Derniers sujets
» Froide Noblesse
par Arthur Rainbow Hier à 21:57

» Visite au cimetière
par Narantuyaa Hier à 16:54

» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Kestia Hier à 15:43

» Récréation
par Hoper Mar 21 Nov 2017 - 17:58

» Basique!
par Fiathen Dim 19 Nov 2017 - 22:17

» Absences Aqua
par Maître Aqua Dim 19 Nov 2017 - 21:21

» Conseillère en Urbanisme
par Huayan Song Dim 19 Nov 2017 - 15:13

» Essai en laboratoire
par Cypher Sam 18 Nov 2017 - 16:24

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Sam 18 Nov 2017 - 14:32

» Jet The Hawk! Storm The Albatross! Wave The Swallow! We're the Babylon Rogues!
par The Babylon Rogues Sam 18 Nov 2017 - 13:59

» La Shin-Ra del Sol
par Rufus Shinra Sam 18 Nov 2017 - 10:30

» Tombent les masques
par Abigail Underwood Ven 17 Nov 2017 - 19:25

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Ven 17 Nov 2017 - 11:13

» Absences de Pamela
par Milla Maxwell Jeu 16 Nov 2017 - 16:46

» Promenons-nous dans les bois -
par Agon Wiley Jeu 16 Nov 2017 - 5:58


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Le cri des morts.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Tragédien
Masculin
Nombre de messages : 768
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1094/500  (1094/500)
Mar 27 Sep 2011 - 19:40
    Il n’avait pas le temps de faire ça dans les règles, il tira les manettes vers lui et stabilisa son vaisseau avant de le laisser perdre de l’altitude. Il ne perdit pas une seconde de plus, dès lors que le vaisseau fut assez près du sol… Ce dernier ne le toucherait pas, configuré pour libérer assez d’énergies pour léviter. Genesis sauta de son vaisseau une fois qu’il eut ouvert la porte et il regarda le carnage autour de lui…
    La Place des fêtes de la cité des Rêves, cet endroit avait connu plus de batailles qu’à son tour… Il pouvait voir la cathédrale qui elle restait intacte… Mais qui lui semblait toujours de plus en plus triste, elle avait vu tellement de morts, depuis son érection. Le ciel et les nuages semblaient être presque rouges tant les flammes avaient déteint sur eux. La Cité des Rêves avait beau être un monde croyant, affublé d’une église pour prier un Dieu tout en haut… Il fallait croire qu’il n’y avait que ce monde, gêné par l’apocalypse.

    Il y avait une forte odeur de brûlée et pourtant… Plus aucune flamme.

    La cour était comme rasée et pour le comprendre, il fallait savoir qu’avant le vide, il y avait en ce jour même une fête très importante pour ce monde, le Charivari auquel le Consul n’avait pas voulu participer… N’étant absolument pas d’humeur. Et en cet instant, il le regrettait… Quel mal avait rongé cette place ?... On pouvait voir des morceaux de tissus un peu partout, vestiges de tentes brûlées… Quelques planches en bois, des poutres détruites… L’emplacement d’une scène.

    Ca puait la mort.

    Le Tragédien courut au centre de la place où il pouvait voir de lourdes traces d’explosion. A première vue, on aurait pu croire qu’il y avait eu une guerre. La Coalition Noire aurait attaqué un endroit peuplé pour tout détruire ?

    Donc au niveau du Charivari… Tout était détruit sans exception. Des survivants ? Oui, très certainement… Mais c’était une fête de grande envergure, cela pouvait aller jusqu’à cinq milles habitants pour y participer… Et dans tous les cas, deux milliers tout au plus auraient pu s’en sortir… Ca restait à voir.

    Le Tragédien ferma les yeux et concentra son énergie magique, balayant la place de son pouvoir de détection, à la recherche de la moindre vie… Rien à sauver ? Si… A sa droite, à quelques mètres, une faible « flamme », une âme inquiétée. Il se rua vers un amas de toile et de bois renversés, prit le reste de la tente dans ses mains et l’arracha avant de bouger le bois de gestes violents. Il aperçut une dame d’un âge mûr, une cinquantaine d’années… Sans un mot, il la tira des décombres et l’allongea sur le sol, s’agenouillant auprès d’elle, les sourcils froncés… Il posa sa main gauche sur son ventre et concentrant une énergie magique qu’il utilisait peu, il asséna à la dame son sort de soin le plus puissant… Soin ++. Il pouvait déjà sentir qu’elle allait mieux, elle respira à plein poumon. Genesis reposa sa tête contre le sol et se retourna à la vue d’une dizaine de citoyens… Dont deux bohémiens.


    « … J’accepte votre aide. Bon, avant toutes choses, allez demander de l’aide dans les rues, criez qu’on a besoin de renforts ici… Et toi… »

    Le Tragédien pointa un habitant assez frêle de son doigt… Qui allait vite trouver son utilité…

    « Va au Palais de Justice et à la caserne, je veux que tous les gardes et soldats de cette ville viennent nous aider ! Et c’est le Consulat qui l’ordonne… »

    Il s’approcha alors de la seule femme du groupe et il pointa celle qui était allongée du menton…

    « Essaie de l’aider. »

    Tous les hommes partirent faire ce qu’il leur avait ordonné et il se dirigea vers le second lieu victime de la bataille de ce jour… Un quartier que les flammes avaient rongé… Il y aurait probablement plus de survivants puisque visiblement, ce lieu n’eut pas été un champ de bataille. Une nouvelle fois il chercha les survivants de son énergie magique… Il en comptait une vingtaine dans une seule rue… C’était peu mais même pour un si petit nombre, il avait le devoir de ne pas les laisser tomber. Il s’approcha d’une des maisons et fit un violent coup de pied sur la porte, la défonçant… Il s’engouffra dans la maison et monta directement les escaliers, arrivant au premier et dernier étage de la maison…
    Arrivant dans une chambre complètement détruite par les flammes, il vit d’abord au pied d’un lit, un corps calciné… Le Tragédien ne parût pas perturbé ou même dégoûté, certes il ne savait pas en venant qu’il verrait ça mais c’était tellement prévisible…
    Il savait où chercher, il marcha à travers la chambre, constatant que les flammes n’étaient pas arrivées jusqu’à la porte vers laquelle il marchait… En marchant, il pouvait voir à quel point les fondations de la maison ne tenaient plus qu’à un fil… Mais ça aurait pu être pire. Il ouvrit violemment la porte et aperçut dans un coin de la salle de bain, un homme apeuré avec une main complètement brûlée…

    Le Consul s’avança vers lui, l’estimant bien chanceux… Et sans lui demander son avis, il le prit contre lui et le força à se mettre debout et à marcher… Traversant une nouvelle fois la chambre, il se permit juste de ne pas montrer à cet homme, le corps détruit de son épouse, de son amie ou que sais-je encore. Alors qu’ils sortaient rapidement de la maison, le Tragédien prit la peine de lui poser la question fatidique.


    « Vous avez vu ce qu’il s’est passé ? »

    L’homme ne lui répondit pas, les yeux perdus dans la poussière… On aurait presque dit qu’il n’était plus en vie, ses pieds traînant, Genesis le portait presque…

    « Monsieur… Vous avez vu ce qu’il s’est passé ? »

    « L’incendie s’est propagé… »

    Il n’ajouta rien de plus… Genesis ne dissimula pas sa déception mais il pouvait comprendre sa peine, son effroi. Ils sortirent tout deux… Le consul le fit allonger et lui lança un sort de soin ++, visant principalement sa main droite pour calmer la douleur… Pour que cela cicatrise plus vite. Déjà autour de lui, beaucoup plus de personnes… Certaines fouillant courageusement les maisons, d’autres soignant les blessés… Les gardes n’étaient toujours pas arrivés mais ce n’était pas ce qui inquiétait le Consul…

    Il se leva et fouilla sous sa veste, à la recherche de son portable. Il appela aussitôt Medusa, la personne la plus compétente qu’il connaisse pour ce genre de cas… Quelques secondes à attendre qu’elle ne décroche alors qu’il se dirigeait déjà vers le groupe des sauveteurs.


    « Oui, bonsoir Medusa. Nous sommes dans une situation de crise, à la Cité des Rêves, devant la cathédrale… On peut au moins déplorer une trentaine de blessés graves… »

    Il attendit sa réponse, sa réaction… Mais il était surtout occupé à réflechir aux endroits propices… Il se retourna et vit la Cathédrale… Les blessés seraient soignés à l’intérieur et on pourrait réfugier tous les sans-abris durant quelques temps… Mais il fallait les médecins.

    « J’aimerais que tu envoies tous les médecins, infirmiers ou docteurs des Citées dorées… Oui… La terre des dragons, aussi. Envoie tes apprentis et… »

    La lumière ? C’était un groupe allié mais ils étaient tellement… Incompétents, aux yeux du Tragédien… Pour le peu d’interactions qu’ils avaient eu, le Consulat avait du réparer les erreurs de la lumière… Et des médecins ? Peu sûr qu’ils en avaient, hormis dans leur infirmerie et encore fallait-il qu’ils acceptent de les prêter…[/i]

    « Demande de l’aide au Général Hewley du Sanctum, il pourra peut-être nous envoyer de ses hommes… Et oui, essaie quand même chez la lumière. Au revoir. »

    Il raccrocha et rangea son portable… Quelques minutes plus tard, il indiqua au groupe bénévole les maisons qu’il fallait évacuer pour ne pas perdre du temps dans des édifices remplis de morts… Il fit chercher l’archidiacre et tous les prêtres de la cathédrale… Et s’occupa de récupérer quelques habitants de plus… Certains moins en état que d’autres…

    Une heure plus tard, il ne restait plus aucun habitant coincé sous des décombres… Seuls les morts… Et encore une heure après, les gardes avaient fini de transporter tous les blessés dans la cathédrale où ils allaient recevoir des soins, quand tous les médecins seraient là…

    Genesis avait déjà demandé à plusieurs blessés… Il avait des informations mais rien de très concret… On lui avait parlé d’un dôme… Mais pour savoir qui étaient les responsables, il aurait fallu l’un de ceux qui avait participé au charivari… Et ceux qui n’étaient pas morts avaient fui.

    Deux personnes vinrent le trouver au même moment pour le renseigner, après une dizaine de minutes passée à chercher des informations…


    « Mon seigneur… La femme dont le corps est entièrement brûlé… Nous a dit entre deux… Hurlements… Qu’elle était une danseuse très engagée pour la cause du Consulat, virtuose du…

    Alors qu’il finissait sa phrase, le consul ne put s’empêcher de pousser un cri de rage… Les Citées dorées… Le Consulat lui-même, maintenant, était touché par cette catastrophe… C’était une virtuose du classique, il la connaissait pour lui avoir parlé dans le passé. C’était un cas extrêmement grave, une pierre précieuse pour le Consulat.
    Et ignorant la seconde personne à vouloir lui parler, il alla vers la danseuse… Le dieu de ce monde n’avait pas eu pitié d’elle, elle dormait mais on pouvait sentir toute sa douleur… Genesis lui lança trois sorts de soin++, répartis dans son corps, pour apaiser cette immense douleur…


    « On s’en occupera plus tard… je… J’enverrai un médecin pour elle… »

    Il se retourna alors, énervé, essoufflé… Cette journée fut longue, atroce, même pour lui… Devant lui, une femme qui lui était familière. Il se souvint qu’il lui avait demandé de s’occuper de la première personne qu’il avait sauvée…

    « La dame que j’ai aidée selon vos ordres, messire Genesis… Dit pouvoir vous aider à y voir plus clair. »

    Non il n’allait pas rire, être même content… L’occasion ne s’y prêtait pas mais il était réellement soulagé… Il rejoignit cette dame d’une cinquantaine d’années, debout devant elle qui était couchée dans son lit à même le sol… Elle parla…

    « Deux hommes se sont battus avec des sorts, monsieur. L’un d’eux était très important… C’était Mukuro, de la lumière et il a créé un dôme autour de lui et de son ennemi qui a attaqué la ville. Je n’ai pas pu sortir… Je suis restée coincée durant tout leur combat. A la fin, Mukuro s’est fait exploser… »

    Et cela, dans le premier sens du terme… Ce qui expliquait pourquoi on n’avait pas retrouvé un corps de plus dans cet endroit. C’était même un miracle que cette dame ait survécu. Le Tragédien n’en était pas bouleversé, juste très surpris d’apprendre la mort d’un homme de ce gabarit, de cette importance… L’un des plus puissants de ces mondes, même lui n’aurait pas été certain de pouvoir le battre.

    « Vous avez vu son ennemi ? »

    « Oui, de très près… C’était un horrible clown ! »

    … Le consul pensa de suite à Jacky mais ce dernier était mort et enterré… Son esprit dériva alors sur le cas « Joker » dont la dépouille n’avait jamais été retrouvée… Certains pensaient d’ailleurs qu’il pouvait être vivant malgré le fait que sa Muse l’ait déchu. Mais il n’avait pas la puissance…

    « Un bouffon… »

    Car oui, il y a une nette différence entre clown et bouffon… Le Joker était un clown alors que le bouffon, c’était plutôt quelqu’un comme… Oui, c’était très probablement Kefka.

    « Il contrôlait beaucoup de magies et lévitait tout le temps… Et il était complètement fou, il riait à chaque instant, même quand il se faisait blesser… »

    « Ce n’est pas possible… »

    Le Tragédien regarda le sol… Kefka était mort et enterré lui aussi… Mais la description ne trompait personne, c’était lui… Ce ne pouvait être que lui. A cette simple pensée, le consul eut froid dans le dos… Il pensa à Mizore, à ce qu’il lui arriverait si Kefka la retrouvait. Certes elle l’avait déjà battu mais là, ce bouffon venait de tuer Mukuro Rokudo, le membre le plus puissant de la lumière… Quelle chance aurait-elle ?

    Inquiet oui mais reconnaissant… Jusque là, il s’était méfié de Mukuro, il savait qu’il y avait une part de ténèbres et quelque part, ça le rassurait quant au sort qu’il destinait aux ténébreux… Mais Mukuro fut de ces hommes à ne pas chercher… Cependant, il était mort en défendant cette ville et pour cela, Genesis lui en était très reconnaissant, malgré tout.


    « Aussi… A la fin de l’affrontement… Le clown était dans un état pitoyable, extrêmement faible ! »

    Bonne information… Genesis mènerait des recherches dès à présent. Autant déjà dire que la tête de cette ballerine maquillée était déjà mise à prix…
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 27
Date d'inscription : 31/05/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
0/0  (0/0)
Mar 27 Sep 2011 - 22:15
Bon, ca change pas de d'habitude. T'as un style qui est, il faut le dire, vachement bon. Syntaxe, orthographe et ce genre de connerie, y a pas à dire tu gères. T'as le sens du détail, tu sait faire ressortir ce que ressent cette tarlouze de Genesis. Y a pas à dire, c'est un plaisir à lire et le déroulement de la mission est plutôt bon.

Quelque chose qui m'a gêner par contre, c'est que j'ai l'impression qu'il y a un manque d'entrain. J'ai comme l'impression que ce rp était plus une corvée qu'autre chose pour toi, que ce soit vrai ou pas, je l'ai ressentit dans ton rp. C'était léger mais ca m'a quand même gêner, alors que ton rp est très bon. C'est peut-être Genesis qui n'était pas spécialement enchanté pour cette mission mais au final, ca m'a gêné dans ma lecture.

35 points d'expérience (5 points bonus) + 300 munnies + 3 PS (1 psychisme et 2 magie parce que désolé mais tu faits quand même péter les sorts de soin...)

P.S : La ballerine maquillée t'emmerde

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tuto pour peindre les morts.
» [morts vivants] WIP de fond de tiroir
» Haiti/cyclone : Le bilan des victimes de Hanna passe à 61 morts
» guerrier des morts
» L'armée des morts