Derniers sujets
L'étoile des vœuxLun 19 Aoû 2019 - 22:05KuroAprès GuerreLun 19 Aoû 2019 - 20:34Heinrich VentrecrocTout un programme !Lun 19 Aoû 2019 - 15:15Erik WoodsZombardiers et cervelles moisiesLun 19 Aoû 2019 - 14:34Ioan KappelLes roses sont bellesSam 17 Aoû 2019 - 23:05Irelia AlishinaBienvenue à la Ville d'HalloweenSam 17 Aoû 2019 - 19:12VentusDistille-moi une vodkaSam 17 Aoû 2019 - 17:24Ioan KappelIl y a toujours un cheminVen 16 Aoû 2019 - 11:31Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 14 Aoû 2019 - 20:37Irelia AlishinaVamos a la playaMer 14 Aoû 2019 - 12:57Huayan SongLà est le foyerMar 13 Aoû 2019 - 18:59SoraSombres horizonsJeu 8 Aoû 2019 - 14:24Chen StormstoutBirth by SleepMer 7 Aoû 2019 - 22:35Chen StormstoutEscaleMer 7 Aoû 2019 - 18:26DeathDeus Ex MachinaMer 7 Aoû 2019 - 18:01Death
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Ceci un hold-up ! Les bandelettes et les balais à terre ! [Mission Atroce] Left_bar_bleue148/500Ceci un hold-up ! Les bandelettes et les balais à terre ! [Mission Atroce] Empty_bar_bleue  (148/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 4 Déc 2010 - 15:30
Coucou, coucou ! Fichue horloge, fichu monde et fichue mission ! Pourquoi il a fallut qu’on l’envoi dans un monde où on se retrouve affublé d’un costume grotesque ?! C’est censé être effrayant, faire en sorte que le sang se glace…Mais comment faire quand un coucou vous sort d’un orbite toutes les 5 minutes ?! Il a fallut que Bell se retrouve changé en…une sorte de mélange entre un zombie et une horloge...On n’arrête pas le progrès mais là, c’est à se poser des questions. Vu la personnalité du mercenaire, un vampire affamé de munnies aurait été d’un meilleur effet mais voilà, une pourriture du nom de destin en a fait autrement. Pour résumer son apparence dans le monde d’halloween, Bell se retrouve couvert de points de sutures faisant le tour de ses membres ou de ses vêtements. Sa cape se retrouve en lambeaux et le vide présent dans son orbite gauche est comblé par l’apparition soudaine et non-voulue d’un coucou…foutue bestiole, et le teint de peau verdâtre qui sied à tout zombies n’arrange rien…

Enfin bref, passons à la mission et terminons-la. Le but serait donc de pilier une banque pour le bon plaisir de Picsou. Quoi ? Etonné que je ne l’ai pas insulté ? Vous verrez ça à l’après mission car je pense bien faire mumuse. Bon…on parlait donc du plus riche des canards et de son envie soudaine des économies des braves monstres de la ville d’Halloween. Enfin, il n’en sait rien mais bénit soit les ignorants comme on dit. Donc ! Bell se baladait en ville, faisant comme s’il était un nouvel habitant de la ville et demandant des renseignements à quelque passant, les surprenants un peu avec son coucou et le maudissant au passage. Ce n’était pas une ville compliquée en faîte. Un maire, un héro, un méchant, un savant fou et ses trois automates qui gardent la banque….ouais, ça va être facile comme tout….Foutue elf, je t’en mettrais des missions qui me ressemblent. Et, par pur hasard, le bâtiment visé par Picsou se trouvait être la banque ! Mais qu’est-ce qu’il est chanceux le mercenaire ! Même pas le temps de goûter les plats locaux vu qu’il savait où était sa cible maintenant. Son ventre passe après les affaires, que voulez-vous ?

Passons à la dîtes banque. Bâtiment sordide d’où des gémissements en sort en nombre incalculable et dont les portes se trouvaient ornées de mini-guillotines qui décapitent des automates toute les heures. Charmant, ça correspond bien au nom de la place remarque. Une petite fille hurlerait à coup sûr. Et en bon lâche, Bell resta un peu figé devant l’édifice. « Pense aux munnies. Pense aux munnies… Coucou ! ». Hurlant un juron de plus sur son piaf mécanique, le mercenaire monta la marche une à une en se concentrant sur sa soudaine colère et pour oublier sa peur. Dans ce genre de cas, une entrée discrète aurait été d’un bel effet. Manque de chance, le zombie d’un jour mit un coup de pied violent dans la porte. L’effet était immédiat, la populace se retourna vers la porte pour voir un zombie affichant un visage de colère pur. Le truc banal pour eux quoi. Le mercenaire se mordit la lèvre inférieure en voyant les monstres retourner à leur occupation, se demandant bien comment ils peuvent rester calme quand un type fait ça. Et c’est à partir de là qu’on apprend une bonne chose mes enfants, ne mettez pas hors de lui un type qui s’est spécialisé en symbiose…


Frappant le sol avec la paume de sa main droite, le plancher se craquela jusqu’à former un cercle au centre de la pièce et s’écroulant pour laisser place à un trou béant. Une patte, deux pattes, 6 pattes, 8 pattes et une toiles sortirent de la nouvelle entrée et laissa place à la Reine des araignées en personne. Cette créature attrapa un à un les monstres présent sur les lieux pour les dévorer en suivant son invocateur qui se dirigeait vers la salle du coffre. Ce dernier n’y trouva qu’une cage enfermant un coffre. À la bonne heure, il va pouvoir rentrer ! Enfin…s’il n’avait pas oublié pourquoi cette mission est une atroce.
Lorsqu’il toucha la cage, cette dernière traversa le mur de bois et par le trou qu’elle avait formé, une créature jeta un coup d’œil à l’intérieur. Se figeant à nouveau sur place, Bell ne se sentait pas capable de critiquer le coucou qui faisant encore des siennes lorsqu’il comprit ce qu’était le nouvel arrivant. La reine araignée se jeta sur le mercenaire pour l’attraper dans ses mandibules et défonçant le mur de bois pour atterrir sur le premier garde puis sur le toit du bâtiment voisin. Ils étaient là, s’élevant un à un autour de la banque et tournant autour en fixant le zombie. Franchement, je ne sais pas pour vous mais moi, j’appelle ça un manque de chance total.


Se dégageant des mandibules, Bell regarda du coin de l’œil son invocation et n’eu pas vraiment envi de remercier la créature. Il leva la tête vers le trio de gardiens, il s’attendait à les voir fondre sur lui comme des charognards sur leur proie. Il n’allait pas être déçu.
Une première machine concentra une sphère au-dessus d’elle, une seconde braquait le mercenaire avec des boules d’énergies et la derrière plongeait directement sur sa proie.
Cette dernière ne voyait pas ce que fabriquaient les deux autres machines, ne faisant attention qu’à la troisième au moment où elle lui bouchait la vue. Sa réaction fut immédiate face à la gueule béante : reculer au plus vite et invoquer un Bombo et un Slime à sa place. Le sort de brasier n’ayant aucun secret pour la seconde créature, le premier assaillant avala son dernier plat, une bombe, qui le réduit à un état bien lamentable. Bell était content de lui, ricanant lorsqu’il leva la tête vers les deux autres machines. Soudain, plus rien. Il senti une vive douleur à son bras gauche d’où partait des fissures presque béantes. Ni comprenant rien, le mercenaire bondit en arrière plusieurs fois, juste à temps pour voir l’endroit où il se trouvait réduit en cendres.

De la lumière, ce que de les deux gardiens utilisaient pour attaquer était une chose que Bell ne pouvait voir. Son bras inutilisable et les cendres étaient bien la preuve qu’il fallait au mercenaire pour voir dans quel merdier il avait mit les pieds. L’un de robot préparait déjà une seconde boule de feu tendit que le second poursuivait le mercenaire avec ses tires invisibles. Il n’avait plus aucune chance… Comment combattre quand on ne voit pas les coups venir. Alors qu’il courrait à travers la place devenue un champ de bataille, une voix résonna dans la tête du mercenaire.


* Tu parles d’un lâche. La copie conforme à 100% ! Cours, continu de courir ! Tu n’es pas fait pour ce monde, virus de pacotille ! *

* Tait toi… * Il courrait un peu plus, se tenant le bras méconnaissable et agacé par le coucou qui sortait de son orbite. Pourquoi il faut qu’il refasse surface maintenant ?

*Pourquoi est-ce que tu te bats au juste ? Pour l’argent ? Pour une vie?! Ne me fait pas rire !*

« La ferme… !» Le mercenaire évita de justesse une balle d’énergie, de sa paume s’échappa un Slime bleu ciel qui alla s’étaler sur le visage de la machine. Un slime bleu apparu devant l’invocateur et lança un sort de glacier sur son ennemi pour le figer dans la glace. Bell fixa la dernière machine en service, la voix se faisant un peu plus présente dans son esprit.


*Regarde-toi bordel ! Trouve-toi un but ! Cesse d’être une ombre et lève la tête ! Tu n’es pas Campana ! Tu es toi ! *


Comprenant enfin le message, le mercenaire leva son bras valide en direction de son dernier adversaire, lui laissant le temps d’envoyer son attaque. Le pouce se baissa lentement, la sphère enflammée était proche. Soudain, contre toute attente, la reine des araignées se jeta sur la boule de feu pour protéger son maître. Se dernier attrape le slime de glace qui était devant lui et un bras arrachée d’une des machines abattues. « Dernier service…la note sera salé, saloperie de machine ! ». Il attrapa le coucou qui sortait encore une fois de son orbite et lui tordit le cou avant d’invoquer un Ahriman devant lui et monter dessus. Lui faisant confiance, Bell lui ordonna de voler en direction du gardien mécanique, sans présenter la moindre, il le fit en évitant les tires ennemi. Les fissures du bras gauche commencèrent à s’étendre un peu au fur et à mesure que le mercenaire s’entêta à agripper le bras mécanique qu’il avait chipé. Profitant de la vitesse de sa monture, Bell envoya voler dans les airs son Slime et le bras mécanique, invoquant un oiseau un peu plus petit pour les rattraper. Une boule de feu vint s’exploser contre l’Ahriman qui passa l’arme à gauche et laissa son maître valdinguer en direction du gardien. Ce dernier l’attrapa dans une de ses mains, prêt à le croquer.

«…T’as le salut de ton pote, saloperie. »

Plus haut dans le ciel, le Slime s’attela à lancer des Glaciers en répétition sur l’objet mécanique au point de former une lance. Le dernier venu n’en pouvait plus, il relâcha ce qui allait signer la fin du gardien. La glace se brisa sur son crâne mais les griffes dissimulées dans celle-ci transpercèrent l’ennemi du mercenaire. Il se dégagea sans grandes difficultés, jetant un œil sur son bras et sur le coffre au fort accroché à un des gardien. Ce combat ne dura pas si longtemps mais suffisamment pour défigurer une partie de la place des guillotines. Nous sommes des mercenaires, seul l’accomplissement du contrat compte et qu’importe ce que cela signifie pour la population de tel ou tel monde. Le dernier souvenir que les habitants eurent du dit mercenaire fut celui de le voir partir, assit sur le coffre transporté par de petites créatures. Picsou aura de quoi être surprit quand il verra le contenu du coffre…
La lance Tourbillonnante.

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Ceci un hold-up ! Les bandelettes et les balais à terre ! [Mission Atroce] Left_bar_bleue272/500Ceci un hold-up ! Les bandelettes et les balais à terre ! [Mission Atroce] Empty_bar_bleue  (272/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 6 Déc 2010 - 23:57
Pour dépanner Judy, je vais noter ta mission.

J'admire très sincèrement ta façon de décrire les combats, c'est toujours très actif, palpitant. Moins clair par moment que d'autres... Néanmoins, cette fois-ci, il y a deux problèmes en rapport avec la mission qui est Atroce.

Premièrement, même si tu t'es un peu fait exploser le bras (façon de parler), ton personnage ne semble pas franchement crouler sous la douleur, c'est limite si ce n'est pas qu'une égratignure ou bien "Oh mince, j'ai fait un trou dans mon pantalon."

Deuxième erreur, plus récurrente selon moi... Tu sembles avoir une limite infinie d'énergie de symbiose. Je ne dis pas que ton personnage est incapable d'invoquer autant de chimères, certainement pas... Mais là à nouveau, on ne sent pas l'énergie qu'il perd à chaque attaque de symbiose.

Soit, sinon ça, c'est plutôt bien mais ça fait deux erreurs de taille et si une note sans bonus peut te permettre de le comprendre, alors j'opère ainsi.

45 points d'expérience + 450 munnies + 4 PS en... Bon allez, pour me faire pardonner, tout en symbiose.

_______________________________
Ceci un hold-up ! Les bandelettes et les balais à terre ! [Mission Atroce] Fa8a4550a89afaabf23a
messages
membres