Derniers sujets
» Froide Noblesse
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 17:02

» Attaque Nocturne
par Lenore Aujourd'hui à 14:25

» Recensement des Avatars (obligatoire)
par The Babylon Rogues Hier à 22:57

» Fiche des Babylon Rogues
par The Babylon Rogues Hier à 20:39

» Tombent les masques
par Roxas Hier à 17:12

» Il était une fois ... Toxine (Finis )
par General Primus Hier à 16:22

» Jet The Hawk! Storm The Albatross! Wave The Swallow! We're the Babylon Rogues!
par General Primus Hier à 15:38

» Visite au cimetière
par Narantuyaa Mer 22 Nov 2017 - 16:54

» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Kestia Mer 22 Nov 2017 - 15:43

» Récréation
par Hoper Mar 21 Nov 2017 - 17:58

» Basique!
par Fiathen Dim 19 Nov 2017 - 22:17

» Absences Aqua
par Maître Aqua Dim 19 Nov 2017 - 21:21

» Conseillère en Urbanisme
par Huayan Song Dim 19 Nov 2017 - 15:13

» Essai en laboratoire
par Cypher Sam 18 Nov 2017 - 16:24

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Sam 18 Nov 2017 - 14:32


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Tonton Sarky multi-fonction!
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 46
Age : 25
Localisation : Partout à la fois !
Date d'inscription : 17/04/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
194/350  (194/350)
Jeu 14 Avr 2011 - 7:52
Salut les lardons! Aujourd'hui n'est pas une simple journée ordinaire! En effet, moi Sarken le grand Capitaine apprécié de tous va se reconvertir dans le meilleur des métiers du monde: puériculteur! Quelle chance! Moi? Nan, je sens que j'vais souffrir, je parlais de la gamine, quelle chance d'avoir l'unique cuisinier sandwich du château pour elle toute seule. En ce grand jour, Tonton Sarky refait surface.

Première chose à faire pour être un bon babysitteur, se préparer! Il n'allait pas devoir y aller soigneusement prévoir les imprévus et les activités qu'il allait pouvoir accomplir. Avant tout, à manger. Oui, c'était après tout sa spécialité, il allait confectionner quelques succulents pains baguettes pour nourrir la tendre capricieuse qu'il ne va pas tarder à rencontrer. Il fit quelque chose de simple que tous les enfants aiment: du nutella. Aucune chance de défaite avec une telle arme qui écraserait le nuéclair. Étape suivante, trouver de quoi occuper la petite... Un jeu? Une visite du château? Une ballade en ville? Daahhh, comment savoir ce qu'elle aimerait? Et s'il avait affaire à une fillette super capricieuse qui était pourrie gâtée? Si ses parents sont influents, ils sont donc importants, donc riches, donc bourgeois, donc gâtent surement leur fille. Non d'un rasputine...

<< Je démarre à peine que j'rencontre déjà une première épreuve... Allez, te laisse pas abattre Tonton, aucun enfant ne peut survivre à ton charisme! >>

Je sais, ça sert à rien de parler tout seul juste pour raconter à peine deux lignes, mais c'est pour alléger un peu la narration, c'est pas évident vous savez? Devoir déblatérer à longueur de journées, juste dans le but de vous raconter cette histoire idiote! Heum... désolé, je m'emporte. Donc, si je reprends où j'en étais arrivé, notre jeune ami finit par sortir de sa chambre, habillé de façon simple et relax, n'ayant pas besoin d'accomplir des objectifs dangereux aujourd'hui. Pépère, il n'eut aucun mal à retrouver sa petite copine d'une journée, elle s'arrangea rapidement avec la grand mère de la gamine, formalités, promesses de bon traitements, etc.

<< Aucun souci M'dam! Je ne suis pas che... au service de la cour sans raison, vous avez fait appel à la bonne personne, même si vous ne m'avez pas choisi. Mais ce n'est pas grave, je m'entends aussi bien avec les gosses qu'avec mon coussin en forme de sandwich! ... Désolé, je sais, ça vous regarde pas. En tout cas, passez une bonne journée aussi. >>

Voila qui était fait. La porte claqua doucement une dernière fois, Cekatres entra lentement dans l'intérieur de la pièce, avant d'y apercevoir un ange tombé du ciel. Une jeune et ravissante petite adorable et tous les adjectifs inimaginables que l'on pourrait lui attribuer. Histoire de se présenter, le guerrier s'approcha d'elle pour lui tapoter le haut de la tête et lui sourire.

<< Salut toi! Arianna c'est ça? Enchanté, moi c'est Sarken, mais appelle moi Sarky! Ou comme tu veux, ou ne m'appelle pas du tout si tu préfère. >>

Présentations closes, il pouvait passer à la suite. Mais que faire exactement? Dur à savoir. Il tourna en rond un moment, avant de finir par prendre la main de la petite fille pour la guider vers la porte. Une promenade, rien de mieux pour se détendre!

<< Tu vas voir, on va bien s'amuser! J'vais nous trouver un truc à faire, à tous les coups, y a des trucs idiots et marrants autour de la place du village. On pourra y trouver un jeu à faire.>>

Quelle chance! Elle semblait enthousiaste à cette idée, elle devait avoir rarement l'occasion d'aller là bas, surtout avec les dangers qui trainent. Lesquels? Allons, ça serait trop facile. Et puis, vous savez déjà que ce ne sont ni sans-cœur, ni simili Mais par où commencer? Tonton Sarky, réveille toi non didiou! T'es pas sorti de ton igloo depuis la dernière guerre alors tu vas assurer grave! Histoire de faire le chemin en s'amusant, il fit de la pente vers le bas une longue patinoire de glace. Il garda la main d'Arianna dans la sienne pour l'emporter au pays des merveilles.

<< << Et crois moi ma belle, ce n'est que le début! >> >>

Destination atteinte, il put amener la jeune bambin sur le carrousel, la laissant faire un tour le temps de sortir les sandwichs préparés maison. Bah oui, fallait bien manger un bout aussi. Bien sur, je passe la plupart des dialogues ennuyeux et dénués d'intérêts qui s'échangent entre les deux protagonistes, à quoi bon les écouter? Non, je suis sérieux, vous voulez vraiment écouter Sarky blablater avec une petite fille de dix ans à peine? C'est bien ce que je pensais... À force de toujours déblatérer à tord et à travers, je me demande comment il fait pour garder des relations correctes ce mec... Bon, c'est pas tout mais ils en sont où? L'autre navet est là mais je vois plus la fillette...

<< Ariaaaaannnnaaaaaa!!! >>

Ah oui, c'est sur son cv, il me semblait avoir vu qu'il était incapable de garder une personne sous son aile plus de dix minutes. Anyway, il devait vite la retrouver, mais où qu'elle était? En général, c'est dans ces moments de détresse pareil qu'on voit soit arriver le chevalier errant éblouissant apporter son aide ou alors un cri strident traverser nos oreilles.

<< Bon la voix Off, j't'ai pas demandé ton avis... N'oublie pas qu'il est stipulé dans le contrat que tu dois me faire valoir en tant que héros du peuple! Et puis, zut, vais chercher tout seul. >>

Va! Va, cher ami! De toute façon, dans ce genre de conte pour enfant, on débouche toujours sur une fin heureuse. Peu importe le niveau intellectuel du personnage aussi bas qu'il peut être. Pour en revenir au vif du sujet, il fit plusieurs fois le tour du quartier en posant de multiples questions aux habitants vagabondant sans raison, il fait bien c'est toujours les habitants qui sont là sans raison qui ont les réponses, allez savoir pourquoi. Après indices et preuve incroyable, il apprit qu'elle s'était faufilée dans les égouts. Super! Quant à la preuve, elle se trouvait devant lui: la plaque était ouverte et avait été poussée de façon aléatoire sur le côté... Sans réfléchir une seconde de plus, il se précipita en bas, sans passer par l'échelle. Il entendit une petite voix apeurée... C'était surement le bambin qui attendait son sauveur.

<< Arianna! T'inquiète pas, j'viens t'aider! Contre quoi je sais pas mais faut forcément que ça soit un truc méchant... >>

Plus rapide que la lumière, il arriva sur les lieux du contexte et... en fait c'était une machines de sécurité qui venait de se mettre en route. Bouarf, pas de soucis, on n'était pas méchant! C'est ce qu'il se disait le bougre et il se prit un coup de patte en plein dans la figure. Il se releva de colère...

<< Hey! On t'as jamais fait aller chez l’oculiste vieux! Nan mais trouvez moi cet ingénieur pas capable!!! >>

Tel un héros, Sarken se posta entre la machine et la fille, main au fourreau, dégainant son arme sublime et éclatante au soleil qu'il n'y avait pas au sous-sol, s'armant de courage et de prouesse pour sauver la gamine en danger.

<< Dis Tonton, pourquoi t'as pas d'épée? >>

<< Mmm... Tu vois petite, c'est ce qui s'appelle se retrouver en posture gênante et plutôt humiliante... Tonton te racontera ce soir au souper... Une histoire d'un héros qui sacrifia tout ce qu'il avait de cher à ses yeux pour sauver ce monde en danger. Et puis... raclure de voix off! Pourquoi le seul moment où tu fais parler d'une voix douce cette petite, c'est pour qu'elle brise cet instant épique? >>

Oui, fatalement, cet imbécile n'avait toujours pas pris la peine d'aller voir un forgeron et en plus de ça, exagérait un peu beaucoup... Même s'il est vrai que cette épée était importante à ses yeux. Comment ça c'est moi qu'ai choisi de la détruire pour délirer? Mais chut, le lui dites pas! Enfin bref, voyant que l'engin était plus faible, il utilisa un bon sort de foudre qui réduisit à néant l'adversaire. Ou rechargea à fond les batteries... Furieuse, elle activa le mode turbo pour courir après le gamin pour lui exploser le dos. Oui, j'exagère aussi un peu, il s'est juste pris une éraflure digne d'un gosse qui se prend un caillou... C'est lui qu'a commencé d'abord. Au final, il utilisa un glacier pour geler l'appareil, pris sous ses bras Arianna et s'éclipsa à vitesse grand V à la surface. Sortit de ce donjon sans savoir pu défaire le boss du niveau, le capitaine ramena la petite à la maison, préparant un bon souper et lui raconter cette fameuse histoire (qui aura été arrangée de tous les points pour plaire aux enfants, bien sur) jusqu'au retour de la grand mère.

--FIN

[ps: désolé du retard... 'fin, c'est plus un retard là, c'est une hibernation. Enfin bref, j'ai vraiment déconné sur ce post, mais je tiens à préciser que je ferrais pas ce genre de truc décalé sur les rp sérieux.]
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Brume Vengeresse
Masculin
Nombre de messages : 171
Age : 23
Date d'inscription : 01/12/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
283/650  (283/650)
Jeu 14 Avr 2011 - 17:28
    Bien. Je dois dire que j'ai particulièrement aimé ce rp. La façon de raconter, la longueur, l'orthographe, tout était super. Enfin, on sait tous que je ne suis pas un expert en orthographe, mais je n'ai pas vu de faute.

    Alors, franchement. C'était tout simplement génial. Pour une mission délire, on peut dire que c'est particulièrement bien réussi.

    Alors, c'était peut-être très facile, mais c'était génial. (Je me répète, je sais.) (Edit : Oui, je sais aucun rapport aussi. Faut pas chercher à comprendre, c'est un compliment à la Mukuro.)

    7 Points d'Expériences, 70 Munnies, 2 PS en Psychismes.

    Le mot de fin ? Ne jamais confié d'enfant à Sarky ! Ou alors ceux de nos ennemis, kufufu ~
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Memoires de Jacques Mesidor: Un tonton macoute ne peut pas etre un mapou
» Les Tonton Macoutes veulent revenir
» Un verre pour se changer les idées (Tonton Victor)
» BOUGES TON CUL, FEIGNASSE ! | pv : Tonton (Abandonné)
» Dwayen tribinal ak komisè gouv. nan Senmak 2 gwo volè , dwèt long revoke