Derniers sujets
L'étoile des vœuxLun 19 Aoû 2019 - 22:05KuroAprès GuerreLun 19 Aoû 2019 - 20:34Heinrich VentrecrocTout un programme !Lun 19 Aoû 2019 - 15:15Erik WoodsZombardiers et cervelles moisiesLun 19 Aoû 2019 - 14:34Ioan KappelLes roses sont bellesSam 17 Aoû 2019 - 23:05Irelia AlishinaBienvenue à la Ville d'HalloweenSam 17 Aoû 2019 - 19:12VentusDistille-moi une vodkaSam 17 Aoû 2019 - 17:24Ioan KappelIl y a toujours un cheminVen 16 Aoû 2019 - 11:31Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 14 Aoû 2019 - 20:37Irelia AlishinaVamos a la playaMer 14 Aoû 2019 - 12:57Huayan SongLà est le foyerMar 13 Aoû 2019 - 18:59SoraSombres horizonsJeu 8 Aoû 2019 - 14:24Chen StormstoutBirth by SleepMer 7 Aoû 2019 - 22:35Chen StormstoutEscaleMer 7 Aoû 2019 - 18:26DeathDeus Ex MachinaMer 7 Aoû 2019 - 18:01Death
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Un fou chez les fous Left_bar_bleue210/350Un fou chez les fous Empty_bar_bleue  (210/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 15 Mar 2010 - 22:02
Certains mondes sont dépourvus de toute logique et pourtant quelques êtres vivants rêvent de voir un lieu comme ceux-là. Aujourd'hui la personne qui a l'immense privilège d'atteindre cette contré se nomme Joker, ou tout du moins c'est comme ça qu'il se fait nommer. Pour être plus précis, cet homme va découvrir la magnifique ville d'Halloween gouvernée par le terrible Roi des citrouilles avec l'esprit qui est l'égal même de celui de notre Bouffon mais à une différence près... Il est moins "mortel" même si la mort l'a déjà rejoint. Les bâtisses ont des murs de briques qui ne sont pas perpendiculaires au sol, quand il y a des briques car il manque souvent une ou deux cases dans la tête des habitants cauchemardesques de la ville du 30 Octobre. Personne n'était au courant de la venue de l'homme au costume violet car lui même l'ignorait et il se demande comment il a fait pour trouver dans cette espace vide de folie un monde où l'on pourrait comprendre ses sautes d'humeur ainsi que ses idées originales dont tout le monde dévie le regard. Les cris strident des femmes non par peur mais par simple envie pouvaient résonner entre les arbres et se faire entendre à 5km du point d'émission. Foulant de ses premiers pas le sol instable et presque impalpable, Le Joker s'arrêta déjà pour admirer le spectacle et s'enivrer de l'air ambiant qui semble prometteur en nouveautés. Ayant laissé derrière lui toutes sortes d'armes et de crayons réutilisables, sa marche repris dans un but encore inconnu, ce qui n'empêcha bien sûr pas au Clown de garder son sourire. Normal... Il est tellement joyeux au naturel que ne pas sourire serait un affront selon ce personnage marginal. Le vent qui siffle jusqu'aux oreilles de celui-ci sans oublier le craquements des branches d'arbres qui pouvait se mouvoir. Etrange... Un arbre capable de bouger, mais c'était plus de l'émerveillement que ressenti le Fou à cet instant et cru même voir un visage sur le vieux tronc. Là, il commençait quand même à douter de la fiabilité de son cerveau qui fût souvent remit en cause dans le passé par divers médecins dans l'asile dans le quel il a passé le plus clair de son temps. Oui, aussi étonnant que celui puisse paraître Joker à vécu dans un hôpital psychiatrique du nom de son fondateur: Arkham. Pour connaître une des raisons qui pousse ce comique a voyager sans cesse est de trouver celui qui lui a empêché de vivre librement et qui lui à fait perdre bons nombres d'années de sa vie si précieuse. Cette personne est tout aussi fou que Joker et pour preuve il se déguise en chauve-souris et se prends pour un justicier alors que même la police n'a pas confiance en lui. Un autre élément troublant chez lui c'est qu'il n'agît que dans l'ombre et qu'il est bien lâche. Notre saltimbanque veut donc se venger et prendre le rongeur à son propre jeu. En parlant de jeu, le Joker est un as pour inventer des parties délirantes et des tours de magie "mortels". Mais soyez patients, vous en découvrirez quelques-uns si vous le suivez attentivement.

L'ancien Napier pense être sur une bonne piste en voyant voler au dessus de sa tête une petite dizaine de chauve-souries mais ne s'y préoccupe pas tant que ça. Ce qu'il désire en premier lieu est de connaître se monde et exploiter son potentiel ainsi que sa main-d'oeuvre. Il faut préparer un truc géant! De nouvelles armes visuellement inoffensives mais en réalité très dangereuses. Pour ça, une recherche de matériaux s'impose mais est-ce que les autochtones sont dangereux? Aideront-ils le Fou qui ose fouler leur terre? Il y a encore tant d'autres questions mais aucune réponse pour mettre sur la bonne voie. Alors, Joker se dirigea lentement mais sûrement, les pas léger comme guidé instinctivement vers sa première rencontre. L'épaisse brume empêchait de voir la route mais les hurlements indiquaient ce qu'il y avait à savoir. Une guillotine, magnifique instrument de mort radicale très peu utilisée de nos temps se trouvait sur la place. Quelle bonne nouvelle pour notre Bouffon il sait désormais qu'ils sont barbares!

*Mmmh... Intéressant, très intéressant... Cela reste quand même assez rudimentaire mais avec mes idées, ils m'acclameront!*

Une chose incertaine mais qui dans l'esprit du Joker semble une évidence. Mais malgré les cris il n'y a encore personne dans les alentours, la brume s'en était allée et la lune brillait. Un petit craquement se fît entendre derrière les oreilles du magicien, c'était l'arbre qu'il avait vu avant! Il se mouvait comme si un âme l'animé et il y avait bel et bien un visage sur la base. Autre fait étrange, cinq squelettes étaient attachés aux branches mais ceci étaient vivants. Prodige, miracle ou magie comment cela était-il possible? Un nouveau mystère à élucider.

-Il va te falloir attendre si tu veux voir Jack le roi de citrouilles...
-Oh oui! Jack Jack, notre squelette, notre roi! ♪

Les phrases de vieil arbre et de ses squelettes retentissaient dans sa tête. Un roi... Il y a déjà quelqu'un qui gouverne cette ville! Cela gâche un peu les plans car s'ils sont dévoués à quelqu'un d'autres c'est toujours plus difficile d'obtenir quelque chose. Il va falloir faire preuve d'ingéniosité et de malice. Le Joker sortit de sa poche un couteau qu'il avait gardé sur lui avant d'arrivé et observe la réaction du végétal.

-Si je te plante un couteau, tu cries? Je veux savoir si tu ressens la douleur.

Devant le manque de réactivité du tronc, le Bouffon rangea son couteau un peu dessus d'un côté mais assez joyeux de l'autre. Enfin un être qui n'avait pas peur du clown! Mais bien sûr... c'est un arbre... Bon, c'est déjà une bonne chose. C'est alors qu'en réfléchissant qu'il oublia ce pourquoi il était venu. Il alla donc vers le puit toucha à la substance visqueuse et verte qui en découlait. Pour finir il parti vers le cimetière dans lequel les fantômes voyageaient comme ils le voulaient. Là, à côté une pierre tombale avec un nom gravé dessus: N...A...P...

-Napier!? Mais je suis pas mort! Enfin, je ne crois pas du moins...

Quelle était donc cette sépulture du nom du comique raté? La sienne ou bien une de sa famille? Le monde d'Halloween devenait de plus en plus intéressant et très mystérieux.
messages
membres