Derniers sujets
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
500/500  (500/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 29 Déc 2009 - 4:47
Il y à seulement quelques mois, jamais Baralai n'aurait pensé où même imaginé pouvoir regarder ce qu'il voyait ce jour. Nulle part en son monde se trouvait un lieu ou le soleil semblait se coucher à chaque instant de la journée. Là d'où il venait, ce genre de choses serait vite considéré comme une hérésie, il entendait déjà les prêtres de Yevon hurler et prier Dieu, le suppliant de le laisser continuer le cycle solaire. Mais ici personne ne semblait s'en soucier en fait... C'était normal ici. Alors autant en profiter il n'avait pas prévu de rester ici longtemps, c'était joli certes, mais inintéressant. Quelques sans-coeurs, quelques similis également étaient là, maraudant dans les rues pour son grand plaisir, dans la journée il en avait eu des dizaines. Assis sur le rebord d'un bâtiment, à moitié dans le vide, il regardait le couchant en soupirant de lassitude depuis quelques dix minutes. Il avait prévu de repartir le soir même... Enfin, à la nuit tombée. Si le jeu de mots était plutot idiot à en faire rire certains, le Maître de Neo-Yevon n'était pas d'humeur. Soupirant bruyamment, sûr que personne ne l'entendrait, il s'allongea complètement, les jambes pendant dans le vide, son arme à porté de main tout de même, on n'était jamais trop prudent.

Il crut à u instant que son coeur s'était décroché et partait en chute libre lorsqu'il vit quelqu'un penché sur lu. Rectification, ce n'était pas quelqu'un, mais.. quelque chose plutôt. Il n'aurait jamais cru voir ça de sa vie, plutôt dans ses cauchemards. Sans réfléchir il empoigna son arme et sauta du toit pour réaterrir par terre. Regardant de loin, sans rien dire, la chose, il s'aperçut finalement qu'elle était humaine. Habillée en rouge, c'était un homme, son visage était fardé de blanc, maquillé parfois avec du noirs sur certaines parties, et un sourire démesurment grand ouvrait le bas de son visage comme s'il eut été tranché au couteau.


*Par Yevon... Qui est-il pur être aussi horrible!?* se demanda Baralai en reculant encore de quelques pas.

Il était humain oui, mais seul son regard et son attitude hurlait le contraire. Il semblait pouvoir lui sauter dessus à tout instant mais actuellement, il restait d'un silence de mort. Nul doute qu'il devait être fort, mais d'où il sortait ? Il en l'avait même pas entendu s'approcher! Lui qui voulait se reposer un peu avant de repartir, c'était sûrement raté...
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
210/350  (210/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 29 Déc 2009 - 5:33
Arrivant dans cette magnifique ville improbable où le soleil est un astre permanent toujours visible même quand il devrait faire nuit. Ce curieux phénomène n'était pas aussi farfelu que l'esprit dérangé du clown, loin de là. Admirant chaque bâtisse lui rappelant son ancien monde dont il a perdu toute trace, le Joker cherchait le château indiqué par sa muse. Les ruelles étaient étroites mais les ombres immenses, effet dû à cause du soleil qui régnait très bas dans le ciel. Avec sa démarche saccadée et son visage maquillé, le Bouffon s'amusa à effrayer la foule ce qu'il fît pendant près d'une demi-heure. Alors que tout le monde s'échappait, le clown voulut trouver quelqu'un d'un peu moi peureux avec lequel il pourrait s'amuser encore plus. Le voyage jusqu'au lieu qui était son objectif semblait terriblement long, pour passer le temps rien ne veut une partie de cartes. Son jeu était terriblement simple et n'avait pas grand intérêt, deviner la carte du dessus du tas cela devait même être beaucoup plus ennuyant depuis qu'il commença à jouer.

*Alors? Je dirai... le Joker!*

Cet homme trouva la bonne carte... Peut-être car tout simplement toute les cartes du jeu étaient à l'effigie de cet extravagant personnage. Comme si tout les habitants de la cité c'étaient passé le mot, plus personne ne circulait dans les rues. Mais c'est alors qu'au sommet d'un muret, un homme qui n'avait pas l'air du coin et qui était habillé différemment, la peau bronzée et les cheveux blancs, se prélassait allongé. Le pauvre.. il risquait d'être une nouvelle victime de Napier... Est-ce que ce sera un tour "mortel"? Ou un jeu pour tourmenter l'âme de ce parfait inconnu? L'homme en question remarque la présence de Jack quand celui se pencha sur lui. La seule chose à laquelle cet être eu l'idée de faire était d'empoigner son arme. Bien entendu, ne connaissant pas le danger, plus par inconscience que par courage, Joker ne bougea pas d'un pouce et fixa le dessus de la tête de l'individu en face de lui.

"T'es bizarre, t'as des cheveux blancs."

Autant quelque chose de tout à fait étrange pouvait laisser cet artiste de marbre, autant là, des cheveux blancs avait l'air de l'étonner au plus haut point. Faisant le tour de ce qu'il considérait presque déjà comme son jouet, le Joker l'observait sous tous les angles.

"Tu m'as l'air d'un beau gaillard mais tu as surtout l'air d'avoir peur de quelque chose... Ce sont mes gants violets qui te font cet effet?"

Là encore la folie de ce clown avait frappée avec une question totalement ridicule. Mais est-ce vraiment de la folie où juste une manière de déstabiliser son nouveau pantin? Cela, on ne pourra jamais réellement le savoir car les limites de l'absurdité ou ce qui ce fait passer pour ça chez le Joker sont insondables.
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
500/500  (500/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 29 Déc 2009 - 6:33
_T'es bizarre, t'as des cheveux blancs." commença l'homme toujours en haut du bâtiment, il avait une voix étonnamment aigue et malsaine.

Aussi étrange que cela puisse paraître, ce fut ce type qui bougeait désormais. Baralai n'osait plus bouger d'un iota de peur de ce qui pouvait bien lui arriver. Cet homme lui tournait autour avec un apparent interêt, le reluquant avec patience. Il pensait avoir eu son lot d'aventures avec Sin, les Invokeurs, Vegnagun, Shuyin et tout ce qu'il lui était arrivé, mais non, aparemment, Dieu n'en avait pas encore fini avec lui. Qu'allait-il encore lui arriver de plus ? D'accord il y avait les sans-coeurs, les similis et les dizaines de mondes nouveaux à voir, mais ce type était tout simplement... Probablement sa mort qui venait.


_Tu m'as l'air d'un beau gaillard mais tu as surtout l'air d'avoir peur de quelque chose... Ce sont mes gants violets qui te font cet effet?" continua-t-il de la même voix glacée.

N'avait-il aucun sens ? Etait-il fou tout simplement ? C'était sur désomais, ce type n'était pas normal, mais alors pas normal du tout. A ce moment même, celui qu'il considérait sans doute comme sa proie murmurait quelque chose que seul lui à l'heure actuelle pouvait comprendre, une prière à Yevon, ce dernier ne l'avait pas nécessairement aidé depuis le début de sa vie, encore moins depuis qu'il était ici. Le maître de Yevon se demandait même s'il acceptait encore de l'aider à l'avenir. Non visiblement.


_Je vous prierais de ne pas me regardez comme ça. répliqua le jeune homme d'un ton qu'il voulait cassant et sans équivoque. Et lorsque l'on est bien élevé on se présente au lieu de tourner autour de son interlocuteur comme vous le faites actuellement.


Se demandant jusqu'à pourquoi il avait dit ça, Baralai n'avait pas l'intention de se laisser faire ainsi. Il se décala de quelques pas et tenta de se calmer quelque peu, ce n'étais pas un clown sorti de nulle part qui allait le malmener ainsi tout de même! Il n'allait pas non plus laisser s'engager un combat car, aussi fou que cet inconnu soit, il était probablement fort, plus que lui si cela se trouvait. Ce n'était pas le moment pour commencer une croisade contre tout étranger non plus. Mais il était plus que malsain, et il était sur qu'il n'était pas aussi aimable que ses manières mielleuses le laissaient présager.
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
210/350  (210/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 29 Déc 2009 - 15:49
L'homme ne bougeait pas d'un pouce, peut-être avait-il réellement peur? Quoi qu'il en soit, il était plus courageux que tout les autres qui s'enfuyaient dès les premières secondes en voyant le Joker approché d'eux. Ce doit être pour cela qu'il n'était pas partit, ce personnage n'avait pas eu le temps de voir quiconque arrivé. Après avoir fait plusieurs fois le tour de la personne et balancé quelques phrases d'une stupidité aberrante voila que le reproche le comportement du clown! Des ordres même! On donne des donne des ordres au Bouffon? Même Joker n'est pas assez fou pour oser se donner des ordres! Pour une fois, il endossa un ton des plus calme et semblait revenir à la raison.

Comment veux-tu que je me présente quand on me dévisage de la sorte? Moi qui souriais pourtant... Je ferais aussi remarqué que tu parle d'être bien élevé alors que tu ose me donner des ordres.

Sur le visage du Joker une expression de colère se grave, bon ou mauvais signe? Normal ou anormal? Avec lui c'est un véritable casse-tête impossible à résoudre. Jack se mit à chercher dans ses poches une chose, mais en sorti une corde d'environ deux mètre, des balles de tennis, un parapluie et j'en passe, ses poches sont trop grandes pour tout énumérer... Les traits de son portrait se convertit cette fois en une joie qui semblait immensément grande. Une pistolet à la main le fou s'avança tout guilleret en direction de son pantin.

♪ Il ne faut pas avoir peur de moi
Je peux être celui qui te libèrera
Mais il me semble
Que ton coeur tremble
Rien qu'en me voyant
Et j'avoue qu'il est tentant
Pour moi de m'amuser avec toi
Et te plonger dans le désarroi
Mais il n'en sera rien
Tu ne sera plus rien ♫


Le dingue pointa directement son arme sur le visage du bronzé et très doucement, le doigt sur la gâchette, appuya et PAN!!!, voilà ce qu'il y avait d'inscrit sur la papier qui était sortit du canon. Comme toujours Napier, n'a put s'empêcher de faire le pitre et éclata de rire jusqu'à presque se rouler à terre.

Tu verrais ta tête! HA HA HA HA!!! Pour un peu de sérieux, je vais te dévoiler mon identité. D'un air théâtrale il reprit la parole. Je suis le seul et unique, le magnifique Joker!!

L'air menaçant avait prit fin et l'heure de la rigolade était revenu. Etait-elle vraiment partie d'ailleurs? Bien sûr que non! Il est toujours le moment pour s'amuser et prendre la vie du bon côté. Quel côté? Celui du Joker bien évidement! Ce qu'il restait de cette scène pour le moment c'était toutes les babioles qu'il avait sortit de ses poches quelque temps avant et s'empressa de tout ranger.

Tu m'as bien amuser, dis moi ce que tu es venus faire et je t'aiderai.

On aura du mal à le croire mais quand il dit ça, il le fait. Joker est véritablement un homme de parole.
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
500/500  (500/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 6 Fév 2010 - 0:23
_Tu m'as bien amusé, dis moi ce que tu es venus faire et je t'aiderai. dit le Joker.

C'était ainsi qu'il s'appelait alors il ne l'avait pas volé son surnom, il lui allait plutôt bien... Aussi déplaisantes que le soient ses manières, le joker semblait sincère... Enfin, c'était dur d'être sûr....

_Bien... commença le maître de Yevon en cherchant que répondre. Quand à moi je me nomme Baralai, je cherche simplement un moyen de regagner mon monde s'il n'a pas été détruit.

Privilégier la vérité alors que l'on est soi disant le maître d'une Église faite de mensonges ? C'était dur à croire même pour lui, mais il avait bien cru le Joker!! Tout était possible. A croire que ce type était fou à li... Non, il l'était ça, beaucoup de personnes dans son genre se baladaient dans cette cité ? Ceci expliquait cela, le cela étant qu'il n'avait rencontré personne dans les rues en venant ici. Il avait d'abord cru que c'était les sans-cœurs qui faisaient fuir les passants mais... Non en fait.


_Et je pourrais savoir pourquoi vous êtes ici ? Une information en vaut bien une autre.

Il n'avait pas envie que le Joker se montre plus familier envers lui, en réalité, il n'avait pas envie même qu'il s'approche... Les familiarités étaient le premier pas vers la confiance, cette confiance qu'il ne donnait pas au premier venu, surtout lorsqu'il était de ce "type". Une seconde question vint s'apposer à son esprit, qu'est-ce que ce type gagnerait à l'aider ? Personne ne faisait rien sans raison, sauf quelques rares personnes, trop rares pour le moment sûrement.

Il n'eut pas le temps de songer plus profondément à ses élucubrations, le bruit familier des sans-cœurs qui apparaissaient retentissait dans la zone.
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
500/500  (500/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 6 Fév 2010 - 0:23
Le membre 'Baralai' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Rencontres' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Attaque.' :

#2 Résultat :
avatar
Invité
Invité

XP :

le Sam 6 Fév 2010 - 0:49
Cet homme beaucoup trop formel et polis pour être totalement honnête révéla sa quête au fou qui souriait encore pour ne pas changer. Non mais vous voulez qu'il pleure ou quoi? Le Joker est un comédien qui a un rire "communicatif et pour cause tout ceux qu'il croise sont souvent "mort" de rire ou si le clown n'a pas eu le temps d'aller les voir les passants sont cette fois mort de trouille. Qui aurait cru que la comédie soit si mortelle? Jack sortit un objet de sa poche.

-Tu m'as l'air trop sérieux veut tu rire ou sourire?

Le Joker tenait un gaz hilarant dans la main et un couteau dans l'autre.

-Je t'avouerais qu'au début il y en a une méthode plus douloureuse mais après tu pourras voir le bon côté des choses. Bref, je comprends très ton problème car moi aussi j'ai perdu mon monde.

C'est tellement stupide que l'on ce demande comment on peut perdre une chose aussi énorme mais que voulez-vous? Napier n'a jamais réellement eu de la chance dans sa vie mais à vrai dire ce qu'il lui manque c'est sa petite chauve-souris préférée qu'il adorait faire tourner en bourrique. Pour le moment Gotham n'était pas un soucis pour lui.

-Je cherche un graaaaaaaaaaaaaaaaaand château sûrement tout bien tout beau car ma muse m'a dit de m'y rendre. AH... Thalie, je t'aime ♥

Alors qu'il était en plein déballage de son passé il eût vite fait de ramasser tout ça car voilà que des trouble-fêtes interviennent. Encore des sans-coeurs et similis, ces monstres d'un ennuie mortel du nombre 11. 7 similis et 5 sans-coeurs pour être précis mais de toute façon à la fin il ne restera rien, enfin si, il restera l'autre rabat-joie mais ce n'est qu'une formalité.

-Quoi encore vous!? Vous êtes revenu pour saloper ma veste encore? Cela ne se passera comme ça!


[center]Situation de combat:

Joker: 130HP
Baralai: 80HP

[à Editer]


Dernière édition par Jack Skellington le Sam 6 Fév 2010 - 0:52, édité 1 fois
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
500/500  (500/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 6 Fév 2010 - 0:49
Le membre 'Jack Skellington' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaque.' :

Résultat :
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
500/500  (500/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 20 Mar 2010 - 19:57
-Je cherche un graaaaaaaaaaaaaaaaaand château sûrement tout bien tout beau car ma muse m'a dit de m'y rendre. AH... Thalie, je t'aime !; avait dit le Joker en pleine logorrhée verbale sur une parfaite inconnue dont le nom n'évoquait rien de précis.

Plus les instants passés avec l'homme répondant au nom du Joker s'égrainaient comme les grains de sable d'un sablier, plus Baralai le trouvait étrange, particulier, unique et complètement... Fou à lier. L'apparition des sans cœurs semblait bien trop réelle pour faire partie du cauchemar ambiant justement. Et, qui disait réel disait... Réel, tout simplement, ce qui voulait dire que chaque chose qui s'était passée était bien vraie. Lui qui pensait toujours se réveiller à Bevelle... Et bien non, il tait dans un endroit pas tout à fait connu, avec un inconnu, face à des bestioles dont la provenance lui était toujours inconnues, c'était... Génial, lui qui aimait justement connaître tout sur tout, il était... Pour employer un vocabulaire châtié: il était mal barré. Pour tout dire : il ne rêvait que d'une chose en son cauchemar, se gifler jusqu'à se réveiller (ou le cas échéant, rester sur place et... attendre que tout se passe).


-Quoi encore vous!? Vous êtes revenu pour saloper ma veste encore? Cela ne se passera comme ça!


Alors comme ça, il connaissait les sans-cœurs ? Qui ne les connaissait pas en même temps ? Pas grand monde sûrement. Toujours étaient-il qu'il y en avait un bon nombre, cela ne serait pas dur pour Baralai d'en venir à bout mais, qu'en était-il du Joker ? Bien que lui ayant accordé sa confiance en bonne et due forme, la part de yevonnisme qui hurlait à l'intérieur de l'esprit de son maître... Lui criait le contraire. Empoignant son arme et se préparant à l'attaque, ledit maître ne s'attendait pas, mais alors pas du tout à ce qui allait lui arriver.

"Les siècles et saisons ont façonné le monde.
Leur récit parviendra, et l'Histoire,
Consignée en ce Livre, portera la mémoire !
Clio veut que tu afin qu'elle y réponde !
Sans plus attendre, voyage à travers l'univers
Jusqu'à ce bastion de sorcière inhabité... "



Comme si son cœur eut été en chute libre dans sa poitrine sans que rien ne puisse l'arrêter, Baralai tomba à genoux, que lui arrivait-il encore !? Voila qu'il entendait des voix ? Il ne manquait plus que ça, vraiment!

La voix avait été douce et claire, cependant ferme. C'était trouble mais net en même temps ; c'était un ordre qu'elle venait de lui donner, ayant l'air d'un coup de vent sur le surface d'une eau calme. Mais bon, elle restait une voix dans sa tête que personne d'autre n'avait entendue, personne d'autre que lui qui, actuellement, restait comme un idiot sur le sol, entre un Joker fou à lier et une bande de sans cœurs avides de ce qui battait dans sa poitrine. Il ne savait plus vraiment quoi faire, comme dans le genre de moments où, quoi qu'il se passe, on se trouve dans un état ente deux eaux. Ne comprenant plus trop ce qui se passait. Il avait juste envie de fermer les yeux et de réentendre cette voix qu'il trouvait magnifique. Il l'avait en mémoire, chaque mot, mais pour le moment ils n'avaient de sens pour lui, autant que ce qui se passait tout autour.

Pour lui, plus rien d'autre n'avait d'importance, et le "réveil" fut plutôt difficile à accepter. Il aurait grandement préféré autre chose qu'un simili pour se jeter sur lui. Reprenant ses esprits à contrecœur, il se défendit comme il put pour s'éloigner de la bestiole qui voulait lui faire la peau et se releva en vitesse. Se reconnectant trop lentement à la réalité, il ne vit pas les similis et les sans cœurs fraîchement arrivés se faire une joie non mesurée de se jeter sur lui. N'ayant pas son arme à proximité, lancer un sort lui était impossible, mais encore heureux qu'il savait se battre à mains nues, ce qu'il tenta bien de faire, seulement chacun de ses coups traversait les créatures comme si elles n'avaient aucune consistance physique. Décidément, elles en avaient une que quand cela les arrangeait de toutes façons! Pour frapper elles étaient là, mais pour êtres frappée, tiens il n'y avait plus personne! Ce petit jeu commençait à fortement énerver le maître de Yevon mais que pouvait-il y faire ? Désarmé et à l'ouest comme il était actuellement, même un miracle ne le sauverait pas, à moins que ce miracle ne s'appelle le Joker ce qui n'était pas près d'arriver.
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
500/500  (500/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 20 Mar 2010 - 19:57
Le membre 'Baralai' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaque.' :

Résultat :
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
210/350  (210/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 21 Mar 2010 - 1:51
Une situation très simple à décrire se trouvait sous les yeux du Joker: Un type bizarre au cheveux blancs à ses c^ptés et plus d'une dizaine de monstre en face. Rien de bien compliqué pour résoudre se problème mineur. C'est vrai, ces monstres n'ont aucune volonté propre et sont donc très facile à abattre sauf que leurs mouvements quelque peu difficile à prévoir peut rendre les choses amusantes. Alors que le combat allait commencer voilà que baralai tombe à genoux... Mais quel pauvre type... Alors que roi du crime lui fait confiance il se retrouve trahi. C'est vraiment méprisable mais que voulez-vous? Personne à la classe du Joker et seul lui peut assurer comme un chef de cette manière. trève de plaisanteries, l'élément perturbateur pour cet allié était inconnu mais il semblait tourmenté mais engagea tout de même le combat en s'en prennant pas mal en pleine figure.

-Tu parrais assez minable comme ça... J'espère avoir bien fais de te faire confiance car sinon tu risque de mourir. Mais admire plutôt l'élégance du criminel en costard.

Joker sortit son arme sans attendre et se dirigea vers un simple reflet qui lui sauta au visage mais ce n'était sans compter sur les réflèxes d'un clown qui réussit à esquiver sans aucun soucis philosophiiiiiiie. Maintenant, fallait voir si la suite serait aussi appréciable que le début car quand on se vante c'est mieux d'assurer si on veut pas avoir l'air aussi idiot qu'un type déguisé en chauve-souris. L'arme du clown enragé n'était pas ce qu'on avait l'habitude de voir. oui ce n'était pas un pistolet, un couteau ou je ne sais quoi d'autre mais un jeu de cartes. mais attention, pas n'importe lequel, chaque carte est très tranchante et donc doient être manipulées avec précautions. Dans un geste souple mais néanmois très rapide, le Bouffon décocha avec violence toutes les cartes à son éfigie. Par maladresse une seule cible fût touchée mais on moint Joker n'a eu aucun dégât.

-Donc voilà, tu fais à peu près comme ça et tu y arriveras. Bon t'auras pas autant d'allure que moi mais c'est pas ta faute, ce sont tes cheveux blancs le problème. C'est morbide.

Il disait ça comme si les avoir verts était vraiment mieux. mais les goûts d'un personnage marginal ne se discutent pas. Les choses sont ainsis, on ne peut les changer sous risque de peine de mort par l'auto-proclamé bourreau du nom de Mister J. le combat pouvais donc continuer et normalement ça devrait être assez rapide.

-Je ne sais pas ce qui t'a boulversé comme ça mais j'ai eu la même chose quand j'ai eu le message... Bref, lève-toi et combat!


Joker: 130 HP
Baralai: 80HP

Sans-Coeur 1: 45/50
Sans-Coeur 2: 45/50
Sans-Coeur 3: 45/50
Sans-Coeur 4: 45/50

Simili 1: 25/50
Simili 2: 45/50
Simili 3: 45/50
Simili 4: 45/50
Simili 5: 45/50
Simili 6: 45/50
Simili 7: 45/50
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
500/500  (500/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 21 Mar 2010 - 1:51
Le membre 'Le Joker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaque.' :

Résultat :
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
500/500  (500/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 22 Mar 2010 - 1:25
Le miracle appelé Joker, fallait-il que ce sujet revienne sur le tapis à l'instant même où ce dernier rentrer en poste ? Possible, probable même.

-Tu parais assez minable comme ça... J'espère avoir bien fais de te faire confiance car sinon tu risque de mourir. Mais admire plutôt l'élégance du criminel en costard. avait-il lancé en se préparant à se battre.

Se battre ? apparemment non finalement, tout ce qu'il fit ce ft de dégainer un... Paquet de cartes. Un vulgaire paquet de cartes! Enfin, à y regarder de plus près -ce que Baralai ne pouvait faire actuellement car étant aux prises avec des similis, sans-cœurs ou autres bestioles immondes- il n'y avait que des jokers dans son jeu. Heureuse (enfin) coïncidence. Il les lança comme si elles eurent étés des armes, ce qu'elles étaient en fait. Tranchantes comme des lames de rasoir, elles n'atteignirent néanmoins qu'une seule cible qui recula de quelques pas. L'égocentrisme du Joker le poussait à vénérer chacune de ses actions, faisant des montagnes de petits monticules. Une seule cible alors qu'il en restait une bonne dizaine, ce n'était pas lui qui était en urgence!

-Donc voilà, tu fais à peu près comme ça et tu y arriveras. Bon t'auras pas autant d'allure que moi mais c'est pas ta faute, ce sont tes cheveux blancs le problème. C'est morbide.

Morbide... D'accord, le blanc était mieux que le vert mais bon, ils n'avaient sûrement pas les mêmes visions de ce qui était morbide ou ce qui ne l'était pas. Et voila qu'il lui expliquait comment faire!? Il allait un peu trop loin, beaucoup même. Se relevant et s'écartant de la masse de sans cœurs par la brèche crée par le Joker dans leur attaque, Baralai lança un regard noir à ce dernier, bien décidé à faire cesser ses remarques incessantes.


-Je ne sais pas ce qui t'a bouleversé comme ça mais j'ai eu la même chose quand j'ai eu le message... Bref, lève-toi et combat!


*Le message ? Qu'est-ce qu'il chante encore là ? * se dit le jeune maître de Yevon en ayant quand même une légère idée, quoique bien infondée sur le sujet.

Parlait-il de cette voix ? L'avait-il entendue ? Si c'était le cas, c'était mauvais signe, très mauvais signe. Même pas une heure passée avec un type comme ce Joker et voila qu'il devenait aussi fou que lui, pour un maître de Yevon il se trouvait bien pathétique sur le coup... Il entendait des voix et se faisait laminer par des simples sans-cœurs...


_Ce n'est pas moi qui ne sait pas viser!

Cette réplique n'avait été lancée après ben des réflexions. Pour savoir tout simplement encore une fois si le Joker était bien fou, où simplement qu'il jouait bien son jeu. Profitant de inattention générale (enfin, celle du Joker mais c'était toujours ça de pris quand même), Baralai pensa en premier lieu que si les attaques physiques directes ne marchaient pas, du moins sans arme, autant recourir à un autre de ses points fort; les sorts. Il pouvait au moins affaiblir un ou deux sans-cœurs (ou similis), ce serait toujours plus puissant et de meilleur résultat que ce que le Joker avait fait, qui pouvait être qualifié de minable.

S'écartant un peu juste pour ne pas être pris lui même dans le rayon de son attaque, il usa du simple sort quart, qu'il connaissait depuis si longtemps que son utilisation était anodine. Ce n'était pas le sort le plus efficace ni le plus puissant, mais ça aidait quand même, en espérant qu'il eut fonctionné.


_Vous pourriez m'en dire un peu plus à propos de ce "message", non ?
demanda-t-il au Joker une fois arrivé à sa hauteur.

Déjà que ce type ne lui inspirait aucune confiance, si en plus il connaissait des choses que justement lui ne savait pas, c'était un désavantage conséquent.
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
500/500  (500/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 22 Mar 2010 - 1:25
Le membre 'Baralai' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaque.' :

Résultat :
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
210/350  (210/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 23 Mar 2010 - 15:11
Voilà, exactement ce qu'il fallait! L'autre type se relevait enfin et près à en découdre. Il est vrai que quand on a pas l'habitude d'avoir affaire avec des sans-coeur on peut être très vite débordé surtout qu'ils attaquent en nombre. Alors que les cartes lancées étaient maintenant par terre, Baralai se jeta corps et âme dans la bataille grâce à un sort assez puissant il faut avouer. Cet homme... Il était bien plus impressionnant que prévu et Joker n'en était pas jaloux du tout. Il était admiratif même...

-De la magie! Alors toi aussi tu es magicien? Tu me plais bien mon p'tit gars!

Forcément, s'il s'agit de magie, comment ne pas apprécier? Depuis tout jeune alors que tout le monde ne l'appelait que par le prénom Jack, il était déjà admiratif envers la magie. Mais avec l'âge, c'est tours devenaient de plus en plus morbide et mortels contrairement à ceux de son co-équipier qui lui semble être un autre type de magie. Mais ils étaient tout de même faits pour blesser et pas qu'un peu. Les ennemis avaient tous étés touchés sans exceptions. Il était fort et il valait mieux l'avoir dans son équipe que dans celle adverse. mais dans un signe de provocation celui-ci lança dans une phrase moqueuse que ce n'était pas lui qui ne savait pas viser. Cette phrase visait tout droit Joker qui le prit comme un défi qui pimenterait le combat.

-Alors comme ça, moi, je ne sais pas viser? Laisse moi rire, c'était juste un échauffement, une mise en bouche, quelque chose pour te montrer mais p'tits tours. Si je commence par tous les tuer tout de suite ça ne fait pas durer le plaisir. Mais soit, regarde plutôt ça!

Tout droit sorti de l'intérieur de sa veste, un lance roquette déjà armé. Pourquoi faire petit, les choses que l'on peut faire en grand? Joker visant le ciel avec son joli sourire appuya sur la gâchette sans vraiment faire attention où le missile partirait. Ce dernier explosa pour faire tomber une multitude de petites roquettes telle une pluie du feu s'abattant dans une frénésie meurtrière sur les pauvres créatures avec comme final une explosion titanesque.

-Bof... Le feu n'a même pas prit la forme d'un dragon... Mais tu vois, je sais très bien viser et c'est quand même beaucoup plus spectaculaire que ta magie. Tu voudrais en savoir plus sur le "message"?

♪Avec ton sourire et ta démarche lubriques
Mets-toi en quête de ton gai Masque perdu!
La Comédie de Thalie s'est trop longtemps tue
Et tous les mondes manquent, hélas, de son comique...
Pars vers le lointain château désolé, enfant!
Tes rires seront de biens noirs enchantements!♫


-Thalie est ma muse, je lui suis entièrement dévoué et je ne tolérai aucune insulte envers elle. Cette déesse ma donnée une mission, retrouver mon Masque, son Masque. En premier lieu je dois me rendre dans un château abandonné mais je ne sais où il se trouve et donc je suis arrivé ici dans le but de le trouver mais apparemment ce n'est pas là qu'il se trouve. Je ne sais pas si ton message à un quelconque rapport avec le miens... Oui je sais que tu en a reçu un, l'intérêt que tu as eu après que j'en ai parlé prouve quelque chose.

Après avoir jeté son arme, Joker sorti cette fois de sa poche un pistolet, tout ce qu'il y a de plus normal et visa un premier sans-coeur, le touchant en pleine tête et puis un deuxième qu'il eu de la même manière. Thalie, charmante Thalie, leur de ton règne à bientôt sonné. La comédie sera l'art premier et le Joker celui qui va le représenter.


Joker: 130 HP
Baralai: 70HP

Sans-Coeur 1: 5/50
Sans-Coeur 2: 5/50
Sans-Coeur 3: 25/50
Sans-Coeur 4: 25/50

Simili 1: 5/50
Simili 2: 25/50
Simili 3: 25/50
Simili 4: 25/50
Simili 5: 25/50
Simili 6: 25/50
Simili 7: 25/50

PS: Les dégâts reçus et donnés de ton dernier lancé seront doublés.


Dernière édition par Le Joker le Mar 23 Mar 2010 - 15:13, édité 1 fois
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
500/500  (500/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 23 Mar 2010 - 15:11
Le membre 'Le Joker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaque.' :

Résultat :
messages
membres