Derniers sujets
Rites de PardonHier à 14:34Bryke RonsoAcceptationJeu 22 Aoû 2019 - 21:41FiathenL'étoile des vœuxLun 19 Aoû 2019 - 22:05KuroAprès GuerreLun 19 Aoû 2019 - 20:34Heinrich VentrecrocTout un programme !Lun 19 Aoû 2019 - 15:15Erik WoodsZombardiers et cervelles moisiesLun 19 Aoû 2019 - 14:34Ioan KappelLes roses sont bellesSam 17 Aoû 2019 - 23:05Irelia AlishinaBienvenue à la Ville d'HalloweenSam 17 Aoû 2019 - 19:12VentusDistille-moi une vodkaSam 17 Aoû 2019 - 17:24Ioan KappelIl y a toujours un cheminVen 16 Aoû 2019 - 11:31Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 14 Aoû 2019 - 20:37Irelia AlishinaVamos a la playaMer 14 Aoû 2019 - 12:57Huayan SongLà est le foyerMar 13 Aoû 2019 - 18:59SoraSombres horizonsJeu 8 Aoû 2019 - 14:24Chen StormstoutBirth by SleepMer 7 Aoû 2019 - 22:35Chen Stormstout
La Danseuse Éphémère

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
La nuit tous les chants sont tristes.  Left_bar_bleue428/650La nuit tous les chants sont tristes.  Empty_bar_bleue  (428/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 18 Oct 2011 - 20:53


    « Je chante la joie d'errer et le plaisir d'en mourir. »



    Genesis Rhapsodos a écrit:

      Dame Rivy, bonsoir ^^. Je ne vais pas vous donner une mission très difficile mais plutôt intrigante.

      Si je vous parle d'une voix... D'une chanson dont la rumeur parvint chaque nuit aux oreilles d'une personne différente dans le Sommet des Arts ? Ca a commencé avec le jardinier, puis la nuit suivante, c'est Medusa qui l'a entendue... Moi j'ai pu l'écouter il y a une semaine, alors que je cherchais le sommeil et Mizore, trois jours avant moi.

      Cela fait un mois que chaque nuit... Une personne différente qui n'arrive pas à trouver le sommeil, entend une voix chantante d'une femme... On ne peut pas vraiment comprendre la chanson mais tout le monde est d'accord pour dire que c'est très beau.

      L'avez-vous entendue ?

      Je l'espère parce que votre mission sera, cette nuit, de trouver l'origine de cette voix, de ce mystère... Est-ce un fantôme, un songe ? On n'en sait rien... Tout ce qu'on sait, c'est que tout ceux qui ont entendu cette voix... Auraient juré qu'elle venait du précipice des ténèbres, après le grand vallon. Là où se tenait jadis, Sephiroth.

    La danseuse posa son index sur ses fines lèvres, levant les yeux vers le ciel comme pour réfléchir.. Elle dormait généralement très bien le soir.. Trop bien même peut-être.. Enfin, elle ne se souvenait aucunement avoir entendu un chant où autre.. Vous me direz, un troupeau de chocobos en furie pourrait passer a coter de son lit, elle ne se réveillerait même pas tellement son sommeil et de plomb.. Elle regarda Genesis un instant avant de pointer son index sur lui, lui tapotant la poitrine avec.

    - Je n'ai rien entendu de tel. Mais, ne vous inquiétez pas Maître Genesis, je vais éclairer ce mystère avec ma lumière !

    Elle rigola en tournant les talons... Une fois la porte fermée une autre question vient à son esprit... Sephiroth.. C'est qui ça ?... Elle plissa les yeux se tapotant la tempe avec son index... Le truc qui était sûr et certain c'était qu'elle ne l'avait jamais rencontré.. Peut-être en avait-elle entendu parlé, son nom ne lui était pas inconnu.. Bien qu'elle n'avait aucune idée de qui cela pouvait être.. Peut-être devrait-elle aller demander à Medusa.. Elle sait tout ! Enfin, normalement.. Mais là... Rien, rien du tout.. Elle ne savait pas qui s'était enfin si.. un ami de Genesis a-t-elle dit.. Va le lui demander à lui...
    - Ouais pas bête ! Merci !

    Lui lança-t-elle en tournant les talons pour sautiller vers la salle des missions.. Elle se planta devant Genesis avant de dire

    - ... Hum.. Euh au fait, c'est qui ce.. Sephiroth ? e_ê

    Elle n'eut pas à attendre pour avoir une réponse..

    "- Un ancien habitant du Jardin Radieux qui a mal tourné. Il fut l'un des plus redoutables guerriers de notre temps mais, il a malheureusement rejoint Astral, au bout d'un moment. Actuellement, tout ce qu'on sait de lui, c'est qu'il a disparu mais, reste très dangereux."

    Huuuuuum.. Disparut mais, reste dangereux.. C'est louche ! La demoiselle tourna les talons en remerciant Genesis.. Puis elle sortie de la salle des missions..

    - Par où vais-je commencer ?...

    Bon, elle ne savait pas vraiment ce qu'elle devait faire, comme toujours, c'était du tac-o-tac ses missions, elle n'avait pas vraiment de point de départ, d'endroit sûr où chercher... Elle se dit que pendant qu'il faisait encore jour, il serait peut-être bien d'aller au grand vallon.. Peut-être qu'elle y trouvera-t-elle des indices quelconques... Peut-être.. Où peut-être pas, à elle de voir..

    - Hey mais, attend... Ce n'est pas... Si les gens qui ont entendu la voix était à la maison... Et qu'ils disent qu'elle venait de là-bas... Dit-elle en pointant une direction du doigt. Mais c'est.. Ben la nénette doit chanter rudement fort...

    Elle hausse les épaules.. C'est vrai que.. Si la voix venait de si loin, elle devait chanter plutôt fort non ?.. Sinon, ça serait encore plus étrange.. Donc plus de personnes devaient l'entendre.. ? Enfin, c'est ce que pensait la danseuse et vu qu'elle ne savait pas par où commencer. Elle avait voir si quelqu'un d'autre avait entendu cette étrange voix. Sinon.. Peut-être qu'il y avait une explication logique sur le fait qu'une seule personne l'entende.. Alors.. Peut-être que c'était une personne avec des pouvoirs. Où comme Genesis l'avait dit, un songe, un fantôme.. Mais comme pour une personne, ayant un pouvoir quelconque et ciblant les personnes qu'elle désirer.. Peut-être faire venir à elle ?.. Quel était le but de .. Cette voix ?.. Aucune idée, cela pouvait être tellement de choses en même temps...

    La danseuse soupira.. Décidant de retourner à la maison attendre la nuit.. Peut-être que c'est elle qui aurait 'l"honneur' d'entre la chanson inconnue.. Ce qui serait vraiment très bien. Et un super hasard.. Enfin et si la prochaine chanson ne lui serait pas destinée, elle espérait que rester éveillé pourrait lui permettre d'entendre le chant. En espèrent qu'il ne ciblait pas une personne en particulier et que se dit chant ne résonnerait pas que dans l'esprit de celle qui l'entend. Enfin, je sors trop de phrase compliquée pour la petite Rivy haha.

    Elle rentra tranquillement, s'installa sur son lit au drap clair, assise en tailleur, elle attendait.. Le pire je crois, c'est qu'elle pensa.. Oui ça lui arrive des fois, haha.. Enfin dans le sens ou, les yeux fixé sur le mur face à elle, perdu dans le vide.. Perdue dans les méandres de ses pensées.. Pensée au combien flou.. Elle ne savait pas, elle cherchait des réponses à des questions qu'elle se posait à elle-même, elle savait très bien qu'elle était simplement incapable de savoir, d'être sûr.. Mais quelques parts avec des suppositions elle se rassurait elle-même d'un malaise qui l'hantait depuis quelques jours... Elle ne savait pas d'où il venait.. Enfin si, mais elle avait peur de savoir, elle voulait plutôt essayer de l'oublier. Car, certaine chose son facile à oublier. Une douleur qui nous attriste alors qu'on a du mal à être sûr de ses sentiments. Peut-être ne comprenez-vous pas ce que je raconte, vous devez surement savoir que Rivy a depuis longtemps oubliée beaucoup de choses, son passé, son vrai, le visage des gens qu'elle à côtoyées durant son enfance, sa mort.. Sa 'résurrection'.. Elle a également oublié les sentiments, ce qu'ils vous font quand vous les ressentaient.

    Depuis quelques temps elle ressentait différent sentiments.. La colère, la frustration.. L'amitié, la tendresse, la peur.. Ce genre de choses.. Et là, c'était une inquiétude mélangée à l'incertitude avec une pincée de peur. C'est fou tout ce qui peut se mélanger dans votre tête quand vous penser à une personne.. Les pensées de la danseuse était dirigée vers Nanaki.. Peut-être pense-t-elle trop souvent à lui.. Mais, il lui est un ami très précieux, il lui avait sauvé la vie, elle lui devait tant. Le fait de le voir absent si longtemps..

    Depuis combien de temps ne l'avait-elle pas vue ?.. Elle en avait perdu la notion du temps à compter sur ses doigts qui n'était qu'au nombre de dix, au-delà, elle avait abandonné.. Peut-être parce qu'elle ne savait pas comptait au-delà ? Était-ce important finalement ? La plupart de ses danses se faisait sur huit temps, huit pas, huit gestes, donc le reste était superflu à ses yeux.. Rien ne l'obligeait a compté au-delà.. Quoi qu'il en soit plus les jours passés, plus l'absence de Nanaki était dur... Cela faisait comme un trou dans le coeur de la danseuse, bien qu'il soit artificiel... C'est étrange n'est-ce pas.. Nous croyons être différent des autres, mais finalement, ce n'est pas vrai. Même si votre corps est froid comme le métal, même si votre coeur ne bas pas comme celui d'un humain ordinaire.. Nous sommes tous semblables, les sentiments ne sont pas seulement pour les personnes qui on aproprement dit un coeur. C'est simplement dans la tête que tout ce passe et non dans la poitrine..

    Quoi qu'il en soit. Nanaki lui manquais, sa présence, sa douceur, tout ce qu'il représente pour la danseuse. Depuis trop longtemps elle ne l'avait pas vue, elle avait peur qu'il lui arrive quelque chose. Qu'il soit perdu.. Elle aimerait être avec lui de n'importe quelle façon, pour l'aider, le protéger comme il l'avait fait au péril de sa vie, elle avait une dette incommensurable à son égard et elle mettrait un point d'honneur à la rembourser. Peut importe le temps que cela lui prendrait, elle se l'était juré. Alors que les pensées se bousculaient dans l'esprit complexe de la danseuse, alors que le soleil disparaissait en embrassant le ciel.. Alors que Rivy se laissa tombé sur son lit en soupirant.. Comment pouvait-elle se sentir si impuissante, si mal simplement en pensant à quelque chose.. Comment cette chose aussi anodine pouvait lui faire tant de mal ?.... Encore un mystère auquel la danseuse n'aura pas de réponse..

    Pourquoi s'acharner à vouloir des réponses alors qu'on sait qu'on ne les aura jamais ?.. Les choses sont tellement compliquées que ça nous fait soupirer.. Rivy regardait le plafond blanc de sa chambre.. Songeuse, elle n'avait aucune idée de sur quoi elle allait tomber.. Elle appréhendait.. En général quand c'était 'difficile'.. Elle avait toujours mal après.. Enfin mal.. Elle avait des blessures, plus ou moins importante.. Elle avait la chance de guérir vite de ne pas être entièrement humaine.. Elle avait certaine.. Hum.. Facilité nous allons dire. Mais peut-être que.. La difficulté ne résidait pas dans un combat.. Il y a beaucoup de choses difficiles qui n'ont absolument rien à voir avec le combat.. Les échec par exemple.. C'est difficile, il faut réfléchir, être attentif, concentré, patient.. Des choses que Rivy n'arrive pas à faire, où a beaucoup de mal. Peut-être que la difficulté de la mission résidait dans où et comment trouvé la provenance de ses chants.. Et surtout comment les faire taire pour qu'ils ne dérangent plus personne..

    La nuit se faisait de plus en plus sombre, seul les rayons du soleil pénétrait dans la chambre de la danseuse.. Elle regarda la lune.. Une demi-lune magnifique, brillante.. Comme attiré par l'astre elle se leva de son lit, ouvra la fenêtre et s'assit sur son rebord.. Elle contemplait cette mi-lune dominant les cieux de par son éclat d'ambre.. Elle sourit.. A chaque fois qu'elle voyait ne serais-ce que la lune, les étoiles.. Elle pensait à Nanaki.. Elle avait toujours voulu lui posait plein de questions sur ces dernières, mais n'avait jamais trouvé le bon moment. L'occasion parfaite de rêvassé sous un ciel encre parsemé d'étoiles, tous en écoutant attentivement les réponses que lui donnerait son ami... Elle ferma les yeux respirant un bon coup.. Et.. Comme si on avait entendu son appelle un chant étrange s'éleva dans les airs comme une feuille soulevée par le vent d'automne..

    Chant étrange, bouleversant.. Avec une pointe de nostalgie.. Les paroles étaient incompréhensible.. La mission venait donc de commencer. Rivy savoura un instant ce chant.. C'était comme s'il faisait partie d'elle-même. Je ne sais pas comment l'expliquer, mais quand elle entendait ce chant elle avait l'impression de voir des brides de souvenir.. Des souvenirs flou.. Aucune image apparaissait réellement dans son esprit.. Même si les paroles étaient complètement incompréhensible, c'était comme si elles racontaient une histoire, l'histoire de la danseuse.

    Elle descendit de son perchoir, sortie de sa chambre sans même prendre le soin de fermer porte et fenêtre. De toute façon qui aurait l'idée de venir dans la chambre d'une danseuse. Il n'y avait vraiment rien d'intéressant, à part pour la première intéressée. Vous serez surpris de voir ce qu'on peut trouver dans sa chambre d'ailleurs.. Mais ce n'est pas là le plus important. La demoiselle se laissait bercer par le chant, les yeux toujours clos, ses pieds la menaient à l'endroit d'où provenait cette chanson. C'était comme si, l'auteur de cet acte cherchait à faire en sorte que la danseuse la rejoigne.

    Était-ce seulement possible ? Que le chant sait que la danse le cherche ?.. Peut-être était-il omnipotent ? Omniscient ?.. Il voyait tous, entendait tous.. Et puis.. Je crois que dans un monde comme dans lequel vis nos personnages.. Ils ont vu tellement de choses que plus rien ne peut les étonner.. Enfin si.. L'imprévu était étonnant... Oubliez ce que je viens d'écrire... La danseuse finie par s'arrêter et ouvrir les yeux.. Elle était dehors.. Elle était donc sortie sans même sans rendre compte ?.. Le chant résonné toujours.. Mais pas dans l'espace comme elle avait pu penser, mais bel et bien dans sa tête.. Elle soupira.. Quand quelque chose résonne en nous, pouvons-nous le trouver en un endroit précis ?.. Genesis lui avait dit que d'après les témoignages la voix semblait provenir du précipice des ténèbres c'était donc là qu'elle se rendrait.. Elle ferma une nouvelle fois ses yeux, pensant que c'était peut-être mieux de se laisser guider par le chant que de marcher sans même prendre le temps de savouré les paroles...

    C'est peut-être bête, mais Rivy avait vraiment l'impression que la chant racontait une histoire.. Peut-être que personne n'y avait prêté attention parce qu'ils ne comprenaient pas ce qui se chantait. Mais, c'était beau.. Oui.. Rivy ne comprenait pas. Ce chant ressemblait à des syllabes mises au hasard une derrière l'autre, avec un drôle d'accent peut-être... Mais il était beau, il résonnait en elle, tout autour d'elle comme un feu projetant sa douce chaleur autour de lui.. Elle continua sa route, marchant sur l'herbe froide et mouillée, empruntant un chemin parsemé de petite cailloux.. En empruntant une route ascendant pour enfin se trouver à sa destination...

    Elle ouvrit les yeux.. Il n'y avait personne, pourtant, le chant semblait plus fort, plus impressionnant, encore plus beau.. Rivy fit quelques pas en avant, regardant de tous les coter.. Elle n'était pas seule, elle le sentait.. Mais elle n'arrivait pas à voir où était la présence...

    -Tu est la première à venir jusqu'à moi.

    Le chant s'était tût, une voie enfantine avait résonné à travers le précipice, brouillant encore plus position.. Rivy se tourne et se retourna, essayent de trouver quelqu'un.. Mais rien. Alors, elle décida de lui répondre..

    - J'ai.. Simplement suivis le chant... Est-ce le tient ?

    Un rire cristallin perçant les ténèbres.. Une douce lumière chaleureuse, réchauffante entoura la danseuse... Mais pas de réponse.. Rivy se regardait.. Regardait ses mains.. Elle brillait.. Il n'y a pas d'autre mot, la lumière l'avait enveloppé et elle brillait.. Elle sourit bêtement.. Puis elle continua.

    - Peut-être veux-tu que je danse sur une de tes chansons

    Elle le demande sur un ton amusé.. Pourquoi ?.. Peut-être parce que la danse était sa passion, comme le chant était surement celle de .. Hum.. La voix... La lumière brillait avec plus d'intensité, un autre rire se fit entendre et enfin, Rivy eut une réponse à une de ses questions.

    -Tu n'arrivera jamais à transmettre un sentiment avec une danse banale.

    Rivy semble.. Offusqué.. Elle fronça les sourcils et ses lèvres pris une moue boudeuse. Puis elle répondit.

    -.. Tu dis n'importe quoi. Sais-tu au moins qui je suis pour osé supposer cela ?.. Laisse-moi en douter.

    Le rire cristallin et pure ce fit entendre une nouvelle fois, la lumière se détache de la danseuse, voleta comme une feuille face à elle avant de prendre la forme d'une silhouette pour ensuite former un corps.. Celui d'une petite fille.. Elle était jolie.. Des longs cheveux noirs orné son visage fin, angélique et doux. Ses yeux était aussi bleue que le ciel d'été.. Elle était petite et semblait tellement jeune.. Douze ans peut-être.. Elle reflétait une certaine pureté, une beauté enfantine parfaite.. Elle pointa la danseuse du doigt.

    - Je ne suis pas sotte, moi. Rivana. Ce n'est pas parce que tu es la fille de Terpsychore que tu peux tout faire.

    Rivy fronça les sourcils.. Non, ce n'était pas parce qu'elle était fille de la danse qu'elle pouvait faire ce qu'elle désirait certes.. Mais.. Elle, elle savait.

    - En fait. Tu es une ignorante. Parce que chaque danse raconte une histoire. Je peux te le montrer même. A moins que tu ne me penses pas capable de te faire une belle démonstration de danse, que je te raconte une histoire avec mon corps et mes gestes ?

    Elle ne dit rien.. Peut-être lui laissait-elle le champ libre.. Mais peut importe, même si elle aurait refusé, Rivy ne se serait pas gêné pour faire ce dont elle avait envie. Et bien sûr, ce n'est pas parce qu'elle est fille de muse qu'elle se croit tout permis, qu'elle pense qu'elle a tous les droits, bien au contraire elle fait simplement ce qu'elle veut quand elle veut, même si ça déplait aux gens. Finalement elle n'a de compte à rendre à personne.

    Elle recula de plusieurs pas. Quelle histoire pourrait-elle lui raconter ?.. Savait vous que les danses des geishas sont poétiques ? Je pourrais vous dire tous sur ses danses, mais est-ce bien nécessaire ?.. Quoi qu'il en soit je prends les danses des geishas parce qu'elles sont très significatives et qu'elle raconte toute une histoire précise. Une geisha danse souvent accompagné d'un shamisen, une espèce de guitare a quatre cordes... Enfin, euh.. Je disais donc, qu'une danse raconte une histoire et qu'il est important de retransmettre cette histoire à travers les émotions, que ce soit par des gestes, doux, lent où même assez sec et dur.. Mais, il y a aussi le visage, les yeux.. C'est très important, les yeux sont le reflet de l'âme comme on dis, si vous paraissez triste et que votre histoire est triste, la danse aura plus d'impact et émouvra beaucoup plus le public que si vous avez le visage fermé et dénué d'expression.

    Sans musique c'est plutôt difficile.. Essayez de danse sans musique vous verrez a quel point c'est étrange et ça paraît beaucoup moins beau.. Mais peut importe, Rivy essayerai de lui transmettre une émotion...

    Elle décida de raconter une des danses les plus difficiles, l'histoire d'une femme qui perd son amant un jour de plus.. ça paraît bête, mais les histoires les moins importantes, plus anodine sont beaucoup plus belle à raconter et à entendre, qu'une histoire connues.. Enfin après c'est un avis personnel.. Je ne me souviens plus du nom de cette danse, mais.. Rivy pensa à différente chose pour être sur de transmettre les sentiments et émotions qu'il fallait.. Elle repensa au jour où elle avait couru après un chocobo avec Nanaki pour la joie et l'amusement.. Elle se souvient du jour où elle avait dû affronter Jocelyn.. La colère qu'elle avait pu ressentir contre Id... Tous cela était utile à sa danse.. Les gestes..

    Transmettre la joie, l'amusement d'être avec un homme qu'on apprécie qui nous faire rire. La peur de le perdre quand on le voit avec une autre femme... La colère de la voir si proche d'une inconnue alors qu'il nous souffle des 'je t'aime' au creux de l'oreille.. .. Pour ensuite.. Tout perdre, voir notre sourire s'effacer alors qu'on passe des jours heureux avec l'homme qu'on aime.. La tristesse, le désespoir, le désarroi que l'on ressent quand il quitte ce monde pour rejoindre les cieux brillant de mille astres.. La tristesse.. Il lui suffit simplement de se demandait où il était.. Pourquoi il était si long à rentrer à la maison, pour que sont coeur se serre, qu'un noeud se forme dans sa gorge.. N'aillant aucune réponse à ses questions... Elle avait réussi à transmettre tous cela avec ses gestes ? Ses yeux ? Elle n'en savait rien. Elle finie tombant avec légèreté sur ses genoux posant ses mains sur le sol, les levant au ciel signe de désespoir.. elle les reposa, s'inclinant bien bas sur le sol.. Feintant de se laisser mourir pour rejoindre son amour perdu...

    Elle resta quelques secondes sur le sol attendant une réaction de la part de la petite fille.. Elle applaudit et annonça.

    - J'en ai presque pleuré. Dommage qu'il manquait de la musique. Tu as gagné Rivana, mais je ne t'ai pas fait venir ici pour danser sur mes chants.

    Hum.. Maintenant il devenait pressant de savoir.. Rivy se devait de savoir pourquoi cette fille empêchait les gens de dormir et surtout de savoir comment la faire cesser. Le truc qui était sûr, c'est que la danseuse ne s'en prendrait pas à un enfant quoi qu'il fasse... Elle la regardait s'asseyant face à elle.. Penchant la tête sur le coter, elle dévisageait la petite fille, scrutant le moindre détail.. Elle avait des yeux en amande, comme les villageois de la terre des dragons, ses pupilles était d'un leu extraordinaire.. Un bleu semblant si pure.. Si beau que le ciel d'été.. Elle avait un petit nez qui partait en pointe, de fine lèvres, passant presque invisible.. Son visage était ovale fin, avec ces traits pures et enfantin qu'on les enfants de son âge... En fait, cela intriguer Rivy.. Elle semblait tellement jeune, mais quand elle parlait.. C'était différent, on pouvait croire qu'elle avait depuis bons nombres d'années passé l'âge de raison, qu'elle avait déjà vécu de nombreuses années... C'était tellement étrange.. Mais, il fallait laisser cela de coter pour se consacrer au bien de la mission.

    La danseuse pensait savoir pourquoi la jeune fille chantait et qu'elle était son but en faisant ça.. Elle pouvait peut-être connaitre la véritable histoire, la raison et lui proposer son aide...

    - Je crois que maintenant... Peux-tu me dire pourquoi vous chantez et empêchez les gens de dormir et me dire a quoi cela vous avance de faire cela.

    Elle haussa les épaules.. Elle ne semblait pas tellement d'accord pour lui donner ses réponses.. Allez-t-elle le faire ? En tout cas, il le fallait, même si la danseuse devait passer la nuit assise sur le sol froid. Puis finalement elle ouvra la douche.

    - Tu as beau avoir l'air d'un enfant qui ne sait strictement rien. D'ailleurs, tu ne sais pas grand-chose.. Mais je pense que tu es plus 'grande'.. Dans le sens où t'es raisonnements peuvent être digne de personne sainte d'esprit.. Enfin, je ne dis pas que tu es.. Enfin si, tu es folle et très étrange Rivana c'est surement ça qui fait que les gens s'attachent facilement à toi. Si fragile mais, tellement forte.. Enfin, je m'égare. Tu veux savoir ? Alors, que je sais que tu as une idée de tous cela.. N'est-ce pas ?

    Rivy la regardait sans vraiment comprendre tout son bla bla. Elle haussa légèrement les épaules, puis elle posa son index sur ses fines lèvres.

    - Je pense, que vous voulez vous débarrasser de votre peine en la donnant aux autres, en chantant.. Et je pense que c'est vraiment n'importe quoi. Je ne comprends toujours pas pourquoi tu fais ça...

    - N'as-tu jamais tellement souffert que cette douleur te transperce le coeur chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde de ta misérable vie ?.. Je veux juste qu'elle s'en aille pour m'envoler à travers les étoiles, c'est tout.. On m'a dit.. Que mon âme rejoindrais mes congénères aux milieux des étoiles lorsque mon coeur se sera libéré de la souffrance qui le torture.. Je veux juste me débarrassé de tous.. Toutes ses choses qui m'empêchent de rejoindre les cieux.

    Peut importe ce qu'avais pu subir cet enfant pour qu'elle semble si mal.. La danseuse se devait de l'aider.. Elle soupira..

    - Non.. Je n'ai jamais ressentie te tel souffrance et si c'était le cas et bien je ne m'en souviens plus. Tu sais.. Ce n'est pas en 'donnant' ta peine aux autres que cela va te soulager, loin de là.. Comme toutes personnes. Je pense que tu dois vivre avec cette douleur, seulement après avoir tiret un trait dessus et tourner la page. Peut-importe ce qui a pu te mettre dans un tel état.. Mais il faut que tu laisse cela derrière toi. Le passé appartient au passé. Il faut voir le présent pour construire un futur. Ton futur, c'est ton but, rejoindre les étoiles.. Mais pour cela, je pense qu'il faut que tu apprenne à vivre avec ta souffrance. Que tu tournes simplement la page de ton histoire où tu es resté bloqué... Cela ne sera pas facile je suppose.. Mais.. Je te propose mon aide...

    .. Un silence s'installa, un long silence.. Puis il fut rompu par la voix presque brisé de la fille face à la danseuse.

    - Qu'en sais-tu ? As-tu vécu quelque chose de semblable ? Alors, que tu pleure parce que quelqu'un te manque. S'il ne t'arrivait, ne serait-ce que la moitié de ce que j'ai subi, tu serais complètement détruite ! Alors, comment peux-tu prétendre pouvoir m'aider. Pourquoi me donne tu des leçons alors que tu n'as jamais vécues un tel moment ?..

    Rivy en avait assez.. Elle était bien gentille, elle était bien naïve, mais il y a des choses qui comme surement tout le monde lui martelé le coeur a grand coup. Elle coupa la parole à le jeune fille, sur un ton qui lui était inconnue, un ton de colère.

    - Effectivement je ne peux pas prétendre avoir connu ce que tu as enduré mais, tu croit peut-être que ma vie est rose et belle. Non ! Chaque jours, je vis avec une souffrance moi aussi. Non pas celle du manque d'une personne qui m'est cher, mais celle de ne pas me souvenir. Sais-tu seulement ce que c'est de vivre sans même se connaitre ? Sans même savoir qui tu es vraiment ? Sans même connaitre le visage de tes parents ? Sans savoir comme tu as était élevé ?.. Tellement de questions sans réponse. Tu es obligé de tous réapprendre absolument tous.. Jusqu'aux sentiments ! Sais-tu seulement ce que ça fait d'oublier un sentiment ?.. D'oublier l'amour ? D'oublier la colère ? Oublier la peur ? Et quand tous cela surgis d'un coup, vous sentez ses sentiments depuis si longtemps disparut.. Je n'ai peut-être pas vécue ta tragédie, mais j'ai la mienne et j'apprend à vivre avec. Et c'est avec l'aide de chaque personne que je rencontre, grâce a tous les consuls que je continue d'avancer, laissant ce qui est derrière au passé. Ils sont mon présent pour mon futur. Et toi ! Tu asseulement besoin de ça, un nouveau présent et moi, aujourd'hui je te l'offre. Libre à toi d'accepter ma proposition, où de la refuser, mais, sache que si jamais tu perturbe encore le sommeil des habitants... Tu en pâtira. Et ce n'est pas une menace, mais un avertissement.

    Le silence s'installa, en quelque sorte Rivy ne lui laissait pas le choix. Soit elle acceptait son aide, soit elle devrait fuir les lieux. Bien que Rivy n'avait aucune idée du comment se débarrasser de l'enfant si jamais elle refusait, elle trouverait un moment pour la faire partir d'ici, de ce monde, coûte que coûte. Le silence devenait long, pensant alors que la lune trace son chemin dans le ciel sombre.. Combien de temps passèrent-elles a se dévisager ? .. Finalement il était tellement dérisoire.. A quoi bon compter les secondes qui passent, si ce n'est pour perdre son temps... Quoi qu'il en soit, la fille devait surement penser à tout ce que la danseuse avait dit.. Était-ce au moins logique ?.. En tout cas, Rivy croyait dur comme fer à ce qu'elle avait si.. Il faut vivre au jour le jour et laisser son passé derrière.. Bien qu'en quelque sorte cette dernière courait après son propre passé, mais cela est une autre histoire, elle veut simplement des réponses à ses questions...

    Finalement c'était pas si long d'avoir une réponse.. Pour faire court, l'enfant accepta l'aide de Rivy.. Elle ne savait pas si c'était possible, mais Rivy lui proposa d'entrer en elle.. De cette façon Rivy deviendrais son présent pour son futur.. Elle vivra les aventures de la danseuse en espèrent que les moments à venir efface les douleurs du passé, ou encore, les atténue, de cette façon, elle pourrait comme voulu rejoindre les étoiles...

    L'enfant se transforma en cette source lumineuse pour se poser en Rivy.. Elle brilla quelques secondes, avant d'être plongé dans les ténèbres de la nuit.. Elle ne s'était même pas rendu compte que durant toute la soirée la fille avait éclairé le précipice des ténèbres... Alors que le matin commençait a apparaître, Rivy se dirigea vers l'endroit quelle appelle chez elle, sa maison, son chez soi.. Auprès de ceux qu'elle considère comme sa famille et quelque part elle sait que c'est grâce à eux qu'elle est ce qu'elle devient et que même si les évènements peuvent la changer.. Elle restera toujours au fond, la même.
Le Tragédien

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
La nuit tous les chants sont tristes.  Left_bar_bleue1129/500La nuit tous les chants sont tristes.  Empty_bar_bleue  (1129/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 25 Oct 2011 - 22:54
    Mission Accomplie.

    Deux choses me gênent assez...

    Premièrement, quelque chose d'assez récurrent, les thèmes abordés. En clair, dans tes rps, tu parles presque systématiquement du fait que Rivy est condamnée, qu'elle n'a pas de souvenir et Nanaki. Oui c'est vrai, les deux premiers thèmes font ton personnage, c'est un peu la spécificité de Rivy. L'ennui étant que tu l'abordes tellement de fois... Sous des angles différents, certes mais vraiment trop. Là par exemple, au moment où elle attendait d'être appelée, je me suis un peu embêté parce que tout ça, j'avais déja lu.

    Deuxièmement et là c'est moins chiant mais quand même assez "grave", c'est qu'en somme, y a quelque chose que Rivy n'a vraisemblablement pas compris.
    Dans quelle partie de mon ordre de mission est-ce que je dis que ce chant nous empêche de dormir ?...
    C'est pas comme si c'était un coq qui tous les matins à quatre heures du mat se met à gueuler. Non c'est une fille qui chante superbement mais qu'une seule personne à la fois entend... En somme, elle fascine les nuits d'une personne par soirée... En quoi est-ce qu'elle dérange ^^.

    J'ai trouvé ça très peu Consulat... On est quand même le groupe des arts et de la beauté alors faire en sorte de dégager une chose aussi mystique et belle, ça nous correspond pas du tout ^^.

    Toutefois... J'ai adoré la partie de la danse... C'était véritablement génial puisque pour une fois, tu ne décris pas du tout la danse mais tu dis ce qu'elle raconte, en somme, génial. On était vraiment dans une bonne ambiance.

    C'est bien écrit, c'est un très beau texte mais tu avais commencé à m'habituer à mieux au niveau de l'orthographe et surtout de la conjugaison.

    Mission avancée.

    32 xp, 320 munnies et 3 PS... en magie.

messages
membres