Derniers sujets
» L'âme d'un chercheur
par D.Va Hier à 22:38

» Tombent les masques
par Lenore Hier à 22:13

» Contrats - Demande de Mission
par Surkesh Hier à 21:07

» Loué soit Son nom
par Fabrizio Valeri Hier à 21:06

» Tombent les cartes
par Lenore Hier à 19:25

» Que tombe la foudre!
par Chen Stormstout Hier à 19:18

» Attaque Nocturne
par Surkesh Hier à 15:11

» Reading Project
par Lotis Terrick Hier à 14:27

» Jour de fête
par Cassandra Pentaghast Hier à 12:57

» 1297 Mishtaven Street
par Roxas Hier à 11:03

» Météo en live : le 18 octobre
par Janna Mer 18 Oct 2017 - 13:02

» Pour un peu de bien
par Lulu Mer 18 Oct 2017 - 13:00

» La Chute de Nottingham
par Général Primus Mer 18 Oct 2017 - 12:58

» Comme le dit Oscar Wilde...
par Genesis Rhapsodos Mer 18 Oct 2017 - 4:24

» Et là, un squelette !
par Genesis Rhapsodos Mer 18 Oct 2017 - 4:15


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 ~~ Kairi...Broken Memories [FINIE]
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rose des Vents
Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 27
Date d'inscription : 20/11/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
650/650  (650/650)
Mar 21 Déc 2010 - 23:46
Présentation de Kairi



.
    Identité

      N o m : -
      P r é n o m : Kairi
      S u r n o m : Rose des Vents
      Â g e : 18 ans
      C a m p : Lumière
      M o n d e d' O r i g i n e : Naissance : Forteresse oubliée. Enfance jusqu'à maintenant: Île du Destin
      R a c e : Humaine

    Descriptions
    P h y s i q u e :


      Comment pouvoir décrire la jeune femme? Bien... imaginez que vous vous promenez dans le plus magnifique des pays tropicaux, et que vous ayez au-dessus de votre tête un ciel d'un bleu éclatant, magnifique, majestueux, sans un nuage pour venir voiler un tel spectacle comme une tache sur une vitre toute propre. Si la fin de mon exemple est moins glorieuse que le reste, la métaphore correspond parfaitement à la couleur des yeux de Kairi. Ils sont le reflet de ses émotions, le porte-parole de ses sentiments, le miroir de son âme. Avec eux, les messages passent plus facilement que si elle utilisait des milliers de mots. Avec eux, elle a ressenti et exprimé la surprise en arrivant sur l'Île du Destin alors qu'elle n'était qu'une petite enfant, elle a aussi exprimé la joie et l'amusement lorsqu'elle se divertissait avec Sora et Riku, elle a ressenti et montré de la peur lorsqu'elle vit cette tempête effrayante, de la tristesse en sentant son meilleur ami s'effacer de sa mémoire, et de la colère lorsqu'elle sentit monter en elle le sentiment d'abandon après le départ de ses deux amis, après la réception de la lettre du Roi Mickey. Tout cela, ses yeux l'expriment à la perfection, scintillant, devenant mats, ou parfaitement inexpressifs. Mais ses cheveux ne sont pas en reste. Ils sont d'un rubis éclatant tirant sur l'acajou, scintillant au soleil comme une sorte de rivière de diamants. Doux et soyeux, ils volent gracieusement au vent lorsque leur propriétaire regarde l'horizon, venant périodiquement frapper le bas du dos de Kairi. Ensuite, le corps même de Kairi reflète sa personnalité. Menue, de petite taille sans être minuscule, elle a tout de la jeune femme irréelle telle une fée ou une apparition. Et de plus...comment passer à côté de ses légendaires chaussures géantes? Seule Kairi peut les porter, car la forme de ces drôles de souliers sont quasiment exagérés, mais elle marche tranquillement à l'intérieur et court, sans être nullement gênée.
      Dans son ensemble, son visage est doux et souriant, vous mettant dans une confiance immédiate. Cependant, lorsqu'il faut se battre, ainsi sont les choses, la jeune Princesse de coeur n'est pas du tout en reste. En effet, sa détermination lui confère la capacité de manier la Keyblade avec une agilité hors normes, ses mouvements et enchaînements gracieux et légers. Cependant, comme Kairi n'est pas une super-héroïne, elle peut, si elle fournit un trop grand effort, tout à coup tomber à terre d'épuisement.



    C a r a c t è r e :

      Fragile, courageuse, inconsciente.

      Lorsque Kairi arriva sur l'Île du Destin, elle n'avait jamais encore vu d'autres personnes de son âge. Elle eut très peur lorsque Riku s'adressa à elle pour la première fois, mais rapidement trouva ses marques. En effet, grâce aux deux garçons qui la protégeaient sans cesse, elle sentait sa timidité et sa fragilité se fissurer, se sentant à l'abri avec eux. Mais lorsque, un an après la tempête qui les sépara, elle vit qu'elle commençait lentement à oublier Sora, elle sentit comme une vague de solitude qui l'envahissait. Elle se sentait toute faible, comme si elle ne pouvait rien faire sans un seul de ses amis.
      Mais justement, lorsque Sora et Riku la sauvèrent après avoir vaincu Xemnas, la petite Kairi fragile certes existait encore, mais un nouveau sentiment s'était mis à germer dans ce coeur pur et puissant. En effet, voyant tout ce qu'ils avaient enduré pour la libérer, elle se mit à forger dans son coeur une volonté de fer, celle de mettre sa vie en danger quoi qu'il arrive pour à son tour sauver ceux qu'elle aime, ce qui nous amène à son troisième trait de caractère.
      Inconsciente et parfois fonceuse, la jeune femme saute dans les cas difficiles après mûre réflexion. Contradictoire peut-être? Pas tant que cela. En effet, lorsqu'un danger imminent arrive, sa "mûre réflexion" consiste uniquement à jauger le danger, puis à agir directement, sans se demander si sa vie à elle était en danger ou pas.



    G r a d e . v i s é :

      Caporal ou Officier

    H i s t o i r e :

      Une journée sans pareille battait son plein. Il faisait beau, chaud, toute la ville était en ébullition. Dans le Jardin Radieux, une certaine petite fille était le centre de l'attention... une toute petite enfant si mignonne qu'on la confondait rapidement avec une poupée. Cette petite fille c'était bien évidemment Kairi, qui venait d'avoir quatre ans. Vivant avec sa grand-mère, elle s'attacha à elle tant et si bien que même si c'était sa fête aujourd'hui, elle décida de cueillir un magnifique bouquet de fleurs à la vieille dame. Tranquillement, elle déambulait dans le jardin en se baissant régulièrement. Soudain, elle entendit comme un drôle de bruissement. Elle se retourna : rien. Ensuite elle se retourna encore, et tomba nez-à-nez avec une drôle de chose qui s'approchait d'elle d'un air menaçant. Serrant ses fleurs contre elle, elle se mit à doucement fondre en larmes. Alors que la petite enfant était paniquée, une lumière jaillit, et une jeune femme s'interposa entre elle et le monstre étrange, une clé géante à la main. Kairi, naturellement, se serra contre la jeune femme en attrapant un petit bout de la clé géante, et ferma fort les yeux. Une drôle de souris arriva, et la jeune femme, aidée de ce personnage, combattit les ennemis, qui disparurent. Ensuite, la jeune femme aux cheveux bleus s'agenouilla au niveau de la petite fille et lui dit :

      - Ne t'en fais pas, petite Kairi. Ces créatures ne te feront jamais de mal. Tu vois ton collier?
      -Voui, coyer. C'est mon coyer. Il fait plein de lumière quand tu l'as touché?
      -Oui, il brille... c'est une chose magique: si un jour tu es en danger, ta Lumière te mènera vers un autre lumière plus forte encore qui te protégera.
      -Oh?
      -Ne t'en fais pas, quand tu seras plus grande, tu comprendras.

      La jeune femme et la souris disparurent, laissant la jeune enfant complètement perplexe. Elle ramassa les fleurs qu'elle avait cueillies, et courut très vite, de toute la force de ses petites jambes vers sa grand-mère. Elle lui raconta tout ce qui lui était arrivé à la file sans presque reprendre son souffle, et sa grand-mère la prit sur ses genoux, comprenant de quoi elle voulait parler, et lui raconta une légende, la Légende des mondes.


      -J'ai peur...
      -Ne t'en fais pas, ma petite. Tout va bien se passer. Le maire est gentil, et comme il n'a jamais eu d'enfants il va t'adopter.
      -Mais Gramma... tu seras là hein?
      -Oui, Kairi. Oh, le vaisseau s'ouvre : nous sommes arrivées à l'Île du Destin.

      Tous mirent pied à terre. Kairi, dans les bras de sa grand-mère, regarda autour d'elle, et vit tout de suite deux jeunes enfants qui devaient avoir son âge. Elle devint rouge, car elle n'avait jamais encore eu de contacts avec d'autres enfants, tant elle était timide. Lorsque sa grand-mère la posa par terre, les deux garçons vinrent vers elle tandis que les autres grandes personnes parlaient entre elles.

      -Salut! fit le plus grand des deux garçons. T'es qui? Pourquoi t'es dans une fusée? Tes cheveux sont rougeuh, c'est joli!
      -Sa...salut... ze... m'appelle.... Kai...
      -Kai? C'est bizarre, mais c'est joli ! Moi c'est Rwiku et z'ai 6 ans. Han ! fit Riku à l'autre garçon. Tu lui dis même pas bonjour, comment t'es malpoli-euh !!!
      -Arrête, Rwiku... tu me zênes... Salut Kai... ze suis Sowa... et z'ai 5 ans.
      -Sora? fit Kairi, penchant la tête. Moi c'est Kairi, et z'ai aussi 5 ans!
      -Kaiwi, c'est joli ! fit Riku en pointant le pouce vers le ciel.
      -Nan pas Kaiwi, Kairi!

      Les trois enfants éclatèrent de rire. Ainsi se forma le trio le plus soudé que cette petite île puisse connaître... malheureusement leur bonheur ne dura pas indéfiniment. De petites tensions apparurent entre Sora et Riku pour sans cesse obtenir l'attention de Kairi, les deux jeunes garçons voulant chacun être remarqués de la jolie petite fille qui ne comprenait pas grand-chose à la rivalité qui animait les deux jeunes. Elle y voyait plutôt l'occasion de s'amuser, car leurs différends se réglaient en général en courses d'obstacles dans l'île, tandis que Kairi faisait soit l'arbitre, ou alors elle partait à la cueillette de coquillages pour les lier en beaux colliers. Un jour, elle en trouva un magnifique, qu'elle ramena fièrement chez elle, le montra à sa grand-mère, et en fit un porte-bonheur qu'elle garda dans sa poche sans rien dire à personne. Ils étaient si heureux, ils s'amusaient si paisiblement, sans rien demander à personne... mais un jour tout changea du tout au tout.


      Comme Kairi n'avait aucun souvenir de ce qu'était son lieu d'origine, Riku et Sora se concertèrent puis décidèrent avec Kairi de construire un radeau afin de partir découvrir les autres mondes. Kairi y était réticente, ne savant pas si elle pouvait retourner sur son île si jamais un problème se déroulait durant leur périple. Mais Sora était là pour rassurer sa meilleure amie, lui assurant que tant que les trois étaient ensemble, tout se passerait bien. Malheureusement, la nuit même, une tempête d'une violence surnaturelle déferla sur l'île, comme voulant la détruire. Et c'était ce qui était en train de se passer! l'île était aspirée dans une spirale étrange, vers une immense sphère de Ténèbres. La jeune fille qui avait maintenant 14 ans décida d'aller voir si le radeau se portait bien, et eut le coeur attiré par la grotte secrète qu'ils avaient découvert ensemble. Lorsque Sora y arriva à son tour, guidé par Riku qui était là aussi, la porte étrange du fond de la grotte s'ouvrit violemment, et Kairi passa littéralement à travers Sora, et disparut. Que venait-il donc de se passer? Sora ressortit de là, et fut confronté à une créature étrange. Etait-ce lui le responsable de la destruction de l'Île? Sora le vainquit avec la Keyblade qui avait apparu dans ses mains lorsque Riku disparut dans les Ténèbres, mais l'ennemi l'entraîna avec lui dans sa chute. Il rencontra deux étranges créatures après son réveil : Donald et Dingo. Ensemble ils cherchèrent Riku et Kairi dans tous les mondes possibles, et retrouvèrent les deux personnes dans un immense château : la Forteresse Oubliée... Seulement Riku, complètement absorbé par les Ténèbres, traitait Sora comme son ennemi, et tenait Sora pour responsable de la perte du coeur de Kairi, qui était une poupée sans vie. Sora se sacrifia après un combat pour libérer le coeur de Kairi qui était endormi près du sien, et la jeune fille se réveilla enfin. Après plusieurs combats et sacrifices, Kairi retourna sur l'Île du Destin, alors que Sora, Riku, Donald et Dingo continuèrent leur périple, les dangers étant loin d'avoir disparu...


      -Qu'est-ce que tu as Kairi? Tu veux que je te prête ma corde à sauter? demanda Selphie avec son légendaire accent.
      -Non merci, Selphie...
      -Est-ce que tu as perdu quelque chose? Tu as un drôle d'air...
      -C'est que... dit Kairi en regardant vers l'horizon, alors que Tidus et Wakka jouaient à la balle non loin des deux filles. J'ai l'impression d'avoir oublié quelque chose... pas comme mes devoirs, mais oublié une chose vraiment importante... est-ce qu'on connaît d'autres garçons que Riku, Tidus et Wakka? Parce que j'ai l'impression qu'il y en avait un troisième... mais je ne suis pas sûre.
      -Ah oui? Comment il s'appelle?
      -Justement, je ne sais pas... j'ai oublié.

      Et ce que Kairi avait oublié,depuis un an maintenant après le départ de Sora et de Riku pour la suite de leurs aventures, c'était Sora lui-même... il disparaissait dans une brume, n'était qu'une silhouette confuse dans un tout petit coin de son esprit qu'elle n'arrivait plus à saisir. Un jour, alors qu'elle admirait le coucher du soleil, une personne étrange apparut dans un Vortex de Ténèbres, se disant son ami. Kairi avait un sentiment de méfiance et, ayant peur de l'homme aux cheveux rouges, s'enfuit sans réfléchir par le passage de Ténèbres resté ouvert. Elle arriva dans une magnifique cité au coucher de soleil éternel, se rappelant tout à coup le nom du jeune homme, son meilleur ami... elle demanda à une bande de jeunes gens si ils connaissaient Sora, et à sa grande surprise, ils proposèrent de la conduire à lui, car ils savaient où il était! Malheureusement, Kairi se fit enlever par Saïx sans que personne ne put faire quoi que ce soit. Sora, très en colère de ce qui venait de se passer, prit son courage à deux mains et entreprit tout pour sauver son amie. A Illusiopolis, Kairi, enfermée dans une cellule aux barreaux indestructibles eut la visite de Naminé sa Simili, et cette dernière lui permit de s'échapper. Les retrouvailles entre Sora, Riku et Kairi furent... étranges. Kairi mania une Keyblade, retrouvant cette sensation qu'elle avait eu en touchant la Keyblade de la jeune femme aux cheveux bleus lorsqu'elle était petite... Après la victoire de Sora et de Riku sur Xemnas, les trois meilleurs amis retournèrent sur leur île, rejoints par Mickey, Donald et Dingo. Ensuite, ceux-ci retournèrent dans leur monde. Mais alors que les différents mondes et univers étaient paisibles, une autre menace refit surface...


      Ils l'avaient laissée. Trois ans. Trois ans sans nouvelles ni de l'un, ni de l'autre. Kairi sentait naître en elle un sentiment de révolte. Elle était encore mise de côté! Non pas une fois, non pas deux... mais voilà la troisième fois que cela venait d'arriver! Elle serra le poing de colère, et ses beaux yeux devinrent comme mats, et elle lâcha un soupir. Elle aussi avait le droit de mettre tout en oeuvre afin de sauver les mondes de la menace encore plus grande que celles précédentes! Elle fit le tour de l'île afin de trouver un quelconque endroit ou passage secret, mais rien, elle était bloquée. Elle tapa nerveusement du pied, et attendit la nuit afin de continuer ses recherches. Alors qu'elle était profondément endormie, une ombre se profila dans sa chambre. La personne en question se pencha sur elle et la souleva, pour l'emmener. Alors que la mystérieuse personne faisait son bout de chemin avec Kairi endormie dans les bras, il y eut un troisième protagoniste qui s'interposa, et défia le ravisseur, et le vainquit. Lorsque la personne se dévoila, Kairi poussa un "oh" de surprise : c'était la jeune femme aux cheveux bleus! Avec un sourire identique à celui de Kairi, elle lui fit "chut", puis disparut dans un rai de lumière qui éblouit la jeune femme. Lorsque la lumière se dissipa, Kairi se trouvait dans un drôle de château... où était-elle? Elle décida d'aller se renseigner. Peut-être pouvait-elle aider enfin dans cette grande mission de sauvetage!








    Les Questions
    Q u e s t i o n s :

      1) Votre personnage est-il capable d’aimer, d’avoir une relation ? Oui
      2) Si l’esprit de votre personnage s’incarnait en un animal mythologique ou chimérique ou réel (nuances acceptées). Que serait-il ? Kairi serait sûrement un cygne. Un animal gracieux, fragile et doux.
      3) Qu’en est-il de la fidélité et de l’esprit de camaraderie de votre personnage ? Kairi est une fille de confiance. Son coeur pur ne trahira jamais personne, elle est d'une loyauté légendaire.
      4) En vue de votre race, quand pouvez-vous dire que votre personnage a forgé une amitié. Citez quelques unes de vos relations amicales. Evidemment, Sora et Riku sont les amis les plus connus de Kairi. Mais il y a aussi Selphie, sa camarade à l'accent si tranchant qu'on le couperait au couteau. Selphie est la confidente de Kairi lorsqu'elle commence à oublier Sora, mais c'est également la jeune femme qui sera la seule à savoir que Kairi partira à leur recherche. Kairi considère Tidus comme son ami, un peu impétueux et turbulent, et Wakka comme un protecteur. En effet, à la sortie de l'école, ils s'attendaient tous, et personne n'osait embêter la petite troupe.

      5) Quelle est la devise de votre personnage ? "Je te retrouverai, ou que tu sois." Après le célèbre "Je pense à toi, ou que tu sois", Kairi décida de penser activement, et c'est donc quand elle partit à la recherche de Sora (et de Riku) qu'elle se forgea cette nouvelle maxime.
      6) D’un point de vue objectif, qu’est-ce qui vous semble être votre point fort, votre point faible ? La patience, la politesse et l'imagination pourraient être mes points forts, et la sensibilité, la susceptibilité et la froideur occasionnelle pourraient être mes défauts.
      7) Pourquoi incarner ce personnage ? C'est le premier personnage de Kingdom Hearts que j'ai joué dans mon tout premier rpg. J'ai toujours cherché à faire Kairi, ayant une foule d'idées pour la faire évoluer.



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Tragédien
Masculin
Nombre de messages : 753
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1054/500  (1054/500)
Mer 22 Déc 2010 - 21:28
Je vais être honnête... L'histoire, j'y arrive pas... C'est long mais c'est... Nul.

Sans rien avoir de personnel contre toi, je dois te le dire, c'est catastrophique. Encore, le début est pas mal jusqu'à sa rencontre avec Riku et Sora. On entre dans un débile monstrueux, des gosses qui zozotent, des dialogues téléphonés et sans aucun naturel. C'est des enfants oui mais c'est agaçant.
Et le pire, pour moi, le dialogue avec Selphie qui n'est même pas sortable.

"Qu'est-ce que tu as Kairi? Tu veux que je te prête ma corde à sauter?"

... Tu t'imagines dire ça ? Mais elle a pas quatre ans, là, Selphie...

"J'ai l'impression d'avoir oublié quelque chose... pas comme mes devoirs, mais oublié une chose vraiment importante..."

Pas comme mes devoirs... On s'en doute bon sang ^^, c'est comme si un gars sur le point de crever disait :

"Je crève de mal... Pas mal comme quand on a un rhume..."

La narration, ça va encore mais c'est limite. Genre, tu passes de l'histoire de Kairi à un bref résumé de l'histoire de Sora, c'est mal joué... Aucun suspens, tu oublies complètement que l'Ile du Destin est détruite...
Enfin voila pour l'histoire. Caporal (parce que c'est long et que le début est potable)

J'ai voulu commencer par l'histoire et je n'ai pas voulu être moins froid que ça. Parce qu'il faut être honnête, on est pas dans un téléfilm et tu as un personnage important. Je sais que ça n'y change rien (tu ne peux pas modifier) mais faut être un peu subtil.
En tout cas, désolé.

Pour le caractère, Officier. C'est pas mal, c'est complet, tu montres bien d'une certaine façon que Kairi n'a plus quinze ans, elle veut jouer un rôle.

Physique, pareil, Officier sauf que là (c'est compliqué à dire mais...) tu ne montres pas l'évolution Physique ^^... Je veux dire, en trois ans, elle a évolué quoi. Mais c'est bon sinon.

Enfin, ça fait une moyenne de Caporal.

Fiche validée et toutes conneries du style.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ~~ Kairi...Broken Memories [FINIE]
» Perdue en Forêt (PV: Kairi)
» Ballade, Neko, Kairi, Léa
» The Best Memories With Memories
» Kairi Loëngrin [Voyageuse & Druide]