Derniers sujets
» Pensées rationnelles
par Rufus Shinra Aujourd'hui à 13:19

» Aux abonnés absents
par Rufus Shinra Aujourd'hui à 12:02

» Un soir, une fête, une femme, un homme
par Arthur Rainbow Hier à 22:11

» Les Orphelins
par Septimus Hier à 19:06

» Changer de tête
par Pamela Isley Hier à 18:15

» La nature a horreur du vide
par Lenore Hier à 12:00

» Les sans-coeurs aussi ont le droit de se marrer
par Lenore Hier à 9:37

» Le glorieux et puissant être mystérieux !
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 23:31

» De retour au bercail...
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 22:20

» Lessive à Port Royal
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 17:55

» Tatanes et coups de lattes!
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 16:53

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 16:06

» Envie de me connaitre ? Il y a un peu de lecture - Fiche d'identité A. Underwood
par Abigail Underwood Lun 18 Sep 2017 - 14:31

» Achetez mon vaisseau, il est beau mon vaisseau !
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 14:25

» L'enthousiasme éternel
par Death Lun 18 Sep 2017 - 12:26


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 [Mission facile] Le grand méchant loup aime-t-il les girolles ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Chasseresse
Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 21
Date d'inscription : 02/07/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
650/650  (650/650)
Sam 9 Juil 2011 - 15:36
Il y a dans la forêt des étangs un loup, immense. Le loup est aveugle mais son ouïe et son odorat sont on ne peut plus développer. Sa force est surnaturelle, sa vitesse aussi. Son pelage dégage un étrange courant électrique. Cette bête est capable de broyer la pierre avec sa mâchoire... Nous le prenions pour une menace, mais il se trouve que la bête est en effet douée de parole et est... sage. Oui, cette bête est chassé depuis des lustres. J'ai moi-même envoyé Henri s'occuper de cette créature et je n'en suis pas fier, crois-moi... Depuis elle se cache au fin fond de la forêt. Trouves-le et présente lui nos excuses, au nom du Sanctum, du royaume... Mais il ne sera pas facile à trouver et la forêt de regorge, certes peu dangereux, mais quelques erreurs d'inattention pourront te couter cher.

Demandes si nous pouvons faire quelque chose pour nous racheter... Mais ne le faits pas, ce sera pour une autre mission, pour un autre membre. Peut-être toi, mais ce sera lors d'une autre mission.



L'arnaque. Mais genre, l'arnaque, sévère, quoi. C'était précisément spécifié dans ses origines, dans son regard, qu'elle était une chasseuse. Autrement dit, elle était là pour courir après des bêtes, les assommer en tout bien tout honneur, et joyeusement les dépecer en chantonnant dans l'air ambiant. Alors pourquoi, nom d'un chien, Angeal l'avait envoyé présenter des excuses à une potentielle proie, qui plus est sacrement balèze. Moralité, en plus de la prendre pour une gourde, il espérait se débarrasser d'elle. Bien, la mentalité du Sanctum, elle allait s'en rappeler. De toute façon, elle ne pouvait pas avoir une mission sans râler. C'était automatique, limite pathologique. Ne supportant pas les rapports de hiérarchie, elle avait la manie insupportable de contester toute décision. Enfin, il fallait qu'elle soit payée à la fin du mois, après tout.


Elle sortit à grand regret de ses quartiers, râlant clairement contre son supérieur qui "n'avait vraiment que ça à faire de présenter des excuses à un gibier quelconque". Quelconque, pas spécialement, non. Avec le fort pressentiment que les Éternels allaient la lâcher comme une vieille chaussette, elle se dirigea vers la forêt. A pieds, et en grommelant. Pendant tout le trajet, elle n'eut de cesse que de parler toute seule, maugréant sur tout et n'importe quoi. Une fois dans la forêt, elle devrait se taire, autant décharger du lest, à ce moment-là. Elle ne portait sur elle que son couteau à dépecer, histoire de ne pas s'épuiser inutilement en emportant son marteau. La lisière de la forêt s'approchait à vue d'œil, au fur et à mesure que le temps passait. Elle se pressa un peu, pensant finir la mission en deux temps trois mouvements. Après quelques dérapages incontrôlés (ce qu'elle précisait être "la faute de ces cailloux qui traînaient n'importe où sur le passage), elle arriva face aux arbres, à l'obscurité...

Promenons-nous, dans les bois, pendant que le loup n'y est pas~ Ben ça serait bien sa veine, pensait-elle, que le loup soit parti en vacances au bord de la plage.

Elle prit une grande inspiration, remonta élégamment son pantalon qui commençait à se faire la malle, puis s'avança dans la forêt sans dégainer son couteau, sans prendre plus de précautions que ça. Première erreur de la soirée. Elle ferma les yeux, écouta attentivement ce qui se passait autour d'elle. Des bruits. Génial. Elle se concentra, tenta de vider le trop-plein de frustration qui l'emplissait. Juste derrière elle, des feuilles bougeaient à chacun de ses mouvements, aussi minimes fussent-ils. Plus ou moins gracieusement (surtout moins), elle se glissa sur le côté. Les feuilles bougèrent sur le même rythme. Énervée, elle se retourna dans le but d'envoyer son poing dans la figure de l'opportun qui lui gâchait son effet de style..Euh, sa progression dans la forêt. Elle ne fut pas déçue. A peine son pied droit changeait d'appui, une branche, malotrue de la pire espèce, vint la frapper en plein visage. Elle envoya une salve de jurons en tout genre, de la menace aux insultes fleuries. Elle avait fait six mètres dans la forêt. Et elle avait déjà une marque rouge en plein milieu du visage. Bon, elle inventerait une prétendue excuse à propos du loup, ça passerait à merveille.

Du coup, elle décida d'arrêter la tactique de chasse et de marcher comme n'importe quel promeneur, quitte à ramener des champignons en chemin. Ça faisait toujours plaisir, des champignons. Elle les filerait avec un sourire à Angeal, espérant secrètement qu'il se coltine l'intoxication alimentaire qui allait avec. Elle marcha un quart d'heure, quadrillant la forêt avec beaucoup de prudence. La demie-heure qui suivit fut nettement plus détendue. Quant l'heure d'après, c'était carrément la promenade de santé. Au sens figuré, cependant, vu que les branches semblaient avoir pris pour mot le fait de l'attaquer sauvagement. Le plus frustrant étant d'égorger une bestiole carnivore qui souhaitait de tout évidence lui mâcher ses bottes en cuir, et ensuite de s'étaler comme une loque en plein milieu d'un tapis épais de feuilles et de racines. Pouvaient pas la ranger, un peu, leur forêt ? Y'avait bien de la bleusaille pour le faire, non ? Elle continua donc ses recherches, en piètre état.

-Petit, petit, petiiiiiiit.... Oh, des champignons...

Prouvant sa force de concentration inestimable, elle se jeta sur son trésor, en remplit sa besace avec application, tout en scandant des "Petit, petit, petiiiit" qui paraissaient incroyablement faux. De toute façon, elle avait autant de chance de tomber sur le loup que de se voir un jour à faire le tapin en pleine ville. Sa piste de champignons l'amena dans la forêt profonde. Normal, il faisait plus humide dans le coin.

-"Petit, petit, petiiiiit.....GRAAAAND !"

Sa voix, qui avait repris son habituel éclat blasé, se transforma en un hurlement qui tenait plus du couinement d'une souris sur laquelle on marche dessus que de la voix humaine. Le loup était pile devant son nez, en effet grand et plutôt majestueux. Elle-même n'étant pas très grande, elle ne lui paraissait que plus impressionnante. Sur le choc, elle avait lâché les quelques champignons qu'ils lui restaient dans les bras. Avec un sourire atrocement crispé, elle recula, mains en l'air, avant de se vautrer allégrement. "Racines, je vous hais". L'ambiance était électrique, au sens littéral du terme. Elle pouvait presque entendre le courant passer dans la fourrure de la bestiole, qui ne semblait pas ravie de se retrouver face à un humain. P't'être qu'il n'aimait pas la graisse, ni les cheveux longs. Sûr que ça devait être lourd à digérer.

-Euuuuuh...Salut ? Je viens du.... Sanctum


Elle était une professionnelle de la communication,c'était bien connu. Même si il aurait fallu chasser la bête, elle aurait fini en steak tartare en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire. Ouïe surnaturelle, vue qui va avec, crocs qui avaient à peu de choses près la taille de son couteau chacun. Elle recula encore, jusqu'à se heurter au classique tronc d'arbre qui semblait avoir été posé là juste par simple plaisir. Elle gardait ses mains gantées toujours levées devant elle, voulait se faire plus petite qu'elle ne l'était déjà. Ce qui, entre nous, allait être dur. En moins d'une seconde, le loup était à une dizaine de centimètres d'elle. Elle pouvait presque voir son reflet déformé dans la pupille de l'animal.

-Que viens-tu faire ici ?

Elle déglutit. Le loup n'avait pas une voix à faire rire, en effet, plutôt du genre de celle à faire fuir n'importe quel soldat, âges et genres indistincts. Elle aurait pu se dire que les Éternels la protégeaient, qu'elle était sous les ordres des dieux. Mais bon, en cette heure, ses pensées vagabondaient entre le "oh je vais me faire bouuuuuffeeeeer" et "si je reviens vivante, Angeal, l pourra se les coller où j'pense ses champis". Elle prit une respiration légère, tira sur le col de son haut.

-Et ben...Je suis..euh...Je suis venue de la part du Sanctum... Vous savez...Les excuses, tout ça

La voix de Thalia semblait être de plus en plus faible au fur et à mesure que les mots se formaient dans son esprit. Elle balbutia quelques formules de politesse, que de toute évidence l'animal n'avait pas tout à fait intégrées. Bon, on recommence.

-Je disais que le Sanctum vous adresse toutes ses excuses pour le dérangement causé...et que.....Pas si prèèèès, pas si prèèèèèès

Elle grinça des dents. Elle n'avait jamais aimé les chiens, c'était moche, ça puait, ça perdait ses poils. Alors pour elle, la version géante du molosse qui essayait de lui gnapper les mollets, lorsque, étant gamine, elle ramenait ses proies de la chasse, additionné du petit courant électrique et de la tête pensante, très peu pour elle. Elle lui adressa une nouvelle salve d'excuses à toute vitesse.

-...Elles paraissent sincère. Mais les accepter... Oui. J'aurais des conditions.

Il la darda à nouveau du regard. Ah oui, les conditions... Elle proposa à la va-vite quelques solutions qu'elle pensait judicieux pour un gros sac à puces chassé de toutes part.

-...Euh.. Plus personne ne vient vous taper dessus, protection du Sanctum ? Et d'la viande une fois par semaine ?

Il la fixa, encore. Estimant que "qui ne dit mot consent" devait s'appliquer pour un chien géant qui parle, elle s'inclina rapidement, et partit en courant, une fois sa mission accomplie/bâclée, quelques champignons supplémentaires au passage. Plus jamais. Plus jamais ça. Elle espérait au moins ne jamais revoir la boule de poil, et ne pas être de garde auprès d'elle. Manquait plus que ça, un humain d'garde. Et une niche, pendant que vous y êtes ?

Elle rentra dans ses appartements, écrivit un bref mot à Angeal. En plus du rapport, elle ajouta un panier rempli de champignons. Pour l'augmentation, on se voit quand ?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 26
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Sam 9 Juil 2011 - 16:23
Augmentation ? La joie de servir les Eternels devraient te suffire voyons... =)

Pour une première mission, très facile qui plus est, c'est vachement bien. L'idée des Champignons est amusante et le dialogue avec le loup. Bémol, les conditions. J'ai precisé que la bête était sage, je m'attendais à quelque chose de mieux que de la viande une fois par semaine surtout que vu le bestiau, la viande ne doit pas être un problème, la protection non plus et ne plus venir lui taper... Ca me semble logique. Hormis c'était une belle petite mission facile, amusante et calme, un bon petit moment.

10 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS. On va dire dexterité

P.S : Mets ta fiche de compétence en lien dans ta signature.

_______________________________

Fiche de compétence
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Grand Méchant Loup. [Isy]
» Qui craint le grand méchant loup ?
» Quand le grand méchant loup s'invite à la fête
» Qui a peur du grand méchant loup, méchant loup, grand loup noir ~ (Alex Inuka)
» Le petit méchant loup...