Derniers sujets
» Pensées rationnelles
par Cissneï Aujourd'hui à 1:03

» Un soir, une fête, une femme, un homme
par Arthur Rainbow Hier à 22:11

» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Hier à 20:01

» Les Orphelins
par Septimus Hier à 19:06

» Changer de tête
par Pamela Isley Hier à 18:15

» La nature a horreur du vide
par Lenore Hier à 12:00

» Les sans-coeurs aussi ont le droit de se marrer
par Lenore Hier à 9:37

» Le glorieux et puissant être mystérieux !
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 23:31

» De retour au bercail...
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 22:20

» Lessive à Port Royal
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 17:55

» Tatanes et coups de lattes!
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 16:53

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 16:06

» Envie de me connaitre ? Il y a un peu de lecture - Fiche d'identité A. Underwood
par Abigail Underwood Lun 18 Sep 2017 - 14:31

» Achetez mon vaisseau, il est beau mon vaisseau !
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 14:25

» L'enthousiasme éternel
par Death Lun 18 Sep 2017 - 12:26


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Des cochons?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 24
Date d'inscription : 31/10/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: officier
XP:
0/200  (0/200)
Dim 9 Jan 2011 - 12:26
Me voici donc devant le château noir de cette vieille sorcière. Le château est complètement délabré et il est entouré de ronces de tous les cotés. Ça doit être à cause du départ de Maléfique. Certainement que personne ne s'en occupe maintenant même plus ces sous-fifres. En tout cas on sent bien que la sorcière habitait ici, il reste encore des traces des ténèbres. Elles ne sont pas là en quantité excessive mais il y en a encore un peu. Je suppose que vu le décor les porcs doivent être à cran. Il va falloir que très attention.

L'intérieur ne valait pas mieux l'extérieur. Il était encore pire, tout ce décor devait certainement porter sur la conscience de ces cochons. J'avançais dans les couloirs sombres à la recherche des cachots où était enfermé ma cible quand j'entendis des voix un peu plus loin. Je m'avançais donc vers ces voix pour voir de qui il s'agissait. C'était les hallebardiers. Ils s'étaient là pas loin de moi. Ils étaient trois donc je m'avançais vers eux pour leur donner une racler et demander où était les cachots. Ils se retournèrent vers moi grâce au signe d'un cochon qui m'avait vu.

Les gars, je crois que ce soir on aura de quoi bouffer.

Ça faisait longtemps qu'on avait plus manger de la chair humaine.

C'est bien vrai les gars, on va se régaler. Ça remplacera ce porc dans les cachots.

Les cochons se préparaient à l'attaque. Ils ramassèrent leur hallebarde poser par terre et commencèrent à s'avancer avec leur arme pointé sur moi. Je dégainait alors mon arme et me préparais patiemment à les attendre. Ils passèrent en même temps tous les trois à l'attaque. Ils me foncèrent dessus. Les trois armes arrivèrent en même temps. Je les stoppais grâce à mon sabre puis je poussai pour les déstabiliser. Une fois qu'ils étaient déstabilisés, j'essayai de frapper l'un d'eux mais les deux autres porcs m'en empêchèrent. Je reculai alors pour ne pas me faire atteindre. Ces porcs sont coriaces et ils savent s'entraider. Ce combat risque d'être difficile.

Les cochons revinrent à la charge mais cette fois-ci, ils placèrent en cercle autour de moi et m'attaquèrent séparément. Je réussis à esquiver la première hallebarde, je bloquai la deuxième mais la dernière me toucha à l'épaule. Dans un élan de souffrance, je réussi à attraper l'une des hallebarde et à projeter violemment un cochon dans le mur. Grâce à cela, le cochon perdu connaissance à cause du choc contre le mur. Les deux autres cochons rentrèrent dans une colère noir.

Tu as osé faire du mal à notre ami.

Tu vas le payer chère.

Les deux énervés foncèrent brutalement vers moi. Je réussis à bloquer les deux armes mais les cochons me frappèrent chacun de lors cotés avec leur casque à pointe. J'en repoussais un avec un coup pied et l'autre je l'attrapai et je le projetai contre son ami. Cette fois je courus vers eux et je planta mon katana dans l'épaule d'un cochon. Pris de panique les deux porcs se relevèrent et ils se déplacèrent leur ami qui était toujours dans les vapes.

Dites moi où vous avez enfermé l'autre cochon et je vous laisse la vie sauve.

Ils comprirent alors que j'étais à bout de nerf et ils répondirent à ma question. Après ça ils se levèrent et ils partirent avec leur ami. Moi je me dirigeais alors vers la prison. Une fois sur place, je cherchais le porc à sauver. Il m'appelait de sa prison. Je me dirigeais vers lui et une devant sa cellule, je débarrassait la porte de son cadenas. Le cochon sortit sans poser de question et nous partions de cette prison. Je conseillais donc au porc de prendre une arme pour se défendre. On ne pouvait pas savoir si les trois autres allaient revenir. Le cochon m'indiquait alors le chemin pour sortir. Bizarrement, nous réussîmes tous les deux à sortir sans encombre. Ce qui donnait une fin à ma mission, j'avais donné une leçon à ces porcs et j'avais sauvé le porc. Je me demandait alors pourquoi le cochon avait été enfermé.

Au fait monsieur, pourquoi ils vous ont enfermé dans cette cellule?

Oh je vous en prie appelé moi Nicolas et bien ils m'ont enfermé parce que je voulais que Maléfique revienne parce que c'était l'amour de ma vie.

Quand j'entendis c'est mot sortir de sa bouche, je ne sais pourquoi, j'attrapais un fou-rire. Je laissais donc repartir le cochon de son coté et moi, je rentrai dans le bon vieux clan du Centurio pour leur raconter cette bonne vieille blague d'un cochon amoureux d'une sorcière mais bon qui se ressemble s'assemble.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 266
Age : 24
Localisation : Citée du Crépuscule, dans un café
Date d'inscription : 28/08/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
148/500  (148/500)
Dim 9 Jan 2011 - 13:44
Je ne saurais quoi dire, elle me semble très bien ta mission, même la raison ridicule y était. Le pauvre, un amour à sens unique et impossible. Remarque, ça irait bien à la vieille Maléfique. Le combat était détaillé…mais m**de, je ne suis pas habitué à ce style à la première personne ! (Ce n’est qu’un avis personnelle, ça n’a rien à voir avec la mission)

Voilà ta récompense, comme tu l'as souhaité :

20 points d'expérience + 200 munnies + 3 PS en force


Edit de Oakley : "t'es **n, je t'ais dis que c'était à la montagne interdite, donc, au domaine enchantéé"
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On engraisse bien les cochons...
» Thormin Yorer [Inventeur et Éleveur de cochons]
» Le 27 mai... Disney... Les 3 petits cochons...
» [Guide] L'élevage de cochons
» Les Trois Mousquetaires