Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
544/550  (544/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 3 Juil 2011 - 23:31
Le monde des pirates... Port Royal, une ville portait ce nom là dans ce monde, c'était curieux qu'ils aient le même nom, pas vrai? C'est ce que Raido s'était dit en arrivant sur place cette fois, il s'était servi du cargo marchand qui l'avait embarquer hors de Port Royal la première fois pour revenir, ce n'était que justice après tout... Après avoir visité la Contrée du Départ, le félin avait grandement besoin de se changer les idées, pas que ce monde lui avait déplut, juste que ça ne lui ferait pas de mal de penser à autre chose qu'au passé. Il s'était posé à Tortuga, cet endroit plein d'infâmes pirates tous plus idiots les uns que les autres, le peu d'entre eux qui avaient un semblant d'intelligence s'en servaient pour manipuler les autres, cela relevait vraiment du... Pitoyable. Raido n'était pas de ceux qui manipulait, et maintenant il ne faisait plus partie de la seconde catégorie non plus, personne ne se servirait de lui comme d'un pantin à présent. L'ombre du jeune neko passait discrètement parmi les rues sombres de Tortuga, essayant de ne pas se faire remarquer jusqu'à trouver une taverne assez calme... Ce qui était mission impossible dans cet endroit, on ne pouvait pas trouver un seul établissement qui n'était pas en pleine bagarre! L'ex-Commandant les aurait bien calmé en un rien de temps, mais puisqu'il ne voulait pas se faire remarquer... En passant vers l'entrée d'une des tavernes, il remarqua qu'aucun conflit n'avait encore fait démarrer d'affrontement, ça ne tarderait pas mais c'était mieux que rien. Le félin se décida donc à entrer, on pouvait voir à une des tables, un homme assis avec une sorte de liste, et les gens faisaient la queue pour le voir, Raido ne fit pas très attention à cela et alla au bar avant de commander du rhum. Le Barman remarqua que le neko avait le regard posé sur ce petit rassemblement, et lui expliqua qu'il s'agissait d'une personne qui préparait un voyage, un pirate ayant donc besoin de matelots... Afin d'aller au repaire des sirènes! Au début, Raido pensa qu'il s'agissait de sirènes comme celle qu'il avait pu rencontrer à Atlantica, ça faisait bizarre de les imaginer dans ce monde plein de sauvage... Ensuite, il entendit le capitaine parlé à un des futurs matelot au sujet de ces fameuses sirènes, qu'elles étaient belle comme de vraie déesses... Il ajouta un "Mais", néanmoins, Raido arrêta d'écouter, pensant avoir entendu ce qu'il lui fallait, avant de boire le reste de son rhum, et se lever pour aller lui aussi faire la queue! Oui, il allait s'improviser pirate pour un petit voyage... Après un petit temps d'attente, le neko se présenta devant le capitaine, une petite barbe noire, la trentaine, des yeux menaçant, un visage de rustre... Un bon vieux pirate quoi? Raido avait pris soin de cacher ses oreilles avec un bandana pour ne pas être importuner...

"Tu m'as l'air bien jeune et bien fragile pour être un pirate gamin...J'espère que ça te dérange pas de devenir un hors la loi, sinon c'est pas la peine de penser à rejoindre mon équipage!"

"Ne vous en faite pas pour ça... Je suis plus robuste et moins puérile que ce que mon visage peut laisser penser. J'irais jusqu'au bout de ce voyage si vous m'en pensez digne."

Le pirate regarda Raido de haut en bas et hésita un long moment... Mais au final, il fut embauché! A vrai dire, le neko ne connaissait rien à la piraterie et rien à la navigation, il voulait juste rencontrer les sirènes... C'était une raison qui serait plutôt passer pour de la folie pur et simple dans le coin, mais le neko ne savait pas encore ce qui l'attendait sur place... Le sort que réservait aux sirènes ceux qui osaient s'approcher un peu trop de leurs domaines. Une fois l'équipage rassemblé, ce qui avait mis au moins une heure après que Raido se soit fait embauché, ils se rassemblèrent sur le quai près des chaloupes, le navire étant garder par quelques hommes un peu plus loin pour ne pas attirer l'attention. Maintenant que tout le monde était prêt, le capitaine leurs demanda de se mettre en ligne et les matelots s’exécutèrent, avant d'être inspecter par le pirate soigneusement, s'arrêtant de manière aléatoire devant tel ou tel membre de l'équipage. Raido fut un de ceux là, il avait visiblement l'air plus bizarre que les autres.


"Y'a pas a dire gamin... Je te trouve décidément trop calme et soigné pour être un vrai pirate..."


Raido ne répondit pas car il ne savait pas vraiment quoi dire en fait... Les matelots se mirent ensuite à charger les chaloupes avec les quelques provisions qu'ils emportaient avant de ramer jusqu'au navire, le félin faisait partie de ceux qui ramaient, à son plus grand malheur. Il n'aimait pas trop ce genre de boulot physique, pourtant il avait l'habitude de combattre, mais ça au moins c'était divertissant, alors que ramer... Et il ne se sentait pas très bien en mer, mais il n'avait pas trop le choix de toute façon. Le navire était caché par un petit ilot et ils eurent vite fait le tour de celui-ci avant de découvrir un bâtiment assez imposant quoiqu'un peu vieillot. Viens ensuite le moment fatidique où il faut monter sur le bateau, c'était une grande première pour Raido et il fut un peu bousculé par le pirate qui passait après lui, visiblement il était presser... Une fois sur le pont, le capitaine s'expliqua sur les raisons de son voyage, il s'avérait que les sirènes avaient entraîner son frère par le fond et il voulait donc se venger en les éliminant toutes! Quel barbarie... Tuer de si belles créatures, même si visiblement elles n'étaient pas si gentille que ça. Au début, les matelots n'avaient pas trop aimé la nouvelle, ils ne semblaient pas très chaud à l'idée d'affronter les sirènes, étaient-elles si cruel et redoutées que ça? Enfin, pas le temps de se poser trop de questions, on donna son travail à Raido peu après cette déclaration, c'est à dire... Laver le pont, pas très réjouissant mais au moins c'était simple. Heureusement que la pierre du vent était toujours solidement attachée à la ceinture du félin, il se serait vite mis en boule sinon... Portant quelque fois son regard vers la barre, le capitaine semblait avoir trouvé son cap et ils filaient sous le vent en direction du domaine des sirènes, combien de temps durerait le voyage? En tout cas, plus d'une journée. Arrivé au soir, après avoir pris un repas des plus... Modeste, il alla dormir avec l'équipage, dans un hamac tandis que le mouvement de la mer le berçait lentement, même si c'était dur de s'endormir avec cette sensation qu'on a quand on est en mer! Il s'y habituait doucement, mais c'était pas encore ça... En plein milieu de la nuit, le félin se réveilla et décida d'aller prendre l'air sur le pont, il avait chaud. En même temps, il dormait avec ses vêtements car on pouvait le réveiller à tout moment pour tel ou tel boulot... Pas très pratique. Marchant doucement sur le pont, il se posa un instant et regarda l'océan devant lui, tout était si calme... Une nuit comme celle là, tout les pirates en rêvaient, et simplement tout les marins. Pas de pluie, pas de tempête, et un grand silence, avec juste le bruit continue de la mer... Soudain, le félin sentit le bout d'un sabre dans son dos, il n'avait même pas sentit la présence du type qui était maintenant derrière lui, comme quoi ça n'était pas le bon moment pour baisser sa garde.

"Maintenant qu'on peut causer tranquillement... Je veux que tu me dises pourquoi tu as voulu intégrer mon équipage, tu n'as rien d'un pirate et ça se voit, c'est louche..."

"Capitaine? Vous doutez tant que ça de ma loyauté? Je sais que je ne suis pirate que depuis quelques heures mais c'est justement ce qui devrait vous montrez que je ne suis pas du genre à préparer mes petits plans dans votre dos... Mais... Puisque vous en parlez..."


Raido enroula rapidement sa queue de chat autours du sabre avant de le serrer, se retourner et désarmer le Capitaine qui fut surpris, attrapant le sabre avant de le pointer vers lui


"C'est vrai que je ne compte pas faire ma vie dans vos rang! Néanmoins, je ne vous veux aucun mal... J'ai juste envie de voir les sirènes."


"Et tu crois franchement que tu ressortiras vivant de cette rencontre? Et puis c'est quoi cette queue? T'es un genre de monstre ou quoi? En tout cas je me doutais bien qu'il y avait un truc qui clochait chez toi... Je sais pas d'où tu viens, mais je te déconseille de passer une heure de plus sur ce navire, ou mes hommes se chargeront de te trancher la langue sur mon ordre!"


Raido se mit à rire face aux menaces du Capitaine, il était amusé parce que ce pirate pensait pouvoir capturer le neko et le torturer... Il n'avait pas l'air idiot pourtant, mais en tout cas il semblait sur de lui. Le sabre tomba à terre et le capitaine le ramassa avant de regarder l'hybride qui, entre temps,découvrit ses oreilles en enlevant son bandana avec un léger sourire.


"Puisque c'est ça, je compte quand même rendre visite à ces créatures, et je ne vais pas perdre mon temps à vous expliquer ce que je suis car vous ne pourriez pas comprendre, pas que je vous en veuille pour ça de toute façon... Maintenant, j'aimerais que vous me donniez les indications pour trouver leurs domaine, la direction à suivre notamment..."


"J'ai hâte d'arriver là-bas pour trouver ton cadavre échoué sur la plage... Il te suffit de suivre la direction que le navire a prit, même si je ne vois pas comment tu comptes rejoindre l'antre des sirènes sans bâteau! Surtout que maintenant tu vas devoir faire le grand saut..."


Si il l'avait voulu, Raido aurait encore désarmer le capitaine sans trop de problème, un peu de magie ou même une invocation aurait largement suffit, mais il avait envie d'en mettre plein la vue à ce pirate et lui montrer qui était le patron... De toute façon il avait les informations dont il avait besoin, en espérant qu'elles soient vrai. Raido fit donc un petit saut pour se retrouver sur le bord du bâteau, pret à plonger d'un instant à l'autre, nullement effrayer par l'arme que le capitaine pointait sur lui. Il ferma doucement les yeux avant de se laisser tomber en arrière, les bras croisés.


*Le feu de la colère brûle autours de moi, rendant toute les plus grandes fraicheurs de ce monde aussi ardente que le soleil, tu règneras sur le monde et le guidera vers un avenir plein de colère, de haine... Viens à moi, Dragon Rouge Archdemon!*

Un sceau se forma à la surface de l'eau et Raido plongea au milieu, le brisant avant de faire apparaître le dragon au fond de la mer. Bientôt, le capitaine qui avait regarder le plongeon parvint à distinguer une ombre de plus en plus grande dans l'océan et le Dragon Rouge revint ainsi à la surface, portant Raido sur son épaule avant de s'envoler dans un rugissement de fureur! Inutile de vous préciser que le Capitaine était aussi abasourdis qu'effrayer par la vue de ce monstre... Raido et le dragon s'éloignèrent du navire qui ne semblait montrer aucun signe d'hostilité, son capitaine ne voulant surement pas attirer la colère de la créature qui pourrait réduire à néant le bâtiment en quelques instant. Mais par la suite... Si ils venaient à faire du mal aux sirènes... Non, le neko ne pouvait tolérer ça. Sa créature regarda donc furieusement le navire qui était déjà bien bas comparé à eux, avant de se rapprocher jusqu'à arriver au dessus de lui. Le capitaine cria à l'équipage de se lever, qu'ils étaient attaqués, mais c'était déjà trop tard... Dans un rugissement de colère, des flammes ardentes sortirent de la gueule du dragon avant de s'abattre sur le navire, grillant littéralement tout ceux sur le pont dont le capitaine. Le dragon porta ensuite un puissant coup de queue sur le bateau se qui le sépara en deux, le bois craquant très facilement sous la force de la créature. Pas besoin d'en faire plus, ils n'étaient déjà plus une gêne maintenant... C'est ainsi que Raido s'envola pour le domaine des sirènes, avec la ferme intention de rencontrer ces divines créatures! Finalement, le séjour sur un bâteau pirate n'avait peut être pas été une très bonne idée, il tenterait de mieux s'intégrer la prochaine fois. En fait, il avait juste eu besoin d'indications concernant le domaine des sirènes, ce n'était pas la peine de s'improviser pirate pour si peu, mais sur le moment ça lui avait sembler être une bonne idée! Y aller à dos de dragon, c'était quand même plus simple et plus tranquille... La sensation du vent contre son visage, Raido adorait vraiment ça et il se sentait tellement bien... Voilà une heure qu'ils volaient dans la direction indiqué par le défunt capitaine, mais rien ne se montrait à l'horizon, pas un seul petit ilot en vue, c'était déprimant. Et si ce pirate ne lui avait pas indiqué le bon chemin? Rien que d'y penser... C'était vraiment frustrant! Heureusement, le félin eut le grand plaisir de voir bientôt une terre à l'horizon, on pouvait voir un grand phare sans aucune lumière, une plage, des récifs... Etait-ce le domaine? Il n'y avait pas vraiment moyen de le savoir en fait. Le dragon du neko alla se poser sur la plage qui était déserte, laissant à son maître le temps de poser le pied à terre avant de disparaître. Cette invocation n'était plus nécessaire pour le moment, si cette île n'était pas la bonne, Raido abandonnerait ses recherches, il en avait plus qu'assez de ça. En regardant la plage, le félin eut un flash, une sorte de vision de son passé qui paraissait tellement loin de lui maintenant... Il se revoyait, enfant, en train de courir sur la plage de la cité des mystères, dans son monde d'origine, la Cité du Crépuscule. Il n'y était pas souvent aller puisque le trajet à train était cher... A cet époque, il n'avait même pas encore son côté hybride, c'était le bon vieux temps... Quand tout était si simple, quand il ne connaissait ni la lumière, ni les ténèbres...

"Pourquoi cet air si nostalgique mon tout beau?"


Les oreilles de Raido se dressèrent à l'entente de cette si douce voix, elle était vraiment charmante... Rien qu'avec ces quelques mots, il était déjà presque sur de savoir que son voyage l'avait mené là où il voulait... Posant son regard sur l'endroit d'où venait ces paroles, le neko découvrit un visage doux, d'une beauté incroyable... Etait-ce une sirène? En tout cas elle était presque entièrement immergé, on ne voyait que sa tête et ses épaules, elle semblait complètement nue sous l'eau et cela faisait rougir le félin. Il s'approcha doucement de la belle demoiselle, ses cheveux blonds et long allant parfaitement avec le reste de son doux visage, et le fait qu'elle soit complètement trempée la rendait encore plus... Attirante.

"Je... Je pensais à mon passé... Je... Je m'appelle Raido... Et vous?"


La sirène se mit à rire avec légèreté, la timidité du neko semblait l'amusée un peu, il faut dire qu'il avait rarement eu l'occasion de parler avec des filles comme elle... En tout cas, avec des filles qui semblaient s'intéresser à lui! Si seulement il avait su...

"Voyons chaton, ne soit pas si formel avec moi! Et si tu me rejoignais... Je me sens si seul dans l'eau..."


Raido ne pouvait vraiment pas refuser une tel proposition, elle était tellement belle... Sans oublier que le félin n'avait jamais connu réellement l'amour, il en avait beaucoup entendu parler mais... C'est tout. Ainsi, Raido déboutonna sa veste avant de l'enlever, rougissant un peu de se montrer torse nue, avant de poser les mains contre le sable, les vagues venant mouillés ses deux paumes avant de voir qu'elle s'éloignait doucement, il se redressa et se précipita donc vers elle, ne sachant pas encore qu'il courait vers sa propre mort... Une fois assez prêt, en ayant encore pied, il l’enlaça et alla poser ses lèvres contre celle de la sirène, elle se laissa faire, cette instant était tellement agréable... Tout deux s'éloignèrent encore, entrelacés et Raido ne comprenait pas encore, ils s'enfoncèrent lentement dans la mer et allèrent de plus en plus profond, il ne fallut que quelques instant pour ça! C'est alors que le baiser fut stoppé, Raido ouvra les yeux et se "réveilla" dans la dur réalité... Le doux regard de la sirène se changea en celui d'une véritable furie, des grands crocs acérés prirent la place de ses belles dents et elle se jeta sur lui pour le mordre au niveau de l'épaule gauche, transperçant sa chair sans aucun problème, il aurait hurlé à la mort si il n'était pas sous l'eau! Trois autres sirènes vinrent le griffer sur tout le corps, la douleur était immense... Et la rage... Cette rage qui ne tarderait à jaillir de son corps, il ne pouvait se permettre de mourir ainsi... La pierre du vent avait été détaché par une des sirènes et elle coulait lentement, Raido n'avait plus rien pour se contenir, et de toute façon, il ne voulait pas se contenir! Un sceau se forma derrière lui, et sa peau se mit à durcir dans le seconde suivante, il commença a grandir, les sirènes s'éloignèrent mais il parvint à se saisir de celle qui l'avait mordu, prenant petit à petit l'apparence du Dragon Rouge Archdemon! Il s'agissait là de la Symbiose Immersive, cette capacité lui permettant de transformer tout son corps en celui d'une de ses invocations... Raido poussa un rugissement de fureur et remonta rapidement à la surface, prenant de l'altitude tout en tenant fermement la sirène qui l'avait tromper. Du sang coulait de sous son aile, la transformation ne l'avait pas guérit bien sur, c'était douloureux... Quand a elle, elle se débattait furieusement et cela agaçait Raido, il resserra donc son étreinte de façon à presque la broyer entre ses griffes, écrasant ses côtes sans mal avant de la jeter à l'eau et cracher de puissantes flammes pour la carboniser avant qu'elle ne coule! Plusieurs sirènes vinrent s'agripper au dragon en tentant de le mordre, d'autres tentèrent de le ligoter avec leurs sortes de corde, mais le félin résistait du mieux qu'il pouvait! Sa queue alla écraser une des sirène contre lui, la tuant sur le coup avant d'en attraper une autre et la lancer en l'air, lançant dans le seconde qui suivait un sort Amaterasu, lumière divine,sur celle ci qui se mit à hurler sous les brûlures continues, même dans l'eau! Pas de pitié... Elles devaient toute mourir, enfin, toute celles qui s'attaqueraient à lui, il ne voulait pas en laisser une seule vivante car il était vraiment furieux! Une fois que celles à la surface furent éliminé, un calme plat s'installa lentement, plus une seule créature ne semblait sortir de l'eau pour venir attaquer Raido... Était-ce fini? Il en profita pour plonger et aller récupérer sa pierre, par chance elle se posa contre le fond qui n'était pas très très éloigné de la surface avant de se poser sur la plage, le plus éloigné possible de la mer... Sa transformation prit fin, il s'écroula sur le sol, son pantalon étant presque entièrement déchiré et sa blessure, même si elle n'était pas mortelle, était toujours douloureuse, il perdit ainsi conscience, tout seul, sur la plage... Au final, il aurait vraiment du écouter les pirates, c'est ce qu'on pourrait appeler l'ironie du sort, il avait éliminé les gens qui auraient pu l'aider face à ces créatures démoniaques... Et on dit que le manque d'amour ne peut pas tuer? Tout dépend dans quel monde on se situe!
La lance Tourbillonnante.

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 4 Juil 2011 - 19:15
    Exploit Accompli.

    Ce que j'ai remarqué, c'est un peu la même chose que la dernière fois. Petit briefing : T'es devant un mec mais t'as plus assez de colère pour le tuer alors tu te démerdes pour provoquer une colère intense.
    Je t'avais dit que je trouvais ça d'une logique franchement pas terrible.

    Et là ben en fait, il y a le même problème...

    Puis j'y pense, je me dis alors que "Tiens c'est marrant, il fait souvent l'erreur". Y a très souvent dans tes rps un moment où ton personnage fait quelque chose qui semble logique et que tu fais passer pour quelque chose de logique alors que ça ne l'est pas du tout.

    Juste pour citer un exemple : Neji qui fait sauter le pont pour tuer les deux trois sans-coeurs qui lui courent après alors qu'il se les fait comme il veut.

    Ici, le problème est encore plus flagrant puisqu'il concerne l'ensemble de ton rp... Raido... Veut voir les sirènes, il veut les voir, les rencontrer. Même après il découvre qu'elles sont cruelles, méchantes. Soit, après tout, il veut les voir et c'est un Commandant, il se démerdera pour pas mourir.

    La logique assez riddicule de tout ça : A la fin, Raido se fait envoûter par une sirène, on se dit encore "Ouais, il veut voir ce que ça fait. "Je peux comprendre, j'adore les sirènes. Mais là où j'ai trouvé que ton personnage était un vrai salopard, c'est quand il est attaqué par les sirènes...

    Certes il n'a plus sa pierre mais ce que tu dis me laisse croire que de toutes manières, il souhaitait tout ce qu'il allait faire : " La pierre du vent avait été détaché par une des sirènes et elle coulait lentement, Raido n'avait plus rien pour se contenir, et de toute façon, il ne voulait pas se contenir!"

    Et c'est là que je me suis dit "Quel enfoiré". Parce qu'il s'y attendait, il avait super envie de les rencontrer et quand il reçoit ce à quoi il s'attendait, ce qu'il mérite en somme... Ca le fout en colère, c'est de la faute des sirènes, il va toutes les tuer...

    Et ça te choque pas ?

    Moi perso ça m'a rendu fou... Y a cette facette de ton rp qui m'a pas du tout plu... On en est à de la destruction pour de la destruction...

    Le reste ? Le reste est parfait.

    Sans déconner, dès le début, j'ai aimé. Un début, un bon début, ça sonne pas faux. Le fait qu'il s'engage, la description au naturel de sa vie en matelot. Un bon déroulement, des petits détails qui ont leur importance, on en apprend sur Raido.

    En somme, même si ce n'est plus très frais dans ma mémoire (j'ai lu hier soir), j'ai beaucoup aimé ton rp et sa qualité.

    Exploit... Difficile.
    40 xp, 390 munnies et 4 PS... 2 en Défense, 2 en Vitesse.

_______________________________
messages
membres