Derniers sujets
» Pensées rationnelles
par Cissneï Aujourd'hui à 1:03

» Un soir, une fête, une femme, un homme
par Arthur Rainbow Hier à 22:11

» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Hier à 20:01

» Les Orphelins
par Septimus Hier à 19:06

» Changer de tête
par Pamela Isley Hier à 18:15

» La nature a horreur du vide
par Lenore Hier à 12:00

» Les sans-coeurs aussi ont le droit de se marrer
par Lenore Hier à 9:37

» Le glorieux et puissant être mystérieux !
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 23:31

» De retour au bercail...
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 22:20

» Lessive à Port Royal
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 17:55

» Tatanes et coups de lattes!
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 16:53

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 16:06

» Envie de me connaitre ? Il y a un peu de lecture - Fiche d'identité A. Underwood
par Abigail Underwood Lun 18 Sep 2017 - 14:31

» Achetez mon vaisseau, il est beau mon vaisseau !
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 14:25

» L'enthousiasme éternel
par Death Lun 18 Sep 2017 - 12:26


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Du café sinon rien !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Borgne
Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 25
Date d'inscription : 02/10/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
102/550  (102/550)
Ven 14 Oct 2011 - 16:27
    Faut savoir que j'aime bien parler et là ça date d'avant ma rencontre avec Mila. Ouais je n'étais toujours pas allé dans un nouveau monde, faut dire qu'à la base ça devait se passer le lendemain mais c'est pas important. Je peux patienter un jour de plus. Mais si là je raconte une petite anecdote, c'est pour vous dire que je suis pas toujours patient. Surtout ce matin d'automne, non d'hiver... Je sais plus c'est pas la question. Quand je me réveille, faut savoir que je suis genre, un gros grizzli asocial qui met bien quatre heures à se réveiller si' n'a pas son café. C'est aussi pour ça que j'aime vivre seule, un peu reclus, la tranquillité le matin c'est vraiment un truc dont j'ai besoin. C'est pas que je veux pas vivre avec une femme ! Je crois avoir déjà abordé le sujet mais le bla bla dès le matin, c'est le truc qui ralentit grandement mon émersion et j'ai une humeur de bison mutilé pour toute la journée. J'vous dis pas le cadeau pour la compagne mais le truc marrant, c'est qu'il y a comme un interrupteur dans ma tête. Yep, si je dois effectuer une mission pour l'Empereur, CLIC ! Il est en marche et d'un coup, je suis plus le parfait malpropre mais le bon samouraï connu de tous. Mesdames et messieurs, Yuan peut effectivement paraître lunatique ! Mais ne faites pas semblant, on est en majorité à être dans ce cas là au réveil et là vous vous dites : C'est ça l'anecdote ? Non, je suis sûr que vous aviez même oublié que le sujet était une anecdote.

    Mais ça concerne bien le réveil et pour le coup pas de femme, pas de café non plus. Du coup, j'avais cette sale humeur et j'avais vraiment la volonté pour rien. Du genre, j'avais des armes à faire pour les soldats de l'Empereur. En vrai je devais réparer mais je préfère travailler sur du neuf. Une lame fragilisée le restera toujours. Donc, la tête dans le cul et pas moyen de travailler, là on se dit que je suis retourné me coucher parce que j'ai pas de volonté. FAUX ! Je sais pas ce qu'il m'a pris mais je suis parti chercher ce maudit café... Qui se trouve à dix kilomètre... Oui... à pied. Ce qui fait simplement vingt kilomètres à faire au réveil ce qui est tout simplement génial. Oui, j'en sautais de joie à tel point que je me voyais déjà prendre 50 kilo de café pour ne pas tomber en rade.

    Donc je suis parti comme ça sur un coup de tête, sans armes ni armure. Sérieusement, qui serait assez chiant pour foutre la merde à six heure du matin ? Ah oui, parce que d'ordinaire je me lève tôt et là, même six heures c'est plus tard que d'ordinaire. Comme je suis dans un coin tranquille avec personne aux alentours, je peux travailler comme je veux et j'aime commencer quand il fait encore nuit. Voir le soleil se lever, les oiseaux se mettre à chanter, c'est carrément sympa mais là j'allais pas en profiter. Foutu café j'vous dis ! Bon d'accord c'est ma faute mais qui n'a jamais remarqué qu'il n'y avait plus de lait pour mettre dans les céréales au moment de s'en servir ? Pas moi, j'aime pas le lait.

    Donc ça faisait qu'une borne que je trainais des pieds à me demander si je n'aurais pas plutôt dû forger des épées. L'Empereur m'avait dit ne pas être pressé et j'avais déjà pris de l'avance mais quand je pars de chez moi, j'ai toujours envie de faire un truc que si j'étais resté j'aurais remis à plus tard. Attention, je suis pas un tire-au-flanc, je rends toujours ce que je dois rendre en temps et en heure. Jamais en avance, jamais en retard. Je négocie quand même si on me donne quelque chose à faire, faut pas que les délais soient intenable non plus, j'ai une vie aussi. Mais là, l'Empereur m'ordonnait de visiter les mondes pour que je les connaisse. Ça me servira pour les missions à remplir dans le futur. En plus comme ça je vais pouvoir chercher de nouveaux matériaux qu'on a pas ici, à la Terre des Dragons. Sachant que je vis ma passion chaque jour, que je me bats grâce à elle, que je gagne mon salaire grâce à elle, je cherche à devenir le meilleur dans ce domaine. Si je vous ai dis que mes amis étaient meilleurs que moi dans chaque domaine, c'est faux, je suis bien meilleur forgeron. Bien sûr, ils ne forgent pas leurs armes, mais ils se sont laissé tenter quand ils m'ont vu faire. Ce n'était pas beau à voir. Ce n'est pas une satisfaction de les voir échouer, c'en est une de me dire que je suis bon forgeron.

    Tout ça pour dire qu'il n'y a aucun rapport avec le café. C'est juste le carburant qui me fait avancer au réveil. D'un coup, les dix kilomètres ont été fait, j'ai même pas fais attention tellement je ne pensais qu'à mon café. Donc je suis rentré dans une petite boutique typique du coin et là, grosse déception, ils ont plus de café. Paraît qu'ils ont été attaqués la veille. Je sais pas si c'est le vendeur qui se foutait de moi ou si des gars sont assez con par attaquer un marchand de café. Il vend que ça, rien d'autre. Des grains de toutes sorte et pas trop cher, fallait attaquer ailleurs. Dans tous les cas, je pouvais rien faire e je n'allais pas avoir ce que je suis venu chercher. Dix bornes dans l'vent, super journée ! Mais ça va, il y a une autre personne où je peux boire du café en terrasse, c'est toujours ça de pris. J'ai même commandé un bon morceaux de viande, il avait tout lui mais pas à emporter. Du coup, me voilà en train de boire mon café en mangeant un steack, j'avais besoin de force pour ma journée. C'était agréable de voir un petit village s'animer petit à petit le matin. Mais je ne pouvais pas rester trop longtemps, comme déjà dit, moi j'ai du boulot ! Pas comme certain hein. Allez, j'vous raconte la suite une autre fois. L'histoire du café c'était juste pour dire à quel point je peux être obsédé par une chose parfois, pour une fois que c'est pas pour une femme.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Dim 16 Oct 2011 - 19:13
    Exploit Accompli.

    Difficile de faire long, j'ai du mal en ce moment ^^.

    C'est drôle, c'est simple, c'est très léger et y a pas vraiment d'intrigue mais c'est bien écrit et c'est un bon premier exploit (premier ?)

    Très facile :

    6 xp, 60 munnies et 1 PS en défense.

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un café n'engage à rien, n'est-ce pas ?
» La cafét'?Un petit moment de détente.
» La Grande Marée Qui Surbmergera Le Monde! (Résultat Des Sondages #1) [Avec de jolies images pour Tar... Car sinon il comprend rien...]
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.