Derniers sujets
» Tour du Propriétaire
par Narantuyaa Hier à 18:21

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Hier à 16:06

» Cachons tout ça
par Death Hier à 15:37

» Pourtant, rien ne change
par Death Hier à 11:22

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Hier à 11:14

» J'ai PAS mal à mon forum
par Fiathen Hier à 8:07

» Que la vengeance commence!
par Kestia Mer 13 Déc 2017 - 22:18

» Camanaich et Entraînement de combat et agilité
par Cissneï Mer 13 Déc 2017 - 19:09

» ...comme si c'était hier !
par Lenore Mer 13 Déc 2017 - 12:23

» Contrats - Demande de Mission
par Surkesh Mar 12 Déc 2017 - 23:02

» Le savoir c'est le pouvoir
par Narantuyaa Mar 12 Déc 2017 - 3:51

» Mille Épines
par Death Lun 11 Déc 2017 - 18:27

» Tombent les masques
par Maître Aqua Dim 10 Déc 2017 - 0:41

» Fiche Technique: Waltz
par Waltz Sam 9 Déc 2017 - 17:52

» Au coeur du Vide
par Rufus Shinra Sam 9 Déc 2017 - 17:29


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 L'Assassin Sublime
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 15/05/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss.
XP:
247/500  (247/500)
Lun 12 Avr 2010 - 23:06
Présentation de Marluxia

.

    Identité


      N o m : ...
      P r é n o m : Marluxia
      S u r n o m : L'Assassin Sublime
      Â g e : 27 ans.
      C a m p : Organisation XIII
      R a c e : Simili

    Descriptions

    P h y s i q u e :
      Un tourbillon obscur, un cyclone de ténèbres. Les pétales de Rose volent, volent et se dispersent, tombent au sol lentement, chutent vers leur destinée. Derrière eux, l'ombre s'est estompée. Une longue silhouette noire se tient, aussi noire que la nuit. On ne le distingue pas, ses muscles sont immobiles. Va-t-il bouger ? Il reste, contemplatif, ne tressaillant pas même une fois. Les derniers pétales finissent de tomber, et la silhouette demeure... Longue et noire, effrayante et intrigante. Une main gantée remue doucement, se lève jusqu'à parvenir au niveau de son visage... De ses traits, on ne distingue rien, pas même la moindre parcelle. Tout est plongé dans une obscurité plus sombre que son long manteau, indiscernable, impénétrable, la silhouette demeure. Un léger mouvement de son corps, presque imperceptible, suffit à faire trembler les deux lanières argentées qui tombent négligemment sur son torse, et l'immobilité revient. A peine un son, un tintement métallique, et le silence se fait de nouveau maître. Ce corps ne bouge plus, ce corps drapé dans une longue robe de bure... Qu'est il, qui est il ? Sa stature n'est pas intimidante, sa carrure n'est pas imposante, sans être svelte, il demeure maigre, bien que sa haute taille en soit en partie la cause. Qu'on ne s'y trompe guère, ce corps est robuste, plus que ce que l'on pourrait croire, mais rien ne laisse deviner ces choses, si ce n'est les apparences... Le long manteau reste continuellement fermé, scellé par une fermeture d'argent. Sur le sol de marbre blanc, un son résonne alors, celui d'un claquement régulier, le bruit de ses bottes de cuir, noires elles aussi, qui se déplacent régulièrement. Quelques pas, et le son se fait invisible. L'homme en noir s'immobilise, une fois de plus. Un semblant d'hésitation, un mouvement qui s'interrompt, et ses mains gantées viennent se poser sur les replis de sa capuche. Il prend tout son temps, savoure-t-il ce moment où il reste plongé dans les ténèbres ? Un simple mouvement de tête, deux gestes de ses bras, et voila son capuchon rabattu derrière sa nuque, dévoilant son visage dans une nouvelle gerbe de pétales. Des scintillements roses envahissent la pièce, le son de leur chute fendant l'air parvient à nos oreilles... La silhouette noire devient humaine, une figure succède au néant... Les Roses chutent autour de ce beau visage fermé. Est ce un homme, est ce une femme ? On ne pourrait le dire, aucune expression ne sied sur son visage. Seuls restent ses traits délicieusement androgyne, son visage fin, sublime, ses yeux fermés, donnant un air doux, paisible à l'ensemble. Deux petites lèvres roses, closes, contribuent à lui donner un aspect féminin, tout comme ses longs cheveux aux mèches d'un rose éclatant tombant de chaque côté de son visage. A le voir ainsi, on peut être certain que c'est un ange qui se tient devant nous... Les pétales continuent leur longue chute, bientôt ils auront atteint le sol... L'ange soulève ses paupières, laissant apparaître un regard aussi bleu que le ciel... Ses pensées restent inaccessibles, est-ce un miracle qu'il prépare ? Sa main se dresse vers le ciel... Un pétale de Rose vient s'y poser tranquillement, flânant comme au gré d'une brise... Il n'y a pas assez de temps pour interpréter, dans un éclat de lumière violacé, le pétale s'est transformé en une gigantesque faux. D'un geste rapide, l'ange balaye l'espace droit devant lui, faisant se faner les pétales n'ayant pas même eu le temps de toucher le sol. D'un air satisfait, il pose son arme sur son épaule, la tenant d'une main... Un ricanement grave retentit, ses lèvres se déforment en un rictus, ses sourcils se plissent dans une expression menaçante... Et c'est le visage de la mort qui se présente à nous...

    • Question vis-à-vis du Physique :
      Sous sa Faux, les fleurs poussent et le reste meurt... Et pour ce faire, il dispose de nombreuses méthodes... L'Assassin Sublime, comme son nom l'indique, combine à la fois la grâce et la mort, et ce dans toutes ses manières de combattre...

      Tout d'abord, il y a sa première manière d'affronter les autres, le premier degré de dangerosité... A ce stade, Marluxia n'est en rien le plus impressionnant, ni même le plus puissant. Son très net avantage sera son arme, une faux démesurément grande, qui lui permettra d'attaquer par des coups physiques sans laisser un seul angle mort. D'un simple geste, il pourra la faire tournoyer tout autour de lui, envoyer des ennemis dans les airs en une seule frappe... Sa maîtrise en est totale, et chaque coup a la précision de la mort qui s'abat. Cependant, ces coups ne se révèleront réellement efficace que lorsqu'il affrontera un groupe d'adversaire. Contre une cible seule, il aura tendance à être plus lent, les gestes pour manipuler son arme se révélant saccadé et moins fluides à cause de la taille de son arme... Son attitude sera alors plus fourbe, plus prudente... Il restera inactif, guettant la moindre faille dans la garde de son adversaire, il mimera l'immobilité avant d'enchaîner plusieurs coups très vifs... Il peut en effet être très rapide, mais cela lui demande un moment assez important pour préparer son geste, ou bien une période bien trop longue de récupération. Naturellement, Marluxia a une pleine connaissance des défauts de son style de combat. Pour cela, il tâchera de compenser les quelques défaillances par des techniques plus recherchées... En se servant de la magie par exemple... Ainsi, il se mettra hors d'atteinte des coups en s'entourant de cratères de fleurs sur lesquels il est le seul à pouvoir marcher, il fera apparaître des tourbillons de pétales pour immobiliser sa proie... Sa technique la plus redoutable consiste à se servir de ses pouvoirs concernant la Mort pour imposer un temps limité à son adversaire, et à attendre patiemment qu'il trépasse... Contrairement à d'autres membres du XIIIème Ordre, son style est plus tactique qu'il n'y parait, et repose sur une seule chose... Observer, guetter, éliminer rapidement...

      L'Assassin Sublime ira rarement plus loin, mais il possède une ressource de puissance incomparable. C'est la qu'intervient le stade 2. A ce niveau, il fera appel à un Spectre, curieuse symbiose entre un simili et une créature née de son âme. Il s'agit en fait d'une machine grise sur laquelle il siège, placé dans un trône de pétales... Détail curieux, légèrement en dessous de la place du numéro XI, on peut distinguer un visage féminin dissimulé par un capuchon... Le Spectre prendra alors le relai, Marluxia se contentant de rester immobile, contrôlant les mouvements de sa chose par sa seule pensée. La démesure de ce monstre égale sa puissance... Il pourra ainsi, sur ordres, donner de violents coups de ses deux immenses faux, se projeter sur le sol brusquement, charger dans plusieurs directions différentes... Pour sa part, Marluxia attaquera uniquement par la magie, projetant des fleurs volantes capables de tirer des rayons lasers moins puissants qu'embêtants, créant des ouragans de fleurs, et d'autre chose susceptible de retarder ou de blesser l'adversaire tandis que sa créature l'élimine...

      La dernière forme est la plus redoutable de toutes... Pour procéder à cette nouvelle évolution, l'ennemi aura été transporté dans un univers parallèle, une sorte de paradis vide, d'arène au milieu des cieux... L'incarnation physique de Marluxia ne bougera plus, et restera entièrement passive... Autour de ses jambes, une énergie étrange flottera, le reliant à une immense créature dressée derrière lui. Cette chose est l'incarnation de son âme, un ange démesurément gigantesque, reprenant le visage féminin encapuchonné du Spectre... Quatre ailes battent dans son dos, une paire blanche, symbolisant sa pureté et son statut, et une paire noire, pour signifier sa condition d'ange déchu et la noirceur de l'âme de l'Assassin Sublime... Entre ses mains repose la faux de Marluxia dont elle se sert occasionnellement... Lorsqu'il déploie cette facette de son style de combat, on peut supposer que le numéro XI joue sa dernière carte pour révéler ainsi sa véritable forme... Mais peu de personnes sont en mesure d'y survivre, sa résistance étant accrue, de même que l'efficacité de ses sortilèges qui viennent subjuguer la proie dans un tourbillon de fleurs mortelles... Il est à noter que les gestes de Marluxia et ceux de l'ange sont sensiblement identiques, laissant planer le doute sur le réel maître de la situation...


    C a r a c t è r e :
    • Question vis-à-vis du caractère :
      Faux, Trompeur, Perfide, Sublime, Calculateur, Ambitieux.


      On dit des Simili qu'ils sont des êtres sans cœur, sans scrupules, sans émotions... On dit aussi d'eux qu'ils ne sont que les reflets de l'être qu'ils étaient autrefois, et que par conséquent, leur attitude n'est que le souvenir de leur ancienne existence qu'ils simulent continuellement. Dans ce cas présent, cette affirmation est paradoxale, car la principale caractéristique de Marluxia, lorsqu'il simule ce qu'il devait être, est justement de simuler encore plus... Tout d'abord, comment se présente-t-il ? Avec un inconnu, toujours poliment, parlant d'un langage soutenu, d'un air amical... Il n'aura jamais un mot de travers, jamais un regard en biais. Il fera tout pour le mettre à l'aise, pour le faire se sentir bien avec lui... Et petit à petit, le serpent s'enroula autour de sa proie pour la dévorer le moment venu... Telle est la vraie personnalité, ou du moins ce qui en ressort, de l'Assassin Sublime... Un Séraphin qui se transforme en reptile... Tout en lui est faux, tout en lui pue la fourberie, la perfidie, le mensonge... Car c'est ce qu'il est, mais le numéro XI est depuis longtemps passé Maître dans le domaine du Paraître. Il sait comment agir pour gagner la confiance des autres, il sait comment agir pour dissimuler ce qu'il est réellement. Excellent simulateur, excellent acteur... Chacun de ses gestes, chacun de ses actes, chacune de ses paroles, chacun de ses mots choisis est le fruit d'un travail minutieux, méthodique... Rien n'est laissé au hasard, tout doit contribuer à renforcer ce rôle sublime qu'il interprète... Pétales de Rose tombant, légers mouvements de la main, il est un rôle qu'il doit sans cesse perfectionner, sans cesse magnifier... Au final, il n'y a que très peu de personnes qui connaissent la véritable personnalité de Marluxia. Les plus fins d'esprit devineront que quelque chose de louche se dissimule derrière son attitude, ceux guidés par l'instinct ressentiront un frisson d'inquiétude face à sa manière d'être... Mais tant que faire se peut, l'Assassin Sublime ne se débarrasse jamais de ce masque parfait.

      Que cache-t-il donc derrière cette belle figure ? Et bien, un être mauvais, fourbe, cruel... Un homme détestable, avide de pouvoir... Le ton mielleux qu'il emploiera cachera en lui le plus horrible des venins, tout est faux, tout n'est qu'illusion. Derrière le masque d'ange se terre un démon. En réalité, ce qui ressort le plus dans son vraie caractère, c'est qu'il est extrêmement calculateur... Marluxia ne fait rien au hasard, comme le prouve sa manière d'agir. S'il "séduit" en quelques sorts l'autre, c'est pour mieux l'utiliser plus tard... Il ne ressent aucun scrupule à considérer les autres comme des pions. Que pouvons nous dire de plus la dessus ? Et bien, il agira rarement par lui même. La plupart du temps, Marluxia se servira des autres pour atteindre son but, et pour ce faire, il prendra tout le temps qu'il lui faut... Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage, cette devise, l'Assassin Sublime l'applique à la perfection peut être car il est un peu trop prudent, ou bien un peu lâche. Lâche, oui et non. Disons qu'il aura du mal à accepter ses responsabilités en face, et que tant qu'il lui restera une autre solution, il pourra s'en sortir par une pirouette... De ce fait, il se bat assez rarement en combat singulier, préférant mille fois les autres moyens qui ne risqueraient pas de le conduire à la mort... Bien sur, pour ce faire, il se montrera sans cesse calme, plein d'assurance, confiant... Même si tel n'est pas le cas, il se doit d'entretenir cette image pour le laisser croire aux autres. Relativement, il ne perdra jamais son sang-froid, comme il ne montrera jamais sa véritable nature... Hormis si la situation commence à lui échapper totalement, et que son seul espoir réside dans la bataille. Dès lors, les masques tomberont, et il sera véritablement lui même. Un être hideux, déformé par les ténèbres qui l'habitent...

      C'est plus ou moins tout ce que l'on peut dire de manière générale sur Marluxia, mias il reste un détail intéressant qui n'est pas commun à tous les simili. Il s'agit de son ambition démesurée, dévorante, son irrépressible envie d'être au dessus des autres, de toute forme d'existence... Il s'agit certainement du seul "sentiment" qui lui reste de son autre existence, même s'il ne sait probablement pas d'où il lui vient. Quoi qu'il en soit, c'est cela qui l'a poussé à trahir le XIIIème Ordre autrefois, et ce qui peut lui conférer une attitude arrogante parfois... Il a, en effet, légèrement tendance à prendre les autres pour des insectes...


    G r a d e . v i s é :
      Commandant.

    H i s t o i r e :
      "Désires tu hurler... ?"


      Le Maître de la Keyblade se jeta sauvagement sur lui, son arme brandie. D'un revers de la main, l'Assassin Sublime fit souffler un fort vent serti de pétales de Rose. L'enfant fut repoussé au loin, tandis qu'il riait d'un air grave. Mais il ne semblait pas en avoir eu assez. Sora fonça à toute vitesse vers lui, espérant sans doute lui porter un coup qui le renverrait dans le néant. Un simple mouvement de ses deux mains, comme s'il comptait se protéger avec, et l'Ange qui se tenait dans son dos vint se placer entre son adversaire et lui. Écartant les bras, il le repoussa une nouvelle fois à l'autre bout de l'arène tandis que sa chose balayait le terrain d'un geste de sa faux. Un simple claquement de doigt, et l'Ange vint se placer au dessus de celui qui avait réussi à parvenir jusqu'ici, au treizième étage du Manoir Oblivion. Dans un cri de douleur, l'enfant fut immobilisé, plus que quelques secondes et...

      "Brise la malédiction avec tes cartes !"

      Comme s'il le pouvait... En ce lieu, il était le maître, le seigneur du château, le membre le plus puissant que l'Organisation ait compté... Cependant, Marluxia ne pouvait s'empêcher d'être inquiet... Légèrement... Lorsqu'il se serait débarrassé de Sora, qu'adviendrait il de lui ? Qui était encore vivant dans ce Manoir au juste ? Axel... Axel avait il été éliminé ? Ce chien paierait pour sa trahison, si tant est que le Maître de la Keyblade ne lui ait pas déjà réglé son compte... Et qui d'autre encore ? Ah oui... Zexion... Cette loque se terrait encore dans les sous-sols. Et qu'est ce qu'il avait bien pu croire ? Que ses pathétiques stratégies allaient venir à bout de lui ? Dérisoire... Les autres étaient morts... Il lui faudrait donc éliminer les membres de l'Ordre survivants, puisque dorénavant il ne pouvait s'emparer de la Keyblade... Au moins, il n'y aurait plus de traces, et il n'aurait plus qu'à revenir vers l'Ordre en prétextant que l'élu s'était chargé de ses collègues... L'idée de ramper comme un insecte devant Xemnas lui déplaisait, mais c'était la seule solution s'il voulait rester en vie... Et puis, dans le pire des cas, il restait Roxas...

      Roxas... Le Numéro XIII... C'était avec lui que tout avait commencé... Plus précisément le jour où Saïx lui avait confié pour mission de l'entraîner, de lui apprendre les bases. Très mauvaise erreur de jugement, vice-supérieur, cette rencontre allait bousculer toutes ses ambitions... Il avait pu constater par lui même du pouvoir de la Keyblade, cette fantastique arme... Quel dommage qu'il n'ait pu rencontrer la Clé du Destin plus tôt, ils auraient pu faire de grandes choses à deux... Petit à petit, l'idée de renverser l'Organisation à l'aide de la Keyblade s'était insinuée en lui... Il y pensait jour et nuit, guettant la moindre occasion de s'emparer du pouvoir tant convoité. Puis, il avait été envoyé au Manoir Oblivion, en tant que responsable des opérations... Comment une opportunité aurait elle pu être meilleure ? Il s'était trouvé une alliée de choix en la personne de Larxene, aussi ambitieuse que lui, mais tellement moins subtile... Elle était aussi malléable qu'un primaire, il lui avait suffit de gonfler un peu son égo démesuré pour la faire basculer de son côté... Crétine, c'était sa faute s'il en était arrivé la. Tout marchait très bien, il était parvenu à attirer Sora dans le Manoir... Naminé lui effaçait ses souvenirs pour les remplacer par ceux qu'ils avaient décidé de lui donner... Et Vexen était entré en jeu. Cet idiot de scientifique aussi vantard que pitoyable... Il ne pouvait avoir pris une telle initiative seule. Non, maintenant qu'il y repensait, il avait probablement dû être envoyé par le numéro VI... Quoi qu'il en soit, c'est à ce moment précis que tout avait commencé à partir en vrille. Sous la menace, il avait envoyé le Savant Glacial à la mort... Peut être pour tester la progression de Sora aussi, mais quelle que fut son intention, cet idiot avait failli lui révéler son plan... Envoyer Axel l'éliminer pour prouver sa sincérité n'était pas une mauvaise idée, mais comment aurait il pu se douter que ce dernier n'hésiterait pas à exterminer un de ses confrères dans le seul but de s'infiltrer parmi eux ? ... Larxene, idiote... N'aurait elle pas pu s'assurer un peu mieux de la fidélité du Numéro VIII ? Enfin... Elle était morte désormais... Vexen était mort lui aussi... Lexaeus ne valait guère mieux, et Axel et Zexion pouvait se considérer comme les prochains sur la liste... Rien n'était perdu... Rien n'était perdu... Il allait rétablir la situation... Tiens, il allait dénoncer le meurtre de Vexen par Axel. Chacun savait qu'Axel et Saïx étaient proches, il parviendrait sans mal à reporter la trahison sur ces deux la... Il ferait éliminer le vice-supérieur, il gravirait les échelons, il deviendrait un...

      L'Assassin Sublime poussa un cri de douleur. Sora venait de le frapper de son arme. En représailles, il projeta une Rose qui éclata en plusieurs lasers destructeurs.

      "Ton cœur sera dispersé !"

      Il ne pouvait pas perdre ce combat. Il ne pouvait pas échouer. Il ne pouvait pas abandonner. Il ne devait pas perdre ! Soudain, le Maître de la Keyblade leva son arme vers les cieux. Un rayon de lumière vint la frapper, puis il dirigea le faisceau vers le numéro XI. Marluxia écarta les bras sous le choc, reculant légèrement. C'était donc un véritable héros... Cette attaque ne pouvait le détruire ! Il ne pouvait pas perdre ! Il lui restait encore trop de choses à faire ! Mais les pétales commençaient à se faner, et le Spectre chutait lentement vers le sol... Lui même se sentait se dissoudre. Ainsi, il avait perdu ? Et, tout ses projets ? L'Assassin Sublime poussa un hurlement, à la fois de rage et de frustration. Battu par un enfant... Cela ne se pouvait... Dans une ultime tentative, il tendit la main vers lui, le regard plein de haine, pour essayer de s'emparer de son cœur... Mais ce fut peine perdu... Son corps s'évaporait... Des volutes de fumée se dégageaient de lui, et il ne resta bientôt plus rien de lui, hormis des pétales virevoltant face à l'élu de la Keyblade...

      -----------------

      Nous faisons un geste de la main, nous faisons souffler un fort vent droit devant nous. Nous repoussons l'adversaire, cette petite chose qui veut notre mort. Plus bas, nous nous voyons lui accorder un regard rempli de haine, lui adresser des moqueries. Nous n'en voyons pas plus. Nous devons nous protéger. Nous venons nous placer devant nous. Nous ne perdrons pas cette bataille, nous le voulons. Nous fendons l'air de notre faux, nous répandons la mort, comme nous l'avons toujours fait... Mais il ne meurt pas. Nous le maudissons, nous n'y arrivons pas. Nous ressentons notre frustration, notre haine. Nous ressentons nos envies. Nous ressentons notre espoir, notre futur. Nous n'abandonnerons pas si facilement. La bataille continue. Nous prenons le relai. Nous prenons le contrôle de ce corps qui nous est relié. Nous sentons les coups à travers lui, nous plions à chaque choc, mais nous n'abandonnons pas. Nous voyons finalement cette lumière, éclatante, venant du paradis. Nous voyons notre corps se désagréger. Nous nous sentons partir. Nous avons perdu, Lumaria ?

      Marluxia se fane et l'ange s'élève. Ses ailes blanches, superbes, ses ailes noires, déchues, s'étendent de tout leur long. Un simple battement, et le voila qui a quitté le Manoir Oblivion, quitté le monde des humains dans lequel il n'a plus sa place. Une seconde, ou une éternité. Plongé au milieu du vide, au milieu des cieux, l'Ange reprendre peu à peu les traits qui sont les siens. Une figure androgyne, une tenue simple, une aura imposante... Ses ailes cessent de battre, et la chute commence, commence mais n'est pas longue. La chose est allongée sur un sol de marbre, la chose se tient la tête, perdue au milieu de souvenirs qui ne sont pas les siens. Le silence l'accompagne, un silence de mort... Sa respiration est saccadée, affolée comme celle d'un nouveau né. Son capuchon tombe sur ses yeux, l'empêchant de voir quoi que ce soit. "Lève toi, Azraël...". Un nom familier, une voix familière. Qui est ce ? Qui sont ils ? L'Ange redresse la tête, ses mains se portent à son capuchon. Doucement, elle le fait glisser en arrière, révélant son visage, et dévoilant ceux qui l'entourent... Ils sont nombreux, chacun d'eux assis, le toisant d'un air méprisant. Tout ceux qui autrefois étaient... La mémoire lui revient par bribe. Des souvenirs d'une existence passée se présentent à lui. "Tu as failli une fois de plus...". Son regard craintif se pose sur la voix inquiétante qui s'adresse à elle. Le Grand Séraphin en personne le dévisage sérieusement. Oui, cela fait deux fois... Il avait une chance, une chance de redevenir celui qu'il était autrefois, mais pour cela, il devait... "Je n'ai pas pu... Pardon, pardonnez moi, j'ai échoué." Ses excuses étaient inutiles, nul ne pouvait implorer la pitié des anges. Déchu, c'est ce qu'il était. Un Ange qui n'avait plus sa place parmi les autres. Une seule chance lui avait été donnée... Pour redevenir la plus médiocre des siennes, elle devait devenir la plus forte des autres. Les humains... Honteux, il avait du se résigner à adopter une apparence humaine et... "Depuis tout ce temps, tu reviens vers nous sans aucun résultat... Tu mérites un sort pire que la mort que tu as tant infligé..." Il savait cela, il le savait ! Il avait tout fait pour redevenir celui qu'il était ! Il avait renoncé à son cœur d'humain, il l'avait abandonné aux ténèbres ! Il avait créé une nouvelle entité plus puissante ! Ce n'était pas sa faute ! "J'y étais presque ! Laissez m'en une ! Laissez moi encore une chance !" Le conseil se tait un instant. Puis des chuchotements se font entendre. Le Grand Séraphin va-t-il lui laisser une nouvelle chance à elle qui a déjà trop échoué ? Sa main vient se poser sur le front de l'Ange déchu. Sa voix grave résonne à travers tous le paradis. "C'est la dernière fois que je me montre clément envers toi... Je te condamne à retourner chez les humains sous la dernière forme que tu as adopté... Ne faillis plus..." Et en un éclat de lumière, le conseil disparait, ne reste qu'un homme, ou une femme, perdu au beau milieu de nul part.

      -----------------

      Sans qu'il n'en sache véritablement les raisons, Marluxia revint à la vie... Que s'était il passé depuis sa mort ? Bien des choses... Il ne pouvait les résumer, n'ayant pas été un spectateur direct. Un détail le tracassait cependant... Le XIIIème Ordre renaissait, tout comme lui, à la différence près que ses confrères avaient été ressuscités par Xemnas... Ce qui n'était pas son cas. L'Assassin Sublime garda ce détail pour lui, et il se borna à agir pour le compte de l'Organisation. Après tout, le moment semblait très mal choisi pour un coup d'état... Des guerres éclataient dans différents mondes, des groupes s'affrontaient... Eux mêmes poursuivaient leur but tout en agissant secrètement... Fort heureusement, la situation semblait s'améliorer peu à peu... Les différentes factions se terraient chacun dans leur monde... Le "supérieur" avait disparu... Certains le pensaient mort... Peu importait, il était un obstacle en moins... Il ne restait que ce rustre de Xaldin pour diriger l'Ordre... Ça serait donc un jeu d'enfant, lorsqu'il le souhaiterait, de s'emparer du pouvoir...


    Les Questions

    Q u e s t i o n s :

      1) Votre personnage est-il capable d’aimer, d’avoir une relation ?

      Du tout. Marluxia est capable de simuler, de manipuler, de faire croire, mais en aucun cas d'aimer qui que ce soit. Cependant, il sait qu'il possède un charisme certain, et n'hésiterait pas à en jouer pour "séduire"... Son joli visage cache une âme bien sombre...

      2) Si l’esprit de votre personnage s’incarnait en un animal mythologique ou chimérique ou réel (nuances acceptées). Que serait-il ?

      Un Ange, Sublime et Mortel.

      3) Qu’en est-il de la fidélité et de l’esprit de camaraderie de votre personnage ?

      Inexistant. Marluxia a beau agir comme un homme se souciant des autres, se montrant poli et courtois, voir amical, il n'éprouve en réalité que de l'indifférence pour toute autre personne... C'est une de ces facettes de jouer avec la confiance d'autrui, de la gagner pour mieux s'en servir, mais il ne s'intéresse au fond qu'à sa propre personne. Il ne ressentirait aucun scrupule à trahir, alliés comme ennemis, si cela se révèle à son avantage... C'est un être faux en qui on ne peut avoir confiance.

      4) En vue de votre race, quand pouvez-vous dire que votre personnage a forgé une amitié. Citez quelques unes de vos relations amicales.

      On peut dire de lui qu'il a forgé une amitié lorsque la personne avec qui il l'a faite peut se révéler utile... Non, il n'y a aucun sentiment en lui... Théoriquement, comme dans tout autre simili, mais Marluxia va encore au delà de ca. Il agit de manière amicale avec beaucoup de personnes, mais il n'est au fond qu'un sinistre calculateur... Tout et tous le monde peut se considérer comme un potentiel pion qu'il jouera le moment venu... Bien sur, il ne le laisse pas paraître, et fait tout pour dissimuler cette partie de lui... En s'intéressant aux autres par exemple, en les encourageant, en faisant tout ce qu'un type bien devrait faire, mais il s'agit d'un masque. Pour ce qui est de ceux qu'il juge inutiles, il demeurera le même qu'à l'accoutumée, avec toutefois une très légère pointe de mépris en plus.

      5) Quel niveau de rp vous semble acceptable pour votre personnage ? Croyez-vous avoir le niveau ? Si non, donnez-nous une bonne raison de vous valider. Si oui, donnez-nous la quand même…

      Je pense que Marluxia est un personnage plus complexe à jouer qu'il n'y parait. J'ai rarement vu de "bons" Marluxia sur les forums, la plupart se méprenant sur son rôle, en faisant un simple membre du XIIIème Ordre absolument dénué de charisme... Non, pour moi il est autre chose, il est plus profond. Ce que je trouve personnellement compliqué, c'est de ne jamais oublié le côté sublime, grandiloquent... Le magnifier dans toutes circonstances, que ca soit dans sa gestuelle, dans ses paroles... C'est assez minutieux à faire, car de la manière dont je le vois, Marluxia joue presque continuellement un rôle, et il s'agit donc de jouer un personnage qui en joue lui même un autre, sans oublier ses côtés plus sombres et sa vraie nature. Pour cela, je serais tenté de dire que faire un "bon" Marluxia nécessite d'avoir un niveau de Rp plus qu'acceptable... Si je crois avoir le niveau ? Oui, parce que j'estime savoir comment le personnage fonctionne. Et puis, j'éprouve un réel plaisir à le faire, alors tant pis si je passe dix minutes à reformuler une seule et même réplique, c'est l'un des persos que je préfère, et l'un de seuls que je veux vraiment pousser à la perfection, ou au moins m'en approcher un petit peu...

      6) D’un point de vue objectif, qu’est-ce qui vous semble être votre point fort, votre point faible ?

      J'ai déjà répondu à cette question.

      7) Pourquoi incarner ce personnage ?

      D'une part parce que je lui trouve un style incomparable... J'adore ce personnage, et c'est l'un de mes préférés de tout le XIIIème Ordre (peut être mon préféré d'ailleurs,mais je ne me suis pas posé la question). Ensuite... Vu la manière dont je le perçois, Marluxia a le potentiel pour faire un excellent méchant... Et pour finir, j'ajouterais que j'adore jouer le rôle d'un sale type pareil, et que cette raison me suffirait amplement.


Dernière édition par Marluxia le Lun 2 Aoû 2010 - 11:15, édité 1 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Ven 16 Avr 2010 - 7:53
Sale type, va...

Physique, parfait...

Caractère, parfait...

Histoire, parfaite et prétentieuse...

Fiche validée et toutes conneries du style...

Tu connais ton grade...

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Assassin Sublime
» Présentation de Marluxia, l'Assassin Sublime!!!
» Assassin X
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Joran Dheis [Assassin]