Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
544/550  (544/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 30 Sep 2011 - 13:10
Le combat avait été rude, j'avais perdu conscience après un terrible affrontement, qui avait été bien plus éprouvant pour mon corps et mon esprit que ce que j'avais prévu... Durant toute la durée de mon inconscience, ma petite "sieste" fut assez mouvementée... Car si mon corps se reposait sans me laisser le choix, mon esprit lui était encore complètement agité, j'avais des flash, je revoyais certains moment de mon passé, et pas les plus agréables souvenirs que j'avais en réserve... J'ouvris alors les yeux, me redressant lentement tandis que je recouvrais doucement le peu de faculté qu'il me restait. Je me sentais vide, vide d'énergie magique et physique, je peinais à me relever d'ailleurs. Je me mis à observer ce qui se trouvait autours de moi, j'étais dans le noir le plus complet, on ne voyait pas à deux mètres... En tout cas, j'avais très certainement quitter le monde de la Contrée du Départ. Mais pour me retrouver où? Pour faire simple, je n'en avais absolument aucune idée. Quelques hypothèses se faufilaient lentement dans mes pensées. J'étais presque certains d'avoir échouer lors de la bataille contre Aqua et Roxas, étais-je enfermer dans un genre de caisse? Non, l'espace dans lequel je me trouvais ne semblait franchement pas avoir de limite. Me trouver ainsi dans le noir n'était pas des plus plaisant, ce ne l'était même pas du tout. J'avais beau m'être joint aux ténèbres, j'avais du mal à supporter d'être tout seul dans une telle noirceur... Tout doucement, je commençais à marcher en usant de mes membres épuisés par la bataille. L'usage de mes jambes revenait tout doucement, comme à peu près toute mes capacités physiques, je me sentais un peu mieux au fur et à mesure que j'avançais dans le noir, non sans une certaine crainte bien sur.

Pas de doute, cet endroit n'avait rien d'une caisse, au contraire. Pas un bruit, pas un souffle, il n'y avait que moi et le bruit silencieux des questions qui se bousculaient dans ma tête. C'est alors qu'un décor se planta, presque instantannément! Je me retrouvais dans une ruelle très sombre, visiblement à Illusiopolis, allez savoir pourquoi... Qu'est-ce qui m'arrivait ici? Est-ce que je délirais? Peut être bien. Néanmoins, je me bornais à penser que plus j'avancerais dans ce délire, plus j'aurais de chance d'en ressortir. Au bout de la ruelle, un cul de sac, très original me direz-vous... Une ombre apparut tout doucement devant moi, comme pour m'empêcher d'accéder à ce cul de sac, ce qui était quand même assez anodin et inutile... Pourquoi bloquez un chemin qui ne mène nul part? Je fixais l'ombre, nos yeux brillaient de la même couleur, elle ne bougeait pas, et moi non plus. En ce moment, je m'identifiais un peu à travers cette ombre, qui semblait seule, sans personne à ses côtés, nous étions pareil, seul dans les ténèbres... De quoi étais-je en train de me plaindre? C'est moi qui ait choisi cette voie, après tout. Ma main alla se loger dans une de mes poches, en sortant la pierre du vent qui était encore sur moi, elle brillait faiblement de son éclat vert, comme pour montrer qu'elle agissait toujours sur mon mental... Soudain, elle disparut. Cela provoqua chez moi une peur subite, ce que je défendais contre tout et n'importe quoi venait tout bonnement de disparaître, sans raison! Mon regard se posa sur le sans-coeur, je le fixais d'un air intrigué et légèrement apeuré. Il se déforma lentement, devenant plus gros, mais ne reprenant jamais une forme régulière... Ce n'était plus qu'une masse noire avec deux yeux brillants, elle poussa un cri de rage avant de se diriger vers moi, lentement. Au même moment, je me mis à reculer, sans savoir quoi faire. Finalement, serrant les poings, je me tournais dans l'autre sens et rassemblait mes forces avant de me mettre à courir, je ne pouvais pas me battre contre cette chose, je ne m'en sentais pas capable! C'est comme si une peur incontrôlable s'était emparée de mon corps, me forçant à fuir quelque chose que j'avais voulu suivre... Je commençais à penser que ce n'était peut être pas un délire, était-ce un rêve?

Je courais sans relâche, la rue semblait sans fin et la vague de ténèbre se rapprochait dangereusement de moi, en poussant d'effroyables rugissement à chaque seconde qui passait! Pas un instant je ne songeais à m'arrêter pour affronter cette chose, je ne ressentais que l'envie de m'enfuir, pas moyen de faire autrement! Malheureusement pour moi, ma course allait être stoppé. Une ombre se forma sur mon chemin, elle prit très rapidement ma forme, allez savoir pourquoi, je courais toujours, me rapprochant d'elle, mais pas dans le but de l'affronter, pas entièrement en tout cas... Tel un sans-coeur, il me fixait avec deux yeux jaunes brillant dans la noirceur de la ruelle, avant de me crier furieusement, avec une rage similaire à celle de la vague de ténèbres.


"Pourquoi t'enfuir?!! Tu n'as donc plus envie de plonger dans les ténèbres? C'est trop tard Raido, tu n'échapperas plus jamais à tes ténèbres!"

Sans lui répondre quoique ce soit, j'entrepis une glissade pour passer entre ses jambes une fois à porté, mais il m'attrapa par la nuque au même moment, avant de me lever avec une force assez impressionnante, il arborait un large sourire plus que malsain tandis que je grognais, comme si être en contact avec cette chose me rendait agressif, est-ce que lui et la vague de ténèbre qui se rapprochait toujours plus de moi représentait les ténèbres de mon coeur? Soudain, les ténèbres nous traversèrent avec violence, je pouvais sentir une grande partie de ceux ci s'immiscer en moi par chaque pores de ma peau, c'était douloureux et extrêmement désagréable... C'est alors que j'ouvrais les yeux lentement, me réveillant dans un endroit qui m'était inconnu, en fait, je n'y prêtais pas attention... Je m'étais redressé en sursaut, la sueur perlait sur mon front et j'haletais, tentant de reprendre mon souffle... Je tournais lentement la tête sur la gauche, mon regard se posant sur la pierre du vent, à quelques mètres de moi, elle avait du glisser de ma poche quand j'étais inconscient. Est-ce que ce qui venait de se passer n'était qu'un cauchemar? En tout cas, je ressentais de la fatigue, aussi bien physique que psychologique, même si mon esprit était tout de même bien plus épuisé que mon corps... Je posais ma main sur la pierre avant de la serrer, et la remettre dans ma poche en poussant un long soupire. La fatigue me regagna si rapidement que je n'eus pas le temps de comprendre où je me trouvais, ma tête se reposa sur le sol et je sombrais alors dans un autre sommeil, en espérant que ce ne serait pas un autre cauchemar qui m'y attendrait...
Peintre des Rêves

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
288/550  (288/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 4 Oct 2011 - 14:52
    • Alors Raido, tu le sais, c'est moi qui note ton Exploit.

    Donc moi j'ai aimé ce texte, oui j'ai aimé. Il ne s'y passe pas vraiment grand chose. En fait, on ne comprends vraiment ce qui arrive à ton personnage qui lui-même l'ignore également. Comme dit dans ce rp, on ne sait pas si c'est un cauchemar ou quelque chose qui se développe dans le coeur de Raido. On voit aussi également l'attachement qu'il a à la pierre du vent et donc à la promesse d'Orochi. C'est une atmosphère oppressante assez bien retranscrite je trouve, il est perdu et on l'est autant que lui. C'est ce qui donne envie de savoir ce qu'il va se passer plus tard. Ouais, tu as su me tenir en haleine.

    Bon, par contre pour moi ça reste un Exploit de l'ordre du Très Facile:

      6 points d'expérience + 65 munnies + 1 PS en Vitesse.


    J'envoie un message pour que Xaldin ajoute ton PS à ta fiche de compétences.
messages
membres