Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
460/550  (460/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 10 Juil 2011 - 11:06
    Illusiopolis... D'ordinaire j'évite de juger avant de connaître même lorsqu'il s'agît d'un simple monde. C'est bien vrai, à la Ville d'Halloween, c'est assez lugubre, il y fait souvent très froid mais j'aime assez ce monde. Mais Illusiopolis... Cet endroit transpirait de malveillance et était terriblement imprégné des Ténèbres. À tel point que j'en avais parfois des haut le cœur. Désagréable, c'était mon avis, tout était désagréable. Il faisait nuit mais on y voyait comme en plein jour avec les lumière des buildings. J'avais l'impression d'être déréglée et surtout d'errer vainement. C'était bien le mot car je devais chercher un simili qui, d'après les dires, veut rejoindre l'Organisation XIII. Seulement ces personnes là ne font plus du tout parler d'eux ou presque. Du moins, ils semble tous avoir déserté leur citadelle qui était si précieuse à leurs yeux. Dans ces moments là je désespère presque avant même de commencer, trouver quelqu'un qui cherche d'autres personnes qui ne mettent plus les pieds dans un monde vraiment hideux.

    À vrai dire, la seule chose que je pouvais faire pour le moment c'est aller sur les toits et chercher d'en haut. Je n'avais pas d'autre choix que d'attendre qu'il vienne de lui-même. Peut-être qu'il allait avoir peur mais s'il voulait avoir une audience avec ces monstres il fallait bien braver les interdits. Mais ce que je trouvais le plus étrange c'est qu'en une heure je n'avais encore affronté aucun sans-cœur. C'était le vide le plus total comme si j'étais vraiment seule. Même si l'époque et les circonstances n'étaient pas les mêmes ça me faisait penser à mon enfance avant de connaître Mukuro et Belphégor. Je n'aimais vraiment pas ça mais je ne pouvais décemment pas partir comme ça sur le simple fait que ça me dérange.

    Alors que je marchais sur les toits sur lesquels j'étais arrivée en volant, j'ai découvert quelque chose qui m'a forcément interpellée. Je n'étais pas la seule à savoir faire des origamis mais c'était la première fois que je voyais un pliage qui n'avait pas été fait par moi. De plus encore une fois le lieu était incongru pour cet art. J'ai regardé autour de moi lentement pour voir si je n'étais pas observée malgré moi. Rien, ce néant perpétuel commençait à me mettre de plus en plus mal à l'aise mais je ne pouvais pas y faire grand chose. J'ai donc ramasser ce qui était une grue en papier rouge.

    -Alors comme ça ce que je fais t'intéresse?

    Je fis volte face pour voir derrière moi une femme que je n'avais jamais rencontrée auparavant. Celle-ci avait de long cheveux noirs, le yeux rouge sans que ça ne paraisse trop étrange. Pour le reste elle était habillée exactement comme moi mais au lieu d'être en bleu, elle était toute vêtue d'un rouge sombre. N'aimant pas être interpelée ainsi, j'ai tout de même préféré garder mon calme et attaquer subtilement avec des mots. Sans la regarder, ne quittant pas des yeux le pliage, j'ai donc commencé à parler.

    -Ce que tu fais est loin d'être parfait.

    Si elle croyait que je m'intéressait à son « œuvre » elle se mettait clairement le doigt dans l'œil. Je n'avais pas pour habitude de rabaisser les gens mais quelque chose me disait de me méfier d'elle.

    -Oui, tu as sans doute raison, même en t'observant depuis des semaines je ne t'arrive pas encore à la cheville.

    Là, c'était à ce moment que j'ai commencer à sentir mon sang bouillonner. En plus de ça, elle me suivait depuis un bon moment déjà alors que je n'avais rien vu.

    -Qu'est-ce que tu me veux?

    -Je veux être toi, avoir toute la grandeur de ton pouvoir, je suis là parce que tu m'as appeler, parce que tu m'as créée.

    Cette femme était des plus oppressante, jamais je n'aurais pu créer une personne comme ça même en ayant les connaissances nécessaires. Je ne comprenais absolument rien, c'était comme un mauvais rêve dont on arrive pas à sortir.

    -Je... Tu divagues...

    Je perdais mes moyens, quelque chose qui ne m'arrivait qu'en de très rares cas et pourtant, cette simple personne y arrivait en me lançant une ou deux répliques.

    -Oh que non... Tu le sens que je suis une infime partie de toi.

    C'en était assez, je devais y remédier et je n'avais rien trouver d'autres qu'une attaque frontale et franche ne laissant plus aucun doute sur mes intentions. Je n'avais aucune raison valable pour opérer ainsi et c'est pourquoi je devais donner le maximum pour en finir et vite et ainsi rentrer et oublier ça. Une chose était certaine, personne ne saurait ce qui allait se passer ce soir là, près de la citadelle. J'avais opté pour des shurikens en papier, simple, efficace et aussi tranchant que si c'en était des vrais. Malheureusement, elle devait s'y attendre et elle esquiva sans grand mal sautant ensuite du toit. Sans réfléchir j'ai sauté aussi pour la rattraper. Mes feuilles de papier commencer à me pousser dans le dos pour me créer des ailes et ne pas finir broyée contre le sol. Ce qui était étonnant était que ses capacités s'approchaient grandement des miennes. Elle me lança à son tour des projectiles qui semblaient être des kunais et par la suite elle s'envola également utilisant la même technique. Seulement sa pratique n'égalait pas la mienne. Bon nombre de ses projectiles se sont dépliés lorsqu'elle les avait propulsée et ses ailes étaient incomplètes lui donnant de la difficulté pour voler. Je n'ai donc eu aucun mal à la rattraper dans les airs mais lorsque je l'ai attrapée, elle m'a recouvert avec son papier nous faisant tomber toutes les deux. L'une comme l'autre, nous nous sommes relevées prestement mais un sourire narquois s'affichait largement sur son minois. Elle commençait à disparaître dans une nuée de feuilles. Je savais qu'elle était en train de fuir et que je ne pouvais plus l'arrêter. Il y a des choses comme ça que l'on ressent alors qu'il n'y a rien qui permet de l'expliquer. J'ai hurlé toute la rage qui restait encore en moi avant qu'elle ne parte.

    -Qui es-tu!!!

    -Tu le sauras très bientôt.

    Sur ces dernières paroles elle s'évanouit pour me laisser totalement seule comme lorsque je suis arrivée. Je n'avais plus rien à faire, si je devais faire mon rapport ce serait simple, le dit simili s'est enfuit sans que je ne puisse rien y faire. Mais pour le moment je ne pensais pas à mon retour mais plutôt au moment où j'allais la revoir et ce que je ferais à cet instant. Plein de questions résonnèrent alors dans ma tête. Qui est-ce? Pourquoi moi? Qu'est-ce qui nous lie?
Brume Vengeresse

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
283/650  (283/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 10 Juil 2011 - 18:52
    Mission Accomplie.

    C'est cool ! C'est franchement bien. Les questions volent, qui est cette mystérieuse femme, que veut-elle ?

    J'ai beaucoup aimé ce rp. C'était agréable à lire, on était pris dedans.

    Donc, c'était une mission Normale.

    26 Points d'Expériences, 270 Munnies, 3 PS en Vitesses et 1 PS en Magie.
messages
membres