Derniers sujets
Un rêve devenu réalitéAujourd'hui à 20:03KuroL'étoile des vœuxAujourd'hui à 19:49KuroLe 3h10 pour le Château DisneyAujourd'hui à 14:15Général PrimusChangement du PlanAujourd'hui à 10:08DeathLa suite du PlanAujourd'hui à 9:43DeathLe PlanAujourd'hui à 9:26DeathHo ho ho !Hier à 22:04FiathenLe faux printemps Hier à 21:52FiathenSix pieds sous terreVen 14 Juin 2019 - 17:34D.VaLa révolte des joujouxVen 14 Juin 2019 - 14:19AsuryaaLes fleurs parlentMer 12 Juin 2019 - 23:09RikuCoupe Noire - Kurt Brown VS L'Invité MystèreMer 12 Juin 2019 - 22:32Kurt BrownPièce montéeMer 12 Juin 2019 - 21:49Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 12 Juin 2019 - 15:23Irelia AlishinaUne arrivée inaperçueMer 12 Juin 2019 - 14:42Firion Loxxer
Cavalier Berserk

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: 1
XP:
Dies Irae, Dies Illa. - Page 2 Left_bar_bleue500/500Dies Irae, Dies Illa. - Page 2 Empty_bar_bleue  (500/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 1 Déc 2009 - 11:59
Ogawa sentait ses muscles faiblir mais sa détermination resta la même le tragédien avait les réponses à ses questions et il n'avait pas le droit de perdre ce combat.

Dans son monde perdre signifier mourir, tous ceux qui se montrait faible mourrait de la mains de leurs proches. Même durant la grande famine qui terrassa des milliers d'hommes personne ne montrait leur faiblesse même les enfants et les vieillards. Parfois il arrivait que certain se donne la mort eux-même plutôt que de faiblir devant la mort.

Il se sentait faible mais il en montra aucun signe et doubla de force pour démontrer sa détermination, sa force et sa haine. Il prit cette fois-ci son épée à deux mains et attaqua en montrant ses dents le tragédien affaiblit d'une dizaine de coup à la verticale non interrompu qui visait le torse et la gorge nu de son adversaire.

HRP :

Genesis Rhapsodos : 70 HP + 1 bouclier.

Ogawa : 30 HP
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
Dies Irae, Dies Illa. - Page 2 Left_bar_bleue500/500Dies Irae, Dies Illa. - Page 2 Empty_bar_bleue  (500/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 1 Déc 2009 - 12:31
Le membre 'Ogawa' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaque.' :
Dies Irae, Dies Illa. - Page 2 Dattaquepr2
Résultat :
Dies Irae, Dies Illa. - Page 2 10tz2
Le Tragédien

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Dies Irae, Dies Illa. - Page 2 Left_bar_bleue1129/500Dies Irae, Dies Illa. - Page 2 Empty_bar_bleue  (1129/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 12 Déc 2009 - 22:37
Il est battu par les flots mais ne sombre pas. Sa quiétude lui est alors revenu dans une douce complainte. Une complainte onirique mais qu’il ne parvenait pas à ouïr tant elle semblait portée par ce vent léger. Comme le Tragédien aurait aimé qu’elle en soit audible. Comme il aurait aimé l’entendre une dernière fois. Cet homme était la cause de cela. De par sa force, il allait empêcher une nouvelle écoute de ce poème sinistre. Et de par son impureté, en brouillait la netteté. Comment pouvait-il être aussi négligeant de la beauté de ce chant ? Ce n’était pas des ténèbres qu’Ogawa semblait être, mais du vice et de l’envie.

Genesis Rhapsodos était désarmé, à terre et son aile lui était plus inutile que jamais. Il ne pouvait plus la faire rentrer sous sa peau si elle n’avait plus d’énergie. Et le Berserk n’était plus qu’à quelques mètres. Le Tragédien tenta une première levée, mais retomba aussitôt. Ainsi il allait mourir broyé par une lame impure. Mais sa rage, elle grandissait sans cesse en lui, aussi bien que ne sachant comment il y pensa. Quand le grand guerrier ne fut plus qu’à un bon mètre, il frappa le sol violemment et souleva un nuage de poussière en direction du visage d’Ogawa. Celui-ci aveuglé, il mit toute sa force dans sa relève et frappa durement l’épaule de son ennemi, là ou il avait brûlé la chair… Ainsi, même s’il était un surhomme, la douleur d’une plaie ravivée lui serait intense. Genesis s’éloigna une nouvelle fois, mais en boitant, devant aussi supporté le poids de son aile. Il avait utilisé jusque là beaucoup trop de magies, et son état en était la conséquence. Certes, Ogawa était en pièces, brûlé et ruisselant de sang, mais cela ne semblait pas l’affecter. Au contraire, sa rage de vaincre redoublait.

Et une nouvelle fois il attaquait de multiples assauts verticaux. Genesis tenta bien d’atteindre son épée mais chacun des coups étaient mortels et à éviter. Le tout, maintenant qu’il était debout, était de ne plus retomber. Il n’était donc plus question de se jeter au sol pour éviter les coups. Mais il ne parviendrait plus à rien faire s’il n’avait pas son épée de feu. Et y parvenir, vidé de son énergie, relevait de l’impossible. L’aveugler ne servirait plus à rien, son ennemi s’y attendrait sûrement. Sa rapière était à l’autre bout de l’arène et Ogawa frappait à tout va en son milieu… Seul voler pourrait le sauver…

Genesis se souvint alors de ce qu’il avait emporté de chez lui, une trinité de fioles d’énergie. Il n’avait pas réellement besoin de la vitalité donnée, mais s’il pouvait ne serait-ce que s’envoler, il aurait alors à nouveau toutes ses chances. Il passa sa main sous sa veste de cuir rouge, ou étaient rangés « Loveless » et trois fioles qu’il prit sans hésiter. Il les but une à une, tout en surveillant les agissements de ce monstre. Cela ne lui fit pas réellement du bien, mais son aile n’était plus engourdie et il se sentait apte à tenter l’expérience. Il battit alors une fois de son unique aile, espérant qu’elle tienne le choc. Et s’en suivirent de lents mais puissants battements d’aile. Il vola au-dessus d’Ogawa en quelques secondes, mais ce dernier avait anticipé l’action et s’approchait déjà du point de chute du Tragédien.

Celui-ci accéléra alors la cadence et a quelques centimètres de la lame, la ramassa et se tourna brusquement, tranchant sans le savoir le torse du Cavalier Berserk… Ce dernier s’éloignait alors que Genesis reprit son rare souffle. Le combat n’était certes pas remporté, mais il retardait l’heure de sa mort…
Il fit une garde allemande de sa rapière et avança à pas léger en forçant sa démarche pour qu’elle soit élégante. Et bien qu’ayant le soufflé coupé, de sa voix sibylline parla. Débitant ses folies tragiques.


"Alors, il me sembla que l’air s’épaississait.
Parfumé par un encensoir invisible que balançaient les séraphins.
Dont les pas frôlaient le sol humide.
Mais le corbeau
Perché solitairement sur le buste placide.
Ne proféra que ce mot unique.
Comme si dans ce mot unique il répandait toute son âme."


Genesis Rhapsodos marqua alors une pause, reprenant son soufle mais dont le regard flamboyait de plus belle.


" Jamais plus."


HRP:


HRP:

Genesis Rhapsodos: 70 HP + 2 boucliers.
Ogawa : 20 HP.
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
Dies Irae, Dies Illa. - Page 2 Left_bar_bleue500/500Dies Irae, Dies Illa. - Page 2 Empty_bar_bleue  (500/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 12 Déc 2009 - 22:37
Le membre 'Genesis Rhapsodos' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaque.' :
Dies Irae, Dies Illa. - Page 2 Dattaquepr2
Résultat :
Dies Irae, Dies Illa. - Page 2 10ye7
Cavalier Berserk

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: 1
XP:
Dies Irae, Dies Illa. - Page 2 Left_bar_bleue500/500Dies Irae, Dies Illa. - Page 2 Empty_bar_bleue  (500/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 18 Déc 2009 - 12:56
Lorsque le tragédien frappa l'épaule souffrante du guerrier obscur une douleur ardente brûlat l'épaule du guerrier berserk ce qui lui arracha un cri bestial de douleur et de rage. Il tenait fermement son épée au point d'ouvrir les jointures de sa main tandis que son visage était figé dans un rictus sauvage. Ogawa sentit un serpent se lover autour de son coeur lui indiquant que l'influence du démon se resserrer puis il entendit la voix du démon qui bourdonner dans son crâne.

-Ogawa il est l'heure du loup nous devons partir!
-Déjà!? Sa m'énerve de l'avouer mais tu as raison.

Le rictus de son visage s'effaça pour en montrer un autre plus serein, il rentra dans le fourreau son épée et ramassa l'autre pour en faire de même.

-Désoler mon ami mais nous devons remettre notre combat à plus tard, dit-il en souriant

-Mais je suis sur qu'on se retrouvera un jour.

Des volutes de fumées noires sortit des jointures de son armure lourde, il fit un salut de sa main gauche et disparu dans les ténébres pour retrouver sa bête de guerre Spite.
messages
membres