Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Un récital.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière Vectorielle
Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 23
Date d'inscription : 24/06/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
273/350  (273/350)
Ven 4 Fév 2011 - 20:00
    ''-Je peux t'offrir tout ce que tu désires, il suffit que tu signes là... Signe ici, et tout tes soucis disparaîtront, toutes tes envies deviendront réalité. Allez, signe.''

    La sorcière regarda la femme en forme au corps de pieuvre. Elle était venue dans ce monde pour aller enregistrer une petite chanson de six, ou sept perles. Et, même si elle n'était pas une grande fan des récitals, elle ne pouvait qu'attendre le moment où elle les entendrait chanter avec impatience. Depuis qu'elle avait quitté le Jardin Radieux, prenant avec elle un micro subaquatique, elle ne pensait plus qu'à une chose... Comment convaincre le vieux Triton de la laisser écouter ses filles ? Comment... Elle ne connaissait rien de ce roi, sauf du fait qu'il tenait à la vie, au bonheur de ses filles comme on tient à sa propre existence. Peut-être même plus. La jeune femme monta dans le vaisseau gummi, paya son ticket et partis s'assoir. Elle attendis, regardant la voute céleste de son siège. La route ne fut pas longue, et, ce fut l'impression d'être plus légère qui la réveilla. Elle quitta le coquillage dans lequel elle attérit, marchant, ou plutôt nageant entre les courants marins. Son corps ne changea pas énormément. Elle était désormais torse nue, avec des coquillage pour cacher sa poitrine. Elle possédait une queue de poisson, où un serpent s'enroulait mystérieusement sur cette puissante nageoire. Ses cheveux tombaient toujours aussi délicatement dans sa poitrine, et son regard semblait s'être adoucis. Genesis avait raison, elle avait bien besoin de sortir de son laboratoire. Fouettant l'océan d'un puissant coup, elle s'avança dans les profondeurs des abimes. Plus elle avançait plus la lumière du soleil devenait faible, et plus l'eau se refroidissait. Ainsi, fut le trajet de la sorcière, long et monotone.

    Elle réussit à trouver le château de l'empereur des mers facilement. Il était magnifique. Brillant d'une lumière qui pouvait faire rougir de plaisir l'astre solaire. Elle continua son chemin, descendant vers l'entrée du palais. Et alors qu'elle allait passer, deux gardes poissons, aux lances des plus aiguisés bloquèrent l'entrée d'un commun accord. Que faire ? Medusa ne pouvait utiliser ses pouvoirs magiques pour paralyser les gardes et passer. Non, il fallait qu'elle fasse ça bien, dans les règles. Elle s'arrêta donc devant les soldats, avant de demander d'une douce voix, accompagner d'un regard des plus doux et d'un fin sourire.

    ''-Bonjour messieurs. Je suis une ambassadrice du Consulat, et...

    -Nous sommes désolé, mais le roi refuse de voir les habitants des autres mondes, nous ne devons pas nous mêler de vos histoire, voilà ce qu'il a dit, n'est-ce pas Bernard.

    -Oui, tout à fait, et donc, suivant ses ordres, nous ne pouvons vous laisser passer.''

    Sa mission se terminait déjà sur un échec ? Non... Impossible, une manipulatrice comme elle peut aisément berner deux poissons. Elle n'aurait qu'à oublier quelques détails.

    ''-Je vois. Mais, excusez-moi. J'étais simplement venue d'une école d'art pour entendre les filles du roi chantaient. On m'a dit que c'était un délice pour les oreilles... Quel dommage, je ne pourrais jamais les entendre... Très bien, je vais désormais partir, merci quand même de m'avoir informer.''

    Le piège était en place. La sorcière leur tourna le dos, tandis que les poissons se regardaient muettement, et alors qu'elle allait partir, les deux gardes libérèrent le passage, l'appelant d'une voix emplie de promesse d'excuse.

    ''-Attendez, madame ! Nous sommes désolé, nous pensions que vous étiez venue comme l'était venue une femme pour parler de son groupe au roi... Enfin, nous sommes désolé, et nous vous prions de bien vouloir passer. Vous n'allez pas être déçu du spectacle, je peux vous l'affirmer. N'est-ce pas Rudolf ?

    -Tout à fait, encore qu'il faudrait que le roi daigne la laisser écouter ses précieuses filles. Ah... Si vous aviez connu leur mère, c'était une sirène dans toute sa splendeur. Athéna, elle s'appelait, elle chantait divinement bien, sa plus jeune fille chante comme elle, d'ailleurs. C'est d'ailleurs dommage qu'elle ne semble pas intéresser par cela...

    -Je vois, je vous remercie. Je vais m'aller voir si ce qu'on dit est vrai, donc.''

    Et sur ces mots, la sorcière entra dans le palais du roi des océans. Elle arriva rapidement devant la salle du trône, et poussa de ses petites mains la porte d'or. Une pièce vide fit son apparition, un siège doré en son centre, un roi à la couronne de la même couleur sur sa tête. Un crabe rouge était sur sa main, lui racontant des choses qu'elle n'arrivait pas à entendre d'ici. Le roi la vit, et fit taire le crabe d'un mouvement du doigt, tout en faisant signe à la gorgone de s'approcher. Une fois qu'elle fut devant son vis à vis, elle s'abaissa en signe de respect, puis avec toute la délicatesse qu'elle pouvait faire preuve, elle lui demanda d'une voix forte et douce, qui pouvait vous faire comprendre ce qu'elle voulait.

    ''-Bonjour, tout puissant roi des sept océans. J'aurais une petite demande à vous faire.

    -Et bien parle jeune femme, je t'écoute.

    -Je viens d'un groupe qui fait passer l'art en premier. Et nous aurions aimer pouvoir enregistrer vos filles pendant un spectacle. Pourriez-vous me laisser les voir en tête à tête pour que nous je puisse faire cela ?

    -Hum... Nous ne mêlerons pas de vos affaires ! Mes filles sont en sécurité, et ne bougeront pas de leur chambre tant que la sorcière Ursula courrera toujours. Ne vous mêler pas de ceci. Cela ne regarde que nous.

    -Je comprend tout à fait, vous ne voulez pas que quelque chose de désagréable arrive à vos filles. Mais, si nous arrivions à la faire partir, accepterez-vous de nous laisser enregistrer une musique ?

    -Ne vous mêler pas de nos affaires, humains.

    -Mais, votre majesté, si je puis me permettre... Nous devrions peut-être les écouter...

    -Sébastien ne te mêle pas de ça !

    -Votre majesté. Que puis-je faire pour vous prouver que je suis ici juste pour entendre la voix de vos filles. Leurs chants sont célèbres. On parle de leurs musiques comme une des merveilles du monde. Vous pouvez comprendre que je souhaiterai réellement écouter vos filles, s'il vous plait votre majesté...''

    Et le roi accepta. Il accepta si la sorcière pouvait retrouver sa septième fille, une rousse à la queue d'émeraude. C'est ainsi que la sorcière nagea dans l'océan jusqu'à rencontrer cette étrange femme au corps de pieuvre. Cette Ursula... La sorcière qui faisait trembler de peur le roi des mer, terrifié par ce qu'elle pouvait faire à ses précieuses perles. La discussion se fit rapidement. Medusa ignora simplement la seconde sorcière, préférant le chemin le plus long, au plus court... Celui qui est toujours le meilleur. À travers les écumes des courants sous-marins, la sorcière trouva rapidement une grotte. Suivant le crabe, Sébastien, elle usa de sa plaque vectorielle pour déplacer le rocher. Comme Sébastien le supposait, elle était bien là. En train de danser entre diverses babioles.

    ''-Ariel ! Rentre immédiatement au palais, le roi est furieux de ton départ !

    -Non, je ne veux pas. On s'ennuie là-bas, puis... Je dois continuer ma collection. Regarde là, j'ai trouvé un autre tire-cheveux, et là...

    -Ariel !

    -Hum... Bonjour, je me nomme Medusa.

    -Ah, bonjour, moi c'est Ariel, lui c'est Polochon.

    -Enchanté.

    -Ariel ne m'ignore pas !

    -J'aurai un service à vous demander. Est-ce que vous pouvez chanter pour moi, avec vos sœurs, ainsi que rentrer au palais ?

    -Je suis désolé, mais non. Il y a tant de chose à voir, tant de chose à découvrir, et je ne veux pas être coincé au palais à cause de Père.

    -Ariel ! Ne parle pas ainsi du roi, il ne pense qu'à ton bien.

    -Vous cherchez des objets du monde des humains ?

    -Oui, vous en avez trouvé un ?

    -Hum... J'ai bien ce bracelet, qui sert aussi à faire des bigoudis. En échange de ceci, vous chanterez bien pour moi, n'est-ce pas ?''

    Et l'affaire fut conclus. Medusa pris son bracelet et le donna à la jeune fille, ensemble elle se dirigèrent au palais. Où, elle et ses soeurs donnèrent un magnifique récital que la sorcière enregistra. Ce n'avait pas été si compliqué.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Tragédien
Masculin
Nombre de messages : 722
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1054/500  (1054/500)
Dim 6 Fév 2011 - 0:06
Mission Accomplie.

Comme tu l'as dit, cette mission n'est pas super ^^... Enfin plutôt dans un sens de déception. Cette mission est bonne et si ça avait été un exploit, je t'aurais dit "Ouais pas mal, continue comme ça." mais comme là, je t'ai donné une mission dans laquelle j'avais placé de beaux espoirs ^^ et bien je suis déçu.

Que ce soit le retour d'Ursula (qui semble à peine choquer), le fait qu'on en sache pas plus sur la chanson de fin, et ce genre de truc.

25 xp, 250 munnies et 3 PS en symbiose;
Page 1 sur 1