Derniers sujets
Tout un programme !Aujourd'hui à 15:15Erik WoodsZombardiers et cervelles moisiesAujourd'hui à 14:34Ioan KappelLes roses sont bellesSam 17 Aoû 2019 - 23:05Irelia AlishinaBienvenue à la Ville d'HalloweenSam 17 Aoû 2019 - 19:12VentusDistille-moi une vodkaSam 17 Aoû 2019 - 17:24Ioan KappelIl y a toujours un cheminVen 16 Aoû 2019 - 11:31Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 14 Aoû 2019 - 20:37Irelia AlishinaVamos a la playaMer 14 Aoû 2019 - 12:57Huayan SongLà est le foyerMar 13 Aoû 2019 - 18:59SoraSombres horizonsJeu 8 Aoû 2019 - 14:24Chen StormstoutBirth by SleepMer 7 Aoû 2019 - 22:35Chen StormstoutEscaleMer 7 Aoû 2019 - 18:26DeathDeus Ex MachinaMer 7 Aoû 2019 - 18:01DeathD'humbles, modestes et lentes ambitionsMer 7 Aoû 2019 - 17:30DeathLa vie continueMar 6 Aoû 2019 - 11:44Fiathen
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Le simili scorpion [Mission difficile avec Le Modéré Noir] Left_bar_bleue134/500Le simili scorpion [Mission difficile avec Le Modéré Noir] Empty_bar_bleue  (134/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 1 Juin 2010 - 15:55
Le pays des merveilles, un lieu étrange, où même une carte peut parler, bouger et se battre, somme encore plus étrange, est la passion de la reine pour les peines de mort et le plaisir de crier "qu'on lui coupe la tête", car dans son pays c'était elle qui faisait la loi, enfin cela n'étais pas le sujet du jour. Dans ce monde, où une simple parole, plutôt un simple geste peut vous faire perdre la tête littéralement, un jeune sans-cœur, jeune car il n'était pas sans-cœur depuis très longtemps, sa mémoire en tant qu'humain, lui était revenu, il l'avait de suite supprimer, effacer, détruite, balayer mais elle se faisait de plus en plus présente. Pour en revenir à ce qu'il l'amener dans ce monde, c'était la mission que lui avait confié son maître Le Modéré Noir, c'était sa première mission de rang difficile et en groupe, ainsi il était parti avec Le Modéré pour tuer un boss simili, en forme de scorpion. Pourquoi devait il tuer des similis, la réponse était évidente, puisque depuis peu, la reine de cœur, ayant pactiser avec Le Modéré, en échange d'un appui militaire fiable, il lui avait promis de ne pas attaquer son monde, de toute façon l'odeur des ténèbres était largement suffisante dans se monde, puisque Ulquiorra était un sans-cœur, il arrivé a sentir les ténèbres et cette endroit en était remplie.

Un portail noir apparut, cette porte des ténèbres, laissa passer un jeune homme, a la blanche, au cheveux de jais et aux yeux d'émeraude. Ulquiorra regarda autour de lui, pas de trace de son maître, il était certes parti en avance, pour ne pas décevoir Le Modéré, mais aussi car il avait oublié, s'il s'était donné un rendez-vous ou pas. Ulquiorra décida d'attendre, il se dirigea vers une chaise, si assit attendant que son chef vienne, il put mieux analyser la bizarrerie de la pièce. Cette pièce portait bien son nom, la pièce mystérieuse. Elle possédait des portes a son plafond, on peut se dire qu'elle a était faite pour les différent volatile de se monde, en face de lui, se trouvait deux bouteille une bleu et une rouge, l'une vous faisait rétrécir l'autre vous faisait grandir. Une porte où même un gnome ne pourrait pas passer, ainsi qu'un chat ou tout autre animal, rien qu'a voir l'expression de la poignet, on se disait tous de suite qu'elle était fainéante, la pièce possédait une couleur que le sans-cœur haïssait au plus au point, si cela était possible. Avant d'être un sans-cœur, il détestais les couleur rose, et autres, en faites il détestais toutes les couleurs sauf le blanc, et le noir, ces deux couleurs représentant la lumière et les ténèbres, lui préférait les ténèbres, mais dans ces couleurs il voyait un apaisement, une plénitude, malheureusement pour lui, ce monde était remplit, d'autre couleurs, passant de la pièce mystérieuse, a se drôle de chat, tout avait une couleur assez énervante, voire dérangeante, mais il n'allait pas aller rencontrer la reine et lui demander de repeindre tous cela, il tenait a sa tête, cependant ses souvenirs s'imposait de plus en plus dans son esprit, ses souvenir d'humain qu'il avait balayé, il ne voulait pas les revoir, il ne voulait plus les revoir, le passé appartient au passé, lui il appartenait aux ténèbres soit, mais aussi au présent, seul le futur lui dira qui il deviendra. Un bruit interrompit Ulquiorra dans ses profondes réflexion, il leva la tête, puis la baissa rapidement quand il aperçut un lapin a la fourrure blanche, avec une montre énorme qui pendait a son cou, il avait l'air très pressé, même au son de sa voix cela s'entendait.


"En retard, je suis en retard, en retard, je suis en retard, si je me dépêche pas la reine va me couper la tête, vite, en retard."

Ulquiorra leva un sourcil interrogateur, qui été cette étrange bête, la curiosité avait pris le dessus, malheureusement, il la vit boire l'une des deux potion est rétrécit a la taille d'une main, pas une main d'enfant, ni une main d'adulte, le lapin ne mesurait plus qu'environ une dizaine de centimètre. Ulquiorra eut un soupir lorcequ'il le vit disparaître par un passage dans le mur. Il se concentra, et promena sont regard dans la salle, lorsqu'un bruit lui dit de regarder derrière lui, toujours assit, il dirigea son regard d'émeraude derrière lui là où se tenait son maître, il venait d'arriver la mission pouvait enfin commencer.


Dernière édition par Ulquiorra le Jeu 3 Juin 2010 - 19:44, édité 1 fois
L'Ombre ~ Orgueil

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: .
XP:
Le simili scorpion [Mission difficile avec Le Modéré Noir] Left_bar_bleue0/0Le simili scorpion [Mission difficile avec Le Modéré Noir] Empty_bar_bleue  (0/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 3 Juin 2010 - 16:10
Le Modéré Noir arriva dans ce monde fort bien étrange, enfin pas inconnu non plus, le Pays des Merveilles, un lieu où le possible est impossible et l'impossible devient possible. Un endroit où le haut et le bas sont identique, où l'horizon devient le vertical et le vertical reste le vertical, sauf à certain endroit où il devient lui aussi l'horizon. Le Modéré se trouvait dans la maison du chapelier, il contemplai les deux individus fêtant un joyeux non-anniversaire, l'un était le Chapelier et le deuxième ressemblait plus à un lapin à taille humaine, l'un comme l'autre semblaient totalement fous. Noir s'interrogea alors comment de tel individu pouvait exister dans le monde gouverné par la Reine de Cœur. C'est alors que Noir sorti de sa cachette et sorti du jardin des deux individus, à sa sorti, ils c'étaient mis à chantait des chansons sur la gloire et la suprématie des tulipes sur les roses. Soudain le Chapelier s'arrêta de chantait, il avait remarqué la présence du Modéré Noir, il s'avança rapidement vers l'Ombre, le sourire remontant jusqu'au oreille, le lapin lui continuait de chantait, au grand désespoir du Pays des Merveilles. Puis le Chapelier vint alors s'adresser au Modéré...

"Tiens tiens ... Que mes chapeaux mangent, ne serait-ce pas là, seigneur Modéré Noir... Le protecteur du Pays des Merveilles... Oh oh j'en suis tout ivre de joie... Laissait moi vous offrir une tasse de thé à la gloire de votre bravoure et surtout de votre non-anniversaire... Vous aimez peux être pas le thé... Vous prendrez plutôt un café... Oh non c'est trop mauvais pour la sauter... Une tisane... mais suis-je bête, bien sur me répondrez vous... j'ai plus de tisane... Vous prendrez donc un thé... Et peut-être vous voulez un chapeau... mais bien entendu vous en voulez un... Alors voyons voir, à vu d’œil, votre tour de tête semble correcte...mmmm... je vois bien un chapeau melon sur votre énorme ego... oh oh... Ne vous étonnez pas je suis un fou allier ... Bien bien on en étais-je.. ah oui votre Non-anniversaire ! Je vous offre un café peut-être à oui c'est vrai que je l'ai déjà dis et savez vous que..."

"Suffit Chapelier ! Je ne suis pas là pour ça... Je suis ici pour le simili qui est apparu dans ce monde rien de plus rien de moins..."

"Bien... Bien... Mon seigneur Noir... Je retourne à mes occupations..."

Le Modéré quitta alors le jardin du chapelier, puis se retrouva alors dans une pièce mystérieuse, il était sur le plafond de cette pièce. A quelque pas des chandeliers, qui à la base était au plafond, mais cela l'étonna guerre de se retrouver comme ça, d'ailleurs rien ne l'étonnait vraiment dans l'état actuel des choses. C'est alors qu'il eut un pressentiment qu'il y avait un gêneur à la cité du Crépuscule, un ancien partenaire, un simili crépusculaire. Ce fameux simili qui avait attiré cette faveur en vue de sa force à manipuler les keyblade, un traître qui devait payer de sa vie... Rixak... Mais ce n'était vraiment le moment de penser à de telle chose, surtout qu'il lui réglera son compte un jour où l'autre, et que le retrouver serait chose facile, une telle personne serait vraiment facile à pister.
Le Modéré marcha pendant quelques minutes dans cette pièce puis il leva la tête et il vu alors Ulquiorra, alias "le vide" il était la paresse de la Coalition, mais il n'en est pas moins celui-ci qui fais le plus de mission, un membre très apprécier par le Modéré, vu ces capacités de sans-cœur et son don naturel à manipuler les ténèbres font de lui un être exceptionnel. Les sans-cœur apparences humaines, la Coalition Noir en a connu deux, la première était tout à fais remarquable, Arléne était son nom, mais une maladie ou plutôt un virus grave à eux raison d'elle de plus, elle avait décliné vers la lumière franchissant presque le pas vers la traîtrise. Puis il y a Ulquiorra, un sans-cœur qui surpasse son prédécesseur sur tous les points, sa force et intelligence est tout à fais respectable. C'est pour cela que Noir l'a recruté, il est différent des autres... Plus calme, plus réfléchit, il va penser avant d'agir. Le Modéré décida alors de ce téléporter afin de le rejoindre dans l'autre sens de la pièce. Ulquiorra remarqua alors la présence du Modéré, qui se trouvait derrière lui...


" Bien Ulquiorra, je vois que tu es afin arrivé... Nous pouvons commençait cette mission maintenant..."

"Bien maître..."

Noir avait déjà fais son inspection avant l'arrivait Ulquiorra dans ce monde, il savait où se trouver la créature, elle se trouvait à la forêt de lotus. Noir en informa alors le sans-cœur, et ils se dirigèrent alors vers cette fameuse forêt. le trajet fût assez long étant donnait qu'ils ont été obligés de passer par la cour royale de la reine. Et une explication de leur venu c'était imposer bien entendu. Puis arrivait à la forêt de lotus, tout semblait calme, une tulipe jouait aux cartes avec une rose, tout semblait calme... C'est alors qu'Ulquiorra posa la question que Le Modéré attendait...

"Maître... J'aurais voulu savoir pourquoi... Pourquoi être venu avec moi pour cette mission..."

"Hum...Pour la simple raison que je veux voir t'es capacité des mes propres yeux... Donc donne le meilleur que tu as..."

C'est sur cette phrase qu'un tremblement de terre vint caser ce calme et cette paix dans la forêt. C'est alors qu'une énorme queue sortie du sol avec violence et tenta une attaque directe sur le Modéré Noir. Noir eut juste le temps de posait Ulquiorra afin d'éviter qui soit toucher en même temps que lui. L'impact fit soulever la poussière créant ainsi un nuage de fumé. On ne pouvait pas voir si l'Ombre avait survécu, puis la fumé se dissipa peut à peut. Et on pu alors voir Noir qui avait anticipé et qui avait arrêté juste avec une simple ombre l'attaque du simili. Puis le Modéré contre attaqua en enchaînant à une vitesse rapide plusieurs coup sur la queue de la créature. Puis le sol se mit à nouveau trembler et toute la créature apparue devant l'Ombre et le sans-cœur, le véritable combat aller pouvoir enfin débuter. [ Hrp :Anticipation ; Coup Rapide ; Combo ]

Hrp :
Je te laisse géré la parti combat, tu seras surtout noter sur cet parti ^^ Bonne chance
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Le simili scorpion [Mission difficile avec Le Modéré Noir] Left_bar_bleue134/500Le simili scorpion [Mission difficile avec Le Modéré Noir] Empty_bar_bleue  (134/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 3 Juin 2010 - 19:50
Le modéré venait de pousser le sans-cœur, lui évitant un coup direct de l'énorme queue de la bête. Une fois qu'Ulquiorra eut retrouvé ses esprit, il vit le simili sortir du sol, sa taille était impressionnante, d'une couleur blanche comme tous simili si on y réfléchissait un temps soit peu, ainsi que le symbole montrant son appartenance a la race des simili était sur sa queue, deux énorme crochet ornait ses pattes avant. Son regard noir se dirigea vers le sans-cœur sa queue se dirigeât à vive allure sur sa cible, Ulquiorra eut juste le temps de parer cette attaque avec son zanpakuto. L'une de ses pinces se dirigea alors vers Ulquiorra qui sauta, ainsi l'évitant, cependant la deuxième pince fonça sur sa cible, et il ne la vit que trop tard, il ne put que tenter de la bloquer avec sa main libre, et fut blesser à cette même main, par une fine coupure. Ce reculant et réfléchissant a ce qu'il pouvait faire, son maître ne participerais donc pas ou peu au combat comme il lui avait dit, il était venu pour le tester. Jugeant une distance plus que respectable entre lui et sa cible, il se décida a se transformer, cette simple forme ne lui servait que très peu pendant les combats. Il pointa l'extrémité de son sabre vers le scorpion.

Goûte au désespoir.

Une lueur noir s'éleva du corps d'Ulquiorra, une pluie suivit bientôt, une pluie d'une couleur verte à l'aura noir, tel une lueur menaçante s'élevant de son corps. Bientôt cela prit fin, et tous spectateur présent ou acteur de se future carnage, purent voir la véritable forme d'Ulquiorra, des ailes noirs, des ailes de chaires, des ailes de démons, son uniforme blanc s'était agrandit, mais semblait plus resserrait. Ses yeux était désormais noir et vert, son visage était toujours aussi impassible, ainsi que son masque qui était devenue symétrique.
De ses puissantes ailes, il s'éleva dans les airs, le simili scorpion se dirigea vers le sans-cœur, arrivé a sa porté de sa grande et puissantes queue, il frappa Ulquiorra, qui n'eut à peine le temps de se protéger de ses ailes. S'élevant encore dans les airs, hors de porté de son adversaire. De son regard émeraude, froid, et ténébreux il regarda le simili ennemi, s'il aurait fait sa taille il serait déjà mort. Ulquiorra leva sa main droite vers les cieux, d'où une énergie calme et reposante commençait a se crée. La création de la technique était un véritable ballet, plusieurs fils d'énergie bleutée s'entre choquait et fusionnait dans la main du sans-cœur, l'énergie changea progressivement de couleur passant au vert foncé, la sphère avait atteint une taille plus que honorable, Ulquiorra descendit en piquet sur la tête du monstre, sphère en avant. Le simili para la technique avec sa queue, mais la magie mise dans cette sphère d'énergie condensait n'était pas fausse, une explosion retentit, l'énergie verte condensait dans la boule venait de se libérer, ce fut donc sans surprise qu'un magnifique trou ornait sa queue.
Un bruit, aigu sortit du simili, un bruit de pur douleur, était ce normal pour un simili de faire ça? Le sans-coeur l'ignorait, se concentrant de son adversaire, il put voir ses quatre pattes, s'activaient, se déplaçant a vive allure de façon anarchique, sa queue se déplaçant tel un marteau cherchant sa proie. Ulquiorra vit la queue lui arrivait dessus a grande vitesse, cependant il n'eut pas le temps de l'esquiver, et la maigre protection que lui offrait ses ailes qui s'était recroquevillé, était mince face a la force du simili. Le résultat fut qu'Ulquiorra venait de se faire projeter dans le sol, libérant un nuage de fumet. Le simili se stoppa, admirant son chef d'œuvres, s'apprêtant a renouveler l'expérience, il leva sa queue haute dans le ciel, et s'apprêtât a la faire se baisser violent lorsque...


Annihilation...

Un fin rayon noir se dirigea vers l'arme du simili, le percutant et lui arrachant un cri, le rideau de fumet se leva pour voir un Ulquiorra sérieusement amoché, l'un de ses bras n'était plus en état de faire le moindre mouvement. Le sort du sans-cœur, coupa un bout de la queue du simili, qui se volatilisa dans un nuage de poussière blanche. Profitant de l'inattention du simili, Ulquiorra fit apparaître des sans-cœurs, d'une puissance moyenne au compte de dix. Le sans-cœur se concentrât sur son bras, le temps que les sans-cœurs se fassent éliminé, il pourra se soigner son bras, pas en entier, mais suffisamment pour qu'il puisse bouger, c'est ce qu'il fit. Dès qu'il eut fini, il eut la bonne surprise de voir que la moitié de ses sans-cœurs n'était pas encore détruit, une aura noir l'enveloppa.

Laisse moi t'apprendre ce qu'est le véritable désespoir...

La sphère noir enveloppant Ulquiorra se dissipa, laissant apercevoir ces même ailes, son costume ayant complétement changé, passant d'une fourrure au niveau de ses jambes, ainsi que de ses bras, un trou ornait le milieu de sa poitrine, ainsi que des cornes a la place de son masque. Son regard c'était voilé d'un magnifique or, entourait par les ténèbres. Comme avant il s'éleva dans le ciel, regardant le simili finirent de tuer les faibles créature qu'il avait invoqué avant. L'une de ses pinces décolla du sol pour venir frapper Ulquiorra, la pince fut arrêté par une lance terminant de se matérialiser dans la mains du sans-cœur...

Lanza del relampago... (Hrp: traduction La lance de la foudre)

La deuxième pince fonçât sur sa cible, ainsi que la première revenant puis repartant dans un étrange combo plein de disgrâce. Ulquiorra fit tourner sa lance, parant leur attaques, mais il ne vit pas le reste de la queue le frappait dans le dos. Le démon sentit un liquide chaux coulant sur son peau blanche et froide. L'heure était venue dans finir, Ulquiorra leva sa lance, et la lança de toutes ses forces sur la queue du monstre, la clouant au sol. Il descendit en piquet sur son adversaire et le frappa de multiples coups. La pince gauche du scorpion se leva et s'apprêtât a frapper Ulquiorra, qui l'évita et regarda le spectacle qui lui était donné de voir, le simili venait de s'enfoncer sa pince dans ce qui devait lui servir de tête. Son corps commençait a disparaître, alors pour abréger ses souffrances, s'il y a souffrances, Ulquiorra fit réapparaitre une lance dans sa main, et la lança sur sa cible, entre les deux yeux creusant un trou lors de son passage, le simili disparut enfin.
Ulquiorra retomba au sol, épuisait, et se transforma dans sa forme humaine. Le maître du nihilisme se leva difficilement, portant son regard sur son maître, il fit apparaitre un portail d'un mouvement de main. Il attendit l'ordre de son maître, voyant qu'il se déplaçait vers lui, il traversa en vitesse, ces blessures et notamment celle dans le dos était profonde. Ainsi s'acheva la première mission de rang difficile d'Ulquiorra.

(Hrp technique utilisée: Anticipation, Annihilation, Le Grand zero des rois, Évolution Sublimée, Escorte, Soin ++ , Lancer. Pour les PS en 2 en défense et 2 en vitesse)
L'Ombre ~ Orgueil

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: .
XP:
Le simili scorpion [Mission difficile avec Le Modéré Noir] Left_bar_bleue0/0Le simili scorpion [Mission difficile avec Le Modéré Noir] Empty_bar_bleue  (0/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 4 Juin 2010 - 22:40
Bien bien... Trés bien même...

Positif : le temps, un nombres de ligne nikel juste pour un combat bravo...
Négatif : Tu aurais pu me faire participer au combat mais bon temps pis ^^'

Gains : 42 points d'expérience + 390 munnies + 4 PS.
messages
membres