Derniers sujets
» Le Temple Qingyang - 青羊宫
par Huayan Song Hier à 12:19

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Huayan Song Hier à 10:43

» Chasse aux corsaires
par Genesis Rhapsodos Hier à 3:22

» Froide Noblesse
par Genesis Rhapsodos Jeu 18 Jan 2018 - 23:30

» Chevaucher le Blizzard
par Chen Stormstout Jeu 18 Jan 2018 - 22:49

» J'ai PAS mal à mon forum
par Fiathen Jeu 18 Jan 2018 - 20:13

» Par delà l'arc en ciel!
par Genesis Rhapsodos Jeu 18 Jan 2018 - 14:59

» Infiltration animale
par Genesis Rhapsodos Jeu 18 Jan 2018 - 14:40

» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Kestia Mer 17 Jan 2018 - 20:29

» Ho ho ho !
par Ioan Kappel Mer 17 Jan 2018 - 16:09

» Cartographie
par Chen Stormstout Mer 17 Jan 2018 - 0:29

» Affaitage
par Chen Stormstout Mar 16 Jan 2018 - 21:44

» My name is Lea, Got It Memorized ?
par General Primus Mar 16 Jan 2018 - 20:14

» Entre ciel, terre et campagne
par Matthew March Mar 16 Jan 2018 - 19:58

» La Caverne Hantée
par Chen Stormstout Mar 16 Jan 2018 - 19:40


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Un scientifique qui s'infiltre? N'importe quoi![Normale]
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 22
Localisation : Dans la Courbure du Continuum!
Date d'inscription : 22/01/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine (Lieutenant en réalité)
XP:
86/270  (86/270)
Lun 31 Jan 2011 - 21:49
Et c'est parti! Cette fois notre cher fantôme devait s'infiltrer dans le palais de ce cheeeer roi Mickey... Encore une mission qui l'embêtait plus qu'autre chose! Si durant sa précédente mission il avait quelque chose à y gagner, pour celle la, il n'y avait absolument rien! Mais quel tyran ce chef se disait-t-il! Pour Hazama, ce lieu était en tout point similaire à l'enfer sur terre... Mais avait-t-il le choix de la mission? Bien sur que non! Si ça ne tenait qu'à lui, les missions consisteraient à étudier minutieusement le terrain et à commencer de magnifiques expériences, mais non! Ah... Si seulement il ne pouvait être que le porte parole de la Coalition Noire... Et si seulement son chef ne pouvait pas avoir un dragon noir de taille très très grande qui balance des explosions meurtrières à tout va... Tsss! Bon, quoi qu'il en soit, c'était parti...

A peine arrivé, l'homme en noir eut une première difficulté: Dans le jardin intérieur, des balais patrouillaient sans aucune raison! Ces sales objets étaient dotés d'une bonne ouïe qui compensait largement leur cécité complète... Et ça, le scientifique noir le savait bien. Avançant prudemment, il se faufila entre les buissons, furtivement, presque sans aucun bruit, arrivent finalement à la porte principale du château sans éveiller le moindre soupçon. Il arriva alors dans un grand couloir noir, sans rien sur toute l'allée, hormis une porte titanesque comprenant une autre plus petite à ses pieds, permettant l'accès à n'importe qui. Pour l'instant, la salle qui se trouvait derrière cette porte n'intéressait pas du tout le chercheur noir. Il se contenta d'avancer tranquillement dans ce couloir bleuté au tapis de soie rouge pour éviter d'être repéré par d'éventuels gêneurs. Cependant, presque arrivé au fond de ce couloir on-ne-peut-plus interminable, il entendit que des gens allaient sortir de la pièce dans laquelle il comptait entrer! En un éclair, le scientifique sortit une de ses chaines et l'envoya en l'air, la faisant stagner à une bonne quinzaine de mètres et tira pour aller ni trop haut ni trop bas, pour éventuellement entendre une éventuelle conversation entre les gêneurs. Ces gêneurs étaient au nombre magnifique et immense de deux! Enfin... C'était bien mieux que si ils avaient étés cinq ou dix! Ces deux types, assez idiots se postèrent bien en dessous de l'homme en noir qui put entendre tout un ramassis de palabre stupide!

"Pfouh! Je suis vanné! Cette recherche m'a complètement épuisé!
-Tu parles! Passer une dizaine d'heure à chercher un simple livre!
-Hey! C'est le Roi Mickey qui nous l'a demandé! Tu devrais être un peu plus enchanté que ça!
-Ouais... C'est vrai... Après tout, il nous a fait l'honneur de nous donner cette mission lui même!


Heuuu... Heureux d'aller en mission? Ca, c'était une donnée complètement incompréhensible et vide de sens pour Hazama... Primo, c'était toujours sa chef qui lui donnait du travail et ça n'a jamais été un honneur et secundo il était obligé de le faire sous peine de mourir dans une splendide explosion, voire digéré dans le ventre d'un dragon géant... C'est à ce moment la qu'Hazama hésitait à tomber de son perchoir, juste pour aller botter les fesses de ses deux jeunes paumés devant l'éternel, histoire de leur apprendre ce qu'était réellement la vie... Mais bon... Il devait écouter encore ces piètres mots de ces deux gardes décérébrés...

-Tout de même, c'est bizarre... Ce livre a tellement d'importance?
-Crois moi, il en vaut la peine...
-Pourquoi ça?
-Ce livre contiens toutes les informations sur la Coalition Noire que la lumière a récupéré ces dernières années...


Oh? Mais quelle information intéressante! Si Hazama arrivait à mettre la main sur ce bouquin, ce serait d'une grande aide pour la coalition... Encore fallait-t-il en connaitre le nom... Assez ingénieux, Hazama profita d'un petit moment de fatigue des deux gardes et que les deux soient bien éloignés pour recopier un peu la voix du second garde afin de demander au premier:

-Au fait, j'ai oublié, c'était quoi le nom du livre déjà?
-"Rapports de bataille contre la Coalition Noire".
-Merci beaucoup.


A cet instant, le fantôme remonta au plafond, comme une araignée et regarda les deux gardes crédules avec un air méprisable. Lorsque les deux partirent de cette salle, il pénétra finalement dans la bibliothèque et regarda immédiatement sur le bureau de la souris royale et y trouva l'ouvrage dont parlait les deux idiots. Hazama le feuilleta assez vivement et fut surpris de voir des informations aussi précises sur chaque membre, ou presque... Apparemment, Le Modéré Noir était toujours indiqué comme étant en vie et les noms d'Ansem, Id, Alden et d'Hazama n'y apparaissaient pas. L'homme en noir en déduit donc que le roi devait réécrire les évènements passés... En tout cas, sans ce livre, la souris n'y arrivera pas! Comme tout bon "espion" qui se respecte, Terumi embarqua le livre avec ui et chercha quelques autres oeuvres intéressantes... Il en trouva une pour Ansem à propos des coeurs, un pour Ariez à propos des richesses des mondes et de leurs localisation et un pour Arachnée a propos de différentes espèces d'araignées plus intéressantes et dangereuses que les siennes... Mais trêves de gentillesse! L'homme spectral chercha d'autres bouquins pouvant être intéressants et trouva au bout de cinq minutes un ouvrage rédigé par son ancien "maitre"... Ansem la "sage"... Extirpant le livre, il regarda attentivement ce qui y était écrit... Un livre plus qu'intéressant! Il relatait en effet d'un très grand nombre d'inventions et de résultats de recherche de ce scientifique dégénéré qu'était Ansem le "sage". Il y avait certes un grand nombre de livres dans ces rayons, mais assez peu avaient de l'intérêt... Tout du moins aux yeux du scientifique noir! Il fallait repartir, la mission était en très grande partie accomplie... Cependant, il manquait d'informations... C'était assez embêtant! Si il n'en ramenait pas, il allait surement finir rôti sous le feu du dragon... Bah! Tant pis! Reprenant le chemin en sens inverse, ce fut au moment de quitter ce monde qu'il découvrit une chose intéressante: au centre du jardin, la roseraie s'était élevée et laissait place à un grand tunnel. En y regardant de plus près, l'homme en noir découvrit ce que c'était: un garage Gummi! Il était donc caché sous le jardin... Intéressant... Cependant, Hazama n'avait presque plus l'envie de continuer cette mission... Il partit donc sans chercher à savoir ce qui se cachait dans ce garage, laissant quelques informations potentielles de coté.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Reine de l'Envie
Féminin
Nombre de messages : 349
Age : 22
Localisation : Au Château de la bête, affalée sur son canapé, le monde à ses pieds.
Date d'inscription : 05/07/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
349/650  (349/650)
Lun 31 Jan 2011 - 22:24
Alors de bonnes idées, de très bonnes mais aussi des mauvaises, très mauvaises. Dans un sens tes malus compensent tes bonus ! En fait, si c'est très bien écrit et que tu décrit ce qu'il faut faut... Mais être suspendu c'est assez voyant ! Et je trouve les livres un peu "gros". En fait tu trouves pile poil le ivre qu'il faut là où il faut et je trouve ca un peu trop facile... En fait, je ne sais pas vraiment quoi penser de ton texte >< Mais le texte en lui même est sympathique ^^

20 points d'expérience + 200 munnies + 3 PS.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Brume Vengeresse
Masculin
Nombre de messages : 171
Age : 24
Date d'inscription : 01/12/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
283/650  (283/650)
Mar 1 Fév 2011 - 19:34
    Une fine lumière éclairait la pièce de marbre. Sans trace de couleur, aussi blanche que la plus pure des glaces, on pouvait aisément se voir dans le sol d'une blancheur immaculé. C'était une journée comme les autres. Des rapports de missions à lire, encore et encore. Des rapports qui n'en finissaient pas. D'un côté Maître Yen Sid travaillait sur ces mêmes rapports, et d'un autre l'un des général de la Lumière, Mukuro faisait de même. C'était une journée comme une autre dans ce monde de pure lumière... Toutefois, il faut toujours une exception. Alors que tout le monde dans le château vaguait à ses occupations, qu'une douce odeur de lumière flottait dans les airs. Un parfum horrible et nauséabonde frappa le mage en pleine concentration. Le Boss de la lumière du se faire la même réflexion, partageant les pouvoirs de sondage de l'illusionniste. Soit... Un détritus venait salir la magnifique blancheur de ce lieu, et sa punition ne se fera pas attendre. Triste vengeance pour ce membre mort au combat... Riff Jason. Un individu qu'il n'avait jamais vu, qu'il se foutait totalement comme de sa première chaussette, mais qui lui permettrai de se venger de la Coalition. Le Général se leva de son siège, abbandonnant Yen Sid à son triste sort.

    L'odeur de ténèbres était réellement forte. Un être qui s'était abandonné au ténèbres, certainement. Fermant les yeux, l'illusionniste se fit une carte mental de château, tout en positionnant l'individu secret dedans. Sa direction était la bibliothèque... Une mission d'espionnage ? Un vole ? Peut-être les deux... Tout était possible. L'illusionniste se rendit invisible, ce qui lui permettrai de ne pas avoir à répondre aux gardes. Il se dirigea vers le jardin, sentant que c'était ici que cet intrus viendrait, et que ce serait ici que le rideau tombera. Le temps passa, et comme prévu, un inconnu vint à sa rencontre. Il ne le savait pas... Mais il était déjà pris dans la pièce... Il ne le savait pas, mais sa vie n'était plus entre ses mains. Il pensait pouvoir sortir du château comme cela... Il le pensait, il se trompait lourdement. Alors qu'il s'apprêtait à quitter le château, le jardin de quelque moyen que ce soit. Et au vue qu'il semblait s'intéresser au garage gummi, c'était certainement une mission d'espionnage.

    Le temps s'arrêta, l'espace se modifia, et une bulle de ténèbres emprisonna les deux protagonistes. Et alors que le mage redevenait visible, qu'il sentait que l'individu se retourna vers lui. Il ne lui laissa ni le temps de la surprise, ni celui de parler. D'un claquement de doigt, il fit apparaître des chaines qui s'enroulèrent au pied de son adversaire, puis le sol se modifia, et une prison de terre vint piéger les membres supérieur de membre de la Coalition. Mukuro fit basculer ses cheveux, cachant son œil droit... Puis d'une voix froide et légèrement moqueuse, il commença. Son œil de glace perçant le visage du prisonnier.


    «-Oya. Pauvre petit-être, piéger dans une illusion, piéger d'une chose irréel et pourtant si réel. Je pourrais t'aider. Je pourrais te libérer. Je pourrais te sauver... Je pourrais tant faire pour ton âme déchu... Tant faire... Mais, je ne peux t'aider que si tu m'aides en retour. Alors répond-moi... Que fais-tu dans ce château de lumineux. Pourquoi un être comme toi se risquerai à venir les voir ? Kufufu...»

    Mukuro Rokudo attendit la réponse d'Hazama, les yeux dans les yeux, un sourire étirant ses lèvres. Oui, tout cela s'annonçait très divertissant, kufufu.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 22
Localisation : Dans la Courbure du Continuum!
Date d'inscription : 22/01/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine (Lieutenant en réalité)
XP:
86/270  (86/270)
Dim 27 Fév 2011 - 21:27
Ah... Si seulement les missions pouvaient toutes être simples... Terumi savait bien que ses comparses le détestaient mais alors la, c'est le pompon! Non seulement, la mission allait changer, mais EN PLUS un sale type de la lumière lumineux comme c'est pas permis venait l'arrêter... Ah... Sale journée... Manquerait plus que ce type l'élimine et ce serait le bouquet!... Mais qu'est-ce que je raconte? On peut pas tuer un fantôme, si? Enfin, la n'est pas la question...

Le terrain était calme... Trop calme... Les balais n'étaient plus dans le puéril jardin de la lumière... Etrange... Les gardes étaient toujours au même endroit, vu le bruit qu'ils faisaient. L'atmosphère avait changé, ça, n'importe qui l'aurait remarqué... Le jardin avait pris un parfum plus lumineux, mais d'une lumière assez sombre... Comme si la chose qui la faisait était assez pur pour être du coté de la lumière, mais qu'en même temps, on pouvait l'affilier d'une certaine façon à Terumi de par le caractère... Cette chose approchait et l'homme en noir ouvrit légèrement un de ses yeux pour regarder autour de lui de manière plus précise, mais rien... C'est alors que des entraves sortirent du sol pour attraper les jambes de Terumi, empêchant tout mouvement. Au même instant, une bulle sombre, créée à partir des ténèbres s'étaient formées dans un petit coin autour de l'homme en noir, formant un parfait espace clos, enfin, deux colonnes de terres sortirent du sol et finirent par bloquer les bras d'Hazama au niveau des poignets... Une Journée pourrie quoi! L'homme retira alors les cheveux de son oeuil droit, mais ça, ça importait peu pour Hazama. Lui, il bougeait ses bras et ses jambes pour voir jusqu'ou il pouvait se déplacer. Ses jambes pouvaient aller à cinq centimètres autour de la chaîne, tout au plus, quand à ses bras, il pouvait bouger ses mains, mais le reste du bras était complètement bloqué. C'est alors que son ennemi prit la parole:

«-Oya. Pauvre petit-être, piéger dans une illusion, piéger d'une chose irréel et pourtant si réel. Je pourrais t'aider. Je pourrais te libérer. Je pourrais te sauver... Je pourrais tant faire pour ton âme déchu... Tant faire... Mais, je ne peux t'aider que si tu m'aides en retour. Alors répond-moi... Que fais-tu dans ce château de lumineux. Pourquoi un être comme toi se risquerai à venir les voir ? Kufufu...

Bla bla bla... Ouais... Tout ça, c'était du vent pour notre cher ami souriant. Mais bon... Il devait l'admettre: il était retenu prisonnier des entraves d'un sale gosse... Ah... Ce type ne sais même pas ce qui était arrivé à Terumi et il se permettait de le prendre de haut. Mais quel toupet!Si il l'aurait voulu, Hazama aurait sans doute pu l'éliminer! Cependant, pour l'instant, il devait agir en tant qu'observateur... Non pas pour la Coalition, mais pour lui. Et avant toute chose, il devait répondre au jeune homme qui se tenait en face de lui.

-Et bien et bien! A ce que je vois, la lumière nous sort les grands moyens lorsqu'il s'agit d'un serpent! Mais si ça avait été un dragon, qu'auriez vous fait? Laissez moi me présenter: Je me nomme Hazama. Je suis un simple scientifique et je suis venu ici pour me calmer les nerfs car voyez-vous, je suis sous pression... Si vous m'avez trouvé ici, c'est parce que je cherchais désespérément un haut dirigeant de ce palais pour m'aider... Je cherche en fait à rejoindre vos rangs et vous aider si possible car j'en ai assez de ma vie, enfin, c'est à vous de me croire ou pas, vu ce que vous me faites...

Chance de succès des paroles: quasi aucune... Ah... Si ça avait été une bidasse encore, ça aurait marché, mais la... Ce type avait repéré Hazama surement grâce à son aura. Il savait pourtant que ça ne marcherait pas, mais bon... Qui ne tente rien n'a rien... Et vu la situation, ces paroles étaient le mieux qu'Hazama puisse faire.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Brume Vengeresse
Masculin
Nombre de messages : 171
Age : 24
Date d'inscription : 01/12/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
283/650  (283/650)
Ven 4 Mar 2011 - 16:13
    -Et bien et bien! A ce que je vois, la lumière nous sort les grands moyens lorsqu'il s'agit d'un serpent ! Mais si ça avait été un dragon, qu'auriez vous fait? Laissez moi me présenter: Je me nomme Hazama. Je suis un simple scientifique et je suis venu ici pour me calmer les nerfs, car voyez-vous, je suis sous pression... Si vous m'avez trouvé ici, c'est parce que je cherchais désespérément un haut dirigeant de ce palais pour m'aider... Je cherche en fait à rejoindre vos rangs et vous aider si possible car j'en ai assez de ma vie, enfin, c'est à vous de me croire ou pas, vu ce que vous me faites...

    Un menteur. Tel était la personne qui lui faisait face. Il pouvait le prouver, il n'aurait qu'à le fouiller, mais il n'en avait pas besoin. Il avait senti les déplacementsde son âme. Le mouvement des ténèbres dans le château fut plus que claire. Il avait été dans la bibliothèque, pourquoi faire ? S'il était un scientifique, il aurait certainement dû venir en parler avec Maître Yen Sid et pourtant, il n'était pas au courant. Était-ce un simple mensonge ? Ou était-ce la vérité ? Normalement, une personne normale et charitable lui aurait laissé le bénéfice du doute... toutefois, Mukuro n'était pas quelqu'un de charitable. Si son vis-à-vis voulait jouer à ce jeu, alors il jouera.

    L'illusionniste s'avança lentement vers Hazama, lentement, terriblement lentement. Quand il arriva devant Hazama, il tendit son bras, attrapant la gorge de cet espion. Il aurait pu le tuer, là. Dans un monde qui était siens, à l'abri des regards, sans que personne ne le sache. Sans qu'aucun être ne puisse en avoir la moindre idée. Toutefois, la Brume Vengeresse avait d'autres idées envers cette personne. Une mince fumée recouvrit rapidement le terrain, restant au sol, laissant une certaine vision aux deux protagonistes. La brume se mouva tel un serpent sur Hazama, s'avançant sur ses jambes, sur son torse, à la recherche d'un simple objet. Objet qu'il trouva rapidement, la brume se dissipa et dans un sourire, le mage se recula.


    ''-Me dis-tu la vérité ? Ou ne serait-ce pas plutôt un mensonge ? Tu te compares à un serpent et comme tel, tu rampes en mentant. Alors, mon petit Hazama, dis-moi. Pourquoi quelqu'un de ténébreux viendrait-il dans cette citadelle de la lumière ? Peut-être... es-tu un membre de la Coalition. En tout cas, il en va de la sécurité du château, je ne peux pas te laisser partir comme cela. Je suis vraiment désolé, kufufu.''

    Était-ce son sourire qui rendait son désolé particulièrement faux. En tout cas... Il allait jouer. Sa proie était prise au piège dans un lieu totalement différent. Alors... Il pouvait bien s'amuser un peu, juste un peu kufufu.

    ''-Oya, je te propose un jeu, si tu me bats, tu pourras tranquillement partir d'ici. Si tu perds... Hum... Kufufu, je suppose que nos cachots seront ta maison pendant un petit moment.''

    C'était un jeu et pourtant, il ne pouvait que participer. Participer et tenter de gagner, ou attendre et perdre. C'était là tout l'amusement d'un piège. Les entraves d'Hazama se brisèrent dans une fine explosion de brume. Et en même temps, un trident apparut dans les mains de l'illusionniste. C'était un jeu et il allait jouer. Une fine chouette blanche traversa l'illusion et vint se poser sur son l'épaule de son maître. Le terrain reprit la lumière qu'il avait avant cette discussion. Les soldats purent voir leur général au côté d'un autre homme. Il aurait été normal qu'ils viennent l'aider, mais, le simple sourire de leur supérieur suffisait à les en décourager. Mukuro frappa le sol de son trident et un dôme aussi noir que les ténèbres fit son apparition. Le serpent était désormais piégé. La chouette étira ses ailes et le sort commença. C'était le tintement funèbre du départ.

    Que voyait-il ? Que ressentait-il ? C'était là les questions que Mukuro se posait. Peu importe qu'il extraie les peurs de son ennemi, il ne pouvait pas les voir. Son seul plaisir était dans la souffrance qui traversait les yeux. Allez ! Montre-lui ta souffrance, Hazama ! Que vas faire le serpent pris au piège.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 22
Localisation : Dans la Courbure du Continuum!
Date d'inscription : 22/01/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine (Lieutenant en réalité)
XP:
86/270  (86/270)
Ven 4 Mar 2011 - 21:26
Evidemment, le stratagème de l'Ombre d'Ouroboros ne put fonctionner... Son aura était bien trop forte. Ah! Parfois, Hazala aimerait être un peu moins porté sur les ténèbres, mais il était comme ça notre Hazama... Un type cherchant n'importe quel moyen pour se tirer des problèmes, même si ces moyens sont foireux au possible... Et c'était la cas... Ni une, ni deux, Mukuro avança assez lentement vers le scientifique de l'ombre, à une lenteur à en énerver l'homme le plus patient du monde... Ce qui n'était pas, mais alors pas du tout le cas de Terumi. Mais bon! Si il ne se faisait pas passer pour quelqu'un de patient, courtois, poli et tout et tout... Un moment d'extase parfaite pour Hazama quoi!... Non... Ceci est purement ironique. Terumi souffrait de devoir camoufler ses émotions par celles d'Hazama, mais de devoir se comporter comme un parfait type de la lumière l'achève pratiquement. A la fin de son déplacement, l'être lumineux prit finalement son opposant sombre par la gorge, hésitant à le tuer... Tsss! Chose complètement inutile! Si Hazama mourrait, il reprendrait tout simplement sa forme de spectre... Quoique... Devoir chercher un corps est toutefois assez long et très énervant... Donc, mieux valait que l'idée de meurtre n'ailles frapper l'esprit de l'énergumène blanc... Non! Cet homme lâcha sa proie et la laissa dans ses entraves de terre et de fer et créa une fumée noire... Une fumée assez claire pour voir l'opposant, mais couvrant un champ assez large. Cette même fumée, à moins que ça ne soit de la brume, fonça vers l'homme en noir et semblait le fouiller. Au niveau des armes, c'était pratiquement impossible de trouver Ouroboros, donc de ce coté la, c'était bon, par contre, au niveau des livres "empruntés", ça n'allait surement pas passer. Cette fumée agissait comme un serpent, cherchant la moindre chose suspecte que l'homme en noir portait sur lui...

Tout ce temps, son sourire ne l'avait pas quitté... Ses yeux dorés étaient toujours fermés, attendant patiemment que l'homme eut terminé son enquête... Ce serpent de fumée avait apparemment trouvé ce qu'il voulait... A cet instant précis, l'écran de fumée duveteux se dissipa, révélant le mage sombre de lumière qui déclara avec un sourire digne d'un membre de la Coalition:

''Me dis-tu la vérité ? Ou ne serait-ce pas plutôt un mensonge ? Tu te compares à un serpent et comme tel, tu rampes en mentant. Alors, mon petit Hazama, dis-moi. Pourquoi quelqu'un de ténébreux viendrait-il dans cette citadelle de la lumière ? Peut-être... es-tu un membre de la Coalition. En tout cas, il en va de la sécurité du château, je ne peux pas te laisser partir comme cela. Je suis vraiment désolé, kufufu.


Seuls quelques mots pouvaient aisément décrire ces dernières paroles: Foutage de gueule. Et non, il était impossible de dire ça plus poliment. Le lumineux avait réussi à copier en partie Terumi qui était au dessus de la limite à ne pas franchir. Toutefois, l'homme avait compris ce qu'était Hazama... Enfin... Ne pas le savoir aurait été une insulte en même temps... L'homme aux cheveux verts écouta ensuite ce que l'homme eut à dire.

-Oya, je te propose un jeu, si tu me bats, tu pourras tranquillement partir d'ici. Si tu perds... Hum... Kufufu, je suppose que nos cachots seront ta maison pendant un petit moment.


A ces mots, le mage le libéra et finit par faire disparaitre les ténèbres qui les entouraient. Le scientifique des ténèbres étaient au bord de la crise de nerfs et essayait de se calmer... Il sentait l'aura de son ennemi et savait qu'eux deux avaient presque le même niveau... Cependant, l'homme en noir soupira et se calma par palier... Au bout de quelques secondes paraissant interminables il finit par regagner un sourire plutôt décontracté et s'était remis en tête pourquoi il ne devait en aucun cas affronter son ennemi d'égal à égal: il était ici uniquement en observation pour lui et uniquement lui... Ce n'était pas le bon moment pour montrer son vrai potentiel. A peine sorti de ses pensées, il remarqua que les deux abrutis qui servaient de gardes observaient la scène ou jouaient les deux hommes. Mukuro lui, avait sorti une arme et une chouette blanche s'était posée sur son épaule. Une chouette contre un serpent... Voila un combat super équitable... Vu au quel niveau s'était abaissé Hazama, il n'avait plus qu'une solution en face de lui: copiner. A peine cette solution fut-t-elle trouvée qu'il fut enfermé à nouveau dans l'ombre. Le noir ne faisait en aucun cas peur à l'homme en noir, cependant, des images apparaissaient... Des souvenirs? Il revoyait Ansem, ce sage abruti, son nouvel apprenti, Xehanort, ainsi que son expérience réussie mais qui fut rejetée par cet abruti d'Ansem... Ces scènes avaient provoquées en Hazama une sensation qu'il connaissait bien: la joie... C'était presque de la torture: revoir en boucle ces images stupides étaient un vrai régal pour les yeux du serpent noir, à un tel point qu'il dut se retenir pour ne pas exploser de rire, voire tomber dans un énorme fou rire incontrôlable. Il refit une nouvelle fois son exercice respiratoire pour se calmer, chose plus compliquée que précédemment et regarda autour de lui, levant bien droit la main, affichant un sourireon-ne-peut-plus moqueur en déclarant sur un ton solennel:

-Mon cher, vous avez gagné! J'abandonne, je ne suis vraiment pas fait pour les combats. J'espère juste que vous ne me laisserez pas longtemps dans vos cachots.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je ferais n'importe quoi pour toi. [Kyoko]
» Parce que l'amour vous fait faire n'importe quoi... [PV : Andrew Clensen / Alistair M. Fitzbern]
» Un brin de n'importe quoi ?
» [Terminé] Pour un flirt, avec toi, je ferais n'importe quoi ! [LILY & WILLIAM]
» cause de divorce