Derniers sujets
Ce qu'on fait par AmourAujourd'hui à 13:57DeathKairi, la Clef Musicienne (En construction)Aujourd'hui à 12:30KairiBrunch en bonne sociétéAujourd'hui à 1:04Chen StormstoutCe qu’on ne fait pas, le temps le faitLun 18 Juin 2018 - 16:59DeathRecensement des Avatars (obligatoire)Dim 17 Juin 2018 - 22:44SurkeshNever Never LandDim 17 Juin 2018 - 18:35InvitéTsuki Tricky's ArtDim 17 Juin 2018 - 14:38Pamela IsleyDemande graphique?Dim 17 Juin 2018 - 0:14Daenerys TargaryenLes vertues des cercles vicieux Sam 16 Juin 2018 - 15:57SurkeshContrats - Demande de MissionSam 16 Juin 2018 - 15:45SurkeshFace contre TerreVen 15 Juin 2018 - 15:37LenoreIl y a toujours un cheminMer 13 Juin 2018 - 22:36Fabrizio ValeriField of Heroes Dim 10 Juin 2018 - 15:54InvitéRendez-vous gallantVen 8 Juin 2018 - 14:09LenoreMon cœur pour un ingénieur Ven 8 Juin 2018 - 13:46Lenore
La Gardienne des Mondes

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
0/400  (0/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 4 Sep 2011 - 20:35
  Présentation de « Ishina »

.

    Identité

      N o m  :  ///
      P r é n o m  :  Ishina
      S u r n o m  :  La Gardienne des Mondes
      Â g e  :  Pas d'âge..
      C a m p :  Errante
      M o n d e d' O r i g i n e :  Non déterminé
      R a c e  :  Je suis ce que l'on nomme un Dragon, un dragon fait de lumière .


    Descriptions
    P h y s i q u e  :
      Je me regarde à travers le miroir.. Un miroir sali par les cendres de l'acier, un miroir griffé par des lames de sang et de fer.. Un miroir dans ma chambre. Je me fixe d'abord dans les yeux, mes yeux de la couleur d'une émeraude terni par l'âge. Des mèches de cheveux viennent entraver ma vue, des mèches blondes. Toute ma chevelure est de la couleur de l'or avant d'être fondu. Ma coupe de cheveux, un chignon à l'arrière maintenu par un nœud bleu, deux longues mèches pour cacher le oreilles, de quoi recouvrir mon front, et une zone rebelle en haut du crâne. Je regarde mon visage légèrement brulé par l'entrainement du Jugement. Un visage brut, mais qui va à mon caractère.. Un soupir et mon regard se tourne vers ma tenue, elle est un peu abimée on dirait.. Un léger col au rebord doré, quelques lignes grossières de cette même couleur descendent jusqu'en bas du cou. De larges épaules que ça me donne, des épaules carrées.. Les manches sont serrées par contre, montrant que je ne suis pas une créature bien musclé. Tout ça dans un bleu marine que j'apprécie. Peut-être est-ce plutôt pris d'un saphir ? Passons.. Mes mains, mes poignets et mes bras sont protégés par une pièce d'armure que j'ai moi-même forgé, copiant sur les chevaliers de la surface. Seul différence, au niveau des bras, l'armure s'écarte comme une lance de joute pour me permettre une plus grande facilitée de mouvement. Mon dos, mon ventre, ma poitrine et même au dessus, tout cela est aussi protégé par une armure que j'ai également conçu à la force de mes bras, à la sueur de mon front. La séparation des pièces est bien visible, tout en noir. Sur la pièce la plus haute et celle qui protège ma poitrine, des symboles en bleu. Ils ont leurs signification pour moi. D'abord en haut. Les doubles traits en diagonale sont la précision, au milieu, c'est la fusion. En bas, ce qu'on pourrait qualifier de bâton de sorcier est la magie qui vit en tout êtres et encore plus bas, c'est la résistance. Quatre mots qui qualifie tout. Mais je m'égare.. Aux hanches, un morceau de tissu noir, rattaché par des lacets de la même couleur. Mes jambes sont couvertes d'une longue jupe, allant jusqu'à mes pieds. Cette jupe est un peu plus clair que le haut.. Joli contraste.. Encore une fois nées sous mon marteau, les cotés de mes jambes sont couvertes de grandes pièces métalliques, me protégeant, et placer de tel sorte à rester silencieux et sans gêner mes mouvements. Quand à mes pieds.. Je baisse le regard pour les voir, je ne porte rien.. Mais je me souviens de ces chaussures noires toutes simples.. Je relève le regard et fixe à nouveau mes yeux dans le miroir. Je pourrais rester là très longtemps..

      Spoiler:

      Puis mon reflet qui s'embrume.. Je me vois comme je suis née.. Je me vois tel que je suis, tel un dragon de lumière. Ma taille ? Toute étendue, je dois bien faire dans les six mètres. Un petit dragon oui. Un dragon ou un serpent géant ? La question se pose oui quand on remarque que je n'ai pas de pattes. Tel un reptile dénué de pattes , mon corps est divisé en deux parties. La partie supérieur d'abord, couverte d'un pelage blanc comme neige, une protection contre le froid, contre le Mal. L'autre partie, l'inférieur, celle qui ne cesse de joncher le sol, est la plus solide. Couverte de grandes écailles grises, elle est ma protection favorite. A nouveau, je fixe ma tête si fine, mes yeux reptiliens se dévient de leurs trajectoire, me faisant regarder mes deux cornes noires. Celles-ci sont allongés vers l'arrière, et ne sont nullement efficace face au danger. Je remue doucement ma queue avant de la mettre devant mon regard. Quand je réfléchis bien, on dirait un peu une main, ou alors une nageoire. Je m'en suis déjà servit pour ces deux usages alors voilà.. Combien de doigts.. voyons.. six oui, dont deux pouces opposés. Chaque doigt séparé par une membrane bleu ciel. C'est ma queue oui.

      Un bruit, un objet vient de tomber, je regarde, c'est mon épée. Je me rapproche pour la relever, et je la fixa intensément, ce cadeau de la Lumière.. Le pommeau porte une pierre ronde et bleuté, maintenue par quatre petites griffes d'or. Le manche est du même bleu que la pierre et vers la garde, un ruban encore plus clair avec encore des motifs dorés. Quand à la garde, grande, effilé, elle aussi emplit par l'or. Puis la lame, au début, le métal dorée est bien là, dans des gravures sublimes. Une petite pierre rouge, puis il n'y a plus que trois traits de lumière jusqu'à la pointe de l'arme.. Je préfère remettre simplement l'objet sur son étagère, et partir m'allonger pour réfléchir..


      Question vis-à-vis du Physique  :
      Je repense à mes combats, celle où ma seule compagne fut ma lame vengeresse. J'y mettais toute ma force pour porter cette arme à une main, portant des fois un bouclier à l'autre. Je ne suis pas une flèche, je me concentre surtout sur ma force et me défend par ma résistance physique. Dans toutes les situation, je n’hésite pas à demander de l'aide à des créatures venues d'ailleurs, venues.. peut-être de mon cœur.. cela, c'est dans ma forme humaine. En forme originelle, je me bat avec mon corps et mes fameuse invocations. Quand à ma puissance magique, je la garde pour les grandes nécessités


    C a r a c t è r e :
      Question vis-à-vis du caractère :
      Citez trois mots ou plus qui résument le caractère de votre personnage :
      -Brute
      -Persévérante
      -Bienveillante

      Je réfléchis sur moi, à ce qu'on dit de moi. On dit que je suis une femme plutôt brute. Je me questionne, est-ce parce que je ne passe pas par quatre chemins dans mes paroles. Aussi dans mes actes, la réflexion, j'essaie de m'en abstenir dans la mesure du possible. Dans mes paroles, je ne cherche pas à cacher ce que je pense, je le dis directement et je me souviens que j'ai déjà blessé des gens sans vraiment m'en rendre compte. Mentir, j'ai du mal, je l'avoue. Aussi, je m'énerve facilement je pense. Je n'ai pas vraiment de sang-froid, même si je tente de me contrôler le mieux que je peux. Après tout, un bon dragon, peu importe sa couleur ou ses pouvoirs, se doit de contrôler ces émotions, si il veut que son travail soit parfait et sans bavures. Pour ma part, c'est compliqué, quand j'ai créer mon armure, j'avais du mal à rester en place, à réfléchir constamment. Mais avec le temps, j'ai appris me diriger, même si ce « contrôle » est instable. Instable oui, la moindre faille est vite prise, rapidement, j'oublie ce calme que je tentais de garder..

      On dit que je suis du genre persévérante, faut dire que c'est bien le cas. Quand je forgeait mon armure, je souffrais déjà atrocement à cause d'un combat acharné et pourtant.. Je l'ai fait, et on dit que dans l'acier chaud s'est mélangé mon sang.. Dans le combat, peu importe ce qu'il y a y gagner, je lutterais jusqu'au bout, jusqu'à la mort si il le faut. Peu importe le but à atteindre, peu importe les conditions imposés, peu importe l'ennemi, je vaincrais ou je mourrais. Mes objectifs, je ferrais tout pour les atteindre, quitte à en perdre tout mon honneur.

      Bienveillante.. Je me pose vraiment des questions sur ce point. Est-ce parce que je n'abandonne jamais mes camarades ? Peut-être, jamais je ne les laisserais, surtout si ils sont en mauvaise posture face au danger. Est-ce aussi parce que ceux dans le besoin me font de la peine ? Certes, je ne les sors pas forcément de leur misère, mais je tente d'apporter un peu de chaleur dans leurs cœurs ternit par le malheur. Ou est-ce simplement parce que je vie surtout pour aider le Peuple ? Oui, mes crocs et mon épée se battent pour des bonnes raisons. Des fois, c'est pour moi. D'autres, pour les miens et parfois, c'est pour le Peuple qui le désire et surtout, en a besoin. A la sueur de mon front, je tente de rendre service au plus possible. Parfois, c'est par simple initiative, mais je tente de ne pas travailler pour rien. Quand au travail par la pression, je n'aime pas, personne n'aime d'ailleurs. Mais si jamais je devais créer ou même réparer sous la contrainte, mes artefacts ne seront pas de bonne qualité, seuls ceux qui le méritent auront droit à un travail acharné. Je m'égare encore..


    G r a d e . v i s é :
      Je ne vise rien.

    H i s t o i r e :


      -Ishina.. voilà des années que tu sommeille.. L'heure est venue.. Ton réveil est nécessaire.. pour l'univers tout entier.

      Un éclat de lumière, bien plus grand qu'avant.. Quelqu'un tente de m'éveiller.. Depuis combien de temps je dors dans ce cocon de lumière ? Le sommeil m'a fait perdre la notion du temps.. Peu importe, qui donc veut me faire sortir de ma prison étincelante ? Cette personne insiste, on dirait qu'on me veut vraiment. Pas le choix, je décide donc d'ouvrir les yeux. Mes yeux reptiliens, dans mon corps couleur de neige. Doucement, je me déroule, retrouvant en douceur mes mouvements premiers. Je fixe l'individu en silence. Son visage, je ne le vois pas, mais en repensant à sa voix, je me souviens de qui il s'agit. Cet homme à quand même pris de l'âge. Sans quitter mon cocon, une sphère douce et chaleureuse de lumière, je sourit à cet homme. Lui me regarde, et fut le premier à enclencher notre longue conversation :

      -Te voilà donc éveillée. Cela fait bien longtemps que tes yeux ne se sont pas ouverts et le monde..

      -a changé je sais.. Pendant mon sommeil, j'ai vu cet univers en train de changer. J'ai vu ces hommes et ces femmes se battre mais.. pourquoi ? Certains le font par envie de puissance, d'autres pour l'argent, et les derniers pour rétablir l'équilibre. Je les ais regardés vivre, s'aimer, se détester, sans être près d'eux. Et je n'ai pas à m'en plaindre.. Pourquoi m'avoir éveillé ?

      Il soupira, malgré tout ce que j'ai vu pendant ces années de calme, je ne peut pas lire dans les pensées, je ne peux pas savoir ce qu'il me veut, même si j'ai mon idée là-dessus. Il ne mit pas longtemps avant de me donner la réponse, du moins je le pensais :

      -Tu sais, cet univers sombre dans la décadence, le Mal est en train de le ronger tout doucement. Des créatures sortent de l'ombre pour s'en prendre au cœurs purs. Et ces mondes.. ces lieux de vies, souillés par les pas des conquérants, crient au secours. Toi qui est née de la Lumière, tu sais ce qui se passe, née pour être la Grande Gardienne des Mondes.

      -Tu ne répond pas à ma question. Pourquoi m'avoir éveillée ? Même pendant mon sommeil, je veille sur les Mondes comme avant. Si je me suis plongée dans le sommeil, c'est pour une bonne raison et tu le sais. Et puis, ce n'est pas comme si j'étais seule..

      Cette raison, c'était la Paix. Pendant un temps, le calme était répandu sur tout les mondes, et mes patrouilles n'avaient plus d'intérêt. Et je manquais de force, pendant des années, je défendais en silence ces lieux. Comment ? C'est simple.. Ma grande puissance de Gardienne des Mondes me permettaient de défendre les lieux, sans me faire voir, de simples interventions, qu'on croirait du hasard, viennent de moi. Enfin, j’eus ma réponse :

      -Pourquoi je t'ai éveillée ? Tout simplement, nous avons besoin de toi. Ton pouvoir serait un précieux atout pour tenter de rétablir à nouveau la Paix. Tu est née pour ça après tout, pour voir.. Le Cœur des Mondes. Tes frères sont faibles..

      -Rappelle-moi.. Que s'est-il passé la dernière fois que j'ai accepté de t'aider ? Un monde a failli être détruit, et ce par ta faute ! Heureusement, les dégâts ne sont pas visibles des habitants et visiteurs.. Quand à cette histoire de cœur, je m'en contre-fiche. Ce n'est plus mes affaires. Puis.. qui s'en soucie de cela ? Qui donc penserait même à l'existence de cette chose ?

      -Que personne n'y pense n'est pas un inconvénient. Bien au contraire, tant que ce secret reste entre nous deux, nul ne tentera de s'en prendre à ces joyaux. Bien Ishina, te rendormir n'aurait plus aucun intérêt, tu n'a pas le choix maintenant, sort de cette prison de lumière et va accomplir ta mission de Gardienne. Et au cas où tu aurais oublier, tu a trois objectifs.

      Je l'écoutais avec un rare intérêt. Pourquoi ? Parce que ma mémoire défaillit un peu, et puis, je voulais voir si nous étions toujours d'accord.

      -Tout d'abord, tu dois purifier les mondes, les débarrasser des éléments qui n'ont rien à y faire. Tes yeux t'y aideront. Après, tu dois l'ignorer mais les gardiens des mondes ne sont plus à leurs places. Retrouve-les vites et ramène-les à jamais, avant que quelqu'un ne s'en prenne à eux. Et après, tu le sais bien, veille sur cet Univers.

      Nous étions bien d'accord, mais.. Les gardiens ne sont plus à leurs places ? Par quel sacrilège ? Qu'est-ce qui à bien pu les faire se déplacer ? Je ne savais pas, mais je n'avais donc pas le choix, je devais les ramener. Le fait qu'il soit à leurs places ou non ne change rien à la vie des mondes, mais si quelqu'un venait a en vaincre un, que se soit par accident ou volontairement, les dégâts seraient catastrophique. Et je ne peux me le permettre. Un soupir, et je rampe en douceur vers l'extérieur, il fait frais d'un coup. Habitué à mon cocon de chaleur, je dois avouer que c'est étrange de retrouver l'environnement extérieur. J'inspire un bon coup, quel plaisir au fond d'emplir vraiment ces poumons d'un doux oxygène. Cet homme restait près de moi, passant une main sous mon doux pelage. Mais je me dit que rester sous cette forme est bien trop risqué.. Voilà ma première magie depuis bien longtemps, dans un éclat brulant de lumière blanche, mon corps se change pour devenir humain. C'est cette apparence que je garderais le plus possible dans les mondes, sans jamais révéler qui je suis vraiment. Une humaine à la chevelure blonde, aux yeux d'émeraudes, portant une armure, voilà ce que je suis devenue.

      Une fois l'habitude de cette apparence reprise, je me tourna vers mon interlocuteur :

      -Je m'occupe de cette tache désormais. Quand à toi, je crois que tu mérite de partir désormais. Repose à jamais.

      Un simple geste, et je lui retira la vie. Il n'était qu'une créature née pour me servir, alors désormais, je le laissais sommeiller en paix. Il le méritais, toutes ces années à veiller sur moi alors que je ne faisais que dormir au chaud. Mais avant tout chose, je devais réfléchir. Où allez d'abords ? Qui pouvait être mes alliées et qui serait mes ennemis. Faisant apparaître une cartes des mondes devant moi, je m'allonge sur le ventre tel une enfant pour regarder ces formes et me demander où aller. Reprenant dans mes souvenirs la situation, j'utilise des cailloux comme indicateurs. Des sombres pour le danger, des clairs pour les bons lieux. Le château Disney, la citée des rêves, le Jardin Radieux, tous des endroits en quels je pouvais avoir confiance. Méfiance sur le Port Royal, sur Illusiopolis surtout. Qui sait les pièges qui m'y attendent. Je me souvenais de groupes. La lumière et le Consulat semblait être de bonnes âmes, j'y veillerais. Quand à la Coalition Noire, méfiance.. Qui sait ce qu'ils voudraient faire des gardiens des mondes. Les Mercenaires, je les laissent en paix, leurs actions ne me dérangent pas. Les errants aussi, après tout, je suis des leurs. Je suis une errante éternelle. J'ai un but, et je le ferrais. Mais au fait, je ne vous ai toujours pas expliqué ce que sont vraiment les Gardiens des Mondes comme je dit.Ce sont mes frères et sœurs, tous différents, tous unique et puissants. A l'origine, il jouait mon rôle, créer des coïncidences, des hasards, pour maintenir l'équilibre. Caché dans leur tanière, nul ne vient les déranger. Même si certains prennent forme humaine pour se cacher davantage. Seuls mes yeux peuvent les retrouver parmi la foule. Je dois les retrouver. Je suis née pour ça, c'est en moi, j'ai ce pouvoir de voir ces gardiens. Quand toutes ces créatures seront ramenés à leurs place première, je pourrais retourner dans le plus profond des sommeils, attendant la prochaine apocalypse pour à nouveau rétablir l'équilibre. Mais voilà, l'heure n'est plus au repos, mais à la conquête de ces mondes. Enfin.. conquête est un bien mauvais mot, mais désormais, je dois chercher mes frères. Première destination, les terres de la lumière !

      Mais à peine suis-je sortit de mon « domaine », que déjà l'un d'eux était là. Je le regardais, son aspect fantomatique et ténébreux. Nocturne, l'éternel Cauchemar. Le premier gardien était là, en face de moi, et sa voix de spectre me saisit immédiatement :

      -Que vois-je donc ? Ne serais-ce pas notre chère Ishina ? Ta sieste a été bonne ? Trêve de plaisanteries, je suppose que tu sais ce qui se passe. On est tous perdus, même moi, je ne sais pas ce que je fais là.

      -Ne te fiche pas de moi, tu n'a pas pu arrivé là par hasard. Surtout toi... Que me veux-tu vraiment?

      -Être ton guide.. Un fantôme qui apparaît quand on a pas besoin de lui, juste pour dire des choses un peu inutiles ou alors, donner de bons conseils, mais de manière incompréhensibles. Qu'en pense-tu ? C'est chouette non ? De toute façon, que tu le veuille ou non, je te suis à la trace. A plus.

      Et il disparu. Me voilà avec un pot de colle invisible dans le dos. Je n'aime pas ça. Mais bon, cela fait déjà un Gardien de rangé. Plus qu'à trouvé les autres, et je n'étais pas au bout de mes peines. Ils peuvent être n'importe où, et qui sait si certains d’entre eux n'ont pas sombré dans les ombres. Que disais-je donc avant de tomber sur Nocturne ? Ah oui.. Direction, les terres de la Lumière.




    Les Questions
    Q u e s t i o n s  :

      1) Votre personnage est-il capable d’aimer, d’avoir une relation ? : Bien sûre
      2) Si l’esprit de votre personnage s’incarnait en un animal mythologique ou chimérique ou réel (nuances acceptées). Que serait-il ? : C'est un dragon, donc bon
      3) Qu’en est-il de la fidélité et de l’esprit de camaraderie de votre personnage ? : Elle est fidèle, et jamais ne lâchera ces alliés
      4) En vue de votre race, quand pouvez-vous dire que votre personnage a forgé une amitié. Citez quelques unes de vos relations amicales. : Elle n'a jamais eu d'amis.
      5) Quelle est la devise de votre personnage ? S'il y en a plusieurs, donnez les toutes. : « Le cœur de chacun, n'est pas forcément dans la poitrine.. »
      6) Vis à vis de votre façon d'écrire, quels sont vos points fort et points faibles? Voir Kestsurui
      7) Pourquoi incarner ce personnage ? : Une idée qui m'est venue comme ça, bien que je crains que mon affaire ne tienne pas debout, mais bon, autant tenter.
La lance Tourbillonnante.

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 5 Sep 2011 - 0:18
    Bonsoir bonsoir

    Alors je vais pas faire trop long.

    Il y a un problème dans ta fiche... Un problème qui malheureusement est un peu partout, il n'y a que le caractère qui est épargné.

    C'est que ça sonne un peu comme faussement original.

    Exemple flagrant pour te le prouver, malheureusement le coup du miroir. En je, c'est utilisé trois fois sur cinq et c'est assez... Bah trop vu, faussement original, un petit air mystérieux avec l'aspect du miroir, monstre de potentiel très poétique. Y a rien de plus poétique qu'un miroir ^^

    Et le physique est franchement de bonne qualité mais un peu flou, pas trop assez aéré... Et sans pitié, je mets ça sur le compte du paragraphe de quarante lignes, c'est quelque chose que j'apprécie vraiment pas, perso. J'aime bien quand y a beaucoup de paragraphes, quand c'est beau à regarder. Là c'est un gros tas, on perd sa ligne toutes les cinq minutes.

    Sinon, la qualité est franchement irréprochable, c'est une bonne description physique... Commandant.

    Le caractère n'a pas le défaut du physique mais il est plus court, moins complet. Et c'est dommage parce que si t'en avais dit plus, t'aurais eu un meilleur grade, y a un petit problème de quantité franchement déplorable. Néanmoins, c'est clair et c'est de bonne qualité. Capitaine.

    L'histoire a aussi ce problème du faussement original...

    Des gardiens presque omniscients, qui même en dormant veillent sur les mondes... Mais ils sont tous en danger et si l'un d'eux crève, c'est la galère. Bon scénario mais malheureusement pas super original.

    Mais ça se rattrape par l'apparence originelle du gardien, un dragon, ça c'est classe ^^.

    Et sinon l'histoire a ce problème du faussement original mais reste très bien, très concise, très classe aussi, dirais-je. Bah ça a une atmosphère vachement cool.

    Le dialogue est vraiment sympa.

    Pour moi, un autre petit souci : J'ai trouvé ton histoire très bien adapté à Final Fantasy... Mais pas à Kingdom Hearts. On ressent pas du tout l'ambiance Kingdom Hearts ^^ mais bien celle de Final Fantasy, plus sérieuse, plus lourde en conséquence... Plus sombre.

    Seigneur pour l'Histoire.

    Ca te fait un grade de Commandant.

    Fiche validée et toutes conneries du style.



_______________________________
messages
membres