Derniers sujets
» La Menace Chocolatée
par Huayan Song Ven 21 Juil 2017 - 14:24

» Il faut du soin
par Pamela Isley Ven 21 Juil 2017 - 12:18

» Thé glacé sous les palmiers
par Kurt Brown Jeu 20 Juil 2017 - 16:25

» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Jeu 20 Juil 2017 - 15:06

» Après une pause
par Abigail Underwood Jeu 20 Juil 2017 - 13:24

» Libre, l'univers pour t'accueillir
par Abigail Underwood Jeu 20 Juil 2017 - 13:11

» Est-ce qu'il y a un médecin dans l'assemblée ?!
par Chen Stormstout Jeu 20 Juil 2017 - 12:04

» Entre ciel, terre et campagne
par Agon Wiley Jeu 20 Juil 2017 - 9:49

» Des morceaux de Fred dans les cheveux
par Jecht Jeu 20 Juil 2017 - 1:43

» Les Orphelins
par Natsu Dragneel Mer 19 Juil 2017 - 21:43

» Réglementations et demande de Partenariat
par Le Cygne Mer 19 Juil 2017 - 16:45

» Trois petits oiseaux
par Le Cygne Mer 19 Juil 2017 - 7:18

» Chasse aux trésors et/ou aux monstres
par Lili Mar 18 Juil 2017 - 10:47

» La Chute de Nottingham
par Freyja Crescent Lun 17 Juil 2017 - 23:23

» Une main tendue
par Cissneï Lun 17 Juil 2017 - 21:27


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 La forêt est belle... Le grand méchant loup un peu moins. [???]
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 26
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Lun 14 Fév 2011 - 23:28
    La religion... La foi... L'église... Le plus gros mensonge organisé de l'univers. C'est bien simple, qui peut dire si dieu existe ou pas ? Dans le cas du Sanctum, c'était pire. La religion était vrai, mais les fidèles n'étaient que simple pantins entre les mains des Éternels qui prenaient malin plaisir à jouer avec eux. La religion est l'opium du peuple, une drogue qui avait fait un bien fou à Angeal. Son rôle de Primarque le rendait important, mais ce n'est pas ça qui lui plaisait. Non, il aimait aider les gens. La foi envers les dieux créateurs remplissait de joie les chaumières, l'enfant qui rêvait de devenir chevalier jusqu'au père qui le devenait en passant par la mère qui s'endormait sereinement, sachant que le repos éternel serait accordé à ses deux hommes. Il était loin le temps où il se prenait pour un monstre. Bien que toujours présents en son cœur, jamais les ténèbres de son cœur n'avait parut si... Discret ? Et pourtant, il en serait presque... en paix.

    Voulant rendre toujours plus heureux les fidèles, sa sainteté inventa une ruse. Une sorte de père noël. Toutes prières écrites posé sur le fleuve serait exaucé, pour peu qu'il soit en accord avec les écrits Sanctumien. Autant vous dire que les prières affluaient en masse. Suivant le cours du fleuve, les prières étaient ensuite interceptés par un groupe tenu dans la confidence. Pour tout vous avouer, cette idée ne venait de Angeal. Ce dernier n'aimait pas mentir. C'est Grell qui eut cette fameuse idée et le Primarque accepta pour les raisons cités précédemment. Sauf que récemment, ceux que l'ont eu chargé de récupérer les prières mourraient. Et le peu qui revint n'était pas dans un bel état.

    « Vanille, es-tu prête ? » Dit-il en souriant. « Allons-y alors. »

    C’était là une journée naissante, pleine de promesse. Les fidèles devait encore dormir, cela n’était pas un mal, la duperie des prières resteraient inconnu du grand public… Angeal marchait droit comme un "I", arme au fourreau. Son regard ne traduisait pas émerveillement d'une forêt baigné par l'astre solaire naissant. C’était comme s’il guettait un éventuel danger. Comme si le grand méchant loup rodait en quête d'un chaperon rouge, et en cette belle journée, cela en faisait deux pour le prix d'un.

    « Hum... Tu as dit quelque chose ? »

    Angeal était juste à côté de Vanille, qui la suivait avec la gaieté qui la caractérisait. Tandis que le Primarque regardait le paysage, attentif à tout. Le duo suivait le cours du fleuve dont l'écoulement provoquait une douce mélodie.




_______________________________

Fiche de compétence
avatar
Invité
Invité
Mar 15 Fév 2011 - 16:31
Cette fois la mission donnée par Grell était en duo. La jeune demoiselle avait été légèrement surprise quant à l'identité de son partenaire. Il s'agissait d'un des plus haut gardé du Sanctum nommé Angeal. Un homme plutôt grand et bien bâtit, avec un air dur et sévère. Vanille ne savait pas pourquoi mais le choix du sycophante l'avait quelque peu déçue. C'est vrai, quoi ! On aurait dit une armoire à glace, à marcher ainsi tout droit, sans daigner regarder la nature qui l'entourait. Les deux compatriotes marchaient sur un versant qui suivait un long ruisseau. D'après Grell les gens qui croyaient en un esprit supérieur aux homme s y laissaient de temps à autres des prières qui remontaient le fleuve. C'était ainsi depuis toujours - du moins depuis la création du Sanctum par les Eternels - , du moins jusqu'à maintenant. Il paraîtrait que depuis quelques temps cela ne soit plus le cas parce que les prières adressée à Dieu disparaissaient comme pas enchantement et les personnes qui avaient été voir ce qui pouvait bien se passer n'étaient jamais revenue, où alors sérieusement amochées.

« Vanille, es-tu prête ? »


Angeal venait de s'arrêter et s'était tournée vers la jeune fille. Cette dernière répondit par l'affirmative d'un signe de tête.


"- Bien sûr !"

Ajouta cette dernière avec un grand sourire. Voyant qu'elle était prête à continuer le chemin, le duo se remit en marche, longeant le fleuve. Vanille était légèrement décalée par apport à Angeal qui, toujours droit comme un brave soldat qu'il était, semblait légèrement méfiant. Tout le contraire de son acolyte qui avançait à grands pas énergique, balançant les bras de gauche à droite tandis qu'un sourire radieux était affiché sur ses lèvres. Bien que la beauté des lieux était à dénoter, cela n'empêchait pas cette sensation d'être épié de toute parts. Vanille continuait de marcher derrière Angeal, sans se préoccuper outre mesure de l'étrange ambiance des lieux. Au fond, il s'agissait juste d'une forêt des plus banales et même si le soleil se levait au loin, rien n'était dit que la nuit en ces lieux était dangereuse.


« Hum... Tu as dit quelque chose ? »

Angeal venait de s'immobiliser, regardant sa camarade d'un oeil interrogateur. Cette dernier s'arrêta alors elle aussi. Aux dernières nouvelles elle n'avait pas piper encore de phrases intelligibles, les seuls sons qu'elle avait produit jusqu'à présent étaient surtout des fredonnements pour casser l'ennui de la marche.


"- Non, mais si tu veux que je chante plus fort, tu le dis !"

Bon s'était une réponse un peu débile mais c'était surtout pour détendre l'homme qui se méfiait de plus en plus des lieux. A vrai dire, ce n'était pas très rassurants d'entendre des voix... Vanille le regarda d'un air intrigué avant de regarder dans la direction de son regard. Ne voyant rien, elle soupira et tendit ses bras devant elle, exerçant une force sur le dos de son camarade.


"- Allez, il n'y a rien ici, juste des arbres et de l'eau ! J'te rassure, t'es pas fou, même si j'ai rien entendu de ce que tu as pu entendre ! Maintenant on continue parce que tu va arriver à me faire peur !"


Et c'est tout en parlant que la demoiselle poussait un Angeal qui continuait à regarder autour de lui d'un oeil méfiant. Vanille, elle, essayait tant bien que mal de faire bouger son compatriote qui était quand même de taille et poids plus important qu'elle. Vanille avait beau y mettre tout son poid et même le pousser avec son dos rien y faisait. Un détail avait attiré l'attention d'Angeal et Vanille n'avait pas vraiment fait attention...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 26
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Dim 20 Fév 2011 - 1:28
    Une enfant, douce et insouciante qui gambade dans la forêt; C'est mignon de la voir, mais aussi inquiétant. Pourtant, ne l'a-t-on pas prévenu que la mission serait de combattre ? A priori, elle avait déjà oubliée. Avec ses bras de crevette, Vanille essayait tant bien que mal de pousser Angeal. Ce dernier restait stoïque et immobile, tel une stature de pierre. Il fixait le forêt, ses yeux azur pensait avoir vu quelque chose bouger. Une silhouette immense qui disparut aussitôt. Aussitôt il se retourna vers la petite rousse qui depuis de longues secondes ne parvenait pas à la déplacer, alors qu'elle se retrouvait obliger de faire quelques pas en arrières aussitôt que le colosse eut été face à elle. Il lui sourit quelque instant, avant de prendre un air sérieux.

    "- Concentres-toi !"

    Sans élevée particulièrement la voix, le surhomme réprimandait avec confiance et autorité la jeune fille. En réalité, c'était plutôt un rappel à l'ordre, afin d'éviter qu'elle se fasse transpercer par une créature alors qu'elle chantait au milieu de la forêt.. Il regardait la jeune fille comme un professeur regarde son élève pour s’assure de son attention. Et comme pour dire à la rousse qu'il ne plaisantait pas et que tout ceci était bien sérieux, il fronça les sourcils.

    "- Il n'y a pas de troupe du Sanctum ici, ce n'est pas un entrainement. Compris ?"

    Il surprit un rictus qui mélangeait la compassion et l'amusement se dessiner sur son visage. Sa prudence lui disait de toujours se méfier des apparences, mais là, c'était comme si cette jeune fille n'avait rien à cacher. Un livre ouvert. Elle inspirait naturellement la confiance et la sympathie, raison pour laquelle Angeal dut se montrer stricte avec elle.
    Le surhomme détourna alors son regard vers les profondeurs insondable de la forêt, il apercevait quelques éléments qui se détachaient du lot, son regard se posa alors sur cinq similis qui avançait à la manière de vielles poupées désarticulées. Cinq coquilles vides, Cinq similis de base que même une bleusaille pourrait vaincre. Mais bien vite, un monstre aux teintes gris clairs apparut derrière. C'était une armure astrale, facilement reconnaissable à sa taille et à son écharpe bleu ciel qui volait au vent et se terminait par des pointes. La tête recouverte d'une cagoule, impossible de voir ses yeux et pourtant... il semblait fixé le duo. Le Primarque croisa les bras et soutenus son regard.

    Sans être prétentieux, Angeal n'a pas grand chose à craindre de ses créatures. Il lui suffirait d'être prudent pour sortir vainqueur d'un tel combat. Mais Vanille alors ? C'était l'occasion de lui donner un cours pratique, directement sur le terrain. Faisait signe de la tête à l'officier pour quelle regarde les similis, il enchainât aussitôt.

    "- Vanille, je vais occuper les simili, en particulier l'armure astrale. Toi, tu les prendras par surprise. N'oublies pas, la priorité ce sont les faibles simili, l'armure astrale on s'en occuperas après."

    Et comme si cela était le signal de départ, Angeal dégaina son épée et fit comme un petit rituel de combat, fermant les yeux deux longues secondes.

    « Ne les sous-estime pas … »

    La guerrier sprinta vers les similis, prenants les devants pour s'assurer que sa coéquipière ne se fasse pas attaquer. Bien vite il arriva au contact. Les cinq créatures se mirent en garde, ou du moins elle contentait de montrer qu'elle eut repérer Angeal. Les cinq similis de bases faisait barrage pour protéger le plus puissant d'entre eux. Quel manque de stratégie évident. C'est aux plus résistant d'être en première ligne, afin de protéger les plus faibles. Une fois l'un des simili inférieur, il asséna deux coups en estoc, puis un troisième que son adversaire esquiva d'une glissade onduleuse. Bien vite Angeal fut encerclé par les cinq corps sans cœur.. Quand à l'immense armure astrale, vide toute vie, elle observait le paladin des Éternels, prêt à le frapper.

    C'était à Vanille de jouer... en espérant qu'elle joue bien.


_______________________________

Fiche de compétence
avatar
Invité
Invité
Dim 20 Fév 2011 - 10:47
"- Concentres-toi !"

Angeal regarda sa camarade d'un regard sévère dès que cette dernière avait reculé suite à son échec pour le faire bouger. En posant son regard émeraude sur le soldat Vanille su qu'il était sérieux et qu'il attendait d'elle un minimum d'attention. On aurait un professeur, sérieux et tout comme ça. Vanille rougit un petit peu avant de secouer vigoureusement sa tête pour prouver qu'elle avait réceptionné le message. Même si Angeal n'avait pas hurlé sur elle, la jeune fille avait comprit également que ce n'était pas une mission à prendre à la légère. Même si c'était sa seconde pour le compte du Sanctum, la raison d'un duo cette fois-ci ne laissait pas de doutes sur la dangerosité de cette dernière. Mais bon, c'est dans les moments difficiles que l'on s'aguerrit. Et ça Angeal devait sûrement le savoir puisqu'il était resté stoïque depuis le début de l'opération.

"- Il n'y a pas de troupe du Sanctum ici, ce n'est pas un entrainement. Compris ?"

On aurait dit qu'il allait la punir si elle continuait ainsi. Mais bon, si elle fredonnait c'était simplement pour passer le temps. En vérité elle attendait avec une certaines fébrilité la suite des évènements. Y allait-il avoir des monstres à tabasser ? On le verra bien assez tôt. L'attention de l'homme fut attirée par quelque chose. Angeal venait de poser son regard dans les méandres de la forêt. Curieuse de savoir ce qu'il fixait ainsi, Vanille suivit son regard, main en visière histoire de pouvoir voir plus. Au loin quelques similis déambulaient vers eux comme le feraient des poupées désarticulées...

Un sourire radieux apparut sur le visage de Vanille lorsqu'elle constata qu'ils allaient devoir se battre contre des ennemis bas de gamme. A priori en deux trois coups la mission des deux compatriote serait de l'histoire ancienne. Si il n'y avait pas cette dernière créatures grise portant une drôle d'écharpe. Vanille ne connaissait pas tellement les monstres des mondes sous la surveillance du Kingdom Hearts. Chez elle il y avait d'autre créatures qui inspiraient plus la force que celles devant Angeal et elle. Mais bon. Ce n'était pas l'apparence qui jouait un rôle quand on se retrouvait devant un ennemi.

"- Vanille, je vais occuper les simili, en particulier l'armure astrale. Toi, tu les prendras par surprise. N'oublies pas, la priorité ce sont les faibles simili, l'armure astrale on s'en occuperas après."


Ainsi le dernier simili était une armure astrale. Angeal semblait avoir monté un petit plan afin de se débarrasser des plus faibles pour terminer par le plus fort. Personnellement Vanille aurait fait le contraire mais bon, ce n'était pas non plus une stratège digne de ce nom. Aussi elle accepta l'idée d'Angeal par un hochement de tête avant de se mettre en garde, bâton sur le côté de son épaule. Juste avant de s'élancer vers les montres le soldat conseilla de ne pas les sous-estimer.


"- T'inquiète, il vont vite y passer !"

Un petit clin d'oeil coquin avant que l'action ne commence. Angeal entama les hostilités en s'élançant vers les cinq monstres et leur puissant allié. Curieusement, ce n'était pas ce dernier qui combattait le premier. D'un autre côté tant mieux puisque la stratégie d'Angeal pourrait aisément marcher. Ce dernier avait attaquer plusieurs similis grâce à des estocs et autre attaque qu'un des monstres esquiva d'une ondulation. C'était vraiment déroutant de voir comment le soldat s'était fait entouré par les similis. Vanille était en hors du cercle, étant donné qu'elle était plus efficace en magie qu'au corps à corps. Elle non plus n'était pas à sous-estimer. Et elle allait le prouver dès maintenant en usant de ses sortilèges.

"- Adieu ! "


La jeune fille leva le poing vers le ciel comme pour s'encourager. Bon, il fallait dire que ce geste énergique n'avait pas lieu d'être mais ce n'était pas cela qui allait montrer que Vanille était insouciante. Elle prend toujours tout à la rigolade, néanmoins elle sait pertinemment que son comportement peut cacher aisément ses véritables intentions. Il eut un trait de lumière rouge légèrement orangé qui fusa droit sur un simili. Un deuxième suivit le premier, puis encore un autre et encore un pour la route.

"- Vous faites moins les malins, hein ?!? Angeal je te laisse les deux qui reste, après on s'occupe de l'autre grosse laide !"

Vanille sauta de joie et se moqua de ses opposants au moyen d'une langue. Les trois similis touché pas les sorts de feu de Vanille avaient disparut. Il en restait deux ainsi que l'armure astrale. Ils ne pouvait plus vraiment les inquiéter à présent. Quoique, le plus puissant des ennemis était encore là, ses deux sous-fifres venant de disparaître suite à l'attaque d'Angeal. Et bien, c'était quant même assez rapide, comme combat. Mais bon, il en restait encore un et au risque de le répéter, il était le plus puissant. A ne pas prendre a la légère non plus. Vanille remit son bâton devant elle, prête pour la suite, balançant gracieusement son bassin de droite à gauche. Et pour commencer le deuxième tour, elle tenta de stopper son adversaire avec un sort stop. Histoire que les deux compatriotes puissent attaquer tranquillement leur adversaire sans que ce dernier ne puisse réagir.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 26
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Dim 27 Fév 2011 - 1:28
    Le stop lancé par Vanille ne durerais pas, pas face à un simili de ce niveau en tout cas... Angeal devait donc se séparer rapidement des deux nuisances que représentant les reflets. Quelques coups d'épées suffirent pour s'en débarrasser. Son alliée s'en sortait admirablement bien. Vif, maligne et efficace, la seule ombre au tableau est son insouciance qui l'empêche de se concentrer sur sa mission. Zack était pareil... Mais pas le temps d'y penser que l'autre reflet commençait déjà à s'approcher de la rouquine, rampant sur le sol tel un serpent. Le Primarque glissa sur le sol pour arriver entre le simili et la jeune fille. Un coup d'épée plus tard, il n'y avait plus de simili. Il ne restait des ennemis que le plus puissant, le plus imposant. Un rictus narquois apparut malgré lui sur le visage du guerrier. Ce machin était immense, à même d'effrayer n'importe quel novice. Mais plus ils sont grands, plus il font de bruit en tombant. Et justement, il avait hâte d'entendre le bruit qu'il ferait en s'écrasent sur le sol.

    L'honneur et la fierté d'Angeal ne l'a jamais empêcher de ressentir cette excitation du combat, cette dose d'adrénaline qui monte en lui à chaque situation de combat. Mais aucun combat ne sera comparable aux joutes, pourtant amicales, qu'ils livraient avec Genesis et Sephiroth. Ah le bon vieux temps, voilà de quoi rendre nostalgique un chevalier comme lui. Cela fait déjà plus de trois ans... A quand leur retrouvailles ? Le plus vite possible, espérait-il. Car pour l'instant, il devait se contenter d'affronter un simili, une coquille vide et sans âme. Sa mort serait une libération, un don. Après tout, que vaut une vie sans émotion ? Vaut-elle la peine d'être vécu ? Qui sait... Mais cette chose s'est attaqué au Sanctum, elle doit payer. L'effet du sort temporelle disparut alors que l'armure astrale recommençait à se mouvoir. Toujours avec ce même aspect fluide et répugnant.

    "- Vanille, restes prudente. On aura finit avant que ce soit l'heure d'aller manger. "

    S'élançant vers l'énorme créature, le Primarque rencontrât une sorte de rayon ténébreux qui surgit du simili avant de flotter dans les airs. En tout il y en avait trois qui fonçaient vers Angeal. L'un deux le percutât de plein fouet, mais il se ressaisit immédiatement pour bloquer du plat de sa lame les deux autres attaquent. Les autres rayons continuait à affluer. Ne pouvant les esquiver sans perdre un temps précieux, le surhomme se contentait de continuer sa route, déviant les attaques grâce à son épée. Cela ralentissait son cheminement, certes, mais c'était loin d'être suffisant pour l'empêcher d'atteindre l'immense simili. Il arrivât à ses pieds, et là vint le premier problème : Comment atteindre son visage ? Un bond serait loin d'être suffisant et il est hors de question de sortir son aile pour un ennemi si... commun ? Oui, c'est le mot. Car aussi puissant qu'il est, ce simili restait commun. Et c'en n'était que plus triste pour lui, mais revenons à cette leçon d'escalade voulez-vous, après tout, cela ne reste-il pas la priorité dans l'immédiat ?

    Une autre sphère grise apparut devant sa cagoule, quatre rayons en sortirent, pointant vers Angeal. Ce dernier réussit à en dévier deux et à bloquer le dernier. Et c'est là que le sort du simili s'est figé dans l'air. Et le surhomme bondit le plus haut qu'il put et n'atteint que le milieu de son torse. Le Primarque enfonça son épée dans le corps de son ennemi, sans succès cependant, car une énorme main l'envoyât au sol. Il se releva, avec quelques gènes, mais rien de bien grave. Aussitôt que le combattant eut été de nouveau sur ses pieds, trois sombreurs ont surgis de nulle part, sans doute invoquer par l'armure astrale. Les trois créatures se sont transformés en arme, des sortes d'épées en lévitation. Et bien sur ils tentèrent d'attaquer Angeal ! De son arme il contra la première épée du néant et avant qu'elle n'eut le temps de faire quoique ce soit d'autre, le guerrier se saisit de l'épée simili. Ayant maintenant deux lames, ils envoyât valser les deux autres sombreurs d'un coup de chacune de ses armes. Quand aux derniers sombreurs, c'était encore une épée dans les mains du guerrier. Et avec toute sa force il lança le sombreur tandis que celui-ci se planta dans ce qui servait de cuisse droite au Simili.

    L'homme à une seule aile utilisa le sombreur comme appui pour enfin atteindre le visage dissimulé derrière la cagoule de son ennemi. De là il frappa de son épée encore et encore, enchainant coup horizontaux et verticaux. Mais on ne reste pas éternellement dans les airs, en sachant qu'il se refusait à sortir son aile... Il tombât, fatalement.




_______________________________

Fiche de compétence
avatar
Invité
Invité
Ven 4 Mar 2011 - 15:55
Une chose est sûre, c'est que la demoiselle avait cru que le sort d'entrave qu'elle venait de lancer allait durer plus longtemps que ça... Angeal et elle commençèrent donc à éliminer le plus possible les reflets autour d'eux avant que l'autre monstre stoppé allait retrouver sa motricité. Vanille lançait des sorts a tout va, voltigeant avec grâce autour des ennemis. Néanmoins, trop occupée à esquiver les attaque, la jeune fille ne fit qu'au dernier moment un des reflets qui venait vers elle. Enfin, venait était peu dire étant donné qu'il ondulait sur le sol tel un serpent. La magicienne ne pu se retourner à temps et n'eut pas d'autres choix que de se recroqueviller en poussant un cri. Ayant fermé les yeux en attendant l'impact, cette dernière en ouvrit un et constata qu'Angeal se tenait devant elle avec une épée baissée sur le sol. Quelques petits filament argenté venait de disparaître et elle comprit que l'homme venait de la sauver.

"-M...Merci."

Un petit cri de surprise avant de secouer la tête, c'est ce qu'il fallut pour que Vanille reprenne le fil du combat. Son sauveur regardait le dernier opposant d'un air assez amusé. La jeune fille leva les yeux vers le monstre et se rendit compte qu'il n'y avait plus que le plus dangereux simili. Il était donc temps de terminer le travail. Vanille se remit en position de combat tandis qu'Angeal avait prit les devant. L'armure astrale ayant retrouver la capacité de se mouvoir, cela allait se corser un peu.

"- Vanille, restes prudente. On aura finit avant que ce soit l'heure d'aller manger. "

La jeune arcaniste opina d'un mouvement de tête avant de froncer les sourcils. Le simili en face d'eux s'approchait du duo au moyen des même ondulations que ses sous-fifres. Il ne tarderait donc pas à les attaquer. Et comme si il lisait dans les pensées de la demoiselle ce dernier envoya un rayon vers les deux personnes. Surprise, Vanille faillait pousser un cri tandis que son camarade s'était élançé vers l'armure astrale. Il s'en prit tout d'abord un avant de parer les deux autre qui suivirent. Mais c'était loin d'être fini. Imperturbable la créature se contentait d'envoyer ses rayons un peu partout autour d'elle. Vanille regardait son allié sans pouvoir l'aider. Elle était prise dans les slaves d'attaques de la chose en face et il lui était impossible de faire autre chose que d'essayer d'esquiver. Cet affrontement commençait à devenir pénible puisque Angeal sembla hésiter à attaquer l'armure astrale. Essyant en vain d'attaquer après une esquive, elle fit une erreur de calcul et elle fut encore bonne pour recevoir une attaque venant de l'ennemi.


"- C'est pas fini ce cirque ?!? Je ne suis pas une bête de foire, moi !"

Un hurlement avant que la créature ne se fige. Vanille venait de lancer un autre sort stop sur l'armure astrale. Certes cela n'allait pas encore durer indéfiniment mais cela lui permettrait de reprendre son souffle. Angeal venait de sauter sur l'ennemi avant de lui asséner des coups d'épées. Cependant la cible utilisa l'une de ses main et envoya voler l'homme aux pieds de Vanille.

"Angeal ! Ca va ?"


Le soldat ne répondit pas à la demoiselle et se contenta de se relever pour faire face à nouveau à l'ennemi. Hé ben. Même en ayant été sévèrement touché il avait encore envie de se battre. Vanille sourit alors d'un air confiant avant de lancer un sort de soin sur eux. Les choses sérieuses allaient pouvoir vraiment commencer, maintenant. L'armure astrale invoqua alors d'autres simili qu'elle transforma en épées. Loin de se laisser décourager Angeal venait de courir vers l'armure tandis qu'il parait les sombreurs-épées qui lui avait été envoyés. Après en avoir planté un dans la cuise de la créature Angeal prit appui dessus et commença à lacérer la tête de l'armure astrale. Vanille, elle, essayait tant bien que mal de faire dispraître les autre en leurs donnant des coups de bâtons. Heureusement pour elle ils disparaissaient assez vite. Maintenant qu'elle en avait fini, elle se tourna vers l'armure astrale et envoya une pluie de boule de feu. Angeal venait de finir de l'attaquer à son tour et il tomba à terre alors que le simili avançé venait de se prendre une explosion, créant ainsi un gros nuage de fumée qui les aveugla. Au vu de ce que c'était, autant dire que la mission venait de se finir... Mais ne sait-on jamais.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Sycophante
Masculin
Nombre de messages : 95
Age : 26
Localisation : Près de toi moi joli petit coeur carmin, viens là me faire un gros poutou <3
Date d'inscription : 13/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Archevêque // Commandant
XP:
219/500  (219/500)
Lun 14 Mar 2011 - 0:25
J'ai des choses à dire je crois... Tout d'abord que les vieux ont besoin de viagra et que les gosses veulent des peluches, on a fait mieux comme souhait mais bon.

Les dames en premières et donc Vanille. Deuxième mission pour toi et je ne suis pas déçu, el fait que j'adore le personnage doit aider un peu. J'adore ses petits cris de peur, une vraie gamine, je la prendrais bien dans mes bras pour la réconforter. Hu hu. C'est ça que j'aime, que l'on respecte le personnage, surtout son innocence ici que je tiens à souligner, tu as parfaitement cernée sa naïveté à croquer. Ton style est assez fluide et cette pluie de mots aériens, c'est agréable de te lire ma belle.
Quelques fautes que je vais laisser ça sur le dos de l'inattention, mais ça, on s'en balance l'omelette. Fais attention aux répétitions tout de même. Le texte est un peu trop suivit à mon goût par rapport à ton coéquipier ce qui risque de lasser, ce n'est pas le cas, toutefois prend gardes.
Pour cette tâche, je t'offre un A - mon petit chaperon rouge à la chevelure des enfers.
37 points d'expérience ★ 366 munnies ★ 4 Points en Magie.

A toi mon ange. Toujours ce sens de la répartie qui me rend nostalgique à chacun de tes textes. L'honneur, le passé et tes descriptions de ta comparse. De la modestie mon cher et tu en prends plein la tête pour une mission difficile. On va compter le nombres de bleus que tu as, plus tu en as, mieux c'est ! De la régularité qui conserve le plaisir de la lecture. T'aurais quand même pût sortir ton aile, zut à la fin.
Les fautes, et oui mais vite oubliées donc poubelle. Je te ferais le même reproche que la rouquine, trop de suivit par rapport à l'autre. Vous pouvez vous débrouillez tout seuls, non ? Tu sais quand même aller aux toilettes sans moi ? La répétition est un ennemi plus redoutable que les masochistes !
Pour cette tâche, je t'offres un A - mon déplumé.
37 points d'expérience ★ 366 munnies ★ 2 Points en Défense et 2 Points en Psychisme.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La forêt est belle... Le grand méchant loup un peu moins. [???]
» Le Grand Méchant Loup. [Isy]
» Quand le grand méchant loup s'invite à la fête
» Qui a peur du grand méchant loup, méchant loup, grand loup noir ~ (Alex Inuka)
» Qui craint le grand méchant loup ?