Derniers sujets
» En ligne de mire
par Cypher Aujourd'hui à 0:41

» Contrats - Demande de Mission
par Surkesh Aujourd'hui à 0:10

» A l'abordage !
par Surkesh Aujourd'hui à 0:09

» Le savoir c'est le pouvoir
par Surkesh Hier à 22:07

» Tombent les masques
par Lenore Hier à 16:52

» Tour du Propriétaire
par Narantuyaa Jeu 14 Déc 2017 - 18:21

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Jeu 14 Déc 2017 - 16:06

» Cachons tout ça
par Death Jeu 14 Déc 2017 - 15:37

» Pourtant, rien ne change
par Death Jeu 14 Déc 2017 - 11:22

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Jeu 14 Déc 2017 - 11:14

» J'ai PAS mal à mon forum
par Fiathen Jeu 14 Déc 2017 - 8:07

» Que la vengeance commence!
par Kestia Mer 13 Déc 2017 - 22:18

» Camanaich et Entraînement de combat et agilité
par Cissneï Mer 13 Déc 2017 - 19:09

» ...comme si c'était hier !
par Lenore Mer 13 Déc 2017 - 12:23

» Mille Épines
par Death Lun 11 Déc 2017 - 18:27


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Quiproquo.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 23
Localisation : Dans le Château Disney.
Date d'inscription : 21/06/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général.
XP:
86/500  (86/500)
Ven 6 Mai 2011 - 1:07
__Quiproquo__

Thèbes. Une cité divine sur le territoire des mortels. Une ville olympienne à la hauteur des cieux. Une citadelle aux milles et un monuments. Mais Thèbes se résumait-elle à cela? Récemment, elle était tombée sous le règne du treizième ordre, et on avait vu apparaître des regroupements de similis un peu partout. Jusqu'à maintenant, les héros du Colisée tenaient bon, et éliminaient ces écorces blanches du mieux qu'ils pouvaient. Toutefois, à l'exception de ce misérable détail, tout semblait être comme avant. Pas le moindre changement radical. Pas la moindre trace de membres de l'Organisation sur les terres de l'Olympe. Et pas le moindre assaut de qui que ce soit… Les encapuchonnés préparaient-ils un plan dans l'ombre d'Illusiopolis? Attendaient-ils le moment opportun pour adapter les mœurs de Thèbes aux idéologies similies? Personne ne connaissait la réponse. Mais pour l'instant, ce changement de règne n'était pas la capitale préoccupation des résidents du Colisée de l'Olympe…

Mickey siégeait avec dignité au fond de la salle, assis comme il pouvait être assis sur son propre trône. Il discutait avec un groupe de citoyens, gesticulant avec une intensité particulière. La population présente, tous des héros ou des guerriers en apprentissage, buvaient les paroles du monarque le menton bien haut et les bras positionnés de façon à présenter vanter leur musculature pour le moins impressionnante. Nouvellement, une chimère assoiffée avait fait rage à deux reprises à Thèbes. Issu de nul part, cet hydre avait causé des dommages importants aux infrastructures et à la population de la cité. On avait tout d'abord cru qu'il s'agissait de l’œuvre d'Hadès, mais quand certains téméraires ont décidé d'aller lui demander, lui-même paraissait surpris de ne pas avoir été en cause de tout ce grabuge. Et Mickey, forcément, avait été envoyé sur le terrain par Mukuro Rokudo afin de mettre fin aux activités destructrices de ce monstrueux serpent à plusieurs têtes. Tous les héros du Colisée de l'Olympe, désirant prouver leur puissance à la populace, voulaient également participer au combat, étant tous présents à la réunion improvisée.

« Un garde de Thèbes m'a affirmé avoir aperçu l'hydre près des chutes de Zeus, relata le Roi Mickey avec sérieux. Nous irons donc près des cascades en premier lieu. Des questions avant de se lancer dans la gueule du loup? »

Tous se turent. Mickey, d'un signe de la main, indiqua la sortie aux héros, qui se dirigèrent en masse vers l'extérieur. Mais au moment où les guerriers se levèrent dans un vacarme effroyable, une demoiselle pénétra dans la pièce. Elle était svelte et paraissait être frêle comme tout. Elle marchait avec une certaine assurance, sa longue chevelure valsant au rythme de ses pas. Comme dans les vues, tous les mâles tournèrent leur regard vers elle, et pas un seul ne prononça le moindre mot. Elle se fraya un chemin avec délicatesse parmi les hommes jusqu'à arriver aux côtés du souverain qui, malgré la magnificence de la belle, ne se laissa pas enchanter par son charme.

« Dites-moi, mon doux Roi, commença-t-elle, je pourrais me joindre à vous pour le combat contre cette... créature? »

Le Roi Mickey resta stupéfait quelques instants, puis balbutia par la suite. Tous les héros présents, quant à eux, se contentèrent d'acquiescer positivement à la demande de la gente dame. Le monarque finit par dire :

« Sauf votre respect, mademoiselle, j'ai bien peur que vous n'ayez pas la... forme pour vaincre cette hydre. »

La demoiselle s'approcha un peu plus de Mickey et le dévisagea plusieurs secondes. Elle empoigna le collet de sa Majesté, le fit lever haut dans les airs avant de le poser sur une table qui trônait au centre de la pièce. Elle le regarda avec fureur et énervement. Et soudainement, elle se remit à sourire, câlinant presque Mickey. Elle répondit :

« Votre Grandeur, faites-moi le plaisir de m'accepter parmi vous, je vous en prie... »

« Vous... Si vous le dites. Suivez-nous. »

« Je vous remercie sincèrement, votre Majesté. Et soit dit en passant, mon nom, c'est Ismène. Pas demoiselle.

Ismène bouscula tous les guerriers de la salle et chemina jusqu'aux chutes de Zeus. Tels des moutons et tels des animaux en rut, les héros suivirent la demoiselle, oubliant complètement la présence du Roi Mickey. Ce dernier, un soupçon furieux contre la femme fatale, décida d'emprunter un chemin alternatif vers les cascades et aléatoirement, il parvint à destination bien avant les autres. Il profita de cet instant de quiétude pour bien observer et analyser les cascades : en soit, ce lieu naturel était magique. L'eau ruisselait et tombait avec somptuosité dans un grand bassin turquoise. Les énormes rochers qui ceinturaient ce grand lac étaient habités par des dizaines d'oiseaux qui piaillaient innocemment. Envoûté par la splendeur des lieux, le monarque se mit à marcher vers le bassin et trempa délicatement ces mains dans l'eau. Il se pencha un peu pour contempler son reflet, mais il sursauta quand il aperçut le visage d'Ismène qui miroitait dans le lac. Reprenant lentement ses esprits, il prononça sobrement :

« Vous voilà, à ce que je vois, dit-il en se retournant. Où sont les héros? »

La demoiselle railla d'un rire glacial, empoigna le bras de Mickey de nouveau et dit simplement :

« On a pas besoin d'eux pour combattre cet hydre, votre Magnificence. »

Le souverain voulut rétorquer, mais au moment où il ouvrit la gueule, un vacarme vint perturber la paix ambiante. Et alors, la fameuse chimère émergea du bassin turquoise. L'hydre possédait en tout quatre têtes, et chacune d'elle rappelait le visage d'une vipère, d'un misérable serpent. Aussitôt, les quatre paires d'yeux se tournèrent sadiquement vers Mickey et l'examinèrent de haut en bas à plusieurs reprises. L'une des têtes, la plus imposante de toutes, se pencha vers Ismène, et lui murmura quelque chose à l'oreille. Cette dernière répondit instantanément :

« Oui, c'est exactement lui. Sa Majesté le Roi Mickey, maître de la Keyblade... Je vous avais bien dit que j'aurais pu attirer son attention. La prochaine fois, tâchez de me faire confiance... Bon, maintenant, faites-en ce que vous voulez, mais assurez-vous qu'il ne puisse pas s'échapper. C'est une petite souris, après tout... »

Ismène marcha frugalement vers le centre de Thèbes, alors que les têtes de l'hydre plongèrent sur Mickey. Ce dernier parvint à esquiver l'assaut grâce à quelques culbutes aériennes. Il fit apparaître sa chaîne royale d'un geste habile de la main. Il voulut s'attaquer à la chimère, mais jugea qu'il était plus logique de rattraper Ismène avant qu'elle réussisse à fuir. Le souverain se précipita donc vers la demoiselle à toute vitesse, évitant de nouveau les têtes féroces de la créature. Empoignant le bras de la dame, il l'entraîna de force vers un endroit plus sécuritaire - bien loin de l'hydre - plaqua sauvagement Ismène contre le mur et lui demanda furieusement :

« Traîtresse... Mais qui êtes-vous, par la barbe de Yen Sid? »

Ismène tenta de se débattre, mais Mickey la tenait trop fermement. Elle soupira :

« Qui je suis? Je vous l'ai déjà dit : je suis Ismène. Et chasseuse de primes, accessoirement. »

« Vous allez être emprisonnée pour tout cela, et... »

« Vous croyez vraiment pouvoir m'arrêter? Je ne suis pas une si frêle demoiselle, après tout. Et de toute façon, vous n'avez pas un hydre à abattre, pauvre Roi? Ah, justement... Des enfants ont décidé de venir s'amuser avec lui. Vous ne voudriez tout de même pas les laisser mourir dans d'atroces souffrances, n'est-ce pas? »

Effectivement, tout près des chutes de Zeus, deux jouvenceaux gambadaient insouciamment en fredonnant. Mickey ne tarda pas une seconde, libéra Ismène et se hâta aux côtés des enfants. Mais malheureusement, au moment où le monarque était sur le point de sauver les juvéniles, une tête fonça directement sur la fillette. Le souverain voulut pousser la queue de vanille, mais curieusement, il passa au travers d'elle. Et aussitôt, les enfants disparurent dans un nuage de fumée, comme s'ils n'avait jamais existé... Des illusions. Ismène était parvenue à attirer l'attention de Mickey en utilisant de simples et pitoyables illusions... Le monarque n'eut même pas le temps de se venger que la gueule d'une des tête le piégea fermement, les crocs de la vipère traversa ses vêtements et sa peau.

Mickey eut comme réflexe de se débattre, mais tout ça était inutile pour le moment. Il serra sa Keyblade et tenta de frapper la tête, mais il ne parvenait pas à l'atteindre. Il sentait les dents de l'hydre le traverser tranquillement, chaque seconde devenant un véritable martyr. Le souverain, dans un élan de volonté, frappa avec violence les crocs de la bête, mais ce fut un échec flagrant. Il essaya même d'utiliser la magie, toujours sans effet...

Puis, comme par magie, une lance fendit l'air et vint se planter dans l’œil de la tête. Aussitôt, l'hydre relâcha sa prise et Mickey termina sa chute dans le bassin. Il nagea prestement vers les rives, et il resta médusé quand il aperçut tous les héros réunis, prêts à combattre la chimère. L'un d'eux tenait également fermement dans ses mains Ismène, qui semblait avoir été à son tour prise au piège. Alors que plusieurs guerriers s'attaquèrent à la créature sans se soucier de leur vie, un homme parmi tant d'autres se dirigea vers le monarque et lui affirma :

« Cette idiote a attiré notre attention grâce à des illusions... Je suis navré, votre Majesté. »

« Je ne vous en veux pas du tout. Elle a également réussi à me piéger avec ses illusions... »

Le héros sourit à Mickey et tous deux se dirigèrent vers les chutes de Zeus. À leur arrivée, deux des quatre têtes avaient déjà été tranchées, facilitant grandement le combat. Le monarque, gonflé à l'adrénaline et oubliant instantanément la douleur qu'il ressentait quelques secondes plus tôt, bondit jusqu'au sommet de la créature et atterrit sur l'une des têtes. Utilisant sa Keyblade et son agilité accrue, il parvint à rester en équilibre sur celle-ci, tout en l'affaiblissant. Alors que Mickey sentait la lassitude s'emparer de la tête, il se laissa brièvement glisser sur son cou et de toutes ses forces, il martela la nuque. Après plusieurs secondes de tentative, le cou se brisa finalement et le monarque s'élança dans le vide avant de plonger de nouveau dans le bassin turquoise. Il sortit aussitôt de l'eau, et évita de justesse un nouvel assaut de la dernière tête. En deux temps et trois mouvements, la chimère fut finalement abattue. Par le plus grand des miracles, aucun homme ne perdirent la vie sur le champ de bataille ce jour-là.

Le Roi Mickey remercia les héros avec satisfaction et se dirigea aussitôt vers un centre médical de Thèbes, où il fut traité avec rapidité et efficacité Après une cure véloce, les héros invitèrent le souverain à une grande fête où ils burent, dansèrent et courtisèrent avec la noblesse olympienne. Bien que cette mission n'avait pas été spécialement atroce physiquement pour le monarque, elle avait été clairement épuisante...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Brume Vengeresse
Masculin
Nombre de messages : 171
Age : 24
Date d'inscription : 01/12/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
283/650  (283/650)
Sam 7 Mai 2011 - 21:15
    Oya, oya, oya.

    Hum... Je trouve que la mission est bien, mais que le combat l'est moins. Enfin, pas au niveau de l'écriture et tout. Au niveau de la difficulté. Franchement, je trouve que c'est pas assez pour une mission atroce. Et c'est certainement, le seul défaut que j'ai vu, le reste était très bien.

    45 Points d'Expériences, 450 Munnies, 4 PS en Dextérité.




Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quiproquo et comedia del'arte [Milena°Gabriel]
» Quiproquo {PV Katie}
» Départ et quiproquo, que du bohneur !
» Une amitié peut cacher un quiproquo. A Y D E N
» Quiproquo en musique (PV)