Derniers sujets
» Froide Noblesse
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 17:02

» Attaque Nocturne
par Lenore Aujourd'hui à 14:25

» Recensement des Avatars (obligatoire)
par The Babylon Rogues Hier à 22:57

» Fiche des Babylon Rogues
par The Babylon Rogues Hier à 20:39

» Tombent les masques
par Roxas Hier à 17:12

» Il était une fois ... Toxine (Finis )
par General Primus Hier à 16:22

» Jet The Hawk! Storm The Albatross! Wave The Swallow! We're the Babylon Rogues!
par General Primus Hier à 15:38

» Visite au cimetière
par Narantuyaa Mer 22 Nov 2017 - 16:54

» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Kestia Mer 22 Nov 2017 - 15:43

» Récréation
par Hoper Mar 21 Nov 2017 - 17:58

» Basique!
par Fiathen Dim 19 Nov 2017 - 22:17

» Absences Aqua
par Maître Aqua Dim 19 Nov 2017 - 21:21

» Conseillère en Urbanisme
par Huayan Song Dim 19 Nov 2017 - 15:13

» Essai en laboratoire
par Cypher Sam 18 Nov 2017 - 16:24

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Sam 18 Nov 2017 - 14:32


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Tristesse, inquiétude & réconfort.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 148
Age : 23
Localisation : Dans le Château Disney.
Date d'inscription : 21/06/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général.
XP:
86/500  (86/500)
Mer 29 Déc 2010 - 16:26
Tristesse,
inquiétude & réconfort.

- Mickey, enfin... Tu es là. C'est de toi que j'avais besoin.

Mickey traversa la seuil de la chambre des maîtres, tête basse. Cela faisait déjà un moment que Minnie et lui n'avaient pas passé de moment intime ensemble, et bien qu'elle lui lui manquait atrocement, il était très inquiet par ce rendez-vous « organisé ». Elle était affreusement triste, et cela rendait le monarque mélancolique. Il savait qu'il allait avoir de la difficulté à discuter avec elle; à trouver les bons pour la réconforter. Mais un cœur vaillant n'abandonne jamais, et surtout pas avoir d'avoir tenté quelque chose. Le Roi Mickey chemina donc vers le lit où elle se trouvait et sans ne dire rien, il s'assit à ses côtés pour la consoler initialement qu'avec sa présence. Car oui, sans prétention, seule la présence du souverain du Château Disney pouvait rendre un peu de joie de vivre à Minnie, même dans des moments aussi moroses que celui-ci. Mais aujourd'hui, il en fallait beaucoup plus pour la consoler convenablement.

De fait, Minnie avait récemment perdu le diadème, cet artefact de valeur inestimable, matérielle comme sentimentale. La reine du château tenait en effet énormément à ce diadème, pour des raisons encore inconnus pour Mickey. Mais ce n'était pas important pour la réconforter... Quoi qu'il en soit, Minnie était étendue sur un imposant lit, dissimulée sous des piles de couvertures recouvertes de fleurs. Elle larmoyait avec une telle ardeur que le moindre gémissement de chagrin brisait peu à peu le cœur de Mickey. Tout ce qui dépassait de l'étoffe qui la cachait de la lumière, c'étaient ses douces oreilles, oreilles qui réunissaient physiquement les deux tourtereaux. Espérant pouvoir la consoler et lui redonner le rictus aux lèvres le plus promptement possible - car la voir dans cet état le mettait lui-même dans tous ses états -, le monarque retira les draps de la tête de Minnie, qui fut aveuglée par la lumière blafarde qui régnait dans la pièce.

- Qu'est-ce qui se passe Minnie? Daisy a encore répandu ses perles dans ta chambre?

Minnie ne poussa même pas un seul rire, contrairement à ce que Mickey croyait. Usuellement, ce trait de sa personnalité, cet humour absurde et léger la faisait rire à profusion. Mais en cette journée maussade, cela ne semblait pas fonctionner sur elle. Il tenta de nouveau de la faire rigoler une seconde fois, avant d'entamer une nouvelle stratégie. Il affirma donc d'un ton curieusement doux, souriant :

- Non? Ne me dis pas que Dingo a mangé la dernière tarte au citron? Je vais aller lui dire deux mots moi!

Cette fois-ci, la reine-souris se mit à rire légèrement, ce qui redonna un peu le sourire à Mickey par le fait-même. Mais peu de temps après, Minnie s'était déjà remise à pleurer, à sangloter bruyamment. Le monarque espérait avec ardeur que le nouveau venu, Jann Diwel, parviennent à rapporter la couronne de Minnie le plus rapidement possible. Mais Mickey n'avait pas encore tout essayé. Dans cette ordre d'idée, il quitta la pièce aussi vite qu'il était apparu sans ne rien ajouter, comme s'il fuyait la mélancolie de sa dulcinée. Non, il n'allait pas abandonner ainsi, pas du tout. Il se dirigeait plutôt vers les cuisines et commença à mijoter deux ou trois trucs, les aliments préférés de Minnie. Il concocta tout d'abord un fabuleux sorbet au cheddar, puis une tarte au mozzarella, et pour finir un cocktail de fromage de chèvre, agrémenté de parmesan râpé. Lorsqu'il eût fini de préparer les plats, il retourna dans la chambre de Minnie, où il déposa chacun des couverts sur sa table de chevet. Pour seule réponse, il tenta :

- Voilà Minnie. Je t'ai préparé tout ça pour toi. Viens, on va manger dans le jardin.

- Mickey, tu es si gentil... Je me prépare quelque peu et j'arrive.

Minnie se leva difficilement de son lit, de ses coussins et de ses couvertures et se dirigea vers une salle adjacente, où elle fit sa toilette durant au moins cinq minutes. Pendant ce temps, Mickey espérait rencontrer Jann dans les couloirs, et ainsi pouvoir faire le plus grand des cadeaux à la reine-souris : lui redonner son diadème doré. Mais malheureusement, le destin ne semblait pas être de son côté, puisqu'il ne vit pas ledit confrère de la Lumière dans les couloirs adjacents. Il se résigna donc à attendre, en espérant ardemment que le destin décide de l'aider. Finalement, Minnie parvint finalement à se préparer, mais se remit à sangloter lorsqu'elle se rappela que sa couronne ne régnait pas sur sa tête. Mickey dut de nouveau la consoler en l'étreignant. Quelques secondes plus tard, il prit Minnie par la main, et dans l'autre les plats qu'il avait concoctés. Ensemble, ils se dirigeaient à l'extérieur du Château Disney, dans les jardins.

Une fois arrivés, Mickey déposa un longue couverture multicolore qu'il avait préalablement apportée sur le sol verdoyant des jardins, et après il y mit les plats l'un après l'autre. Minnie les regardait tristement, mais son regard témoignait d'une certaine envie, comme si elle voulait les déguster rapidement. Le monarque attendit donc que sa douce-moitié se serve pour ensuite savourer les différents mets à ses côtés. Minnie, affamée, ne regarda même pas Mickey une seule seconde : elle engouffrait le tout avec une telle vitesse et un tel plaisir... mais le monarque n'en porta pas attention et trouvait le tout charmant. La pauvre souris, elle n'avait sûrement pas mangé quoi que ce soit depuis la perte du fameux diadème. Finalement, le repas se termina à peine cinq minutes plus tard, alors que Minnie avait tout mangé. Mickey, quant à lui, avait envoyé des ondes positives au destin en espérant un miracle de la vie, miracle qui ne survint malheureusement pas. Se fut Minnie qui entama la conversation la première :

- Je sais pas comment je pourrais survivre sans toi... Tu m'as si manqué durant ces dernières années. Tu es l'un des êtres la plus occupés de toute l'univers, mais pourtant, tu gardes tout de même un peu de temps pour moi et pour me réconforter dans des situations si... si ridicules.

- Minnie, c'est parce que je tiens à ce que tu sois heureuse!

- Au fond, cette couronne est pas si importante que ça, soupira Minnie. Mais en même temps, c'est ce qui nous lie pour toujours et à jamais... Toi et moi... Souverains du Château Disney.

- Mais ce n'est qu'un symbole... Ce n'est pas à cause de son chapeau que Yen Sid est aussi puissant.

Un moment de réflexion, puis :

- Ah si. Mauvais exemple. Mais tu comprends ce que je veux dire, hein, Minnie?

La reine Minnie ricana quelques instants et empoigna délicatement la main de Mickey. Elle dit :

- Mickey, promets-moi que tu reviendras toujours...

- Non.

Un silence de mort se mit à régner dans tous les jardins, et le regard de Minnie se crispa.

- Mickey? demanda-t-elle, dubitative.

- Je rigole Minnie. Je te le promets.

Mickey approcha Minnie et lui fit un câlin, aussi chaleureux soit-il. Ils restèrent là, fous amoureux, pendant au moins deux minutes. Tous deux ne pensaient à rien pendant cette preuve d'amour, sauf à eux-mêmes. Le temps semblait s'être figé autour d'eux, et le monarque aurait voulu arrêter ce moment pour rien au monde. Mais soudainement, un individu fit son apparition dans les jardins, un individu que Mickey connaissait très peu, mais juste assez pour comprendre de quoi il s'agissait. L'homme en question, curieusement vêtu, souriait à pleines dents et dans ses mains régnait la couronne tant convoitée de Minnie. L'objet scintillait sous le soleil, aveuglant presque la souris suprême. La reine du Château Disney, quant à elle, resta médusée et comblée, observant avec passion l'artefact. Et même si c'était Yen Sid qui l'avait envoyé ici, Mickey était loin de considérer cette journée comme une mission. Non, c'était plutôt une récompense, un véritable cadeau de Noël... (suite et fin du récit dans le RP de Jann).
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Sage
Masculin
Nombre de messages : 388
Age : 27
Date d'inscription : 26/04/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
322/500  (322/500)
Mer 29 Déc 2010 - 18:46
Très bonne mission pleine d'intensité, ca fait plaisir à voir^^

Mission Accomplie !
7 points d'expérience + 52 munnies + 1 PS en Dextérité
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Disparition, inquiétude et retrouvailles...[PV Heïan]
» Panne de leadership:L'eurodéputé Michèle STRIFFLER exprime son inquiétude
» L'inquiétude sursaute au frisson d'une crainte [Pv]
» Au sujet de cet été... inquiétude partagée (pv) TERMINE
» Un air d'inquiétude [V: Leyna & Shaggy]