Derniers sujets
» Et elle est où mon attraction ?...
par Ioan Kappel Aujourd'hui à 3:00

» [Piano] Compos, reprises, KH et autres...
par Sora Hier à 18:15

» Un famtôme dans la boutique
par Famfrit Hier à 12:36

» Les règles du jeu
par Death Ven 16 Fév 2018 - 16:14

» Vol pour l'hoverboard
par The Babylon Rogues Ven 16 Fév 2018 - 9:47

» As de Coeur
par Huayan Song Ven 16 Fév 2018 - 1:10

» Ho ho ho !
par Daenerys Targaryen Jeu 15 Fév 2018 - 12:32

» Absence Roxas
par Huayan Song Mer 14 Fév 2018 - 14:01

» Objets trouvés non réclamés
par Kurt Brown Mer 14 Fév 2018 - 12:52

» De Nouveaux Traits
par Chen Stormstout Mar 13 Fév 2018 - 18:14

» L'importance de faire ses preuves quand on est un fauve
par Cassandra Pentaghast Lun 12 Fév 2018 - 23:04

» Ambition privée
par Huayan Song Lun 12 Fév 2018 - 17:14

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Kurt Brown Lun 12 Fév 2018 - 11:59

» Intrusion
par Agon Wiley Dim 11 Fév 2018 - 1:32

» Cocktail du Soleil
par Huayan Song Sam 10 Fév 2018 - 19:11


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Je n'ai pas trouvé de titre alors on fera sans.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 27
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Lun 6 Déc 2010 - 16:35
    - Hmmmm... Menrva ne devrait plus tarder à les trouver j'imagine.

    Angeal regardait le ciel, un air soucieux afficher sur le visage. Ce n'est pas l'importance de la mission qui l'inquiète, bien que l’échec ne soit pas permis. Après tout, l'échec n'est jamais permis. Il n'était pas non plus soucieux de la vision que les éternels lui avait conféré. Après tout, il pourra y penser plus tard et y a déjà réfléchit plus tôt. Ce sont des problèmes plus terre-à-terre qui préoccupe notre surhomme... Lui et le Primarque se trouve dans la ville de Tourtouga. Si vous n'y êtes jamais allé, alors tous ce que vous n'avez rien manqué, si ce n'est une caricature de l'humanité... Des âmes en peine qui noie leur tristesse dans l'alcool et les femmes. La saleté s'est tellement rependu dans cette ville qu'il en devient difficile de différencier un cochon d'un poivrot.

    Bon, maintenant à vous d'imaginer Galenth Dysley qui a tout d'un pape, et peut même être considéré comme un pape, habillé richement, d'un âge avancée et qui n'est pas spécialement souriant. Les pirates cupide verront surement en lui un fabuleux otage. Il pourront toujours espérer le vaincre, même un équipage entier ne résisterait pas à ses fabuleux pouvoirs. C'est d'ailleurs surement la raison pourquoi Angeal est présent ici. Loin de lui la prétention de le protéger, vu qu'il est plus fort que lui, mais sans aucun doute le Primarque ne voulait pas perdre de temps à réimpression de misérable pirate. Angeal fait office de vigile de supermarché, il est plus là pour dissuader qu'autre chose... Mais tout de même, ce n'est pas rassurant. Et que les Eternels me pardonne d'avoir comparé Galenth à un supermarché. Même si un supermarché c'est tout ce qu'il y a de plus sympathique et respectable. Mais il y a une intrigue, pourquoi Angeal accompagnait Galenth plutôt que de l'envoyer directement seul ? Son supérieur douterait de ses capacités ? Ou bien ne lui fait-il pas assez confiance pour lui confier les "informations" qu'ils sont censés chercher... Chaque groupe a ses petits secrets, Angeal en ai bien conscience. Il sait bien qu'aussi pur et honnête soit le sanctum... il est parfois nécessaire de bousculer les règles. L'homme qui n'a qu'une seule aile a confiance en son groupe, ses membres et son chef.

    - Vous avez repérer les pirates Primarque ?

    Les pirates étaient donc en train de faire la fête dans leur bateau accosté au port. Ils fêtaient sans doute les informations qu'ils ont récupérés. Ces pirates étaient loin de se douter que le Sanctum viendrait personnellement récupéré ces informations. Le duo a donc commencé le trajet. Rien de vraiment spécial à signaler. Galenth marchait tranquillement, toujours avec son charisme et sa prestance digne des plus grands rois. Des commérages tellement nombreux que l'on entendait plus qu'eux ou presque. Une lueur d'espoir dans les yeux certains qui voyant une opportunité pour se faire une somme conséquente d'argent. Lorsque le guerrier ailé voyait ceci, il posait sa main ganté sur le pommeau de son épée, mettant bien en évidence sa lame aussi grande qu'un homme. Bien sur il n'allait pas l'utiliser, cette épée est réservé aux grandes bataille et aux adversaires valeureux... Ou dangereux. Mais bon, il ne s'agissait ici que d'impressionner et dissuader. Après quelques minutes de marche qui parurent des heures pour Angeal inquiet à l'idée que son supérieur se face attaquer ils arrivèrent enfin devant le bateau pirate visiblement très animé. C'était donc vraiment une célébration à l’intérieur...

    - Ne vous dérangez pas Primarque. Je m'en charge. Faut-il vraiment les tuer ?

    La réponse de Galenth fut malheureusement positive. Angeal monta à bord, il n'y avait personne sur le pont alors il entra. Des pirates dansaient et chantaient, tous cela en buvant et en racontant des histoires de jeune fille en fleur malheureusement passé sous leur main. Répugnant... Nous sommes loin du pirate explorateur à la jambe de bois, avec le perroquet sur l'épaule. En parlant de volatile colorée, le capitaine en mangeait un en ce moment même. Bien vite, tous les regards se sont tournés vers lui. A son entrée,il n'y avait plus de bruit, plus personne ne parlais et seul le son du bateau qui tangue se faisait ouïr. Le capitaine lève le nez de son assiette pour observer le nouveau venu. Après quelques secondes passés à l'observer... Une symphonie a commencé. Le bruit de la lame qui frotte contre son fourreau alors qu'elle sort. Le capitaine se place juste devant Angeal qui lui reste impassible malgré l'odeur infecte qui lui agresse les narines.

    - Qu'est-ce que tu faits ici hein ? Tu viens nous vendre du savon ? HA-HA !

    Et là ils ont tous ris à gorge déployer. Toujours impassible, l'homme à une aile annonça, d'une voix calme et sur...

    - Non, je viens du Sanctum.

    Un silence. Ça leur avait cloué le bec. Il ne s'y attendait surement pas... Le capitaine lui était bouche bée, il ne bougeait pas. L’archevêque planta son épée dites secondaire dans le ventre. S'écroulant à terre devant les yeux despérer de son équipage... Certains ont surement pensé à fuir, et ce malgré l'avantage numérique, mais celui qu'il fallait fuir se tenait devant la seule porte, la seule sortie possible. Leur seule issue, c'était le combat. A vue d'oeil il devait être une petite vingtaine. Quatre pirates bondirent simultanément sur Angeal dans l'espoir vain de le défaire. Il donne un coup d'épée circulaire dans un périmètre restreint, peu puissant mais suffisant pour repousser les quatre ennemis un peu plus loin. Dans un combat face à des adversaires en surnombre, il faut surtout prendre l'initiative et attaquer pour ne pas se faire submerger ! Alors le combattant prit l'initiative, son épée quidam en main, il fonce sur un pirate borgne à sa gauche pour lui trancher la gorge, il n'a pas réagit à temps et tombent raid mort sur le sol. Rapidement il est bloqué contre le mur entouré des pirates. Le guerrier donne alors un coup d'épée dans le vide, puis un deuxième à intervalle réduit. Une onde tranchante verticale fonce alors vers l'ennemi ! Cette dernière est coupé en perpendiculaire par une deuxième onde tranchante formant un croix. Sur le mur à l'autre bout de la salle apparaît alors un trou en forme de croix ! Profitant de la surprise générale qu'a provoqué son attaque, il glisse d'un pas chassé vers la droite et enchaîne quelques coups d'épée rapide. A la fin de son enchaînement une énorme explosion retendit dévastant alors une porte partie de la pièce. Autant dire que le nombre de pirate vivant a considérablement diminuer...

    La douleur... Une chose que beaucoup considère comme une malédiction, un poids. La plupart maudisse la douleur physique et pourtant, au combat, il s'agit d'une bénédiction. Sans la crainte de souffrir, nous nous jetterions dans le combat à corps perdu sans considérer les risques et finirions bien évidemment par mourir. De plus, c'est un signal, qui avertit que notre corps est en danger. Imaginons que vous vous êtes déboîté le bras et que vous n'avez pas mal... Comment sauriez que votre bras ne peut plus bouger ? Le temps de vous en rendre compte vous seriez déjà mort. Angeal venait de subir la douleur, au flanc gauche plus précisément et par derrière ! C'était lâche mais en même temps, ils étaient plus nombreux, c'était donc une réaction prévisible. La douleur est atroce... Et quand la lame se retire, c'est encore pire. Libéré de ce métal tranchant, l'homme se retourne et assène un coup d'épée mortelle à son agresseur ! Loin de s'arrêter là il empoigne le corps, qui n'est pas encore totalement mort et le jette sur un ennemi. Ça devrait occuper un moment ce quidam, un ennemi en moins, quelques instants de répit, même court ne doit pas être négligé.

    S'ensuit des échanges de coups, de toute part. Pour survivre à cet ennemi numériquement supérieur, Angeal doit bouger, se mouvoir. Il ne doit pas se conter de bloquer les coups ni de les parer. Il doit les repousser, les détourner pour que l'ennemi ne puisse pas réitérer son attaque dans l'instant qui suit ! Le dynamisme est de mise dans cette bataille. Après avoir fermement batailler peu longtemps, mais intensément, le tournant de cette bataille arrive enfin ! Un coup d'épée surprend notre surhomme par la gauche. Dans un réflexe surhumain il détourne la lame d'un revers de la main avant de tenter une estoc sur son agresseur... L'agresseur qui esquive cette estoc d'un pas en arrière, où de moins c'est ce qu'il croit car l'onde du coup est projeté quelques pas plus loin, direction le coeur du manant ! Angeal peu soucieux de faire dans l'originalité utilise la même tactique utilisé précédemment en empoignant le cadavre et en le projetant sur trois adversaires placés derrières lui. Emportés par le cadavre ils ne peuvent éviter l'onde blanche et tranchante qui s'abat sur eux !

    Le combat est alors terminé et ce qui était une immense pièce remplis de vie n'est plus qu'un endroit où est regroupé un tas de cadavre. Tous tué par la mains du surhomme... Il se met à douter, et on peut le comprendre. Les tuer étaient-ils vraiment juste ? Certes ils étaient pirates mais ils ont le droit de vivre non ? Trop de question. Il sort alors de la pièce et retrouve alors Galenth Dysley qui attend. Angeal s'approche du Primarque, le salue avec respect et lui annonce d'une voix clair et sur.

    - Mission acompli.

_______________________________

Fiche de compétence
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 50
Age : 26
Date d'inscription : 15/10/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Primarque
XP:
87/350  (87/350)
Dim 12 Déc 2010 - 22:12
C'est donc une mission difficile. Alors c'est très bien expliqué, la longueur est là c'est tout bon. Le soucis c'est sûrement tes fautes d'inattention, une petite relecture ne te ferait pas de mal.

40 points d'expérience + 380 munnies + 4 PS en Force + 1 PS en Défense.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je n'ai pas trouvé de titre pour ce premier topic . . .
» [LC XY] Chapitre Troisième - On a pas trouvé de titre
» Flemme de trouver un titre badass comme j'aime le faire alors... Bonjour. 8D
» Trouvé croisé caniche/griffon à Bruay la Buissière (62)
» recherche shih tzu femelle J'ai trouvé