Derniers sujets
» Loué soit Son nom
par Cypher Aujourd'hui à 14:01

» Tombe la chemise
par Cissneï Aujourd'hui à 3:26

» Qui part à la chasse perd sa place !
par Huayan Song Aujourd'hui à 0:14

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Cissneï Hier à 23:19

» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Hier à 22:19

» Vlog au Moulin rouge ! On vous dit tout ! On cache rien !
par Chen Stormstout Hier à 18:19

» Breaking News : Annonciation du Primarque Matthew March
par Roxanne Ritchi Hier à 14:34

» Discussion entre éclopés
par Vesper Earl Dim 15 Oct 2017 - 18:44

» Douce nuit
par Rufus Shinra Dim 15 Oct 2017 - 17:48

» Diviser pour mieux régner
par Huayan Song Dim 15 Oct 2017 - 15:42

» Jour de fête
par Matthew March Dim 15 Oct 2017 - 12:15

» Que tombe la foudre!
par Narantuyaa Dim 15 Oct 2017 - 0:39

» Baigné dans la lumière
par Agon Wiley Dim 15 Oct 2017 - 0:13

» La mystique des sombres mystères
par Surkesh Sam 14 Oct 2017 - 21:30

» Tombent les masques
par Maître Aqua Sam 14 Oct 2017 - 18:37


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Please be to... Neo-Yevon
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Féminin
Nombre de messages : 35
Age : 23
Date d'inscription : 23/12/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
500/500  (500/500)
Ven 9 Avr 2010 - 22:42
Présentation de Baralai

.

    Identité


      N o m : ---
      P r é n o m : Baralai
      S u r n o m : Master of Neo-Yevon
      Â g e : 20
      C a m p : Le Consulat
      R a c e : Humain

    Descriptions

    P h y s i q u e :

      Il n'est pas difficile de décrire Baralai, contrairement à certains extravagants combattants et jeunes enflammés de sa tranche d'âge qui se permettent nombre de choses étranges, le jeune homme préfère de loin rester simple, mais à sa manière, en effet, étant membre de Yevon, ce qui est normal pour lui ne l'est pas accessoirement pour d'autres. Premièrement, parlons de lui même, il ne se démarque pas vraiment du tas, de taille moyenne, de poids moyen également, il ne paye pas de mine mais est un bon combattant, plutôt agile et rapide. Son teint est plutôt hâlé de naissance et à cause de nombreux voyages et d'une vie plutôt agitée avant qu'il ne passe du côté de Yevon. Un point étrange réside dans le fait que ses cheveux sont entièrement blancs comme neige, et aucune magie à cela, un bandeau bleu les retiens et empêche de tomber dans son visage. Justement, son visage est doux, peu d'émotions le marquent sauf un grand sérieux, pareil pour ses yeux de couleur miel, qui ne reflètent rien d'autre qu'une grande sincérité où s'interroger dessus relève du point caractériel. Question vêtements, la première chose que l'on voit est qu'il porte une tenue de prêtre de Yevon, difficile de faire autrement, en étant le représentant nouvellement élu. Cette veste uniquement fermée au col par une corde rouge tressée partant dans son dos, au dessus d'une bande noire ou sont tracées quelques signes connus uniquement de Yevon. Une bande de tissu un peu plus claire est attachée au bras gauche de Baralai, Par devant on voit deux signes identiques noirs au dessus de deux bandes oranges sur la poitrine, où la veste n'est pas fermée dévoilant une chemise blanche se refermant un peu comme un kimono. Un pantalon vert clair serré par une bande de tissu beige et des bottes de même couleur montant jusqu'à ses genoux complètent la tenue. Il possède bien sur une arme qui se révèle être un bâton de combat long d'un mètre quarante, aux extrémités se terminant par deux cercles de métal, capable de lancer le sort quart et repousser les belles dans une magie nommée Drill Shot

    • Question vis-à-vis du Physique :
      Plutôt agile et rapide pour ce qui est des capacités d'esquives, Baralai utilise plutôt la magie qu'elle soit de soutien et d'attaque, autant en solo qu'en groupe. Son attaque ne reste tout de même pas à négliger.


    C a r a c t è r e :
    • Question vis-à-vis du caractère :
      Calme, sérieux, pieux et secret.


      S'il à été facile de décrire physique le Directeur de la faction Neo-Yevonnite, il va être désormais légèrement plus dur de le décrire mentalement. Très secret, comme l'a été Yevon durant un millénaire, il ne se révèle pas au premier venu, il y à quelques exceptions comme ses meilleurs amis, seulement, ils sont peu nombreux, il est sérieux en toutes circonstances, capable de gérer un conflit avec brio, et s'il n'accorde pas facilement sa confiance aux gens, ces derniers lui donnent la leur très facilement, ainsi tous les membres de sa faction croient en lui, et ce peut importe sa jeunesse et sa potentielle inexpérience. Un autre mot peut le qualifier, ce mot, c'est l'adjectif pieux, comme ne pas l'être en étant chef d'une organisation... religieuse ? Cet adjectif explique ainsi tous les autres, son sérieux, il le met à l'application pour redorer le blason de sa religion qui auparavant à bafoué ses propres préceptes ainsi que le monde entier qui croyait en elle. Baralai accepte cette haine et en redirige forcément sur lui, de cette haine nait alors une envie de se racheter qui n'est pas nécessairement sienne, son professionnalisme en ressort directement. Aucun de ses sentiments vient de nulle part, et chacun ne va nulle part également. Il ne garde qu'extrêmement peu de temps pour lui, la plupart passant à la direction de Neo-Yevon.


    G r a d e . v i s é :
      Lieutenant

    H i s t o i r e :
      Pour découvrir une histoire aussi particulière que celle de l'ctuel Directeur de Neo-Yevon, il faut aller bien loin, parmi les mondes peu connus, un monde nommé Spira. Un monde de terreur, sous le joug d'une créature apellée Sin. Renaissant sans cesse, cette chose détruisait chaque ville qui grandissait, chaque rassemblement de gens, cette bête surpuissant condamnait le monde à l'obscurantisme. Pour le détruire il n'y avait qu'un seul moyen, qu'un Invokeur utilise l'ultime chimère pour vaincre Sin, et apporter une félicité tacite. Alors que Sin renaquit une quatrième fois après que Dame Yocun, une des Grands Invokeurs l'eut vaincu, Bevelle, dernière ville à grandir constamment, vivait du culte de Yevon, comme depuis 1000 ans, depuis qu'il avait été instairé en somme.

      Peu de personnes pouvaient dire ce qui se passait derrière les murailles rouges de la cité lacustre qu'était Sainte Bevelle, la menace de Sin était constante, chaque personne qui y résidait le savait, et c'est dans cette atmosphère pour le moins étrange que naquit Baralai, d'une femme résolue à devenir invokeur, son mari pour gardien, seulement, elle décéda peu après son accouchement, laissans son fils aux soins d'un homme qui n'arrivait pas à croire que le rêve de sa femme ait pu être brisé par son propre sang. Prêtre de Yevon également, c'est lui qui légua sa dévotion pour la religion à son fils. Ce dernier, à sa mort, ne put faire autre chose et s'y résolut.

      L'orsqu'il eut huit ans, un invokeur du nom de Sire Braska utilisa un de ses deux gardiens pour invoquer l'Ultime Chimière, et vaincre Sin pour apporter une cinquième félicité, au bout de laquelle après une année seulement Sin renaquit, encore une fois. Il fut détruit pour toujours grace à une Invokeur, fille de Braska, apportant une Eternelle Félicité sur Spira; et accessoirement pruvant à tous que les préceptes de Yevon était faux, bafoués et oubliés depuis bien longtemps. Les Banniseurs, guerriers, mercenaires et avaant tous rattachés à Yevon dans la protection des villes contre Sin, n'ayant plus ne chef ni but, se retrouvèrent désestés, leurs membres recherchant toujours de l'action, sans une idée géniale, ils allaient vite se rebeller.

      C'est là que Wen Kinoc, ancien maître de Yevon et moine combattant, instaura la Crimson Guard, une unité d'élite de combattants chargés de défendre Yevon, Baralai se proposa comme membre. Durant les longues heures d'entrainements sans pitié, il fit la connaissance de deux personnes pour le moins surprenantes, Nooj, un ancien bannisseur légèrement casé suicidaire, et Gippel, un Al-Behd plutôt décalé, il fit aussi la connaissance de leur caméraman, chargé de les filmer pour je-ne-sais quelle raison. Lors d'une mission, ils se rendirent compte que Maître Kinoc les avaient envoyés au suicide, déja à l'interieur de la grotte, cadre de cette dite mission, des dizaines de furolucioles, âmes des défunts n'ayant pas quitté ce monde, prirent leurs corps en otages, tous trois se tinrent en joue de longues minutes qui durèrent des heures, au termes desquelles ils purent enfin s'échapper.

      Le Crimson Guard n'aboutit jamais et Kinoc disparut. Baralai s'apprêtait à quitter ceux qui étaient alors devenus ses amis, Nooj, les furolucioles de la grotte ayant possédé son esprit. Suite à ces évènements, les trois hommes se perdirent de vue, Gippel retourna à ses machine,s montant sa propre faction, Nooj monta la sienne, ainsi que Baralai, qui fut élu en tant que Directeur de Neo-Yevon.

      Un an plus tard encore, toujours sur Spira, une sombre affaire concernant Yevon fut encore une fois découverte, Baralai se demandait combien de choses encore avait enfouies le grand Yu Yevon dans les souterrains de sa cité, à sa grande surprise, il y trouva Vegnagun, une machine construite il y à mille ans, lors de la guerre qui opposait Bevelle à Zanarkand, une ville-machine utilisant la puissance des invokeur alors qu'eux comptaient à l'époque sur la puissance des machines prohibées. L'histoire se finit rapidement, et Baralai s'excusa une bonne fois pour toute, avec Gippel et Nooj, des guerres insencées qu'avaient fait leurs factions sur Spira.

      L'histoire est finie, vous pensez ? Et bien non, Yevon et Baralai n'en avaient pas encore assez subi il fallait croire, des hordes de créatures noires assaillèrent toutes les villes de Spira, atteignant Bevelle, Baralai se devait de la défendre, ce qu'il fit bien entendu, mais alors que le combats faisaient rage et que le sang coulait à flots, une de ces choses lanca un tir énorme sur la ville, et là s'arrêtent tous les souvenis de Baralai sur Spira.

      Ce dernier se réveilla dans une ville du nom de Traverse, il était bien entendu au courant que d'autres mondes existaient, mais leur accès était interdit, encore Yevon évidement... Il se demandait bien si cette religion était connue ici. Il décida de parcourir un peu les mondes, le chemin vers Spira étant inévitablement bloqué, où alors cette planète était à tous jamais rayée de la carte. Actuellement, il parcourt les mondes, s'arrêtant à quelques endroits, repartant, et accessoirement parant aux gens de Yevon, comme pour se persuader qu'il vient de quelque part, il se fait en même temps une sorte de joie de combattre les sans-coeurs qui lui ont ravi son monde ainsi que tout ce qu'il connaissait et chérissait. Seulement là n'est pas la fin de l'histoire, c'est au contraire le commencement d'une autre.

      Cette autre commence un jour sans réelle importance quand à sa date. A la Cité du Crépuscule, Baralai rejoignit Le Joker dans son groupe nommé Le Consulat, rassemblant les êtres choisis par les divinités des Arts et autres héros anciens. Cependant ce groupe était fait de membres bien disparates et chaque jour apportait son lot d'étrangetés. Apparemment, il restait encore une grande marge d'histoire à vivre pour pouvoir avancer.


    Les Questions

    Q u e s t i o n s :

      1) Votre personnage est-il capable d’aimer, d’avoir une relation ?
      Bien entendu, comme tout humain normal, espèce qui tente à disparaitre...

      2) Si l’esprit de votre personnage s’incarnait en un animal mythologique ou chimérique ou réel (nuances acceptées). Que serait-il ?
      L'animal le plus représentatif de Baralai serait un centaure, car cette... créature ou chose ou animal (rayez la mention inutile) allie connaissance et qualités de bataille.

      3) Qu’en est-il de la fidélité et de l’esprit de camaraderie de votre personnage ?
      Lorsqu'il à soudé une amitié, il ne viendra jamais à l'idée -sauf lorsque Yevon s'y entreposait autrefois, à Baralai de la rompre ou de trahir son ami d'une quelque manière que ce soit.

      4) En vue de votre race, quand pouvez-vous dire que votre personnage a forgé une amitié. Citez quelques unes de vos relations amicales.
      Comme tout maître de Yevon qui se respecte, Baralai est plutôt réservé en amitié, et ne donne a sienne qui lorsqu'il n'y a aucun risque pour lui. Il a pour amis certains membres du Consulat, mais cette amitié ne tiens qu'à un fil.

      5) Quel niveau de rp vous semble acceptable pour votre personnage ? Croyez-vous avoir le niveau ? Si non, donnez-nous une bonne raison de vous valider. Si oui, donnez-nous la quand même…
      Étant déjà validée sur un compte, je compte bien être validée encore une fois..

      6) D’un point de vue objectif, qu’est-ce qui vous semble être votre point fort, votre point faible ?
      Voir la fiche de Cissnei, apparemment y'a une bonne ambiance dans mes rps, mes points faibles étant les fautes inattention et de frappe, le reste est ok.

      7) Pourquoi incarner ce personnage ?
      Étant du côté de Yevon IRL même si ce sont des salauds de première, je me disais qu'en incarner un membre serait génial en plus sur ce forum où les opportunités sont gigantesques.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Sam 10 Avr 2010 - 2:07
Salutations Rouquine...

Merci pour ta rapidité d'exécution...

Et bien, je ne sais que dire d'original...

Physique et caractère, tout à fait honorables...

Histoire de même, bonne description de l'année noire...

Tu peux aller faire ta fiche de personnage...

Fiche validée et toute connerie du style.

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Please be to Yevon ~
» Reacteur MAKO [Dante/ Cloud/ Yu Yevon]