblait très heureux de cette nouvelle, je me rappellais que je n'avais jamais vraiment prêter une attention particulière à des jouets quand j'étais enfant. Je descendais donc les escaliers, car un magasin de jouet me semblait être un bon endroit pour enquêter, peut être que je retrouverais là-bas toute la bande d'imbéciles heureux que formaient ces jouets... C'était un peu fatiguant de devoir sauter à chaque marche, vu qu'elles étaient grandes mais bon... Alors que je m'approchais de la fin des escaliers, j'entendais le bruit d'une télé, et d'une porte qui s'ouvrait, je devais me dépêcher, parce que j'aurais beaucoup plus de mal à passer par la porte si elle était fermée... Je me trouvais maintenant en bas de l'escalier, et la porte commençait à se refermer, je la voyais, elle se trouvait à peine à cinquantes mètres! Cinquantes mètres en taille de jouet bien sur... J'entendis soudain du bruit venant de la pièce d'à côté, je me laissais tomber et me figeait, comme un vrai jouet, alors que la mère d'Andy passait près de moi pour aller vers la porte, elle avait certainement oublié ses clés ou je ne sais quoi... Je m'en moquais, à vrai dire. Une fois que le "danger" était passer, je me relevais, un peu étonné par mon propre comportement. Bien sur que j'étais conscient du fait que les humains de ce monde ne devaient pas voirs les jouets en train de bouger, mais je ne m'attendais pas à ce que ce genre de reflexe vienne automatiquement... La porte était fermée maintenant, mais il y avait toujours la chatière, qui, pour cet endroit, devait certainement servir au chien puisqu'il n'y avait simplement pas de chat... Je me glissais de l'autre côté, sortant de la maison même si c'était pas pratique avec mes ailes! La voiture démarrait, je devais faire très vite, pas de temps à perdre. Je me mis à courir vers elle, oui, à courir, parce que je pouvais simplement pas voler avec des ailes en plastique! Des sans-coeurs apparaissaient alors derrière moi, enfin, c'est ce qu'il semblait, je me retournais même pas car la voiture commençait à quitter l'allée et je jugeais ma mission plus importante... Mais je ne pourrais pas la rattraper à temps, c'est pourquoi je sécretais un filin solide et souple, assez long et collant uniquement au bout afin de l'envoyer contre le coffre de la voiture, ce qui me propulsa litteralement contre la carosserie quand la voiture accélera subitement, et oui, j'avais ressentie une certaine douleur, même étant un jouet... Me retournant pour voir que j'étais à un cheveu de tomber à tout moment, même avec mon filament, j'apercevais des poursuivants sans-coeurs, ceux de toute à l'heure. Des espèces de boules bleus et rouges, j'avais absolument aucune idée de ce que c'était et... Ouais, je m'en fichais totalement! Leurs noms m'importaient peu, ils gênaient. Combien? Six, trois de chaque. Je secrétais deux piques assez long et dur le long de mes bras, avant de m'en saisir pour les lancer sur mes ennemis. L'un d'entre eux fut touché et disparu, mais j'encaissais une attaque de glacier assez douloureuse sans pouvoir me protéger malheureusement! Je ne devais pas trainer, parce que je ne savais pas du tout où se trouvait le magasin et qu'on en était peut être proche, je devais donc en finir au plus vite... Afin que cela soit fait, je créais un long et épais pavé, mais très léger, il restait lié à ma peau ce qui me permettait à tout moment de le modifier... Avant de le lancer, étirant le filament qui reliait l'objet à moi, son créateur. Il se coupa au moment où je rendis extrêmement lourd le pavé qui écrasa quatre autres sans-coeurs en chutant sur la route, plutôt pas mal non? Fatiguant par contre... Et tout ça, sur le rebord d'un coffre, j'étais complètement collé dos à la carosserie pour pas tomber! Je créais un tomahawk assez maniable avant de l'envoyer contre le dernier sans-coeur, mais celui-ci esquiva et envoya un brasier qui me fit trébucher, j'aurais pu m'écraser sur la route...

Si je ne m'étais pas rattrapé au bord de la voiture, mais mes pieds frolaient maintenant la route, et notre vitesse ne diminuait pas! J'entendis un bruit, le tomahawk vint se planter près de moi et je souriais, cette fois il était revenu à l'envoyeur, emportant dans sa trajectoire le dernier ennemi nuisible. Je m'en servais comme appuie pour remonter et rester en position assise sur le bord, mes pieds dans le vide. On s'arrêtait enfin, je pouvais donc descendre et me cacher sous la voiture pour ne pas me faire voir et observer le magasin... Rien qu'à le voir de loin, il devait grouiller de gens! Comment retrouver une simple bande de jouet là-dedans? De toute façon, qu'est ce que je pouvais faire d'autre à part chercher? J'attendais donc que les deux humains se soient éloignés avant de m'élancer vers le grand bâtiment, je courais rapidement, même si ce n'était pas trop mon habitude, afin de limiter les risques qu'on me voit. Arrivé devant la porte automatique, j'examinais l'espèce de tapis noir, la porte s'ouvrait quand un humain passait devant, mais grâce à quoi détectait-elle sa présence? Je n'en avais aucune idée, il y avait un genre de tapis noir juste devant l'entrée, on ne pouvait pas l'éviter, ça avait un rapport avec l'ouverture automatique? Après avoir vérifier qu'il n'y avait plus personne à l'horizon, je me décidais à descendre de la voiture en effectuant un petit saut, c'était étrange de ne plus pouvoir voler, je me sentais comme affaibli, même si ce n'était pas le cas, j'avais l'habitude de pouvoir m'envoler quand je voulais... Enfin bref, j'arrivais devant la porte qui me paraissait gigantesque, mais rien ne se passait. Elle ne voulait pas s'ouvrir, je voyais à travers et ça grouillait de monde, il fallait que je me dépêche avant qu'un humain me voit à travers la porte! J'avais beau tirer les portes, rien à faire, j'étais trop petit et faible pour les ouvrir! Peut être que ça avait un rapport avec le poids? Quoi d'autre sinon? Il n'y avait aucune caméra ou autre chose du genre! Si c'était le cas, j'avais aucune chance et je ne pouvais pas rester des heures devant le batiment... C'est pourquoi je courais le long de celui-ci afin de voir si il n'y avait pas une autre entrée sur le côté! J'avais finalement réussi à trouver une espèce de vitre qui donnait sur ce qui semblait être le sous-sol, c'est ce que je voyais à travers celle-ci en tout cas. Il y avait du mouvement dans celui-ci, mais pas d'humains... Je voyais des trucs bougés sur un bureau, et étant donner que ça semblait être la réserve du magasin de jouet... Que dire d'autre? Je modelais lentement un pied de biche en matière très solide, avant d'en placer un bout dans un petit espace sous la vitre. Je forçais alors afin de faire se lever la vitre et je pris un coup sur la tête, elle s'était lever un peu trop vite... Mais au moins, je pouvais rentrer! Je regardais en bas puis vers le bureau. De là où j'étais, je voyais un genre de maquette, comme si quelqu'un avait voulu recréer l'ambiance d'une plage tropical, avec des palmiers surement en cartons, du faux sable et tout le tralala... Je sautais du rebord de la fenêtre et tombait sur une caisse, mais je perdais alors l'équilibre et trébuchait! Un grognement se fit entendre.


"Nan mais oh, ça va pas de me tomber sur l'arrière-train comme ça? Il va faire la tête après! ... T'as compris? L'arrière-train, la tête? Bwahahaha!"

Je fus emporter dans la seconde et tombait contre le sol en même temps qu'un espèce de cabos à ressort, c'était lui qui avait fait cette blague vraiment douteuse? Qui d'autre aurait pu... J'étais un peu sonné, lui s'était dégagé rapidement et s'était un peu éloigné, après tout on se connaissait pas, un autre jouet était venu me tendre la main pour que je me relève.

"Hey, ça va l'ami? Désolé, Zig Zag est du genre à laisser trainer ses jambes n'importe où quand il est détendu."

J'attrapais sa main et me relevait avant de constater que c'était un shérif, comme ce dont m'avait parlé Patate. Un chien, un shérif, il ne manquait plus que le cosmonaute pour que je sois certains qu'ils soient les jouets que je recherchais.

"Je te remercie... Sherif Woody? Si c'est bien toi, on m'a envoyer ici pour vous ramener à votre propriétaire, si vous avez retrouvez toute votre bande, j'aimerais bien ne pas m'attarder ici..."

"Ha mais c'est vrai, Andy! J'avais fini par complètement l'oublier, on doit rentrer avant qu'il ne s'aperçoive qu'on est plus là! Merci l'ami, je te revaudrais ça, mais tu as un prénom?"

Tandis que les jouets se rassemblaient, je me retournais pour voir si on pouvait emprunter le même chemin par où j'étais entrer pour sortir, mais cela allait être délicat, c'était assez haut... Un cri aigu me sortit alors de mes pensées, je me tournais ainsi que les jouets vers la source de ce son, c'était une poupée en plastique, surement cette fameuse Barbie, à l'origine de la disparition collective, qui s'était fait attrapée par... Par... Un fruit? D'où j'étais, je ne voyais pas bien, mais ça devait être un jouet aussi, un jouet en forme de fraise.

"Vous n'irez nul part, votre propriétaire finira par vous faire beaucoup de mal, alors que vous serez toujours heureux et détendus avec nous, vous verrez! N'étiez vous pas extrêmement bien il y a à peine dix minutes? Cet idiot de jouet vous a salement interrompu alors qu'on était tous au paradis, messieurs les fruits, saisissez ce jouet!"

C'est alors qu'une banane en plastique et une orange s'approchèrent de moi, un espèce de cosmonaute se dressait devant moi pour me protéger, agitant un "rayon laser" dans tout les sens même si il ne semblait pas y croire non plus, à sa petite ampoule... Il fut plaquer au sol par un gros melon et l'orange m'attrapa par le bras. Parce que oui, naturellement, tout ces jouets en forme de fruit étaient munis de pieds, de bras, et d'une paire d'oeil chacun, histoire de faire plus réaliste... Nan mais sérieusement, où on va là? Je levais l'autre bras, après avoir vérifier que je ne risquais de blesser personne d'autre que mes deux "agresseurs" avant de libérer mon pouvoir magique, lançant un sort de Répulsion qui projeta les fruits contre un bac rempli de... Aucune idée, je ne savais pas voir à travers les murs! Créant une sorte de rocher de matière, d'une taille moyenne, je le lançais sur le fruit qui se trouvait sur le cosmonaute afin de le faire tomber.

"Franchement, ça devient ridicule... Comme si des jouets allaient me donner du mal! Vite, on s'en va, votre propriétaire est dans ce magasin et il ne devrait pas tarder à repartir, on embarque dans la voiture et on rentre chez vous."

A peine j'avais annoncé mon plan que le Shérif, visiblement le meneur de la troupe, avait trouvé le moyen d'empiler plusieurs blocs pour monter vers la fenêtre, les autres jouets le mimant parfaitement avant que je ne fasse de même. Une fois ressortie, je regardais par cette même fenêtre pour voir que les fruits se relevaient, ils se faisaient déjà gronder par la fraise parce qu'ils les avaient laisser s'enfuir, d'une part je les plaignais, d'autre part, je n'avais pas le temps ou même l'envie de les aider. Je me mis à courir vers la voiture, une fois celle-ci en vue, je voyais que le coffre était ouvert et que Woody faisait déjà monter les jouets, on aurait dit qu'il avait l'habitude de faire ce genre de chose en urgence... Andy et sa mère sortaient alors du magasin, tandis que le coffre se refermait pour ne laisser aucune trace, il me restait très peu de temps! Ayant une poussée d'adrénaline, je me remis à courir vers la voiture tout en me concentrant sur la fabrication d'un grapin de matière, je me fatiguais à vue d'oeil mais si ça marchait, j'aurais le temps de me reposer plus tard! Les portes se refermaient, les deux humains étant montés dans la voiture, mais je ne visais pas à pouvoir monter tant qu'elle était à l'arrêt... Je faisais tournoyer le grapin avec rapidité, étant séparé par encore quelque mètres de la voiture, même si celle-ci était déjà en marche et trop haute pour que je grimpe d'un simple saut... Seulement, la fenêtre du côté passager était ouverte! Je lançais de toute mes forces le grapin qui alla s'accrocher au rebord! La voiture se mit à avancer et moi, j'agrippais du mieux possible la corde tandis que mes pieds quittaient le sol. Pendant que je grimpais, tant bien que mal, alors que le vent devenait de plus en plus violent, les jouets ouvraient discrètement la fenêtre de la banquette arrière pour que, une fois à son niveau, je puisse effectuer un saut, aussi risqué que difficile, afin de saisir le bord de celle-ci pour ensuite me faire entraîner à l'intérieur par la main du Shérif! Nous retombîmes tout les deux sur la banquette arrière avant qu'une autre main m'attrape et me traine en dessous de la banquette, afin de ne pas être vu. Je reprenais mon souffle même si c'était dur, j'étais presque épuisé et les jouets autours de moi se réjouissaient, discrètement, mais on voyait bien qu'ils étaient content de rentrer. Même si la joie n'était pas vraiment mon truc, je me redressais lentement en riant, fier d'avoir réussi à rattraper la voiture pendant que le cosmonaute, disant s'appeler Buzz, me félicitait et remerciait, ça faisait bizarre, tant de gentilesse... Mais ce n'était pas désagréable, en plus de ça... Mission accomplie? Je rentrais donc à la base.
L'Insaisissable

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Nan mais... Sérieux? Tous perdus?![Mission Normale] Left_bar_bleue138/400Nan mais... Sérieux? Tous perdus?![Mission Normale] Empty_bar_bleue  (138/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 4 Jan 2012 - 2:08

Mission accomplie ! Désolée mais je vais aller un peu vite ^^"

- Manque de clarté, j'ai eu du mal à suivre même si l'histoire se tient bien.
- Peut-être une relecture ou l'utilisation de word ? Je pense que ça t'aiderait au niveau de l'orthographe.

- La trame, c'est ce que j'attendais et la longueur est carrément honorable.
- Tu as bien respecté mes demandes persos, ce que tu n'étais pas vraiment obligé de faire et je t'en remercie.
- J'avais peur de voir une récurrence du personnage un peu trop surpuissant mais tu as bien tenu compte de ta condition de jouet notamment avec les ailes en plastiques et les difficultés à utiliser ton pouvoir principal (mais aussi avec le manque de maîtrise de tes capacités de jouet, cf la fenêtre) et ça c'est un gros plus.
- J'ai carrément adoré le confinement des jouets Oasis (on va les appeler comme ça) et je suis contente que tu aies repris l'idée ça a très bien rendu dans ton rp tu as vraiment fait un truc qui m'a plu, je sais pas si c'est important mais je le dis Smile
- Sympa aussi les petits clins d'oeil aux films, et aussi j'ai bien aimé les sarcasmes de ton personnages vis à vis d'un monde qui parait amusant pour la plupart des visiteurs.

20 points d'expérience + 200 munnies + 3 PS en Force.
messages
membres