Derniers sujets
» J'vais vous pécho !
par Arthur Rainbow Hier à 22:34

» Tours de force d'Heinrich Ventrecroc
par Heinrich Ventrecroc Hier à 21:41

» De l'ennui naît l'horreur
par Chen Stormstout Hier à 19:50

» Les Exploits du Poète
par Arthur Rainbow Hier à 13:47

» Halloween quand tu nous tiens !
par Arthur Rainbow Hier à 12:56

» L'enthousiasme éternel
par Agon Wiley Hier à 2:28

» Trophées d'Agon Wiley
par Agon Wiley Hier à 2:01

» Le ciel est à nous
par Arthur Rainbow Lun 21 Aoû 2017 - 12:55

» Absence Xaldin...
par Général Primus Lun 21 Aoû 2017 - 1:50

» Annonciation
par Matthew March Dim 20 Aoû 2017 - 17:14

» Une main tendue
par Matthew March Dim 20 Aoû 2017 - 16:28

» L'empereur du micro
par Lotis Terrick Dim 20 Aoû 2017 - 10:57

» Breaking News : Annonce du Porte-parole !
par Roxanne Ritchi Dim 20 Aoû 2017 - 0:03

» Ecrire pour les nuls
par Lotis Terrick Sam 19 Aoû 2017 - 16:36

» Field of Heroes
par Invité Sam 19 Aoû 2017 - 16:07


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 La chasse au lapin est ouverte
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chasseur Ardent
Masculin
Nombre de messages : 665
Age : 27
Localisation : Pourquoi ? tu veux te battre !!!!
Date d'inscription : 18/11/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
431/550  (431/550)
Mar 2 Nov 2010 - 2:18
Bon ! Là Natsu pouvait clairement le dire sans gène : il était paumé ! Faut dire aussi que le type qui s'est occupé de l'affichage des panneaux de directions devait avoir prit une sacrée cuite avant de remplir son travail. C'est vrai quoi ! Si vous voulez allez dans une direction quelconque, vous vous rendrez compte rapidement que les panneaux vous indiquent toutes les directions possible et inimaginables. Et il y avait de quoi devenir dingue ! Comment trouver le lieu où se situait l'employeur si on ne sait même pas où c'est ! Et en plus, ce stupide chat violet qu'il avait rencontré quelques heures auparavant lui avait indiqué une mauvaise direction....Natsu voulait aller au Nord-Sud de la clairière, mais le chat lui avait proposé la direction Sud-Ouest-Sud ! Et bonne poire, le Mercenaire l'avait crue...C'était la dernière fois qu'il écoutait un chat, la prochaine fois il demandera à un chien, eux au moins ils ont du flaire !

Bon ! Ben aux grands mots les grands remèdes comme on dit. Le Draconicus se mit à grimper frénétiquement en haut d'un arbre jusqu'à atteindre son sommet, puis scruta les environs. Et il put constater à quel point cette forêt était grande ! Mais heureusement, il réussit à apercevoir une faible lueur au loin. D'après ce qu'il pouvait en déduire, 20 minutes de course à pied en ligne droite lui suffiraient à rejoindre le lieu. Et quand Natsu dit ligne droite, cela signifie que si un arbre se trouve malencontreusement sur son chemin, il finira en Mikado géant grillé.

Pour une fois qu'il pouvait marcher sans faire attention à ces foutues panneaux mal placés, le garçon ne se gêna pas le moins du monde pour en exploser 1 ou 2 sur son chemin. Et au fur et à mesure qu'il se rapprochait de la source de lumière, une douce odeur de thé et de pain grillé au beurre vint lui chatouiller les narines, réveillant son estomac de sa sieste digestive. Malheureusement, trop attiré par le doux fumé, le garçon ne fit pas attention à la petite hais qui se trouvait sur son chemin et se la prit en plein dans les pieds. Et oui c'est Natsu, il est capable de défoncer en arbre en courant, mais quand il s'agit d'une toute petite hais pas plus haute que ces chevilles, là il n'y à plus personne ! Et c'est donc avec un gracieux plongeon non contrôlé que le garçon décolla du plancher des vaches pour allez s'écraser 3 mètre plus loin dans ce qui semblait être une table de réception. Faisant ainsi volé en l'air ustensile et nourriture qui s'éparpillèrent un peu dans tous les sens.

- Sapristi ! fit une voix enjouée. J'aurais dû prévoir une tasse plus grande pour vous jeune homme.

Alors qu'il se relevait tout barbouillé de beurre et de thé, Natsu put se regarder entre les deux yeux l'auteur de ces paroles : un petit homme, au cheveux gris mal coiffés, vêtu comme un gentilhomme mais de façon endimanché, et portant une large redingote verte sur laquelle était fixé une carte qui disait : 10/6 ! De plus, il portait dans une de ses mains une tasse de thé, et dans l’autre un théière de laquelle sortait une petite sourie avec un air endormie.

- Une baignoire aurait été plus appropriée…rectifia le petit rongeur d’un air somnolent avant de s’endormir dans son habitacle.

- Heu…j’suis tombé où là ?

- Et bien chez moi pardi

- D’accord…et vous êtes ?

- Jeune homme, fit le Chapelier faussement outré. Quand on déboule chez quelqu’un en cassant tout sans y être invité, la politesse exige que l’on se présente en premier !

- Ouai pas faux…désolé, répondit le jeune Mercenaire sans vraiment être surprit par les attitudes de ce joyeux luron. Il faut dire aussi que lorsqu’on grandit à Halloween, on à pas vraiment un cerveau très développer pour certaines choses. Je m’appel Natsu Dragneel ! je suis à la recherche de la maison d’un certain Chapelier Toqué. Vous ne sauriez pas où il habite ?

- Sapristi ! s’emporta le chapelier, quel curieux garçon vous faite. Ne savez-vous pas qu’un homme qui porte un chapeau aussi fringuant que le mien est appelé Chapelier ! tout est dans le nom…Chapelier signifie « Qui porte un beau chapeau »…

- Donc vous êtes le Chapelier Toqué c’est ça ? demanda Natsu après avoir acquiescé devant la remarque pertinente du son interlocuteur.

- Oui, gloussa l’homme. Toqué de mon nom, avec un grand « T »…d’ailleurs en parlant de Thé !

Le Chapelier posa la théière où dormais la petite sourie en équilibre sur son chapeau, tandis qu’il farfouillé dans ses manches et dans le col de sa chemise pour en sortir une seconde tasse remplie à ras-bord du dit nectar. Mais alors qu’il s’apprêté à boire, son regard devint triste, et sa bon humeur disparut instantanément.

- A quoi bon ! Se lamenta-t-il. Sans un compagnon, boire le thé n’a plus rien d’amusant ! Je préfère me noyer dans ma solitude !

Et joignant le geste à la parole, le Chapelier se dirigea vers une théière sur laquelle était gravée « Sol’Hitude », en ouvrit le couvercle puis plongea littéralement dedans avant de refermer derrière lui. Ce qui eut l’effet d’ouvrir quand la bouche de Natsu qui ne revenait pas de ce qu’il venait de se passer devant ses yeux. Puis, plus intéressé que curieux, le garçon s’approcha à son tour de la Théière et y jeta un œil…Pour ne rien voir !

- Savez-vous que c’est très grossier d’espionner un pauvre homme éprit de solitude…surtout quand il ne vous le demande pas ! Émit le chapelier ronchon dont la tête dépassé d’une théière voisine. Soulevant pendant un court instant le pauvre cœur du Draconicus qui n’était visiblement pas habitué à ce genre de truc.

- En effet c’est très très grossier ! signala le petit rongeur en sortant à son tour la tête d’une autre théière avec son même air somnolent avant de retourner se coucher.

- Comment vous faite ça ! fit Natsu avec des étoiles plein les yeux. Puis la seconde d’après, il se colla une baffe monumentale pour le ramener à la réalité…décidément ce monde le rendait un peu trop loufoque. Hum ! j’crois bien que vous avez fait appel à notre groupe afin de retrouver votre copain non ?

- A oui c’est vrai ! répondit mélancoliquement le pauvre Chapelier. Ce bougre de Lièvre de Mars devait venir prendre le Thé ici-même a 16h00 tapante…et regardez !

Le chapelier sortie son bras du bec de la théière avec une montre à gousset dans la main

- Il est 16h00 ! Il est en retard ! J’ai entendue dire qu’il s’amusait dans le labyrinthe de la reine…sans moi. Mais je ne suis pas fou ! Je sais qu’il ne ferait jamais cela de son propre chef ! Je soupçonne la reine de l’avoir forcé à la rejoindre. Et maintenant je me sens si seul…

Ouai ! Perdre un ami c’est quelque chose de moche. Ça, Natsu le savait…Il se prit d’affection pour ce petit bonhomme et lui promit de ramener son compagnon pour l’heure du gouter. Ce qui semblait impossible vue qu’il était déjà l’heure du gouter ! Mais quand on est comme Natsu, les petits détails ne comptent pas vraiment.

- Au fait, c’est par où chez la reine ?

- Tu n’as qu’a suivre les théières, répondit mollement le Chapelier.

Et suite à ses paroles, toutes les théières environnantes se tournèrent en un bel ensemble pour indiquer de leur bec la direction à prendre. Ce qui refit apparaitre les étoiles dans les yeux de Natsu.

- Mais comment vous faite ç…

Le garçon se colle une nouvelle baffe avant de prendre le chemin indiqué par les ustensiles.

Pendant un temps qui lui parut durer une éternité, le Draconicus marcha dans cette forêt sombre, aux animaux bizarres (mais quelques peu marrant), et aux panneaux tordus qu’il se faisait une joie de massacré quand l’envi l’y prenait. Puis, au bout d’un temps de massacre gratuit de planche de bois, le jeune garçon déambula dans un immense jardin qui était parsemé de diverses décorations florales et de diverses sculptures sur arbres. Ça donnait un certain charme il faut l’avouer, Mais le plus impressionnant c’était quand même le majestueux château qui siégé au fond du jardin…Il été aussi grand que la Forteresse Oubliée…mais en plus entretenue il fallait l’avouer.
Cependant, le chemin de Natsu rencontra un groupe de...Carte à jouer armées de lance ! Pendant un instant, le garçon se demanda s’il n’avait pas un peu forcé sur ces espèces de champignons violets à poids vert qu’il avait trouvé dans la forêt. Mais après une meilleure observation, il dût se rendre à l’évidence : c’était bien des cartes à jouer vêtu comme des soldats qui gardaient l’entrée d’une sorte de grande haie faite avec des plantes.
Ça devait sans doute être le service de sécurité, genre pour empêcher les détraquer de mettre trop de bazar dans le secteur…y’avais pas de quoi fouetter un chat. Sauf que Natsu n’avait pas spécialement la tête d’un saint.

Et lorsque les soldats le pointèrent de leur lance, c’était limite le garçon n’en avait rien à faire…c’est vrai quoi ! Ce sont des cartes, et les cartes ça prend feu tout le monde le sais.

- Tu n’as rien à faire ici gamin ! Tonna un 6 de cœur. Retourne d’où tu viens ou nous serons obligé de te trancher la tête !

Bon ! Ben vue que les circonstances l’exigeaient, Natsu commença à tourner les talons…Puis exécuta une vrille et attrapa la lance du premier soldat pour s’en servir comme maillet improvisé sur ses autres ennemis. Le choc fut suffisant pour faire tomber les soldats comme…un château de carte ! Et le garçon profita de la situation pour enjambé le tas nouvellement formé et se rua à travers l’espèce de grande hais. Qui s’avéra être en fait un immense labyrinthe de plante.

Comment l’avait-il deviné ? Et bien, lorsque l’on tourne en rond pendant une bonne dizaine de minutes malgré le fait d’avoir courut signifie 2 choses : soit on est paumé, soit c’est un labyrinthe…Mais dans les deux cas on est paumé ! Hey ! Une minute…j’suis en train de devenir cinglé moi aussi !!!

Revenons-en à notre histoire ! Alors que Natsu courait dans tous les sens pour trouver une fin à ce foutu labyrinthe, une canne l’agrippa soudainement à son écharpe et le fit chuter en arrière sous l’effet de sa propre hâte. Lorsque le garçon eut reprit son souffle, il découvrit assit devant lui un Lapin de la taille d’un homme, avec un pelage brun mal peigné et portant une veste rouge d’une taille au dessus. Ce dernier avait un regard des plus agités, comme si il venait de s’enfilé une cafetière entière de café bien fort…vous savez, ceux qui sont capable de vous faire oublier le sommeille pendant 2 nuit d’affilés rien qu’en buvant une seule tasse. Et ben lui c’était pareil, mais en un peu plus critique.

- Savez-vous qu’il est impoli de courir devant une personne sans même lui présenter un petit bonjour ?, fit le Lapin avec quelques gestes d’excitation. Et auriez-vous du sucre ?

- Y’a pas de doute, émit Natsu en se raclant la gorge alors qu’il venait à peine de se relever, vous êtes pareil tous les deux.

- De quoi parlez-vous jeune homme ? Et avez-vous du sucre ?

Mais il était dépendant au sucre celui-là ou quoi ?

- Ben de votre ami le Chapelier ! On m’avait prévenu à votre compte, vous êtes tous le deux complétement cinglé ! D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle Judith à tenue à ce que ça soit moi qui m’occupe de cette mission.

- Le Chapelier ! Aboya le Lapin avec un soubresaut, vous avez rencontré mon camarade ? Pourriez-vous lui dire que je serais un tantinet en retard pour le gouter… et est-ce que je pourrais oser vous demander un sucre ?

- Sa sera pas la peine, il m’a engagé pour vous retrouver. Et maintenant que je vous ai sous la main on rentre illico presto. Et au fait !...vous venez vraiment de Mars

- Et vous avez l’intention d’aller où exactement ? émit une grosse voix dans le dos du petit duo. Ce lièvre doit passez l’heure du gouter avec moi !

Natsu et le Lièvre se retournèrent alors pour faire face à une grosse femme vêtue d’une robe rouge et de noire et qui arborait les différents symboles d’un jeu de carte. Elle portait également une petite couronne qui ornait sa petite tête, ainsi qu’un sceptre qui lui était incrusté d’un cœur. Et elle avait un regard à faire froid dans le dos ! À coup sur, cette bonne femme n’était pas en train de passer une bonne journée. Et en plus il y avait plein de cartes-soldats qui étaient avec elle.

- C’est qui la grosse toute ridée ? demanda Natsu au lièvre, tandis que tous les soldats eurent un sursaut d’épouvante. La reine en revanche vira rapidement à un rouge encore plus éclatant que celui de sa robe.

- Qu’on coupe la tête à cet effronté ! explosa la souveraine. Et qu’on la fasse bouillir pour mes chiens !

Sentant rapidement le danger survenir à l’horizon. Natsu empoigna son compagnon par les oreilles qui continuait de siroté une tasse de thé vide, et s’enfuit en frappant de toutes ses force à l’aide de ses flammes un des soldats pour créer un effet dominos…Ce qui le fit rire aux éclats ! Décidément ce monde était vraiment fun ! Bon ; bien entendu, toute vérité n’est pas bonne à entendre, donc il fut logique pour le garçon d’entendre la grosse femme hurler l’ordre de ramener la tête de Natsu… Mais qu’est-ce qu’elle à avec les têtes celle-là ?

Alors que le Mercenaire commençait à peine à s’enfuir avec le Lièvre sur les épaules, ce dernier ce mit à lui tirer violement sur les cheveux afin de l’obliger à prendre une autre direction.

- A gauche ! vas à gauche !

- Mais pourquoi à Gauche ?

- Parce que c’est là qu’il faut allez !

Mouai…ce type devait mieux connaitre le coin que le Draconicus, autant lui faire confiance. Les deux compères empruntèrent donc le chemin qu’indiquait le lièvre, jusqu'à tomber devant un plateau repas garnit d’une théière, d’un sucrier, et de deux tasses de Thé, tout cela en porcelaine.
Aussitôt arrivé sur les lieux, le Lièvre descendit rapidement de son perchoir et vint récupérer la théière et le sucrier avec un sourire aussi joyeux que cinglé.

- C’est bon, chantonna l’animal, on peut y aller maintenant !

Natsu voulut émettre une protestation quand au comportement du lièvre, mais l’unique voix de sortie fut soudainement bouchée par la stature de plusieurs soldats…Qu’à cela ne tienne ! Ouvrir des portes c’était la spécialité du garçon.

- KARYUU NO YOKUGAKI !

La puissante explosion que produisit Natsu lors de son attaque permit non seulement de se débarrasser des gêneurs, mais en plus, il avait créé une nouvelle voix d’accès dans le labyrinthe en trouant le mur juste à cotés.

Une idée traversa alors sa petite cervelle de piaf, ou plutôt, une habitude purement géniale !
Tandis que le lièvre grimpa à nouveaux sur ses épaules, Natsu inspira puissamment pour ensuite cracher un large souffle de feu qui détruisit trois autres murs du labyrinthe en ligne droite, et en même temps, le lièvre avait profité du moment où Natsu avait utilisé son attaque pour approcher la Théière suffisamment pour la réchauffer grâce aux flammes.…La voix était légèrement dégagé, mais on ne voyait pas encore le fond de cette saleté d’endroit. Pas grave, maintenant qu’il était chaud et lancé, plus rien ne l’arrêterait.

C’est ainsi que commença la ruine du labyrinthe de la reine. Chaque fois que Natsu se retrouvait face à un mur, il le réduisait en cendre d’un coup de flamme bien placée, alors que dans le même temps, le lièvre tentait désespérément de remplir correctement sa tasse de thé. Au bout d’un moment, le duo déboula dans un long couloir, mais au bout les attendais la reine et sa mini armée de mouchoir.

- Rendez-vous ! Éructa celle-ci. Et vous ne souffrirez pas lorsqu’on vous tranchera la tête !

Une offre très généreuse de la part d’une femme qui n’aime pas la critique. Mais Natsu pouvait très bien s’en passait, et décida de ne pas trop réfléchir et se contenta juste de charger dans la direction de la reine et de sa suite. Alors que ces derniers se contentèrent de se maintenir en position afin d’accueillir ce gamin comme il se devait. Mais il ne faut jamais sous-estimer un idiot juste parce qu’il fonce dans le tas !

Natsu fit apparaitre son sceaux élémentaire juste devant l’armée, ce qui eut l’effet de surprendre la première ligne le temps nécessaire pour le garçon de concentrer ses flammes au niveau de ses pieds et se propulsa assez loin pour atterrir sur le visage de la grosse capricieuse. Pour ensuite se propulser avec un nouveau bon qui fut accentué en plein vol par une seconde propulsion de flamme.

- Soit polie si t’es pas jolie ! Aboya joyeusement Natsu à l’adresse de la reine en adressant un large sourire aux reste des soldats.

Il faut dire que le garçon était plutôt chanceux aujourd’hui, le dernier mur qu’il enjamba grâce à son saut le séparait du jardin. Mais la façon un peu brouillon qu’il avait entreprit pour s’échapper valut au duo un magnifique cascade aérienne, suivit d’un crash sur la terre des vaches.
Le lièvre, reprit quasi-immédiatement ses esprits et se redressa pour courir dans tous les sens. Il en résultat la récupération de sa tasse de thé, de son thé, puis des quelques sucres qui s’étaient échappé en l’air. Mais malgré tout ceci, il semblait manquer quelque chose, ce qui agaça l’animale.

- Alors ! j’attends !

Et comme en réponse à son appel, une cuillère en argent tomba dans sa petite main velue. Ce qui dessina un sourire débile sur son visage avant de se mettre à remuer le nectar tout en prononçant un « Merci » dans le vide. Tandis que de l’autre coté du mur, on pouvait entendre la reine vociféré à s’en détruire les cordes vocales :

- Je me fiche de savoir comment ! Je me fiche de savoir quand !...mais je veux la tête de cet avorton vous m’avez bien comprit !

Houla ! Il valait pas mieux rester dans le secteur ! Natsu empoigna alors le lièvre par les oreilles, et l’entraina avec lui dans la forêt en espérant trouver son chemin cette fois.

La suite fut des plus déplaisante pour le garçon : s’étant perdu en suivant les indications du lièvre, Natsu crut bon d’écouter à nouveau le chat violet qui s’était amusé à le suivre depuis tout ce temps. Mais pour une fois, l’animal loufoque lui avait indiqué le bon chemin, histoire de le remercier du spectacle qu’il lui avait offert.
Lorsque le duo retourna chez le Chapelier, le lièvre et lui s’empressèrent de faire un fête de retour, suivit d’une fête du Thé, et d’un fête de non-anniversaire. Et bien entendu, Natsu y participa joyeusement en chantant, dansant, et jouant comme un beau diable. Néanmoins, le Chapelier avait pourtant demandé à ce que Natsu ramène le lièvre pour le gouter, mais il s’était passé plus de 2 heures depuis sa première rencontre avec le Chapelier… Alors ?...vous ne trouvez pas ?
En fait, la montre du Chapelier est rester bloqué à l’heure du gouter depuis bien des années, ce qui fait que tous les rendez-vous des deux loufoque ce faisaient toujours à l’heure du gouter… impressionnant comme quoi la vie vous réserve des tours
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur Indomptable
Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 27
Localisation : Au centurio, sans doute
Date d'inscription : 06/08/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: General
XP:
190/0  (190/0)
Jeu 4 Nov 2010 - 17:59
Et bien, Natsu, c'était bien plaisant tout ça.

Je trouve que tu as négligé un peu ton style, dans le sens ou c'est moins favorable dans la compréhension mais ce n'est pas négatif, le pays des merveilles est tellement fou ... Le bon moment et les délires que tu as passés au lecteur rattrape largement ça !

Tu dois savoir que je ne suis pas fan de l'orthographe et qu'en général, je ne fais jamais attention. Mais là, ça m'a quand même piqué aux yeux ! Apprend à faire la différence entre les terminaisons en -é et -ait ou -ais ^^

Je pourrais détailler chacune de tes action délirante mais j'en ferais un RP complet rien que pour ça. Alors je résume en un mot : Bidonant .... Et deux : Bien trouvé

Par contre, je ne vais pas donner ta récompense en Munnie ... Tu as fait un carnage dans le labyrinthe et je ne veux pas avoir d'ennuie avec la coalition. Je vais rembourser les frais de jardinerie. Par contre, je veux bien te donner un peu du reste ! (Il ne s'est donc rien passé ici, capich' ? ^^ )

30+10 points d'expérience + 0 munnies + 3+1 PS en Magie
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Deuxième Partie Mission,Privé Atios] La chasse au monstre et ouverte !!!
» [Event Secondaire] La Chasse aux monstres est ouverte !
» [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !
» La chasse est ouverte... YATA!!!!!! [PV Sybille]
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF