Derniers sujets
» En ligne de mire
par Cypher Aujourd'hui à 0:41

» Contrats - Demande de Mission
par Surkesh Aujourd'hui à 0:10

» A l'abordage !
par Surkesh Aujourd'hui à 0:09

» Le savoir c'est le pouvoir
par Surkesh Hier à 22:07

» Tombent les masques
par Lenore Hier à 16:52

» Tour du Propriétaire
par Narantuyaa Jeu 14 Déc 2017 - 18:21

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Jeu 14 Déc 2017 - 16:06

» Cachons tout ça
par Death Jeu 14 Déc 2017 - 15:37

» Pourtant, rien ne change
par Death Jeu 14 Déc 2017 - 11:22

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Jeu 14 Déc 2017 - 11:14

» J'ai PAS mal à mon forum
par Fiathen Jeu 14 Déc 2017 - 8:07

» Que la vengeance commence!
par Kestia Mer 13 Déc 2017 - 22:18

» Camanaich et Entraînement de combat et agilité
par Cissneï Mer 13 Déc 2017 - 19:09

» ...comme si c'était hier !
par Lenore Mer 13 Déc 2017 - 12:23

» Mille Épines
par Death Lun 11 Déc 2017 - 18:27


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Naminé || La Dessinatrice du Destin
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Dessinatrice du Destin.
Féminin
Nombre de messages : 13
Age : 21
Localisation : Dans mon monde de dessins et d'illusions.
Date d'inscription : 10/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: 1
XP:
500/500  (500/500)
Dim 28 Nov 2010 - 4:40
"Se rappeler d'une chose amène à s'en souvenir d'une autre, puis d'une autre encore. Les souvenirs sont liés entre eux comme les maillons d'une chaîne. C'est ça qui nous rattache les uns aux autres. Je ne détruis pas les souvenirs. Je retire les maillons et je les réarrange. Vos souvenirs sont toujours là."

Je ne devrais pas écrire dans ce cahier.. DiZ me l’a confié pour que j’écrive où je suis rendue dans la modification des souvenirs de Sora. Sérieusement.. On ne peut écrire les souvenirs, ni même comment on les modifie. Les souvenirs, c’est à l’intérieur de nous. Mais DiZ ne comprend pas cela.. C’est dommage pour lui.
Malheureusement, je dois lui obéir.. car comme il dit.. « Un Nobody n’a pas de droits ». Par contre, avant d’écrire où j’en suis rendue avec Sora, autant écrire un peu sur moi.. ce que je sais de moi? Comme cela, en lisant le rapport de ce qui arrive au jeune maître de la Keyblade, on connaîtra la sorcière qui essaye d’arranger ses souvenirs..


Présentation de « Naminé »

.

    Identité


      N o m : /
      P r é n o m : Naminé. Naminé de « Nami » qui signifie « Onde océanique ». Ce serait une référence au « Kai » de Kairi, signifiant « mer ».
      S u r n o m : La Dessinatrice du Destin
      Â g e : 17 ans
      C a m p : Les Songes ou Lumière (pas certaine ^^’)
      M o n d e d' O r i g i n e : Oblivion
      R a c e : Nobody (Simili)

    Descriptions

    P h y s i q u e :
      Peau pâle et laiteuse, yeux aussi bleus que l’océan brillant d’une lueur céruléenne et de blanc vêtue.. Tout chez moi inspirerait de la pureté. La pureté et l’innocence, la chasteté et la sainteté. Enfin, c’est ce qu’on dit.. J’ai un visage aux traits fins, semblable à une poupée de porcelaine, et on dit même que j’ai l’air extrêmement délicate et fragile, comme si je n’étais qu’un spectre. Une ombre. Une quelconque atrocité, n’ayant pas le droit d’exister. Ce que je suis un peu au fond.. Mais les yeux sont le reflet de l’âme.. et les miens – peu importe ce que l’on dit - reflètent une rivière de sentiments. Au fond de ces yeux océan, si l’on y est assez attentifs, l’on peut parfois y entrevoir, un brin de mélancolie et une pincée de tristesse, mais surtout, surtout, la douceur de mon regard. Je n’ai aucune mauvaise intention et cela paraît dans mes yeux. Quant à mes lèvres, celles-ci sont fines et roses, et l’on n’y voit jamais ni l’ombre, ni l’esquisse d’un sourire. C’est pas que je n’ai pas d’émotions.. Je l’ai dit (enfin écrit) plus haut. C’est simplement que je ne connais pas vraiment le bonheur, ce que les humains appellent.. de la ‘joie’? Mon visage est finalement encadré par une vague de cheveux blonds-blancs, dont la couleur se rapproche de la lueur de la Lune. Quelques mèches retombent sur mon front, mais elles ne cachent aucunement mes yeux. Pour moi, c’est important que je puisse voir le regard des autres, alors, je les laisse voir le mien.

      Contrairement à Sora ou à son amie Kairi, je n’aime pas porter quelque chose de compliqué. Je préfère rester dans la simplicité.. J’ai donc opté pour une robe blanche.. L’on me dit parfois que cela rend ma peau blafarde, mais je ne m’en préoccupe pas.. Je préfère rester dans la simplicité, et la pureté qu’il y a dans le cœur de Kairi. La robe, par contre, est très courte, autant au niveau des manches que de la longueur ; elle arrive à mi-cuisse (longueur) et laisse mes bras et épaules dévoilées, ainsi que mes jambes. Pour aller avec le reste de ma tenue, je porte des sandales cyan, d’un cyan paraissant presque blanc. Comme la couleur des cumulus dans le ciel d’été, se mêlant à la couleur du ciel, tu vois?

      Enfin, dernier détail. Jamais tu ne me verras sans ma tablette à dessins. Je la garde toujours avec moi. Tu sais pourquoi? Parce que c’est ma manière de représenter ce que je n’ai pas : des souvenirs. Je représente souvent ceux de Sora, car c’est ce que je côtoie le plus souvent.. Mais pour moi, dessiner, c’est une raison de vivre. Tenir ces pastels et ces crayons m’emmènent dans une autre réalité.

      J’ai également cette tablette comme arme.. Mais ça.. c’est une autre histoire.

    • Question vis-à-vis du Physique :
      Je ne le nierais point, je ne suis pas forte.. Biceps, triceps, deltoïdes ou je-ne-sais-quoi, je n’ai rien de tout cela. Comme je l’ai dit plus haut, mon corps est mince, trop mince même. Par contre, n’allez surtout pas croire que je suis inoffensive. Non-non.

      Ma force ne réside pas dans mon physique, mais bien dans mon cahier à dessins. Ce que j’y dessine prend réalité. Les plus beaux rêves, comme les plus pires cauchemars. Mon carnet à dessins me permet de façonner la réalité comme je désire qu’elle soit. Je suis également capable de modifier les souvenirs de ceux ayant eu des liens avec Sora (ou lui-même).. d’en retirer et d’en réarranger.. Cela m’a valu le surnom de ‘sorcière’ de la part de DiZ, car oui, je suis forte en magie. Même si d’un autre côté.. je suis extrêmement vulnérable..

      Par contre, croyez-le ou non, je suis assez agile. Pour ne pas se faire prendre tout le temps par l’Organization XII (surtout Marluxia et Larxene), ça finit par être utile.
      Mais bon, ce n’est pas une force que l’on connaît.


    C a r a c t è r e :
    • Question vis-à-vis du caractère :
      Soumise, mélancolique, .


      Ce sont les trois mots qu’on utilise pour me décrire, lorsque l’on ne parle pas de moi comme un Simili, une sorcière ou un outil. Ce qui arrive assez.. souvent.. Bon, d’accord, je l’admets.. Quasiment tout le temps.
      L’Organisation me qualifie de soumise, surtout Marluxia. Marluxia, Marluxia, Marluxia! Il y a des jours où j’aimerais lui tenir tête, mais je ne peux simplement pas.. Ce type-là est.. Enfin, je préfère ne pas le dire (ou l’écrire), car s’il finit par tomber sur ce carnet et en lire quelques pages, je ne vais pas passer seulement un mauvais quart d’heure.. Et de toute façon, ce n’est pas de lui que je parlais.. mais de moi..
      Soumise, l’on me qualifie de soumise, car je ne suis pas le genre de fille (puis-je m’appeler fille? Même si je ne suis pas existante? Je vais dire que oui) qui se rebellera.. J’exécute les ordres, que ça me plaise ou non.. Je sais que je n’ai pas de ‘cœur’ à proprement parler, mais toujours obéir, sans tenir compte de ce que l’on demande, a fini par développer en moi.. de la mélancolie.. de la culpabilité.. des regrets..

      Mélancolique. À force que les autres utilisent mes pouvoirs pour leurs objectifs personnels, je suis venue à m’en demander.. Est-ce vraiment moi qui ai fait cela? Ou Marluxia et Larxene? Je n’arrive pas à le dire.. J’ai tant cherché la réponse, sans la trouver. Je me demande d’ailleurs si j’y arriverai un jour.. Ce serait bien.. Je ne veux plus vraiment de penser à ce qu’a pu causer mes pouvoirs, et j’essaie de laisser l’esclavage, le mépris et l’hostilité que m’ont fait subir l’Organization ainsi que mon passé (si on peut appeler ça un passé) pour tenter d’être plus libre. J’essaie de sourire plus, même si c’est difficile, et de panser les blessures, afin de profiter de ‘mon existence’.

      Et je suis douce. Mais ça, ce n’est pas nouveau. Je l’ai déjà écrit, je ne supporte pas la haine et voir des blessures autour de moi. Je cherche l’harmonie. J’ai encore ce qu’on appelle l’innocence, et j’aimerais m’en servir pour aider autour de moi..
      Ma douceur se voit également dans ma voix. C’est un beau soprano, enchanteur, où l’on a peur de s’y noyer dans ses profondeurs mélodiques, semblant nous rapprocher du rêve.. *petit rire* Modeste, non? Mais c’est Axel qui niaise souvent sur ça. Car Axel.. *sourire* est très gentil. Même à dire sympathique. Mais seulement quand il n’est pas avec les autres membres..
      Je suis donc d’une gentillesse infinie, même si l’on me répond d’une manière plus brusque, mon ton de voix ne changera pas. Une pauvre Simili au cœur de Lumière, comme la Princesse de Cœur dont elle est issue. Ai-je vraiment ma place dans ce monde si.. froid..?


    G r a d e . v i s é :
      Lieutenant

    H i s t o i r e :
      Je vais écrire ici ce que j’ai entendu dire par l’Organisation XIII..

      Naminé. Née du morceau, du fragment de cœur de Kairi contenu en Sora.. Je ne suis pas réellement une ‘création complète’, mais l’union du cœur de Kairi, et de l’âme, du corps de Sora. C’est ce qui m’a donné mes pouvoirs sur lui, et ceux qui ont des liens d’une manière ou d’une autre avec lui. J’ai entendu dire que je ne suis pas supposé exister, car je serais composé à l’essence de ‘rien’. Est-ce vrai? Eh bien.. je préfère nettement mieux.. ne pas le savoir.

      Une seconde après ma création, l’Organization XIII m’a capturée. Celle-ci n’a pas hésité bien longtemps et m’a maintenue en détention dans les étages supérieurs. Délicate attention de leur part. Mais je ne me faisais pas d’illusions, comme je m’en faisais en dessinant ; ils en avaient après mes pouvoirs. Les gens.. Ces Nobodies.. Tous les mêmes.. Assoiffés de pouvoirs.. Enfin.. Où en étais-je déjà? Ah oui, l’Organization.. Ils en avaient des plans pour moi, ils en avaient beaucoup. Surtout Marluxia et Larxene. Si je vous racontais ce qu’ils m’ont fait subir, vous en feriez des cauchemars.. De ma vie, c’était certainement les êtres (façon de parler) les plus odieux que je n’ai jamais connus. Ils souhaitaient utiliser mon contrôle de souvenir dans le but de diriger l’Ordre, et ainsi, faire en sorte que le Supérieur (Xemnas) devienne l’Inférieur, si je puis dire. Un plan perfide et sournois.. tout comme eux. Voyant que je refusais de coopérer, ils m’ont maltraité et en fait en sorte de me faire collaborer. Tâche qui n’a pas été très aisé. Tout comme Kairi, mon cœur ne contient en lui aucune ténèbre, et je suis pour le bien et l’harmonie, comme je l’ai dit plus haut. Ce qui ne m’a pas empêché d’en voir de toutes les couleurs avec ces deux-là..

      Lorsque Sora et ses amis, un canard et un grand gringalet, si je me souviens bien.. Donald et Kingo.. Ringo.. DINGO! Oui, c’est ça. Lorsque Sora, Donald, et Dingo sont rentrés dans le château Oblivion, j’ai dû modifié ses souvenirs (plan de Marluxia et Larxene, comme je l’ai décrit plus haut) et lui faire oublier ses amis.. Il croyait donc que j’étais une ancienne amie à lui, même si on ne s’étaient jamais rencontrés auparavant.. Encore des mensonges.. À croire que ma vie en est composée.. Sora continuait son ascension du manoir, sans rien se douter.. J’ai également dû modifier ceux de Néo Riku.. Il a cru que j’étais la meilleure amie du jeune maître de la Keyblade et que celui-ci m’avait fait une promesse auparavant..

      Dès que le gentil (même s’il avait tué Vexen pour prouver qu’il prêtait allégeance au type à cheveux roses, je persiste à dire qu’il m’est sympathique) Axel m’a laissé me libérer, je suis aussitôt allée voir Sora. Car oui, je me sentais coupable. C’est ce qui arrivait quand on laissait n’importe qui nous dicter ce qu’on devait faire avec nos capacités.. Je lui ai donc avoué que j’avais jamais été une partie, ni même un minuscule fragment, un atome, voire un neutron de son cœur, mais que c’était quelqu’un d’autre.. Je l’ai incité à aller chercher au plus profond de lui sa lumière.. sa Kairi. Et il l’a retrouvé.

      Par contre, il ne l’a pas bien pris et m’a cherché combat.. Imaginez ma réaction.. Toutefois, Néo Riku est arrivé et a enclenché un énorme combat avec le maître de la Keyblade. Je ne vais pas écrire le combat entier, car c’est bien une des choses que je cherche à oublier.. Cependant, je peux vous dire que c’est moi qui ai mis fait à l’affrontement, en détruisant les faux souvenirs (que j’ai moi-même créés..) ainsi que le cœur de Néo Riku. Culpabilité, quand tu nous tiens.. La femme du nom de Larxene est alors venue et a raconté tout ce que j’ai fait à ce pauvre clone du meilleur ami de Sora! Celui-ci était alors moins porté à me croire, qui aurait pu s’en douter.. Par contre, en voyant la cruauté et le sadisme du numéro XII envers moi (elle m’avait frappée et blessée assez grièvement), Sora a engagé le combat contre elle et aurait pu la tuer, si cette traîtresse n’était pas disparue dans son rideau de ténèbres..

      Après le combat, j’ai exprimé mes regrets à l’encontre de Sora.. Il a été très indulgent, même s’il m’a laissé entendre que je n’avais pas vraiment fait de bonnes actions.. Je lui ai souri. Il m’a demandé s’il pouvait retrouver ses véritables souvenirs.. Pour lui montrer que je lui étais redevable, je lui ai expliqué que je pouvais remplacer les faux souvenirs que j’avais implantés en lui, s’il réussissait à battre l’Assassin Sublime, le maître des plantes. Je suis donc allée au 13ème étage du château avec Sora et sa bande, afin de retrouver Marluxia pour l’affrontement final. Mais dès mon départ, celui-ci m’a capturé. Génial. Mouais. Génial. Déjà que je ne l’appréciais pas beaucoup (Marluxia), il m’utilisait comme bouclier contre Axel! J’ai bien dit Axel. Celui-ci a déclaré qu’il aurait été prêt à me tuer s’il pouvait ainsi atteindre Marluxia. Incroyable.. Le seul de l’Organisation en lequel je faisais ‘confiance’ (ou du moins, plus que les autres) me trahissait.. Je fus sauvée par le maître de la Keyblade et ses amis, mais profitant de la confusion générale qui régnait sur le champ de bataille (le combat Sora/Axel), l’Assassim Sublime en avait profité pour me prendre et s’enfuir avec moi.

      Après avoir affronté le numéro VIII, dans les chambres du seigneur du lieu, le maître de la Keyblade est arrivé, avec sa petite escouade. Marluxia était là, avec son air si terrorisant que je ne saurais utiliser les mots pour décrire.. Il m’avait ordonné d’écraser les souvenirs de Sora, les annihiler, faire en sorte qu’il ne soit plus rien d’autre qu’une misérable coquille vide. J’étais tétanisée, terrorisée par ce monstre sans-cœur qu’était ce maître des Plantes. J’ai refusé, car Sora avait eu tant d’indulgence et de délicatesse envers moi.. Avec ses yeux à la lueur sadique, Marluxia m’avait alors menacé, me disant qu’il me tuerait (comment tuer un être non-vivant?) si je ne le faisais pas.. Sora me disait de détruire son cœur et d’effacer ses souvenirs pour me sauver.. J’étais prise dans un terrible dilemme.. Fort heureusement, Néo Riku est arrivé à ce moment-là, et m’a entraîné avec lui plus loin, loin du combat, loin de Marluxia, loin des problèmes.. loin de Sora.. Je n’avais aucune idée de ce qui s’est passé derrière cette porte blanche..

      Plus tard, Sora, ses compagnons et moi étions ensemble, et comme promis, je lui avais parlé de la restauration de souvenirs en lui expliquant ses deux options : se souvenir du château Oblivion et ce qui s’y est passé, mais oublier ses anciens souvenirs, ou garder ceux-ci, mais oublier ceux du château.. et mon existence par le fait-même. Même mes pouvoirs ont leurs limites.. Finalement, le jeune garçon a choisi la deuxième option. J’ai acquiescé et je l’ai alors enfermé dans une fleur de lotus en verre, une étrange capsule, en lui disant qu’il serait dans un sommeil léthargique, pendant que je m’occupais de ses souvenirs.. Je l’ai prévenu que ça prendrait un certain temps.. Il m’a alors fait faire une promesse : celle de me retrouver à son réveil. Son ami, assez minuscule, Jiminy, a alors écrit dans son carnet une note « Remercier Naminé ». C’était une très délicate attention de sa part.

      ***

      À l’aide de Riku et DiZ, une personne que j’avais rejointe quelques temps après, on a placé les capsules contenant Sora et ses compagnons dans la fausse Cité du Crépuscule, pour les protéger de l’Organization XIII. Presque tout le temps, je travaillais sur les souvenirs de l’épéiste. C’était ardu de replacer tant de souvenirs, mais petit à petit, tout se plaçait.

      Je devais également veiller sur Roxas, le Simili de Sora que Riku avait ramené d’Illusiopolis.. Au début, je le regardais de loin, sans qu’il me voit, mais à un certain moment, je lui parlais, après avoir figé le temps. Une vraie sorcière, hein?

      Mais DiZ n’avait pas vraiment de projets pour lui.. malheureusement.. Il désirait une seule chose, et à tout prix :

      - Que Sora redevienne complet!
      - Mais.. Roxas.. balbutiai-je. Il..
      - Les Simili n’ont pas de droit Naminé. Ils n’ont même pas le droit à la vie.

      J’ai donc décidé d’aller du côté de la Lumière – que l’on comprenne enfin que, même s’ils ne sont pas vivants en tant que tel – nous, Nobodies, pouvons faire autre chose que du mal autour de nous, c’est à dire.. le bien.


    Les Questions

    Q u e s t i o n s :

      1) Votre personnage est-il capable d’aimer, d’avoir une relation ?
      Oui, Naminé pourrait aimer quelqu’un.. Elle est capable d’éprouver des ‘sentiments’.
      2) Si l’esprit de votre personnage s’incarnait en un animal mythologique ou chimérique ou réel (nuances acceptées). Que serait-il ?
      Selon moi, Naminé serait une Ondine, une Nymphe, car celles-ci sont très douces et gardent de merveilleux trésors. Notre dessinatrice aussi garde des trésors.. à l’intérieur d’elle-même.
      3) Qu’en est-il de la fidélité et de l’esprit de camaraderie de votre personnage ?
      Naminé serait capable d’avoir des amis. Elle n’oublie jamais le bien qu’on lui a fait (ni le mal), et sait le faire revaloir d’une manière ou d’une autre.
      4) En vue de votre race, quand pouvez-vous dire que votre personnage a forgé une amitié. Citez quelques unes de vos relations amicales.
      Lorsqu’elle sent que la personne veut être une amie pour ce qu’elle est, et non ses pouvoirs. Point de vue amitié, je verrais Sora, Donald, Dingo, Roxas, Riku..
      5) Quelle est la devise de votre personnage ? S'il y en a plusieurs, donnez les toutes.
      "That’s true...That isn’t me. I’m not there. I don’t really exist in your heart. I don’t exist in anyone’s heart. I never have existed anywhere..."
      6) D’un point de vue objectif, qu’est-ce qui vous semble être votre point fort, votre point faible ?
      Mon point fort, l’écriture, mon point faible, les répétitions..
      7) Pourquoi incarner ce personnage ? J’aime le caractère doux et posé de Naminé, et j’apprécie énormément son courage.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 50
Age : 25
Date d'inscription : 15/10/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Primarque
XP:
87/350  (87/350)
Dim 28 Nov 2010 - 6:53
Une sorcière hein? Ça tombe bien je suis un sorcier Smile

Alors j'ai lu tes questions, surtout celui des points forts et faibles et il est vrai que ton problème s'apparente à la répétition. On voit beaucoup de "comme je l'ai dis plus haut" et ça coupe un peu. On remarquerait moins le rappel si tu ne le marquais pas de cette façon. Je vais avant tout dire une des qualités de ta fiche pour moi, l'emploi de la première personne du singulier. D'ordinaire je n'aime pas trop et je ne l'ai utilisé que très rarement mais ça nous aide grandement à visualiser comme pense Naminé et l'idée que tu t'en ais faites.

Alors ton physique est complet, il est bien sans être transcendant. Ce qui m'a un peu gêné par contre c'est le changement à la fin. Je te trouve beaucoup plus familière arrivé à un certains stade. Un peu comme si tu disais "T'as lu 15 lignes, tu me connais maintenant on peut s'parler tranquille."

Enfin peut-être que tout le monde n'aura pas le même avis mais j'ai eu cet impression quand tu nous as sortis un petit: "Tu vois?". Ça m'a sortit un peu du récit. Pour ce passage je dirait donc Lieutenant.

Alors ce qui m'a fait rire dans le caractère (ouais, je parle pas du style de combat, il est bien, rien à dire.) c'est cette phrase: "Ce sont les trois mots qu’on utilise pour me décrire,"

Hum, donc mélancolique et soumise ça fait trois. Smile
Je plaisante je sais que tu voulais mettre "douce" (enfin je pense).

Globalement ton caractère est bon, je ne crois pas qu'il manque quelque chose. Peut-être le fait qu'arrivé à un certains stade elle gagne en témérité et ne se laissera plus abuser. J'ai globalement trouvé ça un peu plat, sans âme. Je dirai donc Officier.

Passons donc à l'histoire qui est assez précise. Le gros point noir pour moi est que tu vas arriver à parler de DiZ mais on ne sait rien de lui. Tu l'as rejoint pour on ne sait quelle raison et on ne connait pas ses buts. Pourquoi cherche-t-il a aider Sora. On ne sait pas non plus pourquoi tu dois surveiller Roxas. Dans l'ensemble c'est assez sombre, un peu sans queue ni tête. Le second problème c'est que tu t'arrêtes à la sortie du Manoir. Tu ne décris pas ce qu'il se passe dans KH 2 et après. Il y a depuis eu ce que l'on nomme "l'année noire". Il faudra que tu relise l'histoire du forum et que tu avances. Enfin c'est mon avis. Officier voir Lieutenant alors.

Une remarque, on écrit Organisation et pas Organization ^^ Puis "plus pire" ne se dit pas non plus mais ça révèle plus de l'étourderie je pense donc rien de grave.

Pour finir je t'informe que les Songes sont un groupe fermé et qu'aucun de nous ne peut y accéder. Tu seras donc bien accepté au sein de la Lumière.

Mon jugement personnel me pousserait à dire que ta fiche vaut Officier, le jugement final étant donné par Xaldin, il te faudra attendre encore un peu.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Dim 28 Nov 2010 - 18:40
Moi j'ai beaucoup aimé.

(C'est moi le gentil flic.)

Je te donne le grade de Lieutenant.

En soi, je n'ai trouvé qu'un seul défaut à ta fiche, ton histoire finit un peu n'importe comment. On est trois ans après KH 2, quand même...

Sinon le physique, plutôt bien.

Le caractère, je ne l'ai pas trouvé plat du tout. La troisième partie de ton caractère, je l'ai trouvée très bien.

Et l'histoire, pareil, je trouve que c'est assez profond.


Tu peux faire ta fiche de personnage.

Fiche validée et toutes conneries du style.

_______________________________
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Loominëi , la déesse du destin.
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]
» Est-ce vraiment mon destin? [PV: Aurore Musicale]