La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Audience au Château [PV : Yûko] Left_bar_bleue3739/3500Audience au Château [PV : Yûko] Empty_bar_bleue  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 18 Juin 2011 - 9:52
    Ça y’est, j’étais décidé. J’allais œuvrer pour le bien. Peut-être que mes pas sur le droit chemin me mèneraient a ce que je recherche, qui sait ?

    Ce fut mes dernières pensées avant de quitter la Cité du Crépuscule. Le noir s’ensuivit, avant la lumière intense. J’étais sur l’herbe, dans la cour du quartier général de la Lumière, celle du Château Disney. Je devais être dans les jardins, a se fier a la « déco ». Une magnifique sculpture végétale trônait au milieu de la cour. Elle représentait le château en lui même. Puis derrière, je vis l’immense château d’un blanc éclatant. J’éspèrais que bientôt, ce serait ma nouvelle maison

    Je savais que j’aurai quelque mal a rentrer a la Lumière. Je faisais parti de l’organisation avant, qui elle n’était pas toute blanche… Mais j’avais été comme forcé d’y rentrer, la main de Xemnas était la seule qui m’avait été tendue…

    Je pris une profonde respiration et m’avançait sur l’herbe courte, les jardins étaient relativement déserts, ce qui m’étonna. Je pensais que c’était plus actif, ici. Mais bon, le château était grand et bien sur, je n’étais que dans une minuscule parcelle de terrain.
    Deux grand étendards flottaient le long de la paroi du château. Ils étaient rouge bordeaux avec des contours jaune or. En leur centre se trouvait le symbole royal, d’une couleur plus foncée, noire.

    Derrière ceux-ci se trouvait une allée couverte. Elle offrait la vue sur toute la partie du jardin, et donc sur moi. Personne ne s’y trouvait non plus. Je pouvais apercevoir une grande porte au fond, je me demandais où elle menait.

    Puis je perçus très légèrement un bruit de pas. Quelqu’un se rapprochait de moi. J’eus peur pendant quelques instants, mais cela se calma quand je vis que personne ne venait. Je pris quand même la décision de me dissimuler a travers l’herbage car je pouvais peut-être encore être considéré comme un membre de l’organisation.

    Puis, voyant l’inutilité de mon action, je me mis a découvert et fis d’une voix vive


    Excusez-moi…. Y’a quelqu’un ?

    Il n’y eut d’autre réponse que le bruit du vent dans mes oreilles. J’étais là, seul, dans les jardins, a attendre une réponse qui ne viendrai peut être pas…


Dernière édition par Roxas le Sam 18 Juin 2011 - 15:26, édité 1 fois

_______________________________
Audience au Château [PV : Yûko] Signature
Sorcière des Dimensions

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Audience au Château [PV : Yûko] Left_bar_bleue268/400Audience au Château [PV : Yûko] Empty_bar_bleue  (268/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 18 Juin 2011 - 14:13
Le bien le mal, que de notions bien étranges et étrangères aux mondes et aux humains, je ne connaissais personne qui est sa propre définition de ces termes, une définition propre et un jugement sur ses actions et celles des autres. Tous les humains se ressemblaient ils ne savaient pas ce qu’était le mal ni ce qu’était le bien, ils ne savaient pas non plus ce qui les influençaient à leur plus grand damne. Mais pouvait-on trouver un juste milieu ? Être à la fois un être de bien et du mal ? Une créature de néant ?

Ces questions avaient tourbillonnées dans ma tête depuis que j’avais récupéré ce livre chez ce magicien du nom de Yen Sid. J’y avais trouvé quelques informations sur des êtres entre les deux, une organisation XIII et des créatures du nom de simili, ils sont définis comme ne faisant pas partie des humains, mais pour y ressembler et donner l’impression de l’être. Une définition bien étrange mais je n’avais pas l’intention de m’y intéresser de près pour le moment, selon certains l’organisation n’existait plus, peut-être même était-elle définitivement détruite… Encore une perte de temps…

Je continuais à fumer ma longue pipe qui laissait émettre des fins et longs panaches de fumée dans le ciel bleu du jardin. J’avais décidé de me poser un moment et de dormir sur cette plante en forme du château où je logeais, cela me faisait du bien, bien qu’il manque alors quelques petits verres de Saké et quelques onigiris pour parfaire ce voluptueux spectacle. J’avais alors invoqué Maru et Moro pour qu’elles se reposent à mon côté, ces braves petites filles n’en finissaient pas de me câliner de toute parts, et j’avouerais qu’elle m’offrait un certains réconfort malgré qu’elles ne possèdent pas d’âme. Nous étions alors allongés tous les trois sur cette version miniature du château, elles dormaient alors sur mon ventre tandis que je continuais de fumer et de réfléchir à la marche à suivre… Bon je n’étais pas là pour bronzer disons-le clairement, ma tenue était juste composait d’une longue robe violette avec des dessins noirs de fleurs représentaient tous du long, le tout avec un col ouvert sur ma poitrine, je ne suis pas exhibitionniste mais faut s’aérer de temps en temps !

Spoiler:
Audience au Château [PV : Yûko] Yuuko-maru-moro-206329f95

Soudain alors que le calme régné en cette journée ensoleillée je sentais que quelque chose avait changé, comme si le vent n’avait plus la même odeur, ou si l’on m’observait. Un sentiment qui continuait et qui me laissait utiliser un de mes pouvoirs pour sentir si une présence se trouver autour de nous, et effectivement il y avait quelqu’un de tout près, une présence qui avait surgi de nulle part. Un visiteur ? Venu d’ailleurs ? Oh ! Je me déplaçais pour regarder en contrebas et effectivement il y avait quelqu’un en bas, un jeune homme blond et ce avec une robe noire qui lui couvrait tout le corps, hum cela me rappelait quelque chose…

Je sentais Maru et Moro se réveillaient et se frottaient les yeux tandis que je scrutais le jeune homme, ce manteau… Le livre le mentionnait, c’était une marque d’appartenance à l’organisation XIII, les simili sans cœur… Peut-être que ma chance avait alors tournée… Mais le plus étrange était qu’il ne faisait rien pour être discret, était-il un ennemi ? Il n’en avait pas l’attitude, on dirait même qu’il cherchait quelque chose en regardant tout autour… Je chuchotais alors à Maru et Moro et elles descendirent de la sculpture du jardin. Elles allaient l’aborder d’abord puis je me présenterais, un peu de courtoisie ne fait pas de mal… Je restais allongé à observer le jeune homme, il parla alors pour demander qui venait vers lui. Puis Maru et Moro firent leur apparition arrivant en se tenant main dans la main et avec le sourire comme toujours.


-Bienvenue ! Bienvenue !

Puis comme à leur habitude elles se rapprochèrent du jeune homme en sautillant comme des enfants, elles s’arrêtèrent alors pour danser autour de lui tout en chantant.

-Un visiteur pour la maîtresse ! Un visiteur pour la maîtresse !

Bon il n’avait pas l’air de comprendre, c’est sûr que vie de l’extérieure lui envoyer Maru et Moro pouvait sembler une mauvaise idée, mais s’il avait eu de mauvaise intentions ils les auraient arrêtés n’est-ce pas ? Je rapprochais ma pipe de ma bouche et soufflait encore un trait de fumée avant de commencer à parler.

-Quel heureux hasard de voir un membre de l’organisation XIII parmi nous, mais le hasard n'appartient pas à ce monde. Par quelle fatalité te retrouves tu ici à la Lumière, jeune homme ?

Je lui laissais un instant de réponse tandis que Maru et Moro continuait de danser dans un coin en chantant et riant. Moi je l’observais et ne le quittais pas de mes yeux rouges vifs.

-Au fait quel est ton nom ?
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Audience au Château [PV : Yûko] Left_bar_bleue3739/3500Audience au Château [PV : Yûko] Empty_bar_bleue  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 18 Juin 2011 - 15:24
    Alors que je parlais seul dans le jardins, deux choses étranges sautèrent de la sculpture végétale et m’interpellèrent. Elles m’annoncèrent la bienvenue en ces lieux, d’une façon des plus amicales. Elles sautaient, riaient, dansaient autour de moi. L’ignorance me fit avoir peur, mais je ne perdis pas mon sang froid. Je patientai quelques instants et la maîtresse de ces créatures vint a moi. Elle expira une fumée grisâtre que je ne reconnus pas et posa ses yeux sur moi. Elle était habillée d’une façon très… légère.


    Quel heureux hasard de voir un membre de l’organisation XIII parmi nous, mais le hasard n'appartient pas à ce monde. Par quelle fatalité te retrouves tu ici à la Lumière, jeune homme ?

    Un membre de l’Organisation XIII ? Comment savait-elle ? L’organisation était secrète alors même avec le manteau, elle n’aurait pas du deviner. Le hasard ? Mais non, je venais m’enrôler… Non, elle ne devait pas le savoir, ça. J’étais intimidé par cette femme. Elle degageait quelque chose que je ne saurais définir. Peut-être énormement d’assurance. Elle renchérit avec une autre question.

    Au fait quel est ton nom ?


    Je n’hésitai pas a répondre, je devais afficher un minimum de sang froid si je ne voulais pas passer pour un pleutre. Ce que je n’étais pas.

    Je m’appelle Roxas, et je viens demander audience a votre chef afin de rejoindre vos rangs. J’ai quitté l’organisation, enfin… disons que j’en ai été forçé…

    Elle ne répondit pas tout de suite, laissant le silence s’installer a nos cotés. Les deux petites crétures n’avaient pas changées d’expression, toujours en train de s’amuser entre elles. J’avais peur de finir un couteau sous la gorge, ou dans les cachots. Pourtant, j’étais réellement sincère dans mes propos. Je voulais rejoindre la Lumière. Je me demandais toutefois, si j’allais vraiment réussir a obtenir une audience.

_______________________________
Audience au Château [PV : Yûko] Signature
Sorcière des Dimensions

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Audience au Château [PV : Yûko] Left_bar_bleue268/400Audience au Château [PV : Yûko] Empty_bar_bleue  (268/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 18 Juin 2011 - 19:35
Je m’appelle Roxas, et je viens demander audience à votre chef afin de rejoindre vos rangs. J’ai quitté l’organisation, enfin… disons que j’en ai été forcé…

Hum quelle petite créature tout à fait adorable, j’avais presque envie de rire en l’entendant, il me rappelait une personne que j’avais connu par le passé, je me souvenais encore de ma première rencontre avec cette personne et j’avais l’impression qu’elle tournait pareil. Rien n’aurait pu me faire plus plaisir que de la revoir mais pour le moment le jeune homme du nom de Roxas avait l’air sincère, un peu intimidé peut être. Je n’allais pas non plus le forcer à parler mais j’aurais bien aimé avoir quelques réponses à ses interrogations mais bon en attendant… Je descendais lentement de la sculpture verdâtre et remplie de feuille, pour me rapprocher et me retrouver face à lui, je devais faire au moins quinze centimètres de plus que lui et en toute bonne foi je ne savais pas qu’un enfant pouvait faire partie des simili qu’était l’organisation, j’en avais juste une définition et non une démonstration, l’heure était venue de compléter cette étude…

Maru et Moro avait cessé de jouer et s’étaient rapprochées de moi pour me tenir compagnie, pas de câlin cette fois, ma robe descendait à terre et ne laissait pas voir mes jambes, elle traînait un peu mais bon ce n’était pas une robe pour combattre… Je fumais encore un peu avant de parler avec le jeune Roxas…


-Tu donnes ton nom à des inconnus toi ?

-Il donne son nom à des inconnus ! Il donne son nom à des inconnus !

-Et tu viens en plein milieu d’un groupe ennemi pour parler avec notre chef ? Tu ne serais pas un peu idiot ?

-Il est idiot ! Il est idiot !

Bon ce n’était pas la meilleure manière de rencontrer une personne mais j’en avais tellement vue que ça n’avait pas d’importance… Je tendais alors la longue pipe en bois à Maru et Moro qui la prirent entre leurs mains, leurs yeux étaient maintenant concentrés, je ne voyais plus en elles que le vide qui les composé. Je m’avançais alors lentement vers le jeune homme et je me baissais un peu pour être à sa taille, je prenais alors son menton dans ma main droite pour voir son regard en profondeur.

Il avait peur… Au fond de lui il avait peur, ou alors il était en proie au doute, bref à des sentiments. Cela m’étonnait un peu puisque le livre mentionnait que les simili n’avait pas de sentiments, pas de cœur, or celui-là avait des sentiments, il ressentait quelque chose, je le voyais au fond de ses yeux. Ainsi le néant pouvait aussi engendrer quelque chose, je me demandais quelle était la compensation qu’il avait dû donner pour être un être de chair, probablement son cœur… Je retirais ma main et me relevais, j’affichais un sourire que je voulais mystérieux auprès de lui, je marchais alors de nouveau pour me rapprocher de Maru et Moro, elles n’avaient pas bougé et restaient le regard vide planté devant elle, en attendant de nouvelles consignes…


-Donc en résumé, on te force à quitter ton groupe ? Et tu viens me voir en pleurant comme un pauvre petit garçon…

-Qu’est-ce qui te force à venir dans ce lieu ? La réponse est en toi, c’est ton choix de venir ici et d’apparaitre dans ce jardin, c’était écrit ou cela ne l’est pas, à toi de choisir, mais ton choix est celui qui t’a amené ici et qui t’a permis de me rencontrer. Rien n’est dû au hasard, tout n’est que fatalité, alors dis-moi que recherche tu ici que tu n’espères pas trouver ailleurs ?

-En d’autres termes, quel est ton souhait ?

J’écoutais alors sa réponse puis quand il eut fini je me rendais compte que j’avais oublié un détail. Enfin un léger détail… Sur lequel je parlais dans un sourire des plus malicieux en tournant un regard mystérieux vers le jeune homme.

-Hum mon nom ? Je suis Yûko, Yûko Ichihara… Mais c’est un faux nom bien sûr ! Et elles, se sont Maru et Moro !
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Audience au Château [PV : Yûko] Left_bar_bleue3739/3500Audience au Château [PV : Yûko] Empty_bar_bleue  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 18 Juin 2011 - 20:22
    Cette femme, Yûko, me posait plein de questions sans arrêt. Je ne savais plus a quoi répondre. Les deux créatures s’étaient réfugiées a ses cotés, et elle me regardait toujours avec le meme regard. Elle devait me tester, et devait donc voir en moi, une certaine peur…

    Elle s’avança et pris mon visage dans sa main. Elle plongea son regard dans le mien, pendant quelques minutes puis en ressorti comme intérrogée.


    Donc en résumé, on te force à quitter ton groupe ? Et tu viens me voir en pleurant comme un pauvre petit garçon…

    Un pauvre petit garçon ? Était-ce l’impression que je donnais ? J’en avais bien peur… Elle continua alors avec ses questions

    Qu’est-ce qui te force à venir dans ce lieu ? La réponse est en toi, c’est ton choix de venir ici et d’apparaitre dans ce jardin, c’était écrit ou cela ne l’est pas, à toi de choisir, mais ton choix est celui qui t’a amené ici et qui t’a permis de me rencontrer. Rien n’est dû au hasard, tout n’est que fatalité, alors dis-moi que recherche tu ici que tu n’espères pas trouver ailleurs ?

    « Rien n’est dû au hasard, tout n’est que fatalité », elle me l’avait deja dit quelques minutes auparavant, de plus, elle ne semblait pas comprendre, ou alors feintai l’incompréhension, je décidai de lui expliquer la situation.

    Je ne suis pas un « petit garçon » ! Et je suis encore moins en train de pleurer ! Si je ne suis plus dans l’Organisation, c’est parce que celle ci n’éxiste plus. Rien ne me force a me venir ici, rien ! C’est moi seul qui ait décidé de venir frapper aux portes du château afin de rejoindre les rangs de la Lumière !

    Le calme s’installa de nouveau, elle semblait réfléchir, ou encore m’ « étudier ». Je n’aimais pas ça, mais avais-je vraiment le choix ? Je ne pense pas. Je jettai un œil aux deux étranges créatures qui se regardaient, le syeux vides comme sans ame, et pris une profonde respiration.


    S’il vous plait, amenez moi a votre chef…

_______________________________
Audience au Château [PV : Yûko] Signature
Sorcière des Dimensions

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Audience au Château [PV : Yûko] Left_bar_bleue268/400Audience au Château [PV : Yûko] Empty_bar_bleue  (268/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 19 Juin 2011 - 18:13
Quel petit enfant grossier que j’avais devant moi, non seulement il était têtu et borné dans son idée mais en plus il évitait délibérément mes questions. Quoiqu’avec lui j’en avais appris déjà un peu plus que ce que le livre disait, il était un simili certes, il avait des sentiments et des émotions aussi, contrairement à ce que laisser penser ce livre, ou alors il arrivait à mimer des sentiments ? Il n’avait pas de cœur mais pourtant il savait parfaitement les exprimer… Les simili n’étaient peut-être pas si inexistant que cela. Bon mon inspection pouvait attendre…

-Forcé parce que ton groupe n’existe plus… Finalement les simili ne sont pas si différents des humains, ils ne savent pas prendre la bonne décision au bon moment…

Je reprenais la pipe en bois des mains de Maru pour fumer un léger panache dans ce ciel bleu. Je regardais et écoutais le calme m’entourant. Ce jeune homme avait autant à m’apprendre sur des faits que je ne pourrais jamais voir ni toucher du bout du doigt, mais rien ne servirait de brusquer les choses. Autant les laisser venir comme ils doivent venir, laissons agir ce que d’autres appellent le destin…

-Bon très bien je vais t’emmener à la Salle d’Audience, tu y trouveras ton bonheur je l’espère. Maru, Moro, vous pouvez vous occupez de nous ouvrir la porte ?

-Oui Maîtresse ! Oui Maîtresse !

Elles partirent de nouveau avec le sourire aux lèvres et en rigolant en direction de la porte, tandis que moi je marchais calmement accompagné de cet étrange visiteur, le jardin me semblait bien petit lorsque nous traversions l’étendue verdoyante qui le composait. Maru et Moro tenaient chacune une porte et attendait que nous passions, elles avaient le sourire aux lèvres mais ne disaient aucun mot, leurs yeux pouvaient traduire un vide profond en elle aussi bien que de la joie, je ne m’étais jamais demandé si elles avaient des émotions mais il me semble que oui en l’occurrence.

-C’est étrange… Tu n’es pas du tout comme Maru et Moro, toi tu n’as pas de cœur et pourtant tu sembles plus humain qu’elles… Puisqu’elles n’ont pas d’âme… Dis-moi… Recherches-tu ton cœur ?

Nous venions de passer la porte du jardin lorsque je posais cette question, il me semblait qu’elle était des plus logiques, Maru et Moro n’avaient pas de volonté propre qui puisse leur permettre d’agir seules, il s’agissait de mes serviteurs mais pour lui la question se posait et j’étais très curieuse de connaître la réponse. Je ne remarquais presque pas sa présence à mon côté et j’avouerais que je ne le regardais pas, je n’avais pas à le faire, il pouvait continuer, marcher ou s’arrêter, mais s’il voulait arriver au Boss il fallait au minimum me suivre, question de logique.

La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Audience au Château [PV : Yûko] Left_bar_bleue3739/3500Audience au Château [PV : Yûko] Empty_bar_bleue  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 19 Juin 2011 - 18:46
    J’avais eu peur de la brusquer avec mon semblant d’insolence. Heureusement, ce n’était pas le cas. Elle s’interrogeait cela se voyait dans son regard. Regard qui me faisait passer pour une bête de foire a ses yeux… Je n’étais qu’une source de savoir pour elle, rien de plus. Elle m’invita a rentrer dans le château, et je suivis ses pas. Au moment de rentrer, elle me posa une énième question.

    C’est étrange… Tu n’es pas du tout comme Maru et Moro, toi tu n’as pas de cœur et pourtant tu sembles plus humain qu’elles… Puisqu’elles n’ont pas d’âme… Dis-moi… Recherches-tu ton cœur ?

    Mon cœur… C’est vrai que c’est ce que je recherchais lorsque j’étais encore dans l’organisation, mais maintenant qu’en était-ce ? Je tenais plus a retrouver mes amis, que mon cœur. Il faisaient parti de moi, de mon cœur, justement. Ils étaient mon cœur. Réfléchissant a ses paroles, je manquai d’oublier de lui répondre.


    Oui et non, je cherche mes amis qui ont disparu. C’est eux qui me rendent heureux, qui me font rire. Peut-être que si je faisait le bien autour de moi, ils me reviendraient.

    Elle sembla se moquer de ce que je disais, ou alors en donnait l’impression.

    Je sais que cela allait vous paraître absurde… Mais si le desespoir s’emparait de vous, ne vous raccrocheriez vous pas a la seule et unique branche ? Celle qui vous permet de ne pas chuter ?

    Nous continuâmes a marcher le long d’une grande allée bordée d’un tapis rouge, jusqu'à ce qu’une enorme porte nous fasse face. La salle d’audience semblait être ici. SI j’avais un cœur, il battrait surement très vite. Je levai les yeux vers Yûko, pour qu’elle ouvre la porte

_______________________________
Audience au Château [PV : Yûko] Signature
Sorcière des Dimensions

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Audience au Château [PV : Yûko] Left_bar_bleue268/400Audience au Château [PV : Yûko] Empty_bar_bleue  (268/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 20 Juin 2011 - 19:18
Les paroles de ce petit devenaient enfin intéressantes, il se décidait enfin à parler et j’en apprenais plus que ce qu’il voulait en laissait entendre… Ou du moins je ne pensais pas qu’il savait de quoi il parlait, certes il savait des événements et des concepts qui m’étaient totalement étranger mais au moins je savais à quoi m’en tenir avec lui, ses paroles laissaient aussi présager rien de bon dans ce qu’il voulait entreprendre… Je me demandais s’il comprenait le sens de ses propres paroles et ce qu’elles impliquaient. Une fois devant la porte je m’arrêtais un instant pour la contempler, il ne pouvait pas savoir qu’une petite porte se trouvait là et il ne devait pas savoir comment ouvrir la porte. Je continuais à la regarder silencieusement en réfléchissant à des souvenirs éloignés…

-Oui et non, je cherche mes amis qui ont disparu. C’est eux qui me rendent heureux, qui me font rire. Peut-être que si je faisais le bien autour de moi, ils me reviendraient.

-C'est l'être humain qui décide de ce qui est bien ou mal. Ces jugements ne concernent pas ce qui n'est pas humain.

Je sais que cela allait vous paraître absurde… Mais si le désespoir s’emparait de vous, ne vous raccrocheriez vous pas à la seule et unique branche ? Celle qui vous permet de ne pas chuter ?

A ces paroles je rigolais en partant d’un rire léger à un rire plus doux, ce petit était vraiment comme lui, il avait la même attitude que certains avaient eu envers moi, et bien que je puisse en rigoler cela ne me plaisait pas du tout, aussi je me retournais vers lui. Je ne riais plus du tout en le regardant, je brandissais alors mon bras droit tendu vers les colonnades et le jardin, je les appelais…. Alors des dizaines de papillons de couleur tout aussi différentes apparurent dans le couloir et volèrent proche du jeune homme, ils le frôlaient et lui donner des coups d’ailes quand ils passaient sur lui, un battement d’aile de papillon peut être dangereux vous savez ? C’est ce qui provoque des tempêtes on appelle cela l’effet papillon !

Je le regardais se débattre un moment contre mes papillons avant de lancer à haute voix pour qu’il puisse m’entendre.


-Serais-tu en train de me dire que tu es près à tout pour retrouver tes amis ? Réfléchis un peu avant de formuler de telle chose ! On fournit un travail proportionnel à un salaire. Et on est payé selon ses compétences. La compensation pour retrouver tes amis est trop élevée, accepteras-tu le sacrifice qui te sera imposé pour les retrouver, pourrais-tu aller à l’encontre des règles pour eux ?

J’espérais me tromper sur son compte, ou du moins qu’il ne me répondrait pas la réponse que j’attendais, sinon il allait devoir subir les conséquences de ses actes, il ne fallait pas qu’une autre personne subisse ce que j’avais vécu avec Clow. Ce que le destin avait fait pour moi n’avait été en rien la volonté consciente d’un seul homme, elle avait été regrettée, son vœu avait été expié sans compensation adéquate, et les règles du jeu avaient changés, un vœu comme celui-là ne pouvait s’exaucer sans compensation au risque de finir…en désastre….
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
Audience au Château [PV : Yûko] Left_bar_bleue3739/3500Audience au Château [PV : Yûko] Empty_bar_bleue  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 23 Juin 2011 - 17:22
    Je ne comprenais plus, Yuko avait invoqué une nuée de papillons qui se ruai sur moi. Quelques secondes plus tôt elle riait, maintenant elle avait repris tout son sérieux. Qu’avais-je dit ? Alors que je me débattais, elle reprit la parole, d’une voix haute

    Serais-tu en train de me dire que tu es près à tout pour retrouver tes amis ? Réfléchis un peu avant de formuler de telles choses ! On fournit un travail proportionnel à un salaire. Et on est payé selon ses compétences. La compensation pour retrouver tes amis est trop élevée, accepteras-tu le sacrifice qui te sera imposé pour les retrouver, pourrais-tu aller à l’encontre des règles pour eux ?

    C’est vrai, j’étais ridicule. Ce que je recherchais ne m’était probablement pas accessible, ou tout simplement impossible... Je ne pourrai peut-être jamais les retrouver. Yuko, elle avait raison, je me faisais de fausses idées, m’étais bercé d’illusions pour me réconforter dans ma tristesse. Je tenais réellement a passer cette porte, a devenir un membre de la Lumière, je devais me ressaisir. Retrouver mes amis n’était que la source de ma détermination, c’est ce qui me poussait a agir. Même si c’était impossible.

    Pardonne moi, je m’emporte, je sais que c’est impossible…

    Elle m’avait ouvert les yeux. Elle avait l’air de connaître cette situation au vu de son regard. Je relevai alors la tête et affrontai le sien. Je ne pliai pas, la fixai, les yeux obstinés et désireux de lui prouver ma détermination d’être un de ses semblables. Puis je pris un air, amical

    Bon, c’est bon ? On peut y aller ? dis-je accompagné d’un sourire…

_______________________________
Audience au Château [PV : Yûko] Signature
Sorcière des Dimensions

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Audience au Château [PV : Yûko] Left_bar_bleue268/400Audience au Château [PV : Yûko] Empty_bar_bleue  (268/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 24 Juin 2011 - 21:33
Je laissais les papillons partir et s’envoler d’eux même de Roxas, je les regardais partir dans le ciel lointain luxuriant. Peut-être s’était-il rendu à l’évidence comme il le prétendait, peut être non, mais il voulait et affichait sa détermination, il ne s’était pas non plus défendu contre les papillons, peut être… Tant de possibilités offertes et très peu d’actions possibles ou envisageables. Les simili n’étaient pas différents des autres humains, ils ne savaient vraiment comment fonctionner par eux-mêmes. Je soupirais une dernière fois, ce gamin était trop prévisible et influençable, je n’aurais donc aucun problème avec lui, de même personne n’aurait de problème avec lui. Il allait s’intégrer à la lumière sans rencontrer d’autres menaces ni en provoquer, je n’en avais pas une conviction certaines, mais il faut parfois croire en l’avenir et ses enfants. Pour ma part je lui faisais confiance dans le rôle qu’il allait jouer ici, un rôle loin de celui que je pensais qu’il allait tenir…

-Tenir une promesse est un lourd fardeau, si tu continues sur cette voie de la lumière il faudra t’y tenir, car souviens toi que personne n’est au-dessus des autres…

Je le laissais un peu réfléchir à cette phrase puis je reprenais ma pipe pour fumer un bon coup, un mince nuage s’en échapper et s’envoler dans cette journée d’été, j’avais soif et une forte envie de sake ou d’un autre alcool, avec des glaçons en priorité. L’installation d’une piscine était-elle interdite ? J’ouvrais finalement la petite porte de la salle d’audience, il allait rencontrer Mukuro Rokudo, le boss comme il l’avait appelé, un individu intéressant pour d’autres. Je lui laissais le loisir d’y rentrer seul, je n’avais rien à y faire dans cette salle et en plus il était interdit de fumer à l’intérieur. Maru et Moro m’avaient rejointes et me câlinaient en tentant de mes serrer avec leurs bras si peu musclées. Je rigolais un peu puis une idée m’est venue !

-Puisque tu es un nouveau, tu dois absolument payer un coup à boire ! Et une tournée générale en plus ! Oh et de qualité cela va sans dire, j’espère que chez cette organisation vous aviez de bon crue !
messages
membres