Derniers sujets
Échos NocturnesHier à 18:24Huayan SongGarance prend son envolHier à 18:12FiathenLe bleu est une couleur chaudeHier à 15:09Maître AquaJour de fêteHier à 3:04Général PrimusL'Erreur est HumaineJeu 20 Sep 2018 - 23:34NarantuyaaLes JardinsJeu 20 Sep 2018 - 22:51NarantuyaaPour allumer le feuJeu 20 Sep 2018 - 15:03LenoreQuelques ossementsMer 19 Sep 2018 - 23:45DeathLa roue de l'infortuneMer 19 Sep 2018 - 19:47DeathConfidences d'un ApatrideMer 19 Sep 2018 - 19:26NarantuyaaFilatureMer 19 Sep 2018 - 18:34DeathJeu de rôleMer 19 Sep 2018 - 13:29LenoreNuit AnormaleMer 19 Sep 2018 - 10:42Chen StormstoutUne Dernière LettreMar 18 Sep 2018 - 21:40Huayan SongToujours gagnant, jamais perdant !Mar 18 Sep 2018 - 17:27Chen Stormstout
Maître des Enfers

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
349/650  (349/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 18 Sep 2010 - 0:44
    " Rah... Mais je m'ennuie moi ! "

    Ariez venait de briser le silence de la cour en une seule phrase... Il faut dire qu'elle s'ennuyait à mourir. Mais laissez moi placer le décor avant de continuer... Le magnifique château de la bête, immense, bien décoré et loin des paysans... Lorsque partage des mondes il y aura, la princesse fera tout pour avoir ce monde, après tout une princesse doit avoir son château non ? 'Fin bref, revenons à ce décor. Donc ce magnifique château appartient à une énorme bête poilue qu'on appelle "La bête". Lui est amoureux de "La belle", un des "Princesse de cœur". Donc La belle et la bête vivent une histoire d'amour passionné mais un poil compliqué dans un magnifique château, le tout chaperonné par des objets vivants qui parle. Ce monde aussi magnifique soit-il n'est protégé que par des gargouilles et quelques sans-cœurs... Un cible parfaite pour la Coalition noir qui a décidé de prendre sous son emprise ce monde magnifique. Magnifique ? Oui, il y fait sombre, c'est inquiétant. L'immensité du manoir vous oppresse et vos mots résonnent, font de l'écho... C'est sombre et magnifique à la fois, comme Ariez en quelque sorte.

    Lorsque l'on arrivé sur ce monde, la première chose que l'on voit et que la princesse de l'envie à vue, c'est l'immense château qui gratte les nuages. Encore une fois le tout est sombre, parfaitement à son gout, elle veut ce monde... Puis la fillette s'est retourné, observant une forêt, sombre, c'était encore une fois le mot adéquate puisque les ténèbres semblait habiter cette forêt... Elle veut ce monde. Ensuite elle vit la magnifique grille qui sépare le pont de la cour... Je pense que vous avez comprit qu'elle veut ce monde. L'humaine au cœur corrompu franchit le porte pour aller dans la cours, avançant d'un pas calme vers la cour, elle claqua des doigts, sans s'arrêter. Une poignée d'ombre est alors apparut sur le pont, ainsi elle serait avertit de l'arrivée d'invité inconnu. Arachné continuait de surveiller les mondes de la Coalition. Le Modéré noir, Noctea et Ulquiorra avançait vers la serrure du monde pour corrompre ce monde et le faire sombrer dans les ténèbres... Quand à la plus puissante du groupe (même si elle préfère ne pas le crier en compagnie de ses camarades, pour eviter de les vexer ou de se faire tuer...) elle montait la garde... Oui la garde. "Éliminer tout intrus essayant de pénétrer dans le château", mais franchement, qui à part la bête pourrait espérer sauver le château ? Et encore, la bête ne pouvait rien contre la Coalition, alors que pourrait faire une tasse, un chandelier et une gourdasse (Belle) ? Rien... Assise sur un bout de rocher venant, sans doute, d'un mur ou d'une statue brisé sous les coups de ses alliés... Eu milieu de la cour elle attendait... Vu les dégâts dans la cour, il y avait eu du grabuge... Faut dire qu'ils ne font pas dans la précision ces trois là...


    ROAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRR

    Elle descendit alors de son rocher. Sur le coup, le rugissement l'avait surpris, elle en sursauta même ! Quel rugissement... Le château tout entier avait trembler... Ariez en était secoué jusqu'aux os ! Mais une fois la surprise passé, c'était devenu évident, Bête était arrivée... Franchement c'était pas trop tôt, nan mais il aurait pu se presser quand même. Pour quelqu'un dont la maison est assiégé, la femme et les domestiques en danger de mort et même pire, on peut dire qu'il a pris son temps... L'invocatrice se mit à ricaner en imaginant la tête du maitre de maison qui voit sa demeure envahi... Qu'est-ce qu'elle aurait voulu être là ! La jeune fille, loin d'être inquiétée à l'idée d'affronter un monstre, de toute façon ce n'est pas elle qui combattrait, avança d'un pas calme et détendu vers le pont. Maintenant juste devant la porte, elle vit un immense monstre tout en muscle et en poil. Son visage est particulièrement difforme, avec un énorme nez, des poils de couleur different et des cornes noir corbeau... Vu qu'il s'agit d'une bête, il y a bien évidemment les crocs menaçant et les grandes griffes acérées. Ses seuls habits étaient une cape violette et un pantalon vert foncé... En faite la couleur du pantalon était et est tellement moche qu'on se demande quelle couleur c'est...

    " QUI ÊTES-VOUS ET QUE FAITES-VOUS ICI ?!"

    " Les nouveaux propriétaire... "

    " Ce château est à moi, PARTEZ ! "

    " De un, on a pas élever les chocobos ensemble, parce que je n'ai pas élevé de chocobo tout court, alors tu reste poli le poilu. Ensuite ce monde appartient désormais à la Coalition, je te déclare donc sans domiciles ! Allez, oust sale bête, emporte ta laideur loin de MON château..."

    " Je vous jure que si vous touchez à Belle je... "

    " Ulquiorra doit manger son cœur en ce moment même..."

    La réaction ne se fit pas attendre comme l'avait prévu Ariez... L'énorme boule de poil bondit sur la jeune princesse dans l'espoir de lui assener un coup de griffe... Espoir malheureusement vain... Car la commandante de la Coalition invoqua un de ses jouets. Le plus adapté face à une bête, c'est une autre bête non ? En faite pas vraiment, mais efficace ou pas il fallait quand même un gardien... De toute la Coalition noir, l'envie est de loin celle dont la vie est la plus mise en danger. Certes des invocations se battent pour elle mais il suffit d'un coup pour l'envoyer au tapis ! Donc, pour contrer la bête, la jeune fille invoqua dans un nuage de suie, de flammes et de fumé noir une bête de flamme appelé Ifrit... Les deux bêtes se sont alors rencontré et forcé était de constater que la bête de feu menait la danse. Certes il n'était pas forcement plus fort que la Bête, mais lui avait quelque tour dans la poche... L'ancien seigneur du château mit le démon d'Ariez à terre, avant de lui infliger des coups de pattes à répétition... Ifrit ouvrit alors sa gueule (il s'agit de la bouche d'une bête, donc pas de grossièreté !), un puissant jet de flamme en sortit ! Repoussé par le jet de flamme, le pathétique monstre qu'était Adam se démenait tant bien que mal pour chasser les flammes sur son visage et ses habits, pendant que l'invocation déjà sur ses pattes chargea à pleine vitesse, se propulsant à l'aide de ses pattes puissantes... L'ennemi se mit alors à quatre pattes, tel une vraie bêtes...

    ROAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRR

    Ce rugissement... Tout le château en tremblait, le pont sembla même sur le point de s'écrouler... Il va sans dire qu'Ariez fut projeté quelques mètres plus loin par la simple force du cri ! Quand à son invocation, il fut stopper net dans sa charge par ce hurlement bestial... La rugissement qui n'était même plus comparable à celui d'une bête fut suivi d'un bon prodigieux, atterrissant sur Ifrit, une énorme onde de choc se propagea alors à travers tout le pont. L'envie retomba à terre alors qu'elle venait à peine de se révéler suite au rugissement. Tel un monstre, l'immense boule de poil continua de frapper l'invocation, chaque coup ébranlais le pont jusque dans ses fondations. Impuissant, elle observait de ses yeux rouges le massacre d'une de ses invocations favorites... A ce train là elle le perdrait ! Seul choix qui s'offrait à elle, l'invokeuse renvoya le bête infernal d'où elle venait... Allez savoir où... Le regard rouge sang croisa le regard bleu clair. Étrangement, son regard bleu clair irradiait d'espoir... Alors que son visage n'exprimait que la colère... Immonde... Lui comme elle était bien amoché... Lui griffé, mordu et brulé en de multiples endroits. Elle, un bras cassé et quelques côtes fêlées... Pour une guerrier ce n'est rien, pour elle c'est la fin du monde... En parlant de la fin du monde, elle devrait bientôt arrivé...

    "SCEAU DE L'HARMONIE !"

    Un sceau noir est alors apparut sous Ariez... Augmentant sa puissance... En colère, elle était en colère et rien ne pourrait la calmer. Ce monstre avait osé porter la main sur une princesse ?!

    "Bahamut !"

    Le ciel noir, petit à petit, se rempli de nuage noir comme les ténèbres elle-mêmes, la foudre commençait à résonner... La lune disparut derrière les nuages et cet imbécile plein de poil allait bientôt disparaitre ! Bien sur que cette bête à tenter d'arrêter Ariez mais c'était trop tard... Un trou s'est formé à travers les nuages et un immense dragon noir est descendu en piquet, à toute vitesse sur le pont. Une fois atterrit le terrible Bahamut fit volé en éclat des morceaux de pierres plus ou moins gros. Le choc qui suivi son atterrissage fut si grand qu'il repoussa Bête et Ariez. En signe de respect parfois, et le plus souvent de soumission les serviteurs de l'Invokeuse la salue ou s'incline. Mais pas lui, ce dragon ne s'incline devant personne même pas face à sa maitresse. On dit que l'envie est un sentiment particulièrement fourbe (même si on sait tous que l'orgueil est le pire...). Tous simplement car ce péché possède un début, un milieu et une fin. Bahamut représentait l'envie d'Ariez sous sa pire forme, car un jour, peut-être qu'il se libérera et que donc il détruira sa maitresse pour l'avoir dominer... Quelle fin moralisatrice de périr à cause de son péché... Ulquiorra va peut-être mourir face à un ennemi parce qu'il aura la flemme de vivre ? Et Arachné attrapera une maladie après une nuit agitée peut net ? Quelle fin... Aucun d'eux ne voulait finir enseveli sous son propre péché, et d'ailleurs ils ne finiront pas. Ils vivront... Contrairement à Bête. Dans sa rage de vaincre, il sauta jusqu'à être au niveau du visage sombre du dragon... Lui infligeant un coup de patte si puissant, que l'invocation ailé en perdit l'équilibre... Pas au point de tomber, mais presque...

    " BELLE ! "

    Alors c'était ca... C'était donc ca qui lui donnait la force de faire vaciller l'immense dragon noir ? C'est grâce à l'amour qu'il porte à belle ? Une larme coulait le long de la joue d'Ariez... A cause de son caractère de peste, personne ne l'a jamais aimé... Jalouse. Envieuse de Belle, qui en plus d'être magnifique avait un cœur pur et un prince (certes laid) prêt à mourir pour l'aider... La princesse de l'envie était en mesure de posséder tout ce qu'elle voulait. Mais étrangement elle voulait toujours ce qu'elle n'avait pas... Et plus elle n'avait pas ce qu'elle voulait, plus l'envie devenait forte... Plus sa jalousie en devenait intense. Insufflent toute sa rage à son dragon, celui-ci se laissa chevaucher et poussa un énorme rugissement, auquel Bête répondit... Autant que le pont avait l'air d'être fait avec des allumettes... Mais il ne vacillait pas ! Le monstrueux prince se saisit d'une statue tombé sur le pont, et la lança sur Bahamut, touché en pleine tête, le choc a été rude... C'est alors que le dragon noir prit son envol, haut dans le ciel, le plus haut qu'il pouvait... Avant de redescendre, planant au-dessus du vide, non loin du pont mais suffisamment loin pour être intouchable... Dévoilant ses crocs, l'immense créature noir ouvrit la gueule et en dans une immense inspiration rassemblait des flammes noires... Mais il n'eut pas le temps de lancer son souffle de feu ! Le gros poilu prit quelques pas d'élan et se jeta dans la gueule du dragon, poussant un énorme rugissement et donnant un violent coup de griffe qui stoppa net le dragon dans son élan. Mauvais calcul, Bahamut vole, la bête non.Ne vous en faites pas pour cette immonde créature qu'est La bête, il ne tomba pas car il fut projeter d'un coup d'aile sur le pont traversant la dernière statue en pierre encore debout sur le pont... Le monstre ailé posa alors ses pattes sur le pont, dominant de toute sa taille ce pitoyable seigneur déchu, essayant sans succès de se mettre de bout...

    " Mais qu'est-ce que tu lui trouve à Belle ! Pfff..."

    Aucune réponse... Il n'avait même plus la force de parler...

    " Tu portes le masque du désespoir ! "

    L'invocation ailé se mit alors à expirer, rassemblant de l'énergie dans sa gueule... Avant d'envoyer ce monstre poilu loin du château dans le bois aux loups. Épuisée par ce combat, le dragon noir disparut, laissant Ariez seule sur ce pont triste et froid. Personne pour lui tenir compagnie... Elle s'écroulât misérablement au sol, autant de fatigue que de tristesse. Ses yeux rouges coulait, et ses larmes ruisselait sur le pierre froide du pont...

La lance Tourbillonnante.

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 3 Oct 2010 - 20:24
Commençons par Ariez...

Je cote cela comme une mission... Atroce.

Alors je vais faire court...

J'ai trouvé cette mission très bonne, t'y vas avec ton style, les invocations et tout ça et ça gère bien. Tu ne lésines pas la douleur et la fatigue.

Un moment, ça peut paraître un peu nunuche sans l'être puisque ton personnage est l'envie, ça concorde... Tout est... Très bien.

44 points d'expérience, 400 munnies et 4 PS en... Symbiose.

_______________________________
messages
membres