Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 S'infiltrer !!
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Champion des Rêves
Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 25
Date d'inscription : 08/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
16/500  (16/500)
Sam 8 Oct 2011 - 23:01
    « Tu sais, l'infirmière a eu du mal à m'laisser sortir. Elle a dit que j'devrais prendre un peu d'repos. Tu m'étonnes! Faut dire que j'étais à peine vivant quand j'suis rentré au Château Disney. Elle a pas arrêté de d'mander c'que j'avais fait cette fois, mais j'lui ai rien dit. J'avais pas spécialement envie d'l'étaler tu vois... J'pense que ça peut rester entre nous. J'ai pas fait d'autres missions sinon, j'ai juste attendu d'pouvoir revenir ici. Et aujourd'hui... Bah m'voilà. Et j'vais enfin pouvoir aller affronter Jecht. Au fait, j't'avais pas dit... Jecht, c'est mon vieux. Et... Erf... J'te raconterais ça une autre fois plutôt, tu crois pas? »

    Et je m'suis tu. C'est pas comme si on allait m'répondre de toute façons. C'était marrant... Dans c'monde, il avait beau faire froid partout ailleurs, dans cette clairière y'avait toujours un p'tit vent chaud agréable. Là, comme j'vous raconte l'histoire, j'étais assis en tailleur dans l'herbe. J'regardais l'horizon, et j'disais un peu tout c'qui m'passait par la tête. C'était un peu ma manière à moi d'me recueillir si vous voulez, ou d'montrer que je n'l'oubliais pas. Mais en fait, la vraie raison d'ma présence ici, c'est qu'j'avais quelque chose à faire avant d'aller rendre une visite aux cachots du Château. Quelque chose que j'aurais dû faire y'a quelques semaines, mais j'en avais pas eu l'occasion. Et j'aurais franchement pas eu l'impression d'être un type bien si ça, j'le faisais pas... Je m'suis relevé et j'ai posé une main à l'arrière de ma tête, comme quand j'suis gêné ou que j'sais pas trop quoi dire. En fait... Hey... Je savais exactement quoi dire, c'est juste que ça avait du mal à sortir...

    « J'voulais... Te remercier... C'est grâce à toi si j'sais où il est aujourd'hui, et je n'lai pas encore fait. Alors... Merci... D'm'avoir aidé... »

    J'suis resté là quelques minutes. J'avais l'air... Ouais, j'avais l'air un peu con en fait, à parler tout seul. Mais p't-être que quelque part, elle m'entendait...

    ...

    Bon! C'est pas tout ça les gars, mais c'est aujourd'hui qu'ça chie! Hey hey!

    Séreux? Vous avez cru qu'j'allais m'laisser abattre comme ça?! Hey! Vous devriez commencer à m'connaître pourtant! J'suis Tidus les mecs! Increvable! Inégalable! Imbattable! Imperméable!... Euh... Z'avez compris quoi! Et aujourd'hui, c'était pas un jour comme les autres! C'était l'jour où j'allais enfin mettre la main sur mon vieux et lui mettre la correction d'sa vie! Et ça... Ça les gars, c'est l'truc que j'attends d'puis presque dix ans maint'nant... Alors vous pensez si j'étais excité! J'aurais pu foncer dans l'tas! Casser tout leurs murs et m'précipiter à l'intérieur du Château! Dégommer les membres de la Coalition un par un et aller enfin dans les cachots pour le r'trouver! Mais, euh... Comment dire... La dernière fois qu'j'ai eu affaire à un membre d'la Coalition, j'ai failli y rester alors j'préfère éviter d'me lancer dans c'plan là. Nan, pour changer, j'ai décidé d'faire un truc subtil. 'fin plutôt un truc subtil à la Tidus, donc pas si subtil que ça. C'était bien simple, si ça marchait pas dans la discrétion, j'cassais tout! Et là, j'vous parie dix milles munnies que vous vous d'mandez comment comment j'vais bien pouvoir être discret. Avouez! Hein? Non? Euh... Bah... J'peux vous faire un chèq..? Attention, un goéland!... J'vous ai bien eu! Bon, alors où j'en étais dans l'histoire moi... Ah ouais! Comment j'allais être discret! Bah j'avais trouvé dans l'village un vieux mec (genre 80 ans ou plus) qu'avait bossé dans l'château quand il était jeune. Ouais, y'a pas mal d'années. Et c'vieux là, bah il se souv'nait parfaitement d'l'emplacement des cachots! J'ai d'la chance hein? Franchement, j'le sens bien c'coup là! C'était genre comme si l'destin mettait tout sur ma route pour que j'trouve Jecht!

    Donc, je m'suis mis en route... Et là j'vous passe le trajet, parce que j'vous en ai tout simplement d'jà parlé y'a pas longtemps! Et donc après avoir traversé les bois, j'me suis r'trouvé genre devant un grand portail, et j'voyais l'château derrière. Il était grand, et assez flippant dans son genre. Faut dire que l'obscurité ça aidait pas... Ah oui tiens! Parce qu'avec le temps qu'il m'avait fallu pour venir, la nuit était d'jà tombée! Alors bah... J'ai sauté par dessus la grille (et j'me suis rendu compte qu'après coup qu'en fait elle était ouverte...), j'ai passé l'pont et j'suis arrivé dans la cour... Tout était vachement grand quand même ici, et j'pense que ça aurait pu être beau si la Coalition avait pas décidé d'en faire sa baraque! Donc, euh ouais... L'histoire... Bah j'me suis avancé vers la grande porte qui permettait d'accéder au château...

    Et là... C'est le drame...

    La porte est fermée...

    Ouaip...

    ... Sérieux, j'aurais bien aimé vous dire "Plus d'porte" mais c'est pas mon truc de tout défoncer...

    ... J'allais quand même pas frapper non? Ça s'rait con...

    Fait chier...

    Alors j'ai glandé un peu dans la cour, genre pour chercher une autre issue, mais j'ai pas trouvé... En même temps, j'voyais pas trop pourquoi y'aurait un autre accès en plus d'une porte, ça servirait à que dalle... Sauf pour les mecs qui aiment pas prendre les grandes portes bien évidentes placées au milieu d'leur route, ouais... Mais euh... Qu'est-c'que je disais... Ouais, donc je cherchais quelque chose sans savoir quoi, et j'ai pas trouvé. Donc de dépit, j'me suis appuyé sur un mur en essayant d'réléchir à un moyen d'rentrer. Et j'avais même pas eu l'temps d'penser que j'me sentais déjà basculer sur le côté avant d'tomber par terre! Hey! Il v'nait de s'passer quoi là?! J'ai mis deux trois minutes à comprendre c'qui m'était arrivé, mais j'étais bien à l'intérieur du Château! Un passage secret! Trop cool! Que j'avais trouvé tout seul grâce à mon flair infaillible sans qu'le vieux m'en parle en plus!

    Alors j'me suis avancé dans c'passage jusqu'à finalement m'retrouver au dessus du hall. Là, j'suis descendu comme j'pouvais, et j'suis resté au milieu d'la pièce, immobile pendant genre... Pas longtemps... Pas d'bruit... Personne à l'horizon... Super! J'aurais pas à m'coltiner des Coalitioneux comme ça! Alors j'ai continué mon ch'min, j'ai monté des escaliers... Y'avait une très grande porte en face de moi et j'pouvais aller à gauche ou à droite. Attends voir... L'vieux type m'avait dit qu'les cachots étaient dans l'aile est... Et l'est c'est la... Gauche? C'est ça? Hey, j'ai jamais rien compris à c't'histoire de point cardinaux... Alors bon, j'ai suivi mon instinct et j'ai pris à gauche.

    J'ai débouché dans un long couloir avec des armures en décoration des deux côtés. Donc j'ai marché rapidement... Nan, j'ai couru en fait. J'ai couru dans c'couloir et au bout d'un moment, des sans-cœurs sont apparus! Des sans-cœurs qu'j'avais jamais vu d'ailleurs! Il avaient des tronches de statues ou d'gargouilles, un peu un mélange des deux, et ils brandissaient des haches. Moi, tu m'connais, j'me suis pas fait prier pour dégainer mon épée, et j'leur ai dit à haute voix en les menaçant.


    « Foutez l'camp! J'viens pour quelqu'un d'plus important! »

    Et là... Bah ils m'ont écouté! J'vous dis pas ça pour rigoler, mais ils se sont vraiment tirés d'mon chemin en empruntant un escalier qui menait chaispasoù! Bizarre hein? J'avais p't-être développé une capacité pour parler aux sans-coeurs!... Berk... Ça s'rait dégueulasse... J'espérais pas! Mais en fait, j'ai vite compris pourquoi ils s'étaient pas attardés sur moi. A l'étage, j'entendais un boucan pas possible, et ça d'vait être c'qui les attirait. Hey! J's'rais bien allé voir c'qu'il s'passait mais... Tout l'monde sait qu'les cachots, c'est en bas et pas en haut!

    Alors moi, j'ai pris l'autre porte qu'était en face de ces escaliers. C'qui m'a amené dans une sorte de remise où j'sais pas quoi. Y'avait pleins d'babioles et ça m'intéressait pas mais... C'qui m'intéressait en r'vanche, c'était l'état du mur qui m'faisait face! Attends, sérieux? Y'avait d'la poussière qui tombait du plafond et un grand trou en plein milieu avec... Des restes de porte en pierre par terre... P'tain, qu'est-c'qui s'était passé ici?! Alors j'me suis avancé encore un peu... J'ai passé l'endroit complètement pété, et j'me suis retrouvé... Dans les cachots...

    Ou au moins c'qu'il en restait... Parce qu'une des grilles était complètement défoncée, y'avait des restes de chaînes brisées qui pendaient à un mur... Et d'toutes les manières possibles, y'avait plus de Jecht...

    ... Et c'est là qu'j'ai capté!

    Bordel!

    Le mur défoncé récemment, l'boucan à l'étage.... Bordel! Il était en train d'se tirer! Comment j'pouvais en être sûr? Bah attends... T'en connais beaucoup toi des mecs qui cassent tout sur leur chemin pour s'évader?

    Alors j'me suis r'tourné, et j'ai couru du plus rapidement que j'pouvais pour revenir sur mes pas! Une fois dans l'couloir, j'ai pris les escaliers pour monter à l'étage et j'me suis r'trouvé dans un autre couloir bien plus sombre et infesté de sans-cœurs. Et de c'que j'constatais, tout était pété sur le ch'min, les meubles et les portes. Ouaip, il était bien passé par là! Alors j'ai sorti mon épée, et je me suis jeté vers les monstres... Avant d'les feinter au dernier moment! J'ai sauté sur le mur de droite, puis d'un bond j'suis passé sur le gauche et j'ai continué d'courir à même le mur pour progresser plus rapid'ment!

    Et enfin, j'suis arrivé dans la dernière pièce... Qui ressemblait plus à grand chose en fait. Presque tout était renversé, la fenêtre était cassée... C'était à peine s'il restait un tableau qui t'nait presque plus! Donc j'me suis approché rapid'ment de la fenêtre et j'ai regardé en contrebas... Bah y'avait rien. Rien à part un lit écrasé vingt mètres plus bas. Pas de Jecht, il s'était déjà tiré...


    « Merde! »

    Ça m'avait échappé, et j'avais frappé dans l'mur de colère. Merde quoi! J'étais à ça d'lui mettre le grappin dessus, et il fallait que j'arrive exactement au moment où il décidait d'se barrer! Dix mois qu'il était là, et il y était resté jusqu'au moment où j'avais appris où l'trouver! Franchement... Ça m'écœurait... Pas qu'j'étais seulement frustré d'arriver trop tard mais... J'sais pas... J'étais aussi déçu d'devoir encore attendre pour le retrouver... Bah oui, pour aujourd'hui c'était foutu. J'aurais pu sauter par la fenêtre mais... Hey... A quoi bon? Il d'vait déjà être loin à l'heure qu'il était, et ça servirait à rien d'le chercher sans aucune piste valable...

    Alors j'me suis retourné, et j'ai vu qu'tout les sans-cœurs du couloir s'étaient réunis derrière moi... Yep... Baaaah... Ça m'f'rait au moins ça en consolation, et j'pourrais passer mes nerfs dessus!
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Reine de l'Envie
Féminin
Nombre de messages : 349
Age : 21
Localisation : Au Château de la bête, affalée sur son canapé, le monde à ses pieds.
Date d'inscription : 05/07/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
349/650  (349/650)
Dim 9 Oct 2011 - 16:11
    Ah... Que ça fait du bien de se détendre... Un bon bain chaud, une boite de chocolat au lait, quelques bougies et de la mousse. Y avait une lumière tamisée et moi j'étais vraiment détendue. Tous mes projets se déroulaient comme prévu, sans accroc ! Y a pas à dire, la Coalition règne en maitre ! Les mercenaires ont essayés de m'attaquer et se sont fait ré-expédier chez eux en deux-en-trois mouvement... Ils ont appris dans l'horreur, la honte et les pleurs que les membres de la Coalition... Sont de vrais terreurs ! Ils sont partis la queue basse devant l’écrasante puissance e ma Coalition ! J'ai tout ce que je veux et ce que je n'ai pas, je vais pas tarder à l'avoir... Tout ce passe pour le mieux et ce bain chaud est juste à la parfaite température, c'est génial ! Même si je commence à en avoir un peu marre du château de la bête... Enfin je vais le garder mais je changerais bien d'air, je me souviens que le palais des rêves était sympa... J'irais bien le prendre ! Et au pire, je le laisserais à Alden après. Ou bien je me renseigne sur ce nouveau monde qui a émergé il y a peu...

    Je suis de bon humeur et là... J'entends du bruit ce qui tout de suite, ruine mon calme... Ah mais non ! Je vais pas laisser cette bande de bras-cassé qui me sert de majordome me déranger en plein bain ! Nan mais oh je vais leur montre à ce sale mobilier ! Enfin, j'irais leur passer un savon quand moi-même j'aurais finit de me laver au savon... Me déranger pour des domestiques ? C'est la meilleure !

    Et quand j'entends d'autre bruit qui arrive les uns après les autres et qui sont de plus en plus bruyant, voir violent... Non, là ça m'inquiète... Mes domestiques sont petit et minuscule, et faire autant de bruit... Quelque chose est rentré chez moi et se met à tout casser ! Y a des bruits de partout... C'est quoi ? Un sans-cœur qui a péter les plombs ? La Bête ? Dans les deux cas c'est pas très grave ! Y a juste une possibilité qui me traverse l'esprit... Que Jecht est trouvé un moyen de se libérer et... Non. Ça fait des mois qu'il est prisonnier, s'il pouvait s’échapper ça ferait longtemps qu'il l'aurait fait ! Et bon, même s'il s'échappait, vu ses conditions de vie il serait pas en état d'affronter ma garde personnelle de sans-cœur ! Surtout vu comment ils sont nombreux ! Puis il a surement deux boulets dans les pattes. Enfin...


    « Je vais pas tolérer qu'on me dérange pendant que je prend mon bain ! »

    Non mais c'est vrai... Je suis une princesse, je suis la boss du groupe le plus craint et dangereux de l'univers... Alors je laisserait rien ni personne me déranger pendant que je prend mon bain... Je laisserais personne me déranger tout simplement ! Je sort de ma baignoire et sur le moment, vaudrait mieux pas que quelqu'un me demande quelque chose parce que je sent que je serais capable de raser un village entier ! Je suis de mauvaise humeur... Je m'habille en vitesse, me coiffe rapidement et claque des doigts pour mettre ma couronne en place. Oui, elle vient toute seule flotter au-dessus de ma tête... C'est la couronne de ma famille et elle ne vient sur la tête que des gens de ma famille ! Et oui.

    Je sort et je cours vers l'origine de bruit, un peu au hasard c'est vrai... Je vous ai dit que j'étais de mauvaise humeur ? Et bien quand je vois le carnage dans mon château alors que je cours partout, que je vois des sans-cœur convergé vers une position précise... Là, je suis en colère, furieuse. Je vais faire payer à celui qui ose s'en prendre à mon beau château ! Moi qui d'habitude suis assez pâle, j'ai viré au rouge, rouge de rage et de colère ! Si je trouve celui à cause de qui je le... Massacre !

    Mes sans-cœurs vont tous vers le même endroit, alors je suis. Non, je ne cours pas ! Je marche... Et à chaque je rumine encore plus ma rage. J'arrive devant un rassemblement de sans-cœurs...

    « FERMEZ-LA ET ARRÊTEZ DE BOUGER ! »

    Mes sans-cœurs s'arrêtent... Ils s'écartent sur les cotés contre les murs, et me laisse un jolie sur passage qui mène vers... Non, je peux pas le concevoir et encore moins l'accepter. Toute cette agitation qui me fait sortir de mon bain... Qui réduit mon château en une vielle baraque chaotique, limite en ruine... Je vois des choses précieuses par terre, brisés, des tableaux renversés ou encore affalées sur le sol... Des fissures, des murs défoncés, des murs troués... Mais ce qui par dessus-tout m’énerve, c'est le principe !!!

    Et dire que tout ça c'est de la faute d'un blondinet paumé qui fait du tourisme... Son épée fait de jolies bulles c'est clair mais je m'en fiche... Ce péquenaud a même un pantalon... Je connais pas le couturier qu'a fait ça mais franchement... Même ce sanglier de Jecht savait mieux s'habiller, c'est dire ! Les gens qui ne savent pas s'habiller devrait faire comme Aliatris... Ne pas s'habiller.

    La mauvaise humeur me fait cracher intérieurement sur tout le monde... Même Arachné que j'apprécie d'habitude n'est plus qu'une sale manipulatrice aux pattes poilus, Alden est un snob dépressif vraiment ennuyant, Kuzfo un pot de colle et Aliatris une trainée... Oui, je suis de mauvaise humeur. Je regarde plein de haine cet inconnu...

    « Tu vas dire ce que tu faits ici, et vite ! »

    Et là il... il.. il me snobe... Comme si n'étais personne, comme si je n'étais pas importante, comme si je n'avais aucune espèce d'importance à ses yeux il s'en va... J'aurais put pensé qu'il fuit mais de la manière dont je le voyais c'était comme s'il avait mieux à faire... Je le connais ni d’Ève, ni d'Adam et pourtant j'ai qu'une seule envie... Que ce pèquenaud sache que je suis... Qu'il me craigne, me respecte m'aime mais s'il y a bien quelque chose que je ne supporte pas... C'est qu'on me snob... Il s'en va mais... L'idiot, s'il savait... Quoiqu'il est à faire, il ferait mieux de se concentrer sur ce que je lui envoie... J'ai juste envie qu'il ne me snob pas, m'ignore pas, je suis là et il vaut mieux pour lui qu'il se rende compte de ce qui arrive quand je suis en colère !

    « Tu te prends pour qui ?! Venir chez moi, me sortir de mon bain et tout saloper dans ma maison... Attaquez vous tous ! »

    Je ramène mon poing fermé prêt de ma poitrine, de mon cœur... Une lueur blanche mais bleutée brille à l'intérieur de mon poing et alors que je jette mon bras en direction du blond, la sphère plonge dans le sol... Une lumière blanche m'aveugle et doit aveugler tout le monde d'ailleurs... Je sent qu'il fait froid, j'ai froid, très froid... Surtout que je sort de mon bain et que je ne suis pas encore totalement sèche. Mais ça vaut le coup... Toute la rage que j'ai, toute l'envie de voir cet idiot crevé je l'ai mis dans mon invocation... Et voilà Fenrir, un énorme loup de glace au pelage bleu cristal... Au moins deux fois plus imposant qu'un loup ordinaire. La température a soudainement chuté suite à son arrivée... Du verglas apparait au sol à chacun de ses pas et je sais pour l'avoir déjà utilisé que son souffle peut tout geler... Les sans-cœurs et Fenrir court vers cet idiot... J'ai une pensée complètement idiote qui fait s'éclipser tout ce à quoi je pensais jusqu'alors... Rien à voir... Complètement hors-contexte mais auquel je ne peux pas m'empêcher de penser...

    Qu'est-ce que j'aimerais avoir de beaux cheveux blonds comme lui...

    Mais voir mon armée se diriger sur lui me calme... C'est comme si j'avais laissé une partie de ma rage à mon invocation, Fenrir. Oui, je lui ai laissé toute ma rage et ça fait du bien !

    « Bon, je crois que c'est l'heure pour toi de faire un peu de sport ! »
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Champion des Rêves
Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 25
Date d'inscription : 08/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
16/500  (16/500)
Dim 9 Oct 2011 - 17:12
    Un sans-cœur à droite! BAM! Plus d'sans-cœur! Un sans-coeur à gauche! BOUM! Plus d'sans-cœur! Un sans-cœur en haut! PAF! Plus d'sans-cœur! RELOAD! Euh... Ah non tiens, j'ai une épée alors ça marche pas.

    Bref, tout ça pour vous dire que... Hey, j'étais bien en train d'passer mes nerfs sur eux! Yep, je sais, y'en avait beaucoup et c'était pas aussi facile que ça, mais j'étais quand même bien furax alors j'arrêtais pas d'leur donner des coups! C'est à peine s'ils pouvaient m'voir bouger! J'te jure, même les plus gros, des sortes de boules de ténèbres là, j'arrivais à m'en débarrasser en à peine trois coups! Et à chaque fois qu'j'frappais, j'voyais la tête de Jecht qui m'regardait en s'marrant, en s'foutant d'ma gueule. Parce que ouais, j'sais pas s'il l'avait prévu ou quoi d's'évader pile au moment ou moi j'arrivais, mais j'en étais sûr qu's'il le savait, il se serait bien marré. Et moi, dès qu'il était impliqué dans l'histoire, ça m'faisait plus du tout marrer. Alors voilà, j'ai tué des sans-cœur. P't-être bien une dizaine, j'saurais pas trop dire. Mais ils restaient d'plus en plus nombreux. Un peu normal en même temps, faut dire que j'étais dans un repaire d'la Coalition qu'était pas franchement un groupe réputé pour sa luminosité et ses soirée chamallow. D'ailleurs, en parlant d'ça, il s'rait temps que j'décampe moi! Avec tout le souk qu'il y a eu, j's'rais pas étonné d'voir quelqu'un se ramener en vitesse! J'ai donc reculé, en continuant d'repousser les sans-coeurs, mais ils commençaient à être vraiment nombreux... Et j'suis arrivé près d'la fenêtre (qui était toujours cassée, bah ouais elle s'est pas réparée entre temps). Et au moment où j'allais sortir...


    « FERMEZ-LA ET ARRÊTEZ DE BOUGER! »

    Et tout l'monde s'est arrêté... Même moi, c'est pour dire! J'ai r'gardé en arrière, et au milieu des sans-cœurs, y'avait une fille. Et à la question "Est-ce qu'il fait exprès de tomber tout le temps sur des filles?", j'vais vous répondre non. Donc la fille en question, elle était... Bizarre. Ouais. Pas qu'elle était moche, mais juste spéciale. Un peu maigre. Beaucoup maigre. Ouais, en fait c'était une brindille quoi. Elle avait un visage de gamine qui ressemblait pas à grand chose vu qu'on voyait que d'la colère dessus. Et j'ai r'marqué que ses cheveux étaient mouillés aussi, comme si elle sortait de sa douche. Et qu'au dessus, y'avait une couronne qui flottait, ouaip. Alors elle m'a regardé, je l'ai regardée... Et à voir la tronche qu'elle tirait, ça devait sacrément l'emmerder que j'sois ici. Y'avait donc très peu d'chances pour que ça soit une fille qui soit là par hasard histoire d'amener du piment au scénario, et presque 100% d'chances qu'elle fasse partie d'la Coalition.

    « Tu vas dire ce que tu fais ici, et vite! »

    ...

    ... Vous savez... J'ai rien contre la conversation habituellement. Mais du moment qu'on m'parle pas convenablement et qu'on commence à m'donner des ordres, déjà ça part mal. Et si en plus de ça vous ajoutez qu'c'est clairement pas l'moment parce que j'ai une histoire de famille à régler... Ouais, j'avais juste pas envie d'lui répondre en fait! Alors j'l'ai simplement ignorée, et j'me suis avancé vers le balcon. Y'a absolument rien qui m'retenait ici, du moins j'espérais. Alors j'ai sauté dans l'vide. Vingt mètres. Ça vous la coupe hein? Ouais mais bon, j'ai pas d'mérite... En fait si, j'en ai quand même un peu! Pourquoi j'disais ça... Ah oui! Parce qu'en fait, j'avais ralenti ma chute un peu avant d'toucher l'sol histoire d'atterrir en douceur! Donc j'commencais à m'éloigner, j'lentendais beugler des trucs derrière moi, mais j'men foutais un peu, j'avais autre chose à faire, j'avais raté une belle occasion, on d'vait déjà m'attendre au Château Disney pour une nouvelle mission... Et genre, la Coalition j'en avais un peu plein l'dos là, et c'était pas une de leurs membres qui allait m'retarder!

    ... En fait si, un peu. Y'a eu une lumière aveuglante pendant quelques s'condes, et j'ai senti qu'il faisait de plus en plus froid. Et quand j'ai pu voir de nouveau, y'avait un grand loup qui était apparu dans la cour. Quand j'dis "grand", entendez qu'c'était deux à trois fois la taille d'un loup normal! Pas du genre de ceux qu'j'avais combattu récemment. Il était complètement bleu, ça d'vait être un loup-schtroumpf ou je n'sais quoi. En fait, si j'devais parier avec vous là maintenant, j'dirais plutôt qu'c'était un loup de glace vu la température et l'verglas qui apparaissait.


    « Bon, je crois que c'est l'heure pour toi de faire un peu de sport! »

    Un moment, je m'suis demandé si elle se foutait pas d'moi. Elle m'avait envoyé son clébard, okay, pourquoi pas. Mais la greluche elle était où là? Bah juste assise bien tranquillement sur le balcon, prête à r'garder c'qui allait s'passer. Ouais... Ouais mais... Nan. Désolé, c'est pas pour moi ça. Déjà qu'j'aime pas trop m'battre contre des mages, mais des invocateurs c'est pire que tout. Sérieux, vous appelez ça un duel réglo vous? J'te balance un gros dragon pendant qu'je reste assis peinard? Nan, décidémment j'accroche vraiment pas. C'est pas mal lâche dans l'genre, et déjà qu'j'étais pas motivé à la base pour me battre contre elle... Là, c'était carrément foutu si elle espérait qu'on joue un peu! J'ai fait disparaître ma Fraternité, pas b'soin d'elle vu que j'comptais pas porter d'coups. Le loup était pas encore passé à l'attaque, et les sans-cœurs s'mettaient en position face à moi. Alors j'ai l'vé la tête, et j'ai dit bien fort à la fille pour qu'elle puisse m'entendre de là où elle était.

    « T'as les cheveux mouillés, tu d'vrais rentrer avant d'chopper un rhume. » Je m'suis retourné en haussant les épaules et j'ai dit un peu moins fort. « Moi j'arrête les frais pour aujourd'hui. »

    Et j'ai commencé à marcher dans la direction opposée pour sortir d'ici.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Reine de l'Envie
Féminin
Nombre de messages : 349
Age : 21
Localisation : Au Château de la bête, affalée sur son canapé, le monde à ses pieds.
Date d'inscription : 05/07/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
349/650  (349/650)
Lun 10 Oct 2011 - 19:38
    Et là, Tidus me tourne le dos pour s'en aller.

    Il fait un pas... Je le déteste, je le hais... Un sentiment de supériorité m'envahit, je me sens comme une reine devant un paysan attardé mais dans mon cas, le paysan attardé se permet de m'ignorer, de me snober... Il se fiche de ce que je pense, de ce que je veux, il se fiche de moi et de mes ordres... Cet idiot se moque de moi, massacre mon château, dégueulasse tout et se permettrait en plus de partir tranquillement ?! Je le hais, je le déteste mais je reste assise sur mon balcon... A vrai dire, je suis comme tétanisé sur place... Ça ne m'arrive quasiment jamais d'être ébahit et de reste bloquer sur place... La dernière fois c'était face à Jecht quand il m'avait montrer à quel point ca aurait facile pour lui de me battre, mais sans le faire.

    Plus je regarde ce blond, plus je vois Jecht. Cette même nonchalance face à des adversaires beaucoup plus puissant que lui. Ce même je-m'en-foutisme. cette même assurance, comme s'il pouvait affronter un millier des plus puissants sans-cœurs à lui tout seul... Et surtout le fait que pour eux, je ne suis qu'une sale petite peste capricieuse et égocentrique... Mais je suis une princesse et je vais lui montrer ! Et je sent que... Je ne dois pas m'énerver, il faut que je garde le contrôle... Je dois le snober aussi... Oui, je dois lui exposer toute ma supériorité à la figure !

    C'est qu'un abrutit et moi une princesse, pourquoi je m'énerverais ? Enfin je dis ca mais bon... Assise sur mon balcon, je serre de toute mes forces le bois du rebords de mon balcon avec mes mains... Mes ongles s'enfoncent presque dedans.

    « Et depuis quand c'est toi qui décide qui arrête les frais ou non ? »

    « ... »

    « Et je me souviens pas que tu m'es demandé si je voulais arrêter les frais quand tu as tout ruiné chez moi ! »

    « ... ? »

    Les sans-cœurs dénués de conscience restèrent là, attendant les ordres de leur princesse tandis que pendant ce temps, Fenrir trépignait d'impatience, tremblant littéralement sur place... Mais non, il ne devait pas bouger, pas tant que je ne lui autorise le moindre mouvement. Il allait pouvoir bouger d'ici peu mais j'avais des choses à dire...

    « Ariez... » lâchât l'invocation dans un grognement d'impatience...

    Les chimères... Sont sous les ordres de l'invocateur, une chimère doit obéissance et loyauté à son invocateur et puis c'est tout ! Il n'a pas à parler ou à donner son avis ! Il est là pour obéir et rien d'autre et s'il y a bien une chose que je ne supporte pas c'est qu'une invocation se permette de se plaindre ou de faire la moindre remarque... Si je n'avais pas autre chose à faire, j'aurais invoqué Ifrit pour que lui et Fenrir se batte entre eux ! Nyark, Nyark, l'idée de se faire battre mes invocations entre elles est marrante, faudrait que je m'en souvienne. Je crois que de toute mes invocations, je ne laisserais la parole qu'à Bahamut... Et c'est une chance parce qu'il est pas trop loquace ! Tidus était tout prêt de la sortie... J'ai fait apparaitre un petit sceptre dans ma main, léger, petit et mince, que je pouvais facilement manier à une seule main... Ça servait à rien mais ca me donnait un air royale !

    « Moi ! Ariez Ibel la grande princesse de l'envie, chef de la coalition noire et plus grande invocatrice qui soit déclare que toi le blond... Tu ne t'en iras pas d'ici ! N'est-ce pas, Fenrir ? »

    Le loup affichât soudain un sourire satisfait et terriblement... Carnassier. Des rangées de crocs énormes d'où s'échappaient des cristaux de glaces légers... Tout son corps dégageait un froid intense ! C'est une des raisons qui fait que je suis resté en hauteur sur mon balcon... J'avais pas envie de trop avoir froid ! Et puis bon, c'est pas comme si je voulais faciliter la tâche au blondinet dans le cas où il voudrait m'attraper !

    Quoiqu'il en soit, Fenrir se mit à sprinter vers l'ennemi mais au lieu de l'attaquer, il bondit pour se retrouver entre le blondinet et la sorte... Pour enfin ériger un mur de glace sur la sortie ! Et sur ordre d'Ariez, tous les sans-cœur présent dans la cour se sont mis à foncer sur le blondinet, formant un arc de cercle autour de lui alors que le loup des glaces l'attaquait par derrière ! Pris en sandwich ! Quand à moi et bien cette histoire de sandwich m'avait donné faim ! Mais surtout, je ne voulais pas que cet idiot voit la moindre trace de faiblesse en moi... Que ce soit de la colère, de la peur ou quoique ce soit... Je refuse qu'il voit la moindre faiblesse alors je prends un air détacher et nonchalant...

    Pourtant je suis tout sauf calme... Je suis stréssée...

    « Je me demande comment je me débarrasserais de ton cadavre... Je pourrais te faire manger par mon animal de compagnie mi loup-garou, mi-loup... Ou bien tu pourras nourrir les araignées d'Arachné... Ou encore je te garde comme cobaye pour des scientifiques ! Je pourrais même te garder en vie qui sait... Enfin, je vais te garder en vie finalement. Mais tu vas sacrément dérouiller je te le garantis ! »
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Champion des Rêves
Masculin
Nombre de messages : 96
Age : 25
Date d'inscription : 08/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
16/500  (16/500)
Lun 10 Oct 2011 - 20:34
    J'étais sur le point d'passer la porte de la cour. Sur le point! J'avais plus qu'à la pousser et à sortir, de là j'passais le pont tranquillement et j'm'enfuyais dans les bois. Et de vous à moi, c'est c'que n'importe quelle personne censée aurait fait. Elle se s'rait pas laissée avoir par la provocation, elle aurait décampé en s'disant que se frotter à une invocatrice de la Coalition, c'était trop risqué... Mais pour vous dire la vérité... J'ai jamais vraiment été une personne censée. D'autant plus quand y'a un truc qui m'choque, et que j'peux pas m'retenir d'ouvrir ma gueule. Et là, dans l'genre, y'avait un truc qui m'avait vraiment choqué. C'était... Erf... J'vais pas vous expliquer, j'vais plutôt vous dire comment ça s'est passé.

    « Moi! Ariez Ibel la grande princesse de l'envie, chef de la coalition noire et plus grande invocatrice qui soit déclare que toi le blond... Tu ne t'en iras pas d'ici! N'est-ce pas, Fenrir? »

    J'vous jure, ça m'a coupé toute envie d'me barrer! J'avais le bras tendu vers la porte, prêt à la pousser, et j'me suis immobilisé. Pardon?! Je m'suis d'mandé si mes oreilles me jouaient pas des tours. Ariez Ibel... Ça j'm'en fous, même si Ariez, ça rime avec punaise (et chaise, mais c'est une autre histoire!). Grande princesse de l'envie... Ouais, nan, ça m'intéressait pas non plus, même si fallait être vachement arrogant dans l'genre pour parler d'soi à la troisième personne comme ça. Plus grande invocatrice qui soit, ça m'intéresse toujours pas, ça va bien avec le style prétentieux qu'j'ai vu pour l'instant. Par contre, là où ça retient mon attention, c'est quand elle dit "chef de la Coalition Noire".

    ... Et ça, ça m'fait plus d'effet qu'un poing dans la gueule.

    Tu veux dire que celle qui dirige le groupe qui nous emmerde depuis tout c'temps, c'est elle? Tu veux dire que celle qu'a fait emprisonner mon père, qu'a fait kidnapper Yuba, qu'est indirectement responsable de la mort d'Aliatris et qui nous a tous mis un jour en danger à la lumière, c'est elle?... C'te blague de merde... J'm'étais jamais trop posé la question d'savoir qui était leur chef. J'm'imaginais p't-être un mec avide de ténèbres, un monstre flippant avec une voix caverneuse. Tout sauf une fillette quoi, et en apprenant ça, j'vous laisse imaginer ma réaction.

    Alors là où tout l'monde se s'rait barré parce qu'elle devait quand même être puissante, moi j'suis resté sur place. J'vais même vous dire que j'me suis retourné, et qu'je me suis avancé vers elle. 'fin au milieu d'la cour j'veux dire, parce qu'en bonne invocatrice lâche, la grannnde Ariez restait sur le balcon à contempler c'qui s'passe. Et là vous vous dites... "Hey! C'est Tidus, il va lui faire sa fête et débarrasser les mondes de la Coalition". Bah non. Désolé d'vous décevoir, mais non. J'étais trop déçu par trop d'choses aujourd'hui pour en avoir vraiment quelque chose à foutre, et me battre c'était bien la dernière des envies qu'j'avais. Pourquoi j'suis resté alors? Pourquoi j'ai fait la connerie d'rester? J'vous l'ai déjà dit... J'peux pas m'retenir d'ouvrir ma gueule. Et là, en la voyant qui m'regardait avec ses airs supérieurs, j'avais envie d'ouvrir ma gueule.

    Donc je m'suis placé au milieu d'la cour. Le gros loup me r'gardait, mais il attaquait pas. Les sans-cœurs non plus d'ailleurs, ils d'vaient attendre un ordre de la greluche. Et alors, bah... Alors, j'lui ai dit tout l'bien que j'pensais d'elle.


    « Alors comme ça, c'est toi qui dirige la Coalition? Okay. Moi j'm'appelle Tidus, j'suis d'la lumière, enchanté. » J'lui avais dit ça avec un p'tit sourire. Pas un sourire sympathique hein, plus un sourire qui montrait bien que j'me foutais d'sa gueule. Et d'un coup, j'ai retrouvé un visage plus neutre. Y'avait dans mes yeux comme un mélange de colère et d'détermination. Ouaip, on passait aux choses sérieuses. « C'est marrant, j'm'attendais à quelqu'un d'plus charismatique. Ou d'plus flippant en tout cas. J'pensais pas qu'c'était une gamine mal élevée qui était derrière tout ça. Nan... Franchement... Écoute, j'veux bien qu't'ais du pouvoir, tout ça... Mais j'arriverais pas à t'craindre tant qu'tu seras qu'une sale gosse insolente et capricieuse. J'pourrais t'donner la correction dont t'as besoin, mais là tu vois j'ai d'autres trucs de prévus, alors on s'téléphone et on s'fait une bouffe. Ravi d't'avoir rencontrée, princesse des pestes. »

    Et j'me suis retourné, pour me barrer vraiment cette fois. Mais elle l'entendait pas d'cette oreille apparemment. Elle a crié comme une harpie, et j'ai entendu un bruit derrière moi. Un bruit genre... Au hasard... Un loup qui galopait? Et avant qu'j'ai pu faire quoi qu'ce soit, ce loup géant avait bondi au d'ssus de moi et me bloquait la sortie. D'une part parce qu'il était énorme, et de l'autre parce qu'il avait créé un mur de glace.

    ...

    Ah ouais, ça allait effectivement être plus galère pour m'barrer maintenant! J'avais le loup en face de moi, pas d'arme dans la main et j'comptais pas en sortir. Il a grogné, et j'voyais son souffle glacé qui sortait d'sa gueule. Franchement, j'étais pas d'humeur, alors j'ai juste commencé à dire.


    « Hey, si tu r'tournais à la niche et que tu... »

    BAM! Même pas l'temps d'finir que j'me prenais déjà un grand coup d'patte dans la tronche! De dieu, j'pensais être assez rapide pour esquiver mais même pas, il m'avait bien pris par surprise le bougre! Il m'a envoyé m'éclater contre un mur, et j'suis retombé au sol. J'avais la tête qui tournait et j'voyais plus grand chose...

    ... Hey... J'suis quand même... Plus résistant qu'ça... Sale coup... A la tête...

    Tout chavirait... D'vant moi... J'voyais les silhouettes des sans-cœurs s'rapprocher.... Bordel... Ma vision s'troublait... Je m'sentais vraiment pas... Dans mon assiette... J'crois qu'à un moment... J'me suis écroulé.

    Ensuite? Ensuite rien...

    Le noir...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Reine de l'Envie
Féminin
Nombre de messages : 349
Age : 21
Localisation : Au Château de la bête, affalée sur son canapé, le monde à ses pieds.
Date d'inscription : 05/07/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
349/650  (349/650)
Mer 12 Oct 2011 - 19:17
    « Bah, c'est tout ? Pffff... Il l'ouvrait beaucoup mais au final rien du tout ! Et dire qu'il a saloper une bonne partie de mon château... Enfin, au moins ca, c'est fait ! Toi le clebs, tu peux partir j'ai plus besoin de toi ! »

    Et avant que le Fenrir ne puisse exprimer d'une quelque façon que se soit le moindre mécontentement de sa part, je l'ai renvoyé de là où il venait. Toute cette histoire m'avait vraiment énervée et là j'avais un arrière-gout... Celui de trop peu ! Parce que oui, j'ai trouvé ca trop facile, trop simple... Il ne s'est même pas défendu ! Même s'il faut quand même dire que ca me fait bien plaisir de l'avoir neutralisé... Arf, c'était trop facile ! C'est nul, rembourser ! J'en veux plus ! Assise tranquillement sur mon balcon, je me suis délicatement laissé tombé et grâce à mes dons de lévitation j'ai pu atterrir sans trop de soucis mais...

    « Brrrrr... Je hais Fenrir, il fait trop froid ! Et j'ai rien pour me tenir chaud ! Faudrait que Ifrit s'en occupe... Mais plus tard. »

    Et j'ai regardé le blondinet... Arf... Je claque des doigts et deux gargouilles l'attrape en le tenant par sa veste. Je vais le mettre aux cachots... En attendant quoi savoir en faire. J'accompagne les gargouilles jusqu'au château parce que les sans-cœurs ont tendance à être... Un peu attardé. Et si je ne reste pas avec elle, y a des chances qu'elles ne trouvent pas le chemin ! Ou encore pire, qu'elle se mette à dévorer le cœur du blondinet. Aussi douée que je soit en symbiose, les évènements m'ont mis dans une rage telle que je ne suis plus aussi à l'aise avec mes invocations...

    J'avance vers les cachots et là je me dit... Oh mon dieu, ces incapables de domestiques vont avoir du boulot... Enfin bref, ce qui m'inquiète c'est qu'en m'approchant des cachots, je vois de plus en plus de dégâts et... Je crains le pire. Les deux gargouilles qui portent le blondinet ont du mal à se retenir parce que j'ai du mal à les contenir... Je rentre dans les cachots... Et... Non... Je n'y crois...

    Je tombe à genoux sur la surprise et je regarde complètement avachi et démoralisée que les prisons de mon château sont désespérément vide... Plus de Jecht, plus de princesses de cœurs... Je baisse les yeux au sol et j'ai envie de pleurer. Pendant cet instant... Les deux gargouilles lâchent Tidus et s'apprêtent à le dévorer, lui et son cœur... Je relève la tête et pose mon regard haineux en direction des cachots vides, je pense à Jecht, aux princesses et là, mes gargouilles se tiennent tranquille. Le petit blondinet se fait jeter au fond de la pièce, saucisser par des chaines et moi...

    Moi je vais chercher Jecht et les Princesses.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Dim 16 Oct 2011 - 18:30
    Exploit Accompli.

    Ce qui m'a surpris dans votre rp... C'est qu'à la fin du premier rp, je me suis dit "voila c'est fini." et je me suis dit pareil au troisième... Au quatrième aussi, au cinquième de même et finalement, il n'y a qu'au deuxième rp que je ne me le suis pas dit.

    Est-ce que c'est un défaut où une qualité je n'en sais rien mais ça m'a donné une impression de fin qui ne se finit pas tellement. Après comme je ne sais pas vraiment ce que j'en pense ^^, c'est pas comme si ça m'avait déplu, j'ignore ^^.

    Bon je me suis pas embêté dans votre rp, pas du tout ^^, c'est très sympa tout ce problème qu'a Tidus pour retrouver Jecht, qu'il le rate de quelques secondes, qu'ils sont super proches l'un de l'autre sans le savoir. Toutes ces confusions qui donnent envie de lire les rps où vous parlez de l'autre.
    Et Ariez qui craque complètement, qui voit son chateau défoncé par Tidus et Jecht qui s'est enfui, ses nerfs lâchent complètement et ça donne une belle idée de ces moments où Ariez est sérieuse et en rage et pas supérieure et imbu de sa personne, ce qui personnellement peut me lasser si c'est encore et toujours la même chose.
    J'ai adoré ça.

    Très bien écrit, bien sûr, dans vos styles.

    J'ai pas grand chose à ajouter, désolé ^^.

    Mission Périlleuse pour Tidus, Avancée pour Ariez.

    Tidus : 40 xp, 350 munnies et 3 PS... 2 en Dextérité et 1 en Défense.

    Ariez : 33 xp, 340 munnies et 3 PS... 1 En dextérité et 2 en Psychisme.

_______________________________
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre mission, si vous l'acceptez, est de vous y infiltrer [PV Haley]