Derniers sujets
» Les Orphelins
par Raiponce Aujourd'hui à 16:50

» Un soir, une fête, une femme, un homme
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 12:35

» L'enthousiasme éternel
par Agon Wiley Aujourd'hui à 4:31

» Beau gosse
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 4:06

» Hybris
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 0:24

» Rex tremendae
par Matthew March Hier à 21:55

» Reading Project
par Sauron Hier à 21:00

» Pensées rationnelles
par Cissneï Hier à 19:29

» Entremetteuse
par Arthur Rainbow Hier à 19:24

» Aux abonnés absents
par Rufus Shinra Hier à 12:02

» Changer de tête
par Pamela Isley Mar 19 Sep 2017 - 18:15

» La nature a horreur du vide
par Lenore Mar 19 Sep 2017 - 12:00

» Les sans-coeurs aussi ont le droit de se marrer
par Lenore Mar 19 Sep 2017 - 9:37

» Le glorieux et puissant être mystérieux !
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 23:31

» De retour au bercail...
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 22:20


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Il faut promener son dragon de temps en temps.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 283
Age : 26
Localisation : Grenier du Centurio
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
323/500  (323/500)
Ven 29 Juil 2011 - 4:18
    Une barque au milieu de l'océan... L'océan qui offrait aux hommes la vision d'un monde infini. Une sensation à nul autre pareille... Imaginez maintenant trois hommes qui observe ce spectacle, confiné par la petitesse d'une barque en bois. Le contraste est époustouflant, à vous faire sentir petit, minuscule... Le spectacle d'un monde infini rempli de merveilles et de trésor ! La mer vous ouvre les yeux, en fin de compte. Auron n'est pas un habitué des voyages maritimes mais du peu qu'il en a fait, ca reste quelques chose d'agréable pour lui. En comptant celle-ci, cela faisait déjà pas trois fois qu'il se rendait au cimetière des épaves, la deuxième fois en barque. Le premier voyage a été en tête à tête avec le meneur de la barque, un certain Jackam. Bavard ? Beaucoup, beaucoup trop même. Mais le mercenaire a préféré se taire et le laisser naviguer... Et quel talent, réussir à allez en barque jusqu'à l'île ayant coulé de nombreux navires, peu peuvent se vanter d'un tel exploit et malgré son flot de parole incessant, il n'y avait pas un mot sur lui, preuve d'une humilité sans borne... C'est pour ca d'ailleurs qu'il l'a laissé parler, parce qu'il méritait de parler, là où d'autre n'aurait pas put aligner trois phrases. Le deuxième était sur un navire à plusieurs mats qui a finit en lambeaux... Un voyage plus mouvementé effectué avec un équipage pirate tout sauf sympathique qui en plus a voulut l'abandonner. Cette nuit-là, Auron est passé à deux doigts de retourner là d'où il vient. Et la troisième fois, la dernière en date... Différente des autres en de nombreux points.

    Le navigateur et la barque n'avaient pas changés depuis le premier voyage... En fait, il n'y avait qu'une chose de différente, Jackam. Celui-ci était beaucoup moins bavard... Il n'a pas voulut dire pourquoi mais en même, personne ne lui a demandé. Car en face de lui, il y avait Auron, pensif, réfléchissant aux récents évènements ne s'interrompant dans sa réflexion que pour s'enfiler une gorgé d'alcool. Un nouveau coktail mis au point par Conker... Ça n'a aucun gout et c'est juste atrocement fort mais si on buvait pour le gout, ca se saurait. De toute façon... L'alcool ne lui fait plus vraiment d'effet, il y a toujours le gout brulant et un léger effet d'ivresse mais plus jamais on ne le verrait rouler sous la table... Enfin ca, c'est aussi parce qu'il n'a que rarement l'occasion de vider un tonneau assez vite pour s'écrouler. Le mercenaire et le conducteur de la barque en tête à tête...

    Et Natsu au milieu. On pourrait s'attendre à ce que Natsu soit extrêmement bruyant, qu'il hurle, se plaigne, rigole, blague mais ce serait mal le connaitre... Car le jeune mercenaire est un p'tit con haut en couleur avec un nombre de particulier assez nombreuse, dont le mal des transports que ce soit maritime, terrestre ou aérien, les transports le rendent tout simplement inutile et inefficace. Affalé perpendiculairement au milieu de la barque, la visage au-dessus de la mer pour vomir sans éclabousser le bateau. Natsu commençait d'ailleurs à rampé misérablement pour sortir de la barque, lâchant des bruits qui sonnait vaguement comme une phrase... Suppliant Auron de le laisser suivre la barque à la nage. Mais avec les courants marins, la vitesse de la barque, les prédateurs et tout un tas d'autre facteur... Laissez le draconicus suivre la barque à la nage serait une perte de temps juste colossale... Et Auron n'aime pas vraiment perdre du temps alors il empêchait Natsu de s'enfuir en posant un pied sur lui, vu son état c'était suffisant pour l'arrêter.

    Le voyage passait donc dans un silence et Auron pensait... A l'attaque sur le château de la bête. Les mercenaires ont été trop sur d'eux, trop confiant... La stratégie qu'il avait faite n'était pas bien compliqué mais aurait put l'affaire... Seul Ariez et Kuzfo aurait normalement dut être au château, avec quelques sans-cœurs en plus, rien d'autre. Mais non, il y avait Arachné, un invité surprise... L'erreur de calcul avait été d'envoyer Bell seul face à Ariez... Trop faible ou trop corruptible, allez savoir... Impossible à dire. Natsu et Bête avait affronté Arachné et d'après ce qu'ils en avaient racontés... Ce n'était pas tant un problème de puissance mais avant tout le fait que cette sorcière ait été sournoise et fourbe, là où Natsu et Bête faisaient naturellement preuve de... C'étaient avant tout des bêtes au combat et la fourberie ne leur venait jamais à l'esprit tout de suite. Quand à Auron... On pouvait dire que c'était une défaite pour le loup en quelque sorte. Après quelques jours seulement l'aurore rouge était débout. Plus en très bon état certes, mais debout... Alors que le loup, lui avait laissé les ténèbres l'envahir, son cœur avait subit une blessure qui ne guérirait jamais et son esprit avait été ébranlé... Et il aurait suffit de voir son état une fois que la transe était partit, son état à ce moment devait le même que celui du mercenaire.

    Mais le revenant refusait de considérer ca comme une victoire ou même simplement comme un match nul... C'était une défaite, une défaite écrasante et humiliante. Le contrat n'a pas été rempli, les prisonniers n'ont pas été sauver, la Coalition ne s'est pas fait botter le cul comme elle le méritait et Bell... Que se soit une trahison impuni ou un virus qui n'a pas été sauvé, ca restait impardonnable. S'en vouloir ? Et comment. La simple vu des blessures de Natsu et Bête remplissait le mercenaire d'une rage sans limite, d'une fureur comme jamais il n'avait connu jusqu'à alors. Il aurait dut les protéger mais n'a pas réussit. Il se souvient encore du retour au Centurio. C'était un contrat important et tout le monde était à cran. Et quand ils sont rentrés couverts de blessure, tous à l'intérieur se sont tus, espérant au fond d'eux l'espace d'un instant que ca allait être une victoire... Natsu était à moitié mort sur les épaules de la Bête. Celui-ci avançait difficilement et Auron... Et Auron... Fier, se refusant à montrer ses faiblesses marchait lentement vers le bar, pour boire... La patronne était assise sur le comptoir, à coté du tabouret que l'aurore rouge avait choisit pour s'asseoir. La patronne avait le visage caché par son chapeau de cow-boy...

    Auron... dit-elle... Sa voix laissant transparaitre pas mal de choses... De la tristesse, de l'inquiétude mais surtout de la colère... Oakley en voulait à la Coalition, logique... Mais elle en voulait aussi à Auron car c'était lui, oui c'était lui qui était le plus expérimenté et sans doute le plus fort... Non, ce jour là il n'avait pas assurer et la patronne sentait la frustration et la rage du vétéran...

    Fermes-la. Répondit-il sèchement. Savez-vous ce que cette phrase là aurait normalement provoqué ? En temps normal, Oakley aurait pointé son revolver sur la tempe d'Auron. Les deux se seraient jetées un regard froid et haineux, l'un comme l'autre n'ayant aucune once de peur dans le regard. Elle aurait dit à l'aurore rouge de ne plus jamais dire ca et lui n'aurait rien dit, disant à Oakley qu'elle ne lui faisait pas peur avec les yeux et qu'il l'envoyait se faire foutre... Ça aurait été tendu, ca aurait presque put tourner en combat mais quelques quidams auraient calmées le jeu...

    Sauf que là Auron n'était pas bien, Oakley le savait. C'est pour ca qu'elle a attendu le lendemain pour faire cette scène. Le lendemain Natsu s'est réveillé en colère, une colère noire... Il n'arrêtait pas de répéter ce que personne n'osait dire à haute voix : que le Centurio venait de se faire botter le cul. Ouais, le seul truc que Natsu voulait c'était retourner au château pour tous leur péter la gueule et il l'aurait sans doute fait mais... Il avait acquis assez d'expérience pour savoir qu'il devait devenir plus fort avant de faire quoique ce soit. Sans s'en rendre compte, la barque s'enfonce dans le sable de la plage sans plus bouger. Et à cet instant, Natsu reprend vie et sort de la barque en sautant. Auron quitte la barque et Jackam s'affaire à ses affaires de marin... Le jeune draconicus a un rythme plus rapide et l'aurore rouge est quelques pas derrière lui...

    Natsu... Quand tu sera capable de me battre... Tu pourras penser à y retourner...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chasseur Ardent
Masculin
Nombre de messages : 665
Age : 27
Localisation : Pourquoi ? tu veux te battre !!!!
Date d'inscription : 18/11/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
431/550  (431/550)
Ven 29 Juil 2011 - 13:22
Les cimetières sa n'a jamais rien de gaie ! c'est toujours vide et monotone dans se genre d'endroit. Des petits malins s'amusent souvent à lâcher des ragot ici et là afin de rendre le lieu plus croustillant en sensation comme par exemple un trésor enfouie et des gardien spectrale revenue du fond de leur sépulcre pour tourmenter les plus courageux des chasseurs de trésors ou d'aventuriers. Pourtant Natsu devait reconnaitre que ce coin était vraiment trop calme par rapport au cimetière du monde d'Halloween. La seule chose qu'on pouvait entendre ici c'était le bruit des vagues. Cela dit ça n'avait rien de dérangeant au contraire, c'était bien le seul cimetière où le jeune garçon aurait put s'adonner à faire une sieste si l'envi le lui prenait, contrairement à Halloween où on était dérangé toutes les cinq minutes par des revenants qui voulaient vous casser les pieds. Mais pour la sieste on en reparlera une autre fois, étant donné qu'il y a une assez longue distance entre l'île où il se trouvait et Port Royale !

L'île des épaves qu'on l'appelait, rien que ça ! C'était pas très recherché comme nom mais ça valait le coup d'œil.....pour ceux qui aiment les bateaux bien sur ! En tout cas il fallait reconnaitre que par bateaux on entendait pas les petites barques de pêcheurs, mais plutôt des truc dans le genre de Frégate ou de Galion....enfin des bon gros bateaux quoi !

Mais revenons en à notre histoire, Natsu avait déjà prit un peu d'avance sur Auron, son collègue, à la recherche d'un quelconque indice sur le bateau qu'ils étaient venu trouver. Manque de bol, lorsque le garçon put se hisser suffisamment haut sur un amas de rocher, il comprit à la vue de ce grande nombre de bateau échouer qu'ils risquerait de passer de longues heures à chercher. Mais le garçon réfléchissait plus aux paroles qu'Auron avait prononcé juste avant.
Le battre....C'est vrai que dernièrement le garçon s'est légèrement remit en cause à propos de sa force à protéger ses proches. L'Aurore rouge avait parfaitement ressentit l'hésitation qui rendait trouble le cœur du jeune Mercenaire, tout comme chez la Bête depuis leur retour de ce château. C'était rare pour lui, mais il lui arrivait à un moment de perdre confiance en sa force et de se laisser submerger par la peur face à un ennemi trop puissant pour lui. Il n'avait rien put faire, cette femme lui avait tendu tant de piège qu'il se demandait ce qui se serait passé si il avait été seul se jour là !

Quoi qu'il en soit, il avait gagné en maturité....un peu. Maintenant il était gonflé à bloc pour laver l'honneur des Mercenaires et foutre une belle branlée à ces salopards de la Coalition ! Et son unique obstacle pour un jour être capable de retourner se battre contre eux tenait en un mot : Auron ! Depuis toujours Natsu aspirait à se battre contre les plus fort du Centurio, d'abord pour évaluer sa puissance par rapport aux autres, et ensuite pour tous les surpasser.
Sa volonté embrasait à nouveau son âme, la rage qui faisait sa force résonnait en lui prête à exploser telle un volcan. Et c'est avec un large sourire plein de fierté et d'assurance qu'il se tourna en direction de son camarade.

- J'suis chaud bouillant ! une fois cette mission finit t'auras pas le temps de t'en rendre compte que j'taurais déjà dépassé !

Suite à ses paroles pleines de convictions, le Draconicus sauta de son perchoir et se mit rapidement à courir à la recherche d'un bateau d'on la proue possède une licorne, laissant derrière lui son compagnon qui émit un faible soupir de lassitude face à la stupidité toujours présente du garçon.....Mais au moins il avait retrouvé du poil de la bête.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 283
Age : 26
Localisation : Grenier du Centurio
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
323/500  (323/500)
Lun 1 Aoû 2011 - 19:19
    Auron marchait doucement, d’un pas lent mais lourd de mauvaises pensées. Le visage impassible, dissimulé derrière ses lunettes et son col noir. Il faut avouer que la recherche de cette fameuse corne n'était pas sa priorité et qu'il laissait le plaisir de la chasse au trésor à Natsu. Oui, tout au pire faisait-il l'effort de tourner la tête quand un bateau semblait suspect. Une ballade nocturne, caressé par le vent maritime et accompagné d'un bon cocktail spécial centurio. Le dragon avait l'air plus motivé et fouillait les bateau, cassant certains au passage. Un pas et puis un autre. Auron possède comme les vétérans de l'expérience... Et avec elle, viens l'instinct. En l'occurrence, même si le samouraï n'avait aucun pouvoir de détection et pas plus de sens aiguisés, il sentait comme un danger. Comme si quelque chose épiait le duo de mercenaire dans l'ombre...

    Non, avec son flair, Natsu l'aurait forcément sentit... N'empêche que l'aurore rouge n'aimait pas ca. Surtout dans cette île à l'aspect lugubre qui sans effrayer les mercenaires, avait son coté angoissant. Ou bien peut-être qu'il avait sentit mais n'y avait pas fait attention à cause d'un gros nombre d'odeur ? Qu'il était trop occupé ? Le flair... Auron n'en a jamais eut, pas comme le draconicus en tout cas. Difficile de savoir comment sa marche. Il s'arrête... Jette un regard sur une épave de son unique œil... Un bruit ? Un mouvement ? Non... Il reprend sa route... L'épave vole en éclat et une montagne percute violemment Auron ! Qu'est-ce que c'est bordel ?! Il n'en sait rien, mais une chose est sure, c'est du lourd... Le sol a tremblé légèrement juste avant que l'étrange créature ne le percute violemment, projetant le guerrier à une vitesse tout à fait ahurissante dans une épave, si violemment qu'il la traversât... Se faire projeter dans une épave avec tellement de force qu'il traverse celle-ci... D'accords, ca lui mettait sacrément les nerfs... Mais se faire prendre pas surprise, alors là non, ca ne pouvait pas passer... Ça avait tout d'un bélier géant, de ce qu'il en savait... Un coup de corne dans les côtes et sur le coté du bras, une corne surement aussi grande que lui... Tout en fureur, le guerrier au manteau ardent se remit sur ses pattes, difficilement.

    Il jetât un regard noir à ce qui lui apparaissait comme un Béhémot. Mais ce dernier était comme fou, il attaquait, attaquait... Rien en fait, il se contentait de fracasser les épaves... Merde, la corne ! Sans hésiter il s'est mis à sprinter vers le sans-cœur ! Et alors que celui-ci piétinait l'épave d'une épave, le mercenaire lui assena un énorme coup d'épée ! La bête se retournât par réflexe et sa corne bloqua l'arme. Putain, la corne s'est même pas fissuré. Et Natsu, il est où Natsu ? Auron forçait contre la corne qui elle-même forçait par opposition à l'épée, un duel de force plutôt équilibré bien que légèrement à l'avantage du sans-cœur...

    J'espère que Natsu fait pas de connerie... Un Béhémot... Ça va le faire.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chasseur Ardent
Masculin
Nombre de messages : 665
Age : 27
Localisation : Pourquoi ? tu veux te battre !!!!
Date d'inscription : 18/11/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
431/550  (431/550)
Lun 1 Aoû 2011 - 21:50
C'était quoi cette explosion ? Normalement y'a pas d'explosion dans un cimetière !

Non une minutes...Ce n'était pas une explosion ! on aurait plutôt dit qu'il y avait de la bagarre plusieurs mètres derrières le Draconicus. Mais c'était étrange, si il y avait du grabuge cela voudrait dire que les deux Mercenaires n'étaient pas seuls sur cette île. Pour Natsu n'avait pas sentit la moindre odeur depuis qu'ils étaient arrivé a moins que.....Et merde ! les embruns marins venaient du dos du jeune garçon ! ça l'avait empêcher de sentir la présence des fauteurs de troubles...Non ce n'était pas uniquement la raison. Son odorat était aussi développé que celui de la Bête ! si quelque chose s'était trouvé dans un certains périmètre il l'aurait quand même remarquer, que le vent soit avec ou contre lui.

Ça n'était pas là à l'origine, mais c'est arrivé peu après le passage du jeune Mercenaire. La seule réponse, c'est qu'il devait s'agir de sans-cœur ou de similis. C'est saloperies sont capable d'apparaitre et de disparaitre de monde en monde sans prévoir à l'avance où elles débarqueront. Et vu le grabuge que cela produisait, c'est qu'il devait y avoir un bon paquet de ces saletés. Bon pas le temps pour réfléchir d'avantage, la priorité c'était d'aller éclater ces microbes et de reprendre les recherches du bateau.

Le jeune garçon commença sans tarder à se précipiter en direction de là où se trouver le grabuge, mais quelque chose l'interpella après qu'il ait franchit les trois premiers bateaux ! De nouvelles odeurs venaient de lui chatouiller le nez un peu partout autour de lui.
Stoppant alors sa course, Natsu scruta les alentours et put enfin confirmer à quel genre d'ennemis lui et Auron semblaient avoir affaire : des sans-cœur ! les face de punching-ball les plus détestable de tout l'univers. Et ils étaient pas venus en petit nombre comme le laissé présager le bordel qu'il y avait plusieurs mètres plus loin. une trentaine d'ombre, une dizaine de soldats noir et quelques sans-cœur volant rien que ça ! Ben mon vieux, on se demande bien pourquoi il y en à autant en un seul endroit....enfin quelqu'un de normal ce poserait la question mais Natsu lui préférait entrer dans le vif du sujet tout de suite.

- Cassez vous d'mon chemin ! Vociféra le garçon en abattant des ailes de flammes sur son passage alors qu'il reprenait sa course furieuse. Fracassant le un navire et les 2-3 sans-cœur qui y avaient élus domicile.

Mais rapidement, les ombres se mirent à se mouvoir dans les bateaux et se déplacèrent rapidement dans le sol jusqu'à totalement encercler leur cible, suivit de prés par les soldats noirs. Pendant ce temps, les monstres volants tournaient sans cesse autour du garçon et virevoltaient de temps à autre pour le percuter sauvagement et ainsi de le ralentir.
Natsu put en éviter quelques uns à l'aide de pirouette, roulades et autres acrobaties digne d'un funambule échappés d'un cirque, en frapper d'autres qui rencontrèrent le plancher des vaches violemment avant de disparaitre dans un nuages de fumée noire, mais les autres parvinrent finalement à le blesser et s'unirent même pour chacun agripper à un membre avant de l'envoyer haut dans les airs. Manque de bol pour eux, le Corps à Corps avec Natsu est plutôt prohibé ! Le garçon ne perdit pas un instant en s'embrasant entièrement, calcinant au passage les malheureux sans-cœur qui n'avaient pas eu le temps de relâcher leur proie.

Lors de sa chute, Natsu projeta un rayon ardent de sa main d'un puissance suffisante pour ralentir sa descente, et une fois à terre, il eu juste le temps d'exécuté une vrille sur le coté avant de ne se faire arracher une jambe d'un coup de griffe. Seule une profonde entaille resta de l'attaque du garde noir qui redoubla d'effort pour s'acharner sur le Draconicus, tous comme tous les autres sans-coeur qui l'encerclaient.
Voyant la situation pendant sa pirouette, Natsu préféra se re-stabiliser sur le sol en s'accroupissant et exécuta une rotation sur lui-même en enflammant méchamment sa jambe, créant ainsi une longue queux de flamme qui balaya les ennemis alentours les plus lent. Les autres avaient réussit à sauter en l'air mais Natsu les attendais ! Le garçon concentra sa force dans les muscles de ses bras et la coupla avec une petite impulsion de flamme qui le fit dégringoler dans les airs à son tour, la jambe toujours en feu ! Puis il effectua une nouvelle impulsion de flamme de ses main tout en embrasant sa seconde jambe. Il utilisa ensuite sa souplesse naturelle afin d'exécuté de nombreuses vrilles pour carboniser quelques un des sans-cœur les moins souples, balayant derechef d'autre monstres volant. Et pour couronner le tout, il gonfla ses joue en visant le sol et poussa un violent rugissement.

- KARYUU NO...HOKKO !

Chose qui renforça la puissance destructrice de son souffle et balaya au passage les quelques adversaires encore présent en plus de laisser un vide non discutable au milieu des carcasse de navires.

Lorsqu'il atterrit, d'autre sans-cœur commençaient à arriver, mais le garçon préféra plutôt se rendre là où il avait entendu cette espèce d'explosion. Si il s'agissait de sans-coeur, seul un gros balèze pouvait faire autant de grabuge, et si jamais ils étaient plusieurs Auron risquerait d'avoir du mal à s'en dépatouiller. Natsu étant le seul pour l'instant à avoir reprit confiance en lui, Auron risquait de se faire blesser plus que d'habitude ! La défaite qu'ils avaient subit au château avait affecté non seulement leur esprit mais aussi leur morale. L'Aurore rouge risquait de ne pas être capable de se battre à 100% de ses capacités...et cela même si il le voulait. Y'avait plus qu'a espérer que Natsu se fasse des idées....sinon ça ne serait plus le "cimetière des épaves" mais le "cimetière des sans-cœur" qu'on risquerait d'appeler ce coin si jamais il arrivait un truc grave à son pote !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 283
Age : 26
Localisation : Grenier du Centurio
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
323/500  (323/500)
Lun 1 Aoû 2011 - 23:05
    Auron luttait toujours avec le Béhémot, épée contre corne. C'est que le bestiau avait une sacré force, aussi... Chacun lutait, y mettait ton son cœur et toute sa hargne ! Oui, les deux étaient à fond et lutter contre un sans-cœur de ce genre, avec la force que ca a, ca vous épuise vite un homme, même mort ! Et alors que le duel de force battait son plein, l'aurore rouge vit Natsu qui le regardait avec son air d'abruti... Son air habituel en fait. Le voir, et même si n'a duré qu'un très court instant, ca a suffit à ce que le Béhémot prenne l'avantage... Bordel ! Un violent coup de corne vers le haut ! Forcément, l'arme d'Auron et Auron lui-même ont suivit. Il tenait son arme à deux mains et maintenant, elle pointait le ciel. De par le choc, le mercenaire reculât de quelques pas et laissa tomber son arme sur le coté. Mais vous savez, le plus grand déshonneur pour un samouraï reste de lâcher son arme en plein combat... Et jamais le mercenaire ne ferait ca ! Ainsi il se ressaisit à temps, jambes fléchit, armes tenue à deux mains... Son équilibre retrouvé et le sans-cœur qui lui fonçait dessus. Natsu tentât bien de courir l'aider mais jamais il ne serait à temps et de toute façon ca n'aurait pas été utile ! Car c'est au moment où il fut à portée de sabre que notre héros revenu des enfers lui assena un coup... Et ce coup, ce ne fut pas un coup d'épée non, il eut donner ce coup comme si son arme avait été une batte de base-ball et Auron jouait le batteur, qui jouait le balle ? Le sans-cœur oui ! L'arme s'enfonce dans la bidoche ténébreuse du monstre et s'arrête, ne pouvant plus s'enfoncer plus... Mais Auron continue de forcer, il y met toute sa force et sa hargne... La lame s'enfonce de quelque centimètres mais il ne lâche rien, il force encore un peu et finalement, réussit à l'envoyer balader plus loin vers Natsu ! Mais il ne l'a pas envoyer bien loin, tout juste un rouler-bouler de trois mètres... Mais vous voyez, pour deux combattants, quand bien même ils auraient une mentalité et une stratégie complètement, s'ils sont habitués à se battre ensemble ils se comprendront et oui, Natsu a donner son plus beau coup de poing enflammée ! Et au final, nous avions un batteur, une balle et un receveur.

    Le Béhémot était dans un sale état... Mais encore en état... Et ils n'étaient pas seuls, il y en avait d'autre... Qui serait vraiment gênant... Mais bordel, d'expérience Auron le sait, un rassemblement de sans-cœurs pareil, ce n'est pas normal, il y a forcément un truc, quelque chose... Enfin, pour l'instant, Auron et Natsu étaient encerclés de sans-cœurs, dont un costaud qui même s'il était dans le coltard, ne mettrait pas longtemps à se réveiller. C'était un terrain, rempli d'épaves en tout genre... Le genre parfait pour se cacher, un terrain comme ca pour les tireurs d'élite et les assassins restent un rêves, quoique pour les tireurs, cela fait nombre endroit où les cibles pourraient se cacher. Libérant une de ses mains pour attraper sa gourde et s'enfiler une gorgée, le vétéran était détendue. Certes, il avait la tête prise par les évènements du château mais des situations comme ca, il en a déjà vécu et est même mort pendant l'une d'elles... Enfin.

    Natsu faits gaffe aux épaves, la corne dois resté intact.

    Il disait ca mais se doutait que Natsu ne l'écoutait que d'une oreille et encore, une oreille pas très attentive. Il écoute mais n'entend pas. Et puis bon, si un type est prêt à payer deux mercenaires pour allez chercher une corne... Ça veut dire que la corne vaut quelque chose et ce serait étonnant qu'elle soit fragile. Mais ne sait-on jamais ! Un sans-cœur sort du sol... Ça a vachement la forme d'une ombre en étant légèrement différent... Auron bouge légèrement la tête, par réflexe. La griffue le frôle à peine. Son épée dans la mains droite il inflige un coup violent du gauche dans le sans-cœur qui disparait une gerbe de fumée noire... Ce qui l'empêchât de voir venir... Il ne sait même pas quoi. Pas le Béhémot en tout cas, sinon il l'aurait sentit passer ! C'était plus comme un oiseau à taille vaguement humaine, un peu plus peut-être... Enfin, ca lui a fait perdre l'équilibre et reculer de plusieurs pas quand soudain, voilà qu'un soldat débarque de nulle part pour l'attaquer par son angle mort et il ne le voit que trop tard... Il ne le voit qu'après avoir sentit ses griffes s'enfoncer dans son bras ! Un revers de la mains suffit à envoyer ce soldat s'écraser contre une épave mais d'autre arrive encore...

    Des coups pleuvent du coté d'Auron. Et ce sont lui qui les donnent. Dès qu'il voit ne serait-ce que la silhouette d'un sans-cœur, il attaque d'un coup d'épée, ou renvoie du bras. Certains reviennent plus vite que d'autre, d'ailleurs. Entre les ombres et les soldats... Un cri puissant, le crie d'une bête, d'un taureau se fait entendre... Le Béhémot se réveille ! Il fonce sur la première personne qu'il voit : l'aurore rouge. C'est un taureau et il charge à toute vitesse, mais le problème... C'est qu'il ne fait pas attention pas à ses alliées et écrase ses congénères sans-cœurs comme des pâquerettes, remarques, c'est plutôt un bon point pour les mercenaires. Et sans crier garde, il saute en avant, prêt à atterrir sur Auron. Heureusement que ce machin n'est pas spécialement rapide, une roulade suffit pour l'esquiver. Le réflexe d'Auron ? Attraper sa gourde, mais il n'a pas en tête de boire, non ! Il en vide de le contenu sur le sans-cœur. Celui-ci est furieux et charge de plus belle notre samouraï... Le contenu de la gourde ne met pas de temps à se vider mais il ne reste au vétéran que son bras droit et son sabre pour bloquer le monstre. Alors certes il utilise son arme comme protection, mais il est loin de bloquer, tout juste amortit-il... Il n'a pas besoin de crier à Natsu d'attaquer, l'alcool a une odeur forte et le mercenaire la connait...

    Enfin c'est ce qu'Auron espère... Allongé sur le sol, il roule sur le coté pour esquiver de justesse de se faire écraser par l'énorme sabot du Béhémot. Saloperie...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chasseur Ardent
Masculin
Nombre de messages : 665
Age : 27
Localisation : Pourquoi ? tu veux te battre !!!!
Date d'inscription : 18/11/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
431/550  (431/550)
Mar 2 Aoû 2011 - 0:25
Alors que son collègue s'adonnait à transformer les sans-cœurs en appericube, Natsu sautait dans la mêlé en jouant des poings et des pieds, frappant tous ce qui lui tombait sous la main, carbonisant ses ennemis sans aucune retenus.
Bon bien entendu, le fait de se jeter à corps perdu dans une bagarre sa ouvre assez souvent des failles dans la garde d'un guerrier. Les guerrier noirs et les ombres parvinrent à griffer de part et d'autre le Draconicus, mais ce n'était pas cela qui allait l'arrêter ! Il préféré serrer les dents le plus possible et aboyer comme un enragé pour couvrir le déchirement de sa chair plutôt que de plaindre....c'était pas digne d'un mercenaire.

Tout à coup, un rugissement provint de la carcasse d'un navire : Le Behemot que le duo venait d'envoyer au tapis s'était relever encore plus mécontent que d'habitude et chargea furieusement les deux Mercenaire s'en faire attention à ses camarade....si les sans-cœurs avaient l'esprit de camaraderie bien sur !
Bon, la première idée qui venait au Draconicus s'est de répondre à la bestialité par la bestialité. A peine avait-il commençait à se craquer les phalanges que son regard croisa celui de son partenaire pendant un court instant...vous savez, ce genre d'instant où seul de véritable combattant sont capable de se comprendre rien qu'en se regardant dans les yeux !

Natsu afficha un fin sourire à Auron avant d'esquiver l'attaque d'une roulade tandis que l'Aurore rouge faisait de même de son cotés. Et étant donné qu'il avait été celui qui avait le plus excité ce sale bestiau à l'heure actuelle, c'est sur Auron que le Behemot chargea complétement aveuglé par la fureur. Notre jeune Mercenaire quand à lui se frayait un petit chemin entre les autres sans-cœurs afin de grimper rapidement sur la proue d'un bateau juste à cotés.
Alors qu'il était sur le point d'atteindre l'extrémité du navire, il commençait à entourer ses deux bras d'une intense énergie destructrice qui allait donner un super feu d'artifice dans pas très longtemps. Puis il bondit le plus haut possible et se mit à combiner ses deux flammes en une boule de feu super puissante.....ça risquait de vraiment piquer....en espérant qu'Auron soit assez rapide pour filer !

- KARYUU NO....KO......!

Mais au moment où il finissait d'ajuster son tir afin d'écrabouiller le monstre recouvert d'alcool hyper fort, deux sans-cœur volant arrivèrent à grande vitesse dans le dos du garçon et lui fauchèrent les deux jambes sans qu'il ne puisse tenter quoi que se soit pour les esquiver. Il faut dire aussi que son attaque lui demandait une énorme concentration.
La frappe sournoise de ses ennemis fut un véritable sucée : sans le moindre point d'appui pour se stabiliser, Natsu se mit à partir dans une vrille incontrôlée qui lui fit lâcher son énorme boule de feu dans le décors, détruisant au passage au moins deux beau galions quelques mètre plus loin. Les mouvements insensés du garçon finirent même par lui donner le tournis.

Alors que le Draconicus commençait à perdre connaissance, quatre nouveaux sans-cœur volant piquèrent du ciel en tenant chacun une extrémité d'un mât qu'ils utilisèrent pour percuter Natsu de plein fouet et l'écrasèrent méchamment sur le sol. Pour sur, ce coup là avait été particulièrement douloureux, non seulement son estomac était encore chambouler mais il avait le torse encastrer par terre et un imposant bout de bois sur lequel se tenait les sans-cœur qui s'en étaient servit. Et bien entendue, il n'allaient pas attendre que le jeune Mercenaire retrouve ses esprits !
Tandis que les ombres restante se faufilaient dans le sol en direction d'Auron, les quelques soldat noirs qui restaient se jetèrent à l'unisson sur Natsu et lui plantèrent leurs griffes acérées de part et d'autre, lui faisant arracher un hurlement de douleur auquel se mêla une gerbe de sang. Bon il faut dire que si il s'est fait tabasser comme un bleu, au moins la douleur lui avait permis de se reprendre !......Et il allait pas tarder à péter une durite !

Genre maintenant :

- GROOOOOOOOAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR

Ça c'est le hurlement d'un type qui va pas tarder à tous casser !

Alors que sa rage l'envahissait en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Natsu dégagea une telle puissance qu'il produisit une véritable colonne de flamme qui balaya tous ses adversaires en quelques secondes. Malheureusement, les blessures et la magie qu'il avait utilisée dernièrement lui tiraillaient affreusement le corps. Seule sa sauvagerie lui permettait d'oublier en partie la douleur afin de régler leur compte à ces saloperies le plus vite possible.

Depuis qu'il avait laissait Auron se débrouiller seul, celui-ci se dépatouillait comme il pouvait pour résister et aux attaques des ombres et aux ruades monstrueuse du Béhémot, mais ça risquait de pas durer longtemps !
Natsu se rua alors le plus vite possible en direction du gros machin tout en se tenant les cotes. Une fois qu'il fut à porté il exécuta une glissade rapide sur les genoux et activa son sceau élémentaire juste sous ses pieds....c'est à dire juste sous le Behemot, et concentra toute la puissance magique qui lui restait dans sa bouche ainsi que toute sa puissance physique au fond de sa gorge pour une rugissement des plus violents !

Le résultat fut au rendez-vous : Son rugissement produisit une onde de choc qui déstabilisa les ombres alentours, et qui se coupla parfaitement avec son souffle enflammé amplifié par le sceau élémentaire pour propulser haut dans les airs le corps imposant du monstre.

Il faisait maintenant à Auron de finir le travail....lui pendant se temps il allait s'évanouir un petit peu ! Son collègue le réveillera dés que le combat sera terminer.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 283
Age : 26
Localisation : Grenier du Centurio
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
323/500  (323/500)
Mar 2 Aoû 2011 - 3:23
    Le Béhémot est en l'air... Auron n'aurait jamais pensé qu'envoyer un truc pareil dans les airs serait possible et pourtant... Natsu était devenu vachement doué quand même. L'aurore rouge y était pour quelque chose car après tout, il l'avait entrainé quelque temps pour se préparer à l'attaque du château. Et ainsi, il revenait à l'aurore rouge le privilège d'achever l'adversaire... Peuh. Ça ce n'est pas un adversaire. Un adversaire c'est quelqu'un qui veut vous battre, pour une raison ou pour une autre, c'est un type capable de se faire transpercer pour se battre. Deux adversaires, ce sont deux personnes qui se battent autant avec les yeux qu'avec leur arme, un combat aussi physique que psychologique, ou il est autant question de force que de cran. C'est le genre de combat ou achever l'adversaire est un plaisir car il clôture le combat d'une belle manière mais c'est aussi autre chose... Notamment une douleur atroce de devoir achevé un adversaire si digne qu'on rêve de combattre à nouveau... Le genre de personne que Auron est prêt à épargner, pour le simple plaisir de les affronter à nouveau. Mais le Béhémot... ? Un truc littéralement, sans âme ni conscience, ni rien ? Ça c'est un boulet de démolition, rien d'autre... Parlez moi de Kuzfo, de Judith, de Natsu, de Yojimbo, d'Oakley... Ça ce sont des adversaires ! Mais ca, cette chose ténébreuses... C'est rien. Le mercenaire a préparé sa meilleure frappe contre le Béhémot... Une frappe briseuse de roche... Toute sa force concentré en un coup... Et quel coup ! Le sans-cœur disparut en un éclat de fumée ténébreuse par l'impact du coup, sans même pouvoir toucher le sol. Natsu était évanouie par terre... Dans un endroit aussi dangereux ? Non, il fallait se dépêcher avant que d'autre ne revienne. Car si un groupe de sans-coeur pareil revenait, il serait bien difficile de protéger Natsu, même si un coup de corne de Béhémot lui remettrait les idées en place, le samouraï n'était pas encore assez cruel pour ca.

    Un bon coup de pied dans les cotes du draconicus, voilà comment lui remettre les idées en places.

    Pas de temps à perdre, on continue.

    Sa voix était dure, ferme et sévère. Ce n'étais pas une question et ce n'était pas non plus quelque chose que Natsu pouvait discuter. Il eut léger sursaut et se leva, un peu énervé mais suivit Auron quand soudain... La proue de navire en forme de licorne, elle était là comme le nez au milieu de la figure. Les épaves étaient disposés de manière à formés un boulevard jusqu'à l'épave à la corne ! C'était... bizarre ouais, comme si les épaves étaient placés selon un modèle précis. Enfin, l'important c'est la corne. D'une main, l'aurore rouge l'arracha et la mit dans sa veste. Le navire s'ouvrit soudain en deux, dévoilant un escalier menant à des chemins obscures. Auron n'était pas curieux et à vrai dire, il se fichait de ce qu'il pouvait y avoir. Le seul problème étant qu'il était quasiment sur que le jeune mercenaire lui, ne s'en fichait pas et voudrait surement y allez... Mais comme si c'était normal de voir un bateau s'ouvrir en deux, Auron fit volte-face et commençât à marcher en direction de la plage.

    On s'en va.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chasseur Ardent
Masculin
Nombre de messages : 665
Age : 27
Localisation : Pourquoi ? tu veux te battre !!!!
Date d'inscription : 18/11/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
431/550  (431/550)
Mar 2 Aoû 2011 - 12:40
Bordel ! Quand Natsu pensait que cet enfoiré d'ivrogne le réveillerait, ça serait avec sympathie et camaraderie. Le même genre de camaraderie qu'on voit tout le temps dans les films après une dure bataille et dont seuls les héros s'en sortent victorieux et fière......Ben au lieu de cela il s'est coltiné une méchante taille 45 en plein dans l'estomac. Encore heureux que cela n'avait pas ouvert en profondeur l'une des plaie du garçon parce que sinon on aurait assister à une dispute comme on en voit généralement au Centurio, avec Oakley en moins bien sur !

- Enfoiré ! éructa difficilement le garçon alors qu'il se relevait péniblement. Ses muscles le tiraillaient et la dépense excessive de magie qu'il avait fait lui donnait des vertiges. Mais il y survivrait jusqu'à ce qu'ils retournent dans cette barque de la mort !

- Pas de temps à perdre, on continue ! Trancha sèchement l'Aurore rouge en se relevant pour retourner à l'origine de leur venu dans ce coin paumé : retrouver la corne de licorne !

Chose à laquelle Natsu voulut protester. C'est vrai quoi, on parle pas comme ça à un type qu'on vient de réveiller d'un coup de pied quand même ! Mais au regard assez froid et implacable d'Auron....il valait mieux faire profil bas et garder nos problèmes pour nous-même si on voulait vivre longtemps.
Soudain ! quelque chose sembla attirer l'oeil d'Auron, et lorsque Natsu suivit son regard, c'est presque bouche bée qu'il put constater que la licorne se trouvait juste là à porté de regard....Une minute, c'était pas dans ce secteur que sa grosse boule de feu s'était écraser tout à l'heure ? on voit encore quelques flamme par-ci par-là. Cela voulait donc dire qu'il était responsable sans le savoir du déblaiement des épaves pour arriver à l'heure but ! Comment que c'est trop de la balle ! Bon cela dit en passant, 1 ou 2 mètre plus a gauche et on pouvait dire adieu à la mission, et ça, le Daconicus priait pour que son collègue ne fasse pas trop attention à ce petit détail de rien du tout sinon il lui mettrait une bonne correction juste pour lui apprendre à faire plus attention à l'avenir !

Et il faut croire que non, l'Aurore rouge s'empressa malgré ses quelques blessures de s'approcher du navire et d'un mouvement rapide, précis, et puissant arracha la corne tant désirait et l'enfila dans son manteau pourpre. Soudain, le navire s'ouvra lentement en deux dans un grincement macabre, dévoilant petit à petit un long et sinistre escalier qui semblait descendre dans les tréfonds même de la terre. Le genre de truc à ficher la frousse à un marin d'eau douce ! Mais Auron avait connue l'enfer, ce genre de truc ne l'effrayait pas plus qu'un mouche. Quand à Natsu....il faut dire que vivre à Halloween pendant toute son enfance ça vous retire sans doute le neurone de la peur "des-truc-qui-filent-les-chocottes".
Quoi qu'il en soit, Le borgne n'avait rien à faire que cette légende soit vraie, il avait été payé pour ramener la corne, et il allait le faire tout de suite.

- On s'en va. Émit-il à son acolyte en faisant volte-face pour retourner sur la plage. Malheureusement, il lui sembla un instant qu'il s'était adressait à du vent. Et quand je dis du vent, je ne parle pas du blizzard qui circulent dans le crâne de notre Draconicus ! Mais plutôt de la sensation de parler dans le vent....tout seul quoi.....Il est où Natsu ???

Pas la peine de vous faire un dessin je suppose ! vous avez tous comprit que quand il y a une truc intéressant ou bizarre ou encore qui sorte de l'ordinaire....Natsu est toujours le premier à foncer tête baissée pour savoir le fin mot de cette histoire. Et étrangement, il semblait s'être remit d'une partie de ses blessure...comme par magie ! C'est sur que pour faire n'importe quoi il était le champion incontesté et incontestable de tout Port Royale. Et pendant un court instant, Auron se demanda si il devait se servir de son épée ou de la corne fraichement trouvé sur ce demeuré une fois qu'il lui aurait mit la main dessus.

Pendant ce temps, le jeune Mercenaire déambulé d'un pas un peu gauche les escaliers qui semblaient sans fin. Premier élément qui le motiva un peu plus : des torches s'embrasèrent toutes seules lorsqu'il paissait devant elles, éclairant progressivement le long parcourt. Deuxième élément : ça sentait un peu la nourriture moisie, l'alcool et la poussière. En plus, ce tunnel montrait de nombreuses irrégularité....Ce qui signifiait que cet endroit n'était pas vraiment une légende magique ou quoi que se soit d'autre, mais peut-être une cachette qu'avait construit les anciens propriétaire du bateau !
Le jeune Chasseur avait l'esprit qui s'enflammait avec toutes ces découvertes ! Lui qui était toujours amateur de mystère, d'aventure....et d'action, il était servit ! Il espérait trouver une sorte de planque au trésor, un truc qui permettrait au Centurio d'agrandir la taverne et de la rendre plus confortable....Et il pourrait aussi effacer son ardoise auprès de Oakley !

Ha ben tient ! l'escalier se termine pour laisser place à deux tunnels....Bon on va prendre celui de droite. Natsu étant droitier, si quelque chose le cherche il lui réglera son compte avec son poing gauche...Ne cherchez pas la logique vous risqueriez de devenir aussi crétin que lui. En plus c'est de se coté que provient l'odeur de nourriture ! avec un peu de chance il reste des truc mangeable.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 283
Age : 26
Localisation : Grenier du Centurio
Date d'inscription : 02/07/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
323/500  (323/500)
Dim 11 Sep 2011 - 0:09
    ...

    Bon. Natsu n'était plus là... Et il était où Natsu ? A l'intérieur, il n'avait pas résiste à l'appel de l'aventure et se jetât directement dans la gueule de l'épave. Sa curiosité et son enthousiasme lui avait donné une vitesse exceptionnelle, à tel point qu'Auron n'avait même pas eut le temps de se rendre compte ou de réagir que le jeune homme aux cheveux roses avait disparut dans les profondeurs ombreuses des escaliers. L'aurore rouge quand à lui n'avait pas envie d'entrer là-dedans. N'y voyez là aucune peur, ni appréhension. Simplement qu'au cours de sa longue vie et de tout son temps passé en étant mort, le samurai a largement eut le temps de perdre sa curiosité et d'être... Arf... Oui on peut le dire, d'être blasé. Quand on voit tous ses mercenaires plutôt jeune, avide de gloire et de richesse... Auron peut faire tâche, légèrement, comme pouvait le faire le triste Yojimbo en son temps. Pas vraiment en fait, car si c'est l'appât du gain qui défini le mercenaire... Il n'y avait pas plus mercenaire que lui... "Avait", car il ne reste de lui guère plus qu'un bon souvenir et Daigoro.

    Enfin... Ce que voulait Auron, c'était rentrer au Centurio, boire un peu dans son coin, calé comme un bibelot sur une étagère entre deux livres, tranquillement dans un calme olympien et ce malgré le tapage qu'il y pourrait y avoir, et qu'il y a tout le temps. Passé une nuit tranquille, oui. Car ce soir, il ne se sentait guère l'humeur de se battre. Bien qu'il le ferait, comme il venait de le faire en cas de besoin, il ne préférait tout simplement pas. Peut-être changerait-il d'avis si un épéiste d'exception, fort comme mille homme se présentait ! Ou peut-être pas et de toute façon, avant de le trouver celui-là... Le choix de Natsu quand au fait de visiter l'épave ne l'étonnait pas tant que ça. Lui en vouloir... Certes ca l'agaçait de ne pas pouvoir rentrer au Centurio, ca l'énervait un peu même mais non, il ne lui en voulait pas. Partit sans lui ? Impossible. Déjà, qui sait contre quoi il va avoir à faire une fois à l'intérieur ? Qui sait s'il ne lui arriverait pas quelque chose ? Ah, vu sa connerie il le mériterait bien mais jamais Auron ne voudrais qu'il lui arrive malheur... Sans compter le nombre d'emmerdes que ca lui apporterait. Et sans oubliez ça, Natsu aurait bien du mal à revenir à la nage...

    Ainsi le célèbre mercenaire au manteau rouge empruntât les escaliers. Et au moment même où le revenant posait un pied devant une torche, celle-ci s'allumait toute seule. Et oui, l'endroit puait la magie à plein nez., et pas que la magie d'ailleurs. On pouvait dire que ca puait toujours, la moisissure, la vielle pierre, le vieux bois... Ce genre de chose et en plus du reste : ca sentait l'alcool à plein nez. De l'alcool bon marché, rien qu'à l'odeur, le spécialiste qu'est Auron reconnait la basse qualité du produit... La même qu'au Centurio, mais n'allait pas répéter ca au client. Enfin... C'était la même qualité pour Auron en ce moment parce qu'il n'avait plus rien pour acheter à boire, d'où le fait qu'il soit partit chercher une corne sur la proue d'une épave. Enfin la fin des escaliers et le tunnel se transforme en dédale au moment où deux chemins s'offrent au borgne... Gauche ou droite... Et dans ce genre de moment, la réflexion est très peu utile, alors ca sera gauche, d'instinct. Il s'enfonce dans le dur et sombre tunnel. Au bout d'un moment, le corridor plutôt étroit s'élargit et on peut même voir à un certain endroit une immense statue de bronze, au visage dur, à la musculature puissante et armé d'une lourde masse de la taille d'un homme, lui aussi en bronze. Auron ne jettera qu'un simple coup d'œil masqué par ses lunettes à la stature, ne prenant pas la peine de se retourner où de l'inspecter.

    La statue se met soudain à bouger, alerter par ses sens affutés de guerrier, l'aurore rouge se retourne immédiatement, prêt à se battre mais la statue ne montre aucun signe d'agressivité. Au contraire, elle se dirige vers le mur et brise celui-ci d'un coup de masse.

    Le chemin qui suit est une impasse, c'est par là qu'il faut passer.

    La statue parle sans aucune once d'émotion, froid et dur. Aussi étrange que cela puisse paraitre, le vétéran sent qu'il peut lui faire confiance... Et s'engoufrre dans le trou pour arriver dans un endroit très animé, avec des cris de joie, des chants, de l'alcool et de la nourriture... Voyant même se profiler une touffe rose à l'horizon de ce qui semble être une taverne.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chasseur Ardent
Masculin
Nombre de messages : 665
Age : 27
Localisation : Pourquoi ? tu veux te battre !!!!
Date d'inscription : 18/11/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
431/550  (431/550)
Jeu 15 Sep 2011 - 0:15
La vache, cet endroit était sacrément grand ! Natsu marchait depuis au moins 10 bonnes minutes en chipant de temps à autre des torches suspendu à la paroi du couloir sous-terrain pour en grignoter les flammes histoire de se requinquer un peu. Mais celles-ci n'étaient décidément pas suffisante pour le remettre d'aplomb ! Bof, il avait tout de même retrouver une certaine mobilité et son corps lui faisait moins mal....Mais il restait tout de même dans un sale état.....Sale état qu'il semblait totalement ignorer pour la recherche de l'aventure. Bien qu'elle ne soit pas totalement au rendez-vous.
Non mais sans déconner, les types qu'on construit un truc pareil auraient put s'arranger pour mettre un peu plus d'ambiance mystérieuse ou super glauque ! parce que là on touchait le fond, c'était de la pure monotonie avec se couloir. Y'avait que le grignotage des flammes qui le comblait pour l'instant !

Un peu plus tard, l'odeur de nourriture fut finalement assez forte pour que le garçon en déduise sa proximité et se retrouva face à une légère porte en bois pourrie par l'humidité. Et bien entendu, c'est avec sa discrétion habituelle que le jeune Mercenaire enfonça la porte à coup de pied avec une seule idée en tête

- A bouffer !

Seulement, ce qu'il découvrit fut totalement différent de ce à quoi il s'attendait. Bon bien sur l'endroit dans lequel il venait de débarquer était la réserve de nourriture, y'avait même de la bouffe en bonne état ! Des poissons fraichement pêchés, des fruits cueillis y'a pas longtemps, de l'alcool bon marché dans pas plus de 5 tonneaux....Bref de quoi se faire un bon petit gueuleton personnel.....Si il n'y avait pas eu un groupe de 7 squelettes en train de jouer aux carte et de s'enfiler un verre de rhum....De quoi vous choquer assez méchamment ! D'ailleurs si Natsu restait parfaitement impassible face à cette situation pour la simple raison qu'il était en train de réfléchir à ce qui venait de lui tomber dessus, les squelettes eux afficher une mine vraiment surprise quand ce visiteur imprévue...L'un d'entre eux resta même figé dans la dégustation de son verre.

Au bout d'une minute, le Draconicus fut enfin éclairé à tous les étages et se mit à tirer une tronche encore plus crétine que d'habitude....Imité par les squelette qui se mirent rapidement à courir dans tous les sens avant de finalement s'armer de sabre rouillés et de menacer l'intrus.

- Qui es-tu gamin ? émit celui qui semblait être le capitaine Et comment t'es arrivés là ?

- Trop cool ! Aboya Natsu avec des étoiles plein les yeux alors qu'il empoigna comme si de rien n'était le premier squelette pour jouer avec comme une marionnette. Des vrais squelettes vivants !

Le premier réflexe des autres tas d'os fut d'attaquer le Mercenaire pour défendre leur compagnon. Mais lorsque leur sabre se brisèrent sur son dos à cause de leur état déplorable et de sa résistance, ils ne purent rien faire d'autre à part paniquer.

- On est fichu ! Notre trésor va nous être dérobé

Alors que le groupe se mit à s'agiter bruyamment, Natsu empoigna solidement le squelette qu'il triturait il y a quelques seconde et s'en servit comme maillet sur ses compagnons.

- LA FERME ! Rugit le garçon dans son mouvement destructeur

Alors que les morceaux d'os s'éparpillaient partout sur le sol, les tête des cadavres se mirent à sautiller sur elles-même avant d'emprunter le couloir de sortie

- Courage mes amis ! Fuyons !

- Oye calmos le vieux, fit Natsu en ramassant le crâne du capitaine, j'vous veux pas de mal j'suis juste là en visite ! Au fait vous auriez pas un truc à manger je meurt de faim

Suite à cette révélation pleine de franchise, les squelettes ne perdirent pas un instant à se reconstituer sous les yeux ébahit du jeune garçon avant de s'excuser platement de leur accueil. A croire qu'ils étaient aussi crédule que leur interlocuteur ! Quoi qu'il en soit, Le groupe finit par s'entendre avec le Mercenaire et le laissèrent même se servir dans leur réserve....Grosse erreur quand on connait l'appétit de Natsu ! Mais devant sa spontanéité et son engouement naturel, les pirates squelette ne purent s'empêcher de rire en la compagnie de ce jeune étranger qui s'en s'en rendre compte leur avait changer leur train de vie.

C'est donc dans une petite fête générale que le groupe se mit à rire, chanter, boire et manger sans se rendre compte qu'un nouvel arrivant venait de faire son entrée par une autre ouverture.....un drôle de type borgne avec une long manteau rouge écarlate.

- Yo Auron ! fit gaillardement Natsu en saluant son compagnons d'un signe de la main. T'as finalement retrouvé ton chemin, viens boire un coup avec...

Le garçon n'eut pas le plaisir de terminer sa phrase, car la mine que tirait l'Aurore rouge n'avait rien de sympathique.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "La vie humaine se compose de deux parties : on tue le temps, le temps vous tue." [PV]
» Ne jamais laissez le temps au temps. Il en profite.
» Il ne faut pas boire de sang.
» QUI S'AIME LAVALAS RECOLTE LA TEMPS PETE !
» Refuge (à temps plus que partiel.) de Bastien.