Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
168/350  (168/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 10 Juin 2010 - 1:29
    Me revoilà déjà parti pour une autre destination. Cette fois je me rendais à Port Royal, lieu où de nombreux pirates aussi éméchés que dangereux s'y trouvent. C'est bien la première fois que je venais ici et cette noirceur qui englobait le paysage me plaisait beaucoup. La raison de ma venue était fort simple. D'étranges rumeurs disent qu'ici se trouve un terrible sans-cœur. Si cela est vrai alors il doit être sous mes ordre. Mais la ville semblait calme, enfin je veux dire qu'il n'y l'air d'avoir aucun monstre dans les parages. Par contre, tout le monde s'amusait, buvait. C'était méprisable, ils n'avaient rien d'autre à faire que de faire al fête. Bientôt, ils me craindront tous, ils me demanderont alors de les sauver de leur vie de débauche et dans un murmure je leur répondrai:

    -Non...

    J'étais là, non loin d'eux et pourtant il m'ignoraient, j'étais totalement invisible. Mon manteau noir me servait à me fondre dans le sombre paysage tel un caméléon. Ma capuche recouvrait une fois encore ma tête dissimulant mon visage. Le sol en terre s'enfonçait légèrement à chaque pas et le pierre qui le constituaient m'empêchaient d'avancer en silence. Peu importe, le raffut et le vent qu'il y avait couvraient beaucoup ce problème. Un membre de l'Organisation s'était déjà aventuré ici et son nom était Luxord. Le numéro X, un bon élément et malheureusement il a échoué comme nous tous. Il est un de ceux qui n'est pas encore revenu à Illusiopolis mais je pense que ça ne devrait tarder. Quoi qu'il en soit, la raison de ma venue n'était pas due à l'échec du numéro X et donc ma recherche commençaient doucement. Il n'y avait rien, absolument rien, pas même la trace d'un petit sans-cœur. Je n'avais aucunement l'intention d'invoquer des similis pour qu'ils cherchent à ma place. Depuis mon réveil, je n'avais pas récupéré toutes mes capacités. Par exemple je ne pouvais plus du tout utiliser mes lasers qui étaient un atout non-négligeable. Mais je ne dois pas seulement me baser là-dessus, ma vitesse qui était autrefois remarquable a elle aussi baissée.

    Soupirant à l'idée de devoir me rapprocher de ces personnes éméchés, ma mission me forçait tout de même le faire. Bruits de fracas, hurlements, verre cassé et coups de feu résonnaient dans les airs jusqu'à empêcher de communiquer en toute tranquillité. Je devais trouver un moyen simple et rapide pour les calmer au plus vite. Grâce à une frappe sismique, ils remarquaient tous immédiatement qu'il se passait quelque chose et alors qu'ils se regardaient les uns et les autres ils me voyaient. Là, à l'entrée de cette taverne, je me tenais toujours avec cette capuche. Je restais stoïque face à leur mine apeurées qui se transformaient très vite en visage coléreux. Il y en avait un qui s'approchait vers moi par la droite. Il mettait sa main gauche en avant pour m'attraper et la lui attrapait donc lui tournant le poignet jusqu'à entendre des craquements d'os. De sa main droite, armée d'un couteau, il tentait de me donner un coup mais je le bloquais alors avec une de mes aérolames pour ensuite le rejeter d'un coup de pied. L'homme était à terre, sa colère semblait l'empêcher de ressentir le douleur des os brisés. Aucun autre homme ne bougeait pour le moment. Personne n'osait faire la moindre chose et je faisait alors disparaître mon arme.

    -Qui t'es toi!?

    -Je suis celui qui pose les questions...

    J'avais beau chercher partout je ne voyais pas qui s'était adressé à moi et toutes les personnes qui se trouvaient ici se mettaient à sourire. Je voyais bien que cela était très certainement un mauvais signe mais je n'avais rien à craindre. Après tout, même s'il était incomplet j'ai fusionné avec le Kingdom Hearts. Quand cela s'était produit j'avais acquis un pouvoir presque sans limite, allant même jusqu'à pouvoir déplacer un immeuble sans le toucher. Certes, j'avais perdu ce pouvoir mais je savais pertinemment que bientôt, je pourrai de nouveau fusionner avec le Royaume des Cœur.

    -Enlèves ta capuche et révèle ton identité. Ensuite je ferai de même et on pourra savoir à qui on à affaire.

    -Je n'en ai nullement l'intention et personne ne peut me donner d'ordre.

    -Alors apprêtes-toi à périr.

    -Moi? Périr? Pauvre petit ignorant... Tu ne sais absolument pas à qui tu t'adresses et tu vas mourir sans le savoir...

    -Alors viens! Approches pour voir!

    L'homme se trouvait à l'extérieur, il n'y avait que lui et je m'approchais alors claquant des doigts pour faire apparaître une cinquantaine de simili pour s'occuper de ceux qui étaient restés dans la taverne. Celui qui m'avait interpelé semblait tout ce qu'il y avait de plus banal. Une épée de pirate à la main et rien d'autre. Il n'avait pas l'air de pouvoir utiliser la magie. Est-ce donc lui, leur meilleurs « soldat »?

    -Ridicule... Tout à fait ridicule...

    Mais contre toute attente, un puissant sans-cœur avait fait son apparition derrière lui. Alors il était capable de contrôler les sans-cœur... Je devais avouer qu'il m'avait surprit jusqu'à que le monstre en question tue le pirate. Le mort se transformait alors très peu de temps après à son tour en sans-cœur. Une simple Ombre vers laquelle je me dirigeais pour n'avoir plus qu'un ennemi. Je me ruais alors vers elle faisant apparaître mes armes pour éliminer d'un simple coup l'insignifiante créature. Une demi-seconde d'inattention et voilà que je recevais un coup dans le dos par le monstre qu'il restait. J'étais à genoux et je m'éloignais d'un bon pour être hors de porté de mon adversaire et pour pouvoir bien l'observer. Ce n'était pas un sans-cœur dit « emblème » ce qui veut dire qu'il n'a pas été créé par nous. C'est sans importance, soit il sera sous mes ordres, soit il n'existera plus mais il n'y aura aucune autre alternative. Il ressemblait à un monstre se déplaçant majoritairement à quatre pattes. Des griffes acérées et une taille qui dépassait la mienne. Je me mettais à courir vers lui anticipant sa première attaque en sautant dans les airs et tournant sur moi même je lui mitraillais de coups grâce à mes lames. A ma grande stupéfaction, le sans-cœur n'avait rien ressentit. Il n'avait même pas bougé d'un centimètre au moment du choc. Comment était-ce possible? Je n'avais jamais rencontré ça auparavant. Je ne préférais pas trop me poser de question sur le moment et je retournais à l'assaut tout en esquivant du mieux que je pouvais les attaques ennemies. Voilà qu'il se mettait maintenant à lancer des boules de feu que je contrais grâce à une barrière magique. Je ne comprenais pas, même Sora et Riku n'arrivaient pas à me tenir tête de la sorte. Quelle humiliation pour moi. Le ciel couvert d'une multitude de nuages se dégageait petit à petit pour laisser une lune sublime éclairer le champ de bataille. Mon adversaire restait étrangement en retrait dans l'ombre semblant ne plus vouloir s'approcher de moi. La lune serait-elle son point faible? Si c'est ça alors je dois faire vite avant que les nuages ne reviennent.

    Il ne recevait certes aucun dégâts mais le sort Gravité avait tout de même réussi à le plaquer au sol et je déplaçait des parcelles de terre pour le coincer dans le périmètre des rayons lunaires (Remparts). Je retournais alors à l'attaque, toujours mes lames en main tournant sur moi-même et ne laissant pas une seconde de répit au sans-cœur. Il commençait à fléchir mais dans un élan de colère de sa part, je recevait un puissant coup me propulsant en arrière. Je n'avais rien heurté, je restais dans les airs en train de léviter jusqu'à atterrir en douceur. Nul n'avait le pouvoir d'influer sur moi, depuis toujours on a tenté de brider mon génie, ma force. Mais aujourd'hui, l'Organisation refait surface et je pourrai enfin démontrer ce que j'affirmais autrefois. Nous simili, êtres à la lisière des ténèbres et de la lumière, nous êtres du néant, sommes immortels. Le sans-cœur hurlait tel un loup qui allait donner ses dernières forces. Il était maintenant sûr qu'il ne m'obéirait pas et qu'il ne restait qu'une issue possible, j'allais lui offrir le repos éternel. Je me dirigeait vers mon adversaire d'un pas lent et sût, déterminé à en finir vite jusqu'à remarquer une chaîne accrochée à une de ses pattes. Sur ce bracelet était attaché un médaillon. On m'avait déjà fait une description si précise d'un de ses médaillon que je reconnu de suite que c'était un de ceux qui ont un pouvoir. Celui de transformer quiconque un volerait un en squelette immortel à moins d'être dans les rayons de la lune. Il me faut ce médaillon, peut importe les effets secondaire puisque je n'ai pas de cœur et quand enfin le Kingdom Hearts sera à moi, je pourrais m'affranchir de toute contrainte. D'un puissant coup poing sur le sol je créais une fissure qui se rendait jusqu'au monstre et sans attendre je me ruais une nouvelle fois sur lui. Par la même occasion je faisais apparaître derrière moi une sphère de laquelle sortait des ronces blanches et noires qui lacérait le visage du monstre. Pendant ce temps j'avais disparu de son champs de vision. En réalité je n'étais pas loin, ni sur le côté, ni derrière mais dans les airs au-dessus de lui pour chuter et lui donner un coup fatale grâce à ma lame au niveau de sa tête. Après que le corps du sans-cœur ait disparut, je voyais qu'il restait le médaillon par terre. Je me penchait alors pour le ramasser mais il tomba en poussière dans mes main. Je créait alors un passage pour retourner à la citadelle et avant de rentrer à l'intérieur je regardait en direction de la taverne. Mes similis avaient juste empêcher les hommes de sortir sans les tuer. D'un claquement de doigt je les faisait disparaître avant de m'adresser aux survivants.

    -Souvenez-vous de l'Organisation XIII...

    Sans guerrier de la keyblade il était inutile de les transformer en sans-cœur pour le moment mais il est probable que l'on revienne en ce lieu pour y faire un grand ménage.
messages
membres