Derniers sujets
» Loué soit Son nom
par Cypher Aujourd'hui à 0:12

» Tombe la chemise
par Roxas Aujourd'hui à 0:01

» Nouvelle approche
par Rufus Shinra Hier à 23:11

» Une balade dans les étoiles [Roll20 Starfinder]
par Shadow Hier à 22:53

» Le pire des mercenaires
par Lenore Hier à 21:43

» Tombent les cartes
par Chen Stormstout Hier à 20:55

» Tombent les masques
par Death Hier à 17:08

» Contrats - Demande de Mission
par Lenore Hier à 16:36

» Pour un peu de bien
par Agon Wiley Hier à 6:07

» L'âme d'un chercheur
par D.Va Jeu 19 Oct 2017 - 22:38

» Que tombe la foudre!
par Chen Stormstout Jeu 19 Oct 2017 - 19:18

» Attaque Nocturne
par Surkesh Jeu 19 Oct 2017 - 15:11

» Reading Project
par Lotis Terrick Jeu 19 Oct 2017 - 14:27

» Jour de fête
par Cassandra Pentaghast Jeu 19 Oct 2017 - 12:57

» 1297 Mishtaven Street
par Roxas Jeu 19 Oct 2017 - 11:03


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Rapt
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 17/06/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
49/550  (49/550)
Mer 7 Sep 2011 - 19:19
    Échelon par échelon, le corps du survivant gravissait la distance qui le séparait de la surface, le tintement métallique des barreaux étant la seule chose qui vienne troubler le silence de mort oppressant qui l'accompagnait depuis un certain temps. Il parvint enfin tout en haut. Une plaque de métal, semblable à celle d'une bouche d'égout, lui barrait la route mais il n'eut absolument aucun mal à s'en débarrasser. Tout aussi silencieusement, il la repoussa sur le côté et s'extirpa, aussi agile qu'un félin, de sa fosse. Silence... Il examina quelques instants les alentours, saisissant par la même occasion son arme favorite, le TMP. Rien... Pas âme qui vive, pas un bruit qui ne pouvait lui laisser soupçonner la présence d'autrui. A cette heure tardive, le château du Roi Stéphane semblait comme mort, endormi dans un sommeil profond dont on ne pouvait le réveiller. Le soldat d'élite fit quelques pas en arrière, tâchant de camoufler du mieux qu'il pouvait le bruit de ses pas... Il se recroquevilla dans un coin d'obscurité et décrocha de sa ceinture un talkie-walkie qu'il enclencha. Quelques grésillements... Puis enfin une communication stable. Il le porta à son visage afin que ses interlocuteurs puissent entendre...

    « Ici Hunk. Je suis parvenu à m'introduire dans le château par le système d'irrigation des douves. 3 heures 13. L'opération commence dans deux minutes. Hunk, terminé. »

    Et en aussi peu de temps qu'il lui avait fallu pour prononcer ces mots, il coupa le contact... Le soldat d'élite se redressa, plaçant sa mitraillette dans son dos et dégainant à la place un pistolet, plus petit et plus maniable. 3 heures 14... Il se remémora les plans qu'il avait examiné durant la journée... Son trajet était planifié, il lui faudrait seulement veiller à ne pas se faire repérer en chemin... 3 heures 15... L'infiltration pouvait commencer.

    Hunk se redressa rapidement et se dirigea vers la porte de sortie de cette partie reculée du château. Il l'entrouvrit légèrement, lui permettant ainsi de constater ou non de la présence d'un ennemi... Rien. Il sortit prudemment, son arme brandie devant lui, prêt à faire face à n'importe quelle situation. Mais le seul mouvement qu'il put constater était celui des flammes éclairant les bougies, vacillant légèrement tout comme leur lumière sur les murs de pierre de la forteresse. Il se risqua à avancer, à pas légers, et se posta contre le mur qui lui permettait de surveiller le prochain couloir. Un coup d'œil en arrière, vif, un autre où il dut se pencher légèrement. Personne. Cela ne l'inquiétait pas outre-mesure. Il ne s'attendait pas à rencontrer des gardes dans cette partie abandonnée. Mais il était un professionnel méthodique, ce qui faisait de lui le meilleur...

    Il continua sa progression, jusqu'à parvenir à un escalier qui l'amena dans le hall. Grand et luxueux. Et aussi luxueux que bien gardé. Hunk se posta derrière l'une des imposantes colonnes qui jalonnaient le hall tout entier, qui devait aussi servir de salle du trône s'il en jugeait par ce qu'il voyait... De brefs aperçus de la pièce lui permirent d'élaborer un plan d'attaque. Deux gardes étaient placés devant un nouvel escalier. Il savait que ce dernier menait à l'aile royale dans laquelle se trouvait la Princesse Aurore... Un trajet rapide, mais ô combien dangereux... Nul besoin de faire parti de l'élite pour imaginer que cette aile serait encore mieux gardée que ce hall... Non, une entrée en force était à proscrire... Deux autres gardes patrouillaient à l'intérieur même de la salle, d'un pas lent. Derrière son masque à gaz, Hunk plissa ses sourcils. Avec un bon timing, il lui était probablement possible de profiter de leurs rondes... Il s'arma de patience, et continua d'observer leur démarche molle... Non, il ne tenterait rien avant d'être sûr et certain que son plan marcherait. Les tuer ? Aucune de ses armes n'était équipée de silencieux. Cela serait pour le moins idiot, et il était tout sauf un idiot... Enfin, il crut avoir trouvé la faille. Lorsque les deux gardes furent assez éloignés pour ne pas détecter sa présence, il se faufila dans l'ombre jusqu'à un nouveau pilier situé près de la porte d'entrée. Par chance, si une sentinelle devait être placée à l'extérieur pour interdire l'accès, personne n'était présent pour interdire la sortie... Il attendit une nouvelle fois, ne quittant pas des yeux les deux veilleurs qui marchaient toujours à leur rythme. Il profita à nouveau de leur manque de vigilance pour progresser dans l'obscurité. A leurs yeux, le soldat d'élite était tout simplement invisible...

    Enfin, après une bonne quinzaine de minutes de déplacements furtifs, il parvint à une nouvelle pièce. Les cuisines... Elles étaient situées à l'aile opposée à celle de la chambre de la princesse, mais elles avaient l'énorme avantage de desservir une bonne partie du château afin de faciliter le travail des cuisiniers... Parfait pour lui. Hunk emprunta l'escalier de service qui lui permit de gravir les étages de la forteresse. Il en ressortit au plus haut point pour se retrouver dans un nouveau couloir dans lequel les murs étaient ornés de tableaux représentant des rois et des seigneurs... Il eut un mouvement d'arrêt face à la fausse sérénité qui se dégageait de la pièce... Tout était beaucoup trop calme pour lui... Il parcourut à pas rapides l'allée, son arme pointée vers le sol, pour se retrouver face à un nouvel escalier qui lui proposait de monter ou de descendre. Sa destination était claire, et les bruits de pas qui semblaient venir des étages inférieurs ne firent que presser son mouvement...

    Les marches soutenues par un tapis magnifique laissèrent bientôt place à un escalier en colimaçon qui grimpait en spirale. Les murs se rétrécirent peu à peu... Hunk s'accorda un bref sourire de satisfaction. Les plans ne lui avaient pas menti, il aurait sous peu accès à son objectif... C'est ainsi qu'il se retrouva finalement en haut des murailles, d'où il pouvait contempler l'horizon aux quatre points cardinaux... Naturellement, cela en faisait l'endroit le mieux placé pour surveiller les alentours, aussi ne fut-il pas surpris de trouver des vigies situés ça et là... Le soldat d'élite s'accroupit. La topographie des lieux ne lui permettait pas de simplement les esquiver, aussi allait-il devoir les éliminer... Discrètement. Petit pas par petit pas, il s'approcha subrepticement du premier garde qui lui barrait la route... Ce dernier n'avait pas encore remarqué sa présence, et était bien trop occupé à bailler pour se retourner. Hunk n'hésita pas, profitant de la merveilleuse opportunité. Il fondit sur le garde, se relevant brusquement en plaçant une main sur sa bouche pour faire taire un cri qui aurait pu s'en échapper. Et d'un geste précis, il sortit la lame dissimulée dans son poignet pour la lui enfoncer dans le dos. Du sang coula sur son bras tandis qu'il entendait le gémissement étouffé de la sentinelle, puis ce fut terminé... Il déposa le corps à terre sans bruit, ne prenant pas la peine de le dissimuler... Sa simple disparition serait aussi révélatrice que son corps...

    Tout aussi discrètement, il poursuivit son avancée jusqu'à l'angle opposé à celui dont il venait. Il se pencha au dessus du mur afin de contempler le vide qui descendait jusqu'aux douves. Parfait. Tout marchait pour l'instant selon son plan... Agissant aussi vite que possible, tout en surveillant les alentours, le survivant décrocha un grappin de sa ceinture qu'il cala sur l'un des rebords de la muraille. La corde n'était probablement pas assez longue pour atteindre le fond du précipice, mais elle allait cependant bien lui servir... Sûr de ses mouvements, Hunk la saisit entre ses mains et descendit en rappel jusqu'à un balcon... Un balcon dont la gigantesque fenêtre était ouverte... Décidément, la chance avait pris pour résolution de côtoyer son talent cette nuit... Et, sans un bruit, il pénétra dans la chambre de la Princesse Aurore...

    Il prit un instant pour contempler cette belle femme endormie d'un sommeil pur... Il lui aurait été si facile de la tuer... Et ce malgré toute la protection que le Sanctum avait pu lui offrir. Mais sa mission était naturellement bien plus complexe. L'assassinat dans ces conditions relevait purement du jeu d'enfant... Hunk ne perdit pas une seconde de plus. Il arracha un morceau de la couverture et l'enfonça dans la bouche de la princesse, suffisamment pour qu'elle ne puisse pas parler sans s'étouffer. La jeune femme se réveilla sous le choc, et ses yeux s'écarquillèrent d'effroi face à la présence menaçante qui était devant elle. Le soldat d'élite pointa le canon de son arme vers elle et lui fit un signe de tête pour montrer la fenêtre, lui faisant ainsi comprendre qu'il allait l'emmener et qu'il serait très déplaisant pour elle de résister.

    Et alors qu'il pensait maîtriser la situation, un choc violent dans le dos le poussa vers l'avant, lui faisant par la même occasion lâcher son arme. Il vit la princesse se recroqueviller au fond de son lit tandis qu'une personne l'agrippait avec force par l'arrière, passant ses bras sous ses aisselles. Il tentait vainement de se débattre, mais la poigne de l'homme était impressionnante!

    « Laisse nous tranquilles! »

    Le Prince Philippe, le fiancé de la Princesse Aurore... Un détail qu'il n'avait pas pris en compte, et qui pouvait faire capoter l'intégralité de sa mission. Pénétrer sans sécuriser la zone, une erreur de débutant... Une erreur qu'il allait devoir corriger rapidement. D'un coup sec, Hunk fit basculer son corps vers la gauche puis vers la droite pour lui asséner une frappe du coude qui le repoussa au loin. Le soldat d'élite se retourna prestement pour voir que le prince avait déjà repris ses esprits et s'était saisi d'un vase posé sur un meuble qu'il lui jetait dorénavant à la figure. Hunk se contenta de lever le bras pour se protéger, brisant le vase sous le choc. Les débris continuèrent leur vol, mais il ne craignait pas pour lui, protégé à la fois par sa tenue de combat et par son masque. Mais avant qu'il ait pu de nouveau réagir, l'homme lui fonçait dessus... Pas le temps de récupérer son arme, il devrait le neutraliser par ses propres moyens. Un coup de poing en direction de son visage qu'il esquiva avec une facilité déconcertante en se penchant en arrière... Un nouvel assaut, dirigé cette fois vers son torse... Hunk fit un pas de côté rapide et attrapa dans une main le poignet du Prince qu'il tordit violemment, allant même jusqu'à le briser. Il poussa un hurlement de douleur... Qui allait probablement alerter les gardes... L'idiot... Le soldat d'élite leva son poing et lui décocha un coup violent dans la mâchoire qui le sonna. Mais il n'en avait pas encore fini... Il capta un son qui lui déplaisait... Le son d'une clé que l'on tournait dans sa serrure... Il ramassa son arme rapidement, et se redressa juste à temps pour voir deux hommes débouler dans la chambre à coucher, des lances à la main... Hunk les mit en joue... Et il tira... Deux balles. Bien placées. Deux corps qui s'effondraient à terre. Il abaissa le canon de son arme encore fumant et se dirigea de nouveau vers la princesse qui restait dans son coin, tétanisée... Plus de temps à perdre, les coups de feu avaient dû sonner l'alerte... Il l'attrapa par sa robe de nuit et la tira vers lui avant de lui coller son arme sous le cou afin de clarifier ses intentions...

    Bon gré, mal gré, elle le suivit sous la menace... Tout deux se dirigèrent vers le balcon où Hunk l'empoigna fermement par la taille, l'empêchant ainsi de se débattre, avant de s'accrocher de nouveau à la corde et de descendre le reste du mur. Comme il l'avait prévu, le grappin ne lui permettait pas de s'approcher du sol indéfiniment, mais il avait aussi une solution à cela... D'un coup sec de sa lame cachée, il trancha la corde, les plongeants tout les deux dans l'abysse...

    A peine quelques minutes plus tard, ils étaient tout deux sur la berge qui longeait les douves, celle là même par où il avait fait son entrée. Le chemin était désormais tout tracé... Ils devaient continuer afin de contourner la forêt pour parvenir au Château de Maléfique où aurait lieu l'évacuation... Gardant toujours une arme brandie sur la princesse, Hunk décrocha de nouveau son talkie-walkie...

    « Ici Hunk. Je suis en possession de la Princesse. Je vous rejoins au point de rendez-vous. »

    Il y eut quelques grésillements avant qu'une voix sombre ne lui réponde.

    « Ok Mr. Death. L'évacuation a lieu dans une heure. Ne soyez pas en retard. »

    Et il raccrocha... Le temps pressait désormais. Nul doute quant au fait que le Sanctum ait d'ores et déjà lancé des hommes sur sa piste... Il leur fallait rejoindre le Château de Maléfique au plus vite... Mais avant tout... Hunk se tourna vers Aurore et s'avança vers elle d'un pas décidé... Il pouvait lire de la peur dans son regard... Silencieusement, il détacha une paire de menottes, qu'il avait prise pour l'occasion, de sa ceinture et attacha la princesse à lui. Elle le retarderait ainsi, c'était certain... Mais cela valait toujours mieux qu'une quelconque tentative de fuite... Qui plus est, il pourrait toujours s'en servir comme d'un avantage certain s'il se retrouvait confronté aux membres du Sanctum... Sur cette pensée, le ravisseur se mit en route avec son otage.


Dernière édition par Hunk le Dim 11 Sep 2011 - 15:48, édité 2 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 27
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Dim 11 Sep 2011 - 12:54
    La nuit était déjà bien avancé sur le domaine enchanté. Tout était calme, la plupart des gens dormaient d'un sommeil de plomb. Observant à travers une fenêtre de son bureau le ciel, le Primarque ne dormait pas non. N'y voyez là aucun signe d'une quelconque forme d'insomnie, Angeal serait aller dormir avec plaisir mais non, il ne pouvait pas... Il restait du travail. Des rapports de missions, de rondes, des plaintes, des suggestions et des missions à préparés. Tellement à faire, que les journées soient plus longues n'aurait pas été un luxe. Une secrétaire non plus d'ailleurs ! Grell aidait souvent le surhomme pour tous ce qui concernait la paperasse mais il n'était plus là... Non, penser à lui n'était pas une bonne chose, mieux valait-il l'oublier, ce n'est qu'un mauvais souvenir... Un très mauvais souvenir.
    Et pour le présent, c'était des papiers, de la paperasse à n'en plus en pouvoir... Tout ça pour un homme de terrain qui n'en pouvait plus. A cœur vaillant rien d'impossible ! La lutte contre la paperasse continue et ce, avec tout le sérieux qui caractérise Angeal. Bien sur qu'il pourrait déléguer mais n'y tenant pas tellement, préfère faire tout le travail soit-même. Il ne voulait aucunement se faire évincer et assumer son rôle de dirigeant restait important pour lui. Si jamais quelqu'un devait l'aider, cela devrait être quelqu'un de confiance et avant tout, de compétant. Deux choses simples à trouver, mais plus difficile à dénicher lorsque l'on cherche les deux à la fois.

    « Primarque ! »

    Un homme vient d'entrer en trombe dans le bureau d'Angeal, l’interrompant dans son travail administratif. C'était un garde, tout simplement. Un homme d'âge mur, mal rasé. Visiblement inquiet et paniquer. Les gardes se doivent d'être propre sur eux d'ordinaire... Mais de ce que le Primarque en voit, ce n'est pas l'heure de parler de ça. En plus, pour les gardes de nuit il y a une tolérance au niveau présentation, propreté et uniforme. Se levant d'un bond et les mains sur la table, l'ancien soldat attends de savoir ce qui se passe dans son beau pays, d'ordinaire si calme.

    « Parles ! Que se passe-t-il ? »

    « La princesse Aurore a été kidnappé et deux gardes sont morts ! C'est atroce je.. ! »

    « Du calme ! Qu'est-il arrivé au prince Philippe ? On sait par où est partit le kidnappeur ? »

    « Le Prince Philippe a été blessé, enfin je crois, je n'ai pas eut le temps d'en savoir plus mais il est en vie. Ils semblent que le Kidnappeur est sauté par la fenêtre et... je, il... »

    « Des informations sur le Kidnappeur ? »

    « Il y a eut des coups de feu et il a l'air d'être tout en noir, d'être masqué de... »

    « Dépêché une escouade de dix hommes, ce que vous trouverez il faut faire vite ! Demandez-leur de se préparer et de rester groupé au pied de la tour où dormait Aurore. Concentrez le reste des troupes sur la protection de la famille royale, et vite ! »

    L'homme partit en trombe dans les couloirs. C'était la panique dans le château, chacun se demandait ce qu'il pouvait bien faire, courant à droite à gauche pour suivre des ordres précipité et parfois peu clair. Angeal se saisit de son épée broyeuse, la Buster Sword qui siège constamment à proximité de son possesseur. Cette épée est son trésor le plus beau et le plus précieux, ainsi toujours est-elle à ses cotés. Son épée courte n'est cependant pas avec lui et même si salir son épée dans le sang ne lui plait guère, il n'a pas vraiment le temps de chercher et trouver une nouvelle arme. Le temps presse. Le Sanctum est plus nombreux, le poids du nombre et de l'équipement écrase surement cet inconnu qui de plus doit se trimballer avec un poids. Aurore n'est pas une grosse vache mais pèse tout de même son petit poids.

    Ça c'était les avantages du Sanctum qui pourrait faire pencher la balance, mais le mystérieux kidnappeur n'est pas en reste... L'obscurité de la nuit joue en sa faveur. Le fait qu'il est réussit à entrer en plein cœur du château et a enlevé la princesse de cœur revient au niveau psychologique à une bonne droite dans la mâchoire. Et si lui peut être un minimum informé sur le Sanctum, celui-ci ne sait rien de son ennemi. Un ennemi ou une ? Un ou des ? Des renforts, des pièges ? L'effet de surprise serait aussi surement de son coté. Le combat est loin d'être équilibré et pour l'heure, il est impossible de savoir qui a véritablement l'avantage.

    Angeal court à travers les couloirs. Une dizaine d'homme et le Primarque lui-même devant trouver un homme capable de s'infiltrer dans un château bien gardé, en pleine nuit, ne sachant rien de lui. Un homme vint venir interrompre le Primarque alors qu'il s'avançait.

    « Primarque ! L'escouade de dix hommes est prête. »

    « Il en faut cinq de plus ! Où est Hope Estheim ? »

    « Dans ses quartiers normalement et... »

    « Faites-le venir au même endroit que l'escouade. »

    Pourquoi Hope et pas un autre ? On peut aisément se le demander car même si le jeune cardinal est un mage pour le moins très puissant, il ne reste aussi qu'un simple enfant. De tout le groupe, ce devait être le seul disposant de capacité de détection. Des compétences en l'occurrence magique. Angeal n'avait pas prit connaissances des capacités exactes du jeune mage, ce qui est sans doute une erreur. Ainsi, il ne savait rien du rayon que couvrait sa détection magique, de ses sorts en particulier et de ce genre de chose. Espérons simplement que ce manque d'information ne conduise à l'échec de la récupération d'Aurore ou, pire encore, qu'elle ne soit fatal à personne. Le Primarque parvint enfin à l'extérieur, au pied de la tour d'Aurore, mais de l'autre cotés des douves, celle qui donne sur le reste du monde. Là, quinze hommes l'attendent. Hope n'est par contre, pas encore arrivé. Mais cela ne saurait tarder... Cela ne doit pas tarder !

    « La priorité est de retrouver et ramener Aurore saine et sauve ! Faites attention lorsque vous tomberez sur l'ennemi, il est très dangereux. Dispersez-vous en cinq groupe de trois et cherchez dans la forêt et à sa lisière, restez groupés quoiqu'il arrive. »

    Les cinq groupes partent vers le forêt et cherchant l'ennemi à l'intérieur et à la lisière de celle-ci. La traque commence mais il faut généralement bien peu de chose pour qu'une proie acculé devienne le prédateur. Cinq groupe de trois... Certes, plus de dispersion voulait dire plus de chance de trouver l'ennemi mais aussi plus de chance de se faire décimer... Peut-être que trois groupe de cinq aurait été plus adapté ? Non, il devait pas hésiter, c'était trop tard de toute façon. Les secondes, les minutes... Le temps est affreusement long mais assez paradoxalement, il passe vite car à chaque secondes, Aurore s'éloigne... Le ravisseur avec. Angeal n'est pas rassuré et une goutte de sueur vient perler son front. La vie de ses hommes est en jeu, la liberté d'une jeune femme aussi et en cas d'échec, le Sanctum risque de payer le prix fort. Hope arrive enfin ! Sans attendre le Primarque l'aborde.

    « Hope, Aurore a été enlevée est le kidnappeur s'enfuit en ce moment même avec elle. J'ai envoyer cinq groupe de trois à la recherche de la princesse... Si tu peux sentir la présence d'un groupe de moins de trois ou de plus de trois, c'est que tu as trouvé le ravisseur. »

    Il le regarde quelques instants et se sent couvert de honte de quémander ainsi de l'aide à un enfant.

    « Hope, je ne t'oblige à rien, tu peux partir si tu le veux. Sinon suis-moi ! »

_______________________________

Fiche de compétence
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Espoir Retrouvé
Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 23
Localisation : Quelque part!
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Cardinal [Général]
XP:
128/550  (128/550)
Mer 14 Sep 2011 - 20:51
Je m'attendais à passer un retour de mission assez tranquille, j'avais déjà reçu un nouvel ordre de mission, mais celle-ci nécessitait de lourds préparatifs et je devais donc partir le lendemain. Voulant me reposer et rassurer une énième fois mon père, je rentrais tôt ce soir dans mes quartiers. En arrivant, je me rendis compte que finalement, mon père était sortie et donc ce serait plutôt à lui de se justifier sur son absence, même si logiquement il n'avait pas à me rendre de comptes... Si cette dernière mission n'avait pas été des plus difficiles, elle n'en avait pas pour autant été de tout repos, donc j'étais un peu fatigué et je ne comptais pas veiller bien tard ce soir... Un peu de lecture, un bon repas, et direction mon lit! On avait pas à se plaindre au niveau des chambres, il ne fallait pas oublier que l'on était logés dans un château après tout. Je relisais tranquillement mon livre de sort, allongé sur mon lit. Livre que bien sur, je n'emportais jamais avec moi, tout était gravé dans ma tête mais ça ne faisait jamais de mal de relire, histoire d'être bien certains de ce qu'on faisait sur le champ de bataille. L'envie soudaine de prendre une douche se fit sentir, je savais pas vraiment pourquoi, mais ça me ferait surement beaucoup de bien d'en prendre une! Prenant une serviette dans mes affaires après avoir posé mon livre, je me rendis dans la petite salle de bain de la chambre et commença à enlever mes vêtements, mon père n'était pas encore rentré mais il ne tarderait surement pas. J'étais maintenant nu et je m'avançais pour entrer dans la douche et faire couler l'eau, mais... A ce moment là... Je me mis à entendre du rafut dehors, dans les couloirs du château. Je pouvais même ressentir l'agitation des gardes qui passaient non loin de la porte de ma chambre. Je priais littérallement pour que ce qui se passa ensuite n'arrive pas... Malheureusement, c'est quand on en a le moins envie qu'on a besoin de vous. J'entendis toquer à ma porte, ce n'était pas mon père car il avait les clés de la chambre lui aussi. Enfilant rapidement une serviette autours de ma taille, je me rendis devant la porte avant de la dévérouiller et d'ouvrir, je fus un peu surpris et surtout inquiet en voyant le garde un peu affolé devant moi, ayant peur qu'il soit arrivé malheur à mon père...

"Cardinal Hope! C'est le Primarque en personne qui vous demande, c'est très urgent! Rendez-vous le plus vite possible au pied de la tour où dormait Aurore, ne trainez surtout pas!"

"Je... D'accord, le temps de me changer et j'arrive..."

Oui, j'étais blasé, rassuré qu'il ne s'agisse pas de mon père, mais blasé! Franchement, je m'apprêtais à me détendre complètement, et voilà qu'on me renvoyait sur quelque chose, qui visiblement n'était pas d'une importance moindre puisque c'était Angeal qui me demandait de venir sur place... Sans attendre, j'avais refermer la porte, poussant un long soupire, avant de retourner dans la salle de bain pour enfiler mes vêtements. Ensuite, mes pas me conduisirent près de la table de chevet où j'avais posé mon boomerang et... Il n'y était pas. Décidément, c'était mon jour, ou plutôt ma nuit... Sachant que je devais me dépêcher, je me mis à le chercher à toute vitesse, retournant mes couvertures, cherchant dans mes tirroirs alors que je savais pertinnament qu'il n'y était pas, je ne rangeais jamais mon boomerang dans un tiroir! Alors pourquoi chercher dedans? J'ai du mal à réfléchir quand on me presse, voilà pourquoi. Je découvre mon boomerang sous le lit après quelques minutes de recherche, je l'attrape et l'accroche à ma ceinture avant de me rendre vers la porte, l'ouvrant mais m'arrêtant en plein geste. Si mon père... Rentrait... Et que moi... Je n'étais pas là, ça allait barder à mon retour. A grande vitesse, j'attrapais un bout de papier et un stylo pour lui écrire un petit mot expliquant qu'on m'appellait sur une affaire urgente et qu'il ne fallait donc pas m'attendre. C'était ça ou rien de toute façon. Voilà, je verouillais enfin la porte de ma chambre après en être sortie, mais de mes quartiers jusqu'a la tour d'Aurore, il y avait une petite marche à faire, je me mis donc à courir, aussi bien dans les couloirs que dans les escaliers, croisant des gardes ou même des habitants du château. De plus, quand on ne connait pas encore parfaitement l'endroit, on se perd facilement dans cette fichue grande bâtisse... Vous savez ce qui m'a sauvé? J'ai ressentit la présence d'Angeal dehors, sinon j'aurais continué à tourner en rond dans le château pour chercher la sortie la plus près de la tour! Une fois dehors, j'accours auprès du Primarque en espérant ne pas avoir trop tardé, reprenant légèrement mon souffle tandis qu'il commence à parler. La situation n'était pas des plus avantageuses, une poursuite en pleine nuit, sans connaître la puissance ou même le nombre d'ennemis qu'on avait en face de nous, alors que eux semblaient informés vu qu'ils avaient réussis à s'infiltrer sans grand problème dans le Château... Ce serait ma première mission de poursuite et j'espérais ne pas la rater, surtout que c'était très important. Je n'étais pas bien informé sur Aurore, je savais juste qu'elle était très importante pour le Sanctum, pour je ne sais quel raison, cela ne m'avait pas beaucoup intéresser il fallait bien l'avouer. Angeal comptait sur mes capacités à détecter les présences aux alentours, mon champ n'était pas des plus larges, à peu près 200 mètres au grand maximum, mais ça pouvait tout de même nous être utile étant donner que la visibilité était assez réduite. Je quittais le Primarque du regard pour le placer en direction de la forêt, je ressentais encore la présence de plusieurs groupes qui se dirigeaient dans des directions opposés, afin de fouiller la forêt à la recherche du ravisseur, mais je ne ressentais aucun groupe de moins de trois personnes, il avait déjà pris de l'avance à ce point là? Non, je ne m'étais juste pas assez concentré car au final je l'avais repérer, c'était juste mais il n'était pas près d'un des groupes, seul un d'entre eux se dirigeait à peu près dans la direction du ravisseur mais il ne le rattraperait certainement pas à tant, et puis il était peut être fort, on devait se rendre sur place sans hésitation. Reposant mon regard sur le primarque, je souriais légèrement quand l'attitude de son supérieur changea, je ne comprenais pas vraiment pourquoi il semblait avoir honte, j'étais sous ses ordres après tout.
"Je ne serais pas venu depuis ma chambre si je n'avais pas eu l'intention de vous aider... De plus, j'ai bien l'impression que vous allez avoir besoin de moi, ne serait-ce que pour repérer l'ennemi et le temps presse, on a donc pas le temps de trouver quelqu'un d'autre pour cela. Je n'irais pas jusqu'à dire que ça m'enchante de faire des heures supplémentaires, mais d'un autre côté je me vois mal refuser ce genre de demande, c'est comme refuser une mission dont je suis le seul à pouvoir me charger, c'est un comportement sacrément égoïste... Je vous suis, mais il faut faire vite, le ravisseur sera bientôt hors de mon champ de détection, je le perçois déjà faiblement mais je vois déjà la direction dans laquelle il se dirige."

J'indiquais d'un signe de main la direction à prendre, attendant que Angeal prenne la tête de "l'expedition" qui visait à sauver Aurore. Etant donner qu'on ne savait rien de l'ennemi, que ce soit son appartenance probable à un groupe ou autre chose, je comptais me donner à fond dans l'éventualité d'un combat, il ne fallait pas se retenir dans ce genre de situation. D'un sourire amusé, je m'avançais tout doucement en dépassant un peu Angeal, les bras croisés au dessus de ma tête.

"Et puis, quel genre de subordonné serais-je si je refusais d'obéir à un ordre de mon supérieur? Si j'appartiens au Sanctum, ce n'est pas pour le laisser tomber dès qu'on a besoin de moi!"
C'est alors que je me mis à me concentrer un peu plus, tendant une main dans la direction d'Angeal, paume ouverte, afin d'utiliser un sort de soutien qui serait très pratique dans cette situation, le sort de Célérité. Un sort rapide à utiliser, une fois appliqué sur le Primarque, je répétais l'opération sur moi même, cela durerait quelques temps ce qui nous donnerait un avantage lors de la poursuite, et vu qu'il ne demandait pas énormément d'énergie, je pourrais le ré-utiliser dès que nécessaire.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 17/06/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
49/550  (49/550)
Dim 18 Sep 2011 - 15:30
    Hunk courait à travers la forêt. Tout était extrêmement sombre... Sous cette nuit sans lune, il était déjà difficile d'y voir clairement dans les endroits dégagés, mais cette forêt touffue et impénétrable ne laissait pratiquement aucune visibilité. Un détail qui ne le gênait pas... Lui pouvait distinguer clairement le moindre détail à travers son masque... Et ainsi, il se précipitait à toute vitesse, esquivant les fosses, les racines qui auraient pu le faire trébucher, ainsi que tout les obstacles naturels qui se dressaient entre lui et son objectif. La Princesse Aurore ? Elle l'aurait considérablement ralentie dans cet endroit, aussi avait-il décidé de la porter sur l'une de ses épaules. Elle était donc au sens propre comme au figuré un poids... Mais cela représentait tout de même un gain de temps considérable...

    De temps à autres, le soldat d'élite s'arrêtait, toujours brièvement. Il balayait du regard la zone, s'assurant qu'aucune autre forme de vie n'était sur sa route, puis il repartait comme il était venu. Prudence était mère de sûreté, et s'il devait presser le pas pour échapper aux troupes que le Sanctum avait sans aucun doute possible déjà lancé à sa poursuite... Il ne devait pas pour autant foncer tête baissée dans le premier guet-apens venu... Le survivant reprit donc sa course folle au travers des bois. Il sentait que dans son dos, la princesse gigotait, tentant même de le frapper de ses petits poings. Sans aucun effet naturellement, sa combinaison était conçue pour endurer bien plus que des simples coups portés par une aussi frêle femme. Tout au plus ressentait-il de légères vibrations, mais rien qui n'aurait pu le gêner...

    En poursuivant son avancée, Hunk jeta un bref coup d'œil à son poignet gauche. Le timer affichait désormais 50 : 07. Dix minutes avaient donc passées depuis son départ du château. Suffisamment pour lui permettre de prendre une certaine avance et de rester dans les temps quant à sa mission, mais surtout bien plus que ce qu'il fallait pour permettre au Sanctum de constater la disparition d'Aurore et de réagir en conséquence... Le soldat d'élite n'était pas dupe. Cette mission était plus que délicate, il avait défié un groupe sur son propre terrain... Cela leur donnait certains avantages, mais il n'était pas en reste non plus. Il devait réussir à les prendre de vitesse afin de rejoindre la forteresse de Maléfique. Une fois dans l'enceinte, il serait sûr d'avoir menée sa mission à bien. 50 minutes. 50 minutes, c'était tout ce qui lui restait pour faire face aux imprévus et procéder à l'évacuation. Le temps jouait contre lui, le terrain jouait contre lui, la supériorité numérique de ses ennemis jouait contre lui. Mais il ne s'inquiétait pas pour autant. Il n'avait jamais échoué, et il n'échouerait certainement pas cette fois non plus. Il était tout simplement le meilleur.

    Soudain, il s'immobilisa, plus longuement que d'habitude. Il tendit l'oreille, certain d'avoir perçu un bruit... A raison. Il ne lui fallut pas plus d'une minute pour entendre de nouveau un bruissement de feuilles sur lesquelles on marchait, ainsi que le son de branches qui se cassaient. Hunk laissa tomber la princesse à terre et s'accroupit dans l'ombre. Une ou plusieurs personnes étaient situées non loin de lui... Il avança furtivement, gardant toujours la princesse près de lui pour lui éviter de faire du bruit. La discrétion était son seul avantage, et il pouvait facilement se transformer en effet de surprise. Finalement dissimulé derrière un buisson, tapi dans l'obscurité, il put voir ceux qui allaient devenir ses proies. Trois hommes, trois soldats. Ils n'étaient pas lourdement armés... Deux d'entre eux possédaient une épée, et le troisième une lance. De simples gardes probablement, à en juger par leur nombre et par leur manque de rigueur à agir dans le silence le plus complet. Du menu fretin de toute évidence, mais qui se trouvait tout de même sur son passage. Il aurait bien sûr pu attendre qu'ils s'éloignent pour passer, mais le temps ne lui permettait pas. Et le destin de ceux qui se dressaient sur sa route était scellé.

    Il établit un plan d'attaque en quelques secondes... Les gardes se déplaçaient lentement, aux aguets. Volontairement, il donna un coup dans le buisson qui le dissimulait avant de s'en éloigner, attirant l'attention des gardes dans cette direction. Le plus brave d'entre eux s'en approcha, l'épée à la main, suivi de son compère tandis que l'homme à la lance restait en retrait. A les observer, on pouvait sentir une certaine peur de se retrouver face à l'ennemi... Le premier garde parvint finalement près du buisson, son acolyte situé juste derrière lui, et donna un coup de sa lame dedans. Aucune réaction. On aurait presque pu entendre un soupir de soulagement... Mais les proies n'étaient qu'en fait tombées dans le piège. Sortant de nul part, Hunk fondit sur les deux hommes, attrapant par derrière le plus reculé d'entre eux et lui plantant sa lame cachée dans les côtes! Il poussa un cri de douleur, alertant son camarade qui vit volte-face suffisamment rapidement pour voir cette même lame se planter dans sa gorge rapidement. Et de deux, Hunk se retourna vers le troisième qui, dans un hurlement de rage, se précipitait vers lui, la lance brandie comme on l'aurait fait à un tournoi. Le soldat d'élite évalua ses possibilités. La chaine qui le reliait à la princesse était assez longue pour lui permettre une certaine liberté de mouvement. Il était temps de tester les limites de cette liberté...

    Une fois le garde arrivé à sa portée, il fit un pas en avant en se baissant, laissant l'homme poursuivre sa course. Ils étaient dorénavant au même niveau, mais l'arme du garde ne lui permettait pas de porter de coup. Hunk posa rapidement ses mains des deux côtés de la figure de son ennemi, et tout en faisant un nouveau pas en avant pour donner l'élan suffisant à son mouvement, il déplaça ses mains dans un mouvement sec. Il entendit un craquement avant de voir le garde tomber à terre, la tête anormalement pendante. Le brise-nuque... Son mouvement favori... Il s'autorisa un sourire derrière son masque, ravi de constater que sa captive ne l'empêchait pas le moins du monde d'y recourir...

    Il jeta un nouveau coup d'œil au timer qui affichait maintenant 46 : 32. Il avait assez perdu de temps comme cela. Le soldat d'élite attira Aurore à lui et la replaça sur son épaule comme un vulgaire sac. Il reprit sa course effrénée, ne s'arrêtant plus. Il était fort improbable que d'autres gardes aient exploré la même partie de cette vaste forêt à sa recherche, aussi pouvait-il considérer le terrain comme sûr. En moins de temps qu'il ne l'eut crû, Hunk se retrouva à la lisière des bois. Parfait. Il ne lui restait plus beaucoup de chemin à parcourir avant d'arriver vers les terres désertes qui abritaient le château de Maléfique. Il était dans les temps...


Dernière édition par Hunk le Sam 1 Oct 2011 - 19:59, édité 1 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 27
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Dim 25 Sep 2011 - 14:04
    Le temps s'écoule comme du sable et chaque seconde est un pas de plus en avant pour l'ennemi. Le sort de célérité est un outil bien pratique mais tellement peu utile si on ne sait pas où on va... Le pouvoir de détection qu'était celui de Hope couvrait un espace plutôt important, deux-cents mètres environs, peut-être un peu moins ou un peu plus... Mais l'ennemi a de l'avance et qui plus est, semblait plutôt rapide... Ou en tout cas, habile. Les rares moment où le jeune cardinal sentait la présence de groupe de plus de trois, il était impossible d'arriver à sa rencontre avant que le groupe ne redevienne trois. Cet homme qui eut capturé la princesse était une véritable anguille insaisissable, une sauterelle qui bondissait à plusieurs mètres de là dès qu'on s'en approchait. La célérité était certes utile, mais l'obscurité quasi-total de la forêt couplé aux multiples branchages, racines et autres éléments gênants au sol rendait la course contraignante et accidentée... Un vrai ralentissement mais, avec un otage sur le dos, l’ennemi ne devait pas être logé à meilleur enseigne. Faire de la lumière avec un sort de magie ou autres... Hope pourrait surement le faire qui sait mais ça ne semblait pas une tellement bonne idée. Ça attirerait l'attention plus que nécessaire. Indiquerait une position, en plus de créer un trouble dans les rangs du Sanctum.

    Angeal tâchait de réfléchir alors qu'il cherchait l'ennemi... Le bruit qu'il faisait avec son lourd poids de guerrier, le poids de sa lame et de ses énormes chaussures... Pas étonnant qu'il n'est put l'approcher. Ou peut-être qu'il était simplement trop lent. Et... Quelque chose vint à l'esprit du Primarque éveiller ses neurones. Hope y avait-il penser ? Allez savoir, il était suffisamment malin pour ça mais trop concentré sur le pistage l'empêchait d'y avoir pensé ? En tout cas, il y en avait au moins un qui y avait pensé ! Bien que déviant de trajectoire selon les obstacles rencontrés, ses déplacements à première vue chaotique et désordonné comme celui d'une proie en fuite menait au final Angeal dans une direction, depuis qu'il était à sa poursuite, les pas d'Angeal convergeait vers l'ancien château de Maléfique. Plus de temps à perdre, direction le château pour l'interception ! Aidé de Célérité, les deux membres du Sanctum repartirent de plus belle vers la fameuse demeure de la célèbre sorcière... Une embuscade, un étau entre la forêt et le château, l'ennemi n'aurait aucune chance... Encore fallait-il atteindre les terres stériles avant lui.

    Droit devants, ne dévies pas et marches droit devant. Hope sentit bien la présence d'un groupe un peu plus nombreux mais le temps d’arriver et de se faire repérer ce serait déjà trop tard... Il fallait arriver à la lisière du bois, là où la terre devient stérile et que les arbres deviennent d'horribles ronces meurtrières et qui sait, peut-être empoisonné... Ou en tout cas il y a surement dans cette forêt de quoi faire d'atroces poisons.

    Argh... Et si l'homme ne cherchait pas atteindre le château ? Les groupes devraient rabattre l'ennemi mais leur faire passer le message est impossible... Ne reste plus qu'à attendre et sauter sur l'ennemi dès que le bout de son être arrivera. Il ne restait plus qu'à patrouiller sur un certain périmètre pour débusquer l'adversaire... Sans se séparer, car un accident est vite arrivée et mine de rien, Hope n'est pas tellement résistant, ni tellement robuste ou endurcis.

    « Hope, on va se déplacer pour tâcher de ne pas le rater, il y a des chances pour qu'il se dirige vers le Château de Maléfique... Si on arrive à débusquez l'ennemi, restes à l'écart du combat surtout, je serais ton bouclier. »

_______________________________

Fiche de compétence
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Espoir Retrouvé
Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 23
Localisation : Quelque part!
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Cardinal [Général]
XP:
128/550  (128/550)
Sam 1 Oct 2011 - 21:54
Je ne connaissais pas encore le monde du Domaine Enchanté par coeur, mais en me fiant un peu à mon intuition, ainsi qu'à la direction dans laquelle le ravisseur se dirigeait, je commençais à penser qu'il se dirigeait vers un ancien château qui se trouvait au delà de la forêt, on m'avait très peu informé sur son ancien propriétaire, certainement car cela n'avait plus vraiment une grande importance, mais pourquoi emmener une princesse hautement gardé dans un endroit comme celui-là? Est-ce que le ravisseur nous menait dans un piège? Possible, mais la seule chose valable à faire pour l'instant était de foncer tête baissé, on ne pouvait pas se permettre qu'il s'échappe du monde! La pénombre qui régnait sur la forêt nous empêchaient d'avancer avec beaucoup d'efficacité, mon sort de Célérité avait été utile mais on n'avait à aucun moment eu l'occasion de se déplacer le plus rapidement possible. Remarque, quand je regardais la lourde épée que portait mon supérieur, j'imaginais qu'il ne pouvait aller vraiment vite, il faisait pas mal de bruit en se déplaçant mais c'était plutôt normal, de toute façon il ne fallait pas compter sur l'effet de surprise, c'était évident que le ravisseur serait poursuivi, si il en doutait c'est que ce type n'était pas très intelligent... A plusieurs reprises j'avais manqué de m'écrouler par terre à cause d'un branchage ou d'une racine hors de la terre que je n'avais pas vu, mais mes yeux commençaient à lentement s'habituer à la nuit. Mais même avec ça, on n'avait vraiment pas l'avantage, je ne comprenais pas comment l'ennemi pouvait se déplacer avec une telle vitesse en pleine nuit, il avait peut être un genre de dispositif pour voir dans le noir? Dans tout les cas, on ne pouvait se permettre d'abandonner.

Le souci avec cette poursuite, c'est que l'on ne savait absolument rien de l'ennemi, que ce soit pour qui il travaille, sa force, et si il devait ramener Aurore vivante... On avançait à l'aveuglette, mais bon, c'était le Primarque du Sanctum qui était à mes côtés durant cette poursuite, avec sa puissance et ma magie, on pourrait certainement faire face à un adversaire d'un haut niveau, même si je risquais de ne pas en ressortir indemne. D'un côté, je ne me sentais pas très rassuré, nous étions partis dans la précipitation et je n'avais pas eu beaucoup de temps pour me préparer, que ce soit physiquement ou psychologiquement... De l'autre, j'acceptais avec une certaine sérénité l'éventualité d'une grave blessure, car on ne pouvait pas vraiment dire que mon corps était très résistant, c'était ma principale faiblesse. Au loin, toujours dans la même direction, je venais de ressentir d'autres présences, le ravisseur était certainement tomber sur des membres du Sanctum, un groupe de trois. Cela pouvait être un bon ou un très mauvais signe, pas moyen d'être certain pour le moment, tandis qu'on se rapprochait, je ne pouvais que surveiller mentalement la situation, si le ravisseur était immobilisé pendant plus de dix minutes, cela nous donnerait une bonne chance de le rattraper!

"Primarque! Nos hommes viennent d'intercepter le ravisseur, mais nous devons faire vite, j'ai des doutes sur leurs capacités à le retenir très longtemps...."

A l'instant où je prononçais ses mots, je sentais qu'une des présences venait de s'éteindre, et cela ne semblait pas être notre ennemi... J'accélérais un peu mon avancé, dépassant Angeal en lui faisant signe d'accélérer le rythme. Ce n'était certes pas très correcte, mais ce qui importait était d'aller le plus vite possible, on devait sauver Aurore après tout! Malgré ma motivation, la fatigue me gagnait lentement, je n'avais pas l'habitude de courir comme cela, j'espérais sincèrement ne pas être affecter par cela si on devait mener un combat... Nous avions dévier un peu de notre trajectoire d'origine, dans l'espoir d'arriver à la lisière du bois avant l'ennemi, mais il avait déjà eu raison des trois soldats qu'il avait rencontrer... Je ne sentais plus du tout leurs présences, lui avait repris sa course sans relâche, il devait certainement être entraîné pour ça. Le Primarque me demanda de rester à l'arrière au cas où un combat serait à mené, je n'approuvais pas trop cela, il n'avait eu qu'une brève démonstration de mes capacités et même si ses intentions étaient louables, je n'accepterais pas entièrement cette demande.

"Je vous remercie de vous inquiéter pour moi, mais je ne me placerais en arrière que si je juge que c'est nécessaire, je ne compte pas vous laisser tout le boulot vous savez, moi aussi je suis capable de vous protéger..."


J'esquissais un sourire en le regardant, avant de reporter mon attention sur ce qui se trouvait devant moi. Nous arrivions ainsi à la lisière de la forêt, le ravisseur avait été retardé par les soldats et cela nous avaient un peu arrangés, je ne savais pas si on pourrait l'intercepter avant qu'il n'arrive au Château de Maléfique, c'était un doute qui persistait, mais dans tout les cas nous devions récupérer Aurore, qu'il rentre dans ce Château ou pas!
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 17/06/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
49/550  (49/550)
Sam 1 Oct 2011 - 22:50
    38 : 21. C'était là tout le temps qui restait au soldat d'élite avant que le pilote chargé de l'évacuer ne considère que sa mission avait échouée. Dans 38 minutes, il devait avoir quitté ce monde... Cela était en bonne voie. Il s'était suffisamment éloigné de la forêt et n'avait croisé aucune autre patrouille du Sanctum. A croire que ces derniers, bien qu'en état d'alerte, n'avait pas daigné pousser leur périmètre aussi loin... Bonne ou mauvaise nouvelle ? Hunk ne tranchait pas... Il se doutait bien qu'ils enverraient tôt ou tard des troupes avant de fouiller aussi cette partie du monde... Et si personne n'y était encore... Cela voulait probablement dire qu'ils étaient en route, et qu'ils n'avaient pas confié cette tâche à des poursuivants lambda. Un bien pour un mal, pensa le survivant. Peu importait qui était à ses trousses pour l'instant, car l'avance qu'il avait sur eux lui avait fait gagner de précieuses secondes... Des secondes qui se révélaient nettement plus importantes vis à vis de la distance qu'il pouvait parcourir...

    Il venait d'ailleurs de dépasser les quelques étangs qui bordaient la lisière de la forêt, et se retrouvait dorénavant sur un sentier qui le mènerait à la Montagne Interdite où siégeait le Château de Maléfique. Le terrain était en pente, aussi avait-il décidé de laisser Aurore marcher à ses côtés... S'il la gardait sur ses épaules, il ne pourrait gravir la route suffisamment vite, et il était prêt à accepter le léger contretemps qu'elle lui imposait. Mais il y eut tout de même un léger retard qu'il n'avait pas prévu, et qu'il n'aurait pu prévoir. Malgré l'obscurité, la princesse semblait avoir reconnu les lieux et deviné leur destination. Aussi traînait-elle la patte... En poussant de temps à autres des plaintes étouffées. Hunk, ne souhaitant pas avoir à la considérer comme plus que le poids qu'elle n'était déjà, se retourna vers elle. Une pause de quelques secondes à peine. Il la fixa, la laissant voir son masque à gaz à l'aspect menaçant, et la gifla du revers de sa main disponible. Pas assez fort pour l'étourdir, mais suffisamment pour lui faire mal, et pour lui faire comprendre qu'il ne tolérerait pas une nouvelle perte de temps. A défaut d'autre choix, Aurore le suivit, et ils se rendirent tout deux en haut de la colline où était situé un passage étroit qui reliait le monde enchanteur du palais à celui beaucoup plus sombre de l'ancienne forteresse de la sorcière.

    Hunk marqua une nouvelle pause après s'être engouffré dans ce passage. Ce n'était pas à cause de la princesse cette fois-ci. Il avait un dernier détail à régler avant de poursuivre sa route... Le Sanctum était à ses trousses, et il devait prendre le maximum de dispositions pour le retarder... C'est pourquoi il détacha une grenade de sa ceinture qu'il dégoupilla avant de la lancer en hauteur, vers l'un des pans de roche qui formaient le passage. Dans le calme de la nuit, l'explosion retentit comme tout les bruits venus de l'enfer. Il n'eut pas à patienter très longtemps avant que tout ne tremble... Quelques rochers commençaient déjà à tomber... Parfait. Il n'aurait pas à perdre plus de temps ici. Son explosif venait de créer un éboulement, et sous peu le passage serait entièrement bloqué. Cela n'avait rien de discret, mais si les membres du Sanctum alertés par l'explosion se lançaient à sa poursuite sur cette voie, ils tomberaient sur un cul-de-sac fraichement créé... Seuls les plus puissants d'entre eux parviendraient à se frayer un chemin, et encore... Il espérait bien que cela les retarde... Mais le soldat d'élite n'avait plus de temps à perdre s'il ne voulait pas se retrouver pris au piège sous les gravats. Aussi, à nouveau sur un terrain plat, il empoigna la princesse par la taille et, la soulevant légèrement du sol, se mit à courir du plus vite qu'il pouvait pour échapper à ce danger qu'il avait lui même créé!

    Et lorsqu'il sortit finalement de ce chemin désormais bloqué, le survivant se retrouva enfin sur les terres de la Montagne Interdite. Là, deux personnes l'attendaient... Il ne s'agissait pas de membres du Sanctum... Non, il s'agissait de ses propres hommes, ou du moins de ceux qui lui étaient fournis pour sa mission. Ils s'approchèrent tout deux du soldat d'élite en le voyant surgir de l'obscurité, et Hunk put apercevoir leur visage. Tosh et Marianne... Deux des soldats d'Indrick, un membre de la Coalition qu'il avait eu l'occasion de rencontrer pour les préparatifs de sa mission. Ils étaient dans les temps... Sans une parole, leur adressant simplement un hochement de tête, le soldat d'élite leur fit comprendre qu'ils pouvaient exécuter leur partie du plan... Tosh s'approcha alors de la princesse, et d'un geste sec lui arracha ses vêtements. Des larmes apparurent au coin des yeux d'Aurore qui craignait probablement pour sa vie... Ce traitement relevait presque de l'inhumain, Hunk en était bien conscient... Mais le traitement des prisonniers importait peu... Seule la mission comptait, et il entendait bien la mener jusqu'au bout. Ils procédèrent alors rapidement à un échange. Marianne revêtait le reste de robe de nuit déchiré de la princesse, et à cette dernière on avait fait passer une tenue plus discrète, similaire à celle que les soldats d'Indrick arboraient.

    Leurs ordres étaient clairs... Ils devaient paraître en mouvement, et pourtant rester visible pour les membres du Sanctum qui arriveraient éventuellement. Sans même leur adresser un mot, Hunk reprit sa route. Cette technique était risquée... L'appât pouvait bien évidemment fonctionner, mais il n'abuserait pas longtemps de la crédulité de ses ennemis... La nuit noire aurait beau dissimuler le visage de la fausse princesse, le subterfuge ne durerait pas longtemps, et il en était bien conscient... Et si par malheur ils disposaient d'un mage suffisamment puissant pour détecter la nature des êtres... Et bien dans ce cas, ils se rendraient immédiatement compte que le seul cœur lumineux aux alentours n'était pas celui qu'on leur offrait sur un plateau. Mais c'était toutefois un risque à prendre... Chaque minute comptait, et s'il pouvait en gagner quelques unes en les retardant ainsi...

    En continuant sa course, Hunk observa brièvement le timer. 29 : 02... Parfait. Gardant Aurore contre lui pour la faire avancer rapidement sans que cela ne puisse paraître forcé au premier coup d'œil, il se lança dans l'ascension du chemin qui allait le mener au château...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 27
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Dim 16 Oct 2011 - 18:40
    « Qu'est-ce que... ?! »

    Au milieu de la nuit calme et pourtant si agitée, en tout cas silencieuse a retentit le bruit d'une grande explosion, suivit d'explosion, un vacarme indescriptible... Un ange qui éternue. Aussitôt Angeal s'est arrêté et fit signe à Hope de faire de même en mettant son bras en barrage devant son corps. C'est un réflexe acquis par la faute de Zack... A force d'entrainer un jeune chiot fou qui n'écoute rien, on apprend à associer le geste à la parole. Une explosion... Alors que tous les membres du Sanctum sont derrière la source de l'explosion, c'est forcément une technique de l'ennemi. Il utilise des explosifs ? Ou bien avait-il placé des explosifs en prévision ? Soit il est armé, soit il a un plan en tête et dans un cas comme dans l'autre... Ce n'est pas un amateur, l'ennemi sait ce qu'il fait. Le principal problème qui s'en suit c'est que contrairement à cet illustre inconnu, Angeal ne savait pas du tout quoi faire. Le flou total... Angeal savait exactement quoi faire mais ne savait pas s'il devait le faire ou non... Déchiré en deux par un horrible dilemme. Et cette question est une question qui ne revient presque jamais mais lorsqu'elle revient... C'est une horrible torture.

    Et cette question qui trouble Angeal a ce point n'est autre que celle-ci.... Dois-je sortir ma si monstrueuse aile ? Ça paraissant si simple... Les soldats convergeraient naturellement vers le bruit de l'explosion. Le Primarque sortirait son aile et irait rapidement sur les devants en atterrissant entre le château et l'ennemi. Ce dernier sera pris entre les deux puissants généraux du Sanctum et les soldats... Un étau qui se resserrât lentement et rendra toute tentative de fuite suicidaire ! Et si ce n'est pas parfait, ça reste rudement efficace... Pour cette stratégie il faut cependant faire un sacré sacrifice... Angeal doit sacrifier son honneur. Marché sur son code de conduite, lui qui a toujours rêvé de n'être qu'un simple humain, lui qui a juré de ne plus jamais se reposer sur cette aile si monstrueuse... Cinq secondes, c'est le temps qu'il fallut à Angeal pour se décider et venir au fait que la vie d'un autre est mille fois plus précieuse que son honneur. Avoir seulement effleurer l'idée de privilégier son honneur au sort de quelqu'un, d'hésiter sur la question le couvre de honte et de remords...

    « Ce que je vais te montrer, Hope... Tu ne l'as jamais vu je compte sur toi, je n'ai pas vraiment le choix de toute façon. »

    Et dans la nuit noir surgit du Primarque une aile, majestueuse et imposante. De l'obscurité naquit l'aile d'un ange à la blancheur immaculée, une aile lumineuse, radieuse qui déverse ses plumes à sa sortie comme l'annonce d'une nouvelle radieuse, d'une nouvelle ère ! La pluie salvatrice...

    Sans perdre plus de temps, Angeal attrapât Hope et d'une impulsion dans les jambes bondit dans les airs avant de s'envoler tel un ange terrestre. A plusieurs mètres du sol, à une altitude plus que respectable... Malgré l'obscurité, Angeal et Hope perçoive des formes, des choses, des silhouette... Cependant et malgré tout, l'obscurité empêche d'identifier clairement quoique ce soit et le pouvoir du cardinal est la seule chose sur laquelle on peut vraiment se reposer avec cette visibilité réduite. A vol d'oiseau et aidé de la célérité du jeune mage, ils parviennent à rattraper le groupe de deux avec une rapidité déconcertante. Aussitôt qu'il est prévenu, le soldat ailé décide d'atterrir loin devant le duo pour les prendre en embuscade mais toujours en gardant le fuyard et l'otage dans le champ de détection de Hope... Mais là, le mage alerte son supérieur qu'un autre groupe de deux fuit... Les deux sont en mouvement et des deux il y a forcément un faux mais... Sur les quatre divisé en deux groupes, où est Aurore ? En journée il aurait peut-être été possible de reconnaitre Aurore... Ne serait-ce qu'un bout de chevelure blonde ou bien encore un morceau de robe de chambre mais non, impossible de les distinguer car en plus, ils sont éloignés, impossible de garder les deux groupes dans le champ de détection d'Hope...

    « Je vais me diriger vers le groupe le plus proche du Château, comme ça si ce n'est pas le bon, on sera au moins sur qu'Aurore n’atteindra pas le château de Maléfique. Prépares-toi au combat et surtout, reste en retrait derrière moi ! »

    Angeal amorçât un vol en piqué, non pas vers le groupe le plus avancé, non... Mais bel et bien plus loin, entre le chemin et le château... Et c'est d'un atterrissage plus que violent que les deux Sanctumiens stoppèrent la progression du groupe de deux, après, à savoir si c'était le groupe où on pourrait trouver Aurore... Une autre paire de manche. Un coup d’œil rapide vers le château de Maléfique... A moins qu'elle soit déjà à l'intérieur, elle n'a pas dépassé Angeal... Le plus proche du château, c'est le Sanctum.

    Buster Sword est dégainé, Angeal se tient sur les devants, Hope en retrait... Et il tente sans grand succès de déterminer qui est Aurore ou qui ne l'est pas. Il faudrait quelques instants pour déterminer si la princesse est là ou pas... Et avant d'avoir identifier la princesse, attaquer est impossible. Il ne faudra pas la blesser ou pire encore, la tuer ! Quelques instants dont l'ennemi pourrait tirer profit, assurément.

_______________________________

Fiche de compétence
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 17/06/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
49/550  (49/550)
Dim 23 Oct 2011 - 21:02
    Il restait un peu plus de 25 minutes au soldat d'élite. Un temps qui aurait pu paraître considérable étant donné qu'il était très proche du point de rendez-vous, mais cela n'était bel et bien qu'une apparence. Hunk ne comptait pas uniquement sur sa propre performance à effectuer sa mission, mais bien sur les capacités du Sanctum à lui mettre des bâtons dans les roues... Leur absence de réaction faisait naitre en lui une légère inquiétude. Très légère, mais présente tout de même... Car il imaginait bien que les quelques soldats qui avaient croisé sa route, et dont il s'était débarrassé en moins de temps qu'il n'en aurait fallu pour le dire, étaient très loin d'être l'élite de ce groupe... Non, fatalement il y avait pire, bien pire à sa poursuite... Des ennemis plus dangereux, plus implacables, et c'était bel et bien leur absence qui perturbait le survivant. Tout était pour l'instant bien trop simple... Ses poursuivants se dresseraient sur son chemin tôt ou tard, et s'il n'avait pas encore rejoint la forteresse de Maléfique à ce moment là... Il lui faudrait tout simplement un autre plan. L'extraction était prévue, une fois dans l'enceinte du château plus rien ne pourrait s'opposer à son départ, il y avait veillé. Mais 25 minutes, cela serait toutefois très juste s'il devait modifier son plan...

    Traînant toujours la princesse derrière lui, il gravissait l'unique route qui menait à la forteresse. Son pas était rapide, comme d'accoutumée, et Aurore semblait s'être résignée à le suivre sous l'effet de la menace. C'était un bon point pour lui, le temps qu'il pouvait gagner était considérable... Ils avaient effectué environ la moitié du chemin. A intervalles réguliers, Hunk tournait la tête, surveillant ses arrières... Mais rien ne semblait venir. Du moins jusqu'à ce moment précis où ils arrivèrent à mi-chemin... Cette fois, le soldat d'élite aperçut quelque chose, et certainement là où il s'y attendait le moins. Derrière son masque à gaz, ses sourcils se froncèrent. La menace venait du ciel, il pouvait la distinguer au loin, par delà les collines qu'il avait franchi quelques minutes plus tôt. Bon sang... Il n'imaginait pas que le Sanctum disposerait d'un tel moyen... Leur vitesse était considérable puisqu'il avaient déjà franchi le barrage qu'il avait créé. Et ils semblaient se diriger vers le château eux aussi!

    Il était temps pour lui de revoir ses options... En poursuivant sa course, il y réfléchit rapidement. Le temps jouait contre lui, et la rapidité de ses poursuivants aussi. Il ne pouvait donc espérer les semer à pied... Bientôt, il serait très certainement intercepté, et c'était à ce moment là qu'il devrait agir. La menace aérienne se dirigeait vers eux, c'était évident... Mais est-ce que cela impliquait qu'ils avaient pu localiser Aurore ? La réponse, il ne pouvait l'avoir. Oui, il y avait une forte chance pour qu'ils aient repéré la princesse. Mais il y en avait aussi une, infime, qu'ils aient choisi de se focaliser sur ce groupe de deux personnes car il était le plus proche du Château, et donc le plus urgent à intercepter. Qu'allait-il donc faire ?... Sa route paraissait sans issue, et pourtant c'était sans compter sur ses ressources. Il avait deux choix... Deux choix qu'il pourrait effectuer successivement...Le premier était de s'assurer que ses ennemis n'avaient pas pu détecter le cœur de lumière d'Aurore. Sans cette information, il ne pourrait pas établir un plan, il lui fallait d'abord apprendre à mieux connaître ses adversaires...

    Hunk s'arrêta. Peu importait les efforts qu'il aurait pu produire, il n'aurait jamais rejoint le château de Maléfique à temps... Il allait donc se préparer à recevoir les membres du Sanctum comme il se fallait. Tout d'abord, il fallait s'occuper d'Aurore... S'ils la reconnaissaient, tout ce qu'il pourrait faire serait simplement inutile. Il s'approcha d'elle, l'attrapant fermement par la nuque, et sortit sa lame cachée dans son poignet. Ses yeux s'écarquillèrent de terreur, car elle avait l'impression de voir la mort se rapprocher à grands pas... Mais comme à son habitude, le soldat d'élite agit rapidement, avec précision, et ce fut l'affaire de quelques secondes. Il avait tranché la longue chevelure dorée de la princesse, la réduisant à un très court amas se trouvant au sommet de son crâne. Hunk jeta les mèches qui lui restaient en main au fond du gouffre, là où on ne pourrait jamais plus les voir... Cet acte semblait dénué de sens, mais il avait besoin d'éliminer toutes les traces qui auraient permis au Sanctum de l'identifier. Le survivant posa alors la lame sur la gorge de la princesse, et lui dit d'une voix froide et menaçante...

    « Le moindre mot, la moindre tentative de fuite et tu meurs. »

    Le morceau de drap qu'elle avait toujours en bouche l'empêchait de lui répondre, mais elle semblait avoir compris. Parfait... Il pouvait désormais passer à la phase suivante. Hunk fit disparaître la lame qu'il avait sorti, puis il porta ses mains à son masque. Si le Prince Philippe avait pu donner son signalement, il était certain que les membres du Sanctum le reconnaîtrait immédiatement. Il retira donc son casque, laissant son visage apparaître dans la nuit. L'effet était étrange... Il ne voyait pratiquement plus, ne disposant plus de ses lunettes de vision nocturne... La nuit était noire, et bien mal éclairée par la faible lueur d'une lune dissimulée par les nuages... Il lui fallut quelques secondes pour s'habituer à l'obscurité, et même là sa vision ne lui permettait même plus de distinguer ses poursuivants. Un vent frais souffla, fouettant son visage et agitant ses cheveux. Ce qu'il s'apprêtait à faire était très risqué, et ne reposait que sur un maigre espoir... Mais puisqu'il doutait que cela fonctionne, il avait déjà prévu une autre alternative.

    Lorsque ses yeux furent à même de voir la princesse Aurore à travers la pénombre, il l'attira vers lui, et lui fit enfiler de force son masque à gaz ainsi que son casque. Voilà... Elle était désormais méconnaissable... Elle ne portait plus sa robe de chambre, mais un uniforme militaire, sa longue chevelure reconnaissable entre mille était désormais coupée, et son visage était dissimulé. Si ses adversaires parvenaient à la reconnaître, il aurait alors la certitude qu'ils disposaient de pouvoirs magiques à même de la suivre à la trace. Sur ce, il détacha la menotte qui était une preuve trop évidente de la captivité de la femme... Elle pouvait s'enfuir, naturellement, mais le message avait été clair... Bien que ses ordres aient été clairs, il n'hésiterait pas le moins du monde...

    Sa mise en scène était à peine achevée lorsqu'il y eut ce qui ressemblait à une onde de choc. Hunk se cacha les yeux afin d'éviter que la poussière soulevée ne lui vienne en plein visage... Il n'y avait rien eu de violent, et il put constater par la suite qu'il ne s'agissait pas d'une attaque, mais tout simplement de la violence d'un atterrissage. Voilà... Chasseurs et proies étaient désormais face à face, mais il eut été bien difficile de déterminer qui endossait quel rôle. Le soldat d'élite constata un fait troublant... Il n'y avait jamais eu d'engin volant, car ce qu'il avait vu au loin était en fait un homme, de solide stature, pourvu d'une longue aile dans son dos... Cet homme brandissait une énorme épée, et il était accompagné d'une autre silhouette, plus petite et plus svelte. Voilà donc à qui il se confrontait... Intéressant... Dans un geste rapide, Hunk se saisit de son TMP, qui était jusque là attaché dans son dos, et le pointa vers ses ennemis. Il laissa son pistolet à sa ceinture, car il s'en était servi au moment de kidnapper Aurore et cela pouvait le trahir. Et alors qu'il brandissait son arme, tenant en joue ses opposants avec une incertitude simulée, il lança à travers la nuit d'une voix volontairement hésitante.

    « Hé! C'est qui ? Vous êtes du Sanctum ?! »

    Il amena sa seconde main, qu'il faisait trembler, sur sa mitraillette, et poursuivit d'un ton paniqué.

    « C'est pas nous qu'avons causé cette explosion! On vous le jure! On faisait juste notre ronde, on cherche pas la guerre! »

    Combien y avait-il de chances pour que cette mise en scène fonctionne ? Il y en avait... Vu de cette manière, Hunk et la princesse semblaient être de bêtes soldats de la Coalition Noire. S'ils s'intéressaient de plus près à eux, le masque tomberait rapidement... Mais si tout fonctionnait pour le mieux, ils partiraient à la poursuite du second groupe, certains d'avoir fait fausse route... Le temps jouait contre eux aussi. S'ils ne pouvaient reconnaître la princesse par son aura, ils devraient se mettre à la poursuite de l'appât au risque de perdre leur trace. S'ils pouvaient... Et bien... Il devrait passer à une nouvelle étape de son plan. Quelle que soit leur réaction, il aurait toujours une porte de sortie...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Espoir Retrouvé
Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 23
Localisation : Quelque part!
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Cardinal [Général]
XP:
128/550  (128/550)
Mer 26 Oct 2011 - 21:06
Tout devenait plus confus à chaque moment... La nuit ne nous avantageait en rien, cette course-poursuite pourrait très bien se finir très mal, même si je ne savais pas vraiment ce que signifierait perdre Aurore pour mon groupe, était-elle si importante que ça? J'avais pu entendre le bruit d'une puissante explosion, ce qui troublait complètement les certitudes qu'on avait actuellement sur le ravisseur. Si il voulait se faire discret, pourquoi faire autant de bruit? Peut être était-il conscient que je pouvais le suivre sans le perdre tant qu'il ne sortait pas de mon champ de detection? Non, premièrement il n'y avait aucune chance qu'il puisse le savoir, et deuxièmement, ça n'aurait certainement pas été sa réaction pour résoudre ce problème là... Il y avait une autre option, celle de la diversion? Cela paraissait plutôt plausible, mais étant donné que l'explosion avait eu lieu dans la direction où on se dirigeait, cela perdait à nouveau tout son sens. Je suivais Angeal de près tandis que je réfléchissais, je voulais plus que tout apporter mon aide au Primarque et j'utilisais donc chaque milimètre de mon cerveau pour cela, même si ça ne donnait pas grand chose pour l'instant... Il m'avait fait signe de m'arrêter et visiblement, il réfléchissait autant que moi, mais pourquoi devions-nous nous arrêter alors que l'ennemi gagnait du terrain sur sa destination?! Le temps jouait contre nous, on n'avait franchement pas de temps à perdre, même avec la Célérité dont j'usais pour augmenter notre vitesse... Et franchement, ce n'est pas avec ce qu'il venait de me dire que j'y voyais plus clair, il voulait me montrer quelque chose? J'avais beau chercher, je voyais mal ce qui pouvait nous être utile qu'il aurait voulu me cacher jusque là, à moins qu'il ait embarquer des chaussures à réaction avant de partir... En fait, je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il venait de me dévoilé! Une aile... Rien que ça! Mais au final, je ne me posais qu'une seule question en rapport avec celle-ci... Comment ce faisait-il qu'il ne se décidait à l'utiliser que maintenant?! Avant que je n'ai le temps de lui poser la question, il m'attrapat et voilà qu'on s'envolait avant de reprendre la poursuite, à une allure plus que suffisante d'après moi!

Je me demandais si le ravisseur était un expert ou non, Angeal semblait en être convaincu étant donné qu'il avait eu recours à cette solution que, jusqu'à maintenant, il avait préferé éviter. Plus tôt, les deux groupes de deux s'étaient rencontrés et je n'avais pas compris pourquoi, car ils s'étaient séparés ensuite, l'un se dirigeant vers le Château de Maléfique, l'autre allait dans une direction pas vraiment semblable, mais je ne connaissais pas assez bien le monde pour savoir si il se dirigeait vers un village ou non... Je me demandais sérieusement ce qu'ils avaient pu se dire, ou faire... Je préférais ne pas en informer Angeal pour le moment, il valait mieux rattraper notre retard et éviter de le déconcentrer pour une simple incertitude. On se dirigeait vers le Château, pour intercepter quiconque s'y présenterait au cas où ce serait le ravisseur, enfin, c'est ce que j'avais compris.On commençait à être distancer par le groupe qui n'allait pas vers le Château, ça m'inquiétait mais la vitesse de ce groupe me paraissait plus faible que celui qu'on poursuivait à pied auparavant, le ravisseur ralentissait intentionnellement? Ou bien était-ce un piège? Je n'aimais pas tout ces doutes qui erraient dans mon esprit... Angeal m'annonça qu'effectivement, on se dirigeait vers le groupe le plus proche du château, c'était un choix très judicieux de sa part, cela me rassurait de voir que mon supérieur n'était pas idiot, même si je n'en avais pas vraiment douté jusque là. En quelques instant, nous nous retrouvâmes à terre, bloquant le passage qui menait au Château de Maléfique. Cela faisait du bien de reposer les pieds au sol, vraiment, je n'aimais pas trop voler dans les airs... Je n'avais pas tout de suite capté que l'on bloquait déjà la route à quelqu'un, je l'avais remarqué quand Angeal avait dégainé sa lourde épée. Se présentait devant nous ce qui semblait être deux simples soldats de la Coalition, ce qui pourrait paraître totalement logique étant donné que le Château était occupé par une troupe de cette organisation, mais il y avait quelque chose qui clochait... L'air paniqué de ce soldat, ou bien le total manque de réaction de la part de l'autre? Non, ce n'était pas ça... Plus tôt, j'avais bien senti ces deux présences en rencontrer deux autres, en tout cas, sur les quatres qui s'étaient retrouvés, deux d'entre elles se trouvaient devant nous.


"Nous ne sommes pas venu chercher la guerre, mais récupérer quelque chose qui nous appartient... A première vue vous ne semblez pas être en compagnie de la personne que nous recherchons, mais quelque chose me tracasse..."

Je dépassais de peu Angeal en m'avançant un peu, pour cette fois j'avais une totale confiance en mon raisonnement, je ne voulais absolument rien laissé au hasard si ça pouvait aider mon groupe à récupérer la princesse.

"Je suis sur que vous deux, vous avez rencontrés deux autres personnes avant de vous séparés, je n'ai aucune idée de ce que vous avez bien pu vous dire, mais il y a deux options possible... Soit vous êtes ceux qu'on cherche, même si à première vue vous ne semblez pas être accompagné par la princesse, soit vous avez croisé la route du ravisseur et dans ce cas j'aimerais savoir ce que vous savez de cette affaire... Si nous sommes ici, c'est parce que je suis tout bonnement incapable de dire, sans vous observer, si oui ou non vous êtes les personnes qu'on recherche, pareil pour le deuxième groupe dont je ne vais pas tarder à perdre la trace..."

Je me retournais, faisant face à Angeal car je voulais aussi lui expliquer ce que je pensais clairement, en espérant qu'il comprenne.

"Néanmoins, vous savez quelque chose, c'est obligé. Les deux autres personnes ne sont pas directement parties, même si je n'en suis pas sur, ils ont repris leurs course après vous avoir rencontrer, mais pas à la vitesse qu'un ravisseur prenant la fuite utiliserait... C'est louche non? Il y a donc deux solutions... Soit ces deux personnes sont un leurre, soit c'est vous. Ma foi...Je me dis qu'il suffit de vérifier ça nous même, vous êtes deux, et je n'en ai entendu parler qu'un de vous, ce n'est pas suffisant... Si il s'avère que vous êtes deux soldats tout ce qu'il y a de plus normaux, on se penchera plutôt sur vos collègues, car on a pas le temps de bavarder pendant des heures... "

Je mettais un genoux à terre ainsi que mes deux mains, tout en récitant une formule d'incantation à voix basse... Un sceau blanc se forma derrière Angeal, sur le chemin du Château de Maléfique, et Alexander descendit du ciel pour se poser en son centre, je l'invoquais en formation défensive, il n'attaquerait que sur mon ordre et je voulais surtout bloquer le chemin avec lui, car c'était le seul moyen de monter jusqu'au Château, qui semblait être l'objectif de ces deux soldats, et je ne voulais pas avoir à souffrir d'une tentative de fuite, au cas où ce soit le ravisseur

"Que vous soyez les personnes qui nous intéresse ou non, je ne peux me permettre de vous laisser passer, donc puisque vous ne voulez pas la guerre, je vous demanderais de poser vos masques et vos armes, obéissez et on ne vous fera aucun mal, c'est pour le bien de nos deux organisations respectives, puisque notre petit conflit ne semble pas vous intéressés."

Certes, je prenais un certain risque en exposant mon raisonnement, mais je n'étais pas en mesure de déterminé si oui ou non nous avions à faire à un ennemi, Alexander était certainement mon meilleur moyen de défense, je repassais derrière Angeal en marchant lentement, avant de me tourner pour faire face aux deux soldats. Après tout, si le deuxième soldat enlevait son masque et se révélait simplement être un homme, il n'y aurait plus rien à tirer de ces deux là, et je préférais ça plutôt que de laisser à la chance de décider si oui ou non on était tomber sur les bonnes personnes...

"Ne vous en faites pas Primarque, je n'attaquerais que sur votre ordre ou si je juge que c'est nécessaire pour notre vie, je vous laisse la suite..."
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 17/06/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
49/550  (49/550)
Sam 5 Nov 2011 - 16:55
    Un enfant... La silhouette bien plus massive portant l'épée, située en retrait, devait être un adulte, mais la plus frêle des deux qui avait dépassée l'autre pour venir s'adresser à leur groupe... N'était qu'un enfant... Le soldat d'élite se demanda un cour instant s'il s'agissait d'une blague... Lors de cette mission, il avait tué. Plusieurs personnes avaient trouvé la mort pour s'être seulement dressé sur son chemin, et il n'hésiterait pas à recommencer une fois de plus, quel que soit l'âge de cet obstacle. Mais il pensait, au fond de lui, que le Sanctum était bien stupide... Ils savaient que tenter de l'intercepter était dangereux, et quels que puissent être les pouvoirs de ce jeune garçon... Jamais un enfant ne devrait participer à une guerre. Car c'était bel et bien une guerre qui se déroulait entre eux, même s'il n'y avait que très peu d'hommes et qu'une seule femme était l'enjeu. Une guerre qui venait de trouver son point culminant maintenant que les deux groupes étaient face à face. Fort heureusement pour Hunk, ils ignoraient encore à qui ils avaient affaire... Cela lui évitait de devoir les affronter. Il ne s'agissait pas de lâcheté, car jamais il n'aurait reculé devant un affrontement, et il se pensait suffisamment doué pour pouvoir leur tenir tête. Mais voilà... Il y avait Aurore, la princesse risquait de le gêner lors d'une confrontation. Et pire que cela, il y avait le temps qui passait et qui représentait l'ultime menace...

    Le jeune garçon aux cheveux d'argents avait parlé très longtemps. Et pour finir, il invoqua une immense créature qui vint leur barrer la route, se plaçant derrière les deux hommes du Sanctum. Une embûche de plus... Mais cette chose ne semblait pas vouloir attaquer. Le soldat d'élite réfléchit très rapidement. Il avait vu juste sur certains points... Effectivement, ils avaient pu le pister, et cet enfant avait avoué innocemment qu'il en était le responsable. Contre son gré, il avait révélé plusieurs informations assez importante... Il était un mage, cela semblait évident puisqu'il avait fait appel à une invocation. Mais mieux encore... Il était complètement perdu... Il ne savait pas qu'en face de lui se tenait la princesse de ce royaume, il ne savait pas non plus si elle faisait parti du second groupe qu'il avait au préalable envoyé dans une autre direction. Et enfin... Il s'apprêtait à perdre la trace de ce second groupe... Tout lui était favorable... Il n'avait qu'à gagner du temps, les hommes d'Indrick se déplaceraient alors... Et ses adversaires auraient un choix à faire... Se concentrer sur ce groupe qui semblait n'être composé que de simples membres de la Coalition, comme ce mage l'avait dit lui même, ou bien suivre une autre piste afin de ne pas laisser Aurore s'échapper. C'était assez risqué, car tout dépendrait de leur choix... Mais si cela fonctionnait, il n'aurait qu'à rejoindre le château de Maléfique pour procéder à l'évacuation. Le tout était maintenant de les envoyer sur une fausse piste par lui même...

    Le jeune mage avait parlé longtemps... Exposant son raisonnement et les raisons qui les poussaient à venir vers eux. Il savait que les deux groupes qu'ils étaient en mesure de suivre s'étaient rencontrés un peu plus tôt. Il avait aussi supposé que l'un d'entre eux était un leurre... A cela, Hunk ne pouvait que penser que son intuition l'avait mené à la vérité, mais il ne disposait d'aucune preuve venant consolider cette théorie, elle serait donc facile à briser. Et enfin, il leur avait demandé de déposer les armes et de faire tomber les masques. Cela, il ne pouvait simplement pas le faire... Car même dans une autre tenue et dépourvue de sa longue chevelure, Aurore serait parfaitement reconnaissable. Il lui fallait donc gagner du temps et s'arranger pour qu'à aucun moment ils n'aient l'occasion de démasquer la princesse. Restant dans son rôle, le survivant braqua son arme vers le jeune mage qui était maintenant situé derrière la figure plus imposante. Il semblait avoir eu un regain de courage t avait maintenant un regard déterminé... Le regard du soldat à qui quelque chose ne plaisait pas. Parlant franchement et d'une voix qui trahissait un léger énervement, il lui lança...

    « Me prends pas pour une bleusaille gamin! Je sais peut-être pas faire apparaître des trucs comme ça, mais tu as affaire à un vétéran avec dix ans d'expérience! »

    Il plaça un de ses pieds en retrait, comme pour prendre un certain appui, mais cela donnait aussi l'impression qu'il reculait, effrayé par la créature qui se trouvait face à lui. Alors, il poursuivit.

    « Crois pas que je vais laisser tomber mon arme comme ça, j'ai eu l'temps d'apprendre à être prudent! En parlant d'armes, t'as p't-être remarqué que lui... » Il désigna la princesse d'un léger signe de tête. « Il en a aucune. Tu sais pourquoi petit ? C'est son visage son arme, alors j'serais toi, je le regarderais pas face à face, c'est jamais joli à voir. »

    Sur ces mots, son visage afficha un léger rictus, comme s'il se remémorait de quoi était capable son compagnon. Voilà qui était une chose de faite, il avait donné plusieurs raisons afin qu'ils ne se découvrent pas et que les membres du Sanctum ne les approchent pas de plus près. Mais cela ne serait pas suffisant... Il devait encore gagner un peu plus de temps pour les voir partir, alors il reprit en les braquant toujours à l'aide de sa mitraillette.

    « Ouais, on a rencontré des gens. Un gars et une fille! Mais y m'semble t'avoir déjà dit qu'on faisait notre ronde. Tu veux que je te dise tout ce que je sais ? D'accord! On faisait une pause quand on a entendu l'explosion, et une minute après ces gars là déboulaient. 'fin ces gars... Le gars avait l'air de garder la fille prisonnière en fait... Puis là, on a même pas eu le temps de réagir qu'il nous menaçait déjà! Il nous a demandé si on était du Sanctum, des trucs comme ça. Putain, j'ai bien cru qu'on allait y passer! Et au bout d'un moment, il nous a laissés partir en nous disant de nous tirer le plus loin possible. Franchement, je comprends rien à ce qui se passe et j'en ai rien à foutre de vos histoires, alors viens pas me parler de leurres ou de conneries dans le genre! Tout ça c'est votre problème! »

    Et il reprit sa respiration, gardant son air énervé sur le visage. Si le jeune mage poursuivait son raisonnement, il pourrait en conclure qu'effectivement, ils étaient un leurre. Mais un leurre inconscient de l'être tandis que le second groupe s'éloignait... Il avait gagné du temps à parler pour les envoyer sur une fausse piste. Suffisamment pour qu'ils partent ? Cela serait à voir... Mais le temps passait aussi pour lui. Il ne pouvait regarder son timer, mais il estimait qu'il lui restait environ vingt minutes...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 27
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Dim 20 Nov 2011 - 22:10
    En tout... L'information est quelque chose d'important, de primordial. Savoir c'est pouvoir, car c'est en sachant ce que prépare l'ennemi que l'on peut le contrer. On pourrait donc se dire que moins en on en dit et moins l'ennemi en sait, mieux c'est. Et pourtant, pire que l'information ou le manque d'information... La fausse information. Ce qu'il y a de plus traitre, de plus fourbe et de plus tordu... C'est la fausse information. Le pire avec la fausse information... C'est qu'elle est partout. Et que dire de ces deux énergumènes ? L'un ne parlait pas, ne disait rien et il bougeait légèrement, tremblait signe d'un stress évident... L'autre parlait trop. Soit il disait la vérité, soit il mentait, soit il faisait les deux. Lui aussi semblait quelques peu stressé. Parce qu'il mentait ? Non, ca peut très vraisemblablement être par la faute des deux combattants du Sanctum. Comment savoir ? Il y avait tellement de dossier dont il fallait s'occuper en même temps... Protéger Hope qui restait son seul atout dans la bataille. Rattraper Aurore, s'occuper de ses deux inconnus, protéger tous ses soldats perdus dans la forêt... Identifier et neutraliser l'ennemi assez mauvais pour avoir put imaginer un plan aussi sordide... Et surtout si efficace.

    « Que vous soyez de mèche avec celui qui a enlevée la princesse Aurore ou non, je ne peux pas laisser partir deux soldats qui font des rondes pour un autre camp que le Sanctum. A plus fortes raison si l'un de vous ai dangereux rien que de par son visage. »

    Le temps qui passe avantage le Sanctum... Mais par la faute d'un manque d'information, Angeal faisait tout pour gagner du temps. Réfléchir à haute voix, une technique à double tranchant. Hope pourrait l'aider et l'ennemi pourrait en tirer partit. Puis ce visage, quel est donc ce faciès si dangereux ? Rien que par curiosité, Angeal voulait l'enlever. Mais cela exposait Hope à un risque. Quand à Angeal, avait-il seulement assez de psychisme pour résister ? Et si, et si... Le Primarque n'avait plus de temps à perdre avec ces futilités ! Se devant d'agir au plus vite. Plus de temps à perdre. Et ce silence qu'avait l'homme masqué avait quelque chose de presque oppressant, comme s'il préparait quelque chose ou attendait que survienne un évènement particulier, une faille. S'enfuir ? C'est ce qu'ils voulaient mais savaient très bien que fasse à deux membres du Sanctum, ils ne pourraient pas lutter. La solution la plus simple il la connaissait... Que Hope parte à la recherche de l'autre groupe seul pendant que le surhomme gère les deux énergumènes. Mais... Se sentant déjà assez coupable et honteux d'avoir besoin de Hope, il n'allait pas en plus le laisser seul et sans protection. Peut importe ses pouvoirs magiques, il ne pourra rien contre un ennemi trop agile et rapide. Et il sera encore plus dénumi contre un ennemi qui resiste et endure les attaques magiques.

    Et le temps, le temps qui s'écoule comme du sable sans que les hommes n'y puissent rien. Un miracle... Angeal donnerait tout pour un miracle. Hope pouvait toujours repérer l'autre groupe, il restait du temps. Ce ne serait qu'au moment où ils seraient plus possible de les localiser qu'il faudrait partir à la recherche. Le jeune mage verrait bien dans quelle direction ils sont allés et en volant, les rattraper et même les repérer ne serait pas impossible. Et s'ils tournent en rond sans savoir trop où aller... Ça pouvait être autant un leurre qu'Aurore et le ravisseur qui fuit les soldats du Sanctum. En attendant qu'ils prennent la poudre d'escampette, la meilleure chose à faire restait de s'informer.

    « Bon, j'en ai assez attendu. Gardes le silence pour l'instant. » dit-il à l'homme qui ne cessait de parler.

    Celui qui avait parler depuis le début, le seul à avoir ouvert la bouche... Était très doué pour les belles paroles. Et si le deuxième n'avait pas le verbe aussi haut ? Peut-être réussirait-il à les faire se contredire ou autre. On laisse ceux qui savent parler, parler, quand aux autres ils se taisent... Le deuxième groupe ne disparaissait pas et Hope pouvait toujours le tracer alors pour l'instant, tout va bien. En attendant la chute, mais l'important c'est que Hope et Aurore ne succombe pas à la chute, que personne ne succombe à la chute. En s'adressant à l'homme masqué, Angeal commençât l'interrogatoire.

    « Je veux savoir pour qui vous travaillez, vos noms. Et j'exige de savoir quels sont les pouvoirs si terribles de ton visage. Et toi ne réponds pas à sa place, je t'ai assez entendu. »

_______________________________

Fiche de compétence
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 17/06/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
49/550  (49/550)
Lun 28 Nov 2011 - 16:28
    Cette fois... Cette fois l'enfant avait compris qu'il lui fallait se taire et laisser les grandes personnes parler entre elles. Il avait beau être suffisamment puissant pour faire preuve d'une magie comme Hunk en avait rarement vu, il n'en restait pas moins un gosse qui n'avait pas sa place ici. Le survivant était, dans une très moindre mesure, rassuré d'entendre la voix grave de l'homme qui portait une large épée... Par ses seules paroles, il avait une certaine présence, et il laissait à penser que sa force brute n'avait d'égale que la force de son caractère. Indéniablement, il inspirait le respect, et Hunk n'était pas insensible à cette aura... Il était satisfait que les personnes à sa poursuite ne soient pas toutes des clowns, de la poudre aux yeux incapable de l'arrêter... Mais en fin de compte, peu importait qu'il ait affaire à un adversaire honorable, sa mission passait avant toute chose et quelle que soit la personne qui se dressait sur son chemin... Elle n'était qu'un obstacle. Et il ne s'arrêtait jamais face à un obstacle... Si quelqu'un lui barrait la route, il devrait la libérer d'une manière ou d'une autre. Combattre ? Il n'aurait pas hésité un seul instant, qu'ils soient deux ou dix. Mais il n'allait pas les affronter... Le temps ne le lui permettait pas. Qu'à cela ne tienne, dégager la route était loin d'être la seule option. Il pouvait aussi en emprunter une autre...

    Et ainsi, Hunk attendait le moment propice. Disparaitre ne serait pas une chose aisée... Car l'un d'eux était rapide et l'autre pouvait ressentir sa présence. Qui plus est, cela reviendrait presque à un aveu de sa culpabilité... Non, il devait sauver les apparences, du moins pour l'instant. Il ne pourrait toutefois pas continuer cette mascarade bien longtemps, les membres du Sanctum s'approchaient inconsciemment de la vérité, et cela il devait l'éviter à tout prix. Ils étaient idiots... Le jeune mage avait admis être sur le point de perdre la trace du second groupe, et pourtant l'homme massif ne prenait aucune décision, se contentant de les interroger. Idiot, c'était le mot... En guerre, agir rapidement était la clé de la réussite, mais ils ne semblaient pas adhérer à ce précepte... A son grand dam. Il avait dû surestimer la logique de ses poursuivants... L'homme à l'épée était sur le point d'enrayer son plan, même s'il l'ignorait. Il avait terminé son discours en lui intimant le silence et en s'adressant directement à la Princesse. C'était une mauvaise chose... Elle ne pouvait pas parler, bâillonnée comme elle était, et son silence ne la rendrait que plus suspecte aux yeux des membres du Sanctum. Hunk prit donc l'initiative de répondre une fois de plus, commençant par un rire sarcastique à l'adresse de son interlocuteur.

    « Autant demander à un sourd de t'écouter... » Avant de poursuivre, il redressa un peu plus le canon de son arme vers ses cibles et continua. « Au fait, tu sais c'qui est braqué sur toi ? On appelle ça un TMP. Un MP9 amélioré si tu préfères. Plus léger, plus rapide à la détente. J'sais pas pour toi, mais moi j'pense que ça nous met sur un pied d'égalité. Alors remballes tes exigences! » Il avait dit cela avec un léger sourire aux lèvres, comme pour montrer une certaine assurance. Puis rapidement, son visage redevint plus neutre, plus sérieux. « J'vous l'ai dit, on cherche pas la guerre. Par contre vous... Vous cherchez les emmerdes on dirait. Et moi, ça me donne envie de... »

    Il n'eut pas le temps de finir, car dans le silence de la nuit une nouvelle explosion se fit entendre! Le soldat d'élite redressa rapidement la tête, surpris, et la tourna dans la direction d'où elle venait. Il mit quelques secondes à comprendre... Mais lorsque ce fut le cas, il réprima difficilement un sourire satisfait. Ingénieux... Les hommes d'Indrick avaient dû réaliser qu'ils n'étaient pas poursuivis pour l'instant, et cherchaient donc à attirer l'attention. Malin, et quelle aubaine! Ils venaient de lui fournir son moment propice qu'il attendait impatiemment. Il reporta son attention sur ses deux adversaires qui paraissaient eux aussi troublés par cette explosion. Et alors qu'elle retentissait encore, il lança d'une voix paniquée.

    « Ça craint trop par ici. Nous on décampe! »

    La suite se déroula rapidement, car il avait déjà prémédité son geste. Il saisit une grenade à sa ceinture et la jeta entre lui et ses poursuivants. Alors qu'elle venait à peine de toucher le sol, un épais nuage de fumée s'en dégageait déjà. Cela ne gênerait pas le mage pour les repérer, mais le fumigène était toujours un excellent moyen de se couvrir. Il était maintenant temps de se diriger vers sa porte de sortie... Par un geste vif, il attrapa la Princesse Aurore par la taille et se jeta sans hésitation dans le vide. La chute aurait été mortelle pour n'importe qui, mais c'était sans compter sur ses ressources. Alors qu'ils tombaient tout deux, le survivant empoigna de sa seule main libre un pistolet à grappin. Il n'avait pas le droit à l'erreur... Fort heureusement, il n'en faisait jamais... Hunk appuya sur la gâchette et le grappin partit à une vitesse folle. Ce n'est que lorsqu'il sentit leur rythme de chute ralentir qu'il sut qu'il n'avait pas manqué son coup, une fois de plus. Ils atterrirent donc en douceur quelques dizaines de mètres plus bas. Mais rien n'était encore joué! Ils avaient échappé au Sanctum pour l'instant mais ils pouvaient très bien les rejoindre dans la seconde. Alors, ne perdant aucune seconde, le soldat d'élite serra fermement le poignet de la princesse et la traîna sur quelques mètres.

    Il y avait parfois une part de chance chez lui... Mais rien n'était jamais laissé au hasard... S'il avait fait le grand saut, c'était parce qu'il savait que cela lui offrait une nouvelle issue... Et bien vite, ils se retrouvèrent à l'entrée d'une sorte de grotte aménagée... Un ancien passage qui permettait aux habitants du château de le quitter sans se faire remarquer. Pour cette fois, il allait servir dans l'autre sens. Tout deux s'y engouffrèrent, et une fois le seuil franchi, Hunk eut un mouvement d'arrêt... Puis dans un geste sec, il trancha une corde à l'aide de la lame dissimulée dans son poignet, ce qui eut pour effet de faire tomber une lourde herse entre eux et l'extérieur. Ils étaient désormais partiellement en sécurité, ainsi que dans l'enceinte du Château de Maléfique... Le point de rendez-vous n'était plus très loin... Avant de se mettre en route, Hunk jeta un œil à son timer qui indiquait qu'il lui restait seize minutes...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Espoir Retrouvé
Masculin
Nombre de messages : 15
Age : 23
Localisation : Quelque part!
Date d'inscription : 17/07/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Cardinal [Général]
XP:
128/550  (128/550)
Mer 7 Déc 2011 - 22:42
Tout cela ne sentait pas bon, en plus du fait que nos interlocuteurs ne semblaient qu'éviter les questions de mon supérieur, l'ambiance avait quelque chose de très tendue... Il aurait suffit un craquement de branche pour que le combat ne soit engagé, et quel combat ça aurait été! Mais j'aurais préférer éviter l'affrontement, si possible, j'ai beau être un mage assez bon, je ne suis pas vraiment à l'épreuve des balles moi... Les réponses du soldat ne me satisfaisaient vraiment pas, le visage de son acolyte était une arme? Sincèrement, je demandais à voir... Et il ne voulait pas déposer les armes en plus, était-il assez bête pour croire que ma chimère, Alexander, pouvait ne pas être insensible à ce genre d'armes? D'ailleurs, comme pour me protéger, et indépendamment de ma volonté, la créature se déplaça lentement jusqu'à se dresser devant moi, sans pour autant laisser d'ouverture aux deux soldats pour éviter qu'ils ne tentent une percée désespérée. Peut être que si j'avais eu la certitude de bien visé, j'aurais pu lancer une rafale de vent assez puissante pour démasquer le deuxième soldat, mais il s'agissait quand même d'un sort d'attaque, il aurait suffit que ce soit la Princesse pour qu'elle encaisse de sévère dommages et on ne pouvait pas se le permettre! Repensant à ce que j'avais déclaré peu avant, je m'en mordais un peu les doigts, je n'avais pas l'habitude de ce genre de situation et m'était un peu emporté, ce qui était pourtant assez rare chez moi, l'envie d'être utile au primarque avait-elle pris le dessus sur la prudence? Possible, j'avais certainement divulgué trop d'informations à ces deux personnes, ennemies, ou pas. Le Boss gardait totalement son calme malgré l'urgence de la situation, peut être pour ne pas montré aux soldats de la Coalition un quelconque signe de faiblesse. La seule chose que je devais garder à l'esprit, c'était qu'il fallait absolument récupérer Aurore, rien ne comptait à part ça. Peu de temps après, on aurait cru rêver... Voilà que le soldat, qui semblait peu de temps avant si peu sur de lui et presque paniqué, menaçait maintenant le leader du Sanctum car il n'avait visiblement pas bien pris ses ordres, je me retenais d'agir car Angeal ne faisait rien, mais ça m'aurait bien plu de désarmer ce soldat pour qu'il arrête de l'ouvrir sans arrêt... Contrairement à son co-équipier qui n'avait pas encore prononcé un seul mot. Est-ce que ça cachait quelque chose? Je voyais mal un soldat muet faisant une ronde pour la Coalition... Même avec un équipier. Celui qui parlait le plus disait qu'il était très dangereux, mais vu comme il avait tremblé auparavant, ça ne se voyait vraiment pas... Et puis, même lui avait eu l'air très nerveux depuis tout à l'heure, pourquoi aurait-il été sur les nerfs si son co-équipier possédait réellement des pouvoirs effrayants? Bizarre... Tout ça n'avait aucun sens, et pourtant je me creusais la cervelle à chaque seconde pour lui en trouver un! Après être passer par un stade de simple soldat effrayer, il nous menaçait, même ma chimère à l'allure si imposante ne semblait pas l'effrayer, mais je n'y attachais que très peu d'importance, elle n'était pas là pour ça après tout! Les paroles du soldat installaient une ambiance encore plus hostile, mais une explosion aussi soudaine qu'innatendue vint l'interrompre et attirer mon attention, et surement celle d'Angeal aussi, qu'est ce qui se passait? Etait-ce le deuxième groupe, dont je ne tarderais pas à perdre la trace? Tout semblait indiquer que oui, simplement parce que le bruit de l'explosion venait de là-bas. Les deux soldats allaient réagir, c'était prévisible, qu'ils soient trouillards ou teigneux, ce genre d'évènement ne pouvait que mettre le feu aux poudres! Je m'empressais de m'avancer un peu mais le plus parlant des deux me devança, annonçant qu'ils devaient fuir avant de lancer un engin qui vaporisa un épais nuage de fumée, je fus pris d'une violente quinte de toux et je m'agenouillais. Malgré le fait que je m'étais un tout petit peu préparé à ce genre de réaction, je ne pensais pas que ce serait aussi rapide! Qu'il soit notre ravisseur ou pas, on ne pouvait pas le laisser s'enfuir, c'était ce qu'avait dit Angeal, je m'en serais donc voulu de laisser filer ce type si facilement. Je laissais tomber Alexander, son manque de vitesse serait une perte de temps considérable et il n'aurait jamais l'occasion d'être assez près des deux personnes prenant la fuite pour les immobilisés! Je sentais leurs deux présences s'éloignées, ça devenait risqué! Angeal ne devait certainement rien voir, je devais faire en sorte que cette maudite fumée ne soit qu'un mauvais souvenir, c'est pourquoi je croisais les avant-bras contre mon torse avant de les déployer avec vigueur, lançant un sort de vent assez puissant pour disperser toute la fumée en un rien de temps, mais c'était déjà trop tard, ils sortaient de notre champ de vision! Je courais vers le vide et apercevait le soldat, ils avaient fait le grand saut mais en avaient tout les deux réchappé, je me devais d'attendre Angeal car je doutais de mes capacités magiques pour ce qui était d'un vol plané... En tout cas, ils se dirigeaient vers le Château de Maléfique, pas de doute, il y avait surement un genre de passage secret, pourquoi aller par là sinon? J'avais beau regarder le vide qui séparait le sol de là où j'étais, je pouvais pas me résoudre à sauter, je risquais d'y passer de la manière la plus idiote possible! Mais c'était ça ou laisser à Angeal tout le boulot, et j'avais pas envie de le ralentir en l'obligeant à me porter encore une fois, même si j'étais pas bien lourd... Je fermais les yeux, avalant ma salive en essayant de me calmer, j'avais du mal à réagir de manière logique et posée en situation d'urgence, mais il le fallait pourtant! Non, sauté n'était définitivement pas une bonne idée, y avait-il une autre solution? Je devais faire vite de toute façon, et il y avait peut être un moyen... Je me concentrais, de tout mon être, il fallait que ça agisse le plus vite possible. Bientôt, je sentais mes pieds quitter le sol lentement, mais ça semblait marcher, je me servais de ma magie de bouclier venteux, en plus de me protéger, elle me permettait de léviter tant qu'elle était actif! C'était tout de même un sort assez puissant, je m'empressais donc, malgré ma peur, de m'avancer dans le vide et descendre le long de la falaise, jusqu'à arriver au niveau du passage qu'avait emprunter le soldat ainsi que l'autre personne, qui pourrait bien se révéler être la princesse, mais ça, je n'en étais vraiment pas certains... Voilà pourquoi je n'en avais pas parlé à Angeal, je préférais le laisser se faire sa propre idée à ce sujet plutôt que de risquer de l'induire en erreur, il n'était pas idiot de toute façon! L'ennemi avait protéger ses arrières, je ne le voyais pas à l'entrée et une herse bloquait le passage, il continuait surement d'avancer, je désactivais ma magie et retombait au sol, les genoux fléchis et la main contre la terre, avant de me relever et d'aller vers la grille, pas moyen qu'elle bouge et il ne semblait pas y avoir de mécanisme... Que faire? Encore une fois, il n'y avait pas beaucoup de solutions, j'étais assez fort, magiquement parlant, pour démolir cet obstacle, mais ça demandait encore pas mal d'effort... Si un combat venait à s'annoncer, je ne pourrais pas réellement me donner à fond! Tant pis, je ne savais pas si le Primarque saurait abattre cette grille et j'étais le premier arriver, autant déblayer le passage... C'est pourquoi je me reculais, avant de serrer les poings, les levés vers le haut et les abattre d'un coup dans la direction de la grille, créant une roche aussi dur que rapide qui alla s'abattre avec une violence inouïe sur la grille, celle-ci ne résista pas au choc et s'écroula sur le champ. J'avais le souffle un peu coupé, user d'autant de sorts de hauts niveaux en si peu de temps me fatiguait rapidement, je passais à travers l'entrée que j'avais créer en courant à une vitesse pas vraiment satisfaisante, je ne devais pas perdre ces deux types et mon champ de détection n'était pas infini, même si on était sur de l'endroit où ils se rendaient, je préférais être certains de ne pas les perdre, Angeal me rejoindrait surement dans peu de
temps de toute manière...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 17/06/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
49/550  (49/550)
Jeu 15 Déc 2011 - 7:46
    « Avance! »

    Joignant le geste à la parole, Hunk décrocha un léger coup de poing à l'arrière de la tête de la princesse. Ce n'était pas suffisamment fort pour l'assommer, naturellement, et de plus le masque à gaz protégeait toujours son visage. Non, tout ce que le soldat d'élite cherchait à faire, c'était lui asséner un choc afin de lui faire comprendre qu'il n'avait aucun temps à perdre avec elle... Depuis qu'ils avaient atterris, et depuis qu'elle avait vu les membres du Sanctum supposait-il, Aurore se montrait nettement moins coopérative. Évidemment, elle aussi cherchait à gagner du temps, car ils étaient son seul espoir de liberté. Mais le soldat d'élite avait déjà fort à faire avec ses poursuivants sans avoir besoin qu'elle n'en rajoute une couche supplémentaire. Tous autant qu'ils étaient, ils se trouvaient dans la dernière ligne droite... Hunk pour parvenir à capturer la princesse et les membres du Sanctum pour la libérer. Dans un quart d'heure, le vainqueur de cette confrontation serait clair, et celui que l'on surnommait le survivant ne comptait pas échouer. Il n'avait encore jamais failli, et s'en tirerait une fois de plus, par tout les moyens possibles. La princesse s'était remise en route après le coup qu'il lui avait asséné, et son rythme s'accéléra encore un peu plus lorsqu'elle sentit le canon de son arme dans le bas de son dos.

    Ils progressaient donc aussi rapidement que possible dans le tunnel dépourvu du moindre éclairage. L'obscurité, plus prononcée qu'à l'extérieur, était telle qu'Hunk ne pouvait distinguer à plus d'un mètre devant lui. Fort heureusement, il connaissait déjà cet endroit pour y avoir effectué quelques repérages... Il espérait ne pas avoir à passer par ici, mais il lui fallait toujours un plan de secours. La pénombre ne le gênait donc pas, car il n'y avait aucun obstacle. Juste un long couloir qui se terminerait sur une porte. Cela lui avait d'ailleurs permis de laisser la princesse en possession de son masque à gaz. Il n'aimait pas véritablement s'en séparer, mais il ignorait jusqu'où allaient les ressources des deux hommes auxquels il venait d'échapper. Si l'un d'entre eux, ou même les deux, parvenait à le rejoindre rapidement, il valait mieux pour lui que le visage d'Aurore reste dissimulé. Cela étant, il était dans une situation critique... Ce tunnel était droit, long, simple à arpenter, ce qui l'avantageait mais avantageait aussi ses poursuivants. De plus, sa structure était telle qu'il n'avait pu échafauder aucun plan de secours pour cette partie précise, aucun moyen de s'échapper, aucun traquenard. Cet endroit précis était celui où il prenait le plus de risque... Si jamais les membres du Sanctum parvenaient à le stopper ici... Et bien, il lui faudrait compter uniquement sur ses propres moyens. Voilà pourquoi il pressait plus la princesse qu'auparavant. Il était, à cet instant, dans l'obligation de les semer sous peine de voir ses chances considérablement réduites.

    Alors qu'ils avançaient, Hunk perçut un fracas épouvantable venant de derrière eux. La herse n'avait donc pas dû les retenir longtemps... Il eut un bref froncement de sourcil. Au son, il imaginait qu'ils l'avaient tout simplement défoncée. Mais étaient-ils tout les deux à sa poursuite ? Ou bien s'étaient-ils séparés pour tenter d'arrêter l'appât ? Il n'y avait que deux cas possibles... Soit ils étaient deux... Soit il n'y en avait qu'un. Et s'il n'y en avait qu'un... Il s'agirait probablement du plus massif des deux. Cela semblait crédible, il pouvait avoir la force de détruire une herse... Quoi que le mage aurait certainement pu lui aussi. Mais s'ils s'étaient séparés, alors l'enfant devrait s'être lancé à la poursuite des hommes d'Indrick, car il était le seul capable de les détecter... Voilà quels étaient ses pronostics, mais il espérait ne pas avoir à les vérifier... Le survivant pressa le pas. Il était presque collé à la Princesse Aurore pour l'emporter avec elle dans sa marche. La distance qui le séparait de la sortie s'amenuisait à chaque seconde... Il devait s'en approcher, il avait déjà parcouru ce tunnel et cela ne lui avait pas pris autant de temps. Mais il était ralenti par son otage... Il y serait bientôt, et une fois dans le château tout serait beaucoup plus simple...

    Et enfin, il la vit! A quelques mètres plus loin, à peine. Il pouvait distinguer cette porte, même dans le noir, car elle n'était pas comme les autres. Elle n'avait d'ailleurs pas sa place en ce monde puisqu'elle était protégée par des systèmes de sécurité bien trop avancés technologiquement. Indrick avait fait du bon travail en prenant possession de la forteresse de Maléfique. Il l'avait rendue beaucoup plus inviolable, et cette nouvelle porte offrirait certainement plus de résistance qu'une herse triviale. Mais soudain, alors qu'il était si près du but... Des bruits de pas. Quelqu'un courait. Quelqu'un s'approchait. Et dire que quelques secondes de plus lui auraient permis de se mettre à couvert sans qu'ils soient de nouveau sur son chemin. Hunk s'immobilisa. Une seule personne était à sa poursuite... Il pouvait le déduire au son de la course. Ils s'étaient donc séparés... Et l'homme devait être à sa poursuite. Bien, il était peut-être résistant, mais il lui fallait assurer ses arrières. Le tuer était une possibilité, mais le but premier restait de détourner son attention pendant les quelques secondes qui lui permettraient de franchir la porte. Les pas se rapprochaient toujours...

    Tout se passa en une fraction de seconde. Le soldat d'élite pivota rapidement, l'arme au poing, et au même instant il mit en joue. Plus loin, une silhouette se découpant vaguement dans l'obscurité. Plus de réflexion, juste des réflexes. Et son réflexe fut d'appuyer sur la gâchette. Son TMP cracha une rafale de balles, et avant même qu'il n'ait observé le résultat, Hunk s'était déjà retourné pour franchir la porte et la refermer derrière lui. Enfin en sécurité, il reprit sa course, mais un peu plus lentement... Il avait fait une erreur... Pas une erreur très importante, mais une erreur tout de même. Cela avait été très rapide, mais il avait eu le temps d'apercevoir la silhouette, et ce n'était pas celle à laquelle il s'attendait. Les idiots... Ils s'étaient donc mis à deux pour le suivre... Et pourquoi le plus frêle des deux était passé en premier ? Mystère... En fin de compte, cela ne changeait rien, tout avait fonctionné comme il le souhaitait. Il s'était juste trompé sur la cible et avait peut-être tué un enfant. Mais était-il vraiment mort d'ailleurs ? Seul à courir dans un tunnel, il aurait été difficile de le rater... Qui plus est, il ne manquait jamais sa cible... Mort ou grièvement blessé, certainement l'un des deux. Mais ça ne lui pèserait pas sur la conscience. Peu importe qui il soit, ou ait été, il s'était lancé à ses trousses en connaissance de cause et était responsable de sa propre vie.

    Le survivant regarda son timer... Douze minutes... Il se remit en route.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 27
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Ven 30 Déc 2011 - 1:47
    Hope partit à la poursuite des deux mystérieux inconnus, faisant preuve d'un sens de l'initiative qui rendit Angeal fier, mais aussi terriblement inquiet. Un puissant mage, le jeune adolescent l"était à n'en pas douter. Mais comme tout mage spécialisé dans la magie, il était quelqu'un de très fragile et le Primarque doutait de sa capacité à encaisser les coups. Des moyens de se protéger, il n'en avait à n'en pas douter mais ce qu'il n'avait pas... L'expérience du terrain. Très doué pour la tactique, pouvait-il réagir suffisamment rapidement ? Était-il capable d'agir à l'instinct, tel un habitué des champs de bataille ? Surement que non... Anticiper ? Peu probable. Sans attendre, Angeal usât de son aile pour rapidement rattrapé Hope et le protéger car s'il devait lui arriver quelque chose, ce serait un coup dur pour le surhomme et cela casserait à coup sur quelque chose chez lui. Des coups de feu en rafale se firent entendre... Non ! Un dose d'adrénaline se libérât dans le corps de l'ange à une aile, lui permettant une rapide accélération jusqu'à son petit protégé. Aussitôt qu'il l'eut rejoint, le Primarque s'agenouillât à ses cotés pour observer ses blessures... Il respirait et ses yeux n'était pas clos, vivant ! Il était vivant ! Oh miracle ! En l'examinant rapidement, son corps jeune et frêle eut été atteinte par trois balles. Deux à l'épaules et une dans les côtes. Pas le temps... Pas le temps de faire tous les soins. Angeal levat son bras en l'air avant de doucement le ramener vers Hope. Une lueur verte sucré comme du miel entourât son corps. Les balles ressortirent d'elle-même pendant que ses blessures se refermait.

    Dans le combat qui l'attendait, pour peu qu'il reste en arrière, Hope serait un atout précieux. Certes un léger fardeau, il apporterait une puissance de feu magique destructrice. Avec son psychisme, Angeal pourrait même se permettre de se prendre quelque sort. Ainsi le jeune mage pourrait s'en soucis déchainer des sorts sur de larges zones. Et même si le Primarque avait utilisé son sort de soin le plus puissant, il n'avait pas un niveau magique élevé. Hope pourrait surement se soigner seul mais si la fatigue commençait à gagner Angeal, qu'en serait-il de Hope beaucoup moins endurant ? Et puis non. Le meilleur choix à faire restait bel et bien d'emmener Hope avec soit. Il pourrait même servir de leurre ou de bouclier humain ! Mais non, il n'était pas un homme ça, pensant froidement. Et sachant que le mystérieux ravisseur avait sans mal eut raison du mage en pleine poursuite... Quand serait-il en plein combat ? Il ne pouvait décidément pas prendre ce risque.

    Prenant une voix dure et autoritaire, accompagnée d'une expression sévère, l'adulte parlait à l'enfant.

    « Hope, mets-toi à l'abri je m'occupe du fuyard. Tu as interdiction de faire quoique ce soit tant que tu n'es pas suffisamment rétabli. Ne me suis pas... » Il semblât hésiter quelques instants, avant de reprendre. « Tu ne ferais que me gêner ! Les soldats dans la forêt auront surement plus besoin de ton aide alors va et aides-les. Sans toi, jamais nous n'aurions rattrapé ce fuyard et déjoué ses pièges »

    Là encore, Angeal avait perdu de précieuses secondes à tenter de rassurer et de valoriser Hope. Il aurait simplement put lui dire d'aller dans la forêt aider les soldats du Sanctum, mais non il ne pouvait pas. Il n'est pas de ces hommes qui calculent froidement les choses.

    Et telle la colombe symbole de paix, il s'envolât pour rattraper Hunk. Suivant la route qui s'offrait à lui jusqu'à atteindre une porte. Il ne pris même pas la peine de s'arrêter et défonçât la porte dans son élan. Le choc fut cependant rude et l'obligeant à se poser en sol, sa tête tournait et immédiatement dégainât Buster Sword pour venir la planter juste devant lui qui était genou à terre. Ainsi il pourrait bloque les quelques balles en direction de ses organes vitaux. Un réflexe de guerrier, de paladin, de vétéran... Ce genre de réflexe qu'Hope n'avait pas. Hope justement, il y repensât un instant... Il avait été dur en lui disant très clairement qu'il ne serait rien de plus qu'un poids. Un mensonge assez cruel mais nécessaire pour protéger le jeune mage.

    Reprenant son envol d'une violente impulsion, le Primarque fendit l'air jusqu'au ravisseur qu'il rattrapât, fondant sur lui tel un aigle sur sa proie. Plus de hauteur n'aurait pas fait de mal pour la violence de l'impact mais vu les circonstances il se contentera de la hauteur actuelle... Les aigles atteignent leur proie grâce à leurs serres ou plus rarement leurs becs. Angeal lui avait Buster Sword !

_______________________________

Fiche de compétence
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 17/06/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
49/550  (49/550)
Lun 2 Jan 2012 - 10:09
    Voilà. Tout allait se régler dans les prochaines minutes. Toutes les pièces s'étaient déplacées sur l'échiquier, la partie avait été rude, et maintenant allaient se jouer les derniers coups. Ceux qui mettraient forcément l'un ou l'autre des adversaires échec et mat. Hunk restait confiant. Sa stratégie, bien que risquée, avait fait ses preuves jusque là. Il n'y avait aucune faille. Oh, le Sanctum avait été un adversaire honorable. Ils étaient parvenus à le pousser dans ses derniers retranchements, et cela était exemplaire pour lui qui était un habitué des situations les plus critiques. Mais maintenant, c'était terminé. Il était parvenu à rejoindre le point d'évacuation et quitterait bientôt ce monde en compagnie de la princesse. Et une fois de plus, sa mission serait un succès. Il n'échouait jamais. Il n'échouerait jamais. Le tunnel qu'il avait quitté plus tôt donnait directement dans la grande cour de la forteresse, et le soldat d'élite s'avança jusqu'au centre, traînant toujours avec lui Aurore, la tenant par la taille pour éviter qu'elle ne le retarde d'avantage. Au milieu, il y avait un petit engin, un dispositif qu'il avait au préalable installé ici... Il s'agissait de son billet de sortie pour le Domaine Enchanté... Aussi rapidement qu'il le pouvait, Hunk se rendit à son niveau. Plus la peine de faire dans la discrétion. Plus maintenant. Il alerterait le reste des gardes du Sanctum, et alors ? Le temps qu'ils reviennent jusqu'ici, il serait déjà loin... Alors, il appuya sur un petit bouton, ce qui enclencha la machine. Immédiatement, un projectile en sortit, s'élevant très haut dans le ciel comme une fusée avant d'exploser dans une gerbe lumineuse. Le signal qu'attendait le pilote du vaisseau qui allait venir le chercher était lancé, sous peu il l'aurait rejoint et alors... Alors il aurait gagné. Un instant, il regarda le ciel qui lui apparaissait filtré par un rouge foncé. Il avait, en effet, récupéré son masque à gaz... Aurore n'en aurait plus besoin, si le dernier membre du Sanctum encore en lice parvenait jusqu'ici, il pourrait contempler son échec en voyant de ses yeux la princesse... Et dans une moindre mesure, Hunk tenait à l'avoir sur lui pour montrer qui il était vraiment, et ne pas laisser derrière lui l'image d'un soldat poltron.

    Et à quelques secondes de sa victoire... Il y eut un imprévu... Le genre d'imprévu à même de ruiner son plan... Un immense bruit derrière lui. Il avait deviné sans même se retourner que la porte venait de céder sous les coups de l'homme massif qui le traquait. Tout s'était passé rapidement... Attiré par ce son, Hunk avait tourné la tête, pivotant légèrement, prêt à tirer... Mais trop tard... Cette fois, son poursuivant avait été plus rapide que lui. Avant qu'il n'ait pu entamer un geste pour l'éliminer tout comme il l'avait fait pour l'enfant, l'homme se jetait sur lui, déployant sa grande aile, fonçant à une vitesse folle son énorme épée dans la main. L'idiot... Il les attaquait. Il voulait les tuer. Le survivant pouvait le sentir seulement en le voyant. Avait-il perdu la raison ? Avait-il oublié que l'une des deux personnes qu'il avait rencontré était peut-être la princesse ? Était-il à ce point aveuglé par la rage d'avoir perdu un allié ? Probablement, et cette action irréfléchie, inattendue, pouvait être celle qui l'empêcherait de repartir avec Aurore. Il ne pouvait pas tirer, à la vitesse où il allait le choc était inévitable. Alors, Hunk laissa libre cours à ses réflexes et plongea sur le côté, emportant avec lui le corps de la princesse à qui il était toujours relié par une paire de menottes. Pas assez tôt... S'il avait pu éviter l'épée, l'impact avait bel et bien eu lieu. Il sentit une douleur dans le moindre de ses muscles, lâchant par inadvertance son TMP tandis qu'il était traîné sur plusieurs mètres par l'homme ailé. Et finalement, il fut projeté contre un mur brutalement. Il laissa échapper un cri rauque. Son armure avait beau le protéger... Ce choc n'en restait pas moins violent. Et il retomba au sol...

    Hunk secoua la tête, légèrement sonné. Mais il reprit rapidement ses esprits. En revanche, il lui serait compliqué de faire preuve d'une grande agilité à présent... Maudit membre du Sanctum... Il ne parviendrait donc pas à s'en défaire jusqu'au bout. Sa lutte était vaine, il ne pourrait pas l'empêcher de partir avec Aurore, à moins qu'il ne... Qu'il ne... Une idée lui traversa l'esprit. Il n'y avait qu'un seul moyen de l'empêcher de partir avec la princesse... Et il espérait qu'il ne l'avait pas, involontairement, utilisé... Tandis qu'il dégainait son pistolet de poing pour se défendre face à l'homme qui venait d'atterrir un peu plus loin, le soldat d'élite s'approcha du corps de la princesse qui gisait à terre à ses côtés. Il avait encaissé deux impacts violents successivement et avait tenu le coup grâce à sa combinaison. Mais elle n'était qu'une jeune femme frêle... Pour la première fois inquiet depuis le début de la mission, Hunk brandit sa main tenant l'arme vers l'homme à l'épée et apporta l'autre au niveau du cou de la princesse, touchant ses os et prenant son pouls. Aucun doute possible... Aurore était...

    « Morte... » Hunk serra le poing de colère un court instant avant de relever la tête vers son adversaire. « Nuque brisée. Plus rien à faire... » Malgré la situation et la nouvelle qu'il annonçait, sa voix était froide comme la glace et ne trahissait aucune émotion. Il n'avait plus de raison de jouer la comédie et pouvait donc agir comme il le faisait habituellement... Il fixa l'homme un instant, son visage dissimulé derrière son masque, avant de reprendre d'une voix monocorde. « Je vous félicite... Vous êtes le premier à me mettre en échec... » Et sur ces mot, il releva légèrement le corps aussi malléable qu'un pantin afin que son visage puisse être vu du membre du Sanctum. Et même malgré le peu de lumière et les cheveux coupés, il était reconnaissable ce visage...

    Il put lire les différentes réactions de l'homme à l'épée à travers son attitude. D'abord l'incompréhension... Puis le rejet de ce qu'il apprenait... La surprise et enfin la rage... Accidentellement, il venait de tuer celle pour qui il se battait cette nuit, celle qu'il cherchait à protéger. Hunk savait déjà ce qui allait se passer. Il n'avait plus rien à perdre, il allait se jeter sur lui dans l'intention de l'éliminer. Il avait besoin d'évacuer sa culpabilité, de la rejeter sur quelqu'un d'autre. Il allait tout simplement le tuer. Mais la mort ne pouvait pas mourir, et ne mourrait pas ce soir non plus. Tout ce qu'il pouvait faire maintenant, c'était gagner du temps, attendre que son vaisseau vienne le chercher pour échapper au courroux de son ennemi. Quelle que soit la manière dont se déroulait la mission, il devait rester concentré, même en cas d'échec... Alors, il appuya un peu plus son geste, brandissant fermement son pistolet vers l'homme et dit d'une voix absolument dénuée d'intonation.

    « Ne bougez pas. » C'est alors qu'un point rouge apparut sur le torse de son interlocuteur. Des bruits de pas résonnèrent dans la cour vide, et bientôt ils étaient cinq... Pile à l'heure, les hommes d'Indrick avaient au moins le mérite d'être ponctuels. Sam était placé quelque part en hauteur, il ignorait où, et ne quittait pas des yeux sa cible à l'aide de son fusil de précision... Quant à Markus et Daniel, ils se tenaient maintenant derrière son adversaire, le premier ayant dans les mains une mitraillette lourde et le second un lance-flammes. Ils étaient censés, depuis le début, couvrir sa fuite. Et peu importait la situation actuelle, ils allaient couvrir sa fuite... Le soldat d'élite ne quittait pas des yeux le membre du Sanctum. Et dans l'ultime phrase qu'il lui adressa, Hunk lui donna un avertissement. « Je vous conseille de reconsidérer vos options... »
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 27
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Mar 10 Jan 2012 - 18:39
    Un monstre... Angeal était un monstre, il le savait, le sentait, se considérait comme tel. A cet instant, la personne qu'il détestait le plus au monde c'était Hunk et pourtant... Sa haine n'avait qu'une seule personne, qu'une seule cible : lui-même. Un monstre... La dernière chose qu'il pouvait faire, le minimum, c'était de ramener son cadav... Sa dépouille... Il n'en resterait pas moins un Primarque pathétique mais au moins, il resterait une trace d'Aurore n'aurait pas disparu. C'était lui le responsable de sa mort mais... Mentir, c'est la dernière chose qu'il ferait, surtout pour quelque chose comme ça mais là... Il se sentait capable de mentir sur la mort de la princesse. D'incriminer le ravisseur, mais en plus de reporter la faute sur son incompétence. Une balle perdue... Rien qu'à cette idée, il se dégoutait. Il ramènerait le corps d'Aurore... et la tête du ravisseur. Sa tête le faisait légèrement souffrir, une pointe de douleur à l'intérieur. La fatigue commençait à faire sentir ces effets néfastes. Angeal se concentrât et en oubliât la douleur des coups reçus... Tout simplement car il a la foi. Puis, ses yeux se mirent à fixer Aurore... Ses cheveux coupés, elle gisait sur le sol mais restait belle. Il voulait l'aider, quoiqu'il arrive et du mieux qu'il pourrait. Peu importe l'inutilité de ce geste, pour lui c'était important... Et par pur altruisme, réunissant le peu d'humanité qu'il lui restait, établit un lien avec la corps de la princesse. Toute atteinte à l'intégrité physique de son cadavre, le Primarque la prendra sur lui.

    « Je ne reconsidère pas mes options ! »

    Puis d'un geste vif il fit volte-face en arrière, accompagnant son demi-tour d'un violent coup d'épée circulaire et d'une impulsion de l'aile. L'impact du choc les envoyât valser à plusieurs mètres de là. Celui aux lance-flammes eut la chance d'avoir son arme près de lui, contrairement à son imposant collègue qui s'était retrouvé loin, très loin de son arme. A peine le temps de se retourner que se fit entendre le sifflement d'une balle. Par réflexe, le chef religieux plaçât la lame de son épée, s'en servant de bouclier. Mais il faisait noir et la balle était rapide, si bien qu'elle atterrit directement dans la ceinture abdominale du surhomme. Mais ca ne le gênait pas, il n'avait pas mal, ne sentait pas l'impact brulant du métal. Pas encore du moins. Il distinguait une silhouette et se décidât à lui envoyer une onde tranchante. Espérant que dans le même temps, l'homme masque n'est pas réagit... Et si une attaque fatale devait lui être porté, il utiliserait ses dernières forces pour s'en sortir... Coute que coute...

_______________________________

Fiche de compétence
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 17/06/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
49/550  (49/550)
Mer 11 Jan 2012 - 2:32
    Que faisait le vaisseau ?! Il avait envoyé le signal, il devrait déjà être là! Jamais encore au cours de cette mission, sa survie ne lui avait parue plus précaire. L'homme ailé avait été abattu pendant quelques secondes, puis avait laissé parler sa rage. Il donnait maintenant de violents coups d'épée autour de lui, balayant les hommes d'Indrick qui revenaient à l'assaut comme ils le pouvaient. Quatre contre un, cela semblait une bataille jouée d'avance... Pourtant, la puissance de cet homme remettait en doute l'issue qu'elle pourrait avoir. La seule manière de rééquilibrer les forces aurait été de joindre Hunk au combat, et encore... Ses talents étaient impressionnants, mais ne donnaient pas dans la force brute... Cela aurait pu être un duel intéressant... Mais le soldat d'élite ne souhaitait pas se battre. Il ne l'avait jamais envisagé, bien avant même le début de sa mission... La seule chose qu'il attendait était de pouvoir quitter ce château pour en finir une bonne fois pour toutes. Toujours agenouillé aux côtés de la princesse, il pointait son pistolet vers son adversaire... Et pourtant, il ne tirait pas, ou très peu. Son TMP était trop loin pour qu'il aille le chercher, ce qui ne le laissait donc qu'avec un seul chargeur, et par conséquent un nombre de balles limité. Il lui faudrait les utiliser judicieusement.. Sa situation était extrêmement délicate, il ne saurait pas quand le vaisseau arriverait, il ne pouvait pas se relever, car le poids du corps inerte de la princesse l'aurait déséquilibré, il ne pouvait pas non plus défaire la menotte, sa seule main disponible se cramponnant fermement à son arme. Et il regardait l'affrontement se dérouler, des balles sifflaient, le lance-flammes crachait un brasier dans l'obscurité... Si l'homme ailé avait pu mourir simplement, cela l'aurait arrangé, mais il semblait bien trop redoutable pour ça....

    Et alors, il lui sembla entendre un bruit singulier. Hunk leva la tête vers le ciel. Faux-espoir ou bien... ? Non! Quelques secondes plus tard, à peine, le vaisseau Gummi était là, juste au dessus d'eux, se maintenant à une certaine distance du sol. Le soldat d'élite jeta un œil au combat qui ne s'était pas interrompu pour autant... Il n'avait qu'une chance... Une seule chance de s'en sortir... D'un geste rapide, il lança son pistolet plus loin. Pas le temps de le ranger, ni de se détacher pour libérer son autre main... Chaque seconde comptait, il devait faire les choix les plus rapides. Une fois sa main libre, il se saisit d'une nouvelle grenade fumigène qu'il jeta au milieu de la mêlée. Elle explosa, faisant immédiatement apparaître un nuage aveuglant. C'était là que tout allait se jouer. Brusquement, il se leva, soulevant le corps de la princesse pour le mettre sur son épaule. Et il se mit à courir vers la fumée qui se répandait. Non, il n'avait pas l'intention d'intervenir, mais... Le vaisseau venait tout juste de larguer son moyen d'évasion. Il s'agissait d'un filin en acier au bout duquel était situé un crochet... Une fois à son niveau, le survivant s'en empara et le passa au niveau de sa ceinture. Il fit ensuite un grand geste vers le ciel, leur indiquant qu'ils pouvaient procéder à l'évacuation. Les dernières secondes furent les plus intenses... Il voyait le vaisseau reprendre son vol, démarrant doucement... Et il s'agissait là du dernier moment où il pourrait être arrêté. Il lui sembla, au dernier moment, apercevoir la silhouette de son ennemi émerger de la fumée pour lui faire face... Mais il n'eut pas le temps de s'en assurer, car déjà il décollait du sol à toute vitesse alors que le vaisseau prenait de l'altitude.

    L'engin filait, comme une flèche, dans la nuit, et suspendu à la corde, Hunk sentait le vent glacial fouetter ses os. En dessous de lui, le corps de la princesse pendait dans le vide, relié à la menotte. Son regard restait concentré tandis qu'au loin, le château ne devenait qu'un petit point qui disparut dans les ténèbres. Il poussa un soupir de soulagement... Il avait réussi. In extremis, mais il avait réussi. Une ou deux minutes plus tard, quand le pilote semblait avoir décidé que la distance qui les séparait maintenant du lieu qu'ils venaient de quitter était suffisamment sûre, le soldat d'élite fut hissé jusqu'à l'intérieur. Il fut aidé du pilote pour remonter dans la cabine, mais celui-ci retourna aux commandes, le laissant s'occuper seul du corps d'Aurore. Dans un dernier effort, il la souleva, et referma l'ouverture derrière lui. Voilà, maintenant plus rien ne les empêchait de quitter ce monde, et ils commençaient déjà leur remontée vers l'espace. Hunk prit la princesse entre ses bras et la déposa de tout son long sur une banquette. Finalement débarrassé de ses obligations, il détacha la menotte et la jeta un peu plus loin... Ce n'est qu'après avoir reculé d'un pas qu'il regarda la jeune femme, impénétrable derrière son masque à gaz... Elle semblait profondément endormie...

    « Elle est morte... ? »

    Le pilote venait de s'adresser directement à lui, penchant sa tête pour mieux les distinguer. Hunk ne la quittait pas des yeux, si fragile... Alors, d'une voix dénuée d'émotion, il répondit...

    « Non... »

    Et il remerciait la chance pour cela... Avant même que l'homme à l'épée ne fasse son entrée dans la cour du château, Aurore était assommée... Une précaution en prévision de l'évacuation durant laquelle elle pourrait se révéler particulièrement gênante... Il avait vraiment eu peur, l'espace d'une seconde, que le choc ne lui ait été fatal... Mais après vérification, elle était en vie. L'idée lui était alors venue sur une impulsion. Et si elle avait péri à cet instant ? Il était tellement facile de le faire croire à son adversaire... Il avait marché, et ainsi lui avait fait gagner le peu de temps qu'il lui manquait encore. Oui, il avait abandonné les hommes d'Indrick avec un monstre de puissance... Mais cela ne le concernait pas. Leurs vies lui importaient peu, la mission passait avant tout le reste... Et sa mission avait été un succès.

    « Bien joué Mr. Death, nous nous dirigeons vers le Château de la Bête, nous y serons sous peu. »

    Suite à cette prévision, le soldat d'élite se laissa tomber sur la banquette opposée à celle d'Aurore. Lentement, il détacha son casque, puis son masque à gaz, et les posa sur ses genoux. Son regard se dirigea vers le ciel. Ils avaient déjà dépassé les nuages... Hunk Death eut un léger sourire... Il demeurait sans échec.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 27
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Sam 24 Mar 2012 - 18:48
    Et tout cela se conclut par un échec. Lamentable, indigne d'un Primarque, indigne du chevalier noble qu'était censé être Angeal. Que pourrait-il bien dire au royaume qui venait de perdre leur princesse ? A son groupe dont le boss avait échoué de manière pathétique ? Au prince qui avait perdu sa femme ? Et surtout... Que pourrait-il bien dire à son reflet dans le miroir de la honte ? Rien, il n'y avait rien à dire... Rejeter la faute sur Hope, l'idée lui vint à l'esprit et un sentiment de dégout l'envahit dès l'instant où cette idée lâche avait germer dans son esprit. Non, il y ferait face, sans rien dire, c'était la seule solution. Qui que soit c'est horrible agent, ce cruel fantôme... Il avait gagné et Angeal perdu. La seule chose à faire restait de limiter la casse, faire en sorte de perdre le moins possible et de gagner le plus possible... Les gardes du Sanctum avait l'avantage numérique et du terrain, les deux leurres seraient surement capturés. Trois ennemis restaient présents... Et ils allaient mourir. Le temps presse, que ce soit pour les blessures de l'ange à une seule aile qui reviendront ou pour Hope, du temps, le Primarque n'en a plus... Complicité dans l'enlèvement de la princesse Aurore, en temps normal le surhomme aurait préféré éviter cette issue mais sachant qu'il commençait déjà à fuir...

    " Votre sentence sera la mort. "

    Angeal se dégoutait d'avance de donner la mort à trois sources potentiels d'informations sur un prétexte fallacieux et sans doute il se morfondrait dans le dégout au réveil mais... A l'instant, il n'y avait que la rage. Il vit la brute épaisse se ruer sur son arme et le laissât faire. Il se mit à tirer en beuglant pendant qu'Angeal volait pour esquiver, suivit par les balles... Il passât devant l'homme aux lances-flammes. Une explosion vint troubler le calme de la nuit. L'homme au lance-flamme n'était plus, sinon une carcasse de viande flambante. Le sniper avait été touché par l'onde tranchante et gisait à terre, ne tardant surement pas à mourir de ses blessures. N'en restait plus qu'un qui voulait abattre le chef du Sanctum dans un souffle de flamme. Haut dans les airs, il s'envolât haut dans les airs. Et atterrit lourdement sur son ennemi, l'épée sur lui... Le leurre était capturé à leur qu'il était.

    Il ne restait plus qu'à rentré et... Assumer son échec.

_______________________________

Fiche de compétence
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Mar 1 Mai 2012 - 23:57
    Mission accomplie...

    Hurum...

    Xaldin tousse

    Restez calme, surtout n'ayez pas peur, je ne vous toucherai pas, je ne suis pas un voleur. déséquilibré un peu mais inoffensif, je ne vous garderai ici que quelques heures. J'ai pas l'intention d'abuser de vos charmes, ne craignez rien, regardez-moi, je suis sans armes ! Mais j'en pouvais plus de vous croiser dans la rue sans un regard comme si vous ne m'aviez pas vu ! C'est un ravissement, c'est comme un rapt...

    http://www.youtube.com/watch?v=wKElRA-TmC4

    Alors, alors...

    J'ai quelques reproches à formuler... Pour l'instant, je pense à Hunk. En fait j'ai trouvé que tu comptais un peu trop sur le fairplay d'Angeal et de Hope. Par exemple, au moment où Marianne et Tosh partent d'un côté et que Hunk et Aurore vont de l'autre...

    Bah à ce moment là, t'as Angeal qui suit Hunk, pas de chance... Puis s'en suit un long dialogue durant lequel Hunk baratine et que...
    Putain mais ^^... pourquoi Angeal et Hope s'emmerdent à parler avec Hunk alors qu'ils doivent savoir lequel des deux groupes ils doivent poursuivre... Moi sérieux, c'est moins Hope mais bon... Angeal aurait du foutre son poing dans la gueule de l'un des deux et basta... Y a urgence, merde ^^.

    Ca peut sonner comme un reproche que je fais à Angeal mais je te le fais, Hunk, puisque pour moi, Angeal et Hope ont voulu être fairplay et marcher dans le piège, en oubliant un peu d'être réaliste... Ce qui est cool et qui donne de l'intensité au rp, les pièges d'Hunk marchent... Tous. C'est ça le problème, y a pas un seul stratagème de Hunk qui plante.

    Et même si on passe outre... A la place d'Angeal ou d'Hope, sur le pont de Maléfique, très sérieusement... Soit j'aurais décidé qu'au pied du gars masqué (Aurore), il y ait un long cheveu blond qui traîne (ce qui est tout à fait probable)... Soit j'aurais fait bouger Aurore. Mince, elle est quand même consciente qu'Angeal est sa meilleure chance de s'en sortir alors qu'elle ne fasse aucun signe pour prévenir le Sanctum, c'est carrément improbable.

    Mon deuxième reproche, c'est sur le même moment et là je le fais à l'ensemble du groupe... Ca a un petit rapport avec ce que j'ai dit "Y a urgence".
    C'est à peu près le moment le plus hardcore du suspens... Et vous le passez quand même à discuter et c'est long, trop long... Toute la discussion qui rime à rien ne me dérange pas, moi ce qui m'énerve, c'est qu'elle s'éternisait, la discussion.
    C'est le point faible de votre rp, selon moi... C'est un passage trop long.

    A part ça, vous êtes excellents. Sans rire, vous trois avez géré. Dès le début, Hunk a mis l'ambiance... Il a créé une atmosphère très bonne, à laquelle Angeal et Hope ont rajouté de la tension. Le rp se déroule assez lentement, il n'y a quasiment aucun combat mais c'est une très bonne course poursuite avec tous les ingrédients : De la tension, de la précipitation, du stress, une peur intense de ne pas respecter le timing, des doutes qui font perdre de précieuses secondes, des embûches.

    En fait quand on y pense, votre rp entier est une course poursuite qui s'arrête juste pour le baratin du pont pour ensuite reprendre de plus belle. Et d'un côté l'épisode du pont apporte au moins l'avantage qu'au moment où la poursuite reprend... Woah sérieux, le stress montait ^^.

    Mais bon, j'en ai lu pas mal, des rps avec une ambiance similaire... Mais dans tous les rps d'events (on peut appeler ça un mini-event, quasiment), y avait obligatoirement un rpiste qui à un moment, faisait un rp carrément moins bon, chiant parce qu'il n'avait rien à dire.
    Ici non... ou en tout cas, si parfois ça devient moins bon, c'est parce que tous les trois avez été moins bons... Quand un rp est excellent, il est suivi d'un excellent qui est suivi d'un excellent qui est suivi d'un très bon. Une sorte de poussée réciproque, même si vous avez pris du temps (moi aussi), c'est vraiment de qualité.

    Hunk, t'es certainement celui qui a fait le plus gros, pour l'ambiance du rp... Tes rps sont froids mais on sent la tension qui monte et puis... Tu te surestimes pas trop (même si j'ai trouvé certains stratagèmes un peu trop calculés ^^. Je pense au moment où il saute du pont et que grâce à son grappin, il joint une entrée secrète... "Ca tombe bien !").

    Hope, t'as pour moi fait preuve d'une modestie juste impressionnante. Déjà en étant fairplay mais surtout parce que tu es le seul à ne pas avoir eu de combat du tout. T'aurais pu montrer la classe de ton perso en te battant jusqu'au bout mais non, t'es arrêté avant ça, tu te prends deux balles et t'es mal. J'ai juste eu un regret : que tu ne fasses pas de dernier rp de "Oh putain, je crève de mal, je perds mon sang".

    Angeal, t'as juste été trop classe dans les deux derniers rps. Et en général je vais dire, tes rps avaient beaucoup d'allure. Les moments que j'ai le moins aimés, c'était toutes ces inquiétudes à propos d'Hope que je n'ai pas trouvé très "Angeal". Non bien sûr, il est très protecteur envers les êtres qui lui sont chers... Mais il est quand même conscient qu'il peut faire confiance en ses hommes s'il les sait fort. Or, il sait qu'Hope est général et qu'il sait se débrouiller alors pour être honnête, j'aurais vu Angeal plus "J'ai confiance en toi mais vas-y doucement" plutôt que "Reste derrière moi et attache bien tes lacets."

    Ah et un grand respect pour Indrick qui a accepté de sacrifier quatre de ses hommes pour ça ^^, juste énorme.

    Les notes.

    Hunk, atroce. 49 xp, 490 munnies et 4 PS... 2 en défense, 1 en dextérité et 1 en vitesse.

    Angeal, Difficile. 45 xp, 450 munnies et 4 PS... 2 en Psychisme, 1 en force et 1 en magie (Avec 0 PS en magie et soin ++, tu soignes pas totalement deux balles dans l'épaule).

    Hope, Difficile. 45 xp, 450 munnies et 5 PS dont 1 bonus. 2 en défense, 1 en vitesse et 2 en psychisme.


_______________________________
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE RAPT DE PROSERPINE/ LE BERNIN
» Qui a crée ces monstres? Les gnbistes/ lavalas ou les deux !
» Le Cauchemard (avec Graham Tomkins)
» Le mariage au Moyen-Âge