Derniers sujets
» Vol pour l'hoverboard
par The Babylon Rogues Aujourd'hui à 15:01

» [Piano] Compos, reprises, KH et autres...
par Huayan Song Aujourd'hui à 13:16

» A l'assassin! Au meurtrier!!
par Lotis Terrick Aujourd'hui à 12:05

» Et elle est où mon attraction ?...
par Ioan Kappel Aujourd'hui à 3:00

» Un famtôme dans la boutique
par Famfrit Hier à 12:36

» Les règles du jeu
par Death Ven 16 Fév 2018 - 16:14

» As de Coeur
par Huayan Song Ven 16 Fév 2018 - 1:10

» Ho ho ho !
par Daenerys Targaryen Jeu 15 Fév 2018 - 12:32

» Absence Roxas
par Huayan Song Mer 14 Fév 2018 - 14:01

» Objets trouvés non réclamés
par Kurt Brown Mer 14 Fév 2018 - 12:52

» De Nouveaux Traits
par Chen Stormstout Mar 13 Fév 2018 - 18:14

» L'importance de faire ses preuves quand on est un fauve
par Cassandra Pentaghast Lun 12 Fév 2018 - 23:04

» Ambition privée
par Huayan Song Lun 12 Fév 2018 - 17:14

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Kurt Brown Lun 12 Fév 2018 - 11:59

» Intrusion
par Agon Wiley Dim 11 Fév 2018 - 1:32


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Parler ne fait pas cuire le riz. [mission facile]
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange de Réconfort
Féminin
Nombre de messages : 627
Age : 23
Date d'inscription : 22/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
577/0  (577/0)
Lun 27 Déc 2010 - 22:34
"Cissneï, c’est assez fâcheux ce qui arrive à l’un des hommes de la Terre des Dragons. Il a effectivement toute les qualités requises pour entrer dans l’armée seulement il échoue systématiquement à une épreuve. Nous avons remarqué Yen Sid et moi qu’il serait dommage pour eux de se priver de cet élément mais surtout qu’il a à quelques détails près, le même gabarie que toi. Oui, tu as deviné tu vas devoir te faire passer pour lui et remporter l’épreuve pour lui sans que cela ne se fasse savoir. Ah, j’ai oublié de te dire, l’épreuve est un classique en ce monde, la fameuse monté d’un grand poteau. Tu as deux jours pour t’entrainer et si j’ai quelque chose à dire, c’est bonne chance."

Parler ne fait pas cuire le riz.
Mission facile

    La montée d'un grand poteau ? Cela ne semblait pas si dur en définitive, Cissnei s'attendait à moins tout de même d'une mission censée être facile. Mais elle avait entendu dire de cette mission comme quoi il fallait une grande force pour l'exécuter. Pourquoi ? Parce qu'on était pas seul pour cette mission, en effet il était très simple de gravir seul un grand poteau de bois. On était accompagné de deux poids de fonte, ou de bronze ou de Dieu seul pouvait bien savoir quoi de très lourd. Il fallait donc pour cela être endurant, et être fort... Cissnei était rapide, leste, agile et tactique, elle n'était pas forte au sens propre du terme. Bien sur elle en avait, un peu pus qu'une femme au foyer, mais juste de quoi se battre un peu, lancer son shuriken ainsi que ce genre de choses !

    Jour 1

    Cissnei avait atterri tôt dans la journée sur la Terre des Dragons, elle s'attendait à voir tout d'une autre œil maintenant. Elle avait abandonné es vêtements civils qui auraient paru étranges ici, et portait quelque chose se rapprochant du kimono. Il faisait chaud ici, et l'été devait bien être avancé, elle ne devait trop tarder même si elle disposait de deux jours pour l'entraînement. Allait-elle avoir le temps ? Elle ne savait cela, et espérait que oui. Elle savait également que, si elle se désistait pour cette mission, aucune autre personne ne pourrait s'en charger, tait à peu près du même gabarit que le soldat, selon les dires de l'énoncé... Et elle l'avait voulue cette mission ! Il n'y avait même pas à se battre, alors elle la réussirait ! C'était aussi simple que ça.

    En prenant le chemin qui menait au camp, elle sentait le soleil taper dans son cou, ses cheveux étant attachés en chignon pour l'affaire. Elle n'avait pas le profil de ces soldats qui avaient tous à peu près a même physionomie, alors de rousse, elle avait passé à noir. Un noir corbeau qui allait disparaître au bout de quelques jours. Avec ça, elle était assurée de passer haut la main l'entrée du camp qu'elle commençait à apercevoir au out du chemin en légère montée. Apparemment, puisqu'aucun autre soldat n'entrait, elle comprit qu'elle devrait entrer dedans en pleine formation. En aurait-elle le temps ? De se former assez pour réussir ? Elle n'était pas si cruche que ça tout de même ! Oui, elle réussirait sans problèmes ! Mais il lui fallait déjà débusquer le soldat qu'elle devait aider et qui n'avait pas de toute évident été mis au courant. C'est ce qu'elle fit en premier : partir à sa recherche. Et elle ne mit pas bien longtemps à la trouver tant les critères de sa recherche écartaient du monde.

    Le camp n'était plein que de barbares. Et ils pouvaient bien passer pour les Huns qu'ils chassaient tant ils semblaient bestiaux. N'avaient-o pas dit que la Terre des Dragons était un endroit serein emprunt de la sagesse des anciens ? Peut être, en tous cas ce n'était pas dans ce camps militaire que Cissnei avait espéré le trouver, et elle n'avait pas été déçue Des hurlements dans tous les coins, des muscles savamment entretenus sur chaque homme ainsi que des éclats sonores de métal s'entrechoquant étaient ce qu'elle voyait entendait et.. sentait. Tout ceci n'était bien sur pas inodore et ne fleurait pas bon le jasmin. Toujours était-il que parmi tout ceci, elle avait retrouvé le soldat qu'il lui fallait.

    C'était un soldat qui se tenait là. Il faisait, à la grande surprise générale, à peu près la même taille que Cissnei, quoiqu'un tout petit peu plus grand. Il n'avait pas l'air si fort que ça. Cependant, ici comme ailleurs les apparences étaient trompeuses. L'ex-Turk et futur soldat temporaire l'assomma sans conférer dans un coin sombre du campement, près des tentes qui en faisaient le tour. Elle prit en vitesse son équipement et l'attacha dans un coin, bien à l'écart du campement, ce qui lui prit trente minutes aller-retour. L'amure dudit soldat pesait lourd, elle avait chaud, mais quelque chose lui disait qu'il "tait impossible de la porter tout le jour. Tant mieux alors ? Oui. Les généraux devaient le savoir par conséquent, pour l'entrainement, il ne serait pas nécessaire de la porter tout le temps ! C'était ce qu'elle pensait en revenant au camp.

    -Hé toi ! Qu'est-ce que tu foutais en dehors de camp ? tonna un des gardes à l'entrée.

    -Moi ? demanda la jeune fille quis e rendit compte que sa voix était bien trop douce pour être celle d'un homme. Rien.

    Elle avait bel et bien tenté d'avoir une voix d'homme sur ce dernier "rien" mais elle ne dut pas faire grande impression.

    -Dans deux jours tu as l'épreuve finale. Essaie de ne pas la rater, pour une fois !

    Ils partirent d'un rire gras typiquement masculin. Communément, Cissnei n'y fait pas attention, état habituée à avoir un parterre d'hommes autour d'elle pour différentes missions. Elle avait été élevée avec des Turks après tout. Des soldats, des tueurs qui ne se lavaient pas tous les jours. C'était pire ici, mais qui s'en formalisait ? Surement pas elle. C'était avant tout une mission, et elle devait s'y dissimuler. Alors elle baissa la tête et entra dans le camp. Durant tout le reste de la journée elle se familiarisa avec tout ce qui y était, que ce soit matériel et occupants. Apparemment l'épreuve qu'elle allait passer semblait plus difficile que prévu. Des rumeurs couraient sur certaines personnes qui l'avaient tentée dix fois et qui ne l'avaient réussie. Elle se coucha tard après que le soleil fut sous la ligne de l'horizon, demain elle devrait s'entraîner, pour que le lendemain encore elle passe l'épreuve.

    Jour 2

    Le lever fut pus dur qu'elle ne l'aurait imaginé. La nuit qu'elle avait passé sur une paillasse à même le sol avait durement éprouvé les membres de Cissnei qui ne s'accordèrent à la porter qu'après dix minutes de suppliques. Elle avait dormi habillée, habituée à ça, elle ne s'en formalisa pas. Ce qui suivit fut un peu plus dur, notamment les dix minutes de course à pied avant le petit déjeuner qui ne se composa que d'un bol de riz blanc. Elle allait y passer... Pourtant, elle avait l'impression que cette vie si simple n'était pas si horrible que ça. Toute sa journée elle passa des pompes à la course, au combat à l'épée ainsi qu'au tir à l'arc. Elle n'excellait pas dans les disciplines d'endurance, encore moins que toutes les autres. Elle manqua d'abandonner plusieurs fois sur le parcours du combattant qu'elle devait exécuter. Mais se dit alors que ses torts seraient ceux d'un soldat qui n'a rien à voir dans cette histoire. Elle continua donc, sans rien dire ni se plaindre et se coucha sans pouvoir réellement dormir.

    Jour Final

    Cissnei ne pensait pas y arriver. Pas du tout. Pourquoi ? Dès le lever elle n'en pouvait plus. Ses jambes et bras lui tiraient, le moindre mouvement était pour elle un supplice. Comme si ses nerfs étaient devenus du verre. Le soleil n'était même pas levé qu'elle du elle même sortir du lit. Elle ne réfléchissait pus vraiment c'était, un peu comme une loque cérébrale. Elle se remémorait le temps le temps de ses premières journées d'entrainement lorsqu'elle travaillait pour la Shin-Ra. Elle avait été une étrangère pour tout le monde ces jours-là. Elle ne parlait pas, ne disait rien qui était inutile. Elle passait son temps à s'entraîner, courir partout, manière un énorme shuriken pendant des heures. Ceci semblait servir à rien. Elle avait fait ça pour protéger son boss, Dieu seul savait où il était désormais... Elle n'en savais rien en tout cas de son côté. Elle n'avait pas vu qu'elle avait grandi tout ce temps là, jamais elle ne s'en était vraiment rendue compte. Elle vivait pour son travail avant de se rendre compte qu'il faisait autant de mal aux autres qu'à elle même. Pourtant elle le trouvait encore juste.

    Le soleil commençait à poindre à l'horizon. Éclairant les rizières éparses autour du camp. Cissnei regardait le spectacle de cet astre blanc qui traversait brume et air pour éclairer ce bas monde. Il n'y avait pas de rose comme à la Forteresse Oubliée, ou de jaune éclatant comme au Château Disney, c'était du blanc fantomatique. Des oiseaux dont le chant lui était inconnu. Les hommes se rassemblaient au centre du camp, et elle les suivit. L'épreuve avait somme toute déjà commencé. Deux poids attachés aux mains, des montagnes de muscles allaient rejoindre le sommet.

    -Le secret c'est d'attacher les deux poids ensemble avec l'élan. entendit-elle derrière elle alors qu'elle regardait un des concurrents échouer et glisser au sol. Paraît que ça a déjà été fait !

    Attacher les poids ? Ils ne sentiraient plus le poids ? Mais il fallait bien grimper avec... avec les poids, qui attachées ensemble n'était plus rien ! Donc c'était ça la solution à trouver ? C'était comme ça que l'on pouvait passer cette épreuve sans être une barrique ? Quand ce fut on tour, Cissnei essaya alors. Dès qu'elle prit les deux imposants disques de métal par la corde rouge qui permettait leur prise, elle sentit se bras attirés vers le sol par une force démoniaque. Elle avait malheureusement plus mal qu'autre chose et dès qu'elle s'approcha du poteau, elle déglutit péniblement. Comment allait-elle faire !? Ce poteau était énorme ! Elle essaya bien d'attacher les deux poids entre eux mais... il fallait le faire avec l'élan ! C'était plus dur qu'il ne paraissait. Elle voyait la flèche en haut du poteau qui la narguait de toute sa hauteur. Il devait bien être haut de vingt mètres, ce poteau...

    Elle voulut tirer sur les poids pour voir si c'était possible et ils ne lui répondirent pas. Elle crut tout d'abord qu'elle n'en avait plus la force, mais elle s'aperçut quelques secondes plus tard qu'elle les avait malencontreusement attachées ensemble. Son cœur fit un bond dans sa poitrine et elle les lança en l'air sans réfléchir. C'était comme pour grimper à un arbre ! Comme quand elle était gosse, il suffisait de se traîner avec le poids, et non de le traîner ! C'était le contraire en fait ! Elle gravit un mètres, puis deux, en faisant bien attention à ce qu'elle ne glisse pas. Un léger vent souffla et glissa sur son visage alors qu'elle propulsa son bras vers le haut pour atteindre le haut du poteau. Elle se hissa sur le dessus, et y resta pantoisement étalée sur le ventre, les jambes et les bras ballant dans le vide avant de s'y redresser. Elle décrocha la flèche en redescendit en se laissant glisser le long du poteau en soupirant. Les exclamations de surprise fusaient de quelques personnes et elle les ignora, gardant juste un sourire réjoui au visage. Pourtant ce n'était pas vraiment elle qu'ils acclamait c'était... Oups.

    Donc, après s'être rendue compte avoir malencontreusement oublié le soldat, elle alla le récupérer là où elle l'avait abandonné. Juste un peu affamé, le type la remercia avec un air hagard et elle parvint de justesse à s'écrouler dans le cockpit du vaisseau Gummi qui l'avait attendue. Le compte rendu attedendrait, dodo maintenant...


_______________________________
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Sage
Masculin
Nombre de messages : 388
Age : 27
Date d'inscription : 26/04/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
322/500  (322/500)
Lun 27 Déc 2010 - 23:11
Rapide, bien écrit, je ne vois que du positif à cette mission, allez un petit bonus.

Mission Accomplie !
12 points d'expérience + 120 munnies + 2 PS en Force + 1 Bonus en Force
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce que j'aime parler en fait x) (et que je vous n'adore mais chut c'est un secret)
» La chasse au taupes...[Mission Facile]
» Brouhaha infernal [mission facile]
» Cueillir des fruits.... [Mission facile Pv Xaldin]
» (Mission Facile) Les sauterelles attaquent !