Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
544/550  (544/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 10 Oct 2011 - 1:40
C'est dans une confusion des plus terrible que j'ai ouvert les yeux, je pouvais voir un plafond au dessus de ma tête, alors que je me redressais très lentement en posant ma main sur mon front car j'avais sacrément mal à la tête... Je ressentais aussi une sacrée douleur au niveau de mon ventre, c'est ainsi que je me remémorrais ce qui s'était passé, mon combat contre le sans-coeur et ce type si puissant... Mais, je ne me rappellais pas m'être déplacé après, il me semblait bien être tomber dans les pommes... Tout est encore un peu flou, j'aperçois la lueur d'une bougie qui éclaire la pièce dans laquelle je me trouve, mais à part ça, je ne distingue rien d'autre. La fatigue est omniprésente dans mon corps, en plus de la douleur. Décidant de ne pas lutter inutilement, je me laisse tomber sur le lit, car oui, je me trouve sur un lit, assez confortable d'ailleurs. J'aurais vraiment aimé me lever en trombe et avoir les réponses que je voulais, qui avait donc eu l'idée de me recueillir, pourquoi il ou elle l'avait fait... Mais en y réfléchissant bien, la personne en question finirait bien par venir me voir, elle ne m'avait certainement pas mis là pour rien. Une bonne odeur vient alors chatouiller mes narines, c'est agréable, ça sent la nourriture fraichement cuisiné, et l'odeur est un peu plus forte à chaque instant... J'entend un bruit de panneau coulissant, je tourne alors la tête pour apercevoir une magnifique jeune femme en kimono rouge, elle apportait de la soupe et c'est de la que provenait la bonne odeur, mais, même si mon ventre criait famine, je voulais d'abord savoir ce qu'elle avait à voir avec mon arrivé dans cet endroit, si c'était elle qui m'avait ramener ici...

"N'ayez pas peur, je ne vous veux aucun mal... Je vous apporte simplement de quoi reprendre quelques forces, ça ne vous fera pas de mal après ce que vous venez de vivre je crois..."

A mes risques et périls, je me mis à me redresser un peu, m'apercevant que mon torse était recouvert de bandage, visiblement j'étais dans un sale état... Je posais mon regard sur la demoiselle, avant de regarder la soupe, pourquoi me venait-elle en aide comme ça?

"Je... Je m'appelle Kahori... Mon frère vous a vu vous battre, et il n'a pas voulu repartir sans vous donnez un coup de main, vous avez sauver la chine et sa muraille après tout..."

Alors c'était son frère qui m'avait amené jusqu'ici? J'observais la jeune femme d'un air perplexe, elle avait un visage infinimment doux et les cheveux longs, d'un noir profond. Ce qui était assez étrange, c'est que ses pupilles étaient rose, je n'avais encore jamais vu ça. Néanmoins, ça ne la rendait que plus mignonne encore... Tandis qu'elle posait le bol de soupe sur la table basse près du lit, je poussais un léger soupire, un peu gêné par la situation.

"Je vous remercie... C'est vraiment gentil de la part de votre frère, ainsi que de la votre bien sur... Je m'appelle Raido..."

Je n'avais pas tilté sur le moment, mais même si j'avais affronté ce Béhémot par envie, c'est vrai que j'avais certainement rendu un assez grand service à l'empereur, sans vraiment le vouloir en fait... Je pris délicatement le bol de soupe avant de commencer à la boire. Cela me faisait le plus grand bien de sentir le liquide chaud couler jusque dans mon estomac, c'était juste excellent! J'entendis le petit rire léger de Kahori quand elle vit que j'engloutissais presque la soupe qu'elle avait préparée, visiblement ça lui faisait plaisir. Une fois cela fait, je posais le bol et me tournait vers elle en la remerciant une fois de plus, même si je ne méritais pas tellement autant de gentillesse... Un homme entra dans la pièce, il ressemblait aux gardes de la muraille et il enleva rapidement son casque en arborant un large sourire. Il avait facilement cinq ans de plus que Kahori, alors qu'elle ne devait pas dépasser la vingtaine d'années.

"Je suis étonné qu'un jeune homme comme toi ait pu terrasser une telle créature et se rétablir comme ça! Voilà une journée entière que je t'ai ramené, je pense que si je ne l'avais pas fais tu serais déjà mort de froid..."

"Il ne faut pas se fier aux apparences, je suis plus robuste que j'en ai l'air vous savez... Merci de m'avoir soigné alors que vous n'étiez pas obligé de le faire."

Je parvins à me lever même si c'était encore un peu dur avant d'aller lui serrer la main amicalement. Cela faisait du bien d'avoir de temps en temps des relations qui n'étaient pas froide... Là je me sentais bien, je ressentais une chaleur étrange qui n'avait pas habité mon coeur depuis pas mal de temps... Kahori, tel une mère poule, se précipita de me faire me recoucher, répétant plusieurs fois que c'était un peu tôt pour rester debout et que j'avais besoin de repos... On ne m'avait pas porté d'attention comme ça depuis longtemps... Je me recouchais donc, je n'aurais pas pu lutter contre la volonté si protectrice de la demoiselle, c'était assez amusant en fait. Une ou deux heures de sommeil en plus, il faut dire que ce lit ne donnait pas envie de se relever après s'être allonger dedans! Ni l'un ni l'autre n'avait posé de questions, que ce soit par rapport à ma magie, ou ne serait-ce que par rapport à mes oreilles de chat. Quand j'ouvris à nouveau les yeux, je me sentais déjà un peu mieux, comme si la soupe que j'avais ingurgité avait été une potion de soin en un peu moins efficace. Je me relevais plus facilement et prit ma veste qui était accroché aux pieds du lit avant de l'enfiler. Je quittais la chambre lentement, rencontrant Kahori dans le couloir.

"Que faites-vous hors de votre lit? Ce n'est vraiment pas raisonnable vous savez..."

"Je vous assure que je vais bien, Miss Kahori... Vous avez fait preuve d'une gentilesse incomparable à mon égard, alors le moins que je puisse faire c'est de ne pas abuser de votre hospitalité... Où se trouve la station Shin-ra la plus proche?"

"Il y en a une à une demie-heure de marche d'ici mais... Je ne peux pas vous laisser partir comme ça..."

Et voilà qui allait compliquer les choses, je n'avais franchement pas envie de partir comme un voleur et faire de la peine à cette jeune femme et son frère alors qu'ils m'avaient gracieusement aidés...

"Pas seul en tout cas."

Mes joues prirent alors une teinte rouge et j'eus un regard un peu étonné, qu'est-ce qu'elle venait de dire? Est-ce qu'elle laissait entendre qu'elle voulait m'accompagner? A vrai dire, ça ne me dérangeait pas tellement, au moins je ne risquais pas de me perdre. Malgré ça, un problème se fit sentir chez moi au moment même où nous avions quittés la maison, après que j'ai dis aurevoir à son frère qui se nommait Ryu. Je ne sais vraiment pas mener une conversation, surtout avec une belle jeune femme... Tandis que nous avancions, je me sentais un peu mal à l'aise, elle guidait mes pas à travers la petite ville dans laquelle nous nous trouvions. Il s'agissait appariement d'un village qui longeait la muraille de chine, il abritait une grande partie des gardes qui travaillait sur place, ce qui était nettement plus pratique. Elle avait décidé de mener elle même la conversation après avoir ressentie mon léger malaise.

"La vie ici est très calme et la paye de mon frère nous permet de vivre simplement, même si quelque fois c'est assez difficile... Votre combat à secouer un peu tout le village, nous ne savions pas vraiment au début si vous étiez un envahisseur ou si vous aviez l'intention de nous protéger, mais dites moi, qu'est ce que c'était que cette chose que mon frère vous a vu éliminer?"

"Il s'agissait d'un sans-coeur, j'ai eu de la chance d'arriver au moment de son attaque, sinon je pense qu'il aurait passer votre muraille sans grande difficulté... Les sans-coeurs sont des créatures ténébreuses qui volent le coeur des gens, et beaucoup de mauvaises personnes veulent en tirer profit. Si je devais définir ma position par rapport à tout ça, je pense que je vous dirais que mon destin me conduit à être dans les deux camps, mais je doute être capable de faire du mal à une personne comme vous ou votre frère... Enfin, surtout vous."

J'avais dis ça sans réfléchir, Kahori venait de rougir en m'écoutant et moi aussi d'ailleurs, tandis que nous avancions avec un air un peu gêné, tel un petit couple intimidé... Nous avons continués à discuter ainsi, mais je sentais qu'on nous épiait dans l'ombre, quelqu'un nous suivait et elle ne semblait pas l'avoir remarqué... Malgré ça, je ne voulais pas inquiéter la demoiselle et nous n'étions plus très loin de la station, je me voyais quand même mal la laisser seul avec ce type derrière... Tandis qu'elle continuait de parler, j'esseyais de trouver un plan, je n'avais pas récupérer 1/4 de mon énergie magique, je pouvais juste me battre au corps à corps et ne pouvait pas encaisser grand chose sans que toute mes autres blessures ne redeviennent insupportable... On apercevait maintenant la station de la Shin-ra, et les pas que j'entendais derrière nous s'accéleraient, il voulait nous rattraper. Mon sang ne fit qu'un tour, j'attrapais Kahori par l'épaule avant de la serrer contre moi, elle ne comprit pas et se mit à rougir comme une pivoine, j'arrêtais donc de marcher, comme si tout à coup je voulais déclarer ma flamme à cette demoiselle si douce et gentille... Je vous avoue que, un instant, j'ai été tenter de le faire, mais tandis que nos regard se croisaient, le mien tournait légèrement sur la droite et croisa celui d'un véritable fou furieux qui se trouvait à à peine quelques mètres de nous. Instinctivement, je poussais Kahori contre le mur et me reculait pour esquiver un coup vertical qui alla s'écraser dans le sol, qu'est ce qu'il nous voulait celui là?! Ou plutôt, qu'est ce qu'il ME voulait... Il se tourna vers moi et tenta un coup d'estoc avec son bras... Euh... A vrai dire, son bras était normal mais à la place de la main, il se finissait en une espèce de lame noir visiblement très tranchante, qui semblait matérialisé grâce à la magie, comme une de mes lames du jugement! J'esquivais avec difficulté avant de lui asséner un coup de pied, mais il m'attrapa par la gorge et la serra avec force, me coupant la respiration. Il riait furieusement, me menaçant avec sa lame, ce type n'avait pas de pupille, ses cheveux étaient blanc comme celui que j'avais térassé avant de tomber dans les pommes... Il me souleva avec force, mes pieds ne touchaient plus le sol, et sans ma magie j'étais tout bonnement à sa merci... C'était la fin? Kahori frappa en vain mon assaillant, pas totalement en vain en fait, car celui ci me lacha, convaincu que je ne pouvais plus rien faire, avant de se tourner vers elle. Je n'aurais pas pu supporter qu'il lui fasse quelque chose, à cette fille si gentille et belle... Sans hésiter, je me suis relevé en oubliant la douleur que je ressentais, avant de faire apparaître ma Keyblade et de le transpercer férocement au niveau du torse! Le sang coula, il tomba et son bras redevint totalement normal, tandis que la jeune femme se ruait dans mes bras en pleurant, visiblement elle avait eu bien peur et je dois avouer que je n'avais pas été très rassuré non plus... Laissant le cadavre à la vue de tous, nous nous rendîmes à l'intérieur de la station en restant presque collés l'un à l'autre, je tentais de rassurer Kahori en lui assurant que c'était fini.

Ryu arriva en trombe car il avait voulu me dire aurevoir avant que je parte, et avait assisté de loin à la scène, il prit sa soeur dans ses bras pour la calmé comme je n'aurais pu le faire, avant de me remercier. A mon tour, je le remerciais lui et sa soeur, car elle m'avait aussi sauvé la vie pendant ce moment. Après leurs avoir assuré que je reviendrais leurs rendre visite, et en leurs demandant d'être très prudent à l'avenir, je me rendais vers un des guichets pour débourser une petite fortune que j'avais ammassée afin d'acheter un vaisseau... Visiblement je ne pouvais pas être tranquille, où que j'aille, comme si mes propres ténèbres me poursuivaient un peu partout.
La lance Tourbillonnante.

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 13 Oct 2011 - 21:48
    ...

    Exploit Accompli.

    Ca commence un peu à devenir répétitif...

    Quoi donc ?!

    Je commence par le début, très très bien... Ca commence tranquille, c'est un très bon rp où il ne se passe quasi rien, c'est peinard, c'est tranquille, c'est mignon. J'ai eu peur que ce n'eut pas été un garde qui t'avait sauvé, ce qui aurait été crétin mais t'as géré.

    Donc en somme, je trouvais le rp génial, non sincèrement... Jusque fatalement ce moment où Raido s’aperçoit qu'on le surveille.

    Ce qui commence à devenir répétitif, c'est que c'est assez courant que dans tes rps... Il ne se passe quasi rien et qu'au bout de quelques paragraphes, tu te dises "Ouais mais bon, s'il se passe rien, ce sera pas un exploit... Je vais foutre un assassin là et une prise électrique ici."

    Alors on est dans un rp tranquille et maladroitement, on arrive à un "véritable" exploit.

    Au début, quand tout était normal, c'était un 9/10

    Et brusquement, tu tombes à 5.

    C'est déja un problème, une différence regrettable entre les deux parties... La deuxième différence, c'est la soeur de Ryu...

    Enfin, dès le début, on est dans la tradition chinoise avec un folklore sympa. Femme en kimono, respectable... Sereine. Cool quoi.

    Dès l'attaque, on est devant une sorte de cruche, malheureusement. Pas tant qu'elle n'ait pas raison d'être effrayée quand elle est attaquée mais Raido qui la prend par l'épaule et elle qui ne dit rien et qu'a l'air d'apprécier ça... Tout comme le moment où elle se réfugie dans les bras de Raido. Ça casse le mythe, ça casse la classe.

    Donc très nettement, si j'ai aimé ton rp. Oui et non.

    Exploit... Avancé.

    32 xp; 320 munnies et 3 PS... 1 en vitesse, 2 en dextérité.

_______________________________
messages
membres