Derniers sujets

Mekano Ork

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
Galopins de château [Mission Normale] Left_bar_bleue0/200Galopins de château [Mission Normale] Empty_bar_bleue  (0/200)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 29 Mai 2010 - 3:31
J'avançais dans les jardins du Château Disney... Les couleurs de la nature parcouraient tout cet endroit. Mais je n'avais point le temps d'en profiter : La missive entre mes mains, je parcourais des yeux ce qui était inscrit sur ce papier blanc. Il était écrit que, lors d'une de ses patrouilles, le compagnon Brook, avait surpris trois enfants entrain de souiller les murs du château avec de la peinture, tel des diablotins qui se sont échappés de leur cages, ceux ci parcouraient librement le château...

Je pliais la missive, et la rangeais dans l'une des poches de mon armure, je pris la direction des marches et je réfléchissais, pénétrant ainsi dans un des long couloirs dont les murs resplendissaient de blanc, presque aucune ombre hormis celle des piliers... J'étais seul, chacun de mes pas retentissait dans ce couloir, si grand, si... Vide... J'avançais, réfléchissant, me posant des questions à moi même : Pourquoi ces galopins faisaient-ils ceci? Pourquoi s'amusaient-ils a souiller la représentation de la lumière? Ces questions, j'en trouverai bientôt les réponses...

Je ne pensais pas qu'elles viendraient aussi vite que je ne le pensais : Dans le fond du couloir, au coin, je vis trois ombres bouger, rapidement et furtivement, je ne me mis pas sur ma garde : Trois petite ombres, de la taille à peine d'un enfant, c'était sûrement l'objectif de ma mission, ces trois sacripant, je m'arrêta net, et je me mis a parler fort, pour bien qu'ils m'entendent.


-Je sais que vous êtes ici! Vous ne pouvez pas vous cacher! Tôt ou tard, la déesse vous pointera du doigt, et je vous trouverais!

Alors je me mis à avancer, pressant le pas, au bout du couloir, je tournais dans la seule direction possible, les trois petit farfadet avaient disparu : je les pensais très rapide, c'est alors que je me mis a courir, ma lourde armure me ralentissant un peu, j'ai l'habitude de la porter, c'est alors, au bout du couloir, que j'avais déjà atteins, qu'une forme sphérique me surgit dessus, je n'eus pas la dextérité nécessaire -Que je n'aurais, peut être jamais- pour esquiver la masse qui me tombait dessus, mais la force, je l'avais, je pus, au bout de mes bras, avec mes mains, supporter pendant quelque seconde le poids, et dans une râle de douleur, je repoussais la chose, qui tomba, mais se releva...

C'est alors que sa forme naturelle m'apparut, un sans-cœur dans une armure sphérique! En un instant, je cru que le temps s'arrêta alors : Je me posais une question, celui ci semblait très différent de ceux que j'avais affrontés au commencement du sens de ma vie; est-ce que ces choses... Évoluent? Je ne me posa pas la question plus longtemps, je m'emparais de mon épée bâtarde, je me mis sur mes gardes, le sans-cœur en face de moi, restait sur place, en faisant des mouvements machinaux, dans ma garde, je provoquais l'étrange créature.


-La lumière me donne ses armes pour purifier les souillures du monde comme toi! Viens! Que je t'aplatisse!

La créature, aussi ample soit elle, était aussi très réactive, à peine eu-je le temps de finir ma phrase, qu'elle se remit a me sauter dessus, je brandis mon épée, bien au dessus de ma tête, et donna un coup vertical, assez puissant pour que, la créature soit fendue du premier coup... Pensais-je, mais, la coquille de ce monstre semblait plus résistante que tout autre métal que j'avais eu l'occasion de voir -et de connaître- de ma vie. C'est alors que mon épée fut repoussée, manquant de me faire tomber à la renverse, mais la secousse ne déstabilisa pas que moi, la créature d'ombre et de métal fut repoussée, et passa violemment au dessus de la haie de marbre, venant à retomber dans le jardin, et d'écraser un arbre. Je m'avançais près de la haie, la créature disparu -Je ne sais trop pourquoi d'ailleurs-, je m'attendais à un autre assaut mais... Rien, le calme et la tranquillité revinrent...

Alors je repris mon chemin, cette fois ci, l'épée bâtarde bien en main, quand une de ces créatures s'annonce, les autres ne tardent jamais... J'avançais prudemment, et cela s'entendait, le bruit que faisaient mes bottes sur la pierre, beaucoup plus lourd qu'avant, résonnait dans ce lieu, qui d'habitude est plein de vie, où il n'y avait qu'âme qui vive... Si je savais ce qui allait se passer, je n'aurais jamais regardé le plafond.

A cet instant précis, alors que je levais la tête je ne sais pourquoi, quelque chose tendit la main -ou plutôt, les pattes- vers mes tibias, comme pour les prendre, et me faire tomber, et c'est ce qui, à cause de mon manque d'attention, se passa, je tombais a la renverse, mon casque ainsi que ma tête heurtant le sol dans un tintement métallique, j'eus du mal à me relever. Car, juste après être tombé, ces petites créatures, ces sans-cœur de base, se mirent à me sauter dessus, comme pour me plaquer au sol! Par chance, ces petites "bébêtes" sont très légères, avec ma force de surhomme, je n'eus aucun mal a le prendre et à les expulser contre de le mur, les envoyant assez fort pour qu'elles disparaissent après avoir heurté le mur et le sol... Tout redevint calme...

Je tournais la tête, et j'aperçus, de nouveau, ces trois petite ombres... Beaucoup plus opaque, on pouvait voir... Ces trois farfadets, d'après la description de Brook, Am, Stram et Gram, ils étaient a l'origine de ce chaos, et ils étaient tout prêt de la sortie.

Je rengainais mon épée, et je fis un "sprint", je courais vers ces trois galopins, tendant les bras pour les attraper, et je bondissais, comme un lion, en hurlant des mots.


-Haha! Cette fois ci vous ne vous échapperez pas! Petit sacripant!

-Oh! Regardez! Un monsieur avec une armure!
-Qui nous saute dessus!
-Sauve qui peut!


Moi qui était si sûr de mon coup... J'en avais oublié, un détail peut être banal, mais qui devint très important à ce moment : la taille du couloir... Il a fallut, qu'ils sautent sur le côté pour m'esquiver, et de se sauver dans le sens inverse en ricanant. Ces rires ne me resteront à jamais gravé dans ma mémoire, comme les rires les plus strident que je n'ai jamais entendu, et comme, l'achèvement de ma soit disant quête : Am Stram Gram, trop rapides pour que je les attrapes, moi et ma force... Pour ça, il fallait quelqu'un de plus agile, de plus rapide...

Je me levais avec du mal, dans ma honte, je me redirigeais vers l'intendance, remettre la missive et dire ce que j'ai "vu"... Cela sera toujours ça de gagné...
Marcheur de l'Aube.

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Galopins de château [Mission Normale] Left_bar_bleue133/133Galopins de château [Mission Normale] Empty_bar_bleue  (133/133)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 30 Mai 2010 - 15:26
Excellente mission, rien a redire, et en prime on a un sans-coeur en armure en liberté qui pourra être le sujet d'une autre mission. Ca j'aime ^^

Gains : 25 XP, 250 munnies, 3 PS en force
messages
membres