Derniers sujets
Ce qu'on fait par AmourAujourd'hui à 13:11Huayan SongIl y a toujours un cheminAujourd'hui à 0:26Fabrizio ValeriGène-VHier à 1:21InvitéLa guerrière satyre Ambrosia [En cours !!!]Ven 22 Juin 2018 - 23:08AmbrosiaRecensement des Avatars (obligatoire)Ven 22 Juin 2018 - 20:25Vesper EarlKairi, la Clef MusicienneVen 22 Juin 2018 - 17:49Maître AquaAu fond du gouffreVen 22 Juin 2018 - 1:15Fabrizio ValeriBrunch en bonne sociétéJeu 21 Juin 2018 - 1:04Chen StormstoutCe qu’on ne fait pas, le temps le faitLun 18 Juin 2018 - 16:59DeathNever Never LandDim 17 Juin 2018 - 18:35InvitéTsuki Tricky's ArtDim 17 Juin 2018 - 14:38Pamela IsleyDemande graphique?Dim 17 Juin 2018 - 0:14Daenerys TargaryenLes vertues des cercles vicieux Sam 16 Juin 2018 - 15:57SurkeshContrats - Demande de MissionSam 16 Juin 2018 - 15:45SurkeshFace contre TerreVen 15 Juin 2018 - 15:37Lenore
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
71/650  (71/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 21 Juin 2010 - 18:57
Qu'est ce que je devais faire maintenant ? Après les récents événements qui s'étaient déroulés à la Cité du Crépuscule, il valait mieux que je n'y retourne pas... Enfin, pas tant que le problème "Coalition Noire" soit régler. Sinon, mon espérance de vie risquait d'être grandement diminuée... De plus, d'après ce que m'avait dit le membre de la Coalition Noire que j'avais vu, il était peu probable que j'y retrouve mes amis et ma famille, étant donné qu'il s'était occupé de leur cas. Je ne savais pas s'il disait vrai, mais pour le moment, je préférais éviter de penser à ça. De plus j'avais d'autres chats à fouetter.

Après être partit de la Cité du Crépuscule un peu dans la panique, la jeune fille qui m'avait conduit dans le vaisseauavait conduit l'engin comme une dingue, tandis qu'elle m'avait ordoné de m'occuper du jeune homme, qui semblait gravement blessé. Je m'étais éxécutée sans rien dire, un peu effrayée à cause de la blessure. Cette blessure semblait très critique et le jeune homme perdait beaucoup de sang...

Nous arrivâmes rapidement à destination. La brune qui avait conduit le vaisseau se chargea du reste, c'est à dire transporter mon sauveur à l'infirmerie. Moi, je ne sus pas trop quoi faire, alors je me contentais de les suivre, m'inquiétant de plus en plus pour l'état de santé du plus grand. Et dire que tout ça, c'était à cause de moi... Si j'avais eu un temps soit peu de jugeote, j'aurais continuer ma route bien tranquillement et à l'heure qu'il est, je serais certainement chez moi en train de tirer ma flemme... Et le blond platine ne serait certainement pas blessé comme il l'était actuellement. Quelle belle idiote je faisais tout de même...

Des médecins s'étaient empressés de s'occuper de mon sauveur. Je n'avais été autorisé à aller le voir que quelques heures après. En attendant, j'étais restée plantée comme une idiote devant la porte de sa chambre, voulant savoir si je devais avoir sa mort sur la conscience ou non. Je n'avais pas bougé, et lorsqu'on m'autorisa enfin à entrer, je me fis toute petite et silencieuse, ne désirant pas déranger le jeune homme. A un moment, il sembla reprendre conscience, et je lui demandai comment il allait, mais avant d'avoir ma réponse, il s'évanouit de nouveau. Je me sentis palir: c'était de ma faute s'il était dans cet état... Je me sentais vraiment mal à l'aise.

Assise sur une chaise, j'attendis encore qu'il se réveille pour de bon, afin que je lui présente mes excuses... Je fixais un point invisible sur le mur d'en face, l'esprit vide. Je n'avais pas envie de réfléchir... Je ne sais pas combien de temps j'étais restée comme ça. Un froissement attira mon attention: le jeune homme venait de bouger et semblait être bien réveiller, quoique un peu sonné encore. Gênée, je me relevais précipitament et manquais de faire tomber ma chaise, mais la retins de justesse. N'osant pas le regarder, je lui dis:


-Je suis...Désolée... Je heu..Heu...

Je préférais m'arrêter là... Je ne parvenais pas à aligner trois mots, j'avais vraiment l'air ridicule. Toutefois, je restais là, droite comme un "i", attendant la réaction de mon interlocuteur.
Marcheur de l'Aube.

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
133/133  (133/133)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 21 Juin 2010 - 20:36
Riku après avoir été en syncope un bon moment, finit par se réveiller. Il reconnut tant bien que mal l’infirmerie du château. Il connaissait bien les lieux, pour y avoir souvent sollicité des soins, mais c était la première fois depuis son enrôlement dans les troupes du château qu’il subissait des blessures aussi graves. A peine réveillé, il mit un certain temps a se reémorer les evenements qui l'avait conduit ici. Le souvenir de sa défaite lui revint peu a peu, accompagné de la frustration et du sentiment d'impuissance qui lui étaient liés. Il tenta de se redresser et remarqua la jeune fille qu’il avait sauvé dans la cité. Voyant qu’il était sorti de sa torpeur, la demoiselle en se levant pour lui parler manqua de faire tomber sa chaise, trahissant ainsi son trouble. Il la trouva très mignonne, et sa gène augmentait ce trait.

- Je suis ... Désolée ... Je heu … Heu ...

Elle se sentait coupable de son état, et l’avait veillé jusqu'à son réveil. Riku fut touché par sa gentillesse, du moins autant qu’il pouvait l’être avec les douleurs qui lui parcouraient le corps. Mais il ne pouvait la laisser se tourmenter. Riku mettais un point d’honneur a agir librement, la sauver du Modéré Noir était son choix, même s’il fut prit sur le coup de l’instinct.

- Ne sois pas désolée. J’ai de mon propre chef décidé de t’aider, je suis le seul responsable de mon état. Plus important tu n’as pas été blessée ? Et tant que j’y suis moi c’est Riku.

Le jeune homme éspérait que cela suffirait a soulager le poids son interlocutrice, bien qu'il n'y croyait pas vraiment. En se présentant il entamait une discussion qui allait il l'espérait la rassurer, et par la même occasion lui faire concentrer ses propres pensées sur autre chose que la douleur.
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
71/650  (71/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 21 Juin 2010 - 21:48
- Ne sois pas désolée. J’ai de mon propre chef décidé de t’aider, je suis le seul responsable de mon état. Plus important tu n’as pas été blessée ? Et tant que j’y suis moi c’est Riku.

Toujours les yeux rivés au sol, je l'écoutais lorsqu'il prit la parole et essayais d'enregistrer ses paroles. Je me sentais tellement gênée que j'avais du mal à réfléchir. C'est lui qui avait décidé de m'aider, mais il n'empêche... Si je n'avais pas ouvertement provoqué les occupants de la Cité du Crépuscule, rien de tout ça ne serait arrivé... Même si j'essayais de me trouver une excuse... C'était impossible...Je secouais légèrement la tête, comme pour chasser ces mauvaises pensées. Allez, à mon tour de me présenter...

-Je m'appelle Asuka... Je... Merci !!

Je ne voyais pas vraiment quoi dire d'autres. Je relevais enfin la tête, et examinais Riku du regard. Il semblait plutôt grand et musclé, mais actuellement, il était quand même un peu pâle. Cela lui faisait-il mal ? Sûrement, mais j'espérais qu'il ne souffrait pas trop. Mes yeux se balladèrent distraitement sur le décor blanc et vide de la chambre. Je sentais mes joues chauffer, ce qui était assez désagréable à mes yeux. Je n'aimais pas la situation dans laquelle je me trouvais, et puis aussi la façon dont je me comportais. D'habitude, j'étais sûre de moi et débitais un nombre de bétises incalculable... Mais bafouiller et rougir stupidement comme je savais si bien le faire, maintenant. Bref, il fallait que je me ressaisisse. J'avais quelques questions à poser et Riku me semblait la meilleure personne à qui m'adresser.

-Heu... Juste par curiosité, qu'est ce que vous faisiez à la Cité du Crépuscule ? Et on est où ici ?

Je me laissais tomber sur la chaise juste derrière moi, la faisant légèrement grincer sur le sol, et attendis.
messages
membres