Derniers sujets
Un rêve devenu réalitéAujourd'hui à 20:03KuroL'étoile des vœuxAujourd'hui à 19:49KuroLe 3h10 pour le Château DisneyAujourd'hui à 14:15Général PrimusChangement du PlanAujourd'hui à 10:08DeathLa suite du PlanAujourd'hui à 9:43DeathLe PlanAujourd'hui à 9:26DeathHo ho ho !Hier à 22:04FiathenLe faux printemps Hier à 21:52FiathenSix pieds sous terreVen 14 Juin 2019 - 17:34D.VaLa révolte des joujouxVen 14 Juin 2019 - 14:19AsuryaaLes fleurs parlentMer 12 Juin 2019 - 23:09RikuCoupe Noire - Kurt Brown VS L'Invité MystèreMer 12 Juin 2019 - 22:32Kurt BrownPièce montéeMer 12 Juin 2019 - 21:49Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 12 Juin 2019 - 15:23Irelia AlishinaUne arrivée inaperçueMer 12 Juin 2019 - 14:42Firion Loxxer
Le Tragédien

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Tragédie. Left_bar_bleue1129/500Tragédie. Empty_bar_bleue  (1129/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 6 Avr 2011 - 18:49
    Le Jardin Radieux vivait des jours tranquilles, visiblement. Mais malgré les bons clichés qui reviennent même quand on les évite, ce n’était ni d’un calme avant la tempête… Ni un repos bien mérité pour le Consulat. Cette tranquillité, les consuls ne le devaient qu’à leurs efforts. Car même si la destruction de sans-cœurs n’était pas leur priorité, il protégeait suffisamment les habitants et les inspirait tant que le désespoir n’avait pas gain de cause, dans ce monde.
    Mais ils devaient surtout profiter du calme d’ici pour essayer d’arranger les choses ailleurs. Et c’était la Terre des Dragons qui avait le mérite de les occuper.

    Mais ce n’était pas sur le Jardin Radieux et cette tranquillité que Genesis Rhaspsodos focalisait son esprit. Incapable de réprimer ses sentiments… Sa joie mais surtout ses regrets. Il avait revu son meilleur ami, devenu un homme important dans un groupe. Et même si le Tragédien n’appréciait guère cette faction de religieux évoluant dans un cycle pervers, il avait été content d’apprendre un tel progrès chez Angeal. Il était né pour être un meneur d’hommes.

    Et si l’incident de Grell avait été… Oublié, va-t-on dire. Cette petite visite au Sanctum avait ravivé en lui une multitude de vieux souvenirs. Et dans la déferlante de ces moments nostalgiques, quelques traces d’un passé plus douloureux revenaient dangereusement.

    Il marchait doucement, d’un pas lent mais lourd de mauvaises pensées. Dans ce grand vallon, il n’y avait qu’une vacuité sourde. Seuls les pas de Genesis venaient perturber ce silence invaincu depuis des semaines. Plus personne ne venait ici… Ni les consuls et encore moins les habitants. Pourtant c’était la zone où le risque de voir des troupes de sans-cœurs se former en retrait était le plus grand. C’était un très mauvais réflexe à changer pour le Tragédien. Depuis près de deux mois, les consuls étaient en alliance avec Maître Yen Sid. Ce qui faisait d’eux les nouveaux adversaires de la Coalition Noire… De ce nouveau chef.
    Si ces derniers attaquaient, tout commencerait probablement dans ce vallon.

    Et si aujourd’hui il était là, ce n’était pas pour commencer à se repentir de cet oubli. Que la Coalition vienne, même à son insu. Le Consulat a une force qu’aucun, pas même la lumière ne pourrait renverser.
    Mais c’était dans ses habitudes de s’évader de ses responsabilités sous une excuse bidon pour réfléchir… Quand il allait moins bien.

    La Tragédie était un bien lourd fardeau. Un autre art pouvait-il se prétendre plus… Plus triste en fait. Porter la Tragédie était ce qui le rendait si austère, si digne. C’était compliqué, inexplicable.

    Et où il allait ? Si vous connaissez son passé, vous le savez déjà. Il allait là où il n’y aurait rien pour lui… Personne pour l’attendre. Cet endroit dans lequel il était solitaire, triste… Il n’y avait plus mis les pieds depuis sa victoire sur Sephiroth.

    Et c’était justement sa seule compagnie… Il avait dit à Angeal la stricte vérité à propos du troisième membre de ce groupe d’anciens amis. Il avait du agir contre ce qu’il était devenu. Il fut prêt à le tuer…
    Le Précipice des Ténèbres… Témoin d’un affrontement si important qu’il laissera des traces de son passage à jamais. Les ténèbres souilleront ce terrain pour l’éternité.
    Le Tragédien y arriva, l’esprit silencieux, sa rapière à la main...

    Mais Sephiroth n’était pas là…

    Sans même voir un seul indice, il sentit de ses dons un mouvement des ténèbres… Faible mais suffisant. Il se baissa simplement, ne tenant que d’une main légère sa rapière. Il posa sa main sur le sol et insuffla de son énergie magique dans la terre.
    Quelques longues secondes passèrent tandis que la présence se rapprochait… Et pourtant ces créatures, quelle qu’elles soient, naviguaient dans le couloir des ténèbres… Mais il les sentait.
    Une dizaine de sphères de ténèbres apparut sur le précipice… Mais le Tragédien n’eut pas le temps d’identifier ses adversaires… Il ôta sa main du sol tandis que de ce dernier sortirent des dizaines de lances de verre, très fragiles mais extrêmement affûtées, qui se projetaient d’elles-même sur les sans-cœurs.
    Lorsque le vacarme assourdissant fut terminé et que les morceaux de verre avaient disparu, il ne restait à nouveau que Genesis. Ce dernier se retourna pour partir, tout naturellement quand le vent lui transmit la jolie mélodie.



    Les larmes sont ton salut, filiale infâmie !
    Ta posture tragique et ton Masque de peine
    T'honorent. Va de par le monde, Fils de Melpomène.
    L'univers n'est rien d'autre qu'une Tragédie...
    Va... Aventure-toi en le castel vuidé
    Auprès des fils de mes sœurs... Enfant bien-aimé.

    La chanson venait de son dos et sans tarder, il se retourna une nouvelle fois et s’agenouilla devant ce même et grand vide…
    Comme si elle avait toujours été là, la divinité fit son apparition. Le ciel s’assombrissait pour qu’on ne regarde plus que la lumière qui émanait de sa silhouette. Cette lenteur dans ses gestes, cette théâtralité. Même après ces dernières années, Genesis la regardait avec ce même respect sacré. Rien ne changeait dans sa beauté. Ce contraste entre ce bonheur et cette tristesse en elle. Mais plus que tout, elle était intimidante, solennelle.

    Melpomène…

    Elle n’était apparue qu’une seule fois d’elle-même et c’était aussi pour lui déclamer ce sizain. Sinon à ce moment là, il ne pouvait la voir à moins de porter le Masque de la Tragédie qu’il n’acquérait que bien plus tard. Et toujours dans ce même respect, il enfouit sa main sous sa veste et comme s’il y était en permanence, en sortit son masque qu’il se contenta de tenir d’une main. Et enfin il la regarda de bas, elle qui était si…


    « Melpomène, ma Muse… C’est un honneur. »

    Elle cligna des yeux avec cette même lenteur, tandis que le Tragédien la regardait les sourcils froncés… Une manière solennelle pour elle d’acquiescer. Elle ne le montrait pas, il n’était pas certain de s’en rendre compte… Mais elle l’aimait comme il l’aimait. Cette passion les unissait.
    Il posa un regard sur ses mains. Une chose avait en effet changé chez elle. Dans sa main droite, elle tenait toujours son épée mais sa main gauche était nue… C’était logique. C’était Genesis à présent qui possédait le masque.


    Calliope de l’éloquence et mes sœurs veulent tester la Science.
    Dis lui de venir ici, prête et forte.
    Fils, notre Tragédie l’attend peut-être mais elle doit venir seule.
    Nous, filles de Zeus et de Mnémosyne, la jugeront.

    Il acquiesça puisqu’il n’aurait jamais osé interdire ce jugement des Muses. Mais il mesurait tout ce que ça impliquait. Elle subirait le même sort que lui à l’époque de son jugement. Il avait du combattre la Tragédie et la vaincre. Mais il ne savait ce qu’elle allait devoir endurer… Et si elle échouait, c’est son âme qui tomberait en pièces.

    « Oui, Melpomène. »

    Il croisa son regard… Sa muse était de toutes la plus sévère mais il ne doutait pas de sa justesse. Elle lui accorda un sourire poli avant de disparaître… Comme si elle n’avait jamais été là.

    « Oui… »
Sorcière Vectorielle

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Tragédie. Left_bar_bleue273/350Tragédie. Empty_bar_bleue  (273/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 6 Avr 2011 - 19:07
    C'était très bon. Longueur, qualité, le tout était génial.

    Mission Facile donc. C'est excellent.

    13 Points d'Expériences, 130 Munnies et 2 PS en Vitesses et 1 PS en Magie.
messages
membres