Derniers sujets
» Pensées rationnelles
par Cissneï Aujourd'hui à 1:03

» Un soir, une fête, une femme, un homme
par Arthur Rainbow Hier à 22:11

» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Hier à 20:01

» Les Orphelins
par Septimus Hier à 19:06

» Changer de tête
par Pamela Isley Hier à 18:15

» La nature a horreur du vide
par Lenore Hier à 12:00

» Les sans-coeurs aussi ont le droit de se marrer
par Lenore Hier à 9:37

» Le glorieux et puissant être mystérieux !
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 23:31

» De retour au bercail...
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 22:20

» Lessive à Port Royal
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 17:55

» Tatanes et coups de lattes!
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 16:53

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 16:06

» Envie de me connaitre ? Il y a un peu de lecture - Fiche d'identité A. Underwood
par Abigail Underwood Lun 18 Sep 2017 - 14:31

» Achetez mon vaisseau, il est beau mon vaisseau !
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 14:25

» L'enthousiasme éternel
par Death Lun 18 Sep 2017 - 12:26


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 L'ange descendu du ciel, remonte seulement des enfers ~ Shikyo ♥
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 24
Localisation : Voudrais-tu devenir astronaute ? ~
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant(e)
XP:
650/650  (650/650)
Lun 28 Juin 2010 - 14:47
Présentation de « Shikyo »

.

    Identité


      N o m : Tenshi.
      Plus jeune, son nom la rendait sans cesse encline a recevoir des réflection de ses camarades. il signifie " ange ". De plus, son père n'a jamais été ce qu'on pourrait qualifier de correct. Du coup maintenant elle se détache de son nom autant que possible.
      P r é n o m : Shikyo
      C'est son père qui lui a donner son prénom. Il signifie " Morte ". Il lui a donné ce nom car en voyant le jour, elle a tué sa mère. Son père en a toujours garder une haine envers elle.
      S u r n o m : Aucun à ce jour.
      Â g e : 19 ans
      Ses souvenirs sont vagues à propos de son âge, que je crois situer assez loin dans son passé lugubre. Un étrange sentiment l'a envahi pour se souvenir, qu'elle était né depuis déjà 19 longues années et qu'elle avait jusque-là, survécu.
      C a m p : Ténèbres. - Astral.
      Les mondes sont beaux vous n'trouvez pas ? Nan je ne parle pas des mondes d'avant, je parle bien de ce qu'on y trouve maintenant. Presque partout règne la désolation. Les ruines et les sans coeurs sont partout. Les gens vivent dans la peur. Non vraiment, tout cela est magnifique ... Et cela n'apportera qu'une seule chose. Le Néant.
      R a c e : Humaine.

    Descriptions

    P h y s i q u e :
      Troublante apparition.
      Quelques timides rayons d’un astre solaire encore endormi éclairent ce début de matinée estivale. La journée s’annonce ensoleillée et agréable ; les températures clémentes. La nature s’éveille doucement, on le reconnaît aux bruissements de quelques feuilles d’arbre entre lesquelles le vent siffle ou encore à quelques rumeurs d’origine animale… Une brise tiède balaye le tapis d’herbes folles qui recouvre la plaine. Ce vent faible souffle dans les étoffes de tissu léger qui habillent une jeune femme aussi.

      Elle se tient debout à l’horizon, surplombant la plaine de sa silhouette longue et fine, toute en élégance et en féminité. Une taille mannequin - un mètre septante-six pour être tout à fait précis - et le poids qui va avec… Certains et surtout certaines jalouses pourraient dire la jeune femme anorexique alors qu’elle ne se prive jamais d’aucun plaisir gastronomique. C’est sûrement l’entraînement auquel elle se plie quotidiennement qui lui permet d’avaler tout ce dont elle a envie sans prendre un gramme. Enfin, revenons-en à cette silhouette féminine qui domine la plaine verte, voulez-vous ?

      Lorsque le vent se fait un peu plus fort, dans une soudaine bourrasque, il soulève de temps à autre le tissu parme de la robe de la demoiselle, dévoilant ses longues jambes au galbe parfait. Là encore, son entraînement est d’une aide précieuse. Et c’est certainement à cela aussi qu’elle doit la courbe enviable de ses fesses rebondies… La chute de reins de la belle attire sans mal les regards, d’autant plus qu’elle aime à porter des vêtements qui laissent son dos partiellement nu - tel est d’ailleurs le cas de la robe qu’elle porte aujourd’hui. Sous l’étoffe légère de ses vêtements vous devinez un ventre plat et une poitrine assez peu généreuse, sans l’être trop peu pour sa frêle silhouette toutefois… Les bretelles fines laissent les épaules délicates de la demoiselle nues, tout comme ses bras ornés de quelques bracelets. Ses mains sont fines et élégantes, ses ongles toujours vernis de l’une ou l’autre couleur en fonction de son humeur.

      Reste à vous approcher de quelques pas pour observer son joli minois. Mais prenez garde, la belle est du genre un peu farouche, enfin nous y reviendrons… Un visage de porcelaine dans un écrin de mèches soyeuses couleur améthyste, qui est sa couleur naturelle. Un nez fin, discret et des lèvres roses mais fine, presque inexistante, qui invitent au baiser. Le teint de la jeune femme est de pèche et ses pommettes à peine marquées, ses cils longs et noirs comme la nuit. Cela en fait de belles choses à observer pour un seul visage… Mais n’ayez crainte, le choix sera simple, votre regard, sans même que vous n’y songiez, se portera sans nul doute sur les grandes prunelles bleu azur qui, brillant de mille feux, font tout le charme troublant de ce joli minois. N’allez pas songer que ce sont là des lentilles ou un quelconque procédé artificiel ! Non non, il semble bien que ce soient les fléaux qui mènent la Terre à l’agonie qui ont pourvu la jeune femme de tant de beauté et de charme… La belle porte sur le monde qui l’entoure un regard intense et pétillant, si envoûtant que votre âme pourrait bien s’égarer pour quelques instants parmi ces mille et une nuances bleuâtre si vos yeux venaient à croiser les siens… Qui sait alors si vous ne resteriez pas à jamais troublé par ces prunelles si peu communes.

      ~ À caractère versatile looks changeants
      Y a pas à dire, Shikyo a une façon très à elle de se vêtir… C’est bien simple, rien qu’à observer la façon dont elle est habillée vous pourrez déjà vous faire une idée de son humeur du jour. Mini-jupe et/ou décoletté les jours où elle se sent joueuse et coquine ; jeans et sweat lorsqu’elle veut éviter de se faire remarquer ; parfois un tailleur lorsqu’elle se sent vraiment d’attaque pour bosser… De temps à autre même un des splendides kimonos dont elle a fait l’acquisition aux cours de ses voyages, lorsqu’elle se sent d’humeur plus mélancolique généralement. En été elle aime à porter de petites robes légères, et dans ce cas-là c’est plutôt la couleur de l’étoffe qui vous donnera l’un ou l’autre indice sur l’humeur de la demoiselle.
      Vous voulez un conseil ? Si elle est habillée tout de blanc ou tout de noir… Ne tentez rien qui pourrait l'énerver.

    • Question vis-à-vis du Physique :
      Décrivez le style de combat de votre personnage. Utilise-t-il la magie, est-il agile, fort ? Que cela soit complet.

      Shikyo ne possède pas vraiment une force physique à toute épreuve. Elle essayera toujours d'éviter les bagarres et les mêlées. Cependant, quand elle n'aura plus le choix elle ne se défilera pas et se jettera corps et âme dans la bagarre. Elle est vive et agile et l'acuité de ses analyses font d'elle une ennemie redoutable. Elle se bat avec deux dagues cachée dans les pans de ses robes.
      L'élèment qui lui est associé est l'eau. Elle ne sait pas d'où vient cette maîtrise, mais elle a du s'entrainer des années pour pouvoir s'en servir. Elle ne peut pas la crée, mais elle peut se servir de l'humidité de l'air. Elle se sert de l'eau pour empoisonné les gens. Savez vous par exemple que l'eau distillée fait exploser toute les cellules d'un corp ? Voir les gens souffrir et la supplier de les épargner lui donne un sentiment de supériorité dont elle raffole.
      Une autre chose que la belle adore, c'est le poison. Ne faite jamais confiance à la belle quand elle vous propose quelque chose. Il faut aussi savoir qu'elle adore jouer un rôle et si la nature l'a doté d'un tel physique, c'est bien pour qu'elle s'en serve non ? Elle s'approche de ses victimes, gagne leur confiance pour mieux les poignarder. Telle est sa manière de procédé.


    C a r a c t è r e :
    • Question vis-à-vis du caractère :
      Farouche. Lunatique. Unique

    Un caractère Bien trempé ? C'est un doux euphémisme.
      Notre Shikyo a un caractère complexe et hors du commun qui lui est propre.Tout d’abord, on peut la percevoir comme une jeune femme uniquement soucieuse d’être discrète et mystérieuse. En effet, elle a toujours été solitaire et se complaît à être seule. Elle ne se confie jamais, hormis aux personnes qu'elle affectionne tout particulièrement. Peu de gens ont entendu le son de sa voix, pourtant si calme et douce.
      Sereine et calme, elle ne se laisse jamais envahir par ses émotions. Pragmatique, analytique, elle ne raisonne que par sa logique et ne suit que très peu l’élan de se cœur. Déterminée, voir même obstinée, elle n’abandonne jamais et finit toujours ce qu’elle a commencé, même si cela s’avère parfois être de grandes erreurs. Pour finir, derrière sa carapace de jolie jeune fille se trouve un être en proie au mal. Froide, glaciale, elle n’éprouve aucune pitié pour ses semblables et n’hésite pas à les blesser ou même à les tuer. Préférant le pouvoir de l’esprit, elle sait user de perfidie et de ruse pour parvenir à ses fins, compensant ainsi sa faible force physique. Elle ne vit que pour elle et se place au-dessus de tous, estimant que sa vie est la plus essentielle de toutes. Parfois arrogante, elle écoute tout de même avec une attention particulière tous les conseils ou avis que peuvent lui apporter les étrangers rencontrés sur son chemin. Tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins et elle ne doutera jamais d’en utiliser un, quel qu’il soit.
      Elle est aussi très réservé. Si vous voulez un jour tirer quelque chose de ce qu'elle a vécu, il faudra vraiment avoir du courage et de la patience! Elle déteste, et cela depuis la nuit des temps, dévoiler sa vie à quelqu'un, en parler tout simplement. Elle ne la jamais fait et ce n'est pas demain la vieille que cela allait se passer. Avec les personnes, elle ne parle pas beaucoup. Il faut vraiment avoir une relation de haute confiance pour qu'un jour elle vous dise quelque chose sur son vécu, et même. Cela serait rare. Mais, qui sait? Peut-être que quelqu'un arrivera à la dérider. Mais il s'avère que cela sera une tâche très difficile.
      Malgré le fait qu'elle ne parle pas beaucoup, elle pense énormément. Et oui, c'est une penseuse. Elle aime se poser des questions sur les gens qui l'entourent, sur le monde, sur elle-même et encore plein de petites choses parfois complètement inutiles. Pourtant, elle pense quand même. Elle est souvent perdue dans ses pensées, d'ailleurs. C'est quelques fois dérangeant lors d'une conversation, mais elle n'y peut rien. C'est une grande penseuse, mais pas une grande parleuse! Quoique. Lorsqu'elle doit dire quelque chose d'important, du genre une déclaration, des excuses ou autres, elle sait trouver les mots exacts et s'avère à souvent faire un long discours à la personne concernée. Elle est très touchante lorsqu'elle dit toutes ces phrases. C'est une romantique, dans l'âme. Mais elle en veut à tout le monde et est un peu méchante, elle est surtout méfiante et ne dévoile pas forcement sa vie aux premiers venus.
      Des jours, elle peut être très souriante comme très sombre. Mais rare sont les fois où elle sourit à n'importe qui. Lorsqu'elle offre un rire à quelqu'un, il est obligatoirement sincère. Elle n'aime pas faire semblant, ce ne serait pas elle-même. Ma fois. C'est ce qui fait son caractère. Elle est un peu bizarre, froide au départ, mais très aimable avec les gens qui sont ses ami(e)s. Autrement, elle n'est pas influençable. Elle peut admirer certaines personnes, ce qui est rare, mais ne prendra jamais exemple sur elles. Elle a une vision de la vie qui n'est autre que la sienne et la fait évoluer petit à petit qu'elle découvre des choses, qu'elle apprend de ses erreurs. Et puis, elle réfléchit avant de parler. Elle déteste dire des choses stupides ou qui ne serviraient à rien.


    G r a d e . v i s é :
      Elle n'a pas la folie des grandeurs. Pour elle ce qui compte, c'est la destruction.

    H i s t o i r e :
      Plus il y a des souffrances, plus la beauté se révèle.

      " Si j'ai réussi à me défaire du plus gros de mes souvenirs, c'est sans doute le fruit d'une concentration intense. Et d'une détermination à toute épreuve, teintée du dégout et de la répulsion que m'inspiraient mes souvenirs d'enfances. Ais-je été battue ? Abandonnée ? Quoi que ce fut, désormais, cela faisait partie de mon passé. Mais le passé s'accroche, me rattrape, me susurre ses promesses maudites à l'oreille quelle que soit l'heure, le jour ; il s'immisce dans mes cauchemars et s'impose à mon esprit, tel un coup de crayon sur lequel on aurait appuyé trop fort. Gommez-le, tant que vous voudrez ; le gros de la couleur disparaitra, mais le trait restera ancré. Profondément. "

      C’était une journée d’hiver. Le matin était déjà bien avancé mais le ciel n’était toujours pas découvert. Tout était blanc. Le ciel était blanc. Une masse informe de nuages sans pluie le recouvraient entièrement. Le sol était blanc. Ce n’était qu’une étendue infinie de neige compacte qui étincelait sous la lumière d’un soleil invisible. Même l’air environnant était blanc. Des flocons tombaient sans cesse et remplissaient l’atmosphère. Et pourtant, parmi ce paysage saisissant, vivait un petit village bien organisé. Dans l’une des maisonnettes de bois, dont la fumée sortant de ma cheminée laissait percevoir une chaleur confortable, se trouvait une famille réunie pour une occasion très spéciale. En effet, un homme, d’apparence plutôt jeune, était accroupi au bord d’un lit, le visage anxieux. Sur la couche, une jolie femme était allongée et semblait souffrir. Ses cheveux blonds étaient collés contre ses tempes et une sueur froide perlait sur son front. Tous les deux semblaient attendre un moment important et fatidique. De surcroît, tout le village était réuni devant la porte de leur hutte et patientait gaiement en bavardant malgré le froid qui persistait.
      Quelques instants plus tard, une petite fille poussait son premier cri. Au même instant, sa mère poussa son dernier souffle. Le destin lui avait permis de donner la vie en reprenant la sienne. Ainsi était la fatalité. Le premier jour de l’enfant se passa donc dans le deuil. « Shikyo ». Ce fut les seuls mots que son père lui adressa, la regardant avec un regard de haine.

      La jeune fille fut confiée à la folle du village. Elle habitait une petite maisonnette à l'ecart du village. C'était une vieille dame qui avait déjà passé trop d'hiver. Shikyo et elle ne s'entendait pas vraiment, et elle avait du se débrouiller seule dès qu'elle fut en age de comprendre les choses. La vieille ne pensait qu'a une chose, la destruction du village, elle méprisait le village et ses habitants trop naïfs. Et La petite grandit dans les médisances de la vieilles. Les années passèrent et elle grandit. Quand elle voulut en apprendre plus sur ses origines, la vieille dame lui annonçat que sa mère était morte à l'instant même ou elle voyait le jour et que son père, fout de chagrin, l'avait confiée a elle avant de s'enfuir pour ne plus jamais revenir.

      Un soir d'automne, la vieilles et Shikyo se tenait à table dans un silence de mort. La vieille souriait et cela ne présageait rien de bon. A la fin du repas, quand Shikyo se leva pour débarasser la vieille dame lui attrappa le bras et planta son regard dans ses yeux Azur : " C'est pour ce soir ... Ils arrivent ! " Et ce fut ses dernières paroles. La vieille trembla sous le regard horrifié de la jeune fille, âgée de 15 ans à cette époque, elle semblait avoir une attaque et soudain, son corps s'affaisca, tombant au sol en gardant figé son sourire de démente. Elle hurla, essayant de ranimer la vieille mais il était trop tard. Elle était morte.

      Une explosion se fit entendre dans le village. Elle se leva et se précipita à la fenêtre pour voir ce qu'il se passait. De la fenêtre, la vue sur le village n'était pas très bonne, du coup elle sortir de la maisonnette et le spectacle qui se déroulait sous ses yeux était atroce.Les autres maisons du village avaient toutes pris feu, les collines verdoyantes avaient laissé place à un volcan innondant de flammes le village. Le ciel était obscur et sur la place du marché, des gens hurlaient, certains était à terre agonisant. Les enfants pleuraient leurs parents morts sous leurs yeux, elle se félicita de ne pas en avoir. Ses pas la portèrent malgré elle vers le village.

      Shikyo ne savait même plus ou donné de la tête,abaissant ses yeux du à la fumer des explosions,la jeune fille regardait à droite à gauche,derriére devant mais ne voyait autre que des cadavres humains,des cadavres d'enfants également et voir même de petits bébé,ils était la,leur corps inanimés,leurs respiration coupés. Pourquoi ? Elle avait beau essayer de trouver des réponses, une seule question revenait sans cesse, et elle ne trouverait la réponse que quelques années plus tard.

      Ces gens,ces enfants méritaient la vie,ils avaent encore tellement de choses à entreprendres alors pourquoi le sort s'acharne sur eux et les dévorent petit à petit ! C'est injuste, pourquoi elle, elle était encore en vie, et ces gens qui méritaient tant de vivre sont mort la devant elle.Certains avait les yeux ouverts, d'autre mourrait dans les bras de leurs conjoints ou enfants. Des mères voyaient leurs petits bébés mourir dans leurs bras. Certains tendaient leurs mains ensanglantées vers elle, lui demandant de les aider, la jeune fille était immobile, les gens mourrant se reflètait dans le bleu de ces yeux, les yeux écarquillé elle ne pouvait alors plus qu'observer la misére de cette destruction.

      Combien de femmes se sont retrouvé veuves ? Combien d'enfants devinrent orphelin... Combien de femmes perdirent leurs génération?... Une larme s'échappa de l'oeil de la jeune héroine, puis deux, puis plusieurs. Shikyo se mit à pleuré et seffondra au sol...

      " NON !!! STOPPP !! ARRETEZ !!!! REVEILLEZ MOI !!! JE NE VEUX PAS !!!! " hurla-t-elle tout en portant ses mains jusqu'a ces oreilles. Elle rouvrit les yeux et son regard tomba sur la maisonnette où elle avait vécut, elle aussi était en flamme à présent, et des créatures noire et difformes se tenait devant.

      Elle se leva péniblement, se dirigeant vers la maison qui était, au fil de toute ses année devenue la sienne. Des larmes continuaient a inondé son visage, les flammes lui offrant un aspect bizzare. Elle s'avançait, ne mesurant pas le danger qui l'attendait de se rendre au devant de telles créatures. Cependant, c'est pas comme si elle en avait eut quelque chose a faire, arriver devant la maison elle s'agenouilla, elle ne savait rien faire, ce n'était qu'une gamine et ... Et ce fut le trou noir.

      Quand elle se réveilla, tout n'était que ruine et cendre autour d'elle. Une seule et unique larme perla de ses yeux pour couler le long de sa joue et tomber sur le sol. De son village si verdoyant il ne restait que des cendres. Pourquoi ? Elle n'en savait fichtrement rien. Elle se releva, s'aidant d'un pan de mur, en manquant plusieur fois de tomber. Qu'allait - elle faire a présent ? Elle resta la un bon moment, seule survivante de son village au milieu des ruines; ne trouvant pas la force de faire ne fut-ce qu'un pas.

      Le monde tourna autour d'elle, et elle s'écroula a nouveau au sol, les yeux levé vers le ciel. Une espèce de trou noir géant se trouvait au dessus d'elle. Etait-ce donc la fin ? La fin de son monde, sa propre fin ? Ce n'était pas comme ça qu'elle avait imaginer finir. Elle ferma les yeux, résignée a accepter son sort. Elle sentit son corps se faire aspirer et ferma les yeux plus fort. Tout était calme autour d'elle. Elle était vivante. Mais elle avait tout perdu. Parents. Familles. Habitations. Dans son coeur, elle le savait, son monde était mort.

      Elle se trouvait dans un lieu qui lui était totalement inconnu, et un gout bizarre dans la bouche. Du dégoût ? De la répulsion ? Ou peut-être même les deux. Elle avait tout perdu. Et puisqu'elle n'avait plus son monde. Plus personne n'en aurait. Bientôt, tout serait détruit, et elle y contribuerait, même si elle ne savait pas encore comment.

      Venir d'un monde qui avait toujours été en rtrait, elle ne savait pas grand chose des autres mondes qui entourait le sien. Depuis quatre ans qu'elle voyageait, elle avait appris beaucoup de chose. Notament qu'une guerre de grande envergure étaient sur le point d'éclater. Enfin, sur le point d'éclater ... Ils faudraient qu'il en aient le temps. Car après tout, la destruction approche à grand pas.


    Les Questions

    Q u e s t i o n s :

      1) Votre personnage est-il capable d’aimer, d’avoir une relation ?

      Pas vraiment. Elle place sa vie au dessus de celle des autres. Elle n'a encore jamais trouvé quelqu'un qui pourrait compter pus qu'elle à ses yeux ... Mais qui sait ?

      2) Si l’esprit de votre personnage s’incarnait en un animal mythologique ou chimérique ou réel (nuances acceptées). Que serait-il ?

      Euh ... Je ne sais pas vraiment. Un prédateur, tapie dans l'ombre et attaquant sa proie par surprise. Ou peut-être une veuve noire ... ;D

      3) Qu’en est-il de la fidélité et de l’esprit de camaraderie de votre personnage ?

      Elle en possède aucun. " Chacun pour soi et Dieu pour tous " Cela pourrait très bien être sa devise. Si des gens sont dans des ennuis, ce n'est que leurs faute, ils n'avaient qu'a réfléchir.

      4) En vue de votre race, quand pouvez-vous dire que votre personnage a forgé une amitié. Citez quelques unes de vos relations amicales.

      La relation la pus amicale qu'elle a eut se trouve être celle qu'elle entretenait avec sa tutrice. Et on ne peut vraiment qualifier ça d'amical.

      5) Quel niveau de rp vous semble acceptable pour votre personnage ? Croyez-vous avoir le niveau ? Si non, donnez-nous une bonne raison de vous valider. Si oui, donnez-nous la quand même…

      Un niveau moyen. Je pense avoir un niveau dans la moyenne et savoir gérer des situations, je m'adapte assez facilement à tout type de Rp.

      6) D’un point de vue objectif, qu’est-ce qui vous semble être votre point fort, votre point faible ?

      Comme point fort. Je dirait son acuité d'analyse. Et comme point faible, je dirai qu'elle est un peu trop sûre d'elle.

      7) Pourquoi incarner ce personnage ?

      Pourquoi pas ? Elle est snob, trop sûre d'elle, en bref elle est un petit plus. xD Nan mais je sais pas en fait. C'est juste qu'elle me plait bien. ._.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Féminin
Nombre de messages : 130
Age : 26
Date d'inscription : 04/07/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: 1
XP:
55/500  (55/500)
Lun 28 Juin 2010 - 18:47
    Re-Bonjour et Re-Bienvenue sur ce forum et dans les prétendants au groupe Astral ( sans conteste le meilleur, en dépit de son caractère quelque peu désert). J'espère que tu te plairas ici et que tu nous feras de joli rps et missions. Je m'occupe de suite du commentaire de ta fiche.

    Bon, premièrement, parlons peu mais parlons bien, cette fiche est globalement de qualité, de bonnes descriptions, un style soigné et recherché. Du beau vocabulaire, de jolies tournures. Toutes ces choses qui nous enchantent. Sans parler du fait qu'elle est quantitativement remarquable (notamment pour le caractère et le physique).

    Abordons tout de suite le commentaire des parties importantes respectives de cette fiche.

    Des descriptions physiques ? En veux-tu, en voilà. Tu as de toute évidence acquis une certaine expérience dans la description d'une jeune fille qui pourrait être qualifiée de "parfaite" non ? La façon dont tu décortiques cette jeune fille relève de la profession de chirurgien esthétique (hem...). Plus sérieusement, c'est très méthodique et méticuleux, complet et à la fois agréable. La façon dont tu mets en situation ton personnage pour nous donner cette description est intéressante et jolie, j'aime. Cependant, pour ajouter une note plus sombre à cette éloge, je déplore que tu n'aies pas donné une suite plus originale à l'introduction. Donner encore un peu plus de relief à la description de ce top model aurait été très largement à ta portée d'après ce que tu m'as montré là (vous apprendrez à connaître mon caractère sévère).

    Du caractère ? Ton personnage est effectivement très complexe et doté d'un certain nombre de traits de caractères. J'ai préféré le caractère au physique grâce à son style plus prenant et plus rythmé, on se laisse moins berner par l'adjectif long et on a vite fini de lire cet extrait de personnalité et néanmoins complet.

    L'histoire ? Très franchement, c'est une jolie histoire, bien que tu n'abordes pas vraiment Kingdom Hearts (si ce n'est son entrée dans les mondes) ni l'année noire, sans parler de ton arrivée dans Astral. Les prémices sont très mélodieuses et nous mettent bien dans le cadre de la sombre et triste enfance qui feront de ton personnage qu'il est. Sur le contenu, je n'ai pas grand-chose à reprocher, je me répète c'est une belle histoire touchante qui va donner lieu à une suite intéressante et de beaux rps (on ne peut que l'espérer).
    Pour le style de ton histoire, je le trouve bon et joli. Une fois encore, tu sais choisir de jolis mots, variés (si on oublie l'une ou l'autre répétition). Quelques fautes mais bon. Tout cela nous berce dans un joli conte (qui finit mal certes, mais un conte tout de même). Toutefois, je reprocherais au style de ton histoire un caractère un peu trop lourd. On ressent moins cette mélodie agréable qui nous tenait compagnie dans ton physique et ton caractère. J'ai l'impression que l'histoire a été plus fait à la va-vite que le reste de ta fiche. Enfin bon, la conclusion est bonne, donc j'apprécie.

    Bon, pour le rang, je vais choisir de te mettre commandant (et j'espère que personne ne pensera que je l'attribue parce qu'elle va à Astral). En dépit des critiques que j'ai émises, j'ai conscience que je peux être sévère. Et je pense que cette fiche est bien travaillée, et que le fait qu'elle soit si bien développée et abordée, sans parler de son style et de son originalité, méritent largement une place de commandant.

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un ange descendu du ciel ?
» Un ange tombé du ciel ? Soft Fury présentation
» Un ange tombé du ciel
» L'ange est descendu sur terre - Myst Ceres [Terminée]
» Quand le soleil illumine ton visage et que tu ressembles à une ange tombée du ciel