Derniers sujets
L'étoile des vœuxLun 19 Aoû 2019 - 22:05KuroAprès GuerreLun 19 Aoû 2019 - 20:34Heinrich VentrecrocTout un programme !Lun 19 Aoû 2019 - 15:15Erik WoodsZombardiers et cervelles moisiesLun 19 Aoû 2019 - 14:34Ioan KappelLes roses sont bellesSam 17 Aoû 2019 - 23:05Irelia AlishinaBienvenue à la Ville d'HalloweenSam 17 Aoû 2019 - 19:12VentusDistille-moi une vodkaSam 17 Aoû 2019 - 17:24Ioan KappelIl y a toujours un cheminVen 16 Aoû 2019 - 11:31Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 14 Aoû 2019 - 20:37Irelia AlishinaVamos a la playaMer 14 Aoû 2019 - 12:57Huayan SongLà est le foyerMar 13 Aoû 2019 - 18:59SoraSombres horizonsJeu 8 Aoû 2019 - 14:24Chen StormstoutBirth by SleepMer 7 Aoû 2019 - 22:35Chen StormstoutEscaleMer 7 Aoû 2019 - 18:26DeathDeus Ex MachinaMer 7 Aoû 2019 - 18:01Death
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Le musée des horreurs Left_bar_bleue3739/3500Le musée des horreurs Empty_bar_bleue  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 2 Nov 2011 - 18:18
    Ma mission était assez simple aujourd'hui, je devais aller a la ville d'Halloween, ouvrir une porte.
    Pas mal non ? Oui mais attention ! Y'avait un coffre ! A ouvrir aussi en plus ! Sans plus attendre, et le regard suant la fougue, je partis a toute vitesse en direction de mon vaisseau.


    Salut Tifa !

    Salut Nirid !

    Salut... toi !


    Ouais y'avait une nouvelle recrue, je ne le ou la connaissait pas. Je dévalai les escaliers trois par trois et sautai les cinq dernières marches, avec un salto s'il vous plait ! Tidus m'as toujours dit qu'un salto avec reception sur les fesses n'en était pas un, moi j'étais partisan de la thèse que du moment qu'on faisait une roulade en l'air... Enfin, nous évitions désormais ce sujet, devenu conflictuel.
    Je poussai la porte végétale du hangar et m'y engouffra. Je m'approchai de mon vaisseau, montai dedans, et attendis les instructions. Tic me demanda si j'étais « ok » je répondis d'un pouce levé, il sauta et enclencha une manette, me propulsant dans l'espace. J'avais l'habitude désormais, mais je conservais cette peur qu'un jour, je ne puisse pas redresser le vaisseau... Enfin, cap sur le monde a la citrouille géante.


    « Boys and girls of every age, wouldn't you like to see something strange? » cet air me trottait dans la tête. Je me mis a le fredonner alors que s'approchait a grand pas ma destination. Deux trois appuis sur l'écran tactile et me voici transporté en pleine ville. Les habitants d'Halloween étaient présents tous vétus a leur manière. Je remarquai aussi que mes habits avaient pris un style vampirique, assez plaisant je dois dire. Par contre, je ne devais pas éspérer manger quelque bonbon avec ces canines...

    Je devais trouver un manoir scellé magiquement, et je ne savais meme pas si ce serait visible ou non... Je marchais alors, sur les rues froides et illuminées de lampions. La citrouille devait être un art de vivre ici. Il y en avait tellement que c'en devenait malsain. Je continuai ma route, en évitant les regards de ces légumes, avant de croiser celle du Maire. Il courait encore dans tous les sens comme a son habitude... Je me jettai en travers de sa route.

    Bouh !

    Il hurla.

    Vraiment ? Je fais aussi peur que ça ? Attendez, vous n'avez pas connaissance d'un manoir, vérrouillé dans ce coin ?


    Il m'indiqua une route, mais surtout, il m'indiqua une présence de sans cœurs ! Je lui dis de ne pas s'inquieter et fonçai a mains armées dans le tas de guignolos des Ténèbres. En tout, j'eus a faire a des chevaliers momies, des spectres fureteurs, des ombres, bien sur et des gargouilles. Et décidement, je m'y fais pas. Ils volent, ils s'amusent, ils lancent des rayons bleus qui rebondissent, ils vous griffent, vous mordent... De vrais plaies ! D'ailleurs en parlant de ça... J'en avais une belle sur l'épaule. Une de ces choses s'était accrochée a moi, avait planté ses jolies quenottes dans un nerf, me bloquant le bras. Je courus alors, et dus me jeter contre un mur pour l'écraser. Pauvre bête, paix a son ame...

    Finalement j'arrivais a cet endroit désiré, le Manoir. A peine arrivé devant, ma Keyblade s'illumina et pointa vers le sceau. Un rayon fonça dedans, a l'instant où une serrure se déssinait. La lueur faiblit jusqu'à disparaître. Aussi je penetrais en ces lieux.



    Mais quel horreur ! Non !!!


    Le plancher était pourri, les carreaux brisés, et par dessus tout, la déco était minable. Cette demeure procurait un sentiment d'oppression, elle faisait peur. Même ma chambre a Illusiopolis était mieux décorée, c'est vous dire !

    Je pris mon courage a deux mains, et poussai une porte. Enfin, elle était en miettes et je n'ai pas pu résister a la tentation... D'un bon coup de pied, je défonçai la porte qui menait vers de sombres escaliers. Le coffre était en bas, Cissnei l'avait dit ! Alors je posai le pied sur la marche, et passa a travers. Les termites étaient aussi passées par la visiblement. Mes fesses cognèrent contre le sol dans un gros – VLAN. Mais, comme éclairé par La lumière, le coffre figurait devant moi. J'avais réussi ! Je pointai ma Keyblade et déverrouilla le coffre. Dedans se trouvait un autre coffre. Je le déverrouillai aussi et dedans... se trouvait une petite lettre. Je la glissai dans mon long manteau et recula quand soudain...

    Deux abominables yeux se terraient dans l'ombre. Ils étaient jaunes. Je tremblais.... Il s'avança et je reculai. Un poing gigantesque se dessina. Puis un autre. Les yeux me fixaient, j'en étais certain ! Il s'avança de nouveau, mais cette fois ci je ne reculai point. Seuls ses yeux et ses poings ressortaient de la pénombre, jusqu'à ce que son ventre apparaisse. C'était un rondouillard ! D'un coup je me sentais bête d'avoir eu peur. Il se courba en arrière avant de se jeter sur moi. J'esquivais d'une roulade simple. Je me redressai et m'accrocha a un lustre pour éviter sa charge. Oui, c'était pas très intelligent car rien n'était solide ici. Alors j'ai décroché un lustre, me suis sonné avec, et me suis pris un gros qui courrait. Pas très classe tout ça je vous l'accorde. Je me relevai après moult coups de poings et attendis une opportunité. Il alluma son ventre et chargea de nouveau. Je courus vers lui et sautai prenant un appui sur sa tête et balança plusieurs salves de lasers ainsi qu'une magie d'air. Pouf plus rien ! J'étais satisfait de moi je dois dire...

    Je sortis alors, en ayant récupéré le colis et verrouilla la maison. C'était plus sur. Je ne voulais pas être responsable d'un accident, par négligence. Je retraversai la ville, désormais déserte et partis a mon vaisseau, désireux de remettre la lettre.
    [i]


Dernière édition par Roxas le Mer 2 Nov 2011 - 20:18, édité 1 fois

_______________________________
Le musée des horreurs Signature
L'Ange de Réconfort

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Le musée des horreurs Left_bar_bleue624/0Le musée des horreurs Empty_bar_bleue  (624/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 2 Nov 2011 - 20:17
Halala, une keyblade, j'aimerais bien en avoir une pour ouvrir tout et rien, comme la porte du manoir... Enfin, mission réussie, une bonne longueur avec de bonnes idées, surtout celle de passer à travers le plancher, mais tu aurais pu faire une bonne dizaine de lignes en plus si tu n'étais pas passé par cette étape je pense... x) p'tit raccourci. Peut-être un peu court pour une mission périlleuse ? ... Sympa le petit début au Château Disney en tout cas, ça rehausse le tout la p'tite vie lumineuse.

35 points d’expérience + 300 munnies + 3 PS en magie ~
messages
membres