Derniers sujets
» Contrats - Demande de Mission
par Surkesh Hier à 23:02

» Tour du Propriétaire
par Surkesh Hier à 22:58

» Chasse aux corsaires
par Surkesh Hier à 19:00

» ...comme si c'était hier !
par Surkesh Hier à 17:46

» Le savoir c'est le pouvoir
par Narantuyaa Hier à 3:51

» Mille Épines
par Death Lun 11 Déc 2017 - 18:27

» Cachons tout ça
par Milla Maxwell Lun 11 Déc 2017 - 11:08

» Tombent les masques
par Maître Aqua Dim 10 Déc 2017 - 0:41

» Fiche Technique: Waltz
par Waltz Sam 9 Déc 2017 - 17:52

» Au coeur du Vide
par Rufus Shinra Sam 9 Déc 2017 - 17:29

» La vertu des brutes
par Rufus Shinra Sam 9 Déc 2017 - 16:56

» Camanaich et Entraînement de combat et agilité
par Kestia Sam 9 Déc 2017 - 9:47

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Ven 8 Déc 2017 - 21:12

» Attaque Nocturne
par Chen Stormstout Ven 8 Déc 2017 - 15:16

» Waltz, Le Valseur [terminée]
par Chen Stormstout Jeu 7 Déc 2017 - 17:09


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Léon, l'homme à la gunblade. [Terminée]
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 21
Localisation : Ma môman veut pas que je le dise aux inconnus
Date d'inscription : 28/07/2011
Mar 2 Aoû 2011 - 21:56

Présentation de « Votre Nom »

.

    Identité

      N o m : Leonheart
      P r é n o m : Son vrai prénom est Squall, mais il porte celui de Leon, refusant de garder celui qu’il portait lorsque son monde fut prit par les sans-cœur.
      S u r n o m : Homme au cœur de Lion
      Â g e : 30 ans. Il les fait pas.
      C a m p : Lumière
      M o n d e d' O r i g i n e : Jardin Radieux
      R a c e : Humain

    Descriptions
    P h y s i q u e :
      Léon est un jeune homme avec un physique plaisant à regarder, vous ne pouvez le nier, il est vraiment beau gosse. Le charisme naturel qui émane de cet homme est à couper le souffle et peu de personnes en ont un égalant le sien. Trêve de bavardages et entrons plus dans le vif du sujet. Squall mesure une taille assez grande, un mètre nonante, voir peut-être nonante-cinq, et ne doit pas peser plus d’une septantaine de kilos. La couleur de sa peau est légèrement bronzé, lui donnant une certaine attraction supplémentaire et au niveau de sa musculature, elle est assez développé pour que ses bras soit légèrement plus volumineux que normalement. Son visage est orné d’une cicatrice pile entre les deux yeux, sans doute l’a-t-il reçu lors d’une attaque des sans-cœurs. Parlons maintenant un peu plus de ses cheveux. Ils sont mi-longs, arrivant un petit peu plus haut que ses épaules, sa coiffure ressemble en partie à une crinière de lion et cette dernière est de couleur brune assez clair, près du châtain. Au niveau de ses yeux, ils sont d’une magnifique couleur bleutée et aussi profond que l’océan, rien que ça.

      Son niveau vestimentaire pourrait se définir avec un seul mot, mais bon, c’est toujours mieux de faire plus qu’un unique mot que je vais tout de même citer : cuir. Sa tenue est essentiellement composé de vêtements en cuir noir Pour commencer, la partie supérieure de son corps est prise dans un T-shirt blanc lui-même prit dans une petite veste de cuir noir où une insigne rouge sang représentant une tête de lion sur le dessous d’une croix est gravé. Dans le dos de cette veste est aussi représenté des petites ailes blanches. Léon porte 3 bracelets en cuir brun sur son avant bras gauche et des gants de cuir noir enveloppe ses mains. Ensuite, la partie inférieure de son corps est plongé dans un pantalon noir où sur le côté de chaque jambe se trouve une tirette très vaguement remonté. Au niveau de la taille, une ceinture noire tient son pantalon pour éviter qu’il tombe et trois ceintures de plus sont accrochées, partant dans plusieurs directions. Quant à ses pieds, ils se trouvent dans des chaussures noires. Un dernier détail est sa chaine qui représente le même symbole que celui se trouvant sur les épaules de sa veste.

      Question vis-à-vis du Physique :
      Léon est combattant assez polyvalent plus axé sur le combat rapproché que sur le combat à distance. Dans les deux cas, sa gunblade est adapté et est très efficace. Il use aussi de boules de feu, bien que cela reste plus rare. Assez rapide et puissant, il arrive à contrer et répliquer avec une certaine aisance. Son plus grand atout reste quand il combine son pouvoir à la lame de son arme, augmentant de manière drastique la taille, la largeur de l’arme et son potentiel de pouvoir. La majorité de ses attaques sont des techniques explosives pouvant couvrir un bon périmètre. Je crois que c’est à peu près tout.


    C a r a c t è r e :
      Question vis-à-vis du caractère :
      Calme, froid, fidèle.

      Ce combattant est vraiment quelqu’un de dur à cerner, mais quand on le connait bien, on se rend compte qu’il n’est pas comme son air le fait croire. Les premiers abords laissent penser qu’il est froid et peu amical, ce qui est vrai si c’est votre ennemi où s’il ignore de quel côté vous vous situez, préférant rester sur ses gardes que de tomber bêtement dans la gueule du loup. La fine-lame arrive aussi à sortir des répliques que la personne peut considérer comme blessante, mais au fond, c’est peut-être la chose voulue.

      Que vous soyez son allié ou son adversaire, vous remarquerez de suite le calme exubérant de ce combattant est présent pour ainsi dire partout, aussi bien dans des situations paisibles que sur un champ de batailles. Le calme de Léon met ses amis en confiance et, souvent, ses ennemis rapidement en colère lorsqu’il arrive à ne pas s’énerver et ne pas être perturber par une insulte ou autre chose. Ayant été un leader pendant de nombreuses années ne rend pas étonnant cette faculté a maitrisé son énergie et ses sentiments.

      Le dernier point important est la fidélité qu’il a avec ses amis ou bien les gens qu’il va protéger. Peu de personnes sont capables de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour aider leurs amis et vaincre une armée de sans-cœur pour aider quelqu’un serait parfaitement dans ses cordes. La preuve en ait lors de son boulot à la Ville de Traverse, il n’hésita pas à aider les réfugiés à trouver un logement dés leur arrivé, Pinnochio et Geppetto étant le meilleur exemple. En résumé, Léon adopte deux attitudes bien distinctes par rapport à qui vous êtes pour lui. Calme et froid comme la glace si c’est votre ennemi. Toujours calme et gentil si vous êtes son ami ou une personne dans le besoin.


    G r a d e . v i s é :
      Je ne vise pas de grade particulier, je laisse les jugeurs de fiche jugés (Pléonasme, désolé).

    H i s t o i r e :
      L’histoire de Léon débute il y a 30 ans, dans le magnifique monde connu sous le nom de Jardin Radieux. Son père, Laguna Loire, était un soldat bien qu’il était fort flemmard sur les bords et n’avait pas le moindre sens de l’orientation. À cette époque, Léon portait encore son nom d’origine, Squall Leonheart. Les années passèrent tranquillement, sans incident majeur ou même mineur, jusqu’au jour où son père ramena une petite fille chez lui, une petite fille qui marqua un point d’honneur dans la vie du garçon, Linoa.

      Cette petite fille avait été sauvé in extremis d’Adel, une sorte de sorcier ou sorcière, un hermaphrodite en fait. Le père du garçon lui fit rencontrer, Laguna tenait absolument à ce qu’il se rencontre, et un lien se tissa entre eux. Le garçon s’entendait très bien avec Linoa ainsi que d’autres personnes du Jardin Radieux comme Aérith, Tifa ou même Cloud. Le temps allaient tranquillement et les années passèrent jusqu’au jour où cela se produisit, la prise du monde était imminente, le raid de Maléfique et des sans-cœur était lancé.

      Le jeune homme, aidé de tous les combattants, magiciens et autres personnes apte à se battre, tenta de repousser l’assaut des ténèbres sur son monde, sans jamais faiblir. Le combat fut rude et très long, c’était semblable à un champ de batailles, mais l’un des deux camps avaient des soldats en masse qui ne cessait pas de venir pour grossir leurs rangs. Dans cette bataille, Squall confia sa bague à Linoa avant de retourner se battre lors d’un ultime assaut ressemblant plus à un kamikaze qu’autre chose. Il finit par battre en retrait, ignorant où se trouvait Liona ou même son père et c’est avec l’aide de Cid, un mécano de vaisseau gummi, qu’il partit avec les réfugiés vers un monde tranquille, jusqu’à trouver la Ville de Traverse. Écœuré par la prise de son monde par les ténèbres, il décida de changer de nom et prit celui de Léon, refusant de garder son ancien nom jusqu’à ce que les sans-cœurs aient étés complètement éradiquer et que son monde soit restauré. Il créa la Résistance, en y occupant la place de leader, avec Youffie, Aérith et Cid dedans, ignorant ce qu’est devenu Cloud. Il utilisa le vaisseau gummi de Cid pour voyager à travers les mondes et récupéré les réfugiés avant que leur monde ne disparaisse. Son boulot à la Ville de Traverse consistait a éliminé les sans-cœurs présents et a trouvé des habitations pour les réfugiés. Cette gentillesse et ce dévouement pour les autres attira la sympathie du Roi Mickey qui lui parla du mystère de la clé, la Keyblade.

      9 ans plus tard, Léon avait bien changé. Plus grand, plus fort, plus charismatique. Il continuait de maintenir la Résistance avec Youffie, presque devenu une femme, Aérith, qui avait grandit elle aussi, et Cid, qui était toujours aussi aimable. Un jour, alors qu’il inspectait la Ville de Traverse, il aperçu un jeune garçon armé d’une clé de la taille d’une épée. La Keyblade avait donc choisi son maître. Il partit à la rencontre du garçon et voulu examiner cette Keyblade, chose que l’adolescent n’accepta et un combat s’engagea entre les deux combattants, se finissant sur un match nul. Youffie fit alors son apparition, profitant de l’occasion pour glisser indirectement à Léon le fait qu’il se ramollissait et maintenant, c’était clair. Pour lui, les choses étaient bien pires que ce qu’ils pouvaient imaginer, bien pires… Après avoir emmener le jeune Sora dans une chambre d’hôtel en attendant son réveil, ils se mirent à lui expliquer le rôle de la keyblade, ce qu’ils en savaient du moins. Alors qu’ils allaient rejoindre Aérith, un sans-cœur apparu, obligeant Léon et Sora à aller se battre contre les créatures présentes. Ils se séparèrent, Léon exterminant les ennemis sur son passage et Sora tentant de trouver leur chef. Le jeune manier réussit à vaincre le sans-cœur, faisant la rencontre de ceux qui allaient devenir ses compagnons de route. Le combattant à la gunblade « força » un peu la main à Sora en lui disant de partir avec eux, surtout s’il voulait retrouver ses amis. Une fois le trio partit vers d’autres mondes, le résistant en était certain, ce garçon était vraiment le meilleur choix possible.

      Quelques jours plus tard, Léon reçu la visite de Sora en expliquant la réaction de son arme en présence de serrure lumineuse. L’homme au cœur de lion lui expliqua que cette réaction était en rapport avec les cœurs des mondes que la keyblade avait le pouvoir de verrouiller, empêchant ainsi les sans-cœurs de pénétrer dedans pour y rependre les ténèbres, et ouais, rien que ça. Quelques heures après, ils se retrouvèrent dans une maison du troisième quartier étant leur « repaire » où ils parlèrent sérieusement des adversaires au quel ils étaient opposés, Maléfique et ses coéquipiers. Il en profita pour parler un peu d’Ansem, le chercheur des ténèbres en parlant de ses rapports dans lesquels il a parlé de ses expériences sur les sans-cœurs. Après avoir tout expliqué à Sora ainsi que la mission qui l’incombait de réussir pour sauver l’univers, ce dernier repartit, laissant la Ville de Traverse entre les mains de Léon et compagnie.

      Beaucoup plus tard, Sora revenu avec son amie Kairi et la lui confia, ne voulant pas qu’elle participe à ce combat dans la forteresse. Malgré l’interdiction de Sora, elle réussit à convaincre Léon et le reste d’y aller en vaisseau, même si elle devait rester à Traverse. Là-bas, les amis se firent leurs derniers au revoir, le trio inséparable pouvant ne jamais revenir de cet ultime combat face à Ansem. Avant de partir, Léon dit une ultime phrase à Sora : « Même si on ne se revoit plus, jamais on ne s’oubliera. »

      Une année passa, cette dernière fut fort chargé pour Léon et les autres, devenus membres du comité de restauration de la Forteresse Oubliée. Toute la petite bande était attelé à sa tache jusqu’au moment où, tous ensemble, ils se rappelaient tous du trio qui avait vaincu Ansem. Lors de leur retour à la forteresse, Léon emmena Sora, Donald et Dingo pour leur montrer le problème majeur qui était présent, les sans-cœurs et les similis. En parlant d’eux, ils firent leur apparition et les deux humains durent unir leurs forces afin de vaincre la menace du néant. A la fin de l’affrontement, le premier face-à-face avec l’organisation XIII était arrivé, bien qu’il ne soit que 6 au lieu de 13. Léon fit un au revoir à ses amis, sachant qu’ils allaient bientôt revenir.

      Léon avait fait la découverte du siècle, la bureau d’Ansem le Sage, le savant qui gouvernait ce monde. Il montra le laboratoire secret de ce dernier au trio qui, à cause d’une maladresse de Donald, fut emmené à l’intérieur de l’ordinateur du chercheur. Malgré ses tentavies pour les faire ressortir, rien ne fonctionna et ils finirent par sortir tous seuls, cherchant un mot de passe pour aider leur nouvel ami Tron. En retournant au bureau d’Ansem, le maitre de la clé résolu une énigme qui finit par leur donner le mot de passe. Bien sûr, ils ne réussirent pas seuls, le roi était arrivé et leur avait traduit ce qui était presque entièrement effacé sur un mur : « Door to Darkness » ou la porte des ténèbres, ne pouvant être ouverte qu’avec les 7 princesses de cœur. Pendant que le trio repartit voir Tron pour le mot de passe, Léon et le roi attendaient leur retour et une fois cela fait, ils purent partir se débarrasser des assaillants de la forteresse. L’homme à la gunblade était partit plus loin pour aider Aérith avant de foncer sur le lieu principal de la bataille se situant derrière les remparts de la ville. Il finit par se retrouver coincer avec Cloud, des sans-cœurs dans tous les coins. Après une rapide discussion de deux phrases chacun, ils se lancèrent dans la bataille contre les innombrables adversaires s’opposant à eux. En plein combat, Léon se retrouva seul, mais guère pour longtemps avec l’arrivée de Sora qui semblait remonter face à ses adversaires. Ils les éliminèrent tous et à la fin de la bataille, la menace avait été repoussé, malgré de nombreux dégâts. Le calme était revenu, mais pour combien de temps ?

      La Forteresse Oubliée avait de nouveau des ennuis et pas des moindres, le MCP, programme dirigeant le monde informatique de Tron et création d’Ansem le Sage, voulait éradiquer tout les habitants du monde avec ses sans-cœurs informatique. De plus, il avait complètement chamboulé le système de défense qu’avait créé Cid. Léon laissa Sora et les autres intégré le monde informatique et retourna auprès de Merlin et Cid, les seuls capable de créer un débuggeur pour se débarrasser du MCP. Une fois ce dispositif complet, Léon le prit avec lui et traversa l’entièreté de la forteresse en éliminant tout les adversaires qui se trouvait devant lui. Il n’hésita pas un instant et une fois arrivé, il téléchargea la création que Tron put récupérer. Quand le MCP fut éradiqué, Tron fouilla les archives et récupéra des données très intéressantes, comprenant le vrai nom de l’endroit qui était sorti des mémoires, le Jardin Radieux. Quand Sora quitta la forteresse pour la dernière fois, le combattant fut assez content de voir que Sora avait beaucoup changé, aussi bien physiquement que mentalement, son cœur ayant prit de la puissance aussi. Quand ce dernier réussit à éliminer Xemnas et à rétablir l’ordre dans l’univers, l’homme au cœur de lion lisait une lettre où un symbole en sortit, le symbole de sa vieille amie, Linoa…

      Les années qui suivirent furent tranquille pour Léon, ce dernier étant partit en voyage à travers les mondes à la recherche de composant pour sa gunblade, cette dernière ayant la lame détruite par la faute d’un sans-cœur trop puissant. La lame étant unique, trouver les composants pour en recréer une ne serait certainement pas de la tarte. Prenant un des nombreux vaisseau de Cid, il se mit à voyager à travers les mondes, se servant uniquement de ses boules de feu et elles n’étaient guère puissantes. Toutefois, à force de s’en servir, il en obtenu une certaine maitrise et il les maniait de mieux en mieux jusqu’à finalement arriver dans un monde où des dégâts énormes avaient été porté. C’était clair, il fallait absolument qu’il réussisse à recréer son arme et sans s’en rendre compte qu’après plusieurs années qu’il réussit à la recréer et afin d’éviter qu’il refasse un tel voyage, il demanda à Merlin l’enchanteur « d’enchanter son arme » pour éviter qu’elle se brise à nouveau. A présent, Léon est bien décidé à reprendre les choses en mains et faire tout ce qu’il peut pour aider ses alliés et amis.

      [Désolé si la fin de l’histoire semble un peu bâclée, je n’avais tout simplement aucune idée de quoi écrire pour 4 ans d’absences alors le coup de la lame éclaté est une excuse minable pour expliquer cette absence. Si elle ne conviant pas aux admins, il n’y aucun soucis, je referais la fin.]


    Les Questions
    Q u e s t i o n s :

      1) Votre personnage est-il capable d’aimer, d’avoir une relation ? C’est possible, mais il a clairement du mal dans ce domaine là.
      2) Si l’esprit de votre personnage s’incarnait en un animal mythologique ou chimérique ou réel (nuances acceptées). Que serait-il ? Un lion, on peut d’ailleurs remarquer le pendentif en forme de tête de Lion au bout de sa gunblade ou même son nom de famille Leonheart (Cœur de lion).
      3) Qu’en est-il de la fidélité et de l’esprit de camaraderie de votre personnage ? Bien que froid aux premiers abords, il est d’une amitié sans faille et ferait tout pour sauver un ami dans le besoin.
      4) En vue de votre race, quand pouvez-vous dire que votre personnage a forgé une amitié. Citez quelques unes de vos relations amicales. Une véritable amitié avec lui se fait au fil du temps. Le meilleur exemple est celui de Sora où on voit que malgré le peu d’enthousiasme qu’il montre au début au sujet du jeune garçon, il devient un véritable ami et est toujours là quand on en a besoin. Il y a aussi les relations avec Aérith, Youffie, Tifa, Cid et Cloud qui sont des amis à lui depuis très longtemps et avec qui il s’entend plutôt bien.
      5) Quelle est la devise de votre personnage ? S'il y en a plusieurs, donnez les toutes. « Même si on se revoit plus, jamais on ne s’oubliera. »
      6) Vis à vis de votre façon d'écrire, quels sont vos points fort et points faibles? Je ne crois pas pouvoir juger moi-même mes points forts et mes points faibles dans ma façon d’écrire, je préfère laisser juger les autres.
      7) Pourquoi incarner ce personnage ? Ce personnage possède un grand charisme et ses passages dans les jeux Kingdom Hearts sont particulièrement intenses et marquant, aussi bien en combat que lors de discussion où il dégaine la réplique émouvante. Je ressemble à ce personnage sur beaucoup de points et donc, le jouer me parait être un bon choix.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Mer 3 Aoû 2011 - 16:31
    Bonjour Léon !!

    Je commence vite parce que...

    Et je commence par l'histoire...

    Léon ! Léon, Léon, Léon...

    En lisant ta fiche, même si elle n'était pas super longue, je me suis dit que tu feras un bon Léon alors j'espère sincèrement que tu resteras longtemps sur Kanak ! Honnêtement tu me plais, je le sens bien.

    Mais l'Histoire...

    Ah non, elle n'est pas mauvaise mais elle a quatre défauts et sans vouloir être méchant, bien au contraire... Ce sont quatre défauts énormes.

    Et je ne suis pas fan de Léon mais je crois que tous ses fans seront d'accord avec moi...

    Euh en fait... Il y a cinq défauts, finalement... Trois graves, deux pas graves, je commence par les deux derniers...

    1) La chronologie n'est pas respectée pour une chose... On ne sait pas grand chose du passé de Léon mais ce qu'on sait, c'est qu'il était enfant quand Cid les a sauvés de la destruction de leur monde... J'ai fait le calcul et dans ton histoire, il avait seize ans... Mineur certes, enfant, non... Enfin j'y crois pas en tout cas, pas venant de Kingdom Hearts qui rappelons-le fait jouer un enfant de quatorze ans...

    2) Un défaut dont tout le monde se fiche, sauf moi... Je déteste les choses qui n'ont pas de sens...

    "Dans cette bataille, Squall confia sa bague à Linoa avant de retourner se battre lors d’un ultime assaut..."

    Ma foi, pourquoi pas... "Tiens Gwenalynn, mon anneau... Pour que tu ne m'oublies pas même quand... Même quand je serai mort ! Je me battrai pour toi Gwean... Gwena... Et puis on s'en fout, je me battrai pour toi !"

    L'ennui... C'est que l'anneau, tu n'en parles ni avant, ni après... Je veux dire... Peut-être que pour un fan, cet anneau a du sens mais n'ayant pas joué à FF VIII, je me dis que Linoa s'est vraiment fait truandé pour se faire acheter pour un anneau... Qu'est-ce qu'il avait cet anneau, y avait une fête à l'intérieur, il pouvait tuer des gens ? Ou c'était la preuve d'un gage éternel d'amour entre Léon et Linoa ?

    Maintenant, les gros défauts à briser du cristal :

    3) La cicatrice de Léon... T'en parles comme si t'en savais rien "Cette cicatrice ? Boh probablement un sans-coeur..."...

    Bordel, c'est la cicatrice de Léon, pas celle de Scar, dis nous un truc cool et cohérent... Fais nous rêver !

    4)... Hum... La Gunblade que tu as magnifiquement ignoré tout au long de l'histoire. Ca m'aurait franchement pas emmerdé que tu me parles un peu de ce qui s'est passé pour l'acquisition, la rencontre, le contact, le premier baiser entre cette gunblade et Squall parce qu'elle a pas sa place dans l'histoire là. A nouveau, manque de rêves !

    5) ... Là, c'est un défaut pas mal chiant en fait... Ton histoire dans ton ensemble ne fait que décrire tout ce qu'on sait déja... Tu me parles de toutes les fois où on a vu une cinématique avec Léon et ça c'est un gros défaut...

    Tu sais honnêtement, j'aurais préféré que tu me mettes deux pages sur tout ce qu'on ne sait pas sur lui et deux paragraphes sur les cinématiques et tutti frutti parce qu'honnêtement :

    "Kingdom Hearts 1 et 2 vu par Léon !"

    Bof...

    Sinon, tu écris bien et c'est pas dégueulasse comme texte, j'ai bien aimé même si le côté "trop linéaire" m'embête un peu...

    Ah et pour les quatre ans, absolument aucuns problèmes, j'ai trouvé que tu t'en étais bien sorti parce que c'était pas facile... Et que "Il est parti visiter et chasser les sans-coeurs des mondes, j'aurais trouvé ça bof ^^" même si on voit que ton excuse a été un peu improvisée ^^.

    Léon, juste un truc... (Je te dis ça mais je t'emmerde depuis quinze minutes sur ton histoire)... N'écris pas comme un joueur de Kh 2 qui dit ce qu'il sait... Invente, rajoute des trucs, improvise. Dis toi que tu n'es plus une personne qui présente un personnage mais le personnage lui-même.

    Alors... Lieutenant

    Sinon...

    Le physique et le caractère sont du même niveau, bons, fidèles, correctes, bons, précis, pas chiants, bons... Je les ai trouvés dommagement (^^) courts. Ton style n'est franchement pas déplaisant et j'aurais voulu en lire d'avantage ^^. Les deux sont de Grade Officier.

    Et je te donne donc le grade d'Officier, Léon.

    Fiche validée et toutes conneries du style.

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude d'un homme. [PV Akared Rakash][Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Le même homme, toujours dans un bar. [Livre 1 - Terminé]
» Ision Lorindiar, l'homme sans visage [Terminé]
» L’Homme est-il un monstre ou le monstre un Homme ? [Livre II - Terminé]