Derniers sujets
» Un coup de pied dans la fourmilière
par Cypher Aujourd'hui à 1:22

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Hier à 13:41

» A l'abordage !
par Chen Stormstout Hier à 11:03

» En ligne de mire
par Cypher Hier à 0:41

» Contrats - Demande de Mission
par Surkesh Hier à 0:10

» Le savoir c'est le pouvoir
par Surkesh Ven 15 Déc 2017 - 22:07

» Tombent les masques
par Lenore Ven 15 Déc 2017 - 16:52

» Tour du Propriétaire
par Narantuyaa Jeu 14 Déc 2017 - 18:21

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Jeu 14 Déc 2017 - 16:06

» Cachons tout ça
par Death Jeu 14 Déc 2017 - 15:37

» Pourtant, rien ne change
par Death Jeu 14 Déc 2017 - 11:22

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Jeu 14 Déc 2017 - 11:14

» J'ai PAS mal à mon forum
par Fiathen Jeu 14 Déc 2017 - 8:07

» Que la vengeance commence!
par Kestia Mer 13 Déc 2017 - 22:18

» Camanaich et Entraînement de combat et agilité
par Cissneï Mer 13 Déc 2017 - 19:09


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 L'art de la persuasion... ou autre.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Féminin
Nombre de messages : 18
Age : 23
Date d'inscription : 04/12/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
0/0  (0/0)
Mar 28 Juin 2011 - 18:57
    Alice venait d'arriver à Thèbes, suivant les ordres d'Oakley. Après un arrêt chez Phil pour promettre au nom des mercenaires que d'ici demain Diomède serait inscrit au tournoi, elle se plaignait déjà dans sa tête. Comment pouvait-elle convaincre quelqu'un que personne n'arrivait à convaincre? Vous lui avez vu la tête? Vous croyez qu'elle a un pouvoir puissant de persuasion? Enfin, si, mais cela dépend du contexte et de la personne visée. Si c'était un trouillard, elle montrait sa faux et le tour était joué, mais là elle avait affaire à un héros. Elle se considérait plutôt forte, mais toute la route durant, le marchand qui l'avait si gentiment mené de l'entrée d'Olympe à ici n'avait cessé de lui raconter les exploits de ceux-ci. Elle était loin de leur niveau pour l'instant , même avec l'aide des pouvoirs de B-Rabbit. Elle devrait trouver autre chose. Un pari? Trop risqué. Kidnapping? Inimaginable et bien trop autoritaire. De plus, ce ne serait pas de la persuasion dans ce cas là. Ça reviendrait à le forcer et elle ne mériterait pas la récompense liée à sa mission! Non, c'était mauvais. Elle était seule, elle ne pouvait donc pas faire une mise en scène ou elle le sauverait et lui demanderait de combattre en échange. Cela n'aurait point été crédible de toute façon.

    Alice soupira et s'adossa au mur d'un marché tout près en croisant les bras. Juste devant il y avait un taverne où, à peine le soleil couché, le vin coulait à flots. Des voix en sortaient. De jeunes femmes frivoles, tentant à tout prix de séduire un homme en particulier. Les héros sont reconnus non seulement pour leur force herculéenne, mais aussi pour leur charisme et leur richesses. Ce qu'elle entendait, c'était en fait un troupeau de groupies entourant sa cible. Elles avaient clairement prononcé son nom à plusieurs reprises. Elle haussa un sourcil et regarda à travers la fenêtre. Ils étaient parfaitement installés pour être vus. Quand elle vit le groupe de jeunes filles, elle sourit. La voilà la solution qu'elle cherchait! Elle serait une groupie! L'infiltration. Il y en avait tellement qu'elle n'avait qu'à le séduire, lui promettre un rendez-vous en échange de pouvoir assister à un combat mené par lui au Colisée et elle s'éclipserait faire son rapport. Ni vu, ni connu. Il ne se souviendrait même plus quelle demoiselle lui avait fait la requête. Toutefois elle était bien consciente des choses. Dans son habillement actuel, elle aurait simplement l'air étrange. Elle était à Olympe après tout. La lapine devait trouver quelque chose de séduisant, sans pour autant être trop moderne. La seule solution était simple: Improviser. Elle reprit donc sa ballade et retrouva un rideau rouge qu'elle avait croisé plus tôt. Elle l'arracha et le mena à une vielle dame plus loin qui était accompagnée de plusieurs gamines et les habillait. C'était un couvent de jeune filles. Le regard suppliant, elle adressa la parole à la dame.

    "Ex-excusez moi madame. J'ai cru comprendre que vous aviez habillé ces enfants. Si vous en avez le temps, pourriez vous me confectionner une robe à l'aide de ce tissus. J'ai..."

    Elle hésita, elle ne pouvait pas dire que c'était pour une mission. Elle se mordilla la lèvre et repris comme si elle s'était interrompu par timidité.

    "J-j'ai un rendez-vous avec mon fiancé et je suis très en retard. Je ne peux pas me présenter ainsi, ce serait une insulte pour lui."

    Et bien non, vous vous êtes fait avoir si vous croyiez qu'Alice était innocente et ne mentait pas. La grand-mère lui lança un doux sourire et lui saisit la main avant de la faire entrer dans l'édifice devant lequel elles se trouvaient. Les enfants suivirent aussitôt. À l'intérieur, mamie se mit à déchirer le tissu à plusieurs reprises et à l'attacher en plusieurs endroits. Le résultat fut étonnant. Jamais elle n'aurait cru voir une telle robe ici. Elle était simple et séduisante. Tout ce qu'il lui fallait. Elle remercia la dame, se changea et salua les enfants avant de repartir vers la taverne. Il faisait maintenant noir.

    Quand elle arriva, Diomède était toujours là, entouré de ses groupies. Ses sorties étaient rares semblait-il. Elle avait eu de la chance que ce soir il n'ait pas préféré flâner chez lui. L'homme était musclé, trop à son goût, et portait une chevelure brune accompagnée d'une barbe qui n'avait pas été entretenue depuis quelques jours. Souriante, elle mit son plan à épreuve et s'approcha de l'homme en envoyant ses cheveux valser derrière elle d'un coup de sa main droite. Elle lança un regard perçant au héros qui passa d'un état près de l'ennui à un intérêt très visible. Elle était différente des autres, si mystérieuse dans sa magnifique robe rouge. Elle lui lança un sourire mais joua l'indifférence et alla s'asseoir à une table que celle ou siégeait Dio'. Ce ne fut pas très long avant qu'il vienne la rejoindre et lui propose un verre.

    " Puis-je vous offrir une coupe, chère demoiselle? On dit qu'ils servent ici le meilleur vin de tout Thèbes."

    Elle croisa les bras et leva à peine les yeux vers lui.

    " Le vin ne m'intéresse pas. "

    Le héros ne se laissa pas vaincre. Il bu une gorgée de sa propre coupe et posa son bras autour des épaules d'Alice en lui lançant un regard des plus charmeurs sous les yeux indignés de ses fans en chaleur, restées à la table voisine. Il la questionna.

    " Mais alors, qu'est ce qui peut intéresser une femme comme vous? "
    " La baguarre. La force. ", répondit-elle sans aucune hésitation cette fois-ci.

    L'homme sourit de nouveau et lui demanda si elle avait entendu parler de lui. La discussion se poursuivit quelques temps, il raconta quelques unes de ses anecdotes et autres histoires. Il nomma des monstres et d'autres héros qu'il avait combattu. Elle fit exprès de démontrer de moins en moins d'intérêt au cours de ces récits, baillant même à plusieurs reprises et passant, pour de vrai, à un poil de s'endormir. Après environs une heure pénible à l'écouter, il finit par l'interroger à nouveau.

    " Alors, impressionnée ma jolie? "
    " Tssk...pas du tout. Je préfère le concret aux récits pleins de conneries et de mensonges. "

    Il lui fallait être directe pour le convaincre. Son expression témoignait de sa surprise et à l'autre table, les vraies séductrices étaient scandalisées. Comment osait-elle ? L'homme se leva et lui demanda ce qu'il devait faire pour l'impressionner. Elle lui fit sa proposition. Un rendez-vous en échange de son inscription au tournoi du Colisée de l'Olympe. Diodème éclata de rire et abandonna, affirmant qu'il n'avait rien à prouver et qu'elle était bête de rater une si belle occasion de passer du bon temps. Il retourna à l'autre table ou les groupies lui servaient déjà une autre coupe.
    Alice se fâcha. Elle avait mis tant d'effort dans son plan, pourquoi ce déroulait-il si mal maintenant alors qu'il avait si bien commencé? Elle saisit la bouteille de vin qu'un serveur était venu poser sur la table plus tôt et la lança à la figure de Diomède. Il n'eut pas le temps de riposter qu'elle se mit à lui crier ce qu'elle pensait. Elle ne voulait pas que sa mission tombe à l'eau, elle ne laisserait pas cela arriver. Elle ne voulait pas décevoir la patronne.

    " Alors vous n'êtes qu'un sale lâche! Depuis combien d'années n'êtes vous pas allé à ce tournoi? À chacune d'entre elles, les héros qui s'y présente sont de plus en plus forts. Alors que vous flânez avec ces idiotes et vos saloperies de bouteilles de vins, eux ils s'entrainent comme des fous pour livrer des combats sans merci valant cent fois plus que vos histoires de pacotilles. Vous êtes si paresseux que les hommes qui se présentent là-bas pourraient vous battre d'une pichenette sur le nez. Diomède, VOUS ne valez RIEN! "
    " VOUS MENTEZ! "

    Le héros retenait visiblement ces points. Frapper une femme n'était guère dans ses habitudes. Il prit plusieurs fois son souffle et quitta la taverne sans payer. Alice le suivit et l'observa. À grands pas, il se dirigeait en direction du Colisée. Alice elle prit la direction inverse, le sourire fendu jusqu'au lèvres. Sur le toit d'une maison, elle s'endormit.

    Le lendemain, des cris de joies la réveillèrent. Phil courrait les rues en annonçant qu'un nouveau héros s'était joint aux tournois. C'était Diomède...
    Mission accomplie.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Dim 3 Juil 2011 - 5:06
    Mission Accomplie.

    Cool, très cool ^^.

    Et très plaisant. Mais au début, je dois bien avouer que ça m'inquiétait... La robe tout d'abord, une bonne idée certes et l'image au début de ton rp a son charme (jolie robe, oui). Mais je me suis dit que t'allais "rater" ta mission, partir dans une mauvaise direction.
    D'un côté, tu devais convaincre Diomède alors le faire par le charme, c'est une idée, pas une mauvaise mais j'aurais trouvé ça un peu facile; Mais non en fait, la robe n'était qu'un accessoire et j'ai trouvé le dialogue et la situation très originale. Alice se fait belle mais pas pour lui, elle n'a rien à faire de ce qu'il raconte mais veut tout de même qu'il combatte. On n'était moins dans la séduction que dans la provocation et j'ai trouvé l'argument de fin plutôt pas mal ^^.

    En somme, un très bon rp, bien construit.

    Hum... Petite incohérence... Un couvent au Colisée de l'Olympe, ACN ? Selon la mythologie, il y avait des temples certes mais ce ne sont pas des couvents ^^.

    Alors...

    12 xp, 120 munnies et 2 PS en dextérité.


_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'art de la persuasion... ou autre.
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Club de Karaté et autre du meme genre
» Tout peut basculer, d'une minute à l'autre. [Luffy!]