Derniers sujets
» Un coup de pied dans la fourmilière
par Cypher Aujourd'hui à 1:22

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Hier à 13:41

» A l'abordage !
par Chen Stormstout Hier à 11:03

» En ligne de mire
par Cypher Hier à 0:41

» Contrats - Demande de Mission
par Surkesh Hier à 0:10

» Le savoir c'est le pouvoir
par Surkesh Ven 15 Déc 2017 - 22:07

» Tombent les masques
par Lenore Ven 15 Déc 2017 - 16:52

» Tour du Propriétaire
par Narantuyaa Jeu 14 Déc 2017 - 18:21

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Jeu 14 Déc 2017 - 16:06

» Cachons tout ça
par Death Jeu 14 Déc 2017 - 15:37

» Pourtant, rien ne change
par Death Jeu 14 Déc 2017 - 11:22

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Jeu 14 Déc 2017 - 11:14

» J'ai PAS mal à mon forum
par Fiathen Jeu 14 Déc 2017 - 8:07

» Que la vengeance commence!
par Kestia Mer 13 Déc 2017 - 22:18

» Camanaich et Entraînement de combat et agilité
par Cissneï Mer 13 Déc 2017 - 19:09


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Makenshie ~ Nuage Blanc
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage Blanc
Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 23
Localisation : A la recherche de mon frère
Date d'inscription : 10/10/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
30/650  (30/650)
Dim 10 Oct 2010 - 21:20
Présentation de Makenshie

.

    Identité


      N o m : ???
      P r é n o m : Makenshie
      S u r n o m : Nuage Blanc
      C a m p : Lumière
      R a c e : ???

    Descriptions

    P h y s i q u e :
      Votre Texte Ici (5 lignes)

    • Question vis-à-vis du Physique :
      Makenshie est un jeune homme maigre et élancé. Mesurant 1m70 pour 50 kilos environ. Il a une chevelure hérissée blanche pure dévalorisée par des cornes noires. Celles-ci émergent en ligne de son cuir chevelu. Cinq au totale trois grandes et deux autres plus petites. Il a des yeux d'un jaune perçant, similaire à ceux des rapaces, en amandes Son visage ovale aux fins sourcils et aux traits juvéniles est souvent caché par un étrange masque cachant la moité de celui-ci. Ce masque lui sert en faîtes à filtrer l'air ambiant, malheureusement à cause des expériences scientifiques qu'il a subit étant enfant. Son système respiratoire est devenu êxtremement sensible au dioxyde de carbone faiblement présent dans l'air. Au-delà de d'un quart d'heure sans son masque sa respiration s'accélère un peu. Au bout d'une heure il commence à avoir des troubles visuels des troubles visuels, des tremblements et des sueurs apparaissent. Deux heures c'est la perte de connaissance. Ensuite le temps de l'arrêt respiratoire et de la mort n'est pas encore déterminé. Il porte un ensemble blanc à bords noirs, ainsi qu'une cape et un ras du cou d'un bleu foncé. Sous ses vêtements se cache une fine musculature nerveuse. Ainsi que quelques cicatrices hérité durant sa vie de jeune vagabond et une longue balafre, fait par son frère, partant de son épaule lui parcourant le torse jusqu'à s'arrêter sur son bas-ventre. Sinon à sa taille il porte une ceinture avec des cartouchière contenant des bouteilles remplis d'une brume étrange. Ces bouteilles servent en faîtes à utiliser les invocations de Makenshie. Pour cela il doit briser le "réceptacle" pour pouvoir libérer le monstre qui y est enfermé, tout en récitant une sorte de court poème. Il possède aussi une étrange épée ayant en quelque sorte de mode. Le premier qui est le mode defensive qui ressemble à une épée rentré dans son fourreau. La lame à peine tranchante n'est pas faîte pour le combat, servant plus à parer les coups qu'à en donner. Makenshie a un contrôle télékinésique sur cette lame, pouvant la déplacer par "télékinésie" (si on peut appeller sa comme ça), tant qu'elle se trouve à sa portée. Le deuxième est le mode offensive, beaucoup plus large et tranchante que l'autre elle ne peut-être contrôlé télékinésiquement par Makenshie. Les points commun entre ses deux modes sont la couleur blanche et noire. Ainsi qu'un gros cabochon de crystal taillé, luisant entre la jonction entre la lame et le pommeau.




    Spoiler:
     

    C a r a c t è r e :
    • Question vis-à-vis du caractère :
      Détaché, taciturne, mélancolique et méfiant


      Makenshie est quelqu'un de taciturne, ne faisait usage de la parole assez rarement. De nature sérieuse, calme et silencieuse il ne se manifestera jamais, parfois faisant même oublier sa présence, ne donnant son avis que si on lui demande. Par exemple si il y avait une dispute entre plusieurs "camarades" de Makenshie. celui-ci ce contentera de rester dans son coin tout en observant la dispute en question sans intervenir. Ce personnage est un grand rêveur qui aime rester seul dans son monde sans que quiconque viennent le déranger. Capable de rester allonger sous un arbre afin de regarder le ciel pendant des heures sans bouger, enfermé dans son mutisme. D'une part enviant les nuages qui volent librement et sans attache. C'est quelqu'un sur qui on peut avoir confiance et pouvant se montrer sympathique à sa façon .Par contre pour gagner la sienne c'est une autre histoire. Il éprouve une certaine antipathie pour les humains qui l'ont maltraité. Ayant été haît, rejeté, méprisé, battu... Il y a des choses qu'on no'oublient pas et qui reste ancré dans notre mémoire.


    G r a d e . v i s é :
      officier

    H i s t o i r e :
      Avant, il y a très lontemps, j'étais un enfant comme les autres. J'avais une mère, un père, une maison, une vie... Mais un soir d'hiver j'ai tout perdu. Je m'en souvient encore comme si c'était hier. Le feu dans la cheminé, ma mère préparant le souper, mon père lisant le journal et moi fixant les flammes dansantes avec détachement. Nous habitions une petite maison éloigné de la ville connu sous le nom de "Jardin Radieux". Nous n'êtions peut-être que d'humbles paysans vivant de leurs cultures mais au moins nous êtions heureux de notre condition. Ce jour là je devais avoir tout juste six ans, en clair un petit garçon curieux de tout connaître, de tout voir...Mais je me serais bien passé de voir certaines choses. Après un bon repas constitué d'une simple soupe chaude, je partis me coucher. Je dormais comme peut dormir un enfant de six ans, c'est à dire d'un sommeil sans nuages. Brutalement le ciel de ma torpeur s'assombrit et des coups de tonnere éclatèrent dans ma tête. En fait les coups de tonnerre, c'étaient des bruits sourds mêlés aux cris de mes parents. Alors je me défis de mes draps et m'approcha de la porte. Passant mon oeil devant l'orifice de la porte afin de connaître l'origine des sons ayant brisé ma torpeur. Et je vis avec horreur les corps inertes de mes parents gisant au sol, baignant dans leur propre sang. L'odeur du sang planant l'air âcre me prit à la gorge Il y avait aussi ses lueurs jaunes dans l'ombre, s'agitant et tremblotante dans toute la pièce. Puis l'une d'entre elles s'arrêta net, fixant la porte derrière laquelle j'étais caché. Elle s'approcha de celle-ci, découvrant ses serres noires prête à me prendre dans leurs sombre étreinte. Moi derrière l'encadrement de cette porte, je restai figé, ne pouvant m'empêcher de fixer cette lueur. Je ne sais pas ce qui m'a prit ensuite, je me suis mis à crier et à courrir vers la fenêtre de ma chambre. J e l'ouvris brutalement me faisant gifler par le vent d'hiver, mais la peur me faisait ignorer la morsure du froid hivernal. Sans hésiter je m'échappai de ma maison, courrant à bout de souffle à travers la neige blanche.


      Depuis cette fameuse nuit, j'étais devenu un vagabond sans gîte sans famille...J'errai à travers la forteresse cherchant de quoi me nourrir par tous les moyens afin de survivre. Des fois je devais restai à jeun pendant avant de pouvoir manger ne serait-ce qu'une miche de pain. Avec pour seuls vêtements un t-shirt crasseux, une écharpe en laine, un pantalon troué et des chaussures en guère meilleurs état que le reste. Mais pourquoi vouloir survivre? Je ne saurai répondre à cette question. Les habitants ne m'aimait guère peut-être parce-que je volais quelques fois ou était-ce à cause de mes cheveux blancs. Normalement mes cheveux sont brun mais depuis cette "nuit" il avait pris la couleur de la neige ou plutôt celle des os polis. On disait que j'étais un cadavre qui bougeait encore, refusant de mourrir, d'une certaines façon ins n'avaient pas tort. Je n'étais pas beaucoup apprécié des autres enfants non plus, leurs parents leurs ayant transmis leur haine envers moi. J'étais quelqu'un qui portait le malheur, le porte-poisse dont personne ne désirait. Quand je passais par une rue, ils accouraient, pierres à la main. Me lançant des cailloux afin de m'éloigner de leur terrain de jeu, je me contentait de marcher la tête basse, les larmes aux yeux. Ils me haîssaient et moi de même. Mais il y avait sur cette terre ingrate. Quelqu'un que j'appréciait et qui m'appréciait en retour, une jeune fille de mon âge du nom de Cissneï. Elle était gentille avec moi et ne semblait pas dégoûté par ma nature ou me hair. Des fois elle soignait mes blessures, partageait son goûter avec moi...tellement de souvenirs que je ne pourrait pas les conter. Je me souvient de chacun de ses traits, de sa voix, de son caractère et énergique encore aujourd'hui. A mes dix ans alors que je dormais, épuisé par la faim qui tenaillant depuis des jours, adossé à un mur deux hommes habillés de noirs me fixait, à quelques pas de moi. L'un d'eux s'approcha de moi, me tendis sa main et me demanda

      "Souhaites-tu continuer à t'accrocher à une vie aussi misérable et sans avenir?"

      Sa voix était mélodieuse à mes oreilles, comme une berceuse, pourtant je ne pouvais pas voir son visage. J'essaya de me lever mais retomba au sol, inconscient et à bout de souffle. Ne sachant que faire les hommes en noirs m'emmenèrent dans leurs bras, vers le lieu de ma "renaissance".



      Plus tard je me réveillais, j’étais dans un tube, nu et baignant dans un étrange liquide blanchâtre. Etonnant c'était chaud et agréable, deux sensation que j'avais complètement oublié. Un homme en blouse blanche, une calvitie naissante et des lunettes à montures noires. Il me contempler, tout en lisant un calepin qu'il avait sur lui. Etrangement je n'avais pas peur, au contraire je me sentais rassuré et serein. Derrière lui se tenait un grand homme étrange au regard froid et implacable. Ces longs cheveux bruns lui arrivant jusqu'à la taille étaient attachés en queue de cheval Il portait un manteau noir le recouvrant entièrement ainsi qu'une paire de lunettes noirs, cependant il semblait manquer le verre de droit. Révélant son oeil d'un vert émeraude. Il avait aussi une longue balfre lui longeant les joues ainsi que le nez. Puis il s'approcha d'un ordianteur relié à mon tube, appuya sur un bouton bleu et me me fixa une nouvelle fois. Un produit se déversa à l'intérieur du tube dans lequel je faisait trempette. Une poudre bleu se mélangeant au liquide, puis je sentis mes forces m'abandonner. Mes paupières devinrent lourdes, tandis que je commencais à m'assoupir, le chercheur posa une main sur la vitre et me promis.

      -Tu seras parfait! Je te le jure

      Puis je m'endormis paisiblement, d'un sommeil sans rêve.



      Les ténèbres m'enveloppaient, tout autour de moi n'étais qu'obscurité et noirceur. Puis une lueur blanche apparut devant moi, je tendis la main pour l'attraper, émerveillé. Interrompant ma torpeur, je dormais profondément dans mon tube lorsque je sentis quelque chose... de nouveau et de désagréable. J’ouvris les yeux et des gens en blouse blanche étaient amassés tout autour de moi. Notant dans leur carnet tout ce qu'il pouvait noter.

      -Fin d'hibernation du sujet "Nuage Blanc"

      -Apparition de cornes similaire à celle du sujet "Nuage Rouge"

      - Même système respiratoire défaillant que celui de "Nuage Rouge"

      Je regardai frénétiquement autour de moi, mais qui était ce "Nuage Rouge"

      - Liquide à température ambiante, ok !

      - Arrêt de transport d’oxygène par le tuyau ombilical, ok !

      Qu'allait-il me faire maintenant? Puis je remarqua le même type qui m'avait fait la promesse, un sourire aus lèvres.

      -Allez y… Vider le liquide amniotique de synthèse.

      Soudain, je sentais quelque chose d’absent en moi, j’étouffais. Je m’agitais et frappais de mes poings contre la paroi en vain.
      Il s’approchaient tous pour pouvoir me contempler tandis que moi je ne comprenais rien à ce qui m'arrivais.

      Le liquide s’évacuait, et instinctivement, j’ai ouvert ma bouche et c’est ainsi que j’ai prit ma première bouffé d’air depuis des lustres. C'est vrai ça combien de temps étais-je resté à l'intérieur? J’étais agenouillé dans mon tube, et je me remettais difficilement de cet éveil. L'air que je respirais me brûlait la gorge. Ensuite le sasse de mon tube s’ouvrit, je revoyais le monde et ses réels couleurs qui m'entourais. J’étais faible et j’avais si froid que je me mit en boule tout en me pelotenant.
      J’entendis alors une voix qui m'étais inconnu mais se montrai des plus rassurantes.

      -Mon frère

      Je leva mes yeux et je vit se tenir face à moi un homme portant un ensemble rouge, une cape, une épée incrusté d'un cristal et un masque au visage. De sa longue chevelure rouge émergeaient trois grandes cornes noires. Ses yeux ardents me fixaient d'un air consolant. Je ne décrochais pas un mots face tant de changements en si peu de temps, tout ce qu'on entendait de ma part n'était autre que ma respiration rauque. Le chef des scientifique rajouta

      -Voici Madoushie le "Nuage Rouge", ton frère

      Je fixai mon nouveau de mes yeux apeuré, c'est alors qu'il s'agenouilla et me serra contre lui. Profitant de cette occasion pour me mettre au visage le même masque qu'il portait. A ce moment l'air que je respirai devenait doux et agréable, tandis que la chaleur de mon frère m'envahissait. Nous nous connaissions pas, mais nous savions qu'à ce moment là nous êtions plus que de vrai frère de sang.

      -Ne t'inquiète plus mon frère, tout ira bien maintenant. Je suis là.

      J'étais prêt à croire tout ce qui dirai ce jour là. J'entendis l'homme à la blouse blanche tousser derrière notre dos, Madoushie se retourna sans me lâcher et le fixa d'un regard plein de haine.

      -Qu'y a t-il Nev?

      Sa haine ne semblait pas altérer sa voix.

      -Il faudrait penser à l'habiller, dès que se sera fait ammène dans mon bureau

      "Nuage Rouge" hocha de la tête. J’étais très faible alors il dut m’aider à me relever. Ou étais-je? Les gens se félicitaient entre eux et proclamait Nev… Pourquoi ?
      Il m’emmena dans un vestiaire. Une fois à l'écart avec mon frère, je prononça mon premier mots depuis ma renaissance.

      -... Frère...

      En effet ce mots, je le trouvait beau et je prenais beaucoup de plaisir à le dire. J'avais de nouveau une famille. Madoushie souria en m'entendant dire cela

      -Oui Makenshie... Tu es mon petit frère désormais

      Ensuite il me donna mes affaires que je mit immédiatement. C'était un ensemble blanc pareil à celui de Madoushie, sauf la couleur. En me regardant dans un grand miroir je me regardais. Je n'avais pas changé, à part le fait que j'ai beaucoup grandit, et aussi ces cornes qui émergeaient de mon front. C'étaient les mêmes que mon frère, mais j'en avais deux autres petites en plus. Je lui posais ma première question

      -Suis-je toujours...humain ?

      J'entendis un rire provenant de mon frère, puis il me répondit d'un air hautain

      -Bien sur que non. Tu es à présent beaucoup mieux que ces créatures pitoyables!

      Quelque chose dans se voix me faisait peur, haissait-il les humains.

      -Mais Nev répondra mieux à tes question que moi



      Plus tard, nous arrivions dans ce qui était censé être le bureau de Nev, mais cela ressemblait plus à un laboratoire. Il nous y attendait avec un autre homme, celui au regard froid et implacable que j'avais vu depuis mon tube avant mon hibernation. Mais toute son attention était porté sur Madoushie.

      -Alors Makenshie comment te sens-tu depuis ton réveil? Me demanda Nev en souriant

      Je ne savais pas vraiment quoi répondre alors je me contentais de lui répondre

      -...Perdu...

      Un petit rire émana du scientifique

      -Il y a de quoi tu as hiberné pendant 6 ans

      J'écarquillais les yeux. Cela faisait six ans?! Pourtant j'avais l'impression d'avoir dormi qu'une nuit. Mon regard passa de Nev à Madoushie, celui-ci avait serré les poings.

      -Laisse moi t'expliquer. Tu es le fruit de longues années de recherches et d'expérience. Tu as réussi là ou des centaines ont échoué. Le but de ces recherches sont de créer des armes capables de combattre les sans-coeurs. Nous allons t'entrainer au combat avant de te faire combattre en situation réel.

      Alors voilà ce que j'étais devenu une arme qu'on pointait contre un ennemi, un chien de garde. Il continua en pointant du bras l'inconnu au manteau noir.

      -Je te présente Kaze le "Vent Noir". C'est le sujet d'une expérience à laquelle nous avons intégré une arme ainsi que de nouvelle capacité tout lui laissant le statut d'humain. Quand à Madoushie il est comme toi, un membre d'une nouvelle race réveillé comme toi depuis plus de deux ans.

      Mon regard tourna vers Kaze, c'est vrai qu'il ne présentait pas de corne comme nous. Celui-ci me fixa droit dans les yeux

      -Nuage Blanc

      Puis il me tourna le dos et sortit du bureau sans demander son reste

      -Ne t'inquiète pas, il a toujours était comme ça. Maintenant suis moi Makenshie. Madoushie tu sais ce que tu as à faire.

      -Que trop bien, malheureusement

      Mon frère suivit le "Vent noir" tandis que mon créateur et moi prenions un escalier.



      Nev et moi sommes allés devant une fenêtre dont la vue portait sur ce qu'on pouvait nommer un ring. Madoushie et Kaze étaient côte fixant la fenêtre ou je me situais. Nev communiqua avec eux via un interphone

      -Shhh.... Vous m'entendez ?

      Ils hochèrent de la tête.

      -Vous allez tout les deux montrer de quoi vous êtes capables à "Nuage Blanc", afin qu'il puisse savoir à quoi si attendre

      Une grille se souleva et deux sans-coeurs en armure ocre sortirent, ils regadèrent tout autour d'eux. Kaze leva son bras droit et je vis qu'au lieu d'y avoir un bras en chair et un os. Une prothèse en or avait prit la place de son bras, une pierre verte incrusté dessus brillait

      -Il a bougé... La terre est ma force et mon pouvoir!

      Une vrille sorti de sa prothèse, de celle-ci quatre pâles émergèrent et se mirent à tournoyés. L'air se mit à vibrer et à chauffer dans la salle. Puis sa prothèse de décomposa en des milliers de particules rectangulaires s'agitant autour de son bras. Puis elles se recomposèrent pour former un pistolet à trois canon. Plusieurs turbines s'actionnèrent, entre les canons et le chargeurs il y avait un coeur qui battait dans une "prison de verre"

      -Magun à retrouvé sa forme!

      Madoushie ne semblait pas réagir à tout ce qui l'entourrait, par contre les sans-coeurs avaient remarquaient la présence des deux combattants. Kaze pointa du doigt l'un des deux monstre.

      -Il a été décidé d'utilisé contre toi ces trois charges de terre. L'éclat du croc sanglant, rouge cardinal. L'ouragan de sang noir, carmin sombre. Et enfin, la force de l'acier, ciel brûlé.

      Il sortis des balles rempli de terre, qu'il énumera et qu'il plaça dans le chargeur du Magun. Et pointa l'arme vers sa cible

      -Brûle et desséche, c'est toi que j'invoque, Ifrit!!!

      Il appuya sur la gâchette et son Magun tonna. On pouvait voir la course de ses charges de terres qui tournoyèrent entre elles. Puis elles se réunirent pour exploser devant le sans-coeur. C'est à ce moment que Madoushie décida de réagir. Il sortit une bouteille d'une de ses cartouchières.

      -Drappe toi de ce chant éternel plein de miracle et de prodiges. Dors maintenant! Requiem pour un rouge vif

      Il la jeta dans les airs et la brisa en deux avec son épée. Une lumière rouge vif nous aveugla tous. Losque je recouvris la vue, il y avait deux autres monstres. Ifrit et un serpent ailé et cornu, ils considèrent les sans-coeurs en armure. Puis soudain Ifrit provoqua une explosion tandis que le serpent replia les ailes et fusa vers l'une des créatures sombres le transperçant de sa corne. Les deux créatures sombres se désagrégèrent ne laissant derrière elles qu'un amas de poussières noires. Les deux invocations s'observèrent, de même pour les invocateurs, d'un regard plein de haine. Pourquoi tant de haine? Je ne saurais répondre à cette question, c'est eux qui en ont la réponse.
      Soudain les deux monstres s'évaporèrent tandis que "Nuage Rouge" et "Vent Noir" tombèrent, une fléchette dépassant de leurs cou. Nev soupira

      -C'est ton tour maintenant

      -Et eux?

      -Ils vont être tous les deux placé en isoloir, histoire de calmer leurs ardeurs

      Un ascenseur s'ouvrit derrière nous, j'y entrai et descendis à mon tour dans le ring. Madoushie et Kaze n'y était déjà, je ne m'en faisait pour eux.



      J'étais au milieu du ring, un scientifique au cheveux courts et roux s'approcha de moi une épée blanche, comme celle de Madoushie, et une ceinture à cartouchières dans les main. Il me les tendis et je les prit. A ce moment je me sentais envahi par une sensation de force et de quiétude, j'avais l'impression de l'entendre parler. Alors, seulement, je réalisais qu'il se passait quelque chose d'extraordinaire entre cette lame et moi... Quelque chose qui ne m'était jamais arrivé...Quelque chose que je ne sairai expliquer. Nous communiquions...Non par les mots ou par la pensée... Nous communoquions par les émotion...Ce que je ressent l'épée la ressentait. Puis le scientifique roux se retira me laissant seul avec mon nouvel "ami". Une grille s'ouvrit et trois ombres émergèrent dans le ring, tremblotants et nerveux. Leurs yeux jaunes m'observèrent. Me renvoyant dans ce vieu souvenir d'hiver. La haine s'empara de moi, elle envahit mes yeux, une haine violent et farouche. L'épée la ressentais cette haine, je la prit à pleine main. D'un coup les bords de la lame s'élargissait, gagnant en tranchant et en largeur. Les ombres s'approchèrent de moi hésitante, moi non. Alors j'ouvris les hostillités en premier. Je fit une frappe horizontal, découpant l'une des ombres qui disparut danbs un trainée de poussières obscures. Les deux autres se regardèrent puis bondirent sur moi. Guidé par ma colère, je fit glisser sma lame sur le sol dans un crissement strident. Lorsqu'il furent à porté, je serra la poigné de mon épée et exécuta une frappe horizontale. Le tranchant découpa facilement la chair impurs des deux sans-coeurs en plein vol. Je laissai tombé mon épée à terre, elle reprit sa forme defensive, moi je m'affaisai contre le mur froid et dur. Des larmes coulèrent de mes yeux sans tenter de les retenirs. Je n'étais pas triste au contraire j'étais soulagé. Nev entra dans le ring, et se placa devant moi. Il mit sa main sur mon épaule, peut-être pour me réconforter. Je le regardais de mes yeux brillant, il m'aida à me relever et me conduisit dans une chambre dans laquelle je m'enferma, me laissant envahir par l'obscurité.




      Cela maintenant un peu plus de deux ans que je n'ai pas vu le ciel. Depuis mon éveil je n'ai jamais quitté ce laboratoire qui me servait de refuge. Durant mon séjour les journées étaient monotones. Je passais toujours les mêmes tests, les mêmes repas, les mêmes entrainements. Rien n'avais changé à part la santé mentale de Madoushi qui se déteriorait. Il devenait paranoiaque, susceptible et imprévisible. Passant de la joie à la colère en un rien de temps. Un jour lors d'une simulation de combat m'opposant à Madoushi. Mais avant le coup d'envoie, mon frère dégaina son arme et me porta un coup de l'épaule jusqu'à le bas-ventre. Mon sang coula de la plaie béante alors que je tombais à terre sous les rires sadique de "Nuage Rouge". Pourquoi m'avoir fais ça, n'êtions pas frères. Tandis que ma vision se troubla, Madoushi comptait m'achever mais il fut arrêté par l'intervention. Après je ne savais ce qu'il c'était. Le noir totale. Je fus placé en convalescence et Madoushi en isoloire comme d'habitude. Nev ne savait plus comment faire avec lui, il pensait même à s'en débarasser mais le jour ou mon frère s'en rendis compte. Ce fut la fin de cette vie monotone.




      Un bruit d'alarme retentit, la voix de Nev hurlait à travers tout le bâtiment via les interphones.

      -ALERTE MAXIMALE!!! NUAGE ROUGE ET VENT NOIR CE SONT ECHAPPER RETROUVAIENT LES MORTS OU VIFS!!!!!!

      Puis des explosions retentirent, interrompant mon sommeil. Le bâtiment tremblait tandis que tout ses occupants paniquaient. Je prit mes affaires et sortit afin de voir ce que je pouvais faire. Je ne m'étais pas complètement remis de ma blessure mais je pouvais encore marcher. Je courrus à travers les couloirs, des bruits sourds mêlé à celui de l'alarme tonnèrent, soudain je m'arrêtai. Moi aussi je pouvais sortir dès à présent, je pouvais recouvrer ma liberté. Pourquoi ne pas tenter après tout. Je descendis l'escalier principale, jugeant les dégâts qu'avait subi le laboratoire. Chaque salle semblait avoir été soigneusement détruit et retapissait de sang. Je courrai sans me retourner, si je croisai Madoushie je ne pense pas qu'il m'épargnera. Et pour Kaze je ne saurais le dire, je ne connaissais pratiquement rien de lui. Arrivé au rez de chaussé je prit la sortie à toute allure. Une fois dehors le soleil m'aveugla, je respirai ma première bouffée d'air naturelle. J'avais réussi à m'enfuir, je pense que c'est pareil pour mon frère et Kaze. Une grande plaine rocheuse s'étendait devant moi. Derrière moi il ne restait que les restes de ce qui avait été mon foyer durant plus de 8 ans. Je prit la route vers l'horizon lointain, ne réfléchissant pas à ce qui m'attendait au loin. J'étais libre dès à présent. Mais qu'allais-je en faire de cette liberté? Je pense partir à la recherche de mon frère si il est toujours vivant. Ainsi que de faire ce en quoi j'ai été créé. Combattre les sans-coeurs. Que me réservais cette nouvelle vie pleine de promesses?

      THE END...?


    Les Questions

    Q u e s t i o n s :

      1) Votre personnage est-il capable d’aimer, d’avoir une relation ?
      He bien oui. Makenshie est peut être quelqu'un qui cause pas beaucoup mais il peut se montrer agréable et sympathique. Même si il a une certaine antipathie pour les humains, Makenshie peut les accepter et les apprécier. Rien n'est impossible après tout^^

      2) Si l’esprit de votre personnage s’incarnait en un animal mythologique ou chimérique ou réel (nuances acceptées). Que serait-il ?
      Je dirai un aigle. Déjà pour ses yeux, pour sa méfiance mais aussi parce-que c'est un animal libre comme l'air. Il vole sans attache, ni chaîne il fait comme bon lui souhaite allant ou il veut comme bon lui semble.

      3) Qu’en est-il de la fidélité et de l’esprit de camaraderie de votre personnage ?
      Si quelqu'un réussi à gagner sa confiance alors il n'y aura pas à douter de sa fidélité. Si il y a quelqu'un sur qui on peut vraiment compter c'est bien Makenshie. Allant aider un ami dans la détresse sans réfléchir, il serait capable de donner sa vie pour ses amis.

      4) En vue de votre race, quand pouvez-vous dire que votre personnage a forgé une amitié. Citez quelques unes de vos relations amicales.
      Alors je dirai pour l'instant aucune à part peut etre Cissnei si elle l'a pas oublié. Sinon comme je l'ai déjà il a une certaine haine envers les humains donc il lui sera difficil déjà de leur faire alors pour l'amitié c'est pas gagner ^^"

      5) Quel niveau de rp vous semble acceptable pour votre personnage ? Croyez-vous avoir le niveau ? Si non, donnez-nous une bonne raison de vous valider. Si oui, donnez-nous la quand même…
      Bha Makenshie doit pas être très dure à jouer je dirai .Je pense pouvoir jouer Makenshie pour sûr! Je l'adore^^

      6) D’un point de vue objectif, qu’est-ce qui vous semble être votre point fort, votre point faible ?
      He bien je ne pense pas être un rpiste exceptionel, mais je me débrouille bien. Je dirai que mon point faible c'est que je fait quelques fois des fautes d'inatention ou que j'oublie de mettre un mot là ou il faut.

      7) Pourquoi incarner ce personnage ? Bha déjà parce que je l'adore et ensuite je me sens assez similaire ou plutot proche de mon perso alors bon j'ai envie de le jouer^^




Dernière édition par Makenshie le Sam 16 Oct 2010 - 18:01, édité 3 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage Blanc
Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 23
Localisation : A la recherche de mon frère
Date d'inscription : 10/10/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
30/650  (30/650)
Mer 13 Oct 2010 - 20:49
Voilà j'ai terminé ma fiche *super content*. J'espère qu'elle vous plaira et ne pas avoir fait du mauvais boulot sinon je vous laisse ses vidéos pour vous donner une idée des personnages. Merci et bonne lecture ^^

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière Vectorielle
Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 24
Date d'inscription : 24/06/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
273/350  (273/350)
Mer 13 Oct 2010 - 21:10
    Bien, le bonsoir.

    Pour le physique, tu as mélangé le style de combat avec la description physique, les lignes sont respectés, donc rien a dire sur ce sujet là. Je n'ai rien a dire, court, mais au vu de ton avatar, je ne dirais pas ce sont des mèches, m'enfin... Ah, oui détail que j'aime bien voir dans les fiches, les yeux... Tu ne parles pas de ses yeux, bon après on va dire, qu'il cherche compliqué, mais non, pour moi c'est important les yeux.

    Donc pour le physique je mettrai Caporal.

    Au niveau du caractère... Rien ne ma vraiment dérangé excepté ceci.

    "Etant un chevalier de Mysteria il se doit de suivre le code d'honneur de la chevalerie."

    Mysteria ? Qu'est-ce ? Non, mais sérieusement, c'est quoi dans Kingdom Hearts ? Aurai-je raté ce monde ? Ces questions nous amènent a cela.

    • "5.9 : Nous sommes dans un forum KH... Et que votre personnage soit un personnage de FF, de Disney, de Bleach, de World of Warcraft, de Naruto, vous êtes obligés d'adapter votre personnage à KH. Votre personnage ne sera donc pas natif d'une contrée éloignée comme Spira, Cocoon, Soul Society mais d'un des mondes du forum ou d'un des mondes présents dans les KH...

      Si par exemple, vous incarnez Grenat de FF IX, elle sera née par exemple au Jardin Radieux et n'aura absolument aucune raison de connaître Djidane ou autre. Si vous tenez à reproduire l'histoire de votre personnage, allez donc dans un autre forum, nous sommes dans un forum KH, c'est à dire avec une nouvelle histoire. Selphie est bien sur l'île du destin avec deux mecs d'un autre jeu, elle n'a jamais entendu parler de Squall et c'est mieux ainsi."


    Si on oublie ce détail, je dirai que le caractère vaut comme le physique Caporal.

    Alors l'histoire... Je crois que la citation du dessus fera mon commentaire.

    Godium ? Mysteria... Aucune idée ce que c'est.

    L'histoire est a refaire, dans un monde de KH.

    En soit je donnerai le grade une fois l'histoire complété.

    Mais, j'ai un dernier soucis avec la façon de se battre, serait-ce avec les capsules ? Non, ça je m'en fiche, limite si tu veux lui donner un genre, respecter la série... Bof, m'en fiche, on est dans KH, faut pas l'oublier, c'est tout.

    En soit ce que me dérange c'est le pouvoir de ton épée. Une épée sans lame, qui coupe... Bien, une épée spectral si on peut dire ça. J'ai une question a t-elle une matière ? Peut-on contrer ses coups ? Non, parce que quand je vois sans lame, je me demande. Le fait que tu puisse la contrôler a distance ne me dérange pas, y'a une compétence pour ça.

    Bien, j'ai, je le pense fini.

    Medusa sorcière de son état.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage Blanc
Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 23
Localisation : A la recherche de mon frère
Date d'inscription : 10/10/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
30/650  (30/650)
Sam 16 Oct 2010 - 16:01
Voilà j'ai refini ma fiche j'espère qu'elle vous conviendra
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière Vectorielle
Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 24
Date d'inscription : 24/06/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
273/350  (273/350)
Sam 16 Oct 2010 - 18:04
    Bonsoir.

    Je ne vais pas changer mon choix pour le caractère et le physique, soit Caporal.

    Ensuite l'histoire, que tu as refais dans un univers de KH. La forteresse oublié, bah elle est beaucoup mieux, que ce que tu avais fait. Niveau longueur et tout, c'est mieux. Juste un soucis au début, relis-toi, il y a des fautes qui gènent a la compréhension. Ensuite, et bien, c'est vrai que tu as refais l'histoire dans un monde de KH, tout en gardant a peu près le même sujet, soit la recherche de ton frère.

    Bon, pour l'histoire je dirais Caporal.

    Donc, au total, je dirais Caporal.

    C'était la sorcière bien aimé ;p

    Medusa, sorcière de son état.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Sam 16 Oct 2010 - 18:15
Bien...

Moi c'est pareil... Non, les cotes ne sont pas les mêmes pour moi mais mes commentaires sont semblables à ceux de Yuki.

Sauf que pour le physique, je dirais Officier, parce que ton physique était franchement pas mal...

Maintenant ton caractère, tout en étant bon, était fort court donc Caporal.

L'histoire... Ben j'hésite... Pour la longueur, ça vaut officier mais dans le tour, je dirais Caporal... Parce qu'y a pas mal de moments ou j'ai pas franchement tout compris... Mais j'hésite... Ouais, je dirais quand même Officier parce qu'il y a du bon, dans tout ça...

Notamment, je trouve que tu décris admirablement bien les combats...

Donc, sauf si ça dérange Yuki (peut-être que tu lui as volé sa copine ou quoi... Peut-être qu'en fait, il te déteste et veut te faire la peau...), je te nomme Officier de la lumière.

_______________________________
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» 2# Entrainement de Nuage de Framboise [A votre avis !]
» Entrainement de Nuage de Nenuphar n°1
» 2ème entraînement de Nuage Capricieux
» Entraination de Nuage Epineux !