Derniers sujets
» Pensées rationnelles
par Cissneï Aujourd'hui à 1:03

» Un soir, une fête, une femme, un homme
par Arthur Rainbow Hier à 22:11

» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Hier à 20:01

» Les Orphelins
par Septimus Hier à 19:06

» Changer de tête
par Pamela Isley Hier à 18:15

» La nature a horreur du vide
par Lenore Hier à 12:00

» Les sans-coeurs aussi ont le droit de se marrer
par Lenore Hier à 9:37

» Le glorieux et puissant être mystérieux !
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 23:31

» De retour au bercail...
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 22:20

» Lessive à Port Royal
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 17:55

» Tatanes et coups de lattes!
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 16:53

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 16:06

» Envie de me connaitre ? Il y a un peu de lecture - Fiche d'identité A. Underwood
par Abigail Underwood Lun 18 Sep 2017 - 14:31

» Achetez mon vaisseau, il est beau mon vaisseau !
par Chen Stormstout Lun 18 Sep 2017 - 14:25

» L'enthousiasme éternel
par Death Lun 18 Sep 2017 - 12:26


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Vanité Crépusculaire
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 24
Localisation : A ton avis ?
Date d'inscription : 08/06/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant.
XP:
47/650  (47/650)
Dim 13 Juin 2010 - 23:56


¤~ L'avarice commence où la pauvreté cesse.


    C'est devant ce couché de Soleil si mystique et fantasmagorique, caractéristique de la Cité Crépusculaire, que tout commence, que dis-je, tout recommence. Les yeux rivés vers cet ocre lumineux et astral, le Sans-Coeur trônait ainsi, au sommet de la plus haute tour de la ville, le Clocher. Le Clocher, un nom si énigmatique, un lieu qui fut jadis sacré, sublimation de l'éternel. Noctea est son nom, un "nouveau" Sans-Coeur, aux désirs de vengeance, animé par la rage, il attendait, passablement le bon moment pour faire son retour parmi l'humanité. Cette humanité souillée, celle qui l'avait condamnée il y a une dizaine d'année, à devenir ce qu'il est à présent, un être sans sentiments, doté d'une mémoire qui n'est désormais plus à lui. Noctea était donc assis, les jambes laissées au vide, tout comme son coeur. Ce vide qui emplit son âme d'être damné, son coeur enfermé, c'était cela qu'il voulait récupérer, par tous les moyens, même les plus atroces, son but ultime. Ainsi, il avait rejoint un groupe, CE groupe, la Coalition Noire., l'élite de l'atrocité, les péchés personnifiés. Bien que selon lui, c'était par pur stratégie, une action doté d'un intérêt certains, c'était aussi son destin, sa destinée qui était de compléter ce groupuscule, en représentant lui même un de ces pêchés, l'Avarice. Parlons-en, il y a longtemps, une théorie fut émise par certains apôtres sur la réincarnation. Celle-ci contait qu'un être, lors de sa mort, pouvait, si son esprit était emplit de désirs, se réincarner en quelque chose totalement contraire à sa forme originale. Est-ce cela qui est arrivé à Noctea ? Non, lui ne désirai point devenir ce qu'il est à ce moment même, mais, sa polarité émotionnelle avait bel et bien était changée. Nous avions un Ange, nous avons maintenant un véritable démon, sortit tout droit des enfers pour récupérer son dû. Les yeux jaunes du Sans-Coeur se fermèrent doucement, puis il lui vint une réflexion intense sur sa condition. Pourquoi LUI ? Pourquoi avait-on décidé de le faire revenir ? Ne pouvait-il pas mourir comme tout le monde ?

    -"J'espère au moins qu'il y a quelque chose à gagner, au final."


    Le Final... Quand-ce le final ? Est-ce le moment tant attendu ou l'on a atteint notre but ? Mais dans ce cas, quel était son but ? A-t-on le droit d'avoir un but quand on n'est qu'un être incomplet ? Quelque chose de si futile dans la chaine éternelle de l'existence... La réflexion du Sans-Coeur s'approfondit alors sur ce but, que recherchait-il alors... Au fond de lui, au fond de ses pensées, il le savait bien, ce n'était pas que cette rage extrême et sans limite envers l'humanité qui le poussait a exister encore et toujours, non c'était une force beaucoup plus grande, peut-être pas lumineuse, peut-être pas mauvaise non plus, quelque chose de beaucoup plus personnel... Soudain, une bride de souvenir lui vint à l'esprit, provoquant même un certains malaise chez le Sans-Coeur. La dernière image de sa vie humaine, l'image de la mort, par n'importe quel mort, celle de l'être qui comptait surement le plus au monde pour lui, l'être qui lui donna la chance d'exister, sa mère. Il se souvint alors des puissants liens maternels qui l'unissaient à sa mère, une belle femme, Blonde comme lui, de grands yeux bleus azure, un sourire à toute épreuve, un Ange, une déesse. Un bruit sourd retentit à l'intérieur de sa tête, comme si quelque chose voulait effleurer son coeur inexistant. Il sursauta, le corps tremblant, il allait presque tomber mais se rattrapa de justesse en s'agrippant de toute ses forces au rebord solide du haut du Clocher. Une sensation désagréable lui parcourra le corps, accompagnée de frissonnements, c'était donc ça le prix a payer pour avoir le droit de penser au passé ? Une véritable décharge électrique continue... Alors, il trouva son but, ne plus avoir à payer ce prix. Pour cela, il fallait qu'il réalise l'improbable, la résurrection... Celle de sa mère. Lorsqu'il fut enfant, celle-ci lui contait souvent des légendes afin de lui faire oublier l'enfer de lequel il vivait, l'une d'elle parlait de cette lune en forme de Coeur, Kingdom Hearts. On racontait que celui qui détenait Kingdom Hearts pouvait réaliser l'irréalisable... Il lui fallait, il lui fallait cette Lune. Pouvoir retrouver celle qui chérissait tant étant enfant, retrouver peut-être ce bonheur constant, cette insouciance...

    -"Un Sans-Coeur, rien que ça..."

    Mais sa position de Sans-Coeur pourrait être un barrage à ce désir... En dix ans, nombre de choses ont changées, il s'était informé. De jeunes gens, les élus, les Maitres de la Keyblade s'était mis à la recherche de cette Merveilleuse Lune en forme de Coeur, purifier les coeurs, telle était leur mission. Une haine vint a Noctea, comment ces soit disant "élus" avaient bien pu l'oublier lui, comment avaient-ils fait pour de pas les sauver de la mort lui et sa mère... C'était leur faute et il fallait les éradiquer pour purifier ce monde, il fallait en finir et obtenir le pouvoir, ce pouvoir était la clé du Kingdom Hearts, IL lui fallait. Noctea se releva, maintenant debout, culminant le reste de la ville de l'aube éternel, il regarda en bas, tout lui semblait si petit, tout lui semblait inférieur, il dominait. Il les dominait tous, tel le Prince de ces lieux, il sourit, il l'avait trouvé finalement son but, et celui-ci allait le pousser à se plonger encore plus dans l'atrocité des plus noirs Ténèbres, mais ça, il ne le savait pas encore, il ignorait tout du futur, aveuglé par son passé.


    -"Je suis un Prince, et eux, ils ne sont rien."
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bal des vanités
» [USUL] Lougaroc forme Crépusculaire !
» Avec la crème il faut toujours se permettre un peu d'excès [pv Zach]
» Un message pour les visiteurs assidus ou irréguliers de ce site ou d'ailleurs...
» « La beauté est soeur de la vanité et mère de la luxure. »