Derniers sujets
Il y a toujours un cheminHier à 12:04Maître AquaLa Chute de NottinghamSam 21 Juil 2018 - 3:01General PrimusFace contre TerreVen 20 Juil 2018 - 19:08LenorePeins moi ça en noirVen 20 Juil 2018 - 18:19General PrimusDans un souci logistiqueVen 20 Juil 2018 - 6:52LenoreDésinformationVen 20 Juil 2018 - 1:38Chen StormstoutDans nos coeursVen 20 Juil 2018 - 0:30RikuLa guerrière satyre AmbrosiaJeu 19 Juil 2018 - 5:11General PrimusBalade nocturneMar 17 Juil 2018 - 11:41KestiaLa négociatriceLun 16 Juil 2018 - 23:13Maître AquaLe Tour de ClopinLun 16 Juil 2018 - 17:41Arthur RainbowAbsenceLun 16 Juil 2018 - 13:28ShadowPromenons-nous dans les bois -Dim 15 Juil 2018 - 9:48Vesper EarlDemande graphique?Jeu 12 Juil 2018 - 18:40KairiAu fond du gouffreJeu 12 Juil 2018 - 13:57Cassandra Pentaghast
L'Ombre ~ Orgueil

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: .
XP:
0/0  (0/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 14 Avr 2010 - 15:04
Ce fût un jour comme les autres à la Cité du Crépuscule, le premier monde qui fût assiégé par la Coalition Noir. Un peuple qui c'était écrasés face à leur force et leur sadisme, ils avaient perdu l'espoir d'une rébellion, car tous ceux ayant tenté de reprendre leur cité, on disparus dans le mystère le plus total. Certain disent qu'ils sont morts, d'autre retenu prisonnier et d'autre... C'est dans cette cité qui servir de première marche qui mènera jusqu'au sommet de l'escalier de la guerre éternel entre la lumière face aux ténèbres. Mais est-ce réellement les ténèbres ou bien autre chose encore. Une chose est sur, c'est que c'est cette fille, qui à déclencher cette spiral infernal.
Car pendant une après midi, comme les autres, une jeune fille, qui rien ne semblait concerné à vu sa vie basculer du tout au tout, sur ces quelques mots, " sus à la coalition noir", c'est quelques mots, qui a retenu l'attention du Modéré Noir. Il se rendit sur place, la jeune fille remarqua sa présence, son regard devint alors livide et totalement paniquer, comme si la vision du Modéré était synonyme de mort. Le Modéré sorti aucun mot, il se contenta de regarder la jeune fille, où plutôt de sonder son esprit. Il apprit beaucoup sur elle, soudain dans un mouvement presque inattendu, elle se retourna et se mit à courir, où plutôt à fuir. Le Modéré estima, que ça ne servirait à rien de la poursuivre étant donner qu'elle est, en quelque sorte prisonnière de cette ville, et qu'il finirait par la retrouvait tôt ou tard.
Le Modéré se rendit alors dans une des ruelles de la cité, celle qui remontait jusqu'à la gars. Il apparus en sortant d'un ombre, celle d'un mur, mais il ne s'exposa pas au soleil, il préféra rester dans l'ombre, tous ce qu'on pouvait vraiment voir de lui, c'était ces yeux, aussi noir que la nuit et aussi perçant que le soleil. Un regard sombre et neutre, limite vide, n'ayant plus aucun soupçon de sentiment, du moins c'est ce qu'il voulait sûrement nous faire voir. Dans cette ruelle, il l'attendait, cette jeune fille, nommait Asuka, il allait faire payait le prit de sa pseudo rébellion. C'est alors qu'il la vu arriver du haut de la rue, il la laissa descendre pente, et lorsqu'elle arriva à son niveau, Noir lui adressa ces quelques mots, court et neutre, mais à vous glacer le sang.


"Pendant combien de temps est-ce que tu vas fuir ?... Asuka..."
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
71/650  (71/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 14 Avr 2010 - 23:01
Je venais d'arriver sur la place de la gare. J'étais essouflée et mon paquet de comissions pressé sous mon bras était dans un sal état. Je m'empressai de regarder autour de moi, pour vérifier que l'homme de tout à l'heure ne m'avait pas suivit. A première vue non. Je soupirai, légèrement soulagée. Je regardai l'heure qu'indiquait le clocher, il était assez tard. Je m'engageai dans la pente qui se dirigeait vers le centre ville. Je ne me pressai pas, rassurée de ne pas avoir été suivit par l'autre. Si ça se trouve, en fait, il ne fait absolument pas parti de la Coaliton Noire, et il m'avait tout simplement prise pour une grosse folle... Je secouai la tête: c'est beau l'espoir...
Tout à mes pensées, je n'avais pas remarqué que l'inconnu de tout à l'heure était face à moi. Je ne le vis que lorsqu'il me dit:


Pendant combien de temps est-ce que tu vas fuir ?... Asuka..."

Il était tout près, sa voix froide et dur résonna dans ma tête...
Mon coeur se mit à battre plus vite, mes mains devinrent moites et je commençai à trembler. Comment des mots comme ceux-là pouvaient-ils me faire paniquer à ce point ?
Je restai un moment immobile, n'arrivant pas à me décider sur ce que je devais faire. Mes pensées se bousculaient dans ma tête...
Pourquoi avait-il fallu qu'Il m'entende crier ? En plus, je n'avais fais qu'exprimer tout haut ce que tout le monde pensait tout bas...
Mon interlocuteur se rapprochait dangeureusement. Je me remis à courir, mais cette fois-ci, je lâchai mon paquet, comme si cela allait me permettre de m'enfuir plus vite...
Je me précipitai sur la place de la gare et m'arrêtai... Je ne pouvais pas aller plus loin.


"Faites, que si Dieu existe, faites que je m'en sortes vivantes, s'il vous plaît !! J'suis trop jeune pour mourrir..."

Quand j'avais murmuré ces paroles, ma voix tremblait. Ensuite, j'avais pris mon courage à deux mains et m'étais retournée vers l'homme aux cheveux noirs. Son regard était toujours aussi vide, et plus il se rapprochait, plus ma peur grandissait. J'avais bien penser à utiliser mon arc et mes flèches, mais mes bras tremblaient beaucoup trop et je doutai fort que cela soit efficace contre Lui...
Marcheur de l'Aube.

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
133/133  (133/133)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 15 Avr 2010 - 16:02
La cité du crépuscule était devenu un endroit bien sinistre depuis la dernière visite de Riku. Les cris de la foule écumant le centre commercial, les rires des enfants jouant aux détours des ruelles, les bruits des impacts lors des affrontements de Struggle auxquels s’adonnaient les adolescents en quête de gloire, tout cela n’était plus qu’un lointain souvenir, et seul le silence régnait en maitre. Les gens trop effrayés par la coalition, en la présence du Modéré Noir, restaient le plus souvent silencieux, et faisaient profil bas, ne sortant de chez eux que lorsque c’était réellement nécéssaire. Bon au moins c’était beaucoup plus facile de passer inaperçu, ce qui les arrangeaient bien, lui et Cissneï.

Ils avaient pénétré dans ce monde pour réunir des informations sur la coalition noire. C’était la dernière mission qu’avait confié Alexander a Riku peu avant sa mort. Cet évènement avait retardé leur départ, et ce n’est que maintenant qu’ils ont trouvé le temps de l’exécuter. En effet la coalition n’a pas fait énormément parler d’elle, et cela inquiétait grandement le souverain, qui pressentait la préparation de ce qui risquait d’être un conflit meurtrier.

Après quelques recherches infructueuses, ils prirent une pause et s’installèrent dans un endroit tranquille, ou personne ne risquait de les déranger. Après une légère collation, ils discutèrent un moment.

- Bien que la ville aie bien changée par rapport à mes souvenirs, on y trouve rien de bien inquiétant. Et aucune information valable. Je pense qu’il va falloir pénétrer leur repaire … Et l’idée ne m’enchante vraiment pas. D’après le peu d’informations que nous ayons sur eux, les membres du groupe sont des solitaires. Mais si leur réputation n’es pas surfaite, un seul d’entre eux peut facilement nous mettre en échec. Heureusement que tu es une experte de ce genre de missions …


Une étrange sensation fit frémir Riku, qui sursauta. Il se leva puis se concentra pour ressentir ce qui se trouvait aux alentours.

Cette impression … cette odeur caractéristique … Pas de doute, un être des ténèbres se trouve tout près d’ici … Et ce n’est pas n’importe qui. Je me sens comme écrasé sous le poids de son aura, et je ne suis même pas a coté de lui … je ressens quelqu’un d’autre … une lumière éclatante, mais qui semble prisonnière des ténèbres …

- Cissneï on décolle, je viens de repérer un gros poisson … genre requin affamé et je crois qu’il a trouvé une proie !
L'Ange de Réconfort

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
624/0  (624/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 15 Avr 2010 - 17:58
Dans les souvenir de Cissneï, la Cité du Crépuscule était un bel endroit, il n'y avait pas d'autres mots pour. Plus de mots... Peut-être parce que la beauté des lieux avait disparu ou que ses souvenirs étaient évanouis dans le néant ? Tout était probable en ces lieux de désolation, tout, et plus encore le pire. Le soleil était toujours là, couleur d'ambre, bas dans le ciel, donnant des reflets roses oranges et bleus au nuages comme chaque jour. Cette vision aurait pu être féerique si elle n'avait été plongée dans le silence le plus total. Pas un cri, pas un bruit, même pas de bruissements d'oiseaux qui s'envolaient. Le silence total et morbide que l'on ne retrouvait même pas dans un cimetière.

Leurs pas résonnant dans une rue complètement déserte, l'ex-membre des Turks, reconvertie à la lumière et ayant troqué son costard contre une tenue toujours aussi peu féminine mais beaucoup moins serrée, et Riku, un membre de la lumière qui était en bonne passe de devenir leur leader le précédent étant décédé depuis à peine un mois. Riku était plutôt grand, aux yeux bleus céruléen et aux cheveux blancs. I ne se départissait jamais d'un air sombre et asocial, mais au fond, Cissneï pensait qu'il ne pouvait être mauvais. Enfin, qui pouvait être mauvais en œuvrant pour la lumière ? Probablement, mais il était toujours mieux que ce qu'ils traquaient.


- Bien que la ville aie bien changé par rapport à mes souvenirs, on y trouve rien de bien inquiétant. Et aucune information valable. Je pense qu’il va falloir pénétrer leur repaire … Et l’idée ne m’enchante vraiment pas. D’après le peu d’informations que nous ayons sur eux, les membres du groupe sont des solitaires. Mais si leur réputation n’es pas surfaite, un seul d’entre eux peut facilement nous mettre en échec. Heureusement que tu es une experte de ce genre de missions …

Le Modéré Noir, à entendre son nom, on aurait pu croire qu'il n'était ni mauvais ni bon, qu'il travaillait juste pour son compte. Mais il ne fallait se leurrer sur ce point. La Coalition Noire qu'il dirigeait était bien pire que tout, capable d'asservir une population et rendre un endroit où il faisait bon vivre en un terrain vague comme c'était en train de se faire pour la Cité du Crépuscule.

Assise sur un muret, regardant le soleil qui ne se coucherait jamais, elle restait pensive en mangeant un peu, elle n'avait pas vraiment faim car une sensation étrange lui tordait l'estomac. Comme si elle était au bord d'un précipice. Mais comme l'avait dit Riku, c'était une experte... Enfin, c'était un peu beaucoup trop dire d'elle. L'infiltration était son point fort ais si elle tombait sur quelqu'un du genre trop fort pour elle...

Un poids sur le cœur comme à l'approche de ceux qui n'en ont pas. Cette sensation si commune que l'on à à leur approche. Aucune pensée juste la main qui se porte à son arme. Et cette impression de voir tout notre vie comme un escalier que l'on aurait parcourue. C'est bien un ennemi qui s'approche. Et pas un des moindres.

- Cissneï on décolle, je viens de repérer un gros poisson … genre requin affamé et je crois qu’il a trouvé une proie ! avertit Riku en se levant d'un coup.

La jeune femme avait déjà la main à son shuriken qui pendait dans son dos. La sensation du métal froid la rassurait. Les quatre pointes de son arme, aussi tranchantes que les lames d'un rasoir qu'elle avait tant l'habitude de voir lui rendaient un bien grand service.

_Avec un peu de chance, il va faire mumuse avec et nous laisser l'attraper avant qu'il la gobe!

Elle savait qu'un combat de front était pour elle une occasion de s'améliorer, mais contre quelque chose de plus fort qu'elle, elle ,'avait aucune chance. Elle n'était pas faible mais elle n'était pas la meilleure non plus. Elle peinait à suivre Riku et il ne montrait aucun signe d'inquiétude alors qu'elle se faisait violence pour ne pas en avoir également.

Courant pour arriver plus vite, elle arriva sur la place de la gare. L'endroit où l'on voyait le plus bel éclat du soleil de la ville. Mais cet éclat était perverti par quelque chose de puissant. Non. Quelqu'un, et ce quelqu'un, bien que pas encore sur place, on savait déjà qui il était. Noir, seule cette couleur pouvait le définir, noir, ténébreux et sombre. Mais il y avait aussi une fille. C'était elle "la proie" comme l'avait dit Riku alors...

Sans un mot, Cissneï dégaina son arme et resta en garde. Qu'allait-il se passer maintenant ? Une seul chose était sûre, pour elle, l'éclat de la Cité du Crépuscule ne serait jamais le même.
L'Ombre ~ Orgueil

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: .
XP:
0/0  (0/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 15 Avr 2010 - 18:07
Sous c'est mots la jeune fille, paniqua, elle semblait terrifier juste à la vu du Modéré noir. Il s'avança, elle était réellement terrifier, cela se voyait dans son regard. Le Modéré quand a lui, n'afficher toujours aucun émotion, on remarqua aussi une légère goutte d'un liquide écarlate, dont on pouvait supposer être du sang. C'est alors que la jeune fille, laissa tomber ces affaires afin de mieux pouvoir fuir, elle décida de fuir vers la gare, ce qu'elle n'a eut le temps de réaliser, c'est qu'elle s'avance vers un endroit sens issu. Mais cela n'a posa pas vraiment de problème qu'Asuka c'était enfuit, car partout où l'ombre existe, Le Modéré y est également.
La fillette arriva prés de la gare, celle-ci était fermait depuis fort longtemps, elle se savait piéger, elle commençait à appeler de l'aide à un dieu qui ne viendrait sûrement pas la sauver. Asuka se retourna, il n'y avait personne qui l'avait suivi ou du moins poursuivi. Aucune trace du Modéré. La panique commença à s'estomper de la jeune fille, elle entre vu l'espoir qu'il ait abandonné l'idée de l'abattre. Mais se ne fût pas le cas, alors que le silence était revenu. Le Modéré Noir apparu en quelque seconde juste en face de la jeune Asuka, celui-ci, poussa légèrement Asuka, mais c'était plus que suffisant pour la faire tomber. C'est alors, qu'une épée apparue dans la main du Modéré, l'épée des ombres dit la "soul black". Puis il prononça c'est quelque mot.

"Maintenant, c'est terminer..."

Le Modéré leva sa soul black vers le ciel, la regardant droit des yeux, il ne détourna pas le regard, des yeux des la jeune Asuka, bien qu'il sache ce qui allait lui arriver... La mort dans la lumière... Soudain, Le Modéré se mit à lui parler.

"Je vais quand même te dire pourquoi... Ta petite rebellions... il en fallait quand même une sacré dose de haine pour crier cela... Et la haine alimente t'as part de ténèbres qui sommeil dans ton cœur... Et c'est cela qui m'intéresse... Vois-tu, grâce à cette épée, je peux prendre la part des ténèbres de chaque cœur, et si je prends cette part, tu mourras englouti par t'as propre lumière, car l'équilibre sera rompu.... C'est triste n'est-ce pas.... Et encore, si tu avais la seul personne de t'as famille et de t'es amis à périr aujourd'hui.... mais c'est trop tard maintenant, tu ne peux plus rien pour eux... je les ai déjà .... tous ça à cause de toi... c'est dommage... non ?"

Le Modéré termina sont discours sur un note assez sanglante. Et c'est à ce moment précis qu'il se mit à sourire, un sourire démontrant toute la cruauté et le sadisme qui l'habite réellement. Et se fût à ce moment là qu'il décida de lui porter le coup fatal. Il abattis son épée sur la jeune fille... mais...
Marcheur de l'Aube.

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
133/133  (133/133)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 15 Avr 2010 - 19:55
Au moment ou la lame allait s’abattre sur le jeune fille terrifiée, Soul Black fut stoppée net par Shining Darkness. Riku avait réussi in extremis à se placer entre Asuka et le Modéré Noir. La force de ce dernier était impressionnante, et le jeune homme peinait a retenir la pression infligée par son opposant. Il donna un coup d’épée pour le repousser, et se libérer de cette étreinte.

Les deux hommes étaient face a face, à quelques mètres de distance. Ils se regardaient droit dans les yeux, comme si plus rien autour n’existait. Ils ne s’étaient jamais rencontrés auparavant, mais un seul choc entre leurs lames leur en avait bien plus appris sur leur vis-à-vis qu’ils n’en avaient besoin. De plus chacun avait entendu des récits sur les exploits de l’autre. Ils avaient deviné leurs identités, savaient a qui ils avaient affaire, et comprenaient l’un comme l’autre que le combat était inéluctable.
Riku, sans quitter le Modéré Noir du regard, ordonna :

- Cissneï ! La mission est officiellement annulée, nouvel objectif : sauver nos peaux ! Emmène la demoiselle au vaisseau en quatrième vitesse ! Moi je vais faire tenir compagnie à notre hôte qui me semble très joueur.

Le héros de la lumière avait prononcé ces mots avec confiance, mais au fond de lui, il savait que ses chances de s’en sortir avoisinaient le QI d’une huitre comparée au génie d’Ansem. Il ressentait le même sentiment d’oppression que lors des ses confrontations avec le Heartless de Xehanort. Et tant qu’a faire il aurait préféré ne plus avoir à revivre ça. Il était de toute façon trop tard pour reculer, et il était le seul ici à avoir une chance de s’en tirer face a ce monstre de puissance. Cissneï allait repartir au vaisseau avec la pauvre victime du Modéré, et revenir le chercher. La question était : allait-il survivre jusque là ? Il avait vaincu le Heartless de Xehanort, peut être allait-il encore triompher aujourd'hui. Il se devait d'y croire, sinon il était perdu. En ce raccrochant a cette idée, il s'adressa a son opposant en utilisant les "politesses" d'usage.

- Alors on se rencontre enfin. J’ai beaucoup entendu parler de toi. C’est marrant je t’imaginais plus grand.
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
71/650  (71/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 16 Avr 2010 - 17:36
L'homme se tenait maintenant face à moi, et mon corp était toujours plus tremblant... Il me poussa, sans mettre beaucoup de force dans son geste. Toutefois, il n'en fallu pas plus à mes jambes pour céder à cette faible pression, qui d'habitude m'aurait plutôt fait rire. Quelques secondes plus tard, l'homme fit apparaître une épée. Sa lame était de couleur sombre et semblait particulièrement tranchante... La panique embrouillait complètement mon cerveau, je n'arrivais pas à avoir une pensée lucide.

"Maintenant, c'est terminer..."

Je levai les yeux vers Lui et le vis pointer le ciel de sa lame. Etait ce vraiment terminer...? Je ne voulais pas !! Je pouvais crier, appeler à l'aide, personne ne viendrait... Plus personne ne sortait depuis que la Coalition noire était là... Je ne pouvais pas m'enfuir, son épée au dessus de ma tête aurait tôt fait de m'atteindre.

"Je vais quand même te dire pourquoi... Ta petite rebellion... il fallait quand même une sacré dose de haine pour crier cela... Et la haine alimente ta part de ténèbres qui sommeille dans ton cœur... Et c'est cela qui m'intéresse... Vois-tu, grâce à cette épée, je peux prendre la part des ténèbres de chaque cœur, et si je prends cette part, tu mourras englouti par t'as propre lumière, car l'équilibre sera rompu.... C'est triste n'est-ce pas.... Et encore, si tu étais la seule personne de ta famille et de tes amis à périr aujourd'hui.... mais c'est trop tard maintenant, tu ne peux plus rien pour eux... je les ai déjà .... tous ça à cause de toi... c'est dommage... non ?"

Dommage... Ah...C'était le mot... Mes amis et ma famille... Est ce qu'il bluffait...? Je remarquai juste à l'instant le sang sur le visage de mon bourreau. Non... Il n'avait pas ... Il n'avait pas le droit...!!! Je me sentis... Bizarre... Comme vide...
Mon regard se reporta sur Sa lame qui plongea vers moi. La peur me tordit le ventre.

Je fermais les yeux et attendis le choc, qui ne vint pas. J'ouvris un oeil, hésitante. Je vis un jeune homme au cheveux argenté. Il s'était interposé entre moi et l'homme.


"Cissneï ! La mission est officiellement annulée, nouvel objectif : sauver nos peaux ! Emmène la demoiselle au vaisseau en quatrième vitesse ! Moi je vais faire tenir compagnie à notre hôte qui me semble très joueur. "

Quoi ?! Il avait l'intention de se battre contre Lui ?!
Je ne savais pas de quoi était capable mon sauveur, ni ce que savait faire son adversaire... Mais cela ne me disait rien de bon. J'aurais bien voulus lui dire que ce nétait pas la peine, qu'il risquait gros, mais je sentis que l'on m'attrapait par le pognet et je fus obligée de me remettre debout. Je vis une jeune fille plutôt jolie. Elle arborait de grands yeux de couleur chocolat. Son visage fin était encadré par des cheveux bruns mi-longs.
Et avant que d'avoir eu le temps de plus détailler la jeune fille, cette dernière se mit à courir, me tenant toujours par le poignet. Je dus la suivre.
Je jetai un regard par dessus mon épaule: les deux hommes se fixaient toujours, l'air méfiant.


"Ah !! Attendez !! S'il vous plaît !!"

J'essayai de résister à l'emprise de la brune, mais cette dernière ne semblait pas vouloir m'écouter. Où voulait-elle m'emmener comme ça..? L'autre avait parlé d'un vaisseau...
L'Ombre ~ Orgueil

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: .
XP:
0/0  (0/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 19 Avr 2010 - 18:52
Alors que le Modéré Noir était sur le point d'achever la jeune Asuka, une autre personne vint s'interposer entre la fille et la lame de Noir. Un jeune homme, au cheveux d'argent et éclatant de courage, avait réussi à bloquer cet dernière attaque, mais il avait l'aire d'avoir du mal à la contenir. Cet homme était connu, et surtout assez célèbre par ces exploits passer, il s'appelait Riku, un des nombreux amis de l'élu de la keyblade, et Riku est lui-même un maître de la keyblade. Il maîtrise les ténèbres aussi bien que la lumière. Le deux se regardèrent assez fixement, on pouvait facilement savoir qu'un combat allait avoir lieu, mais son issu était incertaine. Le silence était de mise pendant les quelque seconde, qui on suivi une petite réplique enfin de donner de la distance entre les deux hommes. La jeune Asuka quand à elle avait l'aire perdu et complètement étonner par l'intervention de Riku. Cet alors que Riku s'adressa une autre personne qui n'avait pas vraiment retenu l'attention du modéré, apparemment, elle et Riku avaient une mission à réaliser à la Cité du Crépuscule, et vu l'ampleur qu'on prit les événement ils ont décider d'abandonner cet mission. Puis Riku continua son discours en demandant toujours à la jeune femme, qui semblait s'appeler Cissnei, il lui ordonna d'amener Asuka dans leur vaisseau, laissant Riku et le Modéré Noir face à face.

- Alors on se rencontre enfin. J’ai beaucoup entendu parler de toi. C’est marrant je t’imaginais plus grand.

Le Modéré ne répondit pas la provocation de son adversaire, il se contenta dans petit sourire assez discret. Le Modéré regarda alors des deux filles quittaient la scène, pour aller se réfugier dans leur vaisseau, mais elles lui laissa bien mieux qu'une petite citoyenne de la Cité du Crépuscule, elles lui avait laissé Riku, un maître de la keyblade possédant une ressource de ténèbres extrêmement important. Cela réjouissait Noir, car le faite de pouvoir avoir la chance de tuer un maître de la keyblade a toujours était quelque chose qu'il souhaitait par dessus tout. Et maintenant le combat allait commençait d'une minutes à l'autre. Ils se contentèrent juste de ce regardait, le regard plonger dans l'autre, comme s'ils voulaient chacun lire des penser de l'autre, et même pour le Modéré Noir, qui en temps normal arrive sens trop mal à lire les penser des gens, il rencontra quelque difficulté avec Riku, car celui-ci avait une très forte volonté et un cœur extrêmement puissant.
Soudain le Modéré leva sa main gauche à mis hauteur, Riku quand à lui se mit en position de garde, Et put alors voir le Modéré afficher un grand sourire, et il claqua des doigts. C'est alors que deux ombres sorti de l'ombre qui se trouvait derrière lui, Ces deux ombres empoigna des deux bras. Puis les ombres s'enfoncèrent dans le sol, enchainant Riku sur le sol. Noir tenta alors un coup d'épée bref et rapide, mais Riku n'étant piéger que par les bras, esquiva l'assaut et donnant un coup de pied dans torse du Modéré, puis il détruisa les liens grâce à la lumière. Il se releva assez rapidement, et riposta presque aussitôt, il donna un revers de keyblade. Mais Le Modéré para avec sa propre arme, et il contre attaqua presque aussi sec, et cet fois avec une ombres de la gare. Riku esquiva au dernier moment, mais fut légèrement coupé au visage.

hum... J'en n'attendais pas moins de toi, Riku...

Les deux adversaires se fixèrent pendant quelque seconde et ils allaient sens doute encore devoir se battre et le niveau serait surement très élever... Mais à quel point ?
Marcheur de l'Aube.

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
133/133  (133/133)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 26 Avr 2010 - 14:58
Les ombres … voila longtemps que Riku n’avait plus peur d’elles. Et pourtant, celles-ci venaient de démontrer leur potentiel de terreur. Le Modéré Noir les contrôlait parfaitement, donnant forme a ce qui n’en avait pas, donnant contenance au néant, transformant en attaquant vivace un simple dessin au sol. Heureusement pour lui, il avait apprit a faire le la lumière son alliée, et il pouvait repousser les ombres. Sans doute aurait-il pu y arriver par la force, mais cela lui aurait pris beaucoup d’énergie, énergie qu’il se devait de conserver au maximum pour affronter un adversaire de cette trempe.

Bon, si je veux m’en défaire, il va falloir sortir le grand jeu … C’est parti !


Riku concentra ses forces un instant, se focalisant sur la lumière pour en imprégner tout son être, puis s’écria en tendant son bras gauche :

- BRASIER !!!
( HRP : il lance le ++, mais ca il va pas le dire forcement ^^ )

Le Modéré Noir se prépara a contrer la boule de feu, mais aucune flamme n’apparut de la main de RIku. Ce dernier plia alors son bras, brandissant son poing maintenant fermé vers le ciel. Le sol se fissura alors sous le Modéré, et un geyser de flamme surgit violemment, projetant le Maitre
des Ombres dans les airs en le brulant. A peine eut’ il le temps de se protéger des flammes et de refaire face a son opposant que Riku avait surgi a son niveau et bras gauche en avant, bras droit empoignant fermement sa keyblade derrière lui prêt a frapper, il utilisa deux autres sortilèges coup sur coup :


- H²O ! Foudre ! ( HRP : H²O+ et Foudre ++ )

Le sort aquatique fit mouche et Le Modéré Noir prit de plein fouet une gerbe d’eau concentrée qui le sonna les quelques secondes qui suffirent a Riku pour foudroyer son arme et frapper avec d’une frappe lourde qui blessa le Modéré Noir, el l’électrocuta alors qu’il était trempé, se qui démultiplia les effets. Il retomba au sol, et Riku atterit a bonne distance, évaluant les dégâts causés. A sa grande surprise, il vit l’ombre du Modéré l’aider a se relever et celui-ci semblait bien moins touché que ce que le jeune homme l’aurai imaginé.

- Pas mal ! Joli enchainement, techniquement difficile
a contrer. Mais ca manquait de puissance.


Il passa sa main libre sur l’entaille infligée par le coup de Keyblade, se tachant de sang.

- Permet moi de te montrer comment il faut faire.

Avec un sourire démoniaque, Le modéré Noir planta Soul Black dans le sol, et commença a murmurer un incantation. Son corps fut bientôt entouré d’un sceau magique qui irradiait d’une lumière froide. Il libéra alors sa magie et un nuage de ténèbres apparut alors, tourbillonnant autour de Riku pour finalement formant un dôme compact qui l’enferma totalement. Il essaya de le briser mais ses coups de keyblade n’avaient aucun effet.

- Riku, toi qui a surmonté les ténèbres, je vais te réapprendre a les craindre.

Le héros maintenant dans le noir complet, fut bientôt assailli de toute part par des lames d’ombre. Il s’était longtemps battu en se privant délibérément de sa vision, et pouvait malgré sa cécité ponctuelle ressentir les attaques mais celles-ci étaient bien trop nombreuses. Il esquiva la première salve, mais dès lors qu’il fut touché par l’une des lames, d’autres suivirent, et en quelques instants il fut contraint d’abandonner l’idée d’esquiver, et essuya de nombreux coups pendant qu’il préparait un sort pour se sortir de la. ( HRP : Symbiose Sceau de l’harmonie puis sorts dôme et enfin prise de l’ombre )

- Foudre !!! ( HRP : toujours ++ )

Riku avait concentré presque toute sa magie dans ce sort, qui Illumina les ténèbres, et brisa le dôme. Pendant que le sort était encore actif, il l’envoya droit sur le Modéré, qui l’encaissa encore une fois. Riku, couvert d’entailles et ayant perdu beaucoup de sang, utilisa alors ses dernières ressources magiques pour utiliser Soin et atténuer l’impact de ses blessures. Le Modéré Noir, lui semblait bien se porter malgré les dégâts subis.

- T’es increvable ou quoi ?
L'Ombre ~ Orgueil

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: .
XP:
0/0  (0/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 7 Mai 2010 - 23:18


Les mots de Riku sonna comme le glas de sa mort futur, le sourire démoniaque de Noir semblait s'intensifier, il se rappela tristes souvenirs, mais des souvenirs qui ont forgé ce qu'il est aujourd'hui. Le Modéré fixa Riku quelque seconde, l'espoir de la lumière avait fait un enchaînement plutôt pas mal, mais cela demeurait insuffisant, face au Modéré Noir, d'ailleurs la contre attaque n'était qu'un avant goût de ce qu'il était réellement capable... Car comme on dit une ombre peux en cacher une autre... L'ombre l'essence même du Modéré Noir, un être sculpter dans les ténèbres. Et Riku, un individu se trouvant entre les deux, partager entre la lumière et les ténèbres, une proie de choix pour L'Ombre éternel, lui qui est à la recherche de cœur sombre.

"Mon cher Riku... Sache qu'il faut plus que de la lumière pour venir à bout de l'ombre... Mais tout de dévoiler ne serait pas... amusant...

Le Modéré empoigna sa Soul Black, les deux se fixèrent, mais l'image de Noir s'évapora petit à petit, comme s'il avait disparu à une telle vitesse que sa propre image n'avait pas réussie à la suivre...

"Quoi , Mais qu'est ce qui se passe... ne me dit pas que..."

Riku se retourna mais il n'y avait personne, soudain une vague de frisson vint se poser sur Riku. Il vu alors Noir glissait telle une serpent sur l'eau, et là où il glissa des ombres extrêmement pointu et d'une taille assez imposante sortir du sol. Il glissa vers Riku, puis il tenta un coup de Soul Black vers la droite, le maître de la keyblade para le coup et ceux qui venait par la suite avec sont arme fétiche. Mais l'ombre en cache souvent une autre, car se fut à ce moment que toute les ombres du à la glissade du Modéré s'abattirent sur Riku. Celui-ci esquiva en faisant quelque pas en arrière, c'est alors que le Modéré ferma son point gauche, et de nouvelle pointe d'ombre sortir des précédente. Le coup fut rapide et précis, mais Riku est parvenu à esquivé celle qui aurait pu lui-être fatal, mais il fut blesser à l'épaule. [Hrp : Serpent élémentaire -Art Abstrait ]

"Enflure... Je... Je n'ai rien vu venir... Mais lorsque tu t'amusais faire ton petit show, je t'ais préparé un cadeau..."

Noir remarqua alors qu'il n'arrivait plus à bouger les jambes, il était comme écraser vers le sol, comme si la graviter c'était fait plus intense. L'Ombre souri, un sourire qui symboliser, "aller attaque-moi...", et se fut chose faite Riku. Riku se releva et coura vers Noir, il savait que le sort qui lui avait laissé ne durerait sens doute pas très longtemps. Riku empoigna sa keyblade très fermement, c'est alors qu'elle s'enflamma et il asséna un coup en diagonal puis la keyblade se recouvra de glace, et il lui infligea un nouveau coup. Puis l'arme de Riku se recouvra de foudre et il attaqua une nouvelle fois Noir. Puis il termina son enchaînement avec un coup directe dans le torse. [ Hrp :Graviter - Frappe Infernale - Frappe Glaciale - Frappe Eclair - Close-combat ]

"Bien... C'est terminer..."

Riku retira son épée du corps du Modéré Noir, pensant que celui-ci était belle et bien mort, mais étrangement aucune goutte de sang était présent ni sur le corps du Modéré, ni sur la keyblade de Riku. Puis vint un rire, un rire macabre, Le Modéré Noir était bien vivant et aucun blessure qui plus ai...

"C’est marrant je t’imaginais plus fort.... Riku...."

Un silence s'installa pendant quelque seconde, puis Le Modéré annonça c'est quelque mots qui allait sûrement conclure se combat.

"Maintenant je vais te montrer Riku, la vraie nature de l'ombre..."
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
71/650  (71/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 17 Mai 2010 - 13:25
Je ne savais vraiment plus quoi faire. L'homme en noir devait sûrement faire partie de la Coalition Noire... Quant à l'autre, je ne savais pas qui il était, mais en tout cas... Je lui devais beaucoup.

La jeune fille qui accompagnait mon sauveur continuait de m'entrainer derrière elle, et n'avait pas l'air de vouloir me lâcher. Je me laissai tirer, ne sachant pas quoi faire d'autre...

Les ruelles de la Cité du Crépuscule étaient désertes... Il n'y avait pas un chat. Cela avait bien changé depuis que la Coalition Noire était arrivée. Les gens ne prennaient plus le temps de bavarder dehors, les enfants ne jouaient plus, ni ne riaient... Tous ces petits bruits et détails avaient disparus, comme si la Cité du Crépuscule était en train de mourir.

J'ignorais aussi où étaient mes amis... Le membre de la Coalition Noire avait dit qu'il s'était occupé d'eux... J'espèrais vraiment que c'était faux, qu'il avait juste bluffé...

[HRP¨: désolée d'avoir mis autant de temps à répondre... Je m'excuse aussi pour la très mauvaise qualité de ce post...>_< Encore désoléeee !!]
L'Ange de Réconfort

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
624/0  (624/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 13 Juin 2010 - 17:35
Cissnei avait bien compris les ordres de Riku. En deux mots il lui demandait de fuir: le sale boulot. Elle n'avait pas peur du tout de ce Modéré. Enfin, la vraie phrase était qu'elle n'avait pas peur de la mort en fait. Tenant toujours la jeune fille dont elle ignorant le nom, elle courant dans les rues de la Cité tout en reconnaissant qu'à demi le chemin. L'adrénaline était une amie, mis aussi une ennemie coriace. Elle affectait les sens, le toucher, le sens du combat était diminué à sa minima de même que pour la vue, tout ce que l'on voyait donnait l'impression d'être lointain. Les cinq sens étaient atrophiés en fait à bien y penser... La maxima était atteinte pour les réactions, le sixième sens, l'adrénaline qui coulait doucement dans les veines de Cissneï la faisait courir plus vite, frapper plus fort, le contrecoup se subirait après le combat, mais cela, elle s'en contrefichait...

Courant des les rues de la cité, son souffle résonnant comme au temps de ses missions pour la Shin-Ra, l'ex-Turk tenait fermement la jeune fille inconnue par le bras. Pour rien au monde elle lâcherait prise. Tournant à angles droit des ruelles toujours plus nombreuses, elle ne sentait plus la peur depuis quelques secondes. Avait-elle arrêté d'y penser ? Oui probablement. Elle ne sentait plus que son shuriken qui était ceint à sa ceinture. Les coups de s Rose des Vents à ses hanches lui rappelaient que jamais elle ne devait abandonner un combat. Alors elle pensait justement à ce qu'elle faisait dorénavant. Elle fuyait! Sur un ordre! Jamais elle n'aurait fait ça avant... Si en fait, elle avait toujours fui en fait... Ses missions d'espionnage, ses tortures, elles se soldaient toujours de la même manière...

Elle ralentit légèrement l'allure, atteignant la planque du vaisseau gummi qui les avait menés ici. Il était petit de carrure et n'en menait pas large, mais les plus grands pirates n'avaient pas commencé avec des petits vaisseaux ? La taille n'était rien, et Cissnei était un excellent exemple. Elle grimpa dedans et consentit enfin à lâcher la jeune fille qui la suivait.


_Je n'ai pas l'intention de laisser Riku planté comme une nouille et mal finir. dit-elle en allumant les réacteurs de l'engin.

Depuis longtemps elle savait piloter des vaisseaux, elle avait appris d'elle même pour commencer, et ensuite d'autres Turks lui avaient montré. Ce n'était pas une perle mais elle se débrouillait. Elle parvint tout juste à faire décoller l'engin au ras des toits et le fit avancer. Les toits défilaient, elle tentait de reconnaître tant bien que mal les rues par lesquelles elle était passée, il ne fallait pas dire que c'était dur mais ce n'était pas facile non plus! Tous se ressemblaient, faits de tuile oranges, les murs jaunes, baignés d'un soleil sans fin. Elle repéra la place au bout de quelques minutes de stress. Elle commençait tout juste à perdre le peu de calme qu'elle avait encore.

Posant l'engin dans un grand bruit et sans vraiment de grâce sur le sol dallé de pierres toutes aussi jaunes que le reste de la cité, Cissnei ouvrit les sas. Dégainant son arme, elle sortit. Arrivait-elle à temps ? Au pire moment ? Trop tard peut-être ? Une chose était sûre, les deux combattants étaient debout, mais pour combien de temps encore ? Personne ne pouvait le prédire. Maintenant qu'elle revenait sur les lieux d combat, la peur revenait aussi. Comme un enfant qui se moque des fantômes le jour et qui en pleure la nuit venue. Le Modéré Noir était un fantôme alors.

"Maintenant je vais te montrer Riku, la vraie nature de l'ombre..." dit le Modéré alors que Riku lui avait planté son épée dans le corps.

Le cœur de Cissnei chuta dans sa poitrine. Il ne ressentait donc rien !?

Œuvrant en silence, la jeune membre de la lumière courut pour prendre son élan en détachant son arme de sa ceinture, elle lança son shuriken aussi fort que possible. Il décrivit un léger arc, signe que le lancer était une réussite, mais encore fallait-il qu'il atteigne sa cible... Y avait-il encore une issue favorable à ce combat ?
Marcheur de l'Aube.

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
133/133  (133/133)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 17 Juin 2010 - 0:13
Riku était a bout de forces. Il avait puisé dans toutes ses ressources magiques et quasiment toutes ses forces physiques. Il n'était plus en état de livrer combat, et encore moins face au chef de la coalition noire. Ce dernier leva son arme, prêt a l'abattre sur le corps de l'argenté qui n'avait plus les moyens d'arrêter ou d'esquiver l'assaut. Il ne pouvait se résigner, mais pourtant aucune échappatoire n'était possible. Il repensa alors a la jeune fille qu'il avait sauvé de la mort qui l'attendait a présent. Au moins son sacrifice n'avait pas été vain. Mais il ne pouvais s'empêcher de ressentir un profond regret.

... Olette ... finalement je ne vais pas pouvoir te ramener chez toi. Le plus ironique étant que je vais mourir précisément chez toi ... Bon quitte a y passer !

Riku fixa le Modéré noir droit dans les yeux, le regard brulant de la flamme de son esprit combatif. Le seigneur des ombres sourit face a cette attitude fière, puis abaissa enfin sa Soul Black.

Le shuriken de Cissneï parcouru la distance qui la séparait des combattants en deux secondes. Le Modéré noir, concentré sur son moment de gloire, ne perçu le danger qu'au dernier moment. Il recula pour esquiver la lame tournoyante, qui lui entailla legerement le bras avant de revenir vers sa propriétaire. L'épée qui aurait du trancher de haut en bas le héros de la lumière ne fit qu'entailler profondément sa poitrine. Il hurla de douleur avant de s'effondrer au sol. Cissneï se rapprocha de Riku et se posta devant lui pour le protéger de tout nouvel assaut. Le Modéré Noir sembla amusé par ce retournement de situation soudain.


- Mais qui voila donc ! La petite rouquine qui nous avait fait faux bond tout a l'heure. Tu m'as l'air bien remontée ma jolie.


Cissneï ne céda pas a la provocation et garda son sang froid. Le Modéré Noir évalua la situation : la demoiselle était certainement bien plus forte que sa frêle apparence ne semblait le montrer, et son affrontement contre Riku l'avait bien plus marqué qu'il n'y paraissait. Son pouvoir lui avait permis d'esquiver la plupart des coups mortels, pas avait grandement puisé dans ses réserves. Ne connaissant pas les capacité de celle qui lui faisait face, lancer un nouvel affrontement était trop risqué : il n'envisageait pas la défaite, mais savait qu'il pouvait y perdre des plumes.

- Ce garçon n'est pas mauvais, il m'a bien diverti. Quand il se remettra, dis lui de devenir plus fort d'ici la prochaine fois, je serait déçu qu'il n'élève pas encore plus le niveau. Sa défaite n'en sera que plus délectable pour moi.

Sur ces mots le Modéré Noir disparut dans les ténèbres, laissant l'Ex-Turk et le porteur de keyblade seuls. Ce dernier était inconscient et se vidait de son sang. Cissneï le porta jusqu'au Hautvent et l'installa aussi confortablement que possible avant de retourner au commandes. Elle croisa Asuka qui n'avait pas bougé du cockpit.

- Va t'occuper de Riku, assure-toi qu'il ne se vide pas trop et ne soit pas trop secoué, je vais devoir pousser ce bébé a fond pour rentrer a temps pour le sauver !

Cissneï confia son supérieur aux soins d'Asuka, qui eut un peu de mal a gérer l'état critique de son sauveur. De son coté elle s'exécuta et a peine sortie de l'atmosphère de ce monde elle atteint rapidement la vitesse maximale de l'engin en direction du château.

Riku se réveilla durant le trajet. Il ne voyait presque rien et ne comprit pas Asuka lorsqu'elle s'adressa a lui. La seule chose dont il réussit a prendre conscience fut sa blessure. Il eut une dernière pensée avant de s'évanouir a nouveau.


Défaite totale ...
messages
membres