Derniers sujets
» Essai en laboratoire
par Cypher Hier à 16:24

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Hier à 14:32

» Jet The Hawk! Storm The Albatross! Wave The Swallow! We're the Babylon Rogues!
par The Babylon Rogues Hier à 13:59

» La Shin-Ra del Sol
par Rufus Shinra Hier à 10:30

» Froide Noblesse
par Huayan Song Ven 17 Nov 2017 - 19:52

» Tombent les masques
par Abigail Underwood Ven 17 Nov 2017 - 19:25

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Ven 17 Nov 2017 - 11:13

» Absences de Pamela
par Milla Maxwell Jeu 16 Nov 2017 - 16:46

» Promenons-nous dans les bois -
par Agon Wiley Jeu 16 Nov 2017 - 5:58

» Il était une fois ... Toxine (En cours )
par General Primus Jeu 16 Nov 2017 - 2:06

» Sauver Tania [Exploit]
par Chen Stormstout Mer 15 Nov 2017 - 10:56

» Déménagement
par Chen Stormstout Mer 15 Nov 2017 - 10:34

» Contrats - Demande de Mission
par Merrion Dexelo Mar 14 Nov 2017 - 23:00

» Fiche d'Identité de Narantuyaa
par Narantuyaa Mar 14 Nov 2017 - 9:17

» Attaque Nocturne
par Narantuyaa Mar 14 Nov 2017 - 2:54


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Récupérer notre dû ! (Mission Normale)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Insaisissable
Nombre de messages : 160
Localisation : Port Royal, le Centurio.
Date d'inscription : 26/04/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
138/400  (138/400)
Ven 24 Juin 2011 - 6:55
La mission ne paraissait pas présenter de difficulté pour Angelica. Récupérer des joyaux à une époque, c'était son quotidien ! Le problème résidait dans le lieu… D'après Oakley Curtis, la Coalition Noire régnait sur ces terres. Angelica n'était pas très informée à ce sujet et c'était l'occasion d'en apprendre plus. Le vaisseau de la Shin-Ra la déposa près d'un mur fissuré de la ville. Angelica aurait aimé avoir le loisir de découvrir ce nouveau monde, mais la mission était prioritaire, notamment si elle lui permettait de s'attirer les bonnes grâces de Oakley… La jeune femme savait qu'elle se perdrait facilement dans la découverte de ce monde si elle s'y laissait prendre. De plus, Angelica souhaitait rester discrète et son accoutrement ne lui donnait pas ce luxe en ces lieux où elle était étrangère.

Après avoir demandé à l'opérateur de la Shin-Ra de repasser dans deux jours, elle s'engouffra dans l'ouverture du mur. La jeune femme arriva dans des bois sombres qui, comme l'avait mentionné Oakley, débouchaient sur plusieurs chemins. L'un d'entre eux s'assombrissait et n'inspirait rien de bon à Angelica qui en déduit que c'était sûrement là le Manoir de la Coalition, et elle ne comptait pas s'y aventurer si elle n'y était pas forcée… La jeune fille avisa un autre chemin plus attrayant et s'y engagea. Elle arriva dans une petite clairière ombragée où un haut portail d'or surmonté de pierres précieuses trônait. Un manoir imposant et très richement décoré était derrière.

"
C'est sûrement ici..." murmura-t-elle en s'approchant du portail. Elle appuya sur ce qui semblait être une sonnette. Une jeune fille vêtue d'un costume de soubrette sortit du manoir.

"
Que voulez-vous ?" demanda-t-elle poliment.
"
Je souhaiterais avoir un entretien avec votre maître. J'ai quelque chose qui pourrait lui plaire..." dit Angelica en montrant un saphir rose emprunté à Oakley.

En voyant la pierre précieuse, la jeune fille ouvrit le portail, laissant la jolie brune entrer. Elle la conduisit à l'intérieur et la guida jusqu'à une grande pièce sombre sans fenêtres. Un grand fauteuil était au centre de la pièce, dos à la porte. L'intérieur du manoir était dans le même ton que l'extérieur, couvert de fioritures, de pierres précieuses, d'or... A tel point que cela en était repoussant. Angelica veilla à ce que sa révulsion ne se voit pas sur son visage.

"
Qu'avez-vous pour moi jeune demoiselle ?" demanda une voix rauque provenant du fauteuil.
"
Une pierre précieuse que j'ai trouvé lors de mes voyages..." dit-elle d'une voix sensuelle.

L'homme lui fit signe de s'approcher et Angelica s’exécuta. Lorsqu'elle fut près de lui, elle s'agenouilla et lui montra la pierre. Le visage de l'homme s'illumina, la cupidité éclairant son visage aigri. "
Quel magnifique joyau... Que souhaites-tu en échange ?" Sa voix changea brutalement, devenant agressive et suspicieuse. Angelica, acceptant le tutoiement sans surprise, lui lança un sourire charmeur et répondit d'une voix très douce "Je ne cherche que l'occasion de servir un maître aussi puissant et au goût aussi assuré que le vôtre... En échange de votre protection et de quelques gages."

"Le meilleur moyen de récupérer ces joyaux, c'est de les subtiliser en m'attirant sa confiance..." songeait Angelica en faisant les yeux doux au collectionneur. Celui-ci lui lança un regard soupçonneux. "
Et qui me dit que vous êtes sincère ?" La jeune femme sourit. "Je vous ai apporté une pierre très rare non ? Elle m'aurait rapporté beaucoup si je l'avais vendue…" L'homme était d'un certain âge, il ne serait pas facile de le tromper. Pourtant, il semblait séduit par la proposition...

"
Très bien, je te mettrais à l'épreuve, et si tu réussis, je t'engagerais. En attendant je vais ..."
"
Pas si vite !" interrompit Angelica en se saisissant du joyau. "Je ne vous offrirais cette pierre précieuse que si vous m'engagez... Quelle garantie aurais-je autrement ?" En réalité, Angelica voulait être sûre de voir où le collectionneur rangeait ses pièces les plus rares...

Le vieil homme sourit et hocha la tête. "
Bien, écoute attentivement, je ne suis pas d'humeur à me répéter. Depuis que la Coalition est au pouvoir, les sans-cœurs se multiplient. Si tu es arrivée jusqu'ici sans encombres, tu as eu de la chance. Certains d'entre-eux ont attaqué et tué un de mes employés et subtilisé par la même occasion une de mes pierres précieuses... Tu dois les retrouver, les éliminer et récupérer ce qui m'appartient. Les sans-cœurs ressemblaient à de grosses pies à ce qu'on m'a raconté... Rien d'étonnant à ce qu'elles s'intéressent à mes joyaux !"

Angelica hocha la tête en signe d'acceptation. La jeune fille au service du collectionneur l'escorta au dehors et la mercenaire partit en quête des pies sans-cœurs dans les bois. Il serait facile de les attirer avec le saphir rose, mais les vaincre à elle seule risquait de s'avérer plus complexe. Avant de les appâter, il fallait réfléchir à un plan. La jeune femme observa sa bague, un double anneau d'argent surmonté d'un petit diamant noir. Le peu de magie qu'elle possédait lui venait de cette bague trouvé dans le trésor du Capitaine Kidd. Elle avait encore du mal à maîtriser ces nouvelles compétences, et c'était là le bon moment de les tester. Grâce à sa poche intérieure, Angelica pouvait transporter des objets supplémentaires avec elle, et comme elle n'avait pas de pelle - qui penserait à prendre un tel objet avec soi ? - la jeune femme se saisit de petites bombes. Elle les disposa à plusieurs endroits dans la zone du bois proche du manoir du collectionneur. Elle les embrasa grâce à des allumettes et s'éloigna alors que les petites explosions retentissaient dans tout le bois. Angelica songea après coup qu'elle risquait d'essuyer une attaque de sans-cœurs, attirés par le bruit... Ne voyant aucune créature apparaître, Angelica en profita pour recouvrir les cavités de brindilles et de feuilles. Ainsi, les sans-cœurs qui passeraient dessus tomberaient ! Enfin, c'était le plan tout du moins.

La jeune femme entendit du bruit dans les fourrés. "
Les sans-cœurs !" Angelica brandit le saphir au dessus d'elle, les rayons du soleil relayant la lumière que le joyau dégageait. Elle ne doutait pas que les pies seraient attirées. Mais d'autres créatures noires arrivèrent et Angelica rangea la pierre précieuse, ayant d'autres chats à fouetter. Des ombres se matérialisèrent tout autour d'elle et la jeune femme dégaina son épée. "Essayez donc de prendre mon cœur, sales bestioles !" Les créatures, dénuées de stratégie de groupe, l'attaquèrent les unes après les autres, ce qui simplifia le combat pour Angelica. Elle n'avait qu'à les transpercer les uns après les autres. Bientôt, elle était seule. Soudain, un grand fracas retentit et des dizaines de petites pies noires apparurent. Elles frétillaient et sautillaient devant Angelica qui tenait toujours le joyau dans sa main. "C'est ça que vous voulez ? Venez le chercher !" dit-elle en le rangeant dans sa poche intérieure. Les oiseaux sans-cœurs se rapprochèrent les uns des autres et après un bruit étrange, ils fusionnèrent en un énorme sans-cœur unique sous les yeux ébahis d'Angelica.

Une énorme pie avec une émeraude encastrée dans le corps ! Sans se demander plus longtemps comment ce joyau avait atterrit là, Angelica s'éloigna en courant. Ses pièges seraient inutiles face à cette créature, ils pourraient tout juste la ralentir. Elle allait devoir changer de stratégie. La jeune femme n'était pas habituée à combattre sur terre, les batailles navales, ça c'était du combat ! De toutes façons, elle n'avait pas le choix. Angelica arma son mousquet et tira sur une aile de la pie. Ce ne fut pas très efficace, mais au moins, la bestiole ne s'envolerait pas. Le sans-cœur se précipita vers elle, le bec grand ouvert et prêt à la happer. Angelica évita la créature de justesse mais le sans-cœur réussit à lui faire une profonde entaille au bras gauche. La mercenaire gémit et appuya sur la blessure, tentant de contenir le sang. Elle retira la corde qui maintenait son corset en place et l'attacha autour de son bras afin de faire un garrot. Cela ne tiendrait pas longtemps, mais cela lui permettrait de gagner du temps. Temps dont elle avait bien besoin étant donné qu'elle était ralentie non seulement par sa blessure, mais par ses vêtements qui baillaient et qui la gênaient. Angelica rangea son mousquet et dégaina son épée, prête à en découdre. Elle sortit une grenade artisanale de sa poche intérieure et la lança sur la créature. Celle-ci poussa un cri assourdissant et ses ailes disparurent. "
C'est le résultat d'une fusion... Quand elle est mal en point, elle réduit son corps pour optimiser ses forces !" Angelica regarda dans la poche, il ne lui restait que trois grenades. Elle regrettait d'avoir utilisé ses bombes pour rien ! La jeune femme grimpa dans un arbre aussi vite qu'elle le pouvait, profitant de l'extrême lenteur du monstre. Elle lança les grenades les unes après les autres, et lorsqu'elle descendit enfin, elle faisait face à trois petites pies sans-cœurs. "Quelle polyvalence !" songeait-elle en pointant son arme vers les créatures. Les trois pies se jetèrent sur elle, et la jeune femme réussit à en embrocher une. La deuxième en profita pour écorcher son visage, manquant de lui arracher un œil. Angelica roula à terre et tira sur la pie qui disparut dans une gerbe noire en même temps que la mercenaire tombait à terre. Le dernier sans-cœur était le plus puissant et le plus gros, il possédait un petit casque en plus et la gemme était incrustée dans son poitrail.

"
¡ No renunciaré ahora ! ¡ Inaceptable !" cria-t-elle, furieuse d'être dans cet état. Elle avait réussit à éliminer toutes ces créatures, elle pouvait bien se débarrasser de celle-ci. Angelica se releva péniblement et fit face à la pie. "¡ No es un vulgar gorrión que me superá !" s'écria-t-elle en s'élançant vers le sans-cœur. L'oiseau envoya une petite tornade de feu et la jeune femme se protégea comme elle pu derrière un arbre sans pouvoir éviter de recevoir un cuisant impact sur son bras gauche. Il était maintenant trop faible pour pouvoir lui servir. "Je ne me battrais qu'avec un bras s'il le faut..."

Le regard d'Angelica tomba sur sa bague. "
Mais oui, la magie ! Comment ça marche...?" La jeune femme tenta de lancer un sort d'élément eau mais c'est un sort d'air qui se lança, faisant tourbillonner la pie qui retomba lourdement et se brisa une patte. Elle se trainait sur le sol, dégageant des petites gerbes noires. Angelica s'approcha et transperça maladroitement la pie de son bras droit. La créature disparut dans les ténèbres, laissant l'émeraude sur le sol. La mercenaire tomba à terre et se traîna jusqu'à un arbre où elle lança un sort de soin mineur. "Et bien voilà un combat inattendu... et étonnamment difficile."

Angelica se remit sur pied et retourna péniblement au manoir. La jeune servante l'emmena dans une salle de la grande demeure où elle lui procura des soins. Elle passa la nuit à se reposer et le lendemain, elle était prête à se rendre auprès du collectionneur. Ses blessures étaient des entraves mais sans gravité. La jeune femme était un peu gênée d'avoir été sans défenses pendant ce laps de temps, mais elle n'était pas fâchée d'avoir pu prendre un peu de repos. Angelica se dirigea vers la bibliothèque, guidée par la domestique. Le collectionneur avait ouvert les rideaux et rapproché une petite table sur laquelle était posée une loupe de joailler. Il se leva en voyant la jeune femme. "
Alors ?" Angelica voyait dans ses yeux la lueur de la cupidité. Elle lui sourit et lui tendit le petit sac en toile dans lequel se trouvait les pierres précieuses. Il les examina à la lumière puis avec sa loupe. Il répétait sans cesse "Magnifique, magnifique..." Puis, enfin, il se dirigea vers une étagère et actionna un mécanisme. Il regarda la jeune femme avec un sourire. "Nicolas Flamel ! Amusant non ?" Angelica ne comprit pas la plaisanterie mais prit un air amusé. Une partie de l'étagère pivota et un coffre apparut. Le vieil homme tourna la molette et rangea les joyaux à l'intérieur.

"
Très bien, je vous engage. Vous avez apporté deux nouvelles pièces à ma collection et risqué votre vie pour reprendre mon bien."

Angelica le remercia en inclinant la tête. Peu importait sa réponse en réalité, elle savait où étaient les joyaux. Elle prendrait le tout, Oakley lui pardonnerait plus facilement d'avoir emprunté le saphir sans permission. "
Vous pouvez passer la nuit ici mais je ne compte pas vous hébergez plus longtemps." La jeune femme sourit. "C'est tout ce dont j'ai besoin..." Mis à part cet incident dans la forêt, tout se passait comme prévu. La mission serait bouclée d'ici à ce que le vaisseau de la Shin-Ra vienne la chercher.

A la nuit tombée, Angelica se glissa dans les couloirs, prenant garde à ne pas faire de bruits. Elle avait rangé ses armes dans sa poche intérieure pour éviter le bruit clinquant de celles-ci. Elle se déplaçait à pas feutrés profitant de l'obscurité. La bibliothèque n'était pas fermée à clé ce qui était surprenant. Elle se dirigea vers l'étagère et chercha le livre de Nicolas Flamel. Lorsqu'elle le déplaça, le coffre apparut. Là était toute la difficulté de l'affaire, comment l'ouvrir ? Angelica avait apprit un tour dans les bars de Tortuga, comment ouvrir un coffre en écoutant le son du verrou... Elle n'avait jamais essayé, doutant de la fiabilité de la technique, mais dans ce cas précis une explosion ne serait pas du tout adéquate. Elle tenta le coup et après deux essais infructueux, la porte s'ouvrit. Angelica se saisit des joyaux délicatement et les enfourna dans sa poche intérieure.

"
Je savais bien que tout cela allait trop vite... Votre sourire charmeur a bien failli m'avoir, mais jamais vous n'aurez mes pierres précieuses !" s'écria le vieil homme en entrant dans la pièce, prenant Angelica sur le fait. Elle allait sortir son mousquet lorsque brutalement, le collectionneur se mit à trembler. Des gerbes noires s'éparpillèrent dans l'air et avant que la mercenaire ne puisse comprendre ce qui arrivait, le vieil homme s'était changé en sans-cœur. Un énorme sans-cœur aux yeux jaunes effrayants. La cupidité avait dévoré le cœur de cet homme... Il n'inspirait aucune crainte à Angelica, mais elle n'était pas en position de force. Elle avisa la fenêtre et fonça, attrapant le rideau au passage pour se protéger du verre. Grâce à une glissade aérienne elle s'éloigna de la fenêtre et effectua une pirouette pour atterrir au sol. Avant que la créature ne puisse la poursuivre, Angelica s'enfuit. Elle allait devoir trouver un refuge pour la nuit, mais tout serait fermé en ville. La jeune femme repensa aux paroles d'Oakley... La Coalition. Elle s'approcherait assez pour effrayer le sans-cœur mais trop peu pour s'attirer les foudres de la Coalition Noire... Angelica s'élança sur le petit chemin et se cacha dans les buissons de cette nouvelle clairière. Elle attendit longtemps, mais la créature cupide n'arriva jamais, surprenant une fois encore la mercenaire. "Décidément, les autres mondes sont vraiment étranges..." murmura-t-elle.

Le lendemain, Angelica s'éloigna de la clairière à pas de loups. Malheureusement pour elle, le sans-cœur l'attendait, attiré par ses précieux joyaux. Ni une ni deux, la jeune femme prit ses jambes à son cou et s'enfuit des bois. Par chance, le vaisseau de la Shin-Ra était déjà là et Angelica pu se soustraire à la vengeance du collectionneur...

"
Décidément, tout était affaire de chance dans cette mission !"


(Note : Désolée pour ce combat particulièrement chiant... Je dois encore progresser là dessus T_T)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur Indomptable
Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Localisation : Au centurio, sans doute
Date d'inscription : 06/08/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: General
XP:
190/0  (190/0)
Ven 24 Juin 2011 - 11:16
Ben écoute, j'allais le dire mais tu l'as préciser toi même ! C'était pas un combat des plus prenant... Malheureusement, je vois pas trop le conseil que je pourrais te donner pour améliorer ça, si ce n'est que lire et relire des RP de bastos qui t'on plu ...

Dans tout les cas, on est riche ! Mission accomplis. Premiére mission agréable, longue, ect, bonne impression en général. Même si niveau scénar, ce fut beaucoup de la chance ... ^^ Mais bon, j'ai l'impression que tu maitrise ton personnage quand même, moi je le sens en tout cas (et je dis pas ça pour la partie Espagnol du RP ....)

20 points d'expérience + 200 munnies + 2 PS Def + 1 PS Mag
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une ville en moins (Mission Normale)
» Etude de terrain: La fourmilière. [Mission Normale]
» La saleté est notre ennemi [Mission rang D] [Hidaka Eiko] [PAUSE]
» Notre première mission! [Anna, Hayashi, Silver]
» Mission Jedi & Sith : Prouver sa Valeur [Echouée]