Derniers sujets
» Contrats - Demande de Mission
par D.Va Aujourd'hui à 16:53

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Maître Aqua Aujourd'hui à 15:24

» Vol pour l'hoverboard
par D.Va Aujourd'hui à 14:57

» Les règles du jeu
par Surkesh Aujourd'hui à 13:08

» Loué soit Son nom
par Kurt Brown Hier à 23:57

» Au fond du gouffre
par Fabrizio Valeri Hier à 22:12

» Nakada versus the Machine
par D.Va Hier à 20:27

» L'importance de faire ses preuves quand on est un fauve
par Bryke Ronso Hier à 1:26

» Mayhem
par Kurt Brown Hier à 0:10

» Bêtes de foire
par Kurt Brown Lun 19 Fév 2018 - 12:41

» [Piano] Compos, reprises, KH et autres...
par Huayan Song Dim 18 Fév 2018 - 13:16

» A l'assassin! Au meurtrier!!
par Lotis Terrick Dim 18 Fév 2018 - 12:05

» Et elle est où mon attraction ?...
par Ioan Kappel Dim 18 Fév 2018 - 3:00

» Un famtôme dans la boutique
par Famfrit Sam 17 Fév 2018 - 12:36

» As de Coeur
par Huayan Song Ven 16 Fév 2018 - 1:10


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Visite de courtoisie...Ou pas [mission double]
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vague miroitante
Féminin
Nombre de messages : 38
Age : 26
Date d'inscription : 12/11/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
67/650  (67/650)
Sam 2 Juil 2011 - 21:10
La maîtresse de la keyblade avait enfin reçut une mission. Ce qu'elle devait remplir était facile; se rendre dans le château de Cendrillon pour proposer son aide au Prince. C'était une tâche facile à accomplir, en tout cas. Tant mieux, ceci dit, elle irait plus vite comme ça. D'aussi loin qu'elle s'en souvienne Aqua y était déjà allé, au palais des Rêves. Elle connait donc plus ou moins ce qu'il peut y avoir comme choses là-bas. Aqua se rendit alors hors du château pour se vêtir de son armure. Une fois cela fait elle fit apparaître sa keyblade et se rendit sans plus attendre dans les entre-chemins. Direction le monde de son amie Cendrillon. Si elle y arriva sans problème, Aqua constata qu'elle se trouvait dans la court du château. C'est dommage, elle aurait bien voulu aller rendre visite à jeune princesse tout de même. Tant pis, ce sera pour une autre fois. En plus ce n'est pas comme si elle n'allait pas la revoir. C'était tout de même la fiançée du Prince, c'était pas comme si elle vivait pas dans le palais.

Bref, il était paut-être temps de se bouger un peu. La rébeillion du peuple allait très certainement prendre une envergure assez incommodante si la jeune femme n'allait pas parler au souverain. Aqua entra donc dans l'immense hall de l'édifice pour ensuite traverser la pièce qui menait à la salle de bal. Ah mais attend... Cela ne servait a rien. Il ne devait y avoir personne. Il n'y avait jamais eu grand monde d'ailleur lorsque la maîtresse y était allée. Juste des nescients. Et maintenant cet endroit devait être infesté de ces créatures bizarres noire. D'après ce que la demoiselle se souvenait de sa conversation avec Yen Sid, c'était des sans-coeurs. Chose qu'elle n'aurait pas du se demander, puisqu'elle en avait rencontré à l'époque où elle se trouvait dans les Ténèbres. Regardant le tapis rouge pour ensuite le porter autour, Aqua se dit qu'il était peut-être dans la loge, là, à sa droite. N'ayant pas été là haut, elle ne savait pas vraiment comment elle allait s'y prendre pour monter. Elle pourrait trouver une porte, pour commencer.

Comme il n'y en avait pas vraiment dans la salle de bal la demoiselle en sortit et se retrouva une nouvelle fois sur le palier. Regardant autour d'elle, deux choses qu'elle cherchait s'offraient à elle; il y avait une porte à sa gauche et une autre a sa droite. Aqua mit sa main sur le menton et croisa son bras avec l'autre, se positionnant ainsi de façon à ce qu'elle puisse réfléchir. Lorsqu'elle eut la solution, elle décida de prendre le chemin de gauche puisque d'après elle c'était ce qui lui permettrait d'arriver aux loges. Elle sauta de l'étage et atterrit souplement sur le sol, avant que se redresser. La dite porte grinça alors, sous le regard étonné de la maîtresse. C'est vrai, elle n'avait même pas fait un geste que la porte s’entrebâillait pour montrer unun Prince dans une tenue étonnamment distinguée.

"- Majesté... Je suis venue de la part des être de la lumière. Ils m'ont demandé de me rendre dans votre palais pour vous proposer mon aide."


La visiteuse étudia le souverain de son regard azur avant de constater qu'il était seul. Néanmoins,eElle se pencha respectueusement avant de relever le buste, se demandant si le couple allait devoir accepter son aide. Le couple était vite dit, puisque seul l'homme se tenait devant la maîtresse. Le sourire d'Aqua disparu par conséquent. Un Prince ne devait-il pas être accompagné de son épouse ? Celle-ci devait sans doute être malade, ce qui expliquerait qu'elle ne soit pas à ses côtés...

"- Pardonnez-moi mais... Où est Cendrillon ?"


L'homme n'avait pas l'air vraiment ravi qu'on lui propose son aide, à la plus grande surprise de la jeune femme. Après tout, n'était-il pas celui qui avait tisser une sorte de lien avec la maîtresse de la keyblade ? Peut-être qu'il allait s'expliquer, ou même que quelqu'un d'autre pourrait s'en charger... Le visage du Prince prit une couleur un peu plus rouge, avant qu'il ne prenne la parole pour répondre à la maîtresse de la keyblade.

"- Ma femme à été enlevée par la coalition noire. Un de vos ami, le Roi Mickey était présent pour empêcher qu'une telle chose se passe, en vain. Inutile donc que si vous échouez aussi lamentablement que celui-ci, je crois que les membres de la lumière peuvent ne plsu revenir en ces lieux."


Le regard de la demoiselle se fit emplit de tristesse en entendant ce que venait de dire son interlocuteur. Aqua le regarda alors d'un air désolé. Elle aurait bien voulu lui poser une main réconfortante sur l'épaule, mais la différence de leur rang lui interdisait cela. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était
rester muette. Bon, si le Prince n'avait pas besoin de son aide, il n'était plus nécessaire qu'elle reste ici... Après tout, au vu de la prise de position du souverain, il était clair et net que même si ils avaient été en de bons termes durant les années précédente, ce n'était plus le cas actuellement.

"- Si vous n'avez pas besoin de mes service, je vais m'en aller."


La maîtresse de la keyblade fit une révérence avant de faire volte face. Elle se demanda alors ce qu'elle allait bien pouvoir dire à la personne qui l'avait envoyé ici que la lumière n'était pas la bienvenue. Peut-être que si Cendrillon revenait son époux reconsidérait son aversion pour les êtres lumineux ? Aqua ne savait pas vraiment si cela serait le cas. N'empêche qu'un royaume sans sa princesse n'en était pas un. Il fallait qu'Aqua la retrouve, et ce même contre l'avis de ses supérieurs. La demoiselle soupira d'un air las. Elle avait l'impression de ne pas être elle-même en obéissant gentiment aux autres. Il y a une époque elle aurait été heureuse de pouvoir aider les gens qu'elle respectait. Maintenant qu'ils étaient tous partis, elle se demandait pourquoi elle continuait à aider les gens. Peut-être était-ce sa nature plus qu'attentionnée qui la poussait à vouloir rendre les gens heureux ou les sortir d'un mauvais pas... Aqua secoua la tête pour chasser ses pensées. Elle allait sortir du château lorsque la porte commença à s'ouvrir. Tient, c'était une manie que les porte du lieu s'ouvre sans qu'on ait tendu la main vers la poignée ?


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière des Miracles
Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 24
Date d'inscription : 28/04/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
216/550  (216/550)
Lun 4 Juil 2011 - 13:00
    Quel ennuie... La sorcière était dans son lit, son ventre sur les couvertures, ses deux jambes se baladant aux rythmes des secondes. Son regard si vide regardait le mur près de la porte. Il n'y avait rien à faire en ce moment, elle n'avait qu'à attendre la soirée, où elle descendrait dans sa tenue habituelle, elle s'assiérait en face du prince et lui parlerait des prochains évènements. Elle lui proposerait alors d'aller régler le problème elle-même en prenant quelques soldats avec elle. La sorcière lui chanterait la bien qu'elle ferait, elle le persuadera si facilement que s'en devenait ridicule. Et à la fin, la guerre prendrait le dessus. Les ténèbres danseraient sur ses terres nourries par la haine et le chaos qu'allait lui offrir les humains. Et à ce moment, il sera bien trop tard... Que pourraient-ils faire contre elle ? Et penseraient-ils qu'elle soit réellement capable de cela ? C'était simple, c'était vicieux. Tant que le prince verrait en elle son dernier espoir, il ne fera rien pour l'arrêter. Il ne verra rien pour ne serait-ce que penser à l'arrêter. La machine était en marche.

    Bernkastel plongea sa tête dans son oreiller, avant de soupirer. Elle s'ennuyait... Quand viendraient-ils ? Ces lumineux... Elle avait pourtant fait cela pour qu'il vienne. Elle avait besoin que le Roi termine tout accord avec eux, maintenant. Et quoi de mieux pour cela que de présenter les deux partis en face l'un de l'autre. La haine du peuple... La disparition de la princesse, c'était suffisant, non ? En effet, ça l'était. Sa queue se dressa rapidement, se hérissant, tel la queue des chats, en sentant la présence d'une personne entrer dans ce monde. Apparaître comme cela. Comme par magie. Elle pouvait sentir la Lumière dans son coeur, une chaude lumière... La voilà ! La lumière avait bougé ! Enfin... Le second joueur était là... Il ne restait plus qu'à lui présenter le plateau.

    La sorcière se téléporta près de la fenêtre, de là, son regard balaya le jardin qui lui faisait face. Elle repéra rapidement la jeune femme venue de la Lumière. Un coeur d'essence lumineuse... Est-ce que cette femme pouvait sentir les ténèbres que son coeur dégageait ? Pouvait-elle sentir la sombre puissance de son être ? La sorcière s'avança vers la porte de sa chambre, un dernier regard sur sa tasse de thé encore fumante posé sur sa table de nuit avant de poser ses mains sur la porte et de pousser avant d'entrer dans la nouvelle pièce. Comme elle l'avait quémandée au prince, sa chambre se trouvait en hauteur, dans les tours du château, en face du jardin et de l'entrée. Là, où elle pourrait tout voir en avant première... Comme un peuple armait de fourche marchant le coeur lourd vers leurs morts... C'était un paysage qu'elle allait voir et elle ferait tout pour le voir.

    La jeune femme s'avança lentement, faisant claquer ses chaussures sur le sol de pierre. L'écho résonna alors qu'elle s'avançait toujours aussi longtemps. Suivant avec son sort de détection la présence de l'émissaire de la Lumière. Elle venait d'entrer dans le château, l'Éternelle ne devait certainement pas arriver avant... Elle devait faire son entrée au pire moment pour le membre de la Lumière. Quand la dure fatalité aura éclairé son regard... Quand elle comprendra que le Prince ne voyait plus qu'en leurs présences une gêne. Elle continua de s'avancer, s'apprêtant à descendre les escaliers quand un des soldats vint la voir. Comme elle l'avait ordonnée, exactement, comme elle l'avait prévue...


    ''-Dame Bernkastel. Comme vous l'avez prédit la Lumière est venue. Nous venons de la voir ! Ils sont entrés avec le prince dans la loge pour parler.''

    La sorcière s'arrêta un moment, son regard était d'une telle froideur que le garde sentit un vent glacé venir lui chatouiller le cou. Ce qu'il venait de lui apprendre, elle le savait. Ce qu'elle voulait savoir, c'était l'identité de la personne... Les gardes devaient au moins l'avoir vue... La sorcière abandonna l'idée d'être désagréable avec son invité... Autant s'en servir... Elle pourrait certainement l'utiliser pour son plan... Bernkastel s'avança et le garde recula. Il ne l'aimait pas... Cette sorcière... Personne dans le château ne l'appréciait, elle avait comme hypnotisé le prince. Il lui obéissait, il lui demandait ce qu'il devait faire. Et tout ça parce qu'il la croyait, si seulement, il pouvait lui montrer la vérité, si seulement...

    ''-Hum... Bien, vous pouvez disposer.''

    Le soldat fit un signe de main avant de partir en direction de son poste. Non, elle n'était vraiment pas normale cette gamine... On ne pouvait pas tromper un prince sans être une sorcière surtout un prince si bon... Et eux, ils n'avaient rien pu faire... Qu'est-ce qu'ils s'en voulaient... Ils auraient dû l'arrêter, mais elle semblait si douce.

    Bernkastel posa le premier pied sur la marche avant de descendre. Aucun doute là-dessus. Le monde connaîtrait le chaos. Elle s'arrêta quelques minutes avant de regarder la pierre qu'elle portait autour du poignet. Et ce serpent n'avait encore rien fait. Pfff... Qu'attendait-il ? Elle ne le comprenait vraiment pas. Et elle détestait ça. Il se montrait doux et gentil, mais ne l'était pas. Pourquoi mentir à quelqu'un qui savait qui vous étiez ? Pourquoi... Elle ne pouvait répondre à cette question et ça l'énervait... Elle fut rapidement derrière la porte, elle ferma les yeux se concentrant pour fouiller les énergies dans la pièce. Elle y était ! Que la partie commence... Et elle entra. Ce fut le prince qui fut le plus heureux de la voir. Son regard capta rapidement celui de la sorcière des miracles avant de se pointer sur la jeune femme. Il ne la contredirait pas, il n'oserait tout simplement pas.


    ''-Nous avons des invités et moi qui n'était guère au courant. Votre majesté, je suis venue pour vous donner mon dernier rapport sur les agissements du peuple. Mais si vous êtes occupés, je pourrai repasser.''

    Le mensonge, elle jouerait sur cette carte. C'était une spécialiste pour cela, après tout, n'était-elle pas la Déesse des Mensonges, de la trahison et de l'hypocrisie. Ne représentait-elle pas le scorpion chez les Éternels ? Elle plantait son dard n'importe où et y versait son venin, regardant la chose qui venait de recevoir son miracle agonir, souffrir. Pour son jeu, pour son simple amusement. Elle dirigea son regard vers l'invité de la Lumière. Un sourire se dessina sur ses lèvres, doux, froid et pourtant si faux.

    ''-Nous n'avons pas été présenté. Je suis Dame Bernkastel, je m'occupe des affaires de ce monde, en attendant de retrouver Cendrillon et que la tristesse quitte le coeur du prince. Qui êtes-vous ?''

    Elle dirigea une seconde fois son regard sur le prince. Tellement vide et pourtant si glacial. Il déglutit avant de laisser le membre de la Lumière répondre. En effet, c'était elle qui contrôlait tout dans le dos. Et tout le château le savait, la seule différence, c'est qu'ils pensaient qu'elle avait besoin de l'aval de leur prince pour agir. Qu'ils sont naïf...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vague miroitante
Féminin
Nombre de messages : 38
Age : 26
Date d'inscription : 12/11/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
67/650  (67/650)
Lun 4 Juil 2011 - 15:03
Visiblement le Prince était très affecté par l'échec qu'avait produit Mickey. Il était clair que la perte de Cendrillon était un coup dur pour lui et qu'il était tout à fait possible d'être en colère. Mais bon, Aqua n'y était pas vraiment pour quelque chose, aussi elle se sentit un peu offensée par le ton qu'avait employé son interlocuteur. La maîtresse de la keyblade avait cependant une misision bien précise, aussi elle était prête à aller à l'encontre des positions du Prince. Après tout si le peuple était en phase de se réunir pour le renverser il aurait sans aucun doutes besoin de l'aide de la lumière. Même si cela ne lui plaisait pas, bien évidemment. Mais bon, Aqua n'était pas du genre à chercher les emmerdes, surtout face à une peronne de prestance comme un souverain. Alors que la maîtresse alait s'en aller dans le hall, la porte de celui-ci s'ouvrit avant même qu'elle n'ait tendu la main vers la poignée. La clinche bougea alors pour qu'en suite la porte ne s'ouvre sur une femme. Aqua se figea alors, dévisageant la nouvelle arrivante d'un regard méfiant.

Même si cette dernière semblait douce aux premiers abord, Aqua n'était pas sûre que que l'autre soit une personne de confiance. Néanmoins il était encore très tôt de penser à de telles choses, après tout la demoiselle venait simplement d'entrer et n'avait encore rien fait qui puisse être redouté. La vague miroitante perçut cependant le changement de regard dans les yeux du Prince à la vue de sa visiteuse, aussi elle se contenta d'attendre ce que celle-ci avait à dire. Visblement elle n'était pas au courant qu'un émissaire de la lumière était venu, aussi elle dit que si le souverain était occupé elle pourrait s'en aller le temps que l'entretient soit fini. Aqua allait répondre qu'elle était sur le point de partir lorsque le Prince charmant la devança en prenant lui-même la parole, histoire de mettre la femme qui venait d'arriver au courant. Aqua soupira alors. Elle aurait aimé dire qu'elle allait partir mais bon, si l'époux de Cendrillon voulait le faire, qu'il le fasse...

"- Oh non, je t'en prie reste. Cette jeune femme allait de toute façon repartir puisque notre entretien c'est fini par un désaccord."


Aqua fronça alors les sourcils. Un désaccord... Elle avait tout de même proposer son aide, ce n'était pas vraiment une question qui méritait d'être accepter des deux côtés. Bref, en posant son regard sur l'autre femme la vague miroitante ce rendit compte qu'elle la fixait. Cette dernière la dévisagea encore un peu avant d'épingler le fait qu'elles ne se s'étaient pas présentées. L'inconnue se nommait "Dame Bernkastel" et elle s'occupait des affaires du palais des Rêves en attendant que l'on retrouve Cendrillon et que la tristesse quitte enfin le Prince. Un voile sombre passa devant le regard de l'intéressé avant que la dame ne demande l'identité de sa visiteuse.

"- Aqua. J'ai été envoyée en ces lieux afin de proposer mon aide au Prince pour essayer de calmer le peuple. D'après ceux qui m'on envoyé, il semblerait qu'une révolte se prépare."


La maîtresse de la keyblade s'était sentie obligée de continuer sur sa lancée et de dire ce qu'on lui avait demandé de faire en l'envoyer en ces lieux. Bernastel dirigea alors son regard vers le souverain, attendant sans doutes la décision qu'il avait prise concernant l'offre de la belle aux cheveux bleus. Cette dernière les regarda tout les deux l'un après l'autre, de plus en plus mal à l'aise. Elle ne savait pas la raison, mais quelque chose laissait croire que les deux étaient liés. Pas physiquement ni même par leur rang, on aurait dit que cette femme calme le... Comment dire ? Contrôlait. Mais bon, ce n'était qu'une impression même si au fur et à mesure du temps Aqua commençait à sentir quelque chose de malsain dans l'atmosphère du château.

"- J'espère seulement que ceux à la recherche de Cendrillon savent qu'il existe d'autres monde que le leur..."


Cette question avait pour but de savoir si ils comptaient chercher Cendrillon était a réalité. Après tout, les ravisseurs étaient sûrement des êtres maléfique venu d'où je ne sais où afin de l'enlever. Les personnes vivant dedans et aux abords du Palais des Rêves n'étaient pas au courant que leur souveraine était une Princesse de coeur. Et même si l'un savait l'histoire à propos d'elles, il n'aurait aucunes chance de trouver quelque chose permettant de trouver les autre coeurs de lumière pure. Avec cette simple idée Aqua savait maintenant que les soldat à la recherche de Cendrillon n'auraient probablement pas quitter les lieux et que le Prince attendait en vain son retour. Il devait y avoir une taupe dans le palais qui empêchait les recherches d'être menées à bien. Enfin, ce n'était pas vraiment le moment puisque le but de la mission d'Aqua était de proposer son aide pour calmer le peuple qui commençait à parler de révolte. On parlerait de Cendrillon plus tard. Au fait, avait-elle bien dit qu'elle apportait des nouvelles des agissements du peuple ?

"- Quel était le but de ma venue ? Vous savez ce qu'il se passe... Pourquoi demander de l'aide de la Lumière si c'est pour la refuser ?"


Aqua venait de se tourner vers le Prince, le regard inquiet. Il y avait de l'incompréhension dans ce que venait de dire la demoiselle. Le souverain avait évidemment besoin d'aide et il refusait l'aide que la lumière lui proposait. La vague miroitante se demandait alors la raison de ses agissements à lui. Le souverain n'était pas maître de ses pensées... Il était tellement loin du souvenir qu'avait Aqua de lui à l'époque où elle voyageait à la poursuite de Maître Xehanort. La maîtresse de la keyblade regarda tour à tour les deux personnes. Maintenant c'était certain, il y avait anguille sous roche. Ou pas. Peut-être allait-elle lui proposer un marché où de calmer le peuple, allant par la même occasion à l'encontre de la réponse fournie par sa marionnette.


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière des Miracles
Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 24
Date d'inscription : 28/04/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
216/550  (216/550)
Mar 5 Juil 2011 - 8:05
    La sorcière n'en avait rien à faire du nom de la personne qui lui faisait face, ce n'était que pour amener la confiance, la croire intéresser par sa venue. Elle l'était, elle l'avait souhaitée et tout se déroulait comme elle le voulait. Le prince, cet homme si fragile, celui qui ne désirait qu'une chose. Le retour de sa princesse. C'était dans leur marché. Il obtiendrait son miracle contre une épreuve, savait-il seulement qu'il pactisait avec l'une des plus cruelles personnes du monde ? Il l'ignorait... Et c'était pour ça qu'elle aimait son apparence. Qui se méfierait d'une pauvre petite poupée ? Qui pourrait sentir la tromperie d'une pauvre enfant ? Qui le pouvait seulement... Elle regarda les autres personnages, ils devaient partir... Ces gardes, elle n'avait pas besoin de leurs présences... Comment pouvait-elle les faire partir ? Elle reposa son regard sur l'émissaire de la Lumière, qui commençait à parler.

    "- Aqua. J'ai été envoyée en ces lieux afin de proposer mon aide au Prince pour essayer de calmer le peuple. D'après ceux qui m'ont envoyé, il semblerait qu'une révolte se prépare."

    Une révolte... Son oeuvre... Le fait que la Lumière le sache, son oeuvre aussi. Bernkastel avait envoyé une lettre à la Lumière. En se faisant passer pour un pauvre paysan qui demandait l'aide de ce groupe. Car, il avait peur... Car, il ne pouvait que trembler de peur en affrontant les gardes. Elle regarda quelques minutes le Prince. Comme elle lui avait demandé avant, il obéissait. Après tout, elle était la seule à lui avoir montré sa princesse dans les cachots, lors de leur première rencontre. Peut-être pouvait-elle faire plus, bien plus... Et c'était sur ça que son contrôle s'établissait. Un désir inassouvie... Tant qu'il croirait, elle contrôlerait ce monde...

    "- J'espère seulement que ceux à la recherche de Cendrillon savent qu'il existe d'autres monde que le leur..."

    Hum... Pourquoi dire cela ? C'était étrange... La sorcière regarda Aqua. Pourquoi... ça n'avait aucun rapport avec ce qu'elle avait demandé... Tout simplement sorti de son contexte... La jeune fille ne répondit pas, elle avait joué le jeu en étant totalement franche pour ce qui concernait Cendrillon. Le prince était au courant, la Sorcière lui avait même montré le monde où Cendrillon était maintenue captive... Cette salle noire où son corps inanimé se faisait peu à peu posséder par les vers... Un futur, voilà ce qu'elle lui avait montré. Un futur possible, celui où sa princesse ne serait guère sauvé. Un futur où elle ne l'aidait pas. Et quand le désespoir le frappa, elle le tint dans sa main. Lui, la seule qu'il pouvait croire, celle qui l'avait attaqué sans qu'il le sache, via l'illusion...

    "- Quel était le but de ma venue ? Vous savez ce qu'il se passe... Pourquoi demander de l'aide de la Lumière si c'est pour la refuser ?"

    L'avait-elle refuser ? Non... Le prince était, certes trop faible pour prendre une telle décision, surtout après que la Lumière est trahie sa confiance, sans oublier sa petite discussion avec Bernkastel, juste avant d'envoyer les soldats, il y a de cela, une semaine. L'Éternelle lui avait annoncé que la Lumière allait certainement venir. À ce moment, le prince fut pris d'une soudaine joie. Il lui demanda si c'était pour Cendrillon, s'il l'avait sauvé. Et elle eut le plaisir de répondre non. Que ce n'était que pour le peuple et que de toute manière, il l'avait abandonné. Sinon, ne serait-il pas venu plutôt ? Il retomba sur son fauteuil, la mine déconfite, alors que la sorcière jubilait intérieurement, son visage toujours aussi inexpressif.

    ''-Et bien... Je ne sais pas ce que le Prince vous a répondu, mais, votre Majesté, sauf erreur de ma part, nous devrions parler de cela dans un lieu plus convivial. Que pensez-vous de la salle de réunion ? Après tout, Dame Aqua a fait ce chemin pour vous voir, il est normal que nous lui parlions de nos projets. Surtout si la Lumière peut nous aider à retrouver votre douce...''

    Elle prolongea le dernier mot, avant de l'éteindre doucement. Le prince releva son visage avant de planter ses yeux dans ceux de la Sorcière. Sans-doute qu'elle aurait dû prévoir cela. Que les soldats se trouvent dans le même lieu qu'eux était ennuyant. Ils se méfiaient déjà suffisamment d'elle, Bernkastel ne devait pas leur donner plus de preuve. Elle allait donner un peu de joie à ce pauvre homme, n'était-elle pas un miracle après tout ?

    ''-Vous avez raison. Allons-y, Aqua, Dame Bernkastel.''

    L'Éternelle attendit que le prince et son amie passent, avant de bloquer les deux gardes d'un signe de la main. Ils la regardèrent durement, avant de s'arrêter. Elle n'avait pas besoin que deux personnes du château entendent ce qu'elle allait dire. Après tout... Quand on veut cacher quelque chose à quelqu'un, il faut le cacher si près de la vérité, que personne ne pensera à chercher là... Et quoi de mieux qu'une petite discussion pour cela. Le trajet se fit dans le silence le plus complet. Une fois arrivée à la salle, le prince fit entré les deux jeunes femmes. La Sorcière des Miracles partit s'asseoir à côté de lui, alors qu'Aqua partait s'asseoir en face du prince. La Sorcière arrêta de sourire, reprenant son air de d'habitude, le même air glacial, sans la moindre émotion.

    ''-Votre Majesté, si vous me permettez... J'aimerais aborder le sujet de Cendrillon en premier lieu. Vous devez savoir que la femme du prince a été kidnappé par la Coalition. La Lumière était là et vous n'avez rien pu faire... Alors, pensez-vous vraiment que nous allions vous offrir notre confiance et vous permettre d'aller parler au peuple, même si c'est pour une bonne cause ?''

    La sorcière fit une légère pause. L'introduction était lancée. Elle devait encore la faire tomber où elle le voulait... Qu'elle accepte et le tour serait joué... Le jeu pourrait commencer...

    ''-Pour ce qui est de Cendrillon, nous savons qu'ils existent d'autre monde. Comme le prince le sait, je ne suis pas d'ici. Je ne suis qu'une simple voyageuse... Mon voyage m'a amené ici, où j'ai trouvé un être brisé par le chagrin... Je lui ai offert mon aide et il l'a accepté. Et cette simple chose, la Lumière ne l'a jamais fait. Elle n'est jamais venue pour lui dire qu'elle l'aiderait. Et voilà, qu'aujourd'hui, elle vient pour le peuple et non pour une des sept princesses...''

    Ce fut le prince qui détourna son regard de l'émissaire pour voir la Sorcière. Pourquoi lui dire cela ? C'était un secret... Ou plutôt la partie cachée était un secret. Avec ça, peut-être qu'elle pourrait lui faire confiance et se perdre dans ses filets... Elle termina, sans laisser le temps à l'une des deux autres personnes le temps de parler.

    ''-Si vous nous montriez que vous êtes digne de confiance, peut-être... Peut-être que vous pourrez l'aider... Après tout, n'est-ce pas la chose la plus horrible que d'être séparé de la personne qu'on aime ? N'est-ce pas ce sentiment de vide qui est le plus horrible... ? Nous ne rejetons pas l'aide de la Lumière. Nous l'acceptons. Mais le lien qui relie votre groupe et ce royaume est instable... Si vous vous montrez indigne, alors nous briserons à jamais ce lien et demanderons à ce que la Lumière ne vienne plus ici...''

    Et sans la Lumière, personne ne pourra l'empêcher de laisser tomber ce monde dans les ténèbres...

    ''-Empêchez le peuple d'attaquer. Détruisez la révolte et nous vous croirons... Sans faire du mal aux villageois, bien entendu...''
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vague miroitante
Féminin
Nombre de messages : 38
Age : 26
Date d'inscription : 12/11/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
67/650  (67/650)
Mar 5 Juil 2011 - 17:43
En réponse aux questions d'Aqua, la femme répondit qu'elle ne savait pas la réponse donnée par le Prince. Elle ajouta par la suite que pour parler de cela, il serait préférable de se rendre dans un lieu plus convivial. Dame Bernkastel proposa alors au souverain la salle de réunion. Il était tout de suite plus convivial, en effet... Réunion voulait dire pour Aqua qu'ils allaient devoir se rendre dans un endroit où personne en dehors d'eux ne pourrait entendre ce qui allait se tramer. Drôle de choix pour la demoiselle que ce genre de lieu. C'est vrai, les réunions étaient plus tournées pour des conversations sérieuses et même plutôt formelles. Il n'y aurait rien d'amusant là où le groupe ira. Enfin, c'était son choix, aussi la maîtresse de la keyblade resta silencieuse. Le Prince opina alors la proposition de la femme en habits sombre et ces derniers s'en allèrent, Aqua derrière eux. Elle se demandait ce que toute cette histoire pouvait bien signifier. Après tout il avait refusé son aide, ce qui n'était plus le cas depuis que cette Bernkastel était venue. C'était vraiment bizarre, à croire qu'il prenait ses décisions après qu'elle soit intervenue... Enfin, toute ce qui comptais pour la maîtresse de la keyblade, c'était qu'il accepte son aide et qu'elle termine cette mission. Le trio entra alors dans une salle pourvue d'une immense table. Le Prince alla s'assoir à l'extrémité ainsi que la femme alors qu'Aqua s'assit en face, à l'autre bout.

Bernkastel reprit alors la parole pour expliquer ce qu'il s'était passé lors de la capture de Cendrillon par la coalition noire. Le Prince avait tellement été bouleverser que la lumière qui avait été là n'ait rien fais. Il était clair qu'il était question d'une soit disant trahison envers le souverain et Aqua ne pu que donner raison à ce que son interlocutrice avançait. La maîtresse se replongea alors dans son propre passé, lorsqu'elle avait retrouvé ses amis aux Jardins Radieux. Elle n'était là que pour une seule chose, ramener ses amis. Terra avait mal prit qu'elle n'était pas là en temps qu'amie aussi il avait du se sentir profondément blessé. Même si ce n'était pas une personne chère à ses yeux qui avait été enlevée, l'homme avait quant même été trahi par une personne en qui il plaçait sa confiance. C'est fou qu'après tout ce temps la vague miroitante se souvenait de ce genre de chose. C'était du passé, elle ne pourrait faire revenir son ami... Et elle continuait à penser qu'elle n'aurait jamais du laisser son titre lui monter à la tête. Ventus le lui avait dit le jour même de leur retrouvailles. Aqua cessa alors de se morfondre, il n'était pas question d'elle et ses amis. Non, le but de sa présence était de calmer le peuple. Il ne fallait donc pas qu'elle s'égare dans des pensées qui appartenait à son passé et qui ne seraient sans doute pas utile actuellement.

La femme aux côté du souverain reprit alors la parole, expliquant qu'ils savaient que d'autres mondes existaient. Visiblement elle-même venait d'un autre espace-temps et que son voyage l'avait menée au palais des rêves. Elle avait trouvé un Prince au bord du désespoir et lui avait ensuite proposé son aide qu'il avait accepté. La lumière ne l'avait pas fait, aussi lorsqu'elle était arrivée le Prince avait espéré qu'elle soit en compagnie de son épouse. Qu'elle déception lorsque l'homme su que l'émissaire envoyé par la lumière était venu pour s'occuper du peuple. Là encore la demoiselle aux cheveux bleu comprit dans quel état mental il pouvait bien se trouver. Abandonné, c'était le mot pour mettre un mot sur ses émotions. Mais bon, ce n'était pas encore fini, car l'interlocutrice dit à Aqua qu'elle pourrait sans doutes l'aider et qu'encore une fois l'aide de la Lumière était acceptée. Même si il était vrai que le lien qui l'unissait au Palais des rêves était instable et facile à briser. Aqua n'avait plus d'autre choix que de réussir ce qu'on lui avait demander, sans quoi ce monde ne tolèrera plus de personne d'essence lumineuse. Il était clair et net que ce genre de choses pourrait faire courir ce monde à sa perte. Après tout le Palais des Rêves pourrait être en proie aux assauts extérieurs pour finalement peut-être tomber aux mains des Ténèbres.

"- J'ai été envoyée ici pour calmer le peuple. Je n'ai donc aucunement l'envie de faillir à ma mission."


La maîtresse de la keyblade s'était ensuite levé pour regarder les deux personne d'un air décidé. Elle avait promit son aide également. Et elle tenait les promesses qu'elle faisait. Par contre Dame Bernkastel ajouta avant de se taire que même si elle calmait de peuple, le Prince ne tolérerait aucuns blessés. Aqua la regarda d'un air étonné. Comment aillait-elle bien faire pour empêcher les villageois d'attaquer sans les blesser ? Elle ne le savait pas vraiment. Néanmoins elle était sûre d'une chose, elle devait trouver une solution rapide pour qu'il n'y ait plus de problèmes. Après tout le lien entre la lumière et le Palais des Rêves était en jeu. La demoiselle fit une révérence au Prince, salua Bernkastel d'un signe de tête avant de tourner les talons pour sortir hors du château. Peut-être est-ce qu'elle trouverait un villageois de la rébellion afin de savoir la raison pour laquelle ils voulaient s'attaquer au palais du Prince Charmant. Elle se demandait la raison d'une telle idée. D'aussi loin qu'elle s'en souvenait le lieu n'avait jamais eu de problèmes. Bon d'accord c'était il y a quant même 20 ans et que la situation aurait pu changer mais bon... Aqua ne comprenait pas vraiment pourquoi ils commençaient seulement à bouger. Tout en marchant, la demoiselle regardait autour d'elle. C'est là qu'un détail germa dans sa tête. Elle se souvenait plus ou moins de son périple dans les Ténèbres. Elle avait réussit à tuer une créature d'ombre avant de tomber devant le palais des Rêves.

Si elle l'avait vu dans le monde Ténébreux, comment pouvait-il se trouver derrière elle ? Aqua se tourna alors vers l'édifice. Même sur le sentier y menant on pouvait l’apercevoir. Pas de doutes, c'était le même château. Peut-être que ce monde avait réussit à revenir grâce au retour de Cendrillon ? Un bruit de branche brisée attira alors son attention. Tournant la tête, un homme s'était élancée vers elle en hurlant comme un possédé. Aqua se retourna totalement et invoqua la keyblade de maître Eraqus afin de parer l'épée du villageois. Ce dernière recula de quelques pas, toisa la demoiselle d'un regard hostile, tournant autour d'elle comme si il s'agissait d'une proie. La maîtresse de la keyblade ne le quittait pas des yeux, le dévisageant calmement. Cet homme devait sans doute être un villageois envoyé en éclaireur pour le compte de la rébellion, se dit alors Aqua en se positionnant défensivement, attendant que l'autre ne l'attaque à nouveau. Il cherchait un point faible dans sa garde, elle le savait. Aussi elle se contenta de poser son regard azure dans celui haineux du villageois. Au lieu de tourner ainsi comme des lions en cage, il serait peut-être mieux de discuter. La maîtresse de la keyblade prit alors la parole, s'arrêtant quelques seconde pour se faire.

"- Pourquoi voulez-vous attaquer le Palais ?"

L'homme la regarda d'un air mauvais, épée levée avant de s’élancer vers la vague miroitante. Cette dernière ne bougea pas d'un poils alors que l'arme du villageois allait s'abattre sur elle. Quelque chose d'inattendu se passa alors; l'arme venait de rebondir comme par magie, faisant tituber l'homme.

"- Cela ne vous regarde pas !"

Cracha -t-il à Aqua qui fronça les sourcils. Visiblement il n'avait pas très envie de discuter avec elle sur la raison de la rébellion sur le point d'être créée. Si elle continuait à parer avec ses barrières le gars commencerait à s'énerver devant une adversaire qui ne faisait que se défendre. Il voudrait la tuer, même si il ignorait la raison de sa présence. Il fallait donc qu'Aqua agisse rapidement, trouve une solution afin de remplir sa mission. Comme le gars avait l'air d'être un des lanceurs d'idées, elle avait néanmoins déjà retirer une épine de son pieds puisqu'elle n'aurait pas à chercher les responsables qui avaient organiser leur soulèvement. La maîtresse de la keyblade se prépara alors, levant son arme au dessus de sa tête elle fit une feinte qui insista son adversaire à baisser la sienne. La demoiselle en profita alors et dans un mouvement rapide elle parvint à coinçer la lame de l'épée du villageois entre le sol et le panneton de sa keyblade. Maintenant qu'il ne savait plus rien faire que l'écouter, la jeune femme pu enfin en placer une.

"- Je vous le demande, qu'elle est donc la raison pour vouloir renverser votre souverain ?"


L'homme était en train d'essayer de dégager son épée de l'emprise de la keyblade d'Eraqus. Il trait, essayait de la bouger dans tout les sens sans succès. Il comprit alors qu'il ne servait à rien de continuer à combattre, aussi il regarda pour la première la guerrière de la lumière.

"- Depuis des années on sert loyalement le Prince. On paie nos dettes et depuis quelque temps notre dévotion envers lui ne suffit plus. On a toujours véçu en partenariat, mademoiselle. On faisait notre travail de citoyens et lui nous accordait sa protection. Mais il y a quelque temps, celui-ci a décidé de nous faire payer d'autre taxes, encore plus chères que celles d'avant. Nos amis et autres villageois qui arrivent tout juste à vivre ne font plus que survivre. Et lorsqu'on ne paie pas, les gardes du château nous en font voir de toute les couleurs."


L'homme recommença alors à tirer de plus belle sur son arme, le visage défiguré par la colère et le désespoir. Aqua n'arrivait pas à croire ce qu'il venait de lui dire. Ce n'était tout bonne pas le genre de chose que le Prince aurait fait. Pourquoi aurait-il augmenter le prix des taxes en sachant parfaitement que certains ne pourrait lui donner ce qu'il voulait ? Ce n'était pas l'homme que la demoiselle avait connu jadis. Il n'aurait jamais fait cela. Jamais. Il devait y avoir une raison pour qu'il agisse ainsi. Quelqu'un était-il en train de tirer les ficelles dans son dos ? Quelqu'un d'assez sombre pour essayer de voler de l'argent ainsi que le pouvoir? Toutes ces questions sans réponses commençait à embêter la maîtresse de la keyblade. Si elle voulait connaître la vérité elle devait retourner auprès du Prince pour savoir. Néanmoins l'homme en face n’avait pas l'intention de la laisser faire. Toute cette colère ne présageait pas vraiment quelque chose de bien. Finalement Aqua devrait sans doute dire quelque chose pour apaiser l'homme.

"- Je vous comprend. Ce n'est pas facile de vivre ainsi alors que la majorité du peuple ne fais plus que survivre... Vous n'avez pas besoin de faire une guerre contre le Palais directement. Je vous en prie, reconsidérez donc votre envie d'attaquer le Prince. Je vous promet que je vais lui en toucher deux mots, comme ça vous trouverez un accord et vous éviterez de perdre encore plus de gens auxquels vous tenez. "

La demoiselle fit alors disparaître simplement la keyblade d'Eraqus. Elle regardait l'homme d'un regard triste. Ce n'était pas humain ce que le Prince faisait. Le villageois regarda l'endroit où l'arme d'Aqua venait de disparaître avant de garder le silence. Soudain un sourire apparut sur le visage de ce dernier avant qu'il ne commence à éclater de rire. Aqua n'était pas dupe. Il ne riait pas forcément de la situation. Il se tordait d'un rire gras car il voulait faire tomber la pression. Finalement il cessa et toisa l'émissaire de la lumière d'un regard dur.

"- Très bien. Aller lui parler. Néanmoins..."


L'homme leva alors son épée de telle sorte que la lame soit en dessous du menton de la maîtresse de la keyblade.

"... Si il refuse de revenir sur le montant par défaut des taxes, cette fois nous n'hésiterons plus, on ira le voir lui-même."

L'homme remit alors son épée dans le fourreau avant de s'enfuir dans la forêt autour de la place. Aqua l'accompagna du regard avant que ce dernier ne disparaisse dans les Ténèbres du bois. Une fois seule, elle médita sur ce qu'il venait de se passer. Jamais elle n'avait pensé que le Prince ferait une chose pareille. Il allait devoir s'expliquer avec elle sur sa décision. Mais était-ce vraiment la sienne, au fond ? C'est vrai que depuis qu'elle était là, il ne faisait pas vraiment quelque chose de lui même. C'était toujours cette femme qui parlait à son nom, semblant savoir ce qu'il devait penser. Elle n'avait pas à agir ainsi. La seule personne qui avait quelque chose à dire ou qui avait le droit de contester le Prince était son épouse, la Princesse Cendrillon. Alors pourquoi Bernkastel parlait-elle au nom du souverain... Aqua soupira, elle le saurait bien assez tôt en tout cas. Elle reprit alors le chemin du château, ouvrit les larges grilles de la cour avant de rejoindre les deux personnes qui se trouvaient sur le pallier du palais. Elle vit une nouvelle fois son petit rituel avant de se redresser et toiser de son regard bleu les personnes devant elle.

"- Majesté. J'ai croisé un villageois dans la plaine devant votre château. Il m'a apprit que récemment vous aviez augmenter les taxes que le peuple devait payer au château. Vous rendez-vous compte de ce que vous avez engendrer ? Les personnes les plus démunies ne savent plus payer et comme punitions vos soldats les rouent de coups."


Aqua marqua une pause, regardant le Prince d'un regard plus dur à mesure qu'elle énonçait ce qu'il s'était passé dans la plaine devant le palais
.

"- La dévotion de votre peuple ne vous suffit plus ? Il vous faut leur vie à présent ? Je ne vous reconnais plus, votre Honneur. Vous avez toujours gouverner votre peuple avec sagesse. Vous les protégiez et en retour ils vous étaient dévouer. L'homme que j'ai rencontré m'a dit aussi de vous demander quelque chose..."

Elle marqua une petite pause, repensant durant quelque seconde à ce regard emplit de désespoir.


"- Revenez sur le montant que vous demandiez il y a quelques temps. Le peuple n'en peux plus. Il se meurt votre Altesse. Si vous ne le faites pas la rébellion aura bien lieu. Je suppose que vous ne voulez pas prendre et perdre les vies de centaines de personnes à cause de cette décision futile, je me trompe ?"


Ayant fini sa demande et accessoirement celle que quémandait le peuple, Aqua se tu pour regarder Le Prince. Son regard passa ensuite sur Bernkastel. Cette dernière abordait toujours cet air froid et sans émotions. La maîtresse pouvait comprendre que la vie des gens au service du souverain n'étaient pas si importante. Mais bon, dans un royaume il y a le peuple et les familles royales. Un Roi ne peu gouverner un royaume sans un peuple. Hors là celui du Prince se mourrait à petit feu. Les plus démunis se faisaient tabasser, laisser pour mort alors que les vieilles personnes, elles, mourraient sous les coups. Ce n'était plus vraiment le Palais des Rêves, mais plutôt celui des cauchemars. Mais comment une personne aussi bonne que le souverain en face d'elle avait-il pu devenir comme ça ? Ce n'était pas normal. Aqua fixa alors la femme. Elle avait avoir proposé son aide. La maîtresse de la keyblade se demanda alors son rôle dans cette histoire, se méfiant de plus en plus d'elle et de son air neutre. Cela lui semblait égal que ce monde souffre. Et cela lui était égal de rechercher la personne capable de rendre la lumière aux palais... Que cherchait-elle donc ?


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière des Miracles
Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 24
Date d'inscription : 28/04/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
216/550  (216/550)
Lun 18 Juil 2011 - 18:32
    Tout ence monde n'est que tromperie. Mensonge et calomnie ne sont que les piliers d'une société moderne. Tout le monde ment. La sorcière venait de mentir. Elle ne faisait que cela. La jeune femme la croyait-elle ? Qu'importe. Qu'elle la croie ou pas. Le miracle avait été jeté, jamais elle ne l'offrirait à la Lumière... Elle attendit que les pas de la femme ne s'entendent plus dans le château, avant de se lever. Elle regarda quelques secondes le prince. Son regard complètement froid, sa queue de chat se balançant lentement de gauche à droite. Elle détourna son visage, avant de regarder en direction de la fenêtre. Il était temps de briser chaque lien qui unissait ce pitoyable royaume aux autres membres...

    ''-Mon prince... Si vous voulez bien m'excuser, je vais veiller à ce que Dame Aqua ne mente pas et ne blesse pas vos fidèles sujets... Il serait triste que le peuple vous en veillent encore plus de sa faute.''

    Elle ne le laissa pas répondre, quelques secondes après, elle venait de disparaître sous la forme d'une ombre, glissant sur le sol pour s'en aller en direction d'où était partie l'émissaire de la Lumière. Que pouvait-elle faire ? En premier... Elle devait-empêcher que quelqu'un ne rencontre la jeune femme... En second, elle n'aurait qu'à jouer la comédie. Mentir était une seconde nature après tout. Et en troisième... La vérité éclairerait l'ombre pour enfin éteindre la lumière à tout jamais... Elle ne mit pas longtemps à trouver la femme. Elle reprit forme humaine juste derrière elle et rapidement lui lança un sort qui la stoppa complètement.

    Juste quelques secondes, c'était tout ce qu'elle pouvait faire... Quelques secondes étaient bien suffisantes... Elle se téléporta sur un des arbres les plus proches de la scène. Et elle se concentra. Créer un piège... Créer une illusion pouvant berner cette femme... Un mensonge avec une part de vérité...

    Le temps repris son cours, la queue de la sorcière s'enroula autour de la branche, alors que son regard d'améthyste visualisa dans l'horizon une silhouette. Un homme... Une arme... La vérité, celle d'une attaque... Plus il avançait plus il devenait clair. Plus l'illusion devenait réel. Et quand un mensonge devient réel, on ne peut que le dire vrai. N'est-ce pas miraculeux ? Un bruit de branche craqua et le premier coup fut donné. Elle se concentra à animer l'homme de la haine, de la colère qui l'avait avant agresser. Ce sentiment qui l'avait fait souffrir tellement de fois...


    "- Pourquoi voulez-vous attaquer le Palais ?"

    Première phrase de cette triste mascarade. Se concentrer pour que l'illusion soit si réelle, au point d'en être tangible, se concentrer pour que l'illusion fasse disparaître sa présence... Assise comme elle l'était sur la branche, faisant abstraction de tout bruit environ. Se concentrant sur les deux protagonistes... Que dirait les hommes à ce moment-là... Que diraient-ils ? Répondre avec violence pour attaquer son esprit. Espérer briser son corps par le verbal. C'était ce que tout homme machiste ferait. C'était ce qu'il lui avait répondit quand elle leur avait demandé pourquoi l'attaquer ? Son illusion attaqua une fois. Puis l'échec vint. Le temps du verbal devient vital alors...

    "- Cela ne vous regarde pas !"

    Le second coup fut donné. Le second pas commençait. Son illusion devait se montrer convaincante après tout... L'attaque fut paré, son épée fut plantée dans le sol par la keyblade de la jeune femme.

    "- Je vous le demande, qu'elle est donc la raison pour vouloir renverser votre souverain ?"

    La raison ? Que pouvait-elle bien inventer... Elle ne pouvait pas répondre que c'était dû à la peur... La peur du peuple était de sa faute, ce serait perdre la confiance du prince. La confiance du prince ? Voilà. Le prince a perdu la confiance du peuple... Pourquoi ? Qu'est-ce que les humains aiment autant que le pouvoir ? ... L'argent ! Voilà... Le mensonge était créé. Et c'est ce que son illusion fit. Il parla, lui dit que les taxes avaient augmentés, que la nourriture devenait plus rare pour ses amis. Son regard était presque blessé. Et quand la blessure vint, le désespoir n'est jamais loin. L'homme tira sur sa lame, encore et encore. Le visage offrant à la jeune femme, toute sa rage, toute sa colère. Mais aussi toute sa peine cachait dans son désespoir.

    Et la fin tout aussi rapidement. Quand le discourt fut terminé et que l'illusion partie par là où elle venait. La sorcière rouvrit enfin les yeux, regardant Aqua de son perchoir. Une perle de sueur déferla sur son doux visage avant de tomber au sol. Elle pencha un peu la tête en voyant la jeune femme courir vers le palais. Tout commençait enfin...

    Elle sauta dans le vide, utilisant sa lévitation pour atterrir doucement sur le sol. Elle regarda le sol, là où la lame s'était auparavant enfoncé, ne restant ici aucune trace de cette épée. Et son regard se dirigea vers le palais... La sorcière devait absolument y arriver avant la jeune femme... C'était une question de vérité et de mensonge après tout... Comme pour l'aller, son corps plongea dans son ombre et elle fonça en direction du château. Elle n'arriva que quelques secondes avant la jeune femme. La sorcière se mit derrière le prince, laissant la jeune femme racontait sa rencontre... Jusqu'à...


    "- Revenez sur le montant que vous demandiez il y a quelques temps. Le peuple n'en peux plus. Il se meurt votre Altesse. Si vous ne le faites pas la rébellion aura bien lieu. Je suppose que vous ne voulez pas prendre et perdre les vies de centaines de personnes à cause de cette décision futile, je me trompe ?"

    Froide et imperturbable, la sorcière croisa le regard du prince. Bien sûr qu'il n'avait aucune idée de ce qu'elle parlait. Jamais il n'aurait pu faire souffrir son peuple, c'était pour ça que la peur et le mensonge avait été choisi. Parce qu'ils ne pouvaient-être touché comme l'argent... Bernkastel regarda d'abord le prince avant de regarder la jeune femme et dit d'une voix froide.

    ''-Hum... Votre majesté, puis-je lui montrer les dossiers du palais ? Celui où il est marqué la somme des taxes ? Pendant ce temps, vous pourriez aller voir le Duc, je pense qu'il a quelque chose à vous dire. Quant à nous, Dame Aqua, allons-y.''

    Sa majesté acquiesça. Les deux femmes montèrent les escaliers dans le plus parfait des silences, quant au prince, il partit dans la direction opposée. Après avoir ouvert la porte, plonger sa main dans les papiers et ressortis celui où était noté la somme des taxes. Elle en sortit un second, celui-ci était daté d'il y a deux ans. Alors que le premier était de la semaine dernière. Elle les montra à la jeune femme de la Lumière...

    ''-Comme vous le voyez, il n'a eu aucune augmentation. Les taxes sont toujours les mêmes... Vous vous êtes fait avoir... Si vous ne pouvez déceler le vrai du faux, comment pourriez-vous aider le prince ?''

    Et là... A ce moment... Alors qu'elle s'apprêtait à dire la dernière phrase de cette longue journée... Son sourire frappa son visage. Le genre de sourire qu'elle n'offrait que rarement et qui offrait une vision de sadisme sur une gamine.

    ''-Vous n'avez pas pu tenir votre promesse. Je tiendrai la mienne... La Lumière n'a plus rien à faire dans ce monde dès à présent. Cette discussion est finie. Si vous voulez m'excuser... Huhuhu...''

    Et dans un dernier rire, elle disparut de la pièce. Les ténèbres avançaient...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Dim 24 Juil 2011 - 1:01
    Mission Accomplie ^^.

    Hum...

    Je vais être honnête, je n'ai pas beaucoup aimé votre rp. Disons que je m'attendais à mieux de votre part à tous les deux...

    Pourtant... Vos dialogues sont bons, l'idée est très bonne, vos rps sont malins, vous ne faîtes rien de stupide.

    ...

    Oui en fait, de ton côté, Aqua... J'ai trouvé un défaut qui m'a vraiment dérangé... Il est gros mais c'est le seul.
    Disons que dans un rp, quand je lis une réponse... Ca me dérange un peu de relire exactement la même chose que dans le rp précédent du partenaire.

    Je ne vais rien inventer, tout le monde est au courrant mais juste pour mettre le décor à mon commentaire... En général, il y a deux sortes de narration retrouvées dans les réponses à des rps...

    1) On reprend les paroles une par une, ce qui permet de bien expliquer quels sont les sentiments, les réactions du personnage à telle ou telle parole. D'un autre côté, ça empêche les erreurs. C'est ce que fait Bernkastel.

    2) On ne reprend pas les paroles... On dit en narration (italique) ce qui a été dit. C'est ce que tu fais, Aqua.

    Je ne me permets pas de juger quel est le meilleur système de rp. J'utilise le deuxième de temps en temps mais le premier bien plus souvent.

    L'ennui et c'est le risque... C'est qu'en utilisant le deuxième procédé, ça devienne assez ennuyeux parce qu'on n'explique pas systématiquement les ressentis de son personnage... Et dans ton cas, c'est ce que tu as fait.... Tu m'as donné l'impression de juste expliquer tout ce qui s'était passé sans réellement exploiter ton personnage...

    Du coup... A chaque rp, je trouve que tu recules d'un pas et que tu avances de deux pas... Ca va trop lentement.

    Bernkastel... Il est possible que tu te doutes de ce que je te reproche... Je n'ai pas aimé tes rps, même s'ils sont bons... Parce que je trouve que pour ton personnage, tout est décidément trop facile.

    "De la foudre est tombée sur une armoire qui s'est effondrée sur le chat qui a miaulé très fort et qui a fait mourir d'une crise cardiaque Tante Maria... C'est exactement ce que j'avais prévu."

    Sur ce... Normal pour Yuki, Avancée pour Aqua.

    Yuki.
    22 xp, 230 munnies et 3 PS... 2 en Vitesse et 1 en Symbiose.

    Aqua...
    34 xp, 340 munnies et 3 PS... 1 en défense, 1 en force et 1 en dextérité.

_______________________________
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une simple visite de courtoisie ? [Jia Li]
» "Une Petite Visite de Courtoisie" [Libre]
» - Event IV - Visite de Courtoisie
» WAB: visite de courtoisie chez nos voisins strasbourgeois en août
» Une visite de courtoisie. [PV. Talia]