Derniers sujets
» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Kestia Hier à 19:36

» Basique!
par Fiathen Dim 19 Nov 2017 - 22:17

» Absences Aqua
par Maître Aqua Dim 19 Nov 2017 - 21:21

» Conseillère en Urbanisme
par Huayan Song Dim 19 Nov 2017 - 15:13

» Essai en laboratoire
par Cypher Sam 18 Nov 2017 - 16:24

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Sam 18 Nov 2017 - 14:32

» Jet The Hawk! Storm The Albatross! Wave The Swallow! We're the Babylon Rogues!
par The Babylon Rogues Sam 18 Nov 2017 - 13:59

» La Shin-Ra del Sol
par Rufus Shinra Sam 18 Nov 2017 - 10:30

» Froide Noblesse
par Huayan Song Ven 17 Nov 2017 - 19:52

» Tombent les masques
par Abigail Underwood Ven 17 Nov 2017 - 19:25

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Ven 17 Nov 2017 - 11:13

» Absences de Pamela
par Milla Maxwell Jeu 16 Nov 2017 - 16:46

» Promenons-nous dans les bois -
par Agon Wiley Jeu 16 Nov 2017 - 5:58

» Il était une fois ... Toxine (Finis pas corrigé )
par General Primus Jeu 16 Nov 2017 - 2:06

» Sauver Tania [Exploit]
par Chen Stormstout Mer 15 Nov 2017 - 10:56


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Aventure végétale.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 23
Localisation : Avec Mérope. :)
Date d'inscription : 02/12/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
150/350  (150/350)
Lun 27 Déc 2010 - 19:57
Aventure
végétale...

Une blague? Certainement pas; Judith n'était pas du genre à faire ce genre de gag à ses subalternes. Un cauchemar? Scénario digne de songes effroyables, en effet, mais la Bête semblait complètement éveillée. Non, il s'agissait plutôt de la pure réalité... La chef des mercenaires avait décidé d'envoyer la Bête accomplir une mission bien singulière; tâche qu'elle aurait préféré ne jamais avoir à faire. Selon ses douces paroles, elle devait se rendre au Domaine Enchanté... Bon, jusque là, tout va presque bien, si on oublie le fait que ce monde est l'incarnation des contes de fées pour les queues de vanille, ce qui en premier lieu la Bête. Bref, elle devait s'y rendre pour une question d'aménagement paysager : enlever les ronces du jaridn du Château de Stéphane pour le bien du Sanctum, en voilà une mission! Quand elle avait appris ce qu'elle devait effectuer pour recevoir son du, la Bête avait contenu intérieurement sa rage et sa fureur, au risque de meurtrir le délicat visage de la magnifique gente dame qui lui servait de chef de groupe. Sans ne plus tarder - et surtout pour terminer cette tâche le plus prestement possible -, la Bête se dirigea donc immédiatement chez le concessionnaire Shinra, la où elle demanda à un pilote de la mener jusqu'au Domaine Enchanté... Pendant tout le trajet, elle fulminait et invectivait la Vie, et elle songea même quelques fois à retourner sur le Centurio, mais elle s'y résigna rapidement, en pensant que cela pourrait compromettre sa réputation au sein des mercenaires. Après un court voyage, elle arriva enfin à destination, déjà exaspérée.

Le vaisseau gummi atterrit heureusement à quelques kilomètres à peine du Château de Stéphane, ce qui diminuait inexorablement la durée de la mission. Elle chemina donc toute la distance d'un pas loin d'être rapide, à observer les paysages pourtant fabuleux du Domaine Enchanté et à dévisager les innocentes créatures sauvages qui osaient s'introduire sur son passage. Ultimement, après s'être frayé un chemin dans une zone forestière plutôt dense, elle déboucha finalement dans les jardins du palais du prince, là où plusieurs esclaves s'occupaient déjà de retirer les ronces des magnifiques panoramas fleuris. À peine arrivée, la Bête fut interloquée par un individu plutôt singulièrement vêtu. Il portait en effet tout un accoutrement verdâtre, qui recouvrait tout son corps, de la tête au pied. D'ailleurs, la Bête se demandait intérieurement comme cet être pouvait-il voir à travers le casque vert forêt qu'il portait, mais n'en porta plus attention lorsqu'elle aperçut ses interminables pieds. De fait, il ressemblait étrangement à un clown, et la Bête s'esclaffa intérieurement. Le curieux personnage brisa donc le silence de mort :

- Bon... Toi dois désherber jardins Sanctum. Bonne chance.

La Bête prononça chaque mot de son interlocuteur à plusieurs reprises avant de bien saisir son contenu. Elle salua solennellement son hôte et se dirigea vers le centre du jardin, là où il semblait y avoir le plus de ronces. D'un coup de patte, elle commença donc à les enlever une par une, mais les épines qui les recouvraient lui faisaient atrocement mal aux mains. Mais son orgueil légendaire l'empêcha de se plaindre comme les autres serviteurs, et perpétua sa labeur. Se fut uniquement à la fin de sa première heure de travail, les mains recouvertes de sang et de plaies ouvertes, qu'on lui offrit la possibilité de porter des gants pour faire le travail, chose qu'elle accepta sans hésiter une seconde. Ainsi, son job d'aménagement paysager se continua, jusqu'à ce qu'elle ait fini la partie centre des jardins du Château de Stéphane. Ensuite, elle marcha lourdement vers l'est, où elle désherba les jardins avec un tel professionnalisme, comme si elle avait fait ça toute sa vie. Et elle fit de même pendant environ quatre heures, alors que le soleil commençait à lui plomber sur les épaules et que la fatigue s'emparait tranquillement de sa tête et de son âme.

Ainsi, elle termina finalement le désherbage du quartier général du Sanctum. Néanmoins, avant de partir de ce monde de fous, elle devait retrouver la personne qui l'avait accueillie, pour ainsi obtenir le salaire qu'elle méritait. Elle chercha donc l'étrange personnage durant au moins une bonne dizaine de minutes, jusqu'à ce qu'elle se dirige vers les portes du Château de Stéphane. Elle toqua pendant quelques secondes à la porte, mais personne ne répondit. Pendant un millième de seconde, elle voulut ouvrir les interminables portes pour pénétrer dans la résidence, mais l'accès était verrouillé et ne s'ouvrait que pour les fervents religieux de Sanctum. Ainsi, elle s'adossa sur les murs de la demeure luxueuse et commença à somnoler, jusqu'à sombrer complètement dans les bras de Morphée. Un peu de repos mérité dans un endroit calme.

À son réveil, le monsieur vert se dressait devant la Bête, qui sursauta intensément. Elle se releva de si tôt et fit comme si de rien n'était. L'individu vêtu de vert lui donna aussitôt ledit cachet et la Bête put finalement quitter le Domaine Enchanté... mais sa malchance était telle qu'au moment où elle pénétrait dans la vaste forêt du monde, elle fut promptement arrêtée par des renards affamés qui semblaient vouloir déguster la Bête. Heureusement, la défense de la Bête fit en sorte que les créatures animales rousses ne parvinrent pas à la mettre hors-combat, et se retrouvèrent étendues sur le sol, gisant dans leurs entrailles aussi rapidement qu'elles avaient attaqué la Bête. D'ailleurs, cette dernière, voulant éviter un autre soucis, courut à toute vitesse vers le concessionnaire Shinra, pour se rendre sur le Centurio, pour ainsi faire son rapport à Judith.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur Indomptable
Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Localisation : Au centurio, sans doute
Date d'inscription : 06/08/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: General
XP:
190/0  (190/0)
Lun 27 Déc 2010 - 21:50
Encore une fois, je peux comprendre une mission facile mais une mission facile et inutile comme ça, logiquement, ça doit cacher un certain but. Là, je ne le vois pas. Enfin, tu a voulu alors.

C'est donc la première mission que je note, pour toi je veux dire. Agréablement surprise si ce n'est que la mission était ridicule ... Je ne vois pas l'utilité de la bande de renard en fin de RP, à moins que ce soit la cerise sur le gâteau de la mal chance. (en plus, je vois mal 3-4 renard tout rikiki s'attaquer à un horrible mastodonte comme ... Enfin je veux dire, une si grande et majestueuse personne comme toi !! oui, c'est ce que j'ai voulu dire...)

Ha, et le plus important. T'ES PAS CHIER TOI !! C'est toi qui me demande une mission comme ça et tu dis vouloir me déglingué la face ? Malus ! MALUS !!

Ou pas

Au fond, y a pas grand chose à dire, tu t'es juste fait mal aux patounes

Facile donc : 10 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS en magie, puisque tu as demandé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partons à l'aventure !
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
» [LIBRE] L'aube d'une grande aventure...
» Event RP "aventure"
» Le début d'un grande aventure...