Derniers sujets
» Pensées rationnelles
par Cissneï Aujourd'hui à 1:03

» Un soir, une fête, une femme, un homme
par Arthur Rainbow Hier à 22:11

» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Hier à 20:01

» Les Orphelins
par Septimus Hier à 19:06

» Changer de tête
par Pamela Isley Hier à 18:15

» La nature a horreur du vide
par Lenore Hier à 12:00

» Les sans-coeurs aussi ont le droit de se marrer
par Lenore Hier à 9:37

» Le glorieux et puissant être mystérieux !
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 23:31

» De retour au bercail...
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 22:20

» Lessive à Port Royal
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 17:55

» Tatanes et coups de lattes!
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 16:53

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 16:06

» Envie de me connaitre ? Il y a un peu de lecture - Fiche d'identité A. Underwood
par Abigail Underwood Lun 18 Sep 2017 - 14:31

» Achetez mon vaisseau, il est beau mon vaisseau !
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 14:25

» L'enthousiasme éternel
par Death Lun 18 Sep 2017 - 12:26


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Voulant devenir plus grand qu'un Dieu, il était devenu plus petit qu'un homme
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 36
Age : 25
Date d'inscription : 04/06/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
120/400  (120/400)
Mer 3 Aoû 2011 - 1:20
Voulant devenir plus grand qu'un Dieu, il était devenu plus petit qu'un homme.


    Ganondorf était encore dans sa chambre dans le château, il se préparait pour sa mission. Ce qui le perturbait le plus à cet instant c'est qu'il n'avait jamais affronté de sans-coeur. De son époque, ces créatures n'existaient pas mais c'était un nouveau challenge. Ce qui l'intéressait le plus en réalité, c'était qu'il avait découvert quelque chose en entrant au Sanctum. Le Kingdom Hearts, de ce qu'il avait entendu, ce royaume pouvait conférer d'immenses pouvoirs à celui qui le découvre. C'était en quelque sorte ce que conférait la triforce et Ganon comptait bien le trouver et en faire profiter son peuple. Même si celui-ci semble avoir été décimé, le pouvoir du Kingdom Hearts pourrait sans doute permettre de corriger le tir. Mais avant ça, il devait bien trouver les deux autres fragments les la triforces. Il semblerait que bon nombre d'hommes soit à la recherche du pouvoir et il fallait être le plus fort pour l'acquérir. Tout puissance s'acquière avant tout par de l'entrainement et seulement rêver d'une chose lointaine ne change rien. Voilà pourquoi l'homme du désert pris son épée et son bouclier avant de partir.

    Lorsque Ganondorf est arrivé dehors, il pouvait voir les hommes que lui avait confié le Primarque. Tous des pratiquants ou moins, cela l'exaspérait grandement mais c'était toujours ça. D'ailleurs, le Gerudo ne se considérait pas comme un Archevêque mais bien comme un Commandant. Il faut avouer que ce n'était pas un religieux mais un soldat n'ayant pas adhéré aux Eternels comme tous les autres. Peut-être qu'un jour cela changera mais pour le moment, Ganon était un guerrier. Il avait même abandonné son nom de règne Mandrag Ganon depuis qu'il avait été séparé de son peuple. Il n'essaya même pas de leur adresser la parole, ils avaient déjà été mis au courant de la mission, il fallait juste qu'ils suivent. Le voyage aurait été bien plus rapide à dos de cheval mais c'était quelque chose qui manquait ici, une des envies du Forgeur de la Force était d'en trouver un et de l'apprivoiser si celui-ci est sauvage. Seulement le temps manquait, les monstre se dirigeait vers un village à défendre. C'est là que l'armure de Ganondorf devient un véritable fardeau avec son poids non négligeable mais sans défense digne de ce nom, il est facile de mourir. C'était quelque chose qu'il ne comprenait pas, comme peut-on aller se battre avec de simples vêtements? Loin de lui l'idée de changer les habitudes des autres mais c'était stupide.

    Pour aller plus vite, il décida de couper par une forêt plutôt que de suivre le sentier menant au petit village. L'ambiance n'était pas au rendez-vous, aucun des soldats n'osait parler et Ganondorf n'essayait même pas. Il réfléchissait déjà à la stratégie à adopter face aux sans-coeurs. Bien qu'il n'en ait jamais affronté, il s'était renseigné avant de partir, ça n'allait pas être simple. Aucun barrière ne peut stopper les ombres et les crypto-ombres pour la simple raisons qu'ils se fondent dans le sol pour aller où il désirent. Après, rien ne disait que d'autres types de sans-coeurs n'allait pas être là. Établir un plan sans avoir connaissance de l'ensemble des données était un véritable calvaire. Ce n'était pas aussi simple que de s'attaquer à des hommes dont on sait tout ou presque. Surtout, il voulait se racheter de ses erreurs passées quand il agissait sans réfléchir. Voulant devenir plus puissant qu'un Dieu, il était devenu plus petit qu'un homme.

    Après quelques heures de marches à travers les arbres, tous purent apercevoir un immense champ avec une dizaines de maisons autour. Avec un seul bâtiment riche, aucun doute c'était ce que lui avait décris Angeal. Ganondorf regarda derrière-lui et d'un signe de la tête il fit comprendre qu'il fallait toujours le suivre. Un homme les attendait déjà et celui-ci semblait bien effrayé quant à la menace qui planait sur son village. C'était une chose tout à fait normale, il n'y avait que des fermiers ici et pas la moindre arme à part peut-être des fourches. Trouver moins maniable comme arme, il ne devait pas y en avoir des masses. Ganondorf posa sa main gauche sur l'épaule de celui qui sembalit être le maire. Ce dernier remettait en place ses lunettes attendant de savoir ce que le Gerudo allait lui dire.

    -Ne vous inquiétez pas monsieur, cela sera réglé dans peu de temps. Dites à tout le monde de rentrer dans leur maison et faites de même.

    Tous sans exception acceptèrent la demande du Commandant et après ceci le calme s'installa. Seul le vent et le bruits des armures en mouvements brisaient le silence presque dérangeant. Ganondorf se retourna une fois encore vers les soldats mais cette fois pour leur parler.

    -Nous allons nous séparer pour voir plus facilement la menace; J'en veux un ici, un autre là-bas, un dernier vers le champ et deux pour protéger les habitations. Prévenez les autres lorsque vous voyez les sans-coeurs arriver et ne vous mettez pas en danger inutilement, seulement quand c'est pour sauver un villageois.

    Tout était dit, rien à ajouter en ce qui concerne les ordres. Il ne restait plus qu'à être patient et attentif désormais. Ganondorf était entre le champ et la forêt, l'endroit le moins facile tant la vue est polluée par les arbres. On y voyait rien avec l'ombre des branches, des feuilles et tout ce qu'il y avait. Ce n'était pas de l'angoisse que ressentais le Commandant mais plus de l'appréhension. La meilleure arme que possédait Ganondorf contre eux était véritablement son épée de lumière mais l'utiliser l'affaiblissait lui aussi. C'était une arme à double tranchant qu'il utilise avec parcimonie. Une chose était certaine, il n'hésiterait pas à la manier face à ceux qui l'ont blessé avec, histoire de rendre la pareille. Mais ce n'était pas le moment de penser à une vengeance, il y avait des personnes à protéger et la moindre perte ne sera pas tolérée.

    Un cri retentissait dans les airs derrière Ganondorf. Il se retourna alors, voyant un des hommes du Sanctum signaler la présence des monstres. Sans attendre il siffla pour dire aux autres de le rejoindre et il fit la même chose. Ils pouvaient voire une énorme masse ténébreuse se propager vers eux. Impossible de dire combien ils étaient mais à seulement six, cela allait être difficile. Tous sortir alors leurs armes sauf le Gerudo qui ne pris même pas son bouclier en main. Il n'avait pas envie d'utiliser de suite sa lame et un bouclier seul c'est peu utile pour se battre. Il allait d'abord tester ses limites, il avait tout perdu en étant enfermé pour des siècles. Le Forgeur de la Force s'avança donc vers les ombres sans chercher à savoir s'il était suivit ou non. Sa démarche était sûre, pas la moindre peur ne pouvait être lue dans ses yeux.

    Alors que la première créature était à sa portée, il s'est rendu compte que c'était la race la plus faible. De simples ombres mais leur force résidait dans leur nombre colossal. Ganondorf frappa le plus proche monstre à sa portée l'envoyant s'écraser plus loin. Ils n'étaient vraisemblablement peu puissants mais le Commandant était déjà encerclé. Il se fit attaquer par trois monstres à la fois. Le premier fut rejeté d'un simple coup de pied tandis que le deuxième s'attaquait au mollet et le dernier au visage du guerrier. Ces bêtes assoiffées de pouvoir avaient peut-être un air ridicule mais elles n'en étaient pas moins forte, la douleur se faisait grandement sentir. Ganondorf tentait tant bien que mal de tous les rejeter avec l'aide des cinq autres mais tout ne se passait pas comme prévu. Non, ce n'était pas le fait que des sans-coeur attaquent les maisons. Non, le problème venait directement des troupes avec les plus jeune qui était tétanisé. Cet homme était effrayé au point de venir et de ne plus savoir tenir son arme.

    Ganondorf n'était pas du genre à laisser ses camarades de mission en péril d'autant plus que les pertes n'étaient pas tolérées. En plus de sauver les villageois, il devait protéger ses propres hommes. C'était le genre de mission qui même si la difficulté de base n'était pas énorme, restait très ardue. L'homme qui avait vomi était incontrôlable, impossible de lui faire entendre raison. Le commandant dû le prendre sur ses épaules comme un énorme sac de farine n'ayant alors qu'une seule main pour se battre. S'il voulait en finir assez vite, il était forcé d'user de son arme, rien que d'y penser et ses poils s'hérissaient. Il saisit alors le manche et il reçu une décharge de douleur parcourant tout son bras le faisant presque poser genou à terre. Mais alors qu'il ne restait plus qu'une dizaine d'ombre, Ganondorf les trancha par de multiples coups. Il était essoufflé mais pour lui ce n'était pas fini, il fallait encore rentrer tout en portant un soldat sur ses épaules.

    -Vous avez fais du bon travail mais ce n'est pas fini, on ne se reposera pas avant d'être rentrés. Les vainqueur ne se montre pas faible sur le champ de bataille même après une journée difficile.

    Même si parfois il parlait peu, Ganondorf cherchait toujours le moyen de motiver ses hommes. Certes, cela ne marche pas toujours mais pour de bons soldats, ces mots ne sont jamais vides de sens. Avant de partir de nouveau par la forêt, Ganon est allé voir le maire pour lui prévenir que tout danger était écarté. C'était ainsi que s'achevait sa première mission pour le compte du Sanctum.


Dernière édition par Ganondorf Dragmire le Jeu 4 Aoû 2011 - 17:55, édité 1 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 26
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Jeu 4 Aoû 2011 - 17:24
Bonne mission. J'ai aimé le fait que Ganondorf ne connaisse rien des sans-cœurs et apprenne sur le tas et il y a de bonne idée. Un peu bâclé sur la fin, c'est sur. Ton style est pas extraordinaire mais il se lit tout seul et reste sympa à lire.

...

Dur de s'occuper d'un branleur hein ?

35 points d'expérience + 350 munnies + 4 PS (2 Def, 2 Force, non je me fait pas chier !)

_______________________________

Fiche de compétence
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voulant devenir plus grand qu'un Dieu, il était devenu plus petit qu'un homme
» Marc Bazin ne prend pas à la légère les allégations Jared
» WIN ? « Dieu aima les oiseaux et inventa les arbres. L'homme aima les oiseaux et inventa les cages. »
» [Sujet 49]Antoine Griezmann peut-il devenir un grand ?
» Finnick Elhagarden - "Tommy va devenir un grand homme vous savez."